Œnovidéo 2007 - Festival international de films sur la vigne et le vin ...

oenovideo.oeno.tm.fr
  • No tags were found...

Œnovidéo 2007 - Festival international de films sur la vigne et le vin ...

Logo 110X110 7/03/06 16:29 Page 1Logo 110X110 7/03/06 16:29 Page 1OrganisationÀ l’invitation deOFFICIEL14 E FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DOCUMENTAIRES SUR LA VIGNE ET LE VINŒNOVIDEOFILMS, VIDÉOS ET PHOTOGRAPHIES SUR LES TERROIRS D’IMAGESHaute École Valaisanne - Sierre - Suisse03 - 04 - 05 MAI2007GESTES VIGNERONSTerroirs dʼimages®Exposition photographiqueTerroirs d’imagesLes gestes vigneronsà lasantédelavigne!F R A N C EN° 124 | hors-série de la Revue des Œnologueswww.oenovideo.oeno.tm.frAvec le soutien des encaveurs de Sierreà lasantédelavigne!Vin Santé Plaisir de Vivre


Logo 110X110 7/03/06 16:29 Page 1Logo 110X110 7/03/06 16:29 Page 1www.oenovideo.oeno.tm.fr Sommaire 3OrganisationÀ l’invitation deLes partenairesrevue desœnologueset des techniques vitivinicoleset œnologiquesà lasantédelavigne!Vin Santé Plaisir de VivreLe festival .................................................................. 2Sommaire ................................................................... 3Éditoriaux .................................................................. 4Brèves ......................................................................... 7Règlement ................................................................. 8Projection du jeudi après-midi ........................... 101. Naissance d’un grand vin (Suisse)2. Château Bel Air (France)3. Si la vigne m’était contée (France)4. Nous les vignobles les plus hauts d’Europe (Italie)5. La puissance du rêve (France)6. Wine making (France)7. Quincy soit-il (France)8. Vins, vignes et vignerons d’Arbois (France)9. Historique de Felco (Suisse)10. Impressions de l’usine (Suisse)11. Champagne (Suisse)Projection du vendredi matin ............................. 1312. Le sang de la vigne (France)13. Les voix du terroir (France)Avec le soutien des encaveurs de SierreLes partenaires de l’exposition Terroirs d’imagesPAYSAGES VITICOLESTerroirs dʼimages®N°124 hors-série de la Revue des Œnologuesà lasantédelavigne!F R A N C EFondateurs : Charles Quittanson - Michel BillyDirecteur de la publication : H.L. Arnould - Ingénieur Agronome, ŒnologueRédacteur en Chef : Bernard Gautier - Œnologue - Expert TribunauxSecrétaire Général de la Rédaction : Monique ClaudeMaquette et Mise en page : Franck ArnouldPour toute correspondance et publicitéMaison des Vignerons du Château de Chaintré - Cidex 43 bis - 7170 ChaintréTél. : 33 (0) 3 8 37 43 21 • Fax 33 (0) 3 8 37 19 83 • E-mail : infos@mail.oeno.tm.frÉditions ŒnoplurimédiaSarl de Presse au capital de 110 000 € - Groupe Bourgogne PublicationsSiège social : Maison des Vignerons du Château de Chaintré - Cidex 43 bis - 7170 ChaintréDirection : Gérant - Directeur général : H.L. ArnouldLes articles sont publiés sous la responsabilité entière de leurs auteurs. La Sarl OENOPLURIMEDIA ne peut être tenue pour responsablede quelque façon que ce soit en cas d’erreur ou d’omission. Toute reproduction, traduction ou représentation intégrale ou partielle,par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans la présente publication faite sans autorisation de l’éditeur, est illicite etconstitue une contrefaçon. Seules sont autorisées les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinéesune utilisation collective (loi du 1/07/92 article 33.2).© Tous droits réservés pour tout pays, y compris C.E.I. et pays scandinaves.Dépot légal n° 03 - mai 2007 - Imprimerie Chirat - 4240 Saint-Just-la-PendueNuméro de commission paritaire : 1008 T 83691Projection du vendredi après-midi .................... 1414. Feu vert pour une Champagne propre (France)15. Passe moi les jumelles « L’homme qui transforma l’eauen vin » (Suisse/France)16. Terra Vinea (France)17. Du cep à la noble goutte (Suisse)18. Bacchus 2006 - L’avenir est enfantin (France)19. Dans le secret des chais du Cognac (France)20. 1907 La révolte des gueux (France)21. Un millésime d’exception (France)22. Opération Terroirs - La mondialisation des A.O.C.(Suisse)Projection du samedi matin ................................ 1723. The indomitable spirit (Argentine/Australie)24. Cuttings 35A (Australie)25. 1907 La révolte des vignerons (France)Terroirs d’images, les gestes vignerons ........... 19


www.oenovideo.oeno.tm.frŒnovidéo 2007et les gestes vigneronsPour l’édition 2007, le Festival ŒNOVIDÉO à l’invitation de l’AssociationVinea fera halte à Sierre dans le Valais Suisse. Le cadre du FestivalŒNOVIDÉO 2007 au sein de l’amphithéâtre de la Haute École Spécialiséede Suisse Occidentale HES-SO est digne de la modernité à laquelle le Festivalest sensible depuis son origine.Cette année, ŒNOVIDÉO accompagnera l’exposition Terroirs d’Images -Les Gestes Vignerons en partenariat avec Bayer Cropscience et Estates &Wines The Moët-Hennessy Wine division.La FIJEV partenaire du Festival ŒNOVIDÉO propose une table ronde sur lethème de l’œnotourisme, mythe ou réalité ? Gestes Vignerons et œnotourismeen pays Valaisan sont une heureuse rencontre. Elle marquece jeune festival qui au fil des ans devient adulte et s’installe dans sonenvironnement professionnel entre image, cinéma, photos et métiers dela vigne et du vin.Cette année : 68 films en compétition, 27 films nominés sont proposésà la sagacité d’un Grand Jury sous la Présidence de RaymondVouillamoz, producteur, réalisateur de films, homme de presse et de télévision,qui devra faire le choix des meilleurs films pour leurs qualités entant que telle.Avec ce choix, nous nous retrouverons le mercredi 5 septembre dans lessalons du Palais du Luxembourg (Paris) pour remettre officiellement lesTrophées Cep d’Or du 14 e Festival ŒNOVIDÉO ainsi que les prix des partenaires: l’Académie Amorim, Bayer Cropsciences, l’Association Nationaledes Élus du Vin (ANEV), l’Association Vin, Santé, Plaisir de Vivre (VSPV),la Fédération Internationale des journalistes et Écrivains des Vins et Spiritueux(FIJEV).H.L. ARNOULDDirecteur du Festival ŒnovidéoGrand Jury Œnovidéo 2007• Raymond Vouillamoz, Président du Jury Œnovidéo 2007Ancien directeur des programmes de la Télévision Suisse RomandeJournaliste - Producteur et réalisateur de films• Pascale Rocard Hiroz, Comédienne• Brice Amouroux, Réalisateur - Cinémathèque du Ministère del’Agriculture• Anne-Dominique Zufferey, Biologiste - Directrice du musée de laVigne et du Vin• Catherine Pivot, Professeur des Universités - Université Jean MoulinLyon 3 - Institut d’administration des entreprises• Jacques Perrin, Directeur Cave s.a., Membre permanent du Grand Juryeuropéen du Vin• Jean-Henri Papilloud, Historien - Directeur de la Médiathèque Valais• Gilbert Garrier, Écrivain - Professeur d’histoire contemporaine• Gérald Morin, Professeur de cinéma - Producteur de films - Présidentd’honneur de la Fondation Fellini pour le cinémaLes TrophéesÉditoriauxLes Trophées Cep d’Or attribués par le Grand Jury• Trophée Spécial du Grand Jury• Trophée Propriétaire (film au budget < 15 000 €)• Trophée Excellence (film au budget > 15 000 €)• Trophée de la meilleure image• Trophée du meilleur scénario et de la mise en scène• Trophée du meilleur film « Promotion des ventes »• Trophée du meilleur film destiné aux professionnels• Mentions spéciales ou prix laissés à l’initiative du Grand Jury.Les trophées Partenaires• Prix du PublicLe public présent est invité à faire sonchoix pour le meilleur film. Le film ayanteu le plus de voix est considéré comme lechoix du public.• Le Trophée Vin - Santé - Plaisir de Vivre récompense le film qui,par ses caractéristiques esthétiques et techniques, permet de découvrirl’histoire d’un produit, d’une appellation, d’une région, d’une entreprise.Il s’agit d’un film dont la dimension didactique donne au spectateur envied’en savoir plus et de partir à la découverte des hommes, de leur culture,et en fin de compte de leur produit dans le respect de l’éthique et de latradition.Partenaire : Association Vin-Santé-Plaisir de vivre.• Le Prix Paysages et Environnement récompense le film français ouétranger montrant la meilleure valorisation des paysages viticoles et durespect de l’environnement.Partenaire : Bayer Cropscience - France.• Le Trophée de la meilleure action d’intérêt général récompensele film qui aura le mieux mis en valeur le travail des collectivités locales etterritoriales et de leurs élus sur le vignoble pour le développement durable: protection des terroirs, gestion des effluents, protection de l’eau etdes sources, recyclage des emballages, aides à l’installation ou à la sauvegardede toutes les activités liées à la vigne et au vin.Partenaire : ANEV.• Le Prix FIJEV récompense le film qui met en évidence le meilleur portraitd’un homme ou d’une femme marquant du monde du vin.• Le Prix de l’Académie Amorim récompense le prix du meilleur filmen langue anglaise.


