11.07.2015 Views

Rapport annuel 2009

Rapport annuel 2009

Rapport annuel 2009

SHOW MORE
SHOW LESS
  • No tags were found...

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Plan directeurAgir de manière responsable et durable est une exigence que les Auberges de Jeunesse Suisses s’imposent. En 1994 déjà, les bases d’uneaction économique, sociale et écologique équilibrée ont été posées avec le plan directeur des Auberges de Jeunesse Suisses.Notre éthiqueNous souhaitons• promouvoir un tourisme familial axé sur la qualité, socialementresponsable et conforme à l’écologie,• placer au centre d’intérêt les rencontres humaines,• vivre le principe de partenariat à tous les niveaux,• renforcer notre position et notre image de principale organisationde tourisme pour jeunes et familles,• réaliser des résultats économiques raisonnables afin d’assurerla pérennité de notre organisation.Nos clientsNous assumons une responsabilité particulière envers nos hôtes,parce que les voyages sont très importants pour eux sur les plansémotionnel et matériel, et qu'ils ressentent à cet égard le besoind'être en confiance, en sécurité et en de bonnes mains.Nous souhaitons répondre de façon créative aux multiples attentesde nos clients. Nous considérons notre client comme unepersonne positive, enthousiaste, intéressée, sociable, qui est prêteà respecter les réalités du lieu et les autres voyageurs. Nous souhaitonsrépondre à de telles qualités et attitudes personnelles etles promouvoir.Nos collaborateursNous savons que tous les collaborateurs jouent un rôle déterminantdans notre organisation fortement axée sur les performanceset relations personnelles. Conformément à leur importance, noussommes très exigeants à leur égard. Nous intervenons en faveurd’une politique salariale moderne, notamment en ce qui concernele style de direction, les conditions de travail, la sécurité sociale,l’égalité des chances, la responsabilité propre et la promotion professionnelle.Nos partenaires et nos membresAvec toutes les personnes, entreprises et institutions importantespour nous, nous souhaitons entretenir des relations basées surun réel partenariat. Nous considérons l’entretien de relations personnellesétroites et la définition commune de conditions fair-playcomme particulièrement importants. Nous recherchons la coopérationactive avec toutes les organisations touristiques importantespour nous en Suisse et à l’étranger. Nous promouvons lescoopérations interentreprises.Notre rapport à la population et à l’environnementNous sommes une organisation neutre au niveau politique etconfessionnel et agissons en tant que telle dans toutes les partiesdu pays. Nous sommes parfaitement conscients que la populationlocale et l’environnement naturel des régions cibles revêtent uneimportance cruciale pour nous et nos clients. Nous souhaitonsdans la mesure du possible prendre en compte les intérêts de lapopulation locale, respecter son autonomie et sa culture et toutfaire pour réduire au minimum l’impact sur l’environnement. Nousœuvrons pour des auberges de jeunesse et des programmes de loisirsécologiques et respectant le paysage.Nos prestationsNotre objectif premier est de maintenir des prestations avantageuses.Nous tenons cependant aussi à satisfaire les exigencescroissantes de qualité. En proposant des prestations innovantesqui répondent aux besoins de nos clients, nous souhaitons leur proposerune offre attrayante qui soit une vraie alternative aux autresformes d’hébergement, soit cultiver la simplicité. Nous accordonsune attention particulière aux structures permettant une bonne vued’ensemble, à la gestion personnelle des entreprises et à une ambianceagréable.Notre information, notre publicité et notre venteNous souhaitons respecter rigoureusement le principe «la performancepasse avant la publicité». Toutefois, nous souhaitonsprospecter activement le marché, non pas de façon tapageuse etagressive, mais avec du style et du cœur. Les informations quenous diffusons doivent toujours être honnêtes, crédibles et claires.Nos relations publiquesNous souhaitons démontrer nos convictions et objectifs à toutmoment et informer en permanence le public des évolutions dansnotre secteur d’activité. Nous souhaitons entretenir des relationspersonnelles étroites avec les autorités, les institutions publiqueset privées et les médias, intervenir en faveur d’une améliorationdes conditions cadres les plus importantes et œuvrer pour despossibilités judicieuses de loisirs.Notre rapport à l’innovation et à la rechercheNous souhaitons promouvoir sciemment la pensée et l’action innovantes,car les chances que nous propose l’avenir ne peuventêtre saisies qu’à l’aide d’idées novatrices. Nous soutenons unerecherche critique sur le tourisme axée sur la pratique, et nous laconsidérons comme une importante source d’informations pournotre politique associative globale et prévisionnelle.Notre rentabilitéMalgré des objectifs idéalistes, nous voulons concevoir les prestationsde notre entreprise en fonction des principes d'une rentabilitémaximale et garantir ainsi la pérennité de notre organisation.C’est pourquoi nous cherchons à réaliser des gains suffisants,à disposer de liquidités suffisantes, à créer des réserves et unestructure saine du capital. Pour des investissements importantstels que des constructions neuves ou des transformations de bâtimentsexistants, nous sommes cependant tributaires des aidespubliques.6


Stratégie de réseauLa stratégie de réseau des Auberges de Jeunesse Suisses a pour objectif de garantir unréseau bien desservi dans des régions et des destinations intéressantes sur le plan touristique,en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein.Le réseau est subdivisé en sites A, B et C. Les sites ne sont pas définis par les auberges dejeunesse elles-mêmes, mais par les destinations concernées en fonction de l’offre et del’attrait du marché.Sites A: centres touristiques de renommée internationale.Sites B: destinations très demandées au niveau national.Sites C: tous les autres sites sont considérés comme un complément à notre offre trèsvariée et ils servent à assurer une bonne couverture du réseau. Cette catégorie comprendaussi des auberges de jeunesse dotées d’un intérêt historique.Situation au 1 er mai 2010BâleMariasteinDelémontLe BémontSoleureZofingueBruggBeinwilam SeeDachsenBadenZurichSchaffhouseStein amRheinFällandenRichterswilZougRapperswil-JonaKreuzlingenRomanshornSt-GallSchaan-VaduzRorschach-SeeLucerneGersauFilzbachLausanneBerneAvenchesFribourgMontreuxChâteau-d‘OexLeissigenSaanen-GstaadLangnau i.E.BönigenBrienzGrindelwaldFieschEngelbergSeelisbergHospentalScuolKlostersDavosSta.MariaValbellaSils i.D.PontresinaSt-MoritzGenèveBellinzoneSionLocarnoLuganoZermattFiginoL’Association des Auberges de Jeunesse Suisses (AJS) est responsable de l’exploitation desauberges de jeunesse. En sa qualité d’organisation partenaire, la Fondation Suisse pour leTourisme Social (FSTS) est propriétaire de 26 auberges. 20 autres auberges de jeunessesont des établissements en gérance/location et 11 autres sont gérées sous contrat defranchisage. Au total, un réseau de 55 auberges de jeunesse avec un total de 6’119 lits étaità disposition en Suisse en 2009.7


Stratégie de durabilitéLes Auberges de Jeunesse Suisses s’engagent pour le développement durable. Qu’ils’agisse en effet de nos relations avec les groupes d'intérêt, de la conception des produitsou encore de la protection de l'environnement, le développement durable est une composanteessentielle de la philosophie de notre organisation.Par développement durable, nous entendons la prise en compte de questions sociales etéthiques comme un tout ainsi que la gestion raisonnable des ressources.Les Auberges de Jeunesse Suisses contribuent, dans leur domaine d’influence, à atteindreà long terme des objectifs fixés par la Constitution et le Sommet de Rio de 1992 en matièrede développement durable.Nous sommes conscients que les objectifs du développement durable ne peuvent pas êtreatteints du jour au lendemain. Toutes les décisions prises doivent être conformes aux objectifsde développement durable et vérifiées en termes de viabilité.Pour ce qui est de la réalisation des objectifs, les Auberges de Jeunesse Suisses misentsur l’effet d’exemple et de motivation de toute la branche touristique.ÉCONOMIESOCIALÉCOLOGIEProfil de valeursLe comité des Auberges de Jeunesse Suisses a défini le profil devaleurs comme base de la planification stratégique:Constitution de fonds propres: le degré d’autofinancement doits’élever à 40%.Utilisation des excédents: aucune distribution des excédents auxmembres ne doit être effectuée.Activité d’investissement: les excédents réalisés doivent être réinvestis.Risques sur investissements: l’association AJS doit pouvoir assumerles investissements de la FSTS. La couverture intégrale descoûts doit être assurée à long terme.Croissance du chiffre d’affaires: croissance de la branche.Pricing: prix par lit des chambres à plusieurs lits: comparableavec le niveau des prix des concurrents sur place. Prix par lit deschambres à deux lits: exploitation des possibilités locales.Offre: majoritairement des chambres à plusieurs lits.Qualité de la prestation sur le marché: chambres à plusieurs litsde meilleure qualité que celles des concurrents, mais au minimumconformes au manuel de construction de la FSTS.Portée/sites/réseau: priorité aux centres touristiques de Suisse etde la Principauté du Liechtenstein.Régime de propriété: sur les sites touristiques importants, il y alieu de sélectionner des maisons qui peuvent être exploitées ànotre propre compte. Ne pas créer de situation de concurrenceseulement pour compléter le réseau des franchisés.Disposition aux investissements: s’inspirer des meilleures prestationsde la branche ainsi que des tendances au niveau de la demandechez les jeunes et les familles dans notre activité centrale«logement et repas».Rapport aux décideurs: lobbying optimal pour atteindre nos objectifsidéels.Réalisation des buts sociaux: conformément au plan directeur desAJS et à la mission du réseau Hostelling International.Prise en considération des intérêts des collaborateurs: comportementsocial à l’égard des collaborateurs et prise en compte desintérêts des collaborateurs dans la mesure où cela est raisonnableau niveau global de l’entreprise.Style de conduite: largement coopératif sur une base d’accordd’objectifs.8


