Télécharger - Saint-Priest

ville.saint.priest.fr
  • No tags were found...

Télécharger - Saint-Priest

COULEURSmensuel d’informations n°239 - Février 2013SAINT-PRIESTFinancesÉcole, sport,culture...tout ce qu'il fautsavoir sur lebudget 2013 dela Ville. p. 14StationnementPrenez place !Le stationnement, ça roule ?Le point sur l'offre proposée àsaint-Priest avec le plan des parkingsdu centre-ville. p. 18


Couleurs de Saint-Priest - Février 20133SommaireSUR LE VIF p. 4Retour en images sur lestemps forts du mois dejanvierEN VILLE p. 6Fermeture de l’écoleÉdouard Herriot :un dispositif d’urgence misen place• Relevez le défi de passerune semaine sans utiliservotre voiture• Le Pass’Jeunes offreencore plus de bons plansaux 15-26 ans.DOSSIER p. 18StationnementsPrenez place !Zones bleues, parkings,places en voirie… Saint-Priest mène une politiquede stationnementambitieuse. Le point surune offre que la Villeentend gérer de manièreraisonnable et responsable.Événement p. 20Célèbresmais pas tropagenda p. 26Les rendez-vous loisirsdu mois, proposés par lesassociations et structuresculturelles de la ville.associations p. 26Ce mois-ci, zoom sur...La web-TV de La Carnière.sorties p. 28Livres, spectacles,musique… Les nouveautésdu mois.sports p. 30Le calendrier de vosrendez-vous sportifs.Libre expression p. 32Expression des groupespolitiques.zoom sur... p. 14Budget 2013Conforterl'action publiqueMarqué par un ambitieux programmed’investissements, le budget de laVille s’élève à 95 millions d’euros pour2013. Revue de détails d’une actionqui se veut solidaire et volontaire.Toute la ville en un clic : www.ville-saint-priest.frpetites annonces p. 34Les petites annoncesgratuites.Bloc-notes p. 38Adresses et numéros utiles.Ces pictogrammes renvoientà un article, à une vidéo ou à unreportage photo à retrouver surle site internet de la Ville :www.ville-saint-priest.fr« La question dustationnement etplus largementcelle de lamobilité sontd’actualité dansla plupart desvilles de notremétropole.»Perspective duGS Mi-Plaine rénové.Édito de Roma IdirL’ivressedu temps !J’entendais récemment àla radio cette informationsurprenante : les soldes sontpratiqués à 60 % par leshommes. Attention mesdames,nous avons des concurrentsredoutables ! Alors, ne vousétonnez pas qu’en cettepériode exceptionnellede soldes, les places destationnement soient rares…Sérieusement. La questiondu stationnement et pluslargement celle de la mobilitésont d’actualité dans la plupartdes villes de notre métropole.Accompagner ses enfants à lacrèche ou à l’école, faire sesachats chez les commerçantsou au marché, se rendre autravail. Nos rythmes de vieaccélérés ont véritablementbouleversé nos modes et noshabitudes de déplacement.Comme vous, combien defois me suis-je agacée, auvolant de ma voiture, à larecherche d’une place idéaleà deux pas de mon point derendez-vous ? Pourtant, ày regarder de plus près, jeconstate que l’espace urbainde notre ville se structureautour de nombreuses pochesde stationnement. Alors,je continue à me poser cesquestions : manquons-nousréellement de stationnements ?Ou est-ce l’ivresse du tempsqui nous fait oublier le plaisirde découvrir notre ville avec latemporalité du piéton ?Peut-être avez-vous laréponse ?RemarquablesSan-PriotsNos talents locaux ont lacote ! Écrivains, musiciensou athlètes, rencontre avecdes San-Priots qui fontparler d’eux sans prendre lagrosse tête.Couleurs de Saint-Priest : édité par la mairie de Saint-Priest (Service communication : place Charles Ottina - BP 330 - 69801 Saint-Priest CedexTél. 04 78 20 03 48 - Fax 04 78 21 81 02) • redaction@mairie-saint-priest.fr • Directrice de la publication : Martine David • Directrice de larédaction : Roma Idir • Rédactrice en chef : Christine Nadalini • Rédaction : Christine Nadalini, Fanny Thénard, avec la collaboration de LaurentScheiwe et Yvan Schneiderlin • Mise en page : Ronald Narcisse avec Sébastien Rouvier • Photos : Service com', sauf mention • Correctrice :Laurence Bros • Dessins des coccinelles : Jean-Marie Boussard • Publicité : Fabienne Branchy-Chevalier • Gestion / relations clientèle : PhilippeJolly • Maquette : Invivo Communication • Couleurs sur internet : Fanny Gillet - Impression, façonnage : Imprimerie Ferréol • Imprimé sur papier100 % recyclé • Dépôt légal à parution iSSn : 1289-9755. Tirage à 23 500 ex.


4 Saint-PriestSur le vifQue la montagne est belle !Le Salon des artistes locaux s’est achevé en beauté le 26 janvier avec l’atelier du peintre Alain Fraboni qui a réuni une quinzaine de participantsau Château. Tous ont pris beaucoup de plaisir à laisser libre cours à leur imagination sur le thème fétiche de l’artiste : la montagne.Ministre sur le terrainVisite surprise à Saint-Priest d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressementproductif, qui s’est rendu le 31 décembre au centre de tri de laPoste, pour soutenir les employés du service public. Plusieurs élus sanpriotsétaient présents pour accueillir le ministre sur l’un des plus importantscentres de tri de France.Tutti talentueuxÀ cordes ou à vents, les talents des élèves du conservatoire ont éclatésur scène samedi 19 janvier. Pour le concert Tutti Orchestra, les« grands » (dont certains n’avaient pas plus de 10 ans) ont donné à voir,mais surtout à entendre, leurs années de pratique. Un succès.


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 5Le Forum des métiers fait le pleinQue faire après la 3 e ? Pour répondre aux questions d’orientation des jeunes collégiens, le lycée professionnelFernand Forest organisait son Forum des métiers le 26 janvier dernier. Une 3 e édition qui a attiré plusde 250 visiteurs et accueilli une trentaine d’entreprises et de professionnels des métiers de la production.Curieuse natureNaturalia, oui, naturelle, non. Artificielleet contrôlée, telle est lanature donnée à voir par l’artothèquedans son second Cabinetde curiosités. L’idée ? Pointer lesrapports ambigus que l’hommeentretient avec son environnement.À visiter – et à méditer –jusqu’au 15 mars.Confiance et dynamisme pour 2013Associations, chefs d’entreprises, commerçants, conseillers de quartiers,plus de 500 personnes ont assisté le 16 janvier dernier à la cérémoniedes vœux du maire aux acteurs locaux. Martine David a rappelésa détermination à garder le cap dans un contexte difficile : « l’actionpublique ne connaîtra en 2013 ni trêve ni ralentissement ».Les jeunes Sang et Or se frottent à l’OlLe 13 janvier, les jeunes footballeurs de l’AS Saint-Priest ont presquefait plier leurs homologues de l’Olympique lyonnais à l’occasion des64 es de finale de la Coupe Gambardella-Crédit Agricole (Coupe deFrance des U19). Après avoir mené un but à zéro, les San-Priots se font« coiffer » sur le fil à 10 minutes de la fin. Score final : 2 à 1.