6Editoriauxwww.oenovideo.oeno.tm.frBienvenue ŒnovideoSierre, la « Cité du soleil »vous invite à goûter à sesnombreux charmes !Baptisée par les Romains « Sirrum amoenum », soit Sierre l’agréable, la« Cité du soleil » mérite bien cet élogieux qualifi catif. Cette ville de la plainedu Rhône, nichée au cœur des Alpes valaisannes, offre de nombreuxcharmes : un climat exceptionnel symbolisé par son soleil sur les armoiriesde la ville, un paysage agrémenté de collines, la forêt de Finges riche detrésors de la nature… Mais au-dede ses atouts naturels, Sierre vibred’une tradition culturelle aux racines profondes. Voyez sa tour de Goubing,édifi ce militaire du XIIIe siècle, son couvent de Gérondeles sœursBernardines prient depuis des siècles sur l’emplacement d’une anciennechartreuse, son château de Villa devenu centre gastronomique et de dégustationdes vins. Les plaisirs du palais offerts par les crus d’une opulenteoenothèque ont remplala maison forte dont la famille de Preux avait sarésidence au XVI e siècle.Au cœur d’un vignoble exclusifSoleil et vigne, on le sait vont de pair. Sierre se situe au cœur du vignoblevalaisan, le plus important de Suisse. Cette vallée du Haut Rhône connaîtune diversité de cépages unique au monde : près de 50 cépages différentsdont la petite arvine, l’amigne ou le cornalin tous de purs joyaux autochtonespar leur élégance et leur palette aromatique. Un tel potentiel marquédu sceau de l’exclusivité n’attendait que sa mise en valeur : de jeunesœnologues ont su relever ce défi . Les résultats glanés par les crus valaisansdans les grands concours internationaux l’attestent.VINEA, un centre de compétenceLa Cité du soleil était prédestinée à se profi ler dans le domaine du vin. Pasétonnant que VINEA, il y a 14 ans, lancée par une équipe enthousiaste soitdevenue le plus important salon du vin de Suisse. Chaque année, débutseptembre, quelques 10 000 œnophiles aiguisent leur curiosité et affi nentleurs connaissances du vin, au cœur de la ville, dans l’imposante oenothèqueen plein air, à la découverte de plus de cent vingt encaveurs et 1 500crus ! Autour de ce temps fort, VINEA développe d’autres activités, tellel’organisation de concours, comme le Mondial du Pinot Noir ou l’éditiondu Guide des Vins Suisses, l’ouvrage de référence en la matière. VINEAest devenue un centre de compétences reconnu également à l’étranger.L’association sierroise vient d’accueillir le siège de la Vinofed, la Fédérationinternationale des Grands Concours de Vin et Spiritueux. Diverses, cesactivités concourent au même but : la mise en valeur des crus, des terroirset des encaveurs qui le méritent bien !Bienvenue donc à Sierre qui vous offre tous ses charmes !Jean-Michel BonvinVINEA Rencontres vinicoles du Valaisles 1 er et 2 septembre 2007Case postale 966 – CH-3960 SIERRE - www.vinea.ch - info@vinea.chTél. : + 41 27 456 31 44 - Fax : + 41 27 456 21 44© Archives OT Sierre © Archives OT Sierre© Archives OT Sierre© Archives OT Sierre