OrganigrammeASSEMBLÉE DES DÉLÉGUÉSSituation au 1 er mai 2010Organe de révisionCOMITÉCommission des financesComité juridiqueDIRECTIONAssistantesdu DirectionContrôle de qualitéet écologieE–marketing, Développement de produitset Relations internationalesSERVICESNEW TECHNOLOGYFINANCE & CONTROLLINGRESSOURCES HUMAINESAUBERGESCorporate DesignMarketingProduits / SegmentsDistributionPromotionPartenairesService des membresContact CenterDatamanagement /Direct MarketingService de poste /LogistiqueSoftware & ApplicationDevelopment / IntranetSupport / Controlling /Formation / Système de réservationASSD / E-CommerceSecurity / Infrastructure /Coordination2nd level Services /Network / Internet /Hardware / ServerComptabilité et financeControllingContratsAssurance socialeSalairesConseil socialCase ManagementCaisse de pensionPropres aubergesSECTEUR ESTSECTEUR CENTRESECTEUR OUEST/SUDAuberges en franchisagePROJETSOrganes de l’associationDéléguésPériode de fonction 2008–2011Les membres individuels (actuellement 103’404) élisent 20 à 80 délégués pour une période de 4 ans. Leur compétence comprend notammentla modification des statuts, l’approbation du rapport d’exploitation, de la décharge aux organes, de l’élection du comité, du présidentet de l’organe de révision ainsi que la nomination de membres d’honneur.Aebischer Andreas, gérant, Baden | Avesani Guerino, retraité, Melano | Büschlen Ruth, institutrice, Bonstetten | Buschor Trudi, enseignante,Moosseedorf | Délèze Emmanuel, gérant, Genève | Dolanc Oswald Marusa, psychologue, Hondrich | Eberhard Rudolf, retraité, Zuchwil | FreiSilvia, détaillante, Interlaken | Fuchs Edwin, ingénieur électricien HES, Zollikon | Furger Christine, secrétaire de paroisse, Arlesheim | GiacomazziFabio, architecte, Manno | Gisler Alfred, directeur, Lucerne | Granacher Bernhard, gérant, Kreuzlingen | Haag Helen, femme au foyer,Hirzel | Haug-Kern Esther, infirmière-soignante, Zurich | Kasser Rosmarie, enseignante, Küsnacht | Kaufmann Nic, responsable communication,Allschwil | Keller-Giovanon Helene, cuisinière, Ossingen | Lemberg Susanne, ingénieure-designer, Zofingue | Lutz Béatrice, pasteure,Birsfelden | Mathies Andreas, sourcer, Ettingen | Meier Nicole, gestionnaire en tourisme, Zurich | Meyer Stefan, secrétaire, St-Gall | MottierAndré, retraité, Ste-Croix | Müller Karin, pédagogue de mouvement, Bonstetten | Paliaga Luciano, conseiller d’entreprise, Contra | PaliagaMarco, retraité, Coire | Ramsperger Rolf, enseignant/directeur d’école, Neuhausen am Rhein | Rettenmund Anne-Marie, employée de commerce,Langnau i.E. | Sager Adrian, gérant, Interlaken-Unterseen | Scherler Jolanda, infirmière-soignante, Schmitten | Schmid Theres, ergothérapeute,Münsingen | Schwyter Faist Yolanda, femme au foyer/infirmière-soignante, Zezikon TG | Städler-Bischof Esther, comptable,Wattwil | Steinmann Rolf, officier d’état civil, Cham | Stiner Susanna, employée de commerce, Zurich | Toedtli Marc, employé de commerce,Boppelsen | Troendle Markus, courtier en assurances, Bâle | Uhlemann Luzia, femme au foyer, Untervaz | Vogel Manon, avocate, Hinwil |Zulliger-Senn Annemarie, intendante du secteur hôtelier d’établissement ES/femme au foyer, Volketswil9


ComitéPériode de fonction 2008 –2011Le comité est l’organe supérieur de direction. Il est élu par l’assembléedes délégués pour une période de 4 ans. Il définit l’orientationstratégique et supervise la mise en œuvre opérationnelle.DirectionLa direction exécute les affaires opérationnelles et est responsablede la mise en œuvre des contenus entrepreneuriaux. Elleexécute toutes les tâches qui ne sont pas expressément attribuéesà un autre organe par la loi, les statuts ou les règlements émis parle comité.• Abegg Thomas, entrepreneur, Wilen (depuis le 17.04.2010)• Egloff Markus, directeur, Zurich (depuis le 08.03.2003)• Feurer Agnes, enseignante d’économie ménagère, Zuzwil(jusqu’au 11.06.2009)• Furrer Daniel, agent de tourisme ES, Lucerne (depuis le 03.12.2004)• Gendre Stéphane, enseignant, Genève (depuis le 01.10.2005)• Hitz Ursula, femme au foyer, Stein am Rhein (depuis le 12.06.1999)• Jordan Amaury, gestionnaire de fortune, Thalwil (depuis le29.01.2003)• Kurmann Stephan, conseiller d’entreprises, Hirzel (depuis le17.06.1995)• Lüdi Heinz, expert en économie bancaire, Effretikon (depuis le17.06.2000)• Martin Pierre, juge à la cour suprême, Zurich (depuis le 16.03.1996)• Müller Christoph, juriste, Fällanden (depuis le 17.06.1995)• Roffler Erwin, conseiller administratif bancaire, Davos-Platz(depuis le 14.03.2009)Présidence• Stephan Kurmann, président• Ursula Hitz, vice-présidente• Gmür Fredi, directeur AJS (depuis le 01.04.1996)• Dobler René, directeur FSTS (depuis le 01.05.1999)Commission des collaborateursLa commission des collaborateurs défend les intérêts de tous lescollaborateurs envers la direction et le comité.• Di Gallo Antonella, gérante Auberge de Jeunesse Le Bémont• Lang Andrea, chargée du contrôle de qualité et de l’écologie• Mätzler Martin, gérant Auberge de Jeunesse St-Moritz (président)• Raimann Angela, cheffe de service Member ServiceOrgane de révisionBommer + Partner Treuhandgesellschaft, BerneMembres d’honneur• Kern Jack, Zurich• Lüdi Heinz, Effretikon• Wälle Robert, LucerneCommission des finances• Egloff Markus, Zurich• Jordan Amaury, Thalwil (jusqu’au 16.04.2010)• Lüdi Heinz, Effretikon (président)• Roffler Erwin, Davos-Platz (depuis le 17.04.2010)Comité juridique• Martin Pierre, Zurich• Müller Christoph, FällandenGérantsSituation au 1 er mai 2010Avenches Edith & Mohamed Dhyaf | Baden Andreas & Adina Aebischer| Bâle St-Alban Tobias Wettstein & Yves Senn | Beinwil amSee Salome Schwitter & Thomas Fässler | Bellinzone Chiara Sassi |Berne Daniel Fahrni & Adrian Sager | Bönigen Thomas Rosenthal& Joel Schüpbach | Brienz Andrea Jenni | Brugg Saba Krezdorn &Jara Guldimann | Château-d’Oex Esther Hunziker | Dachsen DumeniTuor | Davos Markus Zollinger & Christina Pedemonte | DelémontPeter & Ute Kägi | Engelberg Petra & Fredy Liem | FällandenMartin Käser | Fiesch Herbert Volken | Figino Margarete Lenhardt& Erica Laager | Filzbach Hannes & Christina Hochuli | FribourgEvie Sprecher & Jasmin Fasel | Genève Emmanuel Délèze | GersauDani & Ebi Angst | Grindelwald Esther Suter & Beatrice Meier | HospentalKatharina Boger & Michael Dunst | Klosters Myriam Niggl &David Busch | Kreuzlingen Bernhard Granacher | Langnau LilianeSommer | Lausanne Gaudenz Dorta & Jean-Marc Pochon | Le BémontAntonella Di Gallo & Markus Vögtli | Leissigen Jos Jägers |Locarno Rosemarie Weyer & Carmen Gambetta | Lugano-SavosaLotti & Roland Majek | Lucerne Evelyn Gomer & Ursula Angele |Mariastein-Rotberg Thomas & Corina Krämer-Winzeler | MontreuxWalter & Christine Pfister | Pontresina Martin Künzli & Sabine Plater| Rapperswil-Jona Peter & Brigitte Keller | Richterswil SimonScheu | Romanshorn Josef & Doris Eichmann | Rorschach-SeeClaudio Filli | Saanen-Gstaad Ursula Eichenberger | Schaan-VaduzUte Möller | Schaffhouse Urs & Ursula Gretener | Scuol Tamara &Retus Schmid | Seelisberg Daniela Truttmann-Burckhardt | Silsi.D. Erika Salzgeber | Sion Gilles Rusca | Soleure Pablo A. Bobrik deBoldva & André Hübscher | St-Gall Milena Jung | St-Moritz MartinMätzler & Rita Schmid | Sta. Maria i. M. Rosmarie Tinner | Steinam Rhein Daniel & Susanna Meier | Valbella-Lenzerheide SandraGehrig & Massimo Zoni | Zermatt Ueli & Julia Zürcher | ZofingueHeinz Gerber | Zoug Monika Krezdorn | Zurich Andrea Specht & LukasBossard | Personne volante Brigitta Gujan10


Corporate GovernancePour leur compte rendu, les Auberges de Jeunesse Suisses se basent sur les normes duSwiss Code of Best Practice.Les éléments suivants sont caractéristiques de la Corporate Governance: de bonnes relationsavec nos membres, une collaboration efficace entre la direction et le comité ainsiqu’un système de rétribution moderne et orienté sur les résultats pour les collaborateurset les cadres.Les comptes annuels des Auberges de Jeunesse Suisses ont été établis en conformitéavec les Recommandations relatives à la présentation des comptes (Swiss GAAP RPC) etprésentent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats. Lescomptes annuels 2009 ont été établis selon la Recommandation Swiss GAAP RPC 21 –Etablissement des comptes des organisations sociales d’utilité publique à but non lucratif.Sur la base des directives de Corporate Governance pour les organisations à but non lucratifen Suisse, du Swiss NPO-Code et du règlement relatif au label de qualité ZEWO pour lesorganisations sociales d’utilité publique à but non lucratif, les membres du comité fournissenten principe leurs prestations à titre honorifique. Les frais effectifs qui en résultentsont remboursés.Lorsque des tâches auxquelles il est nécessaire de consacrer beaucoup de temps sontdéléguées sous forme de mandats de projets à un ou plusieurs membres du comité, desindemnités peuvent être versées en tenant compte du caractère non lucratif de l’organisationet dans le cadre des directives prévues par le Swiss NPO-Code. Les prestations nepeuvent être indemnisées que si l’engagement personnel est supérieur à 150 heures parannée civile.A titre d’indemnité, les délégués reçoivent 7 bons de logement par an pour l’entrée gratuitedans les auberges de jeunesse ainsi que la restitution des frais effectifs pour la participationaux assemblées des délégués, mais en revanche aucune indemnité en argent liquide.Gestion des risquesEn collaboration avec la direction, le comité a examiné l’analyse des risques au niveau del’organisation. Il a élaboré un inventaire des risques portant sur tous les secteurs/rapportscommerciaux, défini des mesures pour minimiser ou couvrir les risques, délimité les responsabilitéset vérifié l’efficacité des mécanismes de contrôle.Au niveau de l’exploitation, la direction de secteur et les gérants ont établi selon les mêmesdirectives pour la première fois une analyse des risques qui a été examinée par la direction.14