6 Saint-PriestEn villeGS Édouard HerriotFaire faceà l'urgenceLa Ville a mis en place un dispositif d'urgencesuite à la fermeture de l'école élémentaireHerriot dont le bâtiment présente des fissureset un affaissement de planchers.Depuis le 18 janvier, l’école primaire du groupe scolaire ÉdouardHerriot est fermée. C’est à l’issue d’une visite périodique d’inspectiondu patrimoine de la Ville, qu’un affaissement de planchers etdes fissures ont été constatés dans ce bâtiment quiabrite également une salle de réunion et des bureauxmis à disposition d'associations. La Ville a immédiatementcommandé une expertise technique, laquelle arecommandé, à titre préventif, la fermeture complètedu bâtiment dans les plus brefs délais. Mesure entréeen vigueur dès le vendredi 18 janvier. Le jour même, laVille conviait l’ensemble des parents pour les informerdes solutions mises en place pour assurer la sécuritéet la scolarité des enfants. Ainsi, depuis le 24 janvier,et ce jusqu’aux vacances de février, les écoles Berlioz,Pablo Neruda, Mansart, Revaison et Jules Ferry accueillent les élèves dugroupe Édouard Herriot. Les enfants qui déjeunaient habituellement àla cantine restent dans l’école d’accueil. Quant aux transports scolaires,Durant les travaux,les élèves serontaccueillis dans denouvelles classesaménagées au sein destructures modulaires.entièrement pris en charge par la Ville, ils s’organisent quatre fois parjour vers les différentes écoles.Après les vacances de février, les enfants pourront rejoindre leur classeau sein du groupe scolaire Édouard Herriot. Desstructures modulaires, agrémentées par l’Éducationnationale, seront installées dans la cour. Ces « nouvellesclasses » disposeront d’un confort comparableaux bâtiments classiques (ventilation, isolation thermiqueet acoustique…). Parallèlement, des travauxde réhabilitation seront entrepris dans le bâtiment etdevraient être terminés pour la rentrée de septembre2014. L’ensemble des installations et des travaux serontentièrement pris en charge par la Ville.Les associations se verront quant à elles proposerdes solutions transitoires de relogement. Sachant aussi qu'un des élémentsmodulaires servira de salle d'activité pour l'école et de salle deréunion. •


Appel à volontairesUne semaine sans notre voiture : on tente ?C’est un challenge pour tous lesSan-Priots qui en ont assez defaire du mal à leur environnementet à leur portefeuille. Imaginonsque, un beau jour de printemps,on décide de laisser sa voiture augarage. On improvise une petitepromenade pour déposer les enfantsà l’école, on s’installe dans lebus pour aller au travail, on sautedans le tramway pour aller faireses courses, ou on s’offre unesympathique balade en vélo pourrendre visite aux amis. Vous vous yvoyez ? Pas vraiment ? Comme ondit, il faut le voir pour le croire… etessayer pour le savoir !L’Agenda 21 de la Ville et la rédactiondu magazine Couleurs lancentdonc ce défi aux San-Priots : oubliezpendant une semaine votrevoiture. Vous vous sentez prêtsà jouer le jeu de l’éco-mobilité ?Alors contactez-nous pour participerà cette aventure, qui seraorganisée lors de la Semaine dudéveloppement durable du 1 er au7 avril. Vous pourrez ainsi partagervotre expérience dans le magazineet en vidéo, à l’occasion d’unreportage spécial ! Actif ou retraité,seul ou en famille, jeune ouplus âgé, tout ce dont vous avezbesoin, c’est de motivation et dequelques convictions. Venez releverle défi ! •> Vous êtes intéressé ? Contactezla rédaction de Couleurs avant le15 mars : redaction@mairie-saintpriest.fr- Tél. 04 78 20 95 47 ou04 78 20 58 70.Couleurs de Saint-Priest - Février 20137TchatRendez-vous en ligneavec le maireLancé en décembre dernier et organisétous les mois en direct depuisle site de la Ville, le tchat avecMartine David a fait ses preuves etsemble convaincre les internautes.Une heure durant, une quinzainede questions ont été posées lorsdu tchat du 10 janvier, interpellantle maire sur des sujets aussi diversque la propreté dans la ville, lasécurité routière, le changementprochain des rythmes scolaires ouencore des propositions d’aménagementurbain. L’exercice a étéprobant pour la première magistrate,estimant qu’il s’agit là d’un« moyen moderne, efficace etréactif de communication avec lapopulation. Je pense que ce tempsd’échange est apprécié des personnesqui ne sont pas toujoursdisponibles lors des réunions publiqueset qui, là, peuvent exprimerune remarque ou leur préoccupationdu moment ». •> Prochains tchats avec MartineDavid jeudi 7 février puis jeudi7 mars de 18 h 30 à 19 h 30 surwww.ville-saint-priest.frLes retranscriptions des dernierstchats sont également accessiblesen ligne (rubrique vie citoyenne).BrèvesAVIS AUX LECTEURSSi vous rencontrez des problèmes de distribution du magazineCouleurs ou si vous recevez un exemplaire présentantdes défauts dans sa mise en page (rubriques manquantes,mêmes dossiers répétés sur plusieurs pages…), contactez leservice communication de la Ville :04 78 20 03 48 ou communication@mairie-saint-priest.frLE MARCHÉ SALENGRO CHANGE DE PLACEEn raison des travaux de rénovation de la place Salengro,les marchés des dimanches et mardis matins sont transférésplace Ferdinand Buisson toute l’année.VACANCES SPORTIVESDu 25 février au 1 er mars, l’école de sport organise des sortiesà la neige pour les 6-11 ans et des séjours de ski pour les11-17 ans. Inscriptions à partir du 6 février au bureau dessports (rue Léon Perrier). Plus d’infos au 04 78 20 21 14.ATELIERS JOBS ET STAGESPour vous aider dans vos recherches, le bureau informationjeunesse organise des ateliers à thèmes, gratuits, animés pardes professionnels. Prochains ateliers mercredis 6 et20 février de 15 heures à 18 heures sur le CV et la lettre demotivation. Inscription au BIJ : 04 78 21 93 50 ou :bij@mairie-saint-priest.fr


8 Saint-PriestEn villePass’JeunesEncore plus de bons plansdans la pocheLA carte des loisirs à petit prix pour les jeunes San-Priots.Culture, sport, découverte : le Passeport jeunes offre tout unC’estéventail d’avantages et tarifs réduits aux 4-26 ans de la commune.Pour un coût de 10 € au BIJ, la petite carte garantit toute l’annéedes réductions au cinéma, à la piscine, au théâtre Théo Argence, à lamédiathèque, à la cyberbase et à l’école de sport ! Pour les plus grands,elle donne aussi accès au Pass’BIJ, qui aide à financer des formationscomme le BAFA ou des brevets de sauvetage, ainsi qu’au Pass’Europe,qui rembourse une partie des titres de transport lors d’un voyage enEurope. Bref, depuis les années 1980, ce ne sont que des bons plans surtoute la ligne ! Et les jeunes l’ont bien compris, puisqu’ils sont près d’unmillier à venir chercher leur carte chaque année au BIJ.Alors en 2013, le Passeport évolue pour plaire encore plus à son public…Un nouveau look, d’abord : plus colorée et plus moderne, la carte sedécline aujourd’hui en 2 versions selon les tranches d’âge, 4-14 ou 15-26. Un nouveau nom, ensuite : adieu Passeport, bonjour le Pass’ ! Maissi le nom raccourcit, l’offre, elle, s’élargit. Les chanceux ? Les ados etjeunes adultes, qui profiteront dorénavant de places de concert à moitiéprix ! Le service jeunesse de la Ville s’est en effet associé à deux partenairesmusicaux de choix, le festival hip-hop L’Original et l’associationMediatone, pour proposer aux San-Priots de 15 à 26 ans une sélectionde spectacles à un tarif exceptionnel. Shows hip-hop, festival électro ouconcerts découverte : la billetterie du BIJ est ouverte ! « Il s’agit d’uneouverture culturelle attractive etqualitative, commente VéroniqueSchmitt, adjointe déléguée à lajeunesse. On espère que les jeunesviendront au BIJ pour les concerts,et découvriront de cette manièretout ce que le service jeunesse dela Ville peut leur apporter. » Rendez-vousdès le 5 février ! •> Bureau Information Jeunesse,18, place Charles Ottina.Tél. 04 78 21 93 50bij@mairie-saint-priest.frAvec le nouveauPass’Jeunes,les 15-26 ans pourrontprofiter de concertsà moitié prix !BrèvesLes inscriptionsscolaires sontouvertesSi votre enfant fait son entréeen maternelle en septembreprochain, si vousarrivez à Saint-Priest ousi vous avez déménagé ausein de la commune, vouspouvez dès aujourd’huiprocéder aux inscriptionsscolaires. Pour cela, prenezrendez-vous auprès duguichet unique des familles,à l’hôtel de ville, avant le3 mai pour l’étape administrative.Pour les enfantsde 2 ans (nés à partir du 1 erjanvier 2011), les inscriptionsen maternelle serontévaluées sur rendez-vous àpartir du mois de mars.Tél. 04 72 23 48 88.Recensement de lapopulationL’opération se déroulejusqu’au 23 février 2013.Sept agents recenseursse présenteront chez deshabitants tirés au sort,qui seront avertis préalablementpar un courrierdu maire. Les recensésdevront remplir une feuillede logement par foyer ainsique des bulletins individuels,à remettre à l’agentrecenseur. Celui-ci serafacilement identifiable parsa carte officielle portantson nom et sa photo. Votreparticipation est essentielleet obligatoire.