Logo 110X110 7/03/06 16:29 Page 1www.oenovideo.oeno.tm.fr Brèves 7© ŒnoplurimédiaRemise offi cielle desTrophées Œnovidéo 2007C’est à Paris, dans le cadre des salonsdu Palais du Luxembourg quese déroulera, le mercredi 5 septembre2007, la remise offi cielledes Trophées Cep d’Or Œnovidéo2007. Les invités du mondedu cinéma, des télévisions et de laproduction des terroirs du monderendront hommage aux meilleuresréalisations cinématographiquesdes arts et métiers de la vigne et du vin : Trophées Cep d’Or du Grand Jury2007, Trophées partenaires.À cette occasion, il sera organisé une dégustation de vins d’exception. Manifestationsur invitation.Pour tous renseignements et demande d’invitation :Festival Œnovidéo - Forum ŒnologieMaison des Vignerons du Château de Chaintré71570 Chaintré - FranceTél. : 33 (0) 3 85 37 43 21 - Fax : 33 (0) 3 85 37 19 83Site web : www.oenovideo.oeno.tm.frE-mail : oenovideo@mail.oeno.tm.frLe festival Œnovidéosur InternetLe festival Œnovidéo sur internet : www.oenovideo.oeno.tm.fr en partenariatavec la Société Œnoplurimédia vous fera découvrir tout au long del’année l’actualité du festival ainsi que son histoire depuis 1998.Vous y trouverez :• La liste de tous les fi lms en compétition• Tous les renseignements utiles concernant le festival• Comment présenter vos productions• Assister au festival• Devenir partenaire• Accueillir le festival• Toute l’actualité sur les dernières productions vidéo sur les métiers dela vigne et du vin.Dès le lundi 7 mai 2007 vous pourrez y découvrir le palmarès Œnovidéo2007 avec les différents trophées attribués par les jurys :• Trophées Cep d’Or du Grand Jury 2007• Trophées des PartenairesProchainement, vous aurez la possibilitéde regarder les extraits desfi lms primés au festival sur le sitewww.oenovideo.oeno.tm.frmais aussi toute l’actualité multimédiades métiers de la vigne et duvin : CD-Rom, sites internet et biensûr toutes les informations sur le festivalŒnovidéo 2008.Exposition itinéranteTerroirs d’ImagesPAYSAGES VITICOLESTerroirs dʼimages®les paysages viticoles100 photographies pour faire le tour des plus beaux paysagesviticoles du mondePour la première fois, les plus beaux vignobles du monde sont présentés,non pas au travers de leurs vins, mais par leur contribution aux paysagesdans lesquels ils s’insèrent. De toute évidence, le succès rencontré par l’expositionTerroirs d’images 2006 « Les paysages viticoles », est révélatricede l’intérêt suscité dans le grand public par les aspects esthétiques de cespaysages. Les photographies de 18 photographes amateurs et professionnelsont été sélectionné pour la force de leur expression et le regard nouveauqu’elles apportent sur des paysages naturels façonnés par l’hommedepuis des générations. L’originalité de cette démarche est de valoriserune facette encore peu connue de la viticulture: la dimension esthétique etpédagogique de la vigne et de son environnement en France et à l’international.Une trentaine de panneaux pédagogiques (collection ITV France)accompagne l’exposition et permettent de mieux comprendre l’architecturedes paysages viticoles, leur évolution et leur devenir.à lasantédelavigne!F R A N C EUn amateur remarquable … Un paysage très singulierEstates & Wines, partenaire de l’exposition, a tenu à récompenser le talentd’un photographe amateur. Patrice Lagouarde a ainsi été distingué pourune magnifi que photographie sur le vignoble de Banyuls. En effet, l’oeil decet amateur éclairé a particulièrement bien mis en valeur ce terroir si particulieravec ses vignes escarpées plongeant dans la méditerranée.Terroirs d’Images « paysages viticoles » est une exposition itinérante organiséepar l’association Forum Œnologie avec la participation de l’ITV France,Estates & Wines The Moët Hennessy Wine Divison, Bayer Cropscienceet La Revue des Œnologues.Pour connaître les futurs lieux d’exposition ou pour accueillir l’expositionvous pouvez consulter le site www.oenovideo.oeno.tm.frLes Best-of du FestivalŒnovidéo 2007Dimanche 30 décembre - MénerbesÀ l’invitation de la Maison de la Truffe et duVin du Luberon, les prochains Best-of du FestivalŒnovidéo 2007 auront lieu le dimanche30 décembre 2007. Entrée gratuite, projectionset animations de 10 heures à 18 heures.Renseignement auprès de la Maison dela Truffe et du Vin du Luberon.Ce haut lieu de prestige propose des ateliersde dégustations, un échange des savoirs sur la truffe mélanosporum et unmarché de la truffe le 27 décembre 2007.Maison de la truffe et du vin du LuberonPlace de l’Horloge - 84560 MénerbesTél. : 04 90 72 52 10 - Fax : 04 90 72 52 15Site web : www.vin-truffe-luberon.com - e-mail : truffeetvin@wanadoo.fr


8Règlement festivalwww.oenovideo.oeno.tm.frFestivalŒnovidéoLe Festival International ŒNOVIDEO est organisé par l’AssociationForum Œnologie.ŒNOVIDEO a pour objet de :• Valoriser l’image des Arts et Métiers de la vigne et du vin en France età l’étranger• Améliorer la qualité et la reconnaissance des fi lms documentaires (cinéma,vidéo, fi lm d’animation, court, moyen et long métrage etc.) surla vigne et le vin• Dynamiser la communication autour de :- Toutes les boissons fermentées à base de fruits- Les Arts et Métiers de la Vigne et du Vin.Conditions d’admissionLes fi lms présentés traitent de la vigne et du vin dans son ensemble àtravers ces nombreuses facettes : gastronomique, touristique, industrielle,scientifi que, technique, culturelle, historique, géographique, pédagogique,esthétique, arts (graphiques, musicaux…) santé, plaisir de vivre…Œnovidéo est ouvert à tous les fi lms à l’exception de ceux déjà nominéslors d’une précédente édition du festival.PrésentationChaque présentation est faite dans l’une des catégories suivantes :• Grand public• Public professionnelLes présentations sont faites en français ou en Anglais.Chaque présentation devra être accompagnée d’un texte de présentationd’un maximum de 20 lignes mettant en évidence les objectifs de réalisationet le ciblage ainsi que l’essentiel du scénario. Ce texte sera repris dansl’offi ciel du Festival. Chaque présentation devra être accompagnée d’unenote d’intention destinée aux membres du Jury.Le festival ŒNOVIDEO recevra les fi lms :• Court métrage d’une durée inférieure à 30 minutes• Long métrage d’une durée supérieure à 30 minutes• En langue française• En langue anglaiseLes Trophées Cep d’OrChaque année, parmi les fi lms nominés, un certain nombre de fi lms est récompensé.Les fi lms primés se verront décerner les Trophées Cep d’Or. Lestrophées se répartissent de la manière suivante :• Trophée Spécial du Grand Jury• Trophée du meilleur fi lm destiné aux professionnels (fi lm d’entreprise)• Trophée du meilleur scénario et de la mise en scène• Trophée du meilleur fi lm « promotion des ventes »• Trophée Propriété du fi lm dont le budget ne dépasse pas un certain seuil(fi xé annuellement)• Trophée Excellence du fi lm dont le budget dépasse un certain seuil (fi xéannuellement)• Trophée Spécial Prix du public• Trophée de la meilleure imageLe Grand Jury peut décider de ne pas décerner certains trophées ou de décernerde nouveaux trophées ou mentions spéciales.Composition du Grand JuryLe Grand Jury Français est composé de 9 personnalités : un président et8 membres représentants de manière équitable les catégories professionnellessuivantes :• Professionnels du vin, du tourisme, et de la gastronomie• Professionnels de la vidéo, de l’image, de la réalisation• Professionnels de l’histoire, de la littérature des arts et du spectacle• Professionnels de la communication, de la presse, de la publicité.En l’absence de Président, celui-ci est désigné parmi les membres et disposede deux voix prépondérantes.Le Grand Jury Anglais est composé de 5 à 7 personnalités : un présidentet 4 à 6 membres représentants de manière équitable les catégoriesprofessionnelles suivantes :• Professionnels du vin, du tourisme, et de la gastronomie• Professionnels de la vidéo, de l’image, de la réalisation• Professionnels de l’histoire, de la littérature des arts et du spectacle• Professionnels de la communication, de la presse, de la publicité.En l’absence de Président, celui-ci est désigné parmi les membres et disposede deux voix prépondérantes.Comité directeurLe Festival est animé par un Comité Directeur, composé de 5 à 7 membres,qui a pour fonction de :• Désigner les membres du Grand Jury et son Président• Procéder à la présélection et défi nir l’ordre de projection en séancepublique• Assurer la bonne marche technique du Festival.Les membres du Comité Directeur sont animés d’un souci de promotion desmétiers de la vigne et du vin et œuvrent au succès du Festival. Les membresdu Comité-Directeur ne peuvent en aucun cas être membre du jury.