Système intégré de gestion de la qualitéL’entrée en vigueur de la révision du Code des obligations au 1 erjanvier 2008 est liée à de nouvelles prescriptions légales que lesAuberges de Jeunesse Suisses se doivent aussi de respecter. Celaconcerne surtout la gestion, la comptabilité et la révision légaledes comptes, qui doit être effectuée par un organe de révisionagréé par la Confédération. La loi oblige les entreprises d’une certaineampleur à mettre en œuvre un système de contrôle interneafin d’éviter des erreurs graves dans les différentes procédures.Pour pouvoir répondre aux exigences légales, les Auberges deJeunesse Suisses ont introduit un système intégré de gestion dela qualité (IQMS), qui complète les secteurs partiels du HostellingInternational Quality Program avec d’autres procédures prescritespar la loi. Cela permet d’une part de garantir la qualité des prestationsenvers le client et d’autre part la qualité dans les domainesde la gestion et de la comptabilité.Nouveaux atours de l’Auberge de JeunessePalagiovani LocarnoAprès trois étapes de construction, les travaux de transformationde l’Auberge de Jeunesse Palagiovani Locarno ont été achevés.Ainsi, le bâtiment aux multiples facettes présente une nouvelleunité dans une architecture moderne. De nombreuses chambresoffrent un confort plus élevé et beaucoup de nouveautés se cachentaussi dans les coulisses. C’est ainsi que l’on a investi davantagedans des mesures écologiques: l’assainissement énergétiqueavec isolation du bâtiment, des capteurs solaires et le raccordementau chauffage à distance permettent de réduire de plus de35% la consommation d’énergie. Les adaptations effectuées pourremplir les prescriptions en matière de protection contre les incendiesainsi que le nouveau système de fermeture électroniqueoffrent aux clients davantage de sécurité. Avec la nouvelle conceptiondu rez-de-chaussée et des alentours, les travaux ont pu êtreterminés encore avant le début de la saison. L’investissement totalde la Fondation Suisse pour le Tourisme Social pour l’acquisition etles travaux de transformation s’élève à quelque CHF 9.3 millions.L’Auberge de Jeunesse bâle St-Alban devientune nouvelle référenceLes travaux de transformation et d’agrandissement de l’Auberge deJeunesse Bâle St-Alban par les architectes Buchner Bründler ontprogressé comme prévu. Après le début des travaux le 1 er décembre2008, il a fallu dans un premier temps faire face à un certain nombrede surprises au niveau de la construction actuelle et à des chargessupplémentaires. L’auberge, qui comporte désormais 234 lits, ouvrirases portes le 15 mars 2010 et s’avérera sans aucun doute êtreun chef d’œuvre en termes d’architecture et d’exploitation.Le Youthpalace Davos appartient désormaisà la FSTSAu début du mois de janvier 2009, la Fondation Suisse pour le TourismeSocial est devenue propriétaire du Youthpalace à Davos enexerçant sans délai son droit d’emption. Cela permet de garantirun pilier important dans le domaine de la stratégie à long termedes sites.Travaux d’entretien dans les auberges de jeunesseexistantesAu cours de l’exercice sous revue, la Fondation Suisse pour le TourismeSocial a investi quelque CHF 1.06 million dans les travauxcourants d’entretien de ses immeubles. Par ailleurs, quelque CHF300’000 ont été investis à l’Auberge de Jeunesse Brienz pour le renouvellementdes installations sanitaires et leur adaptation auxpersonnes handicapées. L’Auberge de Jeunesse Brienz, qui jouitd’une magnifique situation au bord du lac, remplit de nouveau lesexigences minimales d’une auberge simple.Pas d’auberge de jeunesse sur la Montagnede DouanneAu cours de l’exercice sous revue, les Auberges de Jeunesse Suissesse sont occupées du projet «Auberge de Jeunesse Montagne deDouanne», ceci après que la Fondation Feriendorf Twannberg n’apas réussi à garantir le financement à long terme. Un intense travailsur ce projet a révélé que le volume du bâtiment en questionest manifestement trop important pour y exploiter une auberge dejeunesse sans procéder à d’énormes investissements; l’infrastructureaurait dû être fondamentalement modifiée. Par ailleurs, lesinvestissements à moyen et long terme dans l’infrastructure n’auraientpas pu être financés par l’exploitation de l’auberge du fait del’important volume du bâtiment.85 e anniversaire des Auberges de Jeunesse SuissesLes Auberges de Jeunesse Suisses ont fêté en 2009 leur 85 e anniversaire.Pour lancer cette année de célébration, nous avons publiéune édition spéciale de «MyHostelNews» avec un aperçu historiqueet un grand nombre d’offres spéciales. Ce numéro spécialavec un tirage exceptionnel de 500’000 exemplaires a été remis ànos membres et encarté dans des revues familiales au niveau national.Cette édition contenait aussi notamment un bon d'une valeurde CHF 8.50; les bons échangés atteignent un montant totalde CHF 39’186.Fantoche, festival du film d’animation de renommée internationale,a été notre partenaire pour cet anniversaire du mouvementdes auberges de jeunesse. A cette occasion, nous avons lancé encollaboration avec Fantoche un concours unique de film animés.Des articles de presse dans «Schweizer Familie», «Spick» et «KidySwiss Family» visaient le segment des familles. Cette année de célébrationnous a permis des interventions en direct sur DRS 3 etDRS 1. En 2009, plus de 1’000 contributions ont été diffusées danstoute la Suisse via la radio, la TV et les médias.La technologie moderne est un outilincontournableA l’heure actuelle, une auberge de jeunesse privée de technologiemoderne serait impensable. Les technologies de l’information lesplus modernes via Internet et Intranet se sont installées chez nousaussi. Sur le site Internet www.youthhostel.ch, on dénombre enmoyenne plus de 3’300 visiteurs par jour cherchant des informationssur quelque 30’000 pages. L’Intranet a été remanié pour les16


collaborateurs et les membres du comité et il constitue aujourd’huila principale plateforme de communication interne. Tous les utilisateursont accès au pool central des données; la mise à jour desdocuments est garantie en tout temps.Les systèmes de réservation en ligne sont devenus des canaux devente indispensables. C’est ainsi que des réservations peuvent êtreeffectuées pour toutes les auberges de jeunesse via www.youthhostel.ch,www.hihostels.com, www.hostelworld.com, www.hostelbookers.comet www.hostelsclub.com. Au total, 41’743 réservations ontété enregistrées en 2009 pour un chiffre d'affaires de près de CHF6.4 millions. Par rapport à l’année précédente, on note une diminutionde 5.1% en raison de la baisse du nombre de réservations enprovenance des marchés d’outre-mer.2007 2008 2009Visiteurs surwww.youthhostel.ch 860’628 1’088’679 1’208’885Ø visiteurs par jour 3’484 2’982 3’310Nombre de pagesconsultées 7’347’567 10’391’284 11’295’145Nombre de réservationspar systèmes en ligne 38’596 45’673 41’743Nombre de nuitéesrésultant de réservationsen ligne 139’857 168’092 152’797Chiffre d’affairesrésultant de réservationsen ligne 5’307’016.25 6’752’793.45 6’405’344.45Un degré élevé de satisfaction des clients motiveà fournir des prestations irréprochablesChaque hôte est invité à évaluer son séjour. Il peut remplir le questionnairesur place ou électroniquement. Le système d’évaluationcomprend les catégories «très bien» (100 points), «bien» (75points), «satisfaisant» (50 points) et «pas satisfaisant» (1 point).L’évaluation sur l’ensemble du réseau se présente de la manièresuivante:2007 2008 2009Collaborateurs pdd 85 pts 86 ptsChambre pdd 73 pts 72 ptsDouche/WC pdd 70 pts 71 ptsSalle de séjour pdd 72 pts 71 ptsRepas pdd 78 pts 79 ptsPropreté pdd 82 pts 82 ptsAmbiance pdd 77 pts 77 ptsConfort pdd 68 pts 68 ptsPrix/prestation pdd 72 pts 70 ptsEvaluation globale pdd 75 pts 75 pts(ppd: pas de données)L’analyse systématique du nombre important de feedbacks desclients – et en partie également la prise de contact directe avecl’hôte – nous aide à améliorer en permanence la qualité de notreoffre et de nos prestations. Les différentes évaluations des hôtessont aussi publiées en temps réel dans l’Intranet et peuvent êtreconsultées par les différents collaborateurs.17


Objectifs de produits et de prestations 2009 – Evaluation des résultatsContrôle de qualité etamélioration de la qualitéGarantie des standards de qualité, de sécurité au travail et écologiques(au minimum 1 audit de qualité par auberge de jeunesse)AtteintLes structures et les responsabilités sont définies et les processus sont respectésstrictementAtteintLes auberges de jeunesse disposent de check-lists sur les différents processusAtteintLes échos publiés des clients sont analysés tous les jours et des mesuressont mises en oeuvreAtteintLabel de qualité et HI-Q Certification de toutes les auberges de jeunesse par le label de qualitéet le HI-Q niveau 1Majoritairement atteintLa phase pilote HI-Q2 est achevéeAtteintRéactions des clients Publication des réactions des clients dans l’Intranet AtteintLes feedbacks des clients sont examinés dans les 48 heuresAtteintContact téléphoniqueGarantie de réponse sur les lignes téléphoniques en dehors des heures d’ouverturede la réceptionAtteintMise en place d’un contact centerAtteintProduits Les auberges de jeunesse sont informées en détail sur les partenariats et les produits AtteintTous les packages comprennent une prestation supplémentaire ou des avantagesde prixAtteintVisite d’au moins 4 auberges de jeunesse par les collaborateurs du secrétariat deZurichPartiellement atteintPrésentation de nos produits et de produits de partenaires et de tiers dans toutes lesauberges de jeunesseMajoritairement atteintInternet Actualisation quotidienne des rubriques, offres et liens AtteintActualisation quotidienne et supervision des liens vers des sites Internet régionauxet des informations des auberges de jeunesse qui y sont activéesMajoritairement atteintIntranet Actualisation quotidienne de toutes les rubriques AtteintDéveloppement, amélioration et redesignAtteintChaque collaborateur connaît la structure de l’Intranet et peut y chercher ettélécharger des documentsAtteintChaque collaborateur s’informe quotidiennement des nouveautés par l’IntranetPartiellement atteintEconomie ménagère Organisation d’au moins une formation de nettoyage par auberge de jeunesse AtteintPassage à des produits de nettoyage écologiquesAtteintVérification et adaptation des programmes de lavage et appareils de dosageMajoritairement atteintVérification des conditions pour le lavage externeAtteintCuisine Création d’une base de données Intranet (propositions de menus, recettes et coûts) Pas atteintOrganisation de cours Food-StylingAtteintUtilisation de produits régionaux et biologiques en tenant compte des aspects dedurabilitéMajoritairement atteintDéfinition de 6 menus leaders avec recettes par auberge de jeunesseAtteint18


Hygiène Mise en œuvre systématique du concept d’hygiène AtteintTolérance zéro pour la saleté; pas de réclamations des inspecteurs des denréesalimentairesAtteintImage de marque Vérification/remaniement des modèles de correspondance selon CI/CD AtteintComptabilité Développement IQMS AtteintApplication systématique des check-lists conformément aux directives IQMSMajoritairement atteintTransmission hebdomadaire des factures de créanciersMajoritairement atteintEquilibrage mensuel de tous les comptes de bilanAtteintActualisation mensuelle des investissements en valeurs patrimoniales meubles etactualisation annuelle des désinvestissementsAtteintInventaire trimestriel jusqu’au 5 du mois suivant au plus tardAtteintIntroduction «Archivage ABACUS»AtteintCaisseDécompte quotidien de l’encaisse; pour les grandes auberges, décompte à chaquechangement d’équipeMajoritairement atteintDécompte hebdomadaire du trésorAtteintEquilibrage hebdomadaire des soldes bancairesAtteintPrésentation transparente de toutes les différences de caisseAtteintGestion des réservations - Actualisation quotidienne de l’ensemble de l’offre de venteMajoritairement atteintE-commerceValidation quotidienne de la disponibilité des litsMajoritairement atteintGarantie de la possibilité de réservation 12 mois à l’avanceAtteintGestion des données Utilisation active du nouveau système MemberExchange AtteintCréation d’UNE base de données avec possibilités de sélectionPas atteintEntretien simple Contrôle régulier et systématique Majoritairement atteintTolérance zéro pour les pièces défectueuses et barbouillagesMajoritairement atteintTenue d’un «journal de bord»Majoritairement atteintGestion des réclamations Réponse aux réclamations dans les 48 heures AtteintNew Technology Gestion centrale des données avec reprise directe des données de Cofi dans ABACUS AtteintBase de données des clients centrale ASSD en temps réelDocumentation programmations et utilisation des logicielsDocumentation systèmes de fermetureSystème d’information de la direction: conception, programmation et introductionGarantie de la hotline informatique 365 jours par anAtteintAtteintAtteintAtteintAtteint100 e anniversaire du mouvementmondial des Aubergesde Jeunesse –85 e anniversaire des Aubergesde Jeunesse Suisses Organisation d’activités spéciales, packages et campagnes de RP Atteint19


Auberge de Jeunesse Valbella (GR)