© Patoch18 es Foulées San-PriotesTous dans la courseLe 17 février prochain, sur le coup des 9 heures, les membres du Joggingclub de l’est lyonnais (JOCEL) donneront le départ de la 18 e édition desFoulées San-Priotes. Une épreuve, bien ancrée dans le giron des coursespédestres régionales, qui veut tenir son rang. En effet, durant ces dixhuitannées, les Foulées San-Priotes se sont peu à peu taillé une solideréputation, pour se hisser dans le top 3 des courses de la région, selonles aveux même de Roland Panetta, président du club organisateur. Undirigeant confiant quant à la participation cette année, et qui verrait d’unbon œil tomber le record de 2010 et ses 1 088 coureurs. Comme pourl’édition précédente, trois parcours adaptés à tous sont proposés : 5,8 km,10 km et 21 km. Cette dernière distance connaîtra en revanche quelquesaménagements en terme de tracé : « c’est une des nouveautés de cetteannée » affirme Roland Panetta, « les concurrents passeront au bord deslacs du Parc technologique ». L’autre nouveauté concerne la possibilitéde s’inscrire par le biais d’internet (www.sport-up.fr) ; un autre moyen d’attirerencore plus de monde et de ce fait de soutenir un peu plus l’associationRêve qui permet à des enfants malades de pouvoir réaliser un vœu…Car au-delà de l’accueil et de la convivialité qu’il apporte aux coureurs,c’est aussi une des facettes du JOCEL : la générosité. •> Départ à 9 h devant le gymnase François Arnaud, avenue Pierre Mendès-France.Plus d’infos au 06 17 34 80 78 ou sur www.jocel.frProjet de fresque muralePendant trois semaines, vousavez pu vous exprimer sur le choixde la fresque qui ornerait bientôtle pignon du bâtiment de l’Esplanade.Roses rouges ou roseraiecolorée ? Les San-Priots ont tranché: ce sera la roseraie ! Les alléesfleuries ont remporté plus de 55 %des voix des 624 votants, dontplus de la moitié se sont prononcésen ligne sur le site de la ville.La fresque sera réalisée par Cité-Couleurs de Saint-Priest - Février 2013Les San-Priots votentpour la roseraie© CitéCréationSeniors9Création, leader mondial des murspeints, à l’occasion du Congrèsmondial des roses anciennesqui se tiendra à Lyon en 2015.Un grand parcours de fresquesautour du thème de la rose seraalors organisé dans la région, plusieursvilles ayant accepté d’accueillirces œuvres dont on peutdéjà admirer la première piècedans le huitième arrondissementde Lyon. •Du bon temps à l’AubergeC’est reparti pour les rendez-vous conviviaux de l’Auberge Le Bon Temps !Comme à son habitude, le restaurant des retraités san-priots proposechaque mois deux repas à thème, pour se régalerde manière originale. Et, nouveauté cette année,les après-midi animés tant appréciés de nos seniorsseront organisés un autre jour du mois. Résultat :encore plus d’occasions de passer du bon temps àl’Auberge ! Au programme ce mois, un spectacle declown mardi 12 février et un repas Fête des citronsmardi 19 (sur réservation). •> Auberge Le Bon Temps - 4, rue Marcel Pagnol.Réservation au 04 72 90 15 93.


10 SAINT-PRIESTEN VILLEÇa ne mange pas de painLe gaspillage ? À la poubelle !je me sers c’est pour moi, la poubelle n’a pas faim »Au groupe scolaire Pablo Neruda, dès l’entrée du self, de«Quandpetites affichettes donnent le ton : ici, le gaspillage n’apas sa place. Et depuis le mois de novembre, on lui fait même activementla chasse ! L’arme de prédilection de Dominique Nemoz-Gaillard,responsable du restaurant scolaire, à la tête de ce combat ? Une toutesimple balance. « Chaque midi depuis trois mois, les enfants jettent lesrestes de leur assiette dans une poubelle spéciale, décrit-elle. En fin deservice, je la pèse et je découvre la quantité de nourriture gaspillée. »Cinq, six, parfois sept kilos de déchets alimentaires : pour un restaurantde moins de 100 couverts, ce n’est pas rien.Alors Dominique, soutenue par son équipe et la directrice de l’établissement,a lancé un défi aux écoliers : réduire le gaspillage. Et si la politiquen’est pas de forcer l’enfant à finir son assiette coûte que coûte, c’est enamont que les choses se jouent : « Tout en respectant les composantset les grammages d’un repas équilibré, nous sensibilisons les élèves à cequ’ils prennent au self. Ils peuvent adapter les quantités en fonction deleur appétit. » Et ça marche ! Pris au jeu, les élèves se montrent raisonnableset prennent même goût à finir leur assiette. Résultat : un gaspillageréduit, en trois mois, de moitié. De quoi garantir des explosionsde joie lorsque Dominique leur annonce, chaque jour, les chiffres de lapesée quotidienne !Emballée par cette expérience, la Ville réfléchit maintenant à étendrel’idée à tous les restaurants scolaires de la commune •Chaque jour, les enfantspèsent les déchets durestaurant scolaire.Résultat : un gaspillageréduit, en 3 mois, demoitié !InitiativeMarlène Brunet,maître artisancoiffeurUn beau cadeau de Noël pourMarlène Brunet, 30 ans, qui vientd’ouvrir son propre salon de coiffureavec l’appui du Dace*. Son titrede maître artisan coiffeur en poche- la récompense d'une haute qualitéprofessionnelle et d'un véritableengagement dans la promotionde l'artisanat - vient couronner unparcours déjà bien rempli, enrichide plusieurs concours dont lespremiers prix des Championnatsde France 96 et 98 de coiffure.La nouvelle chef d’entreprise,détenant des mains en or et unsens artistique développé, peutaujourd’hui faire valoir quelque 16années d'expérience acquises ensalon ainsi qu’à l’occasion de showset défilés de coiffure.« Le dispositif d’aide de la Ville m'abeaucoup soutenue dans mes démarchesde montage de mon projet», précise Marlène Brunet, quidepuis 3 ans envisageait d'acheterune ancienne loge de gardien afinde la transformer en salon de coiffure.« J’ai vraiment apprécié lesconseils du Dace qui va continuerde m’accompagner tout au longde cette première année d’exercice.» 2013 ? Un bon millésime pourMarlène Brunet qui réalise enfinson rêve : ouvrir un salon labellisé« maître artisan » pour hommes,femmes et enfants. •> Marlène Brunet, maître artisancoiffeur, 1, rue Simone de Beauvoir.Tél. 04 72 28 85 49.*Dace : dispositif d'aide à la créationd'entreprise de la Ville de Saint-Priest :04 78 21 50 18.