EDUCVIN ®VOTRE TALENT DELA DÉGUSTATIONDE JEAN-CLAUDE BUFFINÉdition françaiseÉdition anglaise


10Programme1Naissance d’un grand vinProjeté à 15 h 00 n Durée : 11 minutes n Court métrageProduit en 2006par Cave la Grappe d’OrRéalisation : Shirin MashayekBudget : Inférieur à 15 000 €Naissance d’un domaine viticole.365 jours avec la Grappe d’Or.Aujourd’hui, lancer ou relancer undomaine viticole tient de la gageure,de l’audace, voire d’une certaineinconscience.Mais, dans le métier de la vigne, lapassion est souvent plus forte quela raison et l’on n’hésite pas à relever un défi comme celui-ci lorsqu’il seprésente. C’est le pari que Cécilia Renaud et l’équipe de la Grappe d’Oront fait lorsqu’ils ont pris en charge la gestion du domaine et le travail à lavigne en cette fi n d’année 2002.La Grappe d’Or a demandé à une jeune étudiante en passe d’obtenir sondiplôme de réalisatrice à l’École Cantonale d’Art de Lausanne (Suisse) desuivre pendant une année les travaux à la vigne et à la cave. Son regardneuf sur ce milieu qui lui était jusqu’alors totalement inconnu a su attraperavec sensibilité et créativité ces instants de tous les jours pour en faire untémoignage à offrir aux yeux du public.365 jours dans la vie de jeunes femmes, une devant et l’autre derrière lacaméra que la vigne a réuni l’espace d’un projet. Insolite et vivifi ant.Table ronde : Œnotourisme, mythe ou réalité ?9 h 30 - 11 h 30 : École de Tourisme HES - Sierre - SuisseEn partenariat avec la FIJEV.Entrée libreJeudi 3 mai après-midi2Château Bel Air avecPascal DelbeckProjeté à 15 h 12 n Durée : 15 mn n Court métrageProduit en 2006par Mistral VidéoRéalisation : Hervé GremelBudget : Inférieur à 15 000 €Témoignage d’un vigneron d’exceptionà Saint Émilion qui noustransmet la passion de son art avecscience, philosophie et humanité.Quelques extraits de ce témoignage,illustré dans le fi lm d’imagesfortes de vignes, de vendanges, devinifi cation, de pressage, du chai etdes caves souterraines de ChâteauBelair.• « Avant le vin, il faut faire du raisin ! C’est un élément qu’il ne faut jamaisoublier, la production du raisin, c’est l’essentiel de la qualité du vinfutur… »• « Ici on est à Saint Émilion, on a un régime continental avec une infl uenceatlantique, et c’est vrai que dans cette partie nord de la Gironde, c’est làoù le merlot a la plus belle expression ! »• « L’homme fait partie intégrante de la culture du vin, c’est lui qui, à unmoment, a établi un niveau d’équilibre qui fait que l’on a des vins, toutsimplement du vin et non du vinaigre… »• «… à travers l’homme, il y a le savoir-faire… »• « On s’imagine déjà, à la vigne, que le bébé sera beau ! Lorsque l’ongoûte le raisin, on s’imagine qu’il est goûteux, qu’il est riche, qu’il est aromatique.Et puis après on le vinifi e, c’est le moment de l’accouchement ! Làon ne sait plus trop, car c’est un moment très délicat, on est un petit peuégaré, ou c’est l’urgence, tout arrive à la fois ! Et à partir du moment oùl’on commence à fi nir de vinifi er, où chaque cuve a son identité, là, on vacommencer à découvrir les vrais personnages que l’on va mettre en scènedans l’assemblage ! »• « Après, les grands moments d’émotion ? C’est à l’autre bout de la chaîne,c’est-à-dire quand on se retrouve devant une bouteille qui a vécu centans, et qui nous offre tout le vécu de cette bouteille… »• « Dans une bouteille ancienne, on a cette notion d’aventurehumaine… ! »5 La puissance du rêve6 Wine makingProjeté à 16 h 00 n Durée : 19 mn n Court métrageProduit en 2006par Big MamaRéalisation : Julien BenedittiBudget : Supérieur à 30 000 €Petite parenthèse familiale autourdu grand-père…Ce court-métrage vous fait entrerde plain-pied dans la préparationd’une surprise au sein d’une famillede vignerons bourguignons. Unepetite intrigue se trame entre lespersonnages disparates que peu àpeu l’histoire et le crémant de Bourgognerassemblent comme les pièces d’un puzzle. Laissez-vous porter…16 minutes d’une petite saga joyeuse, pour fi nir sur une fête au son del’accordéon dans un jardin autour des bulles de Louis Bouillot ; le Crémantroi de la fête, celui qui accompagne les moments d’émotion…Projeté à 16 h 20 n Durée : 8 mn 50 n Court métrageProduit en 2006par AuditoireRéalisation : Benoît LemoineBudget : Supérieur à 30 000 €Depuis sa création en 1772, la MaisonVeuve Clicquot Ponsardin élaborede grands vins de Champagne.Son histoire est marquée parle travail et la personnalité d’unefemme d’exception, Madame VeuveClicquot.Avec un vignoble de plus de 510hectares situé au cœur des plusgrands crus de la Champagne, Veuve Clicquot a su rester fi dèle à sa devise,« une seule qualité, la toute première ». Goût de l’excellence, recherche dela perfection, mais aussi passion d’un art et enthousiasme de l’audace et del’innovation : tels sont les secrets de la Maison Veuve Clicquot Ponsardin.