Développement socialDéveloppement positif des membresDiversité des hôtes dans les auberges de jeunesseAu 31 décembre 2009, les Auberges de Jeunesse Suisses comptaient103’404 membres. Cela correspond à une augmentation de8.6% par rapport à l’année précédente.2007 2008 2009Membres Junior 28’715 30’124 32’395Membres Senior 40’041 41’888 46’182Membres Famille 18’155 18’655 19’869Membres Groupe 4’587 4’569 4’958Total 91’498 95’236 103’404La barre des 100’000 membres des Auberges deJeunesse Suisses est dépasséePour la première fois en 85 ans d’histoire des Auberges de JeunesseSuisses, le nombre des membres a dépassé la marque des100’000. Christoph Schmid de Birrwil/AG, qui a acheté une cartede famille en juillet, a été dignement fêté en tant que 100’000 emembre des AJS.Nouveau look pour MyHostelNewsEn 2009, la revue de nos membres «MyHostelNews» est parue avecun nouveau layout et une couverture illustrée. De même, les offresdes auberges de jeunesse seront plus fortement mises en évidence,ce qui permettra aux lecteurs de prendre connaissance desavantages de manière plus claire. «MyHostelNews» a été publiétrimestriellement; la distribution aux membres a été effectuée parun tirage respectif de 70’000 exemplaires en version imprimée; uneversion électronique a été envoyée par courriel à 36’903 adresses.Le service MemberAddressExchange offredavantage de confortAvec la réalisation du programme «MemberAddressExchange»,un progrès important a été effectué pour le service à la clientèle(Contact Center) ainsi que pour les différentes auberges dejeunesse. La possibilité d’accéder à la totalité des adresses desmembres représente une grande économie de temps et permetd’opérer plus rapidement une saisie et une éventuelle mutation.De même, les membres qui s’aperçoivent lors de leur enregistrementdans une auberge de jeunesse qu’ils ont oublié leur carte demembre peuvent désormais être admis rapidement et sans complications.Lors de la mise en place de ce système, une priorité absoluea été accordée au respect des prescriptions en matière desécurité et de protection des données.Un bon mélange des groupes cibles et des catégories d’âge ainsiqu’un marché national fort contribuent à une fréquentation saisonnièreoptimale des auberges. Cet objectif poursuivi depuis desannées s’est confirmé dans un contexte économique 2009 difficile:les Suisses ont redécouvert leur propre pays et ont ainsi pu profiterde nos offres attrayantes de prix et de prestations.Structure d’âge des hôtes2007 2008 2009Moins de 20 ans 37% 36% 34%20 à 25 ans 13% 13% 7%26 à 34 ans 12% 13% 9 %35 à 44 ans 19% 18% 20%45 ans et plus 19% 20% 30%Provenance des hôtes2007 Quotepart2008 Quotepart2009 QuotepartHôtesindividuels 459’561 50.00% 475’782 48.23% 451’094 47.21%Groupes 156’189 16.99% 173’498 17.59% 184’865 19.35%Ecoles 137’349 14.94% 139’843 14.18% 128’083 13.40%Familles 165’953 18.06% 197’348 20.01% 191’508 20.04%Total 919’052 100% 986’471 100% 955’550 100%2007 Quotepart2008 Quote-2009 Quote-ArrivéesArrivées part Arrivées partSuisse 267’266 57.32% 271’366 54.77% 280’619 58.25%Allemagne 61’808 13.26% 68’817 13.89% 65’948 13.69%France 11’393 2.44% 14’021 2.83% 15’102 3.13%Etats-Unis 11’792 2.53% 12’191 2.46% 12’518 2.60%Grande-Bretagne 10’477 2.25% 13’212 2.67% 11’380 2.36%Espagne 10’533 2.26% 11’753 2.37% 9’105 1.89%Italie 7’453 1.60% 9’393 1.90% 8’682 1.80%Pays-Bas 7’605 1.63% 9’350 1.89% 8’231 1.71%Chine 6’231 1.34% 5’785 1.17% 5’007 1.04%Japon 4’789 1.03% 5’424 1.09% 4’838 1.00%Autriche 3’618 0.78% 3’888 0.78% 4’421 0.92%Canada 4’920 1.06% 5’027 1.01% 4’382 0.91%Australie 5’410 1.16% 5’338 1.08% 4’145 0.86%Belgique 3’709 0.80% 3’815 0.77% 3’612 0.75%Autres pays 49’289 10.58% 56’119 11.33% 43’742 9.08%22


Durée moyenne de séjour des hôtes2007 2008 2009Suisse 1.99 2.01 1.98Allemagne 2.17 2.22 2.16France 1.89 1.88 1.80Etats-Unis 1.71 1.76 1.70Grande-Bretagne 2.37 2.27 2.30Espagne 1.70 1.75 1.82Italie 1.93 2.04 1.87Pays-Bas 1.85 1.96 1.88Chine 1.34 1.38 1.52Japon 1.74 1.66 1.65Autriche 1.91 1.99 2.04Canada 1.74 1.71 1.78Australie 1.87 1.88 1.83Belgique 1.97 1.82 2.14Moyenne 1.97 1.99 1.98Auberges de jeunesse sans obstacles pourpersonnes handicapéesAprès l’élaboration en 2008 d’un concept détaillé pour des aubergesde jeunesse sans obstacles, sa mise en œuvre a pu commencerau cours de l’exercice sous rubrique dans différents domainespartiels. A Bâle et St-Moritz, des exigences architecturalesplus sévères ont été prises en considération lors de la planificationet, à Brienz, les installations sanitaires sont exemptes d’obstacles.La priorité a été mise sur la sensibilisation et la motivation detous les collaborateurs par la fréquentation de cours pour lesspécialistes et un exposé lors du séminaire d’automne destinéaux collaborateurs. Un grand point faible identifié est la quantitéd’informations pour les hôtes handicapés. Grâce à l’analyse des informationseffectuée par deux civilistes, il est désormais possiblede communiquer des indications détaillées sur les installations etl’accès pour handicapés dans toutes les auberges de jeunesse.Système moderne de rémunérationUn système de rémunération basé sur un modèle de salaire et departicipation existe depuis un an pour les directions des aubergesde jeunesse. Les composantes du salaire son fixées selon lesmêmes critères, tandis que la participation est fixée en fonctiondu degré de réalisation des prévisions budgétaires et des objectifs.Les collaborateurs sont rémunérés selon les directives des organisationsprofessionnelles. Un 13 e salaire est versé aux collaborateursdepuis plusieurs années déjà, ce qui ne faisait toujours paspartie de la convention collective de travail 2009 pour l’hôtellerieet la gastronomie.2007 2008 2009Somme salariale en CHF 12'950’860 14'202’581 14'299’898Prestations sociales en CHF 2'109’976 2'298’138 2'388’245Participation aux bénéfices en CHF 432’900 589’207 459’611Management by ObjectivesLes stratégies à moyen terme des Auberges de Jeunesse Suissessont définies par le comité sur la base du plan directeur puisconcrétisées par la direction en termes de contenu et de temps surla base des objectifs opérationnels annuels.Dans le cadre d’un processus annuel de définition et d’accord d’objectifs,les objectifs opérationnels annuels sont déterminés de manièreadaptée à chaque niveau et mis en œuvre à partir de formulationsd’objectifs concrètes. Le processus top-down est suivi del’équilibrage et de la consolidation bottom-up.Ce processus systématique crée auprès de tous les collaborateurs lacompréhension nécessaire des objectifs entrepreneuriaux ainsi quedes conditions indispensables au sens d'une participation active.Formation continueLa formation et la formation continue de nos collaborateurs sontun pilier important dans nos efforts visant à augmenter la qualitépour nos hôtes et nos collaborateurs. Des cours internes de formationcontinue ont ainsi été organisés régulièrement, principalementautour de la sécurité au travail et des thèmes techniques. Laresponsabilité de la formation et de la formation continue internesincombe aux directions de secteurs et aux gérants.Pour les formations dépassant le cadre de l’entreprise, des courstechniques ont été organisés en partie avec des orateurs externespour tous les collaborateurs. Les contenus de ces cours étaientadaptés en fonction des besoins quotidiens des Auberges de JeunesseSuisses. Des modules de gestion ont également été proposésaux gérants ainsi qu’à leurs remplaçants et collaborateurs. Lescontenus étaient orientés sur le développement personnel et lesconnaissances acquises sont applicables partout dans l'hôtellerie/gastronomie.Le séminaire d’automne de 3 jours à Locarno pour les gérants etles collaborateurs du secrétariat était consacré aux thèmes «Promouvoirla communication et la culture du feedback – instaurer laconfiance» et «Clients sous influence – gestion et prévention».Pour les gérants des régions Est, Centre et Ouest/Sud, des rencontresrégionales supplémentaires de 2 jours ont été organiséesautour thèmes principaux «Activités de vente, suivi des clients fidèles»et «Produits Max Havelaar».Dans la formation continue pour les collaborateurs du secrétariatde Zurich, l’accent a été mis en 2009 sur l'approfondissementdes connaissances des différentes auberges de jeunesse. Dans lecadre de 3 cours, les gérances ont transmis le savoir nécessaire.Pour une organisation active sur le plan national et international,les connaissances linguistiques sont d’une importance capitale.C’est ainsi que des enseignants de langues sont chaque semaine àdisposition des collaborateurs du secrétariat. Dans le cadre de leçonsindividuelles ou en groupes, un total de 426.5 leçons de françaisont été données et 191 leçons d’anglais.Les collaborateurs qui pensent faire carrière dans les Auberges deJeunesse Suisses ont la possibilité de suivre un programme d’encouragement.Pendant une période de 1 à 2 ans, le candidat passerapar différentes fonctions, travaillera au sein d’équipes de projetset s’appropriera les outils nécessaires pour occuper plus tard une23


position autre ou plus élevée. Cette «promotion active de la relève»nous permet régulièrement de recruter de nouveaux cadres dansnos propres rangs.Les formations et formations continues externes sont soutenuesfinancièrement, pour autant que les connaissances acquisessoient appliquées dans le travail quotidien. Selon l’importance demontant du soutien financier, la durée minimale d’engagement estfixée contractuellement.En 2009, nous avons employé au secrétariat de Zurich 2 apprentis(formation commerciale) et 2 stagiaires venant de hautes écoles detourisme; par ailleurs, 11 apprentis/stagiaires au total étaient enformation dans les auberges de jeunesse.Prestations particulières pour les collaborateurs,membres bénévoles du comité et déléguésLes collaborateurs, les membres bénévoles du comité et les déléguésreçoivent chaque année des bons de logement d’auberges dejeunesse pour eux-mêmes et les membres de leur famille:- Collaborateurs: 14 bons (pour 1 à 4 ans de service)ou 21 bons (dès la 5 e année de service)- Membres du comité: 14 bons (pour le 1 er mandat)ou 21 bons (dès le 2 e mandat)- Délégués: 7 bonsEn 2009, des prestations d’une valeur de CHF 89’804 ont ainsi étéperçues.2007 2008 2009Cours de formation continue proposés 35* 34* 31*Nombre de participants 320* 386* 368*Total des heures de formation continuedépassant le cadre de l’entreprise 4’220 4’694 4’442Nombre de personnes dans le programmede promotion 4 3 3Nombre d’apprentis et de stagiaires au31 décembre 13 18 15Nombre de personnes en formation/formation continue externes 1 4 3* plus leçons individuelles et en groupes de langues française etanglaiseCase Management et conseil socialAvec l’aide d’un partenaire contractuel externe, les cas d’accidentset de maladie de nos collaborateurs sont traités professionnellementet toutes les mesures sont mises en œuvre pour que les employéspuissent de nouveau être intégrés.Par ailleurs, un organisme externe de conseil social est gratuitementà la disposition de tous les collaborateurs. Cette offre de soutiencompétent, traitant de questions personnelles, financières,juridiques, administratives ou ayant trait à la santé, est très appréciée.2007 2008 2009Case-Management: collaborateurs encadrés 16 22 15Incapacité de travailmoins de 5 jours 6% 9% 0%Mesures de prévention contre la pandémiePour garantir la protection de la santé de nos collaborateurs, nousavons l’obligation de prendre toutes les mesures nécessairesaprès les expériences faites et en adéquation avec la situation desauberges de jeunesse. En raison de la pandémie de grippe H1N1au niveau mondial, un plan a été élaboré au début de l’été déjà ettoutes les mesures nécessaires ont été mises en œuvre. Ainsi, tousles collaborateurs ont notamment été équipés de masques, unepage d’information spéciale a été activée sur l’Intranet et une hotlineatteignable 24 heures sur 24 a été mise en place. Fort heureusement,nous n’avons enregistré aucun cas de grippe H1N1.Fondation de prévoyance vieillesse des Aubergesde Jeunesse SuissesLes Auberges de Jeunesse Suisses disposent de leur propre fondationde prévoyance vieillesse. Le conseil de fondation se composede 4 représentants des employeurs et 4 représentants dessalariés.Représentants des salariés: Granacher Bernhard | HollensteinChristine | Lutz Walter | Zollinger Markus (vice-président)Représentants des employeurs: Dobler René | Gmür Fredi (président)| Hitz Ursula | Müller ChristophAvec un degré de couverture de 106.14%, la caisse de pension desAuberges de Jeunesse Suisses peut être considérée comme extrêmement«saine». Du fait de cette situation financière positive,le conseil de fondation a pu rémunérer les avoirs de vieillesse descollaborateurs au cours de l’année sous revue à raison de 1% deplus que le taux d’intérêt minimum LPP fixé par le Conseil fédéral.6 à 14 jours 31% 9% 13%15 à 30 jours 19% 36% 27%31 à 60 jours 19% 23% 27%61 à 90 jours 6% 9% 20%91 à 365 jours 13% 14% 13%plus de 365 jours 6% 0% 0%Conseil social: questions / conseilsd’ordre personnel / familial 0 1 1en matière de santé 1 2 12007 2008 2009Capital de prévoyanceen CHF 11’899’266.00 12’701’004.70 13’440’297.60Fonds librementdisponibles en CHF 684’544.70 818’238.20 840’325.60Degré de couverture 105.75% 106.44% 106.14%Assurés actifs 364 381 390Bénéficiaires de rente 23 22 23concernant l’entreprise 1 0 3en matière financière 1 3 0d’ordre technique 0 0 124