lutte contre l’ambroisieun dispositifefficace et exemplaireAvec une superficie de 3 000 hectaresdont plus de 900 en espacesagricoles et naturels, la Ville deSaint-Priest est particulièrementexposée au problème de l’ambroisiequi sévit chaque été. Sensibleà ce phénomène, la Ville a mis enplace depuis 2008, en partenariatavec le Grand Lyon, les agriculteurset le conseil général, un plandraconien de lutte contre la plantequi se révèle redoutablement efficace.Outre les deux interventionsde fauchage prévues en juillet etseptembre, le succès de ce dispositifrepose notamment sur lacoordination des actions menéessur le terrain par le référent ambroisierecruté par la Ville entre juin etoctobre.Les résultats plus qu’encourageantsfont que Saint-Priest estaujourd’hui considérée commeville exemplaire en matière detraitement de l’ambroisie et notammentau niveau internationalpour sa méthode de fluxage despollens. Ainsi, depuis 2010, avecl’aide de l’AFEDA*, des opérationsde comptage des pollens viennentcompléter le dispositif, permettantd’évaluer leur quantité présente ausol et de suivre ainsi l’efficacité desmoyens mis en œuvre.Le travail engagé depuis plusieursannées porte donc ses fruits. « Laplante régresse dans notre coinet on constate même qu’il n’y aplus de champs envahis » précisePierre-Charles Crozat, responsabledu service des espaces verts dela Ville. « La plante reste toutefoisprésente mais elle est traitée ».La méthode du fluxage permet dequantifier les pollens présents ausol.En 2012, la surface infestée parl’ambroisie à Saint-Priest estestimée à environ 11 hectares, enbaisse de 65 % par rapport à 2011.Les zones de prédilection sont lesterres agricoles, les chantiers et lesbords de route. Bon point pour lesparticuliers qui ont bien compris lanécessité d’intervenir rapidementlorsqu’ils repèrent de l’ambroisiesur leur terrain.Pour aller encore plus loin dans lalutte contre l’ambroisie, la Ville ainitié une démarche intercommunaleavec Feyzin, Chassieu, Mions,Corbas, Vénissieux afin de menerensemble des actions. La vigilancereste de rigueur. En 2013, la luttecontinue… •*L’Association française d’étude desambroisies est présidée par la San-PrioteChantal Dechamp.brèvesdistinctionmartine David décoréede la Légion d’honneurCouleurs de Saint-Priest - Février 2013 11NouVEAux CommErCEs> bouvier Immobilier, vente et location, nouvelle agence au2, place de manissieux, tél. 04 72 22 41 91 etwww.bouvier-immobilier.com> Cabinet d’osthéopathie, thibault Carpentier, bât G3,40, rue Louis braille, tél. 06 76 82 38 53 etthibaultcarpentier.osteo@gmail.comL’année 2013 a commencé par une excellente nouvelle pour le maire deSaint-Priest Martine David, qui a été promue Chevalier dans l’ordre de laLégion d’honneur par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.Cette nomination vient récompenser l’engagement politique de l’éluelocale et ses 41 années consacrées au service de la démocratie. Militantesocialiste de la première heure, elle s’est très vite engagée enpolitique devenant députée de la 13 e circonscription du Rhône de 1988à 2007, adjointe au maire de Saint-Priest puis maire de la communedepuis 2003 et vice-présidente du Grand Lyon.« J’éprouve beaucoup de joie et une grande fierté » avoue-t-elle.« C’est en effet une belle reconnaissance de mon engagement mais enmême temps, on n’est rien tout seul et je n’aurais pu réaliser un tel parcourssans mes proches, mes collègues élus avec lesquels je partageaujourd’hui cet honneur ».681 personnes ont été distinguées ce 1 er janvier. Parmi elles une dizainede Rhodaniens et notamment le joueur de cécifoot de Saint-Priest, FrédéricJannas, qui a été promu au rang de Chevalier de l’ordre national duMérite pour sa médaille d’argent aux Jeux paralympiques de Londres.Chapeau bas.Élue de terrain, proche de ses concitoyens, Martine David se voit décernerles plus hauts honneurs de la République pour son engagement politique.


12Saint-PriestEn villeBrèvesPlan cadastralUn agent du cadastre passera à Saint-Priest tout au long del’année afin de procéder à la mise à jour du plan cadastral. Il seraamené à prendre contact avec les propriétaires fonciers.À table !Toute l’équipe de « À table » fait étape à Saint-Priest du 11 au16 février autour d’ateliers culinaires gratuits, animés par le chefBenjamin Kalifa. Centre commercial Auchan. Inscription gratuitesur place.Police nationaleUn nouveau commissairepour Saint-PriestLa mobilité fait partie du métier : après quelques années en poste, lescommissaires de police se tournent vers de nouvelles affectations.C’est ainsi que Dorothée Celard, à la tête du commissariat san-priotdepuis septembre 2010, a rejoint le service d’ordre public de la Sûretéurbaine de Lyon. Et c’est ainsi que notre ville compte, depuis le mois dejanvier, un nouveau garant de la sécurité publique : le commissaire MatthieuPancrazi. Tout juste trentenaire, ce Lyonnais d’origine affiche déjàune belle expérience, après avoir fait ses armes à Troyes puis au Mans.« C’est un retour aux sources après plusieurs postes, commente le nouvelarrivant, dont les parents habitent Saint-Priest. Je découvre un commissariatdynamique et des équipes qui travaillent dans un bon état d’esprit.Et j’ai eu l’occasion de discuter avec mon prédécesseur avant mon arrivée,pour faciliter la transition ». Une étape importante pour ce jeune pèrede famille, qui a une vision très humaniste de son travail : « Un commissaireest avant tout un chef d’équipe, il gère des hommes et des femmes.Mon rôle est d’entretenir ici une bonne dynamique, de donner aux fonctionnairesles moyens de s’épanouir dans leur travail tout en répondantavec succès à leurs missions ».Et le commissaire sait que, en cas de besoin, il pourra chercher conseilauprès de ses proches. Son épouse est en effet elle-même commissairede police, aujourd’hui en poste à Lyon, et son grand-père, Pierre-PaulPancrazi, s’est illustré de son temps en tant qu’inspecteur. Une affaire defamille ! •Saint-Priest handballFier de son nouveau club houseEncore quelques petits aménagementset le SPHB pourra prendreles clés de son nouveau clubhouse situé à quelques mètres deson antre du gymnase Condorcet.Le club, cher au président GérardUrbinati, se voit là offrir un nouveloutil, indispensable dans salogique et ses perspectives dedéveloppement. Avec un label OrFFHB déjà en poche pour la qualitéde son école de hand depuis lasaison dernière, le club san-priotaffûte sa devise, à savoir « grandirensemble ». Ce nouvel espaceservira bien évidemment d’accueilpour les équipes adverseslors des rencontres de championnatmais également de lieu de viepour les quelque 300 licenciés. Enbâtissant cette structure modulaired’environ 110 m 2 , la Ville, encollaboration avec les dirigeantsdu club a opté pour le pragmatisme,évitant aux bénévolesd’effectuer d’incessants déplacementsjusqu’à la Maison desassociations, son ancien siège àprésent. •


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 13PortraitUn San-Priot à la têtedu basket sud-africainDepuis le mois de juillet 2012, Franck Belen est le nouveau responsabletechnique et sportif du basket d’Afrique du Sud. Il n’aque 43 ans mais ce San-Priot de souche a déjà passé plus dela moitié de sa vie dans un rôle de manager de basket. C’est en effet à20 ans que cet ancien joueur et éducateur au sein de l’Amicale LaïqueSaint-Priest embrasse une carrière d’entraîneur. Pédagogue dansl’âme - il se prédestinait à la vocation d’instituteur - Franck suit uneformation et obtient son diplôme d’État d’entraîneur, histoire de trouverune certaine légitimité aux yeux des autres. Car cet ancien meneur,de taille relativement modeste pour un basketteur (1,74 m), dégage unematurité déconcertante qui le propulse comme étant l’un, sinon le plusjeune entraîneur de Nationale à l’époque, et gagne le respect de sesjoueurs dans les différents clubs de N1, N2 ou N3 qu’il fréquente (Tours,La Rochelle, Toulouse…). En 2007, il intègre le monde du handisport endevenant entraîneur assistant de l’équipe de France féminine de basketen fauteuil. Puis le président de la Fédération lui propose de prendre encharge l’équipe masculine avec laquelle il décroche une aussi magnifiquequ’inattendue médaille d’argent au Championnat du monde de2010 à Birmingham (Angleterre). L’année suivante, les Championnatsd’Europe à Nazareth (Israël) ne sont malheureusement pas du mêmecalibre, et la France n’obtient même pas son billet pour les Jeux deLondres de 2012. Grosse déception pour Franck qui en tire les conclusionset décide de prendre du recul pour offrir à l’équipe de France unnouvel élan et un œil neuf. Après s’être consacré à la création d’un pôleEspoir France à Talence (Gironde), la Fédération sud-africaine lui proposeun nouveau challenge : diriger la politique de reconstruction et dedéveloppement de la discipline aussi bien pour les non valides que pourles valides. La réponse, on la connaît, et on lui souhaite tout le succèsqu’il attend dans sa nouvelle mission.•