Jeudi 3 mai après-midi Programme 113Si la vigne m’étaitcontée…Projeté à 15 h 28 n Durée : 24 mn n Court métrageProduit en 2006 par la Cave CoopérativeVinicole La CévenoleRéalisation : Fabienne PratBudget : Inférieur à 15 000 €Depuis longtemps, les vigneronscévenols voulaient mettre en imagele travail des paysans, en hommageà toutes ces générations qui ont façonné,avec adresse et courage, lepaysage de cette partie de l’Ardècheméridionale.« Si la vigne m’était contée » ouquand les anciens du pays cévenolracontent leur passion de la vigne et leur métier à leurs enfants. Un récit quinous entraîne au rythme des quatre saisons au cœur des vignes cultivées enterrasses, soutenues par des murs en pierres sèches, appelés « faysses ».Un film qui parle la langue chatoyante du pays cévenol et qui montre lequotidien de ceux qui œuvrent toujours à la pérennité de ce noble métier.4Nous les vignobles lesplus hauts d’EuropeProjeté à 15 h 53 n Durée : 7 mn 30 n Court métrageProduit en 2006 par Cave du vinblanc de Morgex La Salle ItalieRéalisation : Lucia VillerinBudget : Inférieur à 15 000 €Histoire, vie, terroir d’une cave aupied du Mont Blanc entre les vignoblesplus hauts d’Europe.7 Quincy soit-il8Vins, vignes et vigneronsd’ArboisProjeté à 17 h 00 n Durée : 16 mn n Court métrageProduit en 2007par Goyave ProductionRéalisation : S. Haski - JM LacazeBudget : Inférieur à 15 000 €Premier vignoble du Val de Loireà être reconnu en AOC le 6 août1936, Quincy a fêté dignementses 70 ans tout au long de l’année2006. Plusieurs projets ont été initiésà cette occasion :- Amélioration du vignoble par unmeilleur suivi collectif des conditionsde production, et approfondissementdes procédures d’agrémentsde vins,- Caractérisation des terroirs complétée par une étude de valorisation viticoleet œnologique dans le but d’améliorer la conduite des vignobles etdes vinifications,- Initiation d’une étude paysagère avec le concours de l’École NationaleSupérieure du Paysage de Versailles,- Création d’un site œno-touristique : Villa Quincy. S’en suivront la réalisationd’un vignoble conservatoire et d’un jardin-labyrinthe. Ce film est destinéà être diffusé aux visiteurs de la Villa Quincy. Il est également destiné àêtre utilisé pour les actions de commercialisation (salons touristiques, etc.)et de communication (soirée événementielle parisienne annuelle, etc.). Lefilm s’appuie sur l’attachement de ses vignerons à un terroir, à une histoireet à un savoir-faire sans cesse modernisé, pour mettre en valeur cette appellationà l’identité forte. En aparté, nous rencontrons des vignerons quiévoquent ce qui fait l’identité de leur vin : l’historique de l’appellation et lesparticularités du terroir. Les uns, férus d’histoire ou de géologie nourrirontle côté documenté du film. Les autres, vignerons de Quincy depuis plusieursgénérations donneront vie à ces informations par leurs péripéties familiales.Les interventions d’œnologues, chef cuisinier et sommeliers terminent denous chatouiller les papilles. Les uns décrivant les différentes sensationscommunes aux vins de Quincy, les autres imaginant plats et accompagnementsmettant le mieux en valeur la boisson.Projeté à 17 h 17 n Durée : 31 mn n Court métrageProduit en 2006 par AssociationPasteur Patrimoine ArboisienRéalisation : Pierre BourquinBudget : Supérieur à 30 000 €Ce film évoque comment la qualitése déploie tout au long du processusde culture, d’élaboration encave et de commercialisation du vinpar les vignerons.Il incite le spectateur à s’interrogersur ce qui permet de faire desvins de qualité dans le Jura : le terroir,les cépages, l’art du vigneron,etc. Le film incite les spectateurs à des réflexions alternées entre hier,aujourd’hui et demain, en particulier les modes de culture, les accordsmets et vins, la consommation modérée et festive, l’action collective faceà l’évolution internationale.Sur fond de grands événements historiques, le film évoque près de 200années de viticulture arboisienne, met en valeur les hommes-clés de cettepériode et explore les perspectives des vignerons d’aujourd’hui dans la recherchede qualité.Le film s’adresse en priorité à des amateurs éclairés. Il sait aussi capter l’attentiondes acheteurs en grande distribution pour leur permettre de faire ladifférence. Il s’adresse également aux non-consommateurs et aux jeunesgénérations pour une première approche par la dégustation consciente desméfaits et bienfaits de la consommation de vin.La réalisation du film a été lancée en 2005 afin de saisir des images surune année de vie des vignerons.Ce film, dont l’auteur est Roger Gibey, met en scène des vignerons, desprofessionnels de la gastronomie, des personnalités de l’œnologie, des expertstechniques et des responsables institutionnels.


12ProgrammeJeudi 3 mai après-midi9 Historique de Felco10 Impressions de l’usineProjeté à 17 h 49 n Durée : 2 mn n Court métrageProjeté à 17 h 53 n Durée : 4 mn n Court métrageProduit en 2006par Olivier MayorRéalisation : Olivier MayorBudget : de 15 000 à 30 000 €11 Champagne« Historique de Felco » démontreque ce produit sans concurrence estle fruit d’une longue tradition et deraffinements obtenus au prix d’unerecherche constante et d’exigencesans mélange.Produit en 2006par Olivier MayorRéalisation : Olivier MayorBudget : de 15 000 à 30 000 €« Impressions de l’usine » vise àrenouveler la présentation du savoir-faireet de la centaine d’étapeshigh-tech liées à la fabrication dela Rolls des sécateurs. Des images,purement esthétiques et soutenuespar les Quatre saisons de Vivaldi –en lieu et place de commentaire –,réussissent à transmettre cette atmosphèred’excellence.Projeté à 17 h 58 n Durée : 2 mn 30 n Court métrageProduit en 2006par Olivier MayorRéalisation : Olivier MayorBudget : de 15 000 à 30 000 €« Champagne » positionne ses sécateursà l’égal des produits d’innovation,de luxe et de qualité suprême.D’où les parallèles avec unchampagne d’exception, la TourEiffel et le monde des palaces.


Vendredi 4 mai matin Programme 1312 Le sang de la vigne13 Les Voix du TerroirProjeté à 9 h 30 n Durée : 52 mn n Long métrageProduit en 2006par TGA ProductionRéalisation : Joëlle StechelBudget : Supérieur à 30 000 €Montlouis, Chinon, Vouvray, SaintNicolas de Bourgueil, les vins deLoire sont incontestablement undes éléments essentiels du patrimoinedes régions que le fleuvetraverse. Raconter l’histoire de cesvins, rencontrer des viticulteurs,montrer le dynamisme d’un terroir,voilà l’enjeu de ce documentaire.Mais l’originalité du propos tient àla qualité de nos guides pour cette découverte : deux écrivains qui mènentl’enquête. Jean Pierre Allaux et Noël Ballen sont les auteurs d’une dizainede romans policiers qui ont chaque fois pour cadre un des vignobles français.Cette fois, c’est en Val de Loire qu’ils ont choisi de promener leurshéros : Benjamin Cooker, expert œnologue et son assistant, Virgile Lanssienqui de Bourgogne en Bordelais en passant par l’Alsace et le Languedoctraquent le crime et le mauvais vin. Pendant une semaine les deux auteursvont, pour le repérage de leur prochain livre, à la rencontre des viticulteurs,goûter leurs vins, s’intéresser à leurs secrets de vinification, et aux histoires,grandes et petites de ce vignoble. À partir de ces rencontres, ils élaborentune intrigue policière directement inspiré de ce terroir, et brossent en toilede fond le portrait d’une région que nous allons découvrir avec eux. Le hérosde ce documentaire policier et vinicole reste cependant le vin, blanc ourouge, tranquille ou pétillant, sec ou moelleux. Car selon la devise chèreaux deux auteurs : « le vin est une énigme. La réponse se trouve au fonddu verre ».Projeté à 10 h 23 n Durée : 63 mn n Long métrageProduit en 2006 par Association« Rose des Vins »Réal. : F. Girou - E. BesancenotBudget : Inférieur à 15 000 €Telles celles du Seigneur, les voiesdu terroir sont-elles impénétrables? Et uniquement réservées àquelques initiés fortunés ?Alors que ce concept viti-philosophiquesemble parfois remis encause dans le pays, la France, quil’a sinon créé du moins longtempsglorifié, et qui paraît tenté de le sacrifiersur l’autel des vins technologiques et du marché mondialisé, les réalisateurs,au terme de leurs études d’œnologie, ont pris leur bâton delerinpour un tour du monde inédit, d’où il ressort, paradoxalement, que le salutdu terroir pourrait désormais dépendre de la ferveur de vignerons pionniersd’Australie, du Chili, de Nouvellelande ou du Brésil…Les voix de ces témoins fraîchement convertis offrent un message àméditer !Marc Médevielle - Directeur de la rédaction du magazine « Terres du Vin ».© Archives OT Sierre