Les partenariats portent leurs fruitsLes partenariats des genres les plus différents font partie intégrantede notre activité. La collaboration efficace avec l’assuranceCSS a de nouveau comporté différentes activités de communication,dont l’élément principal reste centré sur les 19 Auberges deJeunesse «Au fil de l’eau». Nos collaborateurs bénéficient égalementde conditions spéciales sur les prestations d’assurance etles membres CSS profitent des diverses offres dans les aubergesde jeunesse.Nous avons publié diverses offres spéciales en collaboration avecIKEA. En outre, sur présentation de leur FAMILY Card, les membresIKEA FAMILY ont pu loger dans les auberges de jeunesse aux conditionsréservées à nos membres. Nous avons entamé d’autres partenariatsavec Pro Infirmis, REKA, Coop et Rent a Bike.AffiliationsLes Auberges de Jeunesse Suisses sont membres de la FondationZEWO, le service suisse de certification pour les organisationsd’utilité publique qui récoltent des dons, de Hostelling International(HI), de l’European Union Federation of Youth Hostel Associations(EUFED), de la World Youth Student & Educational TravelConfederation (WYSE), de Suisse Tourisme, d’hotelleriesuisse, deGastroSuisse, de la Fédération suisse du tourisme, de öbu (Associationsuisse pour l’intégration de l’écologie dans la gestion d’entreprises),du groupe WWF Climate et de l’Agence de l’énergie pourl’économie AEnEC.Objectifs sociaux 2009 – évaluationMembres Effectif des membres 95’000 AtteintCollaborateursEtablir un accord d’objectifs pour chaque collaborateur, une évaluation des prestationsainsi qu’un plan de développement individuelAtteintFréquentation de 2 cours de formation et de formation continue internes ou externes Majoritairement atteintMise en œuvre systématique des directives légales «sécurité du poste de travail»AtteintFidéliser les collaborateurs saisonniers et les inscrire au pool des emploisMajoritairement atteintLes collaborateurs portent des vêtements unifiés et des badgesPas atteintLa saisie horaire est signée, contrôlée et visée mensuellement par les collaborateurset leurs supérieursAtteintUtilisation efficace du Case Management; annoncer les absences pour cause demaladie ou remettre immédiatement le certificat médicalAtteintPlanification cohérente des vacancesMajoritairement atteintUtiliser judicieusement le conseil social MovisAtteintCivilistes Recours au contingent de 20 civilistes AtteintPlanification de l’engagement des civilistes selon les directives du cahier des chargesAtteintAuberges de jeunesseInventaire des bâtimentsAtteintsans obstaclesAdaptation du site Internet et des offresPartiellement atteint25


Développement écologiqueGestion environnementaleLes Auberges de Jeunesse Suisses ont introduit au cours des dernières années une gestion environnementale détaillée. Les aspectsécologiques doivent être pris en considération dans la mesure où cela est généralement considéré comme approprié pour la gestion économique.Nous nous basons pour cela sur les normes et labels mesurables les plus élevés et collaborons avec des partenaires ambitieux.Nous suivons les normes Minergie et le label ecobau dans les domaines de l’énergie et du choix des matériaux. Toutes les auberges dejeunesse se verront décerner d’ici à la fin de l’année 2010 l’écolabel européen et le label du bouquetin. Dans le domaine des achats desproduits alimentaires, les produits Max Havelaar remplissent les exigences les plus élevées en matière de commerce équitable. D’ententeavec l’Agence de l’énergie pour l’économie AEnEC et le groupe WWF Climate, des objectifs très élevés pour l’efficacité énergétique ont étéconclus de manière contraignante avec des partenaires ambitieux et myclimate offre toutes les garanties nécessaires pour les standardsles plus élevés de projets de compensation climatique. A travers le réseau d’entreprises öbu, nous profitons d’échanges très fructueux.Ainsi, le secrétariat a participé pour la première fois avec deux équipes au «bike to work»; le rapport de développement durable 2008 a étéenvoyé en vue de l'attribution du prix pour le «meilleur rapport de développement durable» et nous nous sommes portés candidats au Prixde développement durable pour les PME attribué par la Banque cantonale zurichoise.La motivation et l’information de tous les collaborateurs sont des éléments centraux de la gestion environnementale. La formation a lieuprincipalement dans le cadre du processus de certification de l’écolabel européen et du label du bouquetin. Par ailleurs, des possibilitésde formation techniques internes et externes ont été mises à profit.Analyses – efficacitéNous tenons depuis 1996 une comptabilité énergétique détaillée.Celle-ci sert en première ligne à prouver l’efficacité des mesureset à identifier à temps les développements négatifs. A l’aide de différentsoutils d’analyse, les catégories de consommation les plusélevées sont définies, ce qui permet une concentration sur les mesuresles plus efficaces. Un certificat de performance énergétiquea été établi pour tous les bâtiments. Cela ne permet pas seulementde faire de nouvelles découvertes par des valeurs comparatives,mais fournit également des indications importantes sur le nouvelinstrument de la SIA et des cantons. Au cours de l’année sous revue,Michael Keller a calculé à l’EPF de Zurich les profils d’émissionsdes auberges de jeunesse et des hôtels des catégories les plus diversesdans le cadre d’une Master Thesis. Les principaux résultatsattestent du niveau d’émissions extrêmement bas des aubergesde jeunesse par rapport aux hôtels de catégories supérieures ainsique de la quote-part d’émissions élevée du secteur des achats dela restauration. L’achat de courant de l’énergie hydraulique 100%suisse contribue de manière considérable à réduire les émissions.AJS Zurich (UCTE – effectif)AJS Zurich (H 2O – effectif)36% Production (courant)29% Chauffage (gaz)25% Rénovation5% Déchets & eau2% Nettoyage (RHV)2% Emissions Secrétariat1% Trafic & transport46% Chauffage (gaz)40% Rénovation7% Déchets & eau3% Nettoyage (RHV)2% Trafic & transport2% Emissions Secrétariat0% Production (courant)Profil d’émissions Auberge de Jeunesse Zurich (courant UCTE)Profil d’émissions Auberge de Jeunesse Zurich (courant énergie hydraulique CH)26


Diminution de la consommationCompensationAvec le secteur des achat, le chauffage reste le principal facteurd’émissions des auberges de jeunesse. En 2009, la très hauteaugmentation d’efficacité énergétique des auberges de jeunessea pu être maintenu dans ce secteur. L’émission de CO 2spécifiqueau chauffage a pu être réduite de 27.9% par rapport à 2000 (annéeprécédente: 28.3%). La valeur contraignante convenue avecl’AEnEC pour 2009 (7.6%) a ainsi été largement atteinte. La réserverestante de 478 tonnes de CO 2a pu être vendue à la FondationCentime Climatique. Dans le cadre d’une deuxième mise auconcours de la Fondation Centime Climatique, un nouveau contratde CHF 75’000 supplémentaires a pu être signé en début d’annéedéjà pour la vente de réserves non utilisées. Le rôle de précurseursemble être récompensé à l’avenir. Nous nous réjouissons des intentionsde la Confédération de maintenir la taxe CO 2et les possibilitésd’exonération même au-delà de 2012.Les mesures les plus importantes au cours de l’exercice sous rubrique,étaient la rénovation énérgetique de la fassade du côté sudet le changement de chauffage à distance du mazout au bois, lesdeux à l’Auberge de Jeunesse de Locarno.Nous essayons en premier lieu de recourir à toutes les possibilitésde réduction en matière de construction et d’exploitation. Pour laconsommation impossible à réduire, nos hôtes ont depuis 2008 lapossibilité, de compenser les émissions de manière volontaire. Lacompensation facultative des émissions de CO 2des clients a enregistréune hausse de la participation à plus de 57%, ce qui correspondà une compensation de quelque 3’200 tonnes de CO 2.Les profils d’émissions des auberges de jeunesse ont été analyséset calculés en détail (scopes 1–3). Les résultat de cette analyseet l’efficacité énergétique accrue permettent une diminution de lacontribution de compensation volontaire à 50 centimes par nuitée.Pour des raisons pratiques, les Auberges de Jeunesse Suisses ontconfié la gestion du fonds climatique qui en résulte à la FondationSuisse pour le Tourisme Social. Au cours de l’année sous revue, cefonds a permis de financer un contrôle systématique de toutes lesdouches, WC et lavabos ainsi que les améliorations nécessairespour réduire la consommation d’eau. La Fondation myclimate afinancé à partir des contributions des hôtes des auberges de jeunesseun projet pour l’utilisation de cuiseurs solaires à Madagascar.Chauffage – Charge de CO 2spécifique40352007 2008 2009*Quote-part des nuitées compensées en % – 27.8 57.2Compensation des nuitées en CHF – 130’813 254’979Charge de CO2 spécifique(en t/volume de référence)30252015105Propres projets réalisés en CHF – 33’287 13’454Paiements à myclimate par descompensations des hôtes en CHF – 65’406 127’490Paiement à myclimate par la compensationdes kilomètres effectués en voiture et enavion en CHF – 1’800 2’175099 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12* diminution de la compensation de CHF 0.60 à CHF 0.50 au 1.12.2009Charge de CO2 spécifiqueObjectifAu cours de l’exercice sous rubrique, la consommation moyennede l’électricité n’a pas pu continuer a baisser. Malgré les importantsefforts d’économies, cela est peu surprenant. En effet, lesconstructions répondant aux normes Minergie (ventilation, pompesà chaleur) et diverses améliorations des standards comme le passageà la literie nordique ou également l'amélioration de l’éclairageinsuffisant dans les locaux de séjour et dans les chambres contribuentà cette évolution négative. Grâce aux efforts continuellesd’économie, le surplus de consommation a pu être compensé. Lesémissions ont pu être réduites à un strict minimum par l'achat decourant issu à 100% de centrales hydrauliques suisses.Dans les domaines de la consommation d’eau et des déchets/durecyclage, les réductions sont atteintes grâce à des adaptationsspécifiques au niveau de l’exploitation dans le cadre de l’écolabeleuropéen et des certifications du bouquetin. Au cours de l’exercicesous rubrique, 19 auberges ont notamment été entièrement équipéesde soupages hydrauliques et les installations déjà posées ontété contrôlées. Les autres auberges suivront en 2010. Malgré lesaméliorations continuelles du confort dans les locaux sanitaires, laconsommation d’eau moyenne par nuitée est restée pratiquementstable.(cf. tableau Consommation des resources/émissions, page 37)AvenirLes outils et standards utilisés sont maintenant déjà très complets.A l’avenir, ils ne devront plus être développés que partiellement.Une gestion de la mobilité sera ainsi développée en 2010 et engloberaégalement le trajet des hôtes. Compte tenu du surpassementélevé des objectifs de l’AEnEC, les objectifs internes devront êtrefixés à un niveau considérablement plus élevé après 2012. Ceux-cine seront toutefois être définis qu’après une analyse précise despossibilités et des implications. Nous voulons continuer à assumerun rôle exemplaire et permettre aux intéressés de profiter de nosexpériences. Au cours de l’exercice sous revue, divers exposés ontété tenus auprès de partenaires et de tiers intéressés. Nous continuonsaussi à soutenir les efforts et les initiatives d’associationset d’autres organisations. C’est ainsi que nous avons félicité par lebiais d’une annonce en pleine page les organisations touristiquessuisses ayant adhéré à la charte pour le développement durable etque nous avons fait preuve de notre conviction en faveur d’objectifsécologiques élevés grâce à diverses interventions parlementaires.27