14 Saint-Priestzoom surAvec une augmentation du nombre des effectifs scolaires, 200 élèvesde plus à la rentrée, le secteur de l'éducation reste une priorité de la Ville.Des moyens supplémentaires seront accordés, notamment en matière derestauration afin de répondre à la demande croissante du nombre de repas.Budget 2013Conforter l'action publiqueC'est un budget de95 millions d'eurosque vient de voterle conseil municipalpour 2013. Unbudget marquépar un programmeambitieuxd'investissements,jamais égalé, quireprésente près dutiers des dépensestotales, le tout sansaugmenter les tauxdes impôts locaux.Revue de détailchiffres à l'appui.Par Christine NadaliniSolidaire et volontaire. C’est en ces termes quele maire a souhaité caractériser le budget dela Ville pour 2013 qui s’élève à 95,18 millionsd’euros. Maintenir le lien social, la solidarité, la qualitéde vie, favoriser l'activité économique, continuerà innover… Plus que jamais, la Ville entend garder lecap dans un contexte économique et social toujoursdifficile, en continuant à mener une politique ambitieuseet volontariste.Grâce à d’importants efforts de gestion et à unebonne maîtrise de ses dépenses, la Ville a réussi à sedésendetter de façon considérable depuis 2001 (ladette par habitant est passée de 622 € à tout juste32,5 €) tout en augmentant ses investissements demanière significative et en assurant ses missions auprèsde la population.Le service public, un acquis précieux« Nous continuerons à assumer et à affirmer le rôleessentiel des services publics car ils sont un outil pourl’égalité des chances, pour la cohésion sociale, pourl’épanouissement des habitants », souligne le maire.Le secteur de l’éducation reste le premier poste dedépense de la Ville. C’est à la fois une compétencetraditionnelle de la commune et un engagementpolitique fort de l’équipe municipale. Cette année, lesmoyens consacrés aux écoles s’élèveront à 11,6 millionsd’euros en fonctionnement (21,34 % des dépenses)et à 7 millions d’euros (22,2 %) en investissement.Cela se traduit par un important programmepluriannuel de travaux d’entretien (800 000 euroschaque année), de modernisation, et même de reconstructionet de réhabilitation d’écoles commec'est le cas à Mi-Plaine, Brenier et à Herriot.Dans le secteur de la petite enfance et de la jeunesse,afin de répondre aux besoins des jeunes et de leursfamilles, la ville continuera de développer l’offre deloisirs extrascolaires pour les 3/17 ans. Cela se traduitdans les faits par l’augmentation des capacités« Nous continuerons à assumeret à affirmer le rôle essentiel desservices publics car ils sont un outilpour l’égalité des chances »Martine David, maire


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 15Repères474 146 repas ontété préparés en 2012 par lacuisine centrale2 453 repas sontservis chaque jour dans lesrestaurants scolaires507 enfants de 4 à17 ans sont inscrits à l’écolede sport576 élèves sont partisen classes découverte en20125,54 M€de subventions serontversés en 2013 auxassociations et au CCaS225 000 €seront investis par la villepour la création de12 emplois d’avenir27,15 M€ serontperçus par la ville au titredes impôts des ménages,soit 41,6 % des recettesd’accueil des 3/5 ans et de l’amplitude d’accueil enjournée complète avec restauration les mercrediset pendant les vacances scolaires dans toutes lesstructures sociales.Le sport et la culture ne sont pas en reste, avec, parexemple pour cette dernière, la mise en place d'uneoffre de services en ligne à la médiathèque.Tout en limitant sa masse salariale, la commune procéderaà la création de 11 postes et 13 emplois d'avenir(12 pour la ville et un pour le CCAS). Ces nouveauxpostes renforceront le déploiement de services publicscomme la mise en place d'une brigade de nuitde la police municipale ou l’accompagnement suite àla croissance des effectifs scolaires et des demandesde restauration.Maintien d’un haut niveaud’investissementLa Ville maintiendra en 2013 son fort niveau d'intervention,sans augmenter aucun prélèvement ni tarif.Les dépenses d’investissement envisagées s’élèventà 32,17 millions d’euros, en hausse de 45 % par rapportà 2012.Un budget au service de tousLe budget global de la Ville s’élève à 95,18 millions d’euros.Les dépenses de fonctionnement représentent 54,75 millionsd’euros, soit 66 % du budget global. elles couvrent les opérationscourantes, nécessaires à la gestion des services de la Ville.« Investir, c'est soutenir l'activité économique, préserverles emplois et continuer à transformer et embellirla ville » rappelle Martine David. Les collectivitéslocales restent en effet aujourd’hui les principauxacteurs du financement des dépenses d'investissementdans notre pays. Elles représentent 70 % del'investissement public et seulement 13 % de la dettepublique.Depuis 2008, la Ville aura ainsi consacré plus de90 millions d’euros à des travaux d’entretien et deconstruction, et par conséquent à l’économie locale.Les gros chantiers engagés en 2012 se poursuivront,tels que la rénovation et l’extension du groupe scolaireMi-Plaine, la rénovation complète du centrenautique du Clairon et de la place Salengro. La reconstructiondu GS Brenier démarrera tout commela réhabilitation des locaux du centre social La Carnièreainsi que la réalisation du parking Colette et dusecond parking Maréchal.Parce qu’il faut également préparer l’avenir etétaler les dépenses sur plusieurs années, desétudes seront lancées pour la reconstruction duGS Berliet, l’aménagement du Parc urbain •••scolAire11,6 m€moYens techniques Pourl'entretien des services5,5 m€10,20 %21,34 %9,25 %culture5 m€Jeunesseet sPorts7,2 m€13,24 %AdministrAtiongénérAle7,2 m€13,20 %0,42 %8,09 %10,62 %13,64 %dette230 000 €vie civile / sécurité /communicAtion4,4 m€cAdre de vie et urBAnisme5,8 m€sociAl / Petite enFAnce7,4 m€