14Programme1418Feu vert pour uneChampagne propreProjeté à 14 h 30 n Durée : 12 mn 10 n Court métrageProduit en 2005par Distillerie Jean GoyardRéalisation : S. et F. RemionBudget : Inférieur à 15 000 €Bacchus 2006L’avenir est enfantinProjeté à 15 h 37 n Durée : 17 mn 20 n Court métrageProduit en 2006par APVRRéalisation : Roger BussBudget : Inférieur à 15 000 €Après une année de travail et d’attentions,le vignoble champenoisest en effervescence : c’est le tempsdes vendanges.La Distillerie Goyard est un acteuressentiel pendant cette période.Les camions de la Distillerie font7 tours de terre pour collecter lesaigres. Mais, en dehors des eauxde-vieet du marc de champagne, que fait la Maison Goyard ? Réponse :elle se met au vert ! On découvre, à travers ce fi lm, les nouveaux métiers dela distillerie, qui ne se contente plus de collecter les déchets, mais qui lesrecycle… en électricité ! Le plus célèbre vignoble du monde prend soin deson terroir, et prend conscience aujourd’hui des enjeux environnementaux.La Distillerie Goyard donne le feu vert pour une Champagne propre.En Roussillon, la Saint-Bacchus occupeune place importante dans lemonde vitivinicole. Chaque année,au mois d’avril, a lieu la plus importantesélection des Vins du Roussillonavec toute sa cohorte d’Appellationsd’Origine Contrôlées etde Vins de Pays. À la suite de cettesélection, un jury international désigne,au cours d’une dégustation àl’aveugle, un vin par catégorie. Ces cuvées deviennent les « Bacchus » del’année. Une soirée est organisée au cours de laquelle les trophées Bacchussont remis aux vignerons. Chaque année, un thème est déterminé et devientle fi l conducteur de la soirée. En 2006, l’Association pour la Promotiondes Vins du Roussillon a choisi les enfants, la vigne et le vin. Ce fi lm a étéréalisé pour s’intégrer dans la soirée de remise des Bacchus.L’APVR a donc collaboré avec l’école élémentaire de Ponteilla dans lesPyrénées-Orientales qui travaillait sur un projet pédagogique autour de lavigne et du vin. Articulé en 3 parties - le travail de la vigne, « Aqui bonvi » (la commercialisation, le vin) et Anticipation - ce fi lm montre, sous uneforme originale d’interviews, l’attachement tout particulier des enfants àla vigne, leur sensibilité à sa valeur et la véritable passion vis-à-vis du métierde vigneron et de cet élément naturel indispensable au paysage et aupatrimoine de leur village.Vendredi 4 mai après-midi15Passe-moi les jumelles :« L’homme quitransforma l’eau en vin »Projeté à 14 h 44 n Durée : 28 mn n Court métrageProduit en 2006par Télévision Suisse RomandeRéalisation : Jean Paul MudryBudget : Inférieur à 15 000 €La passion pour le vin du BernoisDonald Hess puise ses racines dansle pays de Vaud. Mais c’est dans leNouveau Monde que cet entrepreneuret aventurier hors du communapaise sa soif de grands espaces.Benoît Aymon et Jean Paul Mudryl’ont rencontré au nord de l’Argentine,à l’Estancia Colomé, où il possèdela plus haute vigne du monde. Pour cet homme richissime, le businessva de pair avec un engagement en faveur des gens et de la nature. Les 400autochtones qui vivent sur le territoire qu’il possède bénéfi cient de cettedémarche. Adepte de la biodynamie, Donald Hess et ses co-aventuriers(ères) parviennent ainsi à vivre en totale autarcie dans ce bout du mondequi se situe à 5 heures de piste de la ville la plus proche.19Dans le secret des chaisdu cognacProjeté à 15 h 56 n Durée : 11 minutes 20 n Court métrageProduit en 2004par Gilles GuiretRéalisation : M. ConstantinovitchBudget : Inférieur à 15 000 €Victor Hugo l’appelait la liqueur desdieux…Dans la pénombre des chais de cognacdorment des milliers de barriquesoù vieillissent de précieuseseaux-de-vie.Elles font l’objet de toute l’attentiondes maîtres de chai qui sélectionnent,goûtent, analysent et assemblent. Garants de l’exigence qui faitla réputation du cognac, trois d’entre eux nous livrent avec gourmandiseles secrets de cette élaboration.Les processus mis en jeu lors de la dégustation, l’apport des analyses delaboratoire, et lele du courtage nous sont expliqués par deux autresprofessionnels passionnés par leur métier. Toute la complexité et la poésiede cette étrange mutation d’une eau-de-vie fragile etle en vénérablecognac, nous sont révélées par la voix de ceux qui accompagnent quotidiennementce miracle de la nature.Sous des propos candides, les enfants développent des réfl exions qui s’avèrentd’un grand réalisme. On prend conscience également que pour les générationsfutures la transmission du savoir est un facteur capital qui permetde tisser un véritable lien affectif avec la vigne.