Objectifs écologiques 2009 – évaluationEcolabel européen etlabel du bouquetin Entre 10 et 15 auberges élaborent les bases pour la certification ou sont certifiées AtteintConsommationd’énergieCap d’objectif pour l’exonération de la redevance sur le CO 2moins 7.6% par rapport à 2000Réalisation des objectifs conformément à l’obligation pour l’exonération de la redevancesur le CO 2AtteintAtteintComptabilitéénergétique Evaluation énergétique mensuelle AtteintCompensation du CO 250% au moins de tous les hôtes compensent les émissions de CO 2AtteintEvaluation mensuelle des kilomètres parcourus en voiture et en avionAtteintNettoyage Considérer et appliquer les aspects écologiques lors du choix et du dosage des produits AtteintAchats centralisésCommunicationConsidérer et appliquer les aspects écologiques lors du choix des produits et des fournisseurssous contratConcentrer les quantités commandées; diminution du nombre de fournisseursStratégie de développement durable avec concentration sur l’écolabel européen et le labeldu bouquetinCommuniquer le développement durable comme instrument moderne et d’avenir et non pascomme style de vie écologiqueAtteintMajoritairement atteintMajoritairement atteintMajoritairement atteint30


Engagement international100 E anniversaire mondial des Auberges de JeunesseEn 2009, les Auberges de Jeunesse ont fêté leur 100 e anniversaire.C’est l’enseignant allemand Richard Schirmann qui lança l’idée desauberges de jeunesse avant d’aménager la toute première aubergeau château d’Altena en 1912 déjà. Cet anniversaire fut fêté tout autourdu globe par les activités les plus diverses. Lors des festivitésofficielles du jubilé au château d’Altena, notre présidence et la directionont transmis les meilleurs voeux de l’organisation suisse.Hostelling International avec représentationsuisse (HI)Au niveau mondial, les Auberges de Jeunesse sont regroupées ausein de l’association «Hostelling International». L’association, dontle siège se trouve à Welwyn Garden City (GB), est dirigée par unconseil de 9 personnes. Heinz Lüdi, membre de notre comité, disposed’un siège au sein de cet organe responsable et y assume lafonction de vice-président.Données principales 2009 Hostelling International:• 68 associations membres• 9 organisations associées• 4’000 auberges de jeunesse• 38 millions de nuitées par an• 350’000 lits• active dans 89 pays• 3.7 millions de membres nationaux• 13 millions de visites par an sur hihostels.com• 1 milliard de recettes annuelles estimées dans le réseau HIAffiliation à part entière à l’European Union Federationof Youth Hostel Associations (EUFED)Les Auberges de Jeunesse Suisses sont membres associées del’EUFED depuis de nombreuses années. Avec la nouvelle définitionde l’orientation future et de ses tâches, les statuts ont été remaniéset de nouvelles catégories de membres ont été fixées. Grâceà ce changement, nous avons obtenu l’affiliation à part entière, cequi a pour consequence, une cotisation annuelle de membre beaucoupplus importante en 2010 (votes et droits de votes).Hostelling International Marketing GmbHmaintient le capHostelling International Marketing GmbH, dont le siège se trouve àZoug, est détenue à hauteur de 50% par les Auberges de JeunesseSuisses et de 50% par les Auberges de Jeunesse Néerlandaises. Ladirection de cette société est assurée par les deux directeurs FrediGmür (AJS) et Marijke Schreiner (Stayokay). L’activité commercialese concentre sur le projet HI-Quality (voir page 15). Après son lancementen 2007, la société est maintenant bien établie, de sorteque l’exercice sous revue a permis pour la première fois de couvrirles coûts engendrés.Transfert de savoir-faire dans l’intérêt de nosmembresEn termes de construction, d’exploitation et de gestion, les Aubergesde Jeunesse Suisses sont considérées comme une organisationprédominante. Dans l’intérêt de nos membres, fréquententaussi des auberges de jeunesse à l’étranger, nous voulons transmettrenos connaissances aux organisations partenaires.Visites et séminaires en Suisse:Janvier DJH Fédération bavaroiseJuin Union arabe avec des représentants de Bahreïn, duLiban, d'Arabie Saoudite, de Syrie, du Soudan et deTunisieJuillet YHA TunisieSeptembre YHA Angleterre & Pays de GallesOctobre HI CanadaDécembre FUAJ FranceVoyage de délégations à l’étranger:Novembre LibanDécembre Allemagne, DJH Fédération bavaroiseCharte de développement durable pour les organisationsinternationales d’auberges de jeunesseSur demande de l’association internationale HI et en collaborationavec une représentante de l’association australienne, René Doblera élaboré une charte de développement durable pour HostellingInternational. Cette charte a passé avec succès les obstacles lesplus importants, de sorte qu’elle sera soumise au vote lors de laconférence mondiale de HI en 2010 en Chine.31


Développement économique et financierExploitation diversifiée du marchéSuisse Tourisme fait partie depuis de nombreuses années de nospartenaires les plus importants. La coopération est surtout étroitedans le secteur familial. En plus, nous avons contribué par un montantconséquent à la campagne d’impulsion 2009/10. Au travers dece programme, Suisse Tourisme a réagi aux conditions de concurrenceaccentuées dans le tourisme mondial et a ainsi permis destimuler davantage la saison d'été et d'hiver grâce à un budget globalde CHF 15 millions.Les activités internationales de vente se sont concentrées surWYSTC à Manchester, où s’est rencontrée toute l’industrie desvoyages pour jeunes, Holiday World à Prague, ITB à Berlin ainsi queTNT Travel Show à Londres. Sur le parquet international, la collaborationavec Suisse Tourisme, Hostelling International et ponctuellementaussi avec les organisations touristiques telles que ZurichTourismus a été très étoite.Nous avons renoncé à notre présence dans les salons de vacances.En qualité de partenaire principal de IG Suisse Mobile, nous étionsprésents pour la réservation des offres d’été. Au Festival du Gurtenà Berne, notre village de tentes était toujours la plus grandeAuberge de Jeunesse du monde. Pour la première fois, nous noussommes engagés dans le cadre de freestyle.ch. L’événement sportifle plus important de sa catégorie en Europe avec snowboard, ski,skate et FMX s’est déroulé durant trois jours sur la «Landiwiese»à Zurich. Les Auberges de Jeunesse Suisses étaient présentes autravers de deux activités et les vainqueurs du «Best Move Award»et du «Best Design Award» se sont vus remettre leur prix par GianSimmen, le champion olympique de snowboard, à l’Auberge de JeunesseZurich.Bon résulat malgré la crise mondialeLes 955’550 nuitées enregistrées n’ont pas permis d’égaler tout àfait le record de l'année précédente (-3%). Il convient toutefois detenir compte du fait que les Auberges de Jeunesse Bâle St-Albanet Dachsen ont été fermées pendant toute l’année en raison detravaux de transformation (quelque 40’000 nuitées pour l’exerciceprécédent). Par ailleurs, le contrat de franchisage à Maloja a étédissout à fin 2008 et n’entre donc pas non plus dans la statistique(4’000 nuitées). En comparaison réelle, le résultat annuel correspondà une hausse de 1.3%. Le taux d’occupation des lits s’estélevé en moyenne à 53.4%.Malgré la lacune de chiffre d’affaires de Bâle St-Alban et Dachsen,le chiffre d’affaires global de CHF 40.5 millions atteint presque celuide l’année précédente. Le rendement par lit de CHF 8’254 dépassede 5.2% le chiffre de l’année précédente et le produit moyend’exploitation par nuitée a pu être augmenté de CHF 2.39 à CHF54.19. Le cash-flow réalisé de CHF 10.58 millions est supérieur de1.1% à celui de l’année précédente.Des processus d’exploitation optimisés, une gestion des coûts trèsstricte, des améliorations/adaptations des offres, mais égalementle programme d’impulsion lancé par Suisse Tourisme ont influencépositivement le développement de nos affaires, de sorte que labase de fonds propres a pu encore être augmentée en 2009 (CHF4.1 millions au 31 décembre 2009).L’agrandissement du Contact Center s’est avéré efficace. Plus de1’000 appels supplémentaires par mois ont ainsi pu être réceptionnéspendant les heures de fermeture des réceptions des aubergesde jeunesse. Le Cross Selling a aussi été encore développéet a atteint un chiffre d’affaires ou des réservations d’une valeurdépassant les CHF 100’000.32


Objectifs économiques et financiers pour 2009 – évaluationTaux d’occupation des lits 52% AtteintNuitées 724’810 (sans les établissements en franchisage) AtteintChiffre d’affaires total CHF 37’873’892 AtteintChiffre d’affaires cotisations desmembres CHF 2’019’700 AtteintChiffre d’affaires affiliations à lajournée CHF 900’000 Pas atteintChiffre d’affaires Incoming CHF 400’000 Pas atteintChiffre d’affaires e-commerce 20% du chiffre d’affaires total sont réalisés par e-commerce Pas atteintChiffre d’affaires Cross Selling 5% du chiffre d’affaires total par les réservations Cross Selling Pas atteintCash-flow 40% du cash-flow couvre tous les investissements AtteintRésultat 3% du chiffre d’affaires total (avant rémunération des fonds propres) AtteintRémunération des capitauxpropres Rémunération de 2% AtteintTaux de couverture ll Taux de couverture ll couvrant au moins les coûts Majoritairement atteintProductivité des collaborateurs CHF 156’000 au niveau d’entreprise AtteintQuote-part des charges depersonnel45% pour les établissements de petite taille Majoritairement atteint40% pour les établissements de taille moyenne Atteint36% pour les établissements de grande taille Majoritairement atteintMarges minimales 72% cuisine Atteint55% boissons Atteint25% kiosque non food AtteintAchats Achats systématiques auprès des fournisseurs contractuels AtteintPlanification financière Etablissement d’un budget sur 3 ans AtteintGestion des risquesEvaluation des risques et définition des mesures pour minimiser les risques auniveau de l’exploitationAtteint33


