L'examen de l'œil et de ses annexes - Safari Tanzanie

safari.tanzanie.com

L'examen de l'œil et de ses annexes - Safari Tanzanie

Les Dossiers Techniques - CENTRAVET MATERIEL – Reproduction même partielle interdite sans autorisation

Lorsque le globe est très volumineux (certains Brachycéphales physiologiquement,

buphtalmie pathologique), ou trop petit (avec une ouverture palpébrale insuffisante pour

l’introduction de la lentille), il n’est pas possible de recourir à cette technique : la difficulté

peut être contournée en aplanissant une partie de surface cornéenne à l’aide de la partie

centrale de la face plane d’une lentille 20D pour ophtalmoscopie indirecte , qui permet

grâce à une source lumineuse frontale la visualisation de la partie du ligament pectiné

opposée à la face plane de la lentille.

Chez le Chat, le rayon de courbure cornéen permet l’observation du ligament pectiné sans

interposition de verre à gonioscopie, à l’ophtalmoscope direct réglé à +8 ou +9, mais

toutefois avec une importante déformation de l’image obtenue sur ses bords.

Pour conclure à la normalité du ligament pectiné, il faut l’observer sur toute sa circonférence

L’investissement matériel est peu important et la gonioscopie au verre de Barkan est un

temps indispensable de l’examen ophtalmologique spécialisé.

Références matériel et

consommables : Verre de Barkan

(Figure 48), Collyre Tetracaïne,

Lactate de Ringer ou NaCl

isotonique à 0,9%, seringue B Braun

Luer nu UU 2,5 ml.

Figure 48 – Lentille de Barkan

Figure 47A – Ligament pectiné

dysplasique

Dossier technique ophtalmologie 40 septembre 2006

More magazines by this user
Similar magazines