Vendredi 4 mai après-midiProgramme116 Terra Vinea17 Du cep à la noble goutteProjeté à 15 h 13 n Durée : 8 mn n Court métrageProduit en 2006par MIT ConseilRéalisation : Philippe CalamelBudget : de 15 000 à 30 000 €Créé dans le cadre de Terra Vinea,site œnotouristique reconnu pôled’intérêt régional, ce pôle a pourobjectif de mettre en scène la culturedu vin et l’alimentation méditerranéenneà travers les âges.Le vin est présent dans l’histoire etl’imaginaire collectif depuis l’antiquitéet ce fi lm nous montre l’incidencesur les patrimoines et paysages culturels, vecteurs de l’identité régionale.On s’est appuyé sur la fi bre émotionnelle du public et des référenceshistoriques sérieuses.C’est un des premiers documentaires français réalisé en haute défi nitionpour un budget de l’ordre de 18 000 euros.20 1907 La révolte des gueuxProjeté à 17 h 00 n Durée : 17 mn 50 n Court métrageProduit en 2007par Association Contact ImageRéal. : JP Therby - G. ChaluleauBudget : Inférieur à 15 000 €L’évocation des événements de1907 qui mobilisèrent les viticulteursdu midi de la France, et enparticulier du Languedoc-Roussilloncontre le pouvoir politique enplace dirigé par Georges Clémenceau.Les manifestants (800 000à 1 million de personnes à Montpellier)exigent une réglementationpour lutter contre la fraude.Six personnes trouveront la mort à Narbonne dans les confrontations avecl’armée. La mutinerie des soldats du 17è de ligue à Béziers est sur le pointde précipiter le pays dans le chaos et la dissidence.La situation redeviendra à la normale grâce au sang-froid du maire de Narbonne,le Dr Ferroul, et à la visite très controversée du chef de la « révoltedes gueux » Marcelin Albert à Georges Clémenceau.Projeté à 15 h 22 n Durée : 14 mn n Court métrageProduit en 2006par Aliesch - SuisseRéalisation : AlieschBudget : Supérieur à 30 000 €Vin et vigne font partie de notreculture. Et il en va de même duvignoble.Les beaux paysages rhénans,Schaffhouse avec la tour du Munotet les chutes du Rhin, constituentun joyau de la région. Le Klettgau,pays du Pinot Noir schaffhousoisest également un joyau de lacontrée avec Hallau comme capitale viticole. La viticulture exige du travailtout long de l’année. La vigne sera taillée. Il faut aussi la nourrir. Les poussessans grappes sont enlevées. Lorsque les parasites se multiplient, on nepeut pas se passer de traitement.En juin, les boutons s’épanouissent en fl eurs, tout le vignoble est embauméd’un doux parfum, c’est la fl oraison. La technologie fait beaucoup. Néanmoins,le vigneron vit avec la nature et craint pour ses vignes à l’approchedes nuages orageux. Toute la récolte est anéantie si le Créateur ne la protègepas des dégâts. Le cycle végétatif de la vigne approche de son apogée :la nature rend maintenant au multiple le salaire de la peine.La récolte est recueillie dans des cuviers. Puis le vigneron se dirige vers lacave « Rimuss et Weinkellerei Rahm ». Une machine égrappe les raisins.La vendange foulée extraite parvient au pressoir. Le jus fermente dans lescuves. L’entreprise traite non seulement deux millions de litre de vin de Hallau,de Zurich et des Grisons, les vins Frizzante, Lambrusco et Frizzantino,mais aussi plus de trois millions de litres de Rimuss, jus de raisin mousseuxsans alcool. Plus de 40 000 bouteilles sont remplies chaque jour, à l’abri del’air et de façon stérile. Elles procurent la joie en de nombreuses occasions.« Santé à tous avec Rimuss ! ».21 Un millésime d’exceptionProjeté à 17 h 18 n Durée : 52 mn n Long métrageJean François Coche-Dury, qualifié par le critique Robert Parker de« Einstein bourguignon », fait lesvins blancs parmi les plus reconnuset recherchés des amateurs du mondeentier. « Un millésime d’exceptionpour la France » suit pendantProduit en 2007par Association Lotel du Vin 19 mois - de la vendange 2005 etRéalisation : Laurent Maillefer la mise en bouteille du millésimeBudget : de 15000 à 30000 €en avril 2007 - le cycle complet del’élaboration d’un vin par ce vigneron aux méthodes « traditionnelles ».Travail, excellence, rapport à la modernité, histoire du vignoble bourguignon,argent et spéculation autour du vin, sont autant de thèmes transversauxabordés par ce premier épisode qui déroule les six premiers moisde la naissance d’un millésime d’exception.


16ProgrammeVendredi 4 mai après-midi22Opération terroirs :la mondialisation desA.O.C.télévisionProjeté à 19 h 30 n Durée : 52 mn n Long métrageProduit en 2006par Capa TélévisionRéal. : S. Bentura - M. GarmirianBudget : Supérieur à 30 000 €Août 2004 à Constance : des douaniersallemands déversent plusieurscaisses de « Champagne » de Californiedans le caniveau, comme devulgaires contrefaçons.Un acte symbolique qui illustre 30ans d’une « guerre du Champagne» qui fait rage entre l’Europeet les Etats-Unis. Champagne, maisaussi Parmesan, riz basmati, thé de Ceylan ou café de Colombie : la logiquevoudrait que ces appellations porteuses d’une notoriété internationale appartiennentaux producteurs des terroirs qui ont bâti la réputation de cesproduits au fil des générations. Mais ce n’est pas la logique du commercemondial actuel : les grandes marques anglo-saxonnes de l’agroalimentaires’arrogent le droit de se servir de ces noms de terroirs pour baptiserleurs produits génériques et les concurrencer, ainsi, directement dans lessupermarchés.Contre ces usurpations, qui entraînent un énorme manque à gagner,« Opération terroir, la mondialisation des AOC » raconte la tentative, organiséepar la France et l’Europe, de mobiliser les producteurs du mondeentier. Une mobilisation pas désintéressée, puisque l’Union européenne aplusieurs centaines d’appellations à défendre. L’adversaire : une coalitionde pays ultra-libéraux, emmenés par les Etats-Unis.Dans ce voyage dans les coulisses de la guerre économique moderne, noussuivons Charles, mandaté par le gouvernement français, dans les rizièresdes hauts plateaux de Thaïlande, où est produit le vrai riz parfumé au jasmin.Charles veut apprendre aux paysans comment se défendre contrela multinationale qui a baptisé « riz parfumé au jasmin » un riz produiten Amérique et parfumé artificiellement. Il y a aussi Gérard, un producteurde pruneaux d’Agen, qui reçoit chez lui d’anciens copieurs d’Argentine,convaincus désormais de lancer leur propre appellation « pruneauxde Mendoza ».Preuve que le terroir n’est pas qu’une affaire de goût : la question du « droitd’auteur » sur les appellations AOC est un des points qui bloquent les négociationsde l’Organisation mondiale du Commerce, l’OMC.vigne!© Archives OT Sierre