Auberge de Jeunesse Grindelwald (BE)


1992 1) 1996 2) 2000 3) 2005 2006 2007 2008 2009Consommation des ressources/émissionsChauffage (mazout/gaz):diminution charge CO 2spécifique pdd pdd 0% 13.8% 15.7% 20.3% 28.3% 27.9%Consommation de courant par nuitée (kWh) pdd 5.5 4.9 4.7 4.6 4.6 4.4 4.5Consommation d’eau par nuitée (litre) pdd 168 166 146 146 145 136 137Compensation CO 2Quote-part des nuitées compensées – – – – – – 27.8% 57.2%Contribution de compensation à myclimateen CHF – – – – – – 65’406 127’490ProduitTotal produit d’exploitation en millions CHF 17.51 20.45 23.89 28.69 32.16 36.29 40.68 40.53Produit par lit en CHF 2’319 2’560 4’709 6’160 6’612 6’865 7’843 8’254Produit par nuitée en CHF pdd 36.44 41.68 48.60 48.93 49.90 51.81 54.19Taux d’occupation des lits (propres auberges) 43.3% 38.2% 43.9% 45.1% 49.1% 49.5% 52.4% 52.7%RésultatCash-flow en millions CHF 4) 1.78 2.00 4.28 6.53 7.16 8.95 10.45 10.58Taux de liquidités III 174% 133% 98% 127% 130% 132% 112% 123%Capital de l’organisation 18.7% 1% 7.4% 31.2% 33.8% 30.6% 24.6% 31.7%Rémunération des fonds propres en % – – – – 1% 2% 3% 3%Rémunération des fonds propres en CHF – – – – 709’638 1’397’389 2’327’983 2’476’313ProductivitéProductivité par collaborateur en CHF 81’455 88’470 125’926 143’090 149’626 154’557 161’046 162’097Total valeur ajoutée en CHF pdd 10’782’865 13’096’859 15’311’628 17’158’077 19’603’603 21’194’567 21’405’379Valeur ajoutée pour collaborateurs en CHF 9’140’613 10’324’851 11’643’355 13’421’261 14’881’066 16’987’504 18’112’930 18’301’369Valeur ajoutée pour le secteur publicen CHF pdd 1’134’541 1’046’925 1’179’031 1’420’486 1’757’230 2’025’707 2’006’482Valeur ajoutée restante dans la sociétéen CHF pdd - 676’527 406’578 711’336 856’525 858’869 1’055’930 1’097’529Respect de la loiViolations de lois sanctionnées pdd 0 0 0 0 0 0 01) Premier exercice après fusion des 14 cercles indépendants2) Mise en œuvre de la réorganisation3) Démarrage de la planification stratégique4) Avant attributions et amortissementspdd pas de donnés37


Bilanau 31 décembre Commentaires 2009 2008Actifsdans l’annexe en CHF en % en CHF en %Actif circulantLiquidités 9’096’054.65 70.7 9’835’247.34 70.1Créances envers des tiers 518’735.64 4.0 515’959.12 3.7Créances envers des personnes proches 6’994.75 0.1 19’098.25 0.1Ducroire -76’007.00 -0.6 -43’299.00 -0.3Créances résultant de ventes et de prestations 1 449’723.39 3.5 491’758.37 3.5Autres créances 290’811.19 2.3 334’910.84 2.4Stocks 377’926.96 2.9 373’222.46 2.7Stocks matériel de chauffage 265’152.18 2.1 355’311.82 2.5Correction de valeur stocks -128’615.00 -1.0 0.00 0.0Stocks 2 514’464.14 4.0 728’534.28 5.2Comptes de régularisation actifs 240’459.58 1.9 177’223.88 1.3Actif circulant 10’591’512.95 82.3 11’567’674.71 82.5Actif immobiliséVéhicules 106’190.60 0.8 159’262.70 1.1Equipements 929’735.05 7.2 967’866.10 6.9Immobilisations corporelles 3 1’035’925.65 8.0 1’127’128.80 8.0Participations 2.00 0.0 4.00 0.0Immobilisations financières 4 2.00 0.0 4.00 0.0Actif immobilisé librement disponible 1’035’927.65 8.0 1’127’132.80 8.0Prêt «Valbella» à des personnes proches 203’490.00 1.6 232’560.00 1.7Prêt «Davos» à des personnes proches 1’040’000.00 8.1 1’100’000.00 7.8Prêts affectés à un but précis à des personnes proches 5 1’243’490.00 9.7 1’332’560.00 9.5Actif immobilisé affecté à un but précis 1’243’490.00 9.7 1’332’560.00 9.5Actif immobilisé 2’279’417.65 17.7 2’459’692.80 17.5Actifs 12’870’930.60 100.0 14’027’367.51 100.038


Auberge de Jeunesse Sta.Maria Val Müstair (GR)


du 1 er janvier au 31 décembre Commentaires 2009 2008Charges d’exploitationdans l’annexe en CHF en % en CHF en %Dépenses liées à la restauration -4’004’335.19 -9.9 -3’914’272.84 -9.6Dépenses liées aux marchandises -941’911.80 -2.3 -940’985.65 -2.3Dépenses liées au matériel -595’625.41 -1.5 -587’070.50 -1.4Prestations de tiers -667’089.82 -1.6 -740’491.36 -1.8Dépenses liées au matériel, aux marchandises et auxprestations de tiers 14 -6’208’962.22 -15.3 -6’182’820.35 -15.2Salaires -14’759’508.79 -36.4 -14’791’787.56 -36.4Prestations sociales -2’388’245.40 -5.9 -2’298’137.65 -5.6Autres dépenses liées au personnel -468’189.75 -1.2 -448’091.13 -1.1Prestations de travail de tiers -685’424.65 -1.7 -574’913.95 -1.4Dépenses liées au personnel 15 -18’301’368.59 -45.2 -18’112’930.29 -44.5Loyers et produit des établissements affermés (tiers) -438’601.15 -1.1 -389’063.25 -1.0Loyers et produit des établissements affermés (personnes proches) -9’197’267.00 -22.7 -9’138’263.35 -22.5Autres charges de locaux -29’689.70 -0.1 -12’087.55 0.0Entretien des bâtiments et des installations -522’634.95 -1.3 -826’027.33 -2.0Quote-part collaborateurs pour le logement 550’899.10 1.4 561’341.15 1.4Charges de locaux 16 -9’637’293.70 -23.8 -9’804’100.33 -24.1Entretien, réparations, remplacement et leasing -708’086.76 -1.7 -715’351.58 -1.8Charges de véhicules et de transport -140’418.55 -0.3 -151’741.11 -0.4Assurances choses, redevances -262’792.95 -0.6 -268’901.93 -0.7Charges d’électricité et d’enlèvement des déchets -1’826’304.63 -4.5 -1’904’846.08 -4.7Charges d’administration -1’329’849.93 -3.3 -1’201’701.92 -3.0Charges publicitaires -1’033’761.36 -2.6 -1’131’135.88 -2.8Charges d’exploitation diverses -43’297.46 -0.1 -241’296.80 -0.6Autres charges d’exploitation -5’344’511.64 -13.2 -5’614’975.30 -13.8Amortissements 3 -474’646.15 -1.2 -489’246.22 -1.2Charges d’exploitation 17 -39’966’782.30 -98.6 -40’204’072.49 -98.8Résultat d’exploitation 559’040.20 1.4 476’139.92 1.2Produit résultant de la vente d’actifs immobilisés 1’800.00 0.0 0.00 0.0Charges financières -44’898.33 -0.1 -59’246.51 -0.1Produit financier 106’940.82 0.3 149’790.48 0.4Résultat financier 62’042.49 0.2 90’543.97 0.2Résultat annuel ordinaire 622’882.69 1.5 566’683.89 1.443


Tableau de financementdu 1 er janvier au 31 décembre 2009 2008en CHF en CHFRésultat annuel 622’882.69 566’683.89Amortissements 474’646.15 489’246.22Correction de valeur stocks 128’615.00 0.00Correction de valeur immobilisations financières 2.00 0.00Correction de valeur prêts affectés à un but précis à des personnes proches 29’070.00 29’070.00Constitution/dissolution de provisions -40’000.00 -40’000.00Dons affectés à des projets climatiques 0.00 130’813.25Contributions affectées à des projets climatiques -32’743.05 -98’693.60Augmentation/diminution des créances résultant de ventes et de prestations 42’034.98 -116’694.67Augmentation/diminution des autres créances 44’099.65 -93’397.89Augmentation/diminution des stocks 85’455.14 -156’167.58Augmentation/diminution des comptes de régularisation actifs -63’235.70 -33’555.80Augmentation/diminution des dettes résultant d’achats et de prestations -1’695’172.90 2’819’367.79Augmentation/diminution des autres dettes -9’224.75 696’347.28Augmentation/diminution des comptes de régularisation passifs -2’178.90 512’774.02Flux de fonds découlant de l’exploitation -415’749.69 4’705’792.91Investissements dans des immobilisations corporelles -383’443.00 -722’925.70Désinvestissements en immobilisations corporelles 0.00 0.00Prêts affectés à un but précis à des personnes proches 0.00 -1’100’001.00Désinvestissements de prêts affectés à un but précis à des personnes proches 60’000.00 0.00Flux des fonds liés aux investissements -323’443.00 -1’822’926.70Variation des liquidités -739’192.69 2’882’866.21Liquidités au 1 er janvier 9’835’247.34 6’952’381.13Liquidités au 31 décembre 9’096’054.65 9’835’247.34Variation des liquidités -739’192.69 2’882’866.21Décompte relatif à la variation du capitalEtat initialen CHFAttribution Transferts de fondsen CHF internes en CHFUtilisationen CHFEtat finalen CHFMoyens provenant de financements propresCapital au 1 er janvier 2003 1’465’631.02 0.00 0.00 0.00 1’465’631.02Capital libre généré par l’activité 1’423’945.62 0.00 566’683.89 0.00 1’990’629.51Fonds libres 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00Résultat annuel 566’683.89 622’882.69 -566’683.89 0.00 622’882.69Fortune de l’organisation 3’456’260.53 622’882.69 0.00 0.00 4’079’143.22Moyens provenant du capital du fondsFonds pour des projets climatiques 32’743.05 0.00 0.00 -32’743.05 0.00Capital du fonds avec affectation restrictive 32’743.05 0.00 0.00 -32’743.05 0.0044


Annexe aux comptes annuelsGénéralitésLes comptes annuels des Auberges de Jeunesse Suisses ont été établis en conformité avec les Recommandations relatives à la présentationdes comptes (Swiss GAAP RPC) et présentent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats.Les comptes annuels 2009 ont été établis selon la Recommandation Swiss GAAP RPC 21 – Etablissement des comptes des organisationssociales d’utilité publique à but non lucratif.Dans le but d’augmenter la transparence, il a été procédé à une nouvelle structure des rubriques dans les comptes annuels 2009.Les chiffres de l'année précédente ont été adaptés en conséquence.Personnes prochesSont réputées personnes proches la Fondation Suisse pour le Tourisme Social, la Fondation des auberges de jeunesse en Suisse et laHostelling International Marketing GmbH. Toutes les transactions essentielles sont présentées dans l’annexe aux comptes annuels.Aucune relation de mandat de travail n’existe avec les membres du comité des Auberges de Jeunesse Suisses, les membres de la FondationSuisse pour le Tourisme Social, les membres de la Fondation des auberges de jeunesse en Suisse et la Hostelling InternationalMarketing GmbH.Principes d’évaluationLiquiditésLes liquidités comprennent l’encaisse, les avoirs en comptes postaux et en banque et les chèques évalués à leur valeur nominale.Les avoirs en monnaies étrangères sont convertis aux cours de fin d’année publiés par l’Administration fédérale des contributions.CréancesLes créances provenant de prestations à l’égard de tiers sont présentées après déduction des corrections de valeur nécessaires pour lerisque ducroire.StocksLes stocks sont évalués aux coûts d’acquisition ou à la valeur du marché la plus basse. Le risque au niveau des marchandises est pris encompte par une correction de valeur de 20% sur les stocks en fin d’année.Immobilisations corporellesL’évaluation a lieu aux coûts d’acquisition, déduction faite des amortissements opérationnels nécessaires. Les amortissements sont effectuésde manière linéaire sur les durées d’utilisation suivantes:Machines et appareilsMobilierPetit matérielInformatiqueVéhicules8 ans8 ans3 ans3 ans5 ans45