16 Saint-PrieStzoom sur« Nous entendons poursuivre l’action de la Ville malgréla crise en nous appuyant sur une situation financièresaine et un fort dynamisme économique du territoire.La Ville entend prendre part à l’effort général demandépar le gouvernement français pour relancer l’économie.Nous engagerons environ 27 millions d’euros detravaux. Cet effort se fera sans pour autant renoncerà aucune action, sans augmenter aucun prélèvementni tarif. Nous continuerons à maintenir un fort niveaud’intervention, à affirmer le rôle essentiel des servicespublics. Cela au service de l’emploi, des San-Priots etdu patrimoine collectif ».Daniel Goux, 1 er adjoint au maire, délégué aux finances••• Nelson Mandela sur le site du Carré Rostand, larénovation des GS Revaison et Signoret et enfin letransfert du Pôle emploi et la création d’une nouvellecrèche sur l’ancien site de Mondial Frigo. LaVille garde toujours un œil sur l’avenir avec l’opérationCœur de Saint-Priest, menée en partenariatavec le Grand Lyon, qui se poursuit en 2013, autourde la nouvelle résidence étudiante du CROUS, leréaménagement de l’avenue Jean Jaurès, le squaredes Couleurs et le programme immobilier Jaurès 4.ce sont près de 95 000 euros supplémentaires quisont ainsi transférés au profit de la politique socialedu CCAS, notamment en matière d’accompagnementdu handicap ou encore pour le développementdu programme de réussite éducative.Elle renouvelle son soutien à la vie associative à traversdes subventions toujours importantes, plus de3,4 millions d’euros. Une progression significativede 4,2 % qui représente 138 000 euros supplémentaires.•encore plus solidairesLa Ville porte cette année à 2,13 millions d’euros sasubvention au Centre communal d'action sociale(CCAS). Elle entend plus que jamais maintenir sonaide envers les familles les plus en difficulté. En 2013,Une dette au plus bas600550500450400350300250551 €447 €361 €262 €228 €Avec 1,3 million d’euros l’endettement de la Ville est enchute libre, et c’est une excellente nouvelle !en dix ans, la dette par habitant est ainsi passée de551 € à tout juste 32,5 €.Un taux exceptionnellement bas comparé à la moyennedes villes de 20 à 50 000 habitants qui affiche 1 039 € parhabitant. Cela témoigne d’une gestion rigoureuse des financesbasée sur la maîtrise des dépenses et la programmationsur plusieurs années des gros investissements.Cette situation permet à la Ville de limiter le recours àl’emprunt.20015010050103 €88 €46 €37 € 36 € 32 €02003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 172131-La rénovation complète du centre nautique du Clairon se poursuit cette année pour une réouverture en septembre 2013. Un chantier d’envergure pourcet équipement qui accueillera dans son parc extérieur une lagune de 370 m 2 avec des jeux d’eau. Coût total de l’opération : 9,1 millions d’euros.2- Après la démolition de l’ancienne maternelle l’été dernier, les travaux de reconstruction du GS Brenier démarreront en avril et dureront jusqu’en 2014.Quant à la rénovation du groupe scolaire Mi-Plaine lancée cet automne, elle se déroulera en plusieurs phases jusqu’en juin 2015.3- Afin d’améliorer encore la tranquillité publique, une brigade de nuit de la police municipale sera créée pour la rentrée 2013.Créationde douzeemploisd’avenirLa Ville entend contribuer àl’effort de lutte contre le chômagedes jeunes les moinsqualifiés. Elle va ainsi recruter12 jeunes dans le cadre dunouveau dispositif nationaldes emplois d’avenir.Ils seront accueillis dans lesservices de la Ville, tels queles écoles, la cuisine centrale,la petite enfance, le sport etseront accompagnés pourune insertion professionnelledurable. C’est pourquoi l’accentsera mis sur l’effort deformation et qualification.Informations financières et ratiosCes chiffres concernent la situation financière de la commune. Ils constituent des éléments d’information surle budget communal que toute Ville est tenue de communiquer. (Chiffres budget 2013 – Source : service desfinances de la Ville de Saint-Priest)• Dépenses réelles de fonctionnement / population........................................................................................ 1 249 €• Produit des impositions directes / population............................................................................................... 643,27 €• Recettes réelles de fonctionnement / population.................................................................................. 1 492,06 €• Dépenses d'équipement brut / population.................................................................................................. 748,42 €• Encours de la dette / population......................................................................................................................32,48 €• Dotation globale de fonctionnement / population....................................................................................170,35 €• Dépenses de personnel / dépenses réelles de fonctionnement................................................................56,53 %• Dépenses de fonctionnement et remb. dette en capital /recettes réelles de fonctionnement.........87,21 %• Dépenses d'équipement brut / recettes réelles de fonctionnement........................................................50,16 %• Encours de la dette / recettes réelles de fonctionnement........................................................................... 2,18 %


18 Saint-PrieStdossierEt vous, commentstationnez-vous ?Indissociablede l’utilisationde la voiture, lestationnementne roule pas toujourscomme on l’entend,surtout en centreville.Pourtant, avecplus d’un millier deplaces gratuitesdu Village à lagare, Saint-Priestpossède une offrede stationnementfournie. Et entendbien la gérer demanière raisonnableet responsable... Lepoint avec le plandes parkings ducentre-ville et leséclairages de l’élueà la circulation etau stationnement,Catherine Avez.Par Fanny ThénardStAtIONNeMeNtSPrenez place !Comment s'élabore la politique de stationnementà Saint-Priest ?Quartier par quartier, le stationnement est pris encompte. Depuis le début du mandat, nous avons eul'occasion de travailler à son optimisation de façoncontinue. Les plans de circulation au Village, à la citéBerliet, plus récemment à Revaison ou dans le quartierdes Hauts de Feuilly permettent de nombreuxéchanges avec les habitants à propos du stationnement.L'objectif est d'optimiser l'utilisation de l'espacepublic pour améliorer les conditions de déplacementet de stationnement autant que possible, sans pourautant perdre de vue que piétons et modes douxdoivent également trouver leur place.La Ville impose à chaque nouvelle construction desplaces de parking en rapport avec le nombre de logements.Le centre-ville occupe-t-il une place particulièredans cette réflexion ?Le centre-ville rassemble de nombreux services,habitations et commerces. La réputation et la qualitéde certains d'entre eux n'attirent pas seulementune clientèle locale, mais aussi extérieure, qui doitpouvoir stationner à proximité. Pour cela, l'offre destationnement ne cesse de progresser en qualité eten quantité : rénovation du parking de la Gare, duparking Maréchal, de la place Salengro, du parkingde l'Hôtel de Ville, des allées du Château, de la ruePetrucciani.Comme la place de Manissieux, l'avenue C ne fait paspartie du centre-ville mais correspond à un cœur dequartier qui, d'ici peu, aura bénéficié d'une rénovationtotale de ses 90 stationnements.À ces rénovations nombreuses s'ajoutent plusieurscréations de parkings. D'ici fin 2013, dans le cadre duprojet d'aménagement du parc Rostand, qui s'ap-


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 19« Saint-Priest mèneune politique destationnementambitieuse, sansse dérober à sesresponsabilités pourl’avenir. »Catherine Avez,adjointe à la circulationet au stationnement.pellera parc Nelson Mandela, 95 nouvelles placesseront disponibles rue Colette avec, en plus, 35places dédiées aux véhicules plus lourds des commerçantsnon sédentaires. L'effort ne s'arrête paslà : le centre-ville va s'enrichir de 45 places rue HenriMaréchal et, tout près, la place Salengro offrira desespaces de stationnement rénovés. Et l'opération derenouvellement urbain Cœur de Saint-Priest va apporterune offre de stationnement supplémentaire.Qu'en est-il du développement des zonesbleues ?Les zones bleues sont indispensables au dynamismedu commerce. La zone bleue va se déployer surl'avenue de la Gare, une partie des rues du Dr Gallavardin,Henri Maréchal et de la place Salengro, laplace Daniel Balavoine (parking Mozart) devant lemagasin Carrefour Market, mais aussi au plus prèsdes commerces de la cité Berliet. Celle-ci a aussi étémise en place dernièrement sur une partie des parkingsde l'Hôtel de Ville et de Manissieux.Pour que ces zones bleues soient efficaces, le recrutementd'un nouvel agent de surveillance de la voiepublique est programmé en 2013.Envisagez-vous d'instaurer des stationnementspayants sur la commune ?Cela ne fait pas partie de notre démarche. La totalitédu stationnement sur voirie ou en parking est gratuitpour tous à Saint-Priest. Cela correspond à un choixpolitique de partage de l'espace public.Néanmoins, si le stationnement est gratuit pourl'usager à Saint-Priest, en terme d'investissementpublic, peu de villes comparables à la nôtre peuventafficher une telle ambition dans ce domaine.Comment envisager la place de la voiture et dustationnement dans le futur ?Depuis plusieurs années, l'utilisation de la voiturerecule dans toutes les grandes villes françaises. Leshabitants de Saint-Priest, comme dans la plupartdes villes de taille moyenne, restent tributaires deleurs véhicules pour leurs déplacements quotidiens.Nous répondons à leurs besoins de stationnementsans pour autant renoncer à répondre à la questionfondamentale : comment tout mettre en œuvre pourque la place de la voiture recule chez nous aussi ?C'est une question de responsabilité écologique.Les modes de déplacement doux et transports encommun doivent progresser dans notre commune.À travers la multiplication des zones 30, ou la miseen place de la zone de rencontre de la Grande Rue,le soutien au déplacement piéton vers l'école (pédibus),Saint-Priest s'engage concrètement pour faireévoluer les comportements lors de nos déplacements.Zones bleues, l’atout fluiditéEn 2007, pour faciliter le stationnement au centre-ville, Saint-Priestse dotait de sa première zone bleue sur le boulevard Édouard Herriot.Depuis, des bandes couleur azur ont fleuri un peu partout dansle centre jusqu’au Village, sur la voirie mais aussi sur certains parkings.Indispensable pour permettre une rotation des véhicules et donc unmeilleur accès aux commerces et aux services, la zone bleue limite letemps de stationnement à 1 h 30 (3 heures pour les personnes à mobilitéréduite). Ceux qui s’y garent doivent placer derrière leur pare-briseun disque bleu, disponible en mairie ou à la police municipale, et respecterle délai de stationnement sous peine d’une amende de 17 euros.Et attention : changer n’est pas jouer ! Modifier l’horaire d’arrivée de sondisque sans déplacer sa voiture est considéré comme une infraction. Sivous avez besoin de stationner plus longtemps, reportez-vous plutôtvers les places non réglementées, quitte à devoir parcourir quelquescentaines de mètres à pied.Ces derniers mois, plusieurs zones bleues ont été définies avenue de laGare, rue du Dr Gallavardin, sur le parking devant Carrefour Market ouencore rue Henri Maréchal. Le traçage des bandes au sol ne pouvants’effectuer que par temps sec et avec une température du sol supérieureà 6°C, le marquage n’a pas encore pu être réalisé. Il le sera dèsque possible, et la zone bleue entrera alors en vigueur. •Avec leur durée de stationnement limitée,les zones bleues garantissent une rotation sur lesplaces les plus proches des commerces.