Samedi 5 mai matin Programme 1723 The indomitable spirit24 Cuttings 35AProjeté à 10 h 00 n Durée : 60 mn n Long métrageProduit en 2006 par Food & TravelCommunications - AustralieRéalisation : Rosario ScarpatoBudget : Supérieur à 30 000 €The making of Pisco, on of theworld’s finest spirits, is a 450 yearsold tradition in Peru. To keep it alivestrong-minded women and manhave struggled over the centuriesto overcome all sorts of hardships,abuses and unfair competition.The legendary resilience of Piscoproducers, mainly small-scale artisans,has being moulded by the exploitations of colonisers, disparagingwars, inept dictatorships, natural disasters and chronic shortage of finance.Thus Pisco, the indomitable spirit, has become the symbol of the Peruvians’resolveto defeat the historic disregard that their country alwayssuffered.Peruvian Pisco in the past enjoyed an international fame. It was, for example,the main ingredient of the Button Punch, a trendy drink of San Francisco’sgolden era. Nobel Laureate Rudyard Kipling saw in it « the shavingsof cherubs’wings, the glory of a tropical dawn, the red clouds of sunset,and fragments of lost epics by dead masters ».Despite this popularity Pisco faded almost inito oblivion for a good partof the XX century. In Peru there were no norms to regulate it : only a fewsmall producers while making it as best as they could, sold it within theirfamily, at home. All this has changed in the past five years in which Piscohad a dramatic come back ; a revolution led mainly by women piscomakers.The road ahead however looks still difficult. Producers have to face heavytax and lack of adequate government support no to mention the forcefulcompetition from Chile, the unending problems of a developing countryand the destructive presence of adulterators.Purpose of production : The Indomitable Spirit is an independant production.It’s the first documentary of a series aiming at exploring some of themost fascinating and controversial issues of South american gastronomyand oenology.The Indomitable Spirit, the first documentary, may well be considered theparadigm of the series. The production costs have been approx AUD 95 000and targets the audience of international television channels. Up to datethe film has only been shown in private previews.Projeté à 11 h 00 n Durée : 9 mn 40 n Court métrageProduit en 2006par Lion Nathan Wine GroupRéalisation : Evan HiscockBudget : Inférieur à 15 000 €25 1907La révolte des vigneronsProjeté à 11 h 12 n Durée : 48 mn 50 n Long métrageProduit en 2007 par France 3 sud& Mille et une ProductionsRéalisation : Michel GayraudBudget : Supérieur à 30 000 €The Lion Nathan Wine Group (Australia)consists of 9 sites - wineriesand vineyards across 3 States ofAustralia ; South Australia, WesternAustralia and Victoria, separated byup to 2 400 km.To keep employees across thisgeographically extended Group intouch with developments, a videomagazine, called « Cuttings », is produced each month for streaming onthe company intranet. The purpose of « Cuttings » is to record the progressof the winemaking year, to cover special events, to introduce personalities,to give some technical information, to show aspects of the environment inwhich we work and, occasionally, to offer some light relief. The intendedaudiance includes all employees, from vineyard and packaging workers tocellar hands and winemakers, accountants, marketers and managers.As a subtext the magazine also gives the flavour of the Australian WineIndustry, at this level of production.En 1907, la viticulture méridionaleest en crise et la misère s’installedans le Languedoc…Rassemblés autour d’un cafetier petitpropriétaire, Marcelin Albert, etpar la suite du maire de NarbonneErnest Ferroul, tous les dimanchesles vignerons manifestent dans lesvilles du Midi. Le mouvement s’amplifieet peu à peu c’est tout un peuple qui descend dans la rue : 20 000personnes à Lézignan en mai, 600 000 à Montpellier en juin… où il estdécidé la démission des municipalités et la grève de l’impôt.Le président du conseil Clémenceau réagit en envoyant les cuirassiers : 6morts à Narbonne. Inquiets pour leurs familles, les soldat du 17° d’infanteriese mutinent et marchent sur Béziers…Les choses finiront par entrer dans l’ordre et les vignerons obtiendrontsatisfaction…© Archives OT SierreDans le film 1907, sur les lieux des événements et accompagnés par lesphotos de l’époque, l’historien Jean Sagnes, l’écrivain Yves Rouquette, leviticulteur Jean Huillet, des chanteurs qui interprètent des chants composésà ce moment-là, un comédien qui dit les « Mémoires d’Albert » et… unmutin du 17° (archives) forment un choeur pour raconter cette histoire.


18PortraitOenovidéo 2007, s’afficheŒnovidéo 2007, s’afficheaux couleurs de DidierMichelChaque année l’affiche du Festival Œnovidéo est confiée à l’inspirationd’un artiste différent. Cette année c’est le sculpteur - chromaticienDidier Michel qui nous fait l’immense plaisir de relele défi.Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et de l’Industriede Paris Didier-Michel, est également un fin connaisseur du vin. Cetingénieur-artiste, est le créateur de la fameuse carte d’identité chromatiquedes vins et est devenu une figure incontournable de l’univers sensoriel etartistique du vin.Pendant plus de dix ans, Didier Michela exercé ces talents dansle monde le la couleur : créateurd’art graphique et coloriste conseilpour de nombreuses entreprises. En1985, la rencontre avec Jacques Puisaisdans le cadre de l’Institut Françaisdu Goût est une révélation. Ildécouvre avec émerveillement sesprédispositions à analyser les odeurset son habilité à les transcrire encouleur. De ce mariage couleur-odeurné la carte d’identitéchromatique ou code barrecouleur des vins c’est-à-dire la transcription visuelle des senteurs et dessaveurs d’un vin en une palette de couleur.Didier MichelCe don Didier Michel, l’a enrichi et cultivé en sillonnant pendantvingt ans le vignoble français à la découverte des vignerons et de leursvins. Une expérience qui va le conduire à accomplir de plus de 5 000 dégustations.De ces rencontres d’amitié et de confiance sont nées plus de1500 œuvres.Depuis trois ans, Didier Michel a enrichit sa démarche et son approchedu vin. Pour notre plus grand plaisir, il nous offre des portraits chromatiquesdes vins en 3 dimensions sur du liège : couleur, forme« Cette matière vivantes’imposa d’instinctcomme le support idéalpour fixer les caractèressensoriels des vins »et matière. L’artiste dit que sarencontre avec le liège fut foudroyante,entière et spontanée.C’était au Portugal, à la suited’une invitation de la SociétéAmorim, premier producteur aumonde de bouchons. « Cettematière vivante s’imposa d’instinctcomme le support idéalpour fixer les caractères sensoriels des vins ». Depuis, Didier Michel réalisedes « corks » pour y imprimer couleurs et formes, reflets des arômes desvins. Dans le livre « Empreintes de vins », il accompagne son ami JacquesPuisais en proposant une véritable galerie visuelle et sensorielle de 65 vinsparmi les plus authentiques de France et de l’étranger.Pour l’affiche Œnovidéo 2007, DidierMichel a choisi de réaliser une peintureà l’aquarelle et à la gouache sur papierjapon. Pour illustrer la rencontre entre levin et l’image, il fait émerger du vignoblecomme un soleil levant l’œil de la caméra.Il parvient ainsi à illustrer cette capacitéunique du cinéma à délivrer une vue globale,un regard à 360° sur les multiplesfacettes de la vigne et du vin. L’affiche du14 e festival Œnovidéo réaffirme donc hautet fort la conviction des organisateurs dufestival : la rencontre entre le cinémaet le vin est un formidable creuset de créativité mis au servicede l’avenir du secteur vitivinicole.Didier MichelNazareth - Place de l’Église - 07240 CHALENCONTél./Fax : 04 75 40 93 06 - Mobile : 06 80 70 99 38dm@didiermichel-chromaticien.com - www.didiermichel-chromaticien.comSon goût pour les odeurs remonte à sa petite enfance. Élevé encuisine et petit fils du directeur de la parfumerie parisienne JL Pivert son« nez de parfumeur » s’est forgé peu à peu. De toute évidence ses facultéssi particulières de passeur et son ingéniosité à transcrire si justement l’universsensoriel du vin en couleur est né du rapprochement de ces profondesmémoires olfactives et visuelles.


22Terroirs d’imagesGestes vignerons© Christian WATIER (professionnel) - Francewww.watier-visuel.fr - watier@watier-visuel.fr© Jean GIRALT (professionnel) - Francewww.giraltphoto.com - imedia@wanadoo.fr© Amédée DE ALMEIDA (professionnel) - Franceamedee.dealmeida@club-internet.fr© Philippe BERNARD (professionnel) - Francephibernard.free.fr - philippe.bernard@neuf.fr© Philippe BRUNIAUX (amateur) - Francephilippe.bruniaux@wanadoo.fr


Gestes vignerons Terroirs d’images 23© Per KARLSSON (professionnel) - Francewww.bkwine.com - info@bkwine.com© Frédéric LEFEUVRE (professionnel) - Francefredericlf@wanadoo.fr© Jean Louis VAILLS (amateur) - Francem.valls@wanadoo.fr© Pierrick BOURGAULT (professionnel) - Francewww.monbar.net - pierrick.bourgault@free.fr© Anne Laure CAMILLERI (professionnel) - Francewww.pixoclock.fr - alcamilleri@wanadoo.fr

More magazines by this user
Similar magazines