Auberge de Jeunesse Scuol (GR)


Commentaires concernant le bilan1. Créances résultant de ventes et de prestationsDans le ducroire, les créances dont l'échéance dépassait les 60 jours à la date critère du bilan ont été intégralement régularisées. Pour lesautres créances, on a procédé à une correction de valeur forfaitaire de 5%.2. StocksLes risques sur le stock de marchandises ont été évalués à hauteur de 20% du stock de marchandises pour la fin de l’année et provisionnésintégralement comme correction de valeur.3. Immobilisations corporelles Valeur comptableau 01.01.Acquisitions Ventes Amortissements Valeur comptableau 31.12.Véhicules 159’262.70 0.00 0.00 53’072.10 106’190.60Informatique 203’356.25 81’179.75 0.00 147’029.50 137’506.50Machines / appareils 209’654.75 85’939.00 0.00 63’396.50 232’197.25Mobilier 455’467.00 148’376.60 0.00 114’898.30 488’945.30Petit matériel d’inventaire 99’388.10 67’947.65 0.00 96’249.75 71’086.00Immobilisations corporelles 1’127’128.80 383’443.00 0.00 474’646.15 1’035’925.654. Immobilisations financièresHostelling International Marketing GmbH, avec siège à Zoug, a été fondée en septembre 2006. L’association des auberges de jeunesse hollandaiseStichting Stayokay ainsi que les Auberges de Jeunesse Suisses détiennent chacune une participation de 50% dans cette société.Le capital social s’élève à CHF 20’000, la quote-part des Auberges de Jeunesse Suisses à CHF 10’000. Celui-ci est évalué pour CHF 1 et estinclus dans les participations des personnes proches.Hostelling International Marketing GmbH est une organisation exclue du périmètre de consolidation intégrale, étant donné que celle-cin'a été fondée que dans le but de fournir des prestations aux associations nationales d’auberges de jeunesse.5. Prêts affectés à un but précis à des personnes prochesEn 2007, un prêt affecté à un but précis à l’Auberge de Jeunesse Valbella a été octroyé à la Fondation Suisse pour le Tourisme Social. Celuiciest amorti chaque année à hauteur de CHF 29’070.En 2008, un prêt affecté à un but précis pour l’achat de l’Auberge de Jeunesse Davos a été octroyé à la Fondation Suisse pour le TourismeSocial. Ce prêt est rémunéré de manière ordinaire et amorti par le versement d’acomptes de CHF 60’000 par an.6. Dettes résultant d’achats et de prestationsLes dettes envers des personnes proches comprennent pour l’essentiel des créances à l’égard de la Fondation Suisse pour le TourismeSocial.7. Diverses dettes à court termeLes diverses dettes à court terme comprennent pour l’essentiel des créances à l’égard des institutions d’assurances sociales.8. Comptes de régularisation passifsL’ajustement des cotisations de membres pour l’année suivante est effectué en fonction du système d’affiliation par douze mois.9. ProvisionsLa provision pour le développement futur de l’informatique datant de l’année 2008 a été dissoute en 2009, étant donné que le développementdes diverses applications informatiques a été achevé.La garantie contre les risques est maintenue pour garantir des rapports contractuels.10. Fonds affectés à un but précisLe fonds pour les projets climatiques constitué en 2008 a été dissout et transféré intégralement à la Fondation Suisse pour le TourismeSocial; ce fonds sera exclusivement destiné à des projets climatiques en Suisse.48


Commentaires concernant le compte d’exploitation11. Produit résultant des prestations de service et de l’hébergement373’757 hôtes ont été hébergés en 2009 dans nos propres établissements. Cela correspond à 747’798 nuitées.12. Cotisations de membresL’effectif des membres au 31 décembre 2009 (date critère) s’élevait à 103’404.13. Contributions des donateursLes dons affectés à un but précis comprennent un montant de CHF 261’995 résultant de la compensation volontaire des émissions de CO 2par les hôtes passant la nuit dans des auberges de jeunesse. Les contributions sont versées pour moitié à la fondation myclimate pour lefinancement de projets de protection du climat au niveau mondial et à la Fondation pour le Tourisme Social pour des projets climatiquesdes Auberges de Jeunesse Suisses.Par ailleurs, ce poste comprend également une contribution de CHF 100’000 au Secrétariat d’Etat à l’économie seco (Innotour) en faveurdu financement de l’écolabel européen et du label du bouquetin, qui font partie de la mise en œuvre systématique de la stratégie de durabilitédes Auberges de Jeunesse Suisses.14. Dépenses liées au matériel, aux marchandises et aux prestations de tiersLes prestations au titre de prestations de tiers comprennent pour l’essentiel des dépenses au titre de nettoyage à l’extérieur et pour lagestion de la base de données des membres.15. Dépenses liées au personnelEn 2009, 250 temps complets se répartissaient sur 375 collaboratrices et collaborateurs. Par ailleurs, 72 auxiliaires ont été occupés sporadiquement.16. Charges de locauxLes loyers et affermages aux personnes proches contiennent les loyers versés à la Fondation Suisse pour le Tourisme Social (FSTS).En 2009, une rémunération des fonds propres investis FSTS de 3% (CHF 2’480’405) a été prise en compte dans le loyer.49


Autres informations17. Charges au titre de fourniture de prestations selon la Swiss GAAP RPC 21 2009en CHFCharges d’exploitation2008en CHFDépenses liées au matériel, aux marchandises et aux prestations de tiers - 6’208’962.22 - 6’182’820.35Charges de personnel - 16’093’392.82 - 16’140’127.60Charges de locaux - 9’314’938.15 - 9’312’841.08Autres charges d’exploitation - 4’726’685.17 - 4’819’545.53Amortissements - 358’986.70 - 375’676.37Total charges d’exploitation - 36’702’965.06 - 36’831’010.93Charges d’administrationCharges de personnel administration - 2’207’975.77 - 1’972’802.69Autres dépenses liées à l’administration - 940’182.02 - 1’286’689.02Amortissements - 115’659.45 - 113’569.85Total charges d’administration - 3’263’817.24 - 3’373’061.56Total - 39’966’782.30 - 40’204’072.49Charges d’administration en % du produit d’exploitation 8.1% 8.3%Valeurs d’assurance-incendie des immobilisations corporelles 2009en CHF2008en CHFEquipements du secrétariat 500’000 500’000Informatique, bureautique, technique de communication 802’000 830’000Les autres immobilisations corporelles sont égalementassurées dans le cadre d’une police commune avec laFondation Suisse pour le Tourisme Social (FSTS)pour un montant de CHF 15’910’000 16’491’000Créances envers les institutions de prévoyance 2009en CHF2008en CHFPrévoyance professionnelle Avoirs 487’227Indemnités aux membres du comitéEn 2009, des indemnités représentant un montant de CHF 93’551 ont été versées sous la forme d’honoraires et de frais à des membres ducomité. Sur ce montant, CHF 63’457 sont imputables au président.Charges au titre de la campagne de collecte de fondsEn 2009, les charges au titre de campagne de collecte de fonds se sont élevées à CHF 7’500.Evaluation des risquesDans le but de garantir la conformité des comptes annuels de l’organisation avec les normes de présentation des comptes en vigueur et degarantir ainsi la régularité du rapport, le comité et la direction ont pris des mesures internes. Celles-ci se rapportent autant aux systèmeset aux procédures comptables modernes qu’à l’établissement des comptes annuels. Le comité et la direction n’ont identifié aucun risqueau cours de l’exercice écoulé qui pourrait porter préjudice de manière durable ou substantielle à la situation au niveau du patrimoine, desfinances et des résultats de l’organisation.50


Perspective et points forts 2010Les Auberges de Jeunesse Suisses s’attendent pour 2010 à un contexte économique ponctuéde défis. Du fait de la fermeté du franc suisse, les pertes au niveau de la demandeen provenance de l’étranger seront à nouveau plus importantes que sur le marché intérieur.Le total du chiffre d'affaires ainsi que les nuitées devraient quand même indiquerlégèrement à la hausse. Des adaptations de l’offre, des packages attrayants, des mesurespropres à assurer la qualité et la mise en oeuvre systématique de la stratégie de durabilitédoivent contribuer à atteindre les objectifs. L’un des points forts est notamment orientésur la labellisation complète de toutes les auberges de jeunesse avec l’écolabel européenet le label du bouquetin.Projets de construction dans le sens du développement durableAprés une période de construction de 16 mois, nous avons ouverte en mars 2010 l'Aubergede Jeunesse Bâle St-Alban. Au mois d'avril 2010, l'Auberge de Jeunesse St-Moritz fermerases portes durant 3 mois en vue de la réalisation d'un assainissement énergétique intégralet de travaux d’extension. Pour les mois d’été (juillet à octobre), une partie de l’établissementsera ouverte et dès décembre 2010, l’auberge de jeunesse rénovée sera entièrementréouverte au public, avec une capacité de 306 lits.Au printemps 2010, l’Auberge de Jeunesse Dachsen am Rheinfall réouvrira ses portesaprès une année de fermeture. Le château qui trône au-dessus des chutes du Rhin ainsique les différents bâtiments ont été transformés et rénovés. Malheureusement, aucunfonds n’a été versé en faveur de l’établissement pour cet important investissement. Il resteà espérer que, lors de la prochaine phase d’investissement par le canton de Zurich, leshôtes des auberges de jeunesse puissent également en profiter.Un autre projet important est constitué par la transformation de l’Auberge de JeunesseBerne. Depuis la reprise de l’Auberge de Jeunesse Berne par l’association «Ferien &Freizeit» en 2007, nous avons cherché avec la ville de Berne des solutions pour la poursuitede l’exploitation de l’établissement, qui nécessite un assainissement. Les législatifet exécutif communaux ont approuvé ces derniers mois une demande de financementpartiel. Les coûts de l’ensemble du projet de transformation sont estimés à quelque CHF7 millions. La phase de planification commencera dans les mois à venir, de sorte que lestravaux de transformation et de construction pourront commencer d’ici à l’automne 2011;l’ouverture est prévue pour le printemps 2013.Pour plusieurs autres sites, des études de faisabilité ont conduit à des résultats clairs appelésà être développés en projets en 2010. A Saas-Fee, la seule lacune au niveau des sitesde catégorie A doit être comblée; à Figino, le bâtiment principal sera entièrement assaini etl’annexe remplacée. Dans l’Oberland bernois, des idées de projets seront développées pouratteindre le degré de faisabilité dans les sites d’Adelboden, de Bönigen-Interlaken, la Lenk,Saanen et Zweisimmen. On peut donc s’attendre à une année intensive de planification.54


Auberges de JeunesseSuisses. Schaffhauserstrasse 14, 8042Zurich. Tél. 044 360 14 14. Fax 044 360 14 60.www.youthhostel.ch

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!