CENTRED’ACCUE20 Saint-PrieStdossierMAISONDE QUARTIERREVAISONGYMNASEJean JaurèsAISONUARTIERIDEROTRue de VerdunRue DiderotRueRue Anatole FranceSALLE DES FÊTESMOSAÏQUEG.S.JOSEPHBRENIERGambettaRue Aristide BriandAlfredde VignyT2R. Victor HugoBd Edouard HerriotÉGLISENOTRE-DAMEDE LA PAIXRue GambettaRue Johanny BerliozAvenue Jean Jaurès4H. DE VILLEMAISONDE QUARTIERDE L’OLIVIERMAISON DESASSOCIATIONSG. S. É. HERRIOT15SALLE MUNICIPALELE CONCORDETRÉSORERIEPRINCIPALESt-Priest- STADE 1Hôtel-de-Ville J. JOLYGYMN. EsplanadeT2 L. PERRIER des ArtsPOLICE11Av. de la GareR. du Dr GallavardinPlaceRogerSalengroG.S.JEAN JAURÈS3BOUL.M. JOLYSÉCURITÉSOCIALE(CPAM)EHPAD89T22Rue Henri14MaréchalABGrande Rue5Bd Fr. ReymondCENTRECULTURELTHÉO-ARGENCERue Colette12Rue Edmond RostaLYCÉECONDORCETGYMNASECOLETTERoute d'Heyrieux10COLLÈGECOLETTEG.S.JEAN MA13CHÂTEAUDE ST-PRIEST7CENTREG. COSTE PISCINU. CŒCANETGYMNASECONDORCETCONSERVATOIREMUNICIPALDE MUSIQUECENTRESOCIALCRÊCHECIMÉGD


Rue RobespierreCroixCouleurs de Saint-Priest - Février 2013 21laCÉG.S.J. MACÉMAT.Rue dePlan des parkings et deszones bleues en centre-villeZone bleue réglementée : stationnement limité à 1 h 301PLACE BUISSON :environ 120 placesRue2PARKING HENRI MARÉCHAL :104 placesEURONd6R. de la CordièreT2 JulesFerryG. S.JULESFERRY345678PLACE SALENGRO :83 places (à l’issue des travaux en cours)PARKING DE L’HÔTEL DE VILLE :83 places dont 31 en zone bleuePARKING DU VILLAGE :69 placesPARKINGS DU CHÂTEAU :2 parkings : 14 + environ 40 placesPARKING CLIENTS CHÂTEAU :37 placesPARKING MOZART :37 places en zone bleue9STADE JACQUES JOLY :environ 35 places (les jours de marché)ETIÈREALITÉRue de l’ÉgalitéPôleEmploi101112PARKING DU GYMNASE CONDORCET :environ 30 placesPARKING HERRIOT :27 placesPARKING JEAN-JACQUES ROUSSEAU :25 placesG.S.PLAINEE SAYTHE131415PARKING FAVARD - PLACE DE L’ÉGLISE :24 placesPARKING ÉMILE ZOLA :21 places dont 3 en zone bleuePARKING CONCORDE :11 placesABÀ venirPARKING COLETTE :95 places + 35 places pour les véhicules utilitaires (fin 2013)PARKING MARÉCHAL NOUVEAU :45 places (fin 2013)ILLYCÉEFERNAND


22 Saint-PriestdossierÀ la place des anciens terrains de sport de la rueColette, un grand parking paysagé desservira lescommerces du secteur, mais aussi le gymnaseColette et le grand parc Nelson Mandela. Il ferala part belle à la nature et aux cheminementspiétons.Partager la ville :la zone de rencontreComment piétons, cyclistes,voitures et stationnementpeuvent-ils cohabiter dansun même espace de manièreapaisée ? La réponse se trouvepeut-être dans la zone derencontre, une aire où lespiétons ont la priorité etdonnent le pas aux véhiculesmotorisés, dont la vitesse nedoit pas dépasser 20 km/h.Après une première zone derencontre aménagée allée duChâteau, Saint-Priest planchesur le cas de la Grande Rueau Village. En concertationavec les habitants et lescommerçants, une étude aété menée afin d’aménagerune zone de rencontre quiconfortera la place du piétonet améliorera l’offre de stationnement.Affaire à suivre.Des parkings d’avenirde stationnement gratuit, 35pour les véhicules forains les95placesjours de marché, et les commercesde la rue Henri Maréchal et de la place Salengro àquelques pas : bienvenue sur le futur parking de larue Colette ! Prévu pour la fin d’année 2013, cetéquipement devrait faire des heureux parmi les automobilistesdu centre-ville. Mais pas seulement :avec ses arbres, ses cheminements piétons et sondamier d’aires végétalisées, le parking constitueraaussi une porte d’entrée vers le futur parc NelsonMandela, donc un lieu où piétons et modes douxauront toute leur place.Fini le temps où le mot parking désignait une étenduede goudron à la merci des voitures. Les parcs de stationnementnouvelle génération présentent d’autresatouts, et les nombreux projets en cours sur Saint-Priest le prouvent. Accueillir des véhicules restebien sûr la fonction principale de ces équipements,mais ils représentent aussi des éléments du paysageurbain à part entière. Du côté du parc du Fort, dontl’entrée sud est actuellement en travaux, un parkingde 88 places sera bientôt à disposition des usagers.Arboré et ouvert directement sur le parc et son airede jeux, il offre, outre son aspect pratique, un espacede transition entre la ville et la nature.Autre quartier, autre utilité : à la Cité Berliet, un projetde place publique est en train de voir le jour surl’avenue C. L’objectif ? Créer un lieu convivial etfédérateur, où bancs, jeux pour enfants, marché etcadre arboré invitent à la rencontre et à la détente.Accolée au projet, une poche de 14 stationnementspermettra un meilleur accès au lieu, mais aussi unemeilleure desserte des commerces alentour. Un espacede stationnement à taille humaine, respectantparfaitement l’ambiance conviviale - et majoritairementpiétonne - du futur lieu. •De la création d’une place publique à Berliet (à gauche) au réaménagement de l’entrée sud du Fort (à droite),l’offre de stationnement s’adapte à l'évolution de Saint-Priest.


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 23Nouveaux logements, déplacements doux… :quel impact sur le stationnement de demain ?Notre commune attire chaque année de nouveauxhabitants. Son dynamisme et son accessibilitéséduisent toujours plus de nouveauxSan-Priots, et la ville évolue donc pour répondre auxbesoins de sa population. Au centre-ville, c’est l’objectifde l’opération Cœur de Saint-Priest : renouvelerle centre de notre commune pour le rendre plusaccueillant et mieux adapté aux San-Priots. Cela setraduit par des espaces publics plus agréables, plusde commerces et de services, mais aussi une offred’habitat augmentée et diversifiée. D’ici 2020, les occupantsde plus d’un millier de nouveaux logementspartageront avec nous notre centre-ville… et ses stationnements.Mais que l’on se rassure, si l’offre d’habitat évolue, il enira de même pour l’offre de stationnement. La questionest en effet une préoccupation constante de lamunicipalité dans le cadre du projet urbain. « Chaquenouvel immeuble construit possèdera des parkingsrésidentiels en sous-sol, explique Daniel Goux, premieradjoint délégué à l’urbanisme. La loi imposeen moyenne 1,1 place de stationnement par logement,et la Ville essaye de faire en sorte, chaque foisUne voiture par foyer ?Le taux de motorisation moyen (nombre devéhicules possédés par un ménage) s’élève à1,18 à Saint-Priest (INSEE, 2009). Contrairementaux idées reçues, la plupart des familles ne possèdentdonc pas plusieurs véhicules ! Le chiffrevarie en fonction des quartiers : en centre-ville,il se situe même légèrement en-dessous d'unevoiture par foyer (0,95).qu’elle le peut, que les promoteurs aillent au-delà deces normes. Des places visiteurs seront aussi crééessur les parcelles. » Un bon point donc pour ces nouveauximmeubles, qui remplaceront des habitationsne comportant pas forcément de parkings privés (lesbâtiments A et B des Alpes, la barre Diderot etc.).Plus de places en voirieDu côté des voiries et du stationnement public, leschoses vont elles aussi évoluer. Plusieurs rues vontêtre reconfigurées dans le cadre du projet, et certainesvont même être créées. Et à chaque fois, laquestion du stationnement est prise en compte : « Ily aura, au terme du projet, plus de places sur voiriequ’aujourd’hui dans le centre-ville », assure DanielGoux. Sur les rues Maréchal Leclerc, Juliette Récamierou Diderot, on comptera donc de nouveaux stationnements,dont certains pourraient être classés enzone bleue.Mais si la voiture aura bien sa place dans le futurcentre-ville de Saint-Priest, elle n’en aura plus l’exclusivité.Car l’avenir de la ville réside dans les modesde déplacement moins polluants : transports en commun,vélo, marche, etc. « Nous voulons faire en sortede faciliter le déplacement des habitants autrementqu’en voiture, afin d’initier un changement d’habitude,assure Daniel Goux. Une voie comme le mail, cettegrande avenue qui traversera le centre-ville, permettraaux cyclistes et aux piétons de se sentir en sécuritégrâce à ses aménagements spécifiques ». Et questionstationnement, ils ne seront pas en reste. Depuis plusieursannées, la Ville multiplie en effet les arceaux àvélos, sur la voirie ou dans les parkings, au centre-villeet dans les quartiers. Et ça ne fait que commencer ! •Le stationnement, c’est aussi pourles vélos ! Devant les équipementspublics et au cœur de chaqueparking créé, les arceaux àvélos se multiplient. Une façonparmi d’autres d’encourager lesalternatives à la voiture…


24 Saint-PrieSteVeNemeNTÉcrivain dynamiquepubliant sontroisième ouvrage,artistes boostés desplateaux télé et desscènes nationalessur le point deproduire un nouveauCD, athlète médailléede très haut niveauen route pour lesChampionnats dumonde… Rencontreavec des San-Priotsremarquables, quifont parler d’eux,sans prendre lagrosse tête.Par Yvan SchneiderlinCÉLÈBReS MAIS PAS tROPRemarquablesSan-PriotsLa célébrité des uns serait-elle soluble dans la viequotidienne des autres ? La question continuede se poser dans l’espace temps de l’informationinstantanée, à l’autre bout du monde comme toutprès de chez soi. Les exemples de quart d’heure degloire réduit à trois secondes cinq de bonheur aussitôtconsommées aussitôt oubliées abondent. Parfois,ce n’est pas plus mal. Qui se souvient du tube del’été ? Du best-seller illisible de l’année dernière ? Dunom de cette nullité coréenne sur le web visitée cinqmilliards de fois ? Certains disparaissent à jamais desécrans, d’autres ne s’en remettent décidément pas.À l’inverse, pour peu qu’elle dure un tout petit peu,la célébrité tempérée peut faciliter bien des choses.Assurer par exemple un début de notoriété bien pratique.Renvoyer une image positive, un message,pas forcément direct mais plutôt sympathique. Seretrouver sur le devant de la scène, ce peut être autantde promo gratuite entre deux tranches de pubspour lancer un nouveau disque avant de changer denom, pour ré-apparaître. Ou encore, continuer d’allerà l’école, tout en préparant du mardi au samedi soirdes Championnats en République Tchèque. Sans rienchanger de spécial à sa vie, qui elle ne change finalementpas plus que ça. •


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 25Marie garnieroU L’effet PaPiLLonSorti en mai 2010, Le Nid des papillonsévoquait sans fard ni pathos lasituation de sa fille Anaïs, handicapée.Après une incursion humoristiqueavec Je suis vendeur mais jeme soigne, Marie Garnier - qui estégalement vendeuse spécialisée enameublement - vient de publier LePapillon à roulettes, coécrit avecune jeune illustratrice prometteuse,Jeanne Chapelle. Ce nouveaulivre, dont tous les bénéfices vontà l’Arinc (Association régionaledes infirmes moteurs cérébraux),est disponible sur le net mais égalementà la Maison de la presse duVillage, sur les salons du livre, dansles débats-conférences… « Monpremier livre était un exutoire, »précise Marie Garnier. « Anaïs avait22 ans, je cherchais un établissementd’accueil. Avec Le Papillon àroulettes, j’ai voulu un support légerpour expliquer le handicap aux enfantset aux parents. J’ai aujourd’hui24 ans de handicap derrière moi.Je renvoie une image positive. » Eténergique : l’auteur san-priote vientde finir d’écrire une pure fiction, unroman « dans toute sa splendeur » :amour, violence, émotion, voyage…La vie.> Le blog de Marie garnier :http://handicapenfantdifference.blog4ever.com/blog/index-352914.htmlgLaSgoW trÈS SHoWVu sur la scène du Raid live en juindernier, Glasgow, duo pop-rocklancé à Saint-Priest en 2006, livraitalors son 1 er album Le Sexe desanges, avec les portraits d’Aristochiensde l’artiste belge ThierryPoncelet pour emblème. Christophe,qui chante avec Sophie, écritles textes. Sophie compose, chanteet joue de la guitare. Le tout étofféd’une basse et d’une batterie surscène. En 2013, Glasgow est enpleine promo avec un nouveau clipsur un remix original de la chansonLe Sexe des anges, signé de la pointuredu gros son Sam Bell (RobbieWilliams, R.E.M…).La recette Glasgow ? « Noussommes souvent présentés commeun paradoxe entre la chanson et lerock, » s’amuse Christophe. « Notremessage n’est pas forcément direct.On a joué à Glasgow dans desclubs plutôt sympas, et c’est là-basque l’on a écrit l’album. Cette année,dès le printemps, nous allonstourner encore plus souvent danstoute la France. » Après le « showcaseélectrique » à La Boule Noire,à Paris, bientôt le retour au douxpays ? D’ici la fin de l’année, le San-Priot pop Christophe se verrait bienrevenir « dans un festival, dans lesparages. »> Pour suivre l’actualité deglasgow, rendez-vous surwww.glasgow-music.comtroP forte aManDine !Elle a tout juste 21 ans et n’a pasfini de faire parler d’elle. Doublechampionne de France 2012 enforce athlétique et développé couché,la jeune Amandine Grondinest membre émérite du Club athlétiquede Saint-Priest, le CASP, oùM. Grondin père est d’ailleurs entraîneur.« En juin dernier au Danemark,je suis arrivée deuxième en forceathlétique, derrière une Russe, avecun total de 392,5 kilos. En Pologne,aux Championnats du monde finaoût, je suis arrivée troisième audéveloppé couché. » Y a-t-il unevie loin des haltères ? Certes oui !Et Amandine Grondin continue sesétudes au lycée, en BTS négociationrelation clientèle, tout en préparantles Championnats de Francedu 23 février et les Championnatsd’Europe en République Tchèqueen avril. Cinq entraînements par semaine,du mardi au samedi, tout enétant en alternance dans une entreprisede communication, quandelle n’est pas en compétition, lavoie de l’athlétique et bosseuseAmandine semble toute tracée :« faire partie de l’équipe de Franceopen. Avec un travail, à côté… »arCaneS,PLUtÔt HiP et PoPLeur sélection en 2010 pour la finalede l'émission X-Factor sur W9avait bombardé les White Niggaz(4 500 disques vendus à ce jour)sur le devant de la scène nationale.Aujourd’hui, autour du noyaudur reconstitué de Jean et Nicolas,une chanteuse et quatre musicienssont en pleins préparatifs de nouvelalbum, à paraître sous le nomd’Arcanes. Pour se faire une petiteidée de ce nouveau et toujours sanpriotcