L'examen de l'œil et de ses annexes - Safari Tanzanie

safari.tanzanie.com

L'examen de l'œil et de ses annexes - Safari Tanzanie

Les Dossiers Techniques - CENTRAVET MATERIEL – Reproduction même partielle interdite sans autorisation

Des collyres colorants :

� La fluorescéine est employée sous sa forme sodique en solution à 0,5% sous

conditionnement unidose : hydrosoluble, elle colore le stroma cornéen en vert

lorsqu’elle pénètre dans celui-ci à le faveur d’un défaut épithélial (Figure 33).

Cela explique que les bords épithéliaux décollés

de certains ulcères permettent la diffusion de la

coloration bien au dedes limites visibles de

l’ulcère (Figure 33).

Avant l’observation, on rince la surface oculaire

après instillation de fluorescéine.

Celle-ci peut aussi être employée pour tester la

perméabilité des voies lacrymales excrétrices (voir

« sondes lacrymales »), et pour apprécier la

stabilté du film lacrymal (test de rupture du film

lacrymal ou Break Up Time, BUT).

Après instillation de collyre fluorescéine, on mesure

le temps qui sépare le clignement palpébral de

l’apparition d’une tache induite par la

sécheresse de la cornée, celle-ci se

présentant comme une zone sombre à

contours délimités par la fluorescéine qui apparaît jaune-vert examinée au filtre bleu-cobalt

(disponible sur l’ophtalmoscope direct).

Les paupières sont par ailleurs maintenues ouvertes.

Le BUT ne doit pas être inférieur à 10-15 secondes normalement : s’il l’est, cela traduit un

déficit de la couche mucinique du film lacrymal.

� Le vert de lissamine (Lissaver-Plus®)

Le vert de lissamine se présente sous forme de bandelettes stériles sous emballage stérile,

dont une extrémité est imprégnée de vert de lissamine (1,5 mg, colorant E 142 de la

pharmacopée française) : l’extrémité de la bandelette, éventuellement après son

humidification (1 ou 2 gouttes de NaCl isotonique), est repliée et insérée dans le cul de

sac conjonctival inférieur (Figure 34);

deux ou trois mouvements de

fermeture/ouverture des paupières

sont provoqués pour bien répartir le

colorant sur la surface cornéenne.

Les cellules mortes ou

dégénérescentes des surfaces

conjonctivales et cornéennes sont

colorées en vert émeraude

(indications : kérato-conjonctivites

sèches débutantes, érosions

cornéennes).

Références consommables : Fluorescéine

10 x 0,4 ml (TVM, Virbac), Lissaver-Plus®

(Axone S.A. 45500 Gien)

Figure 33 –Bouledogue français âgé de 8

mois : ulcère cornéen limbique à bords

décollés dû à un cil ectopique

Figure 34 – Bandelette Lissaver-Plus® insérée

dans le cul de sac conjonctival inférieur

Dossier technique ophtalmologie 30 septembre 2006

More magazines by this user
Similar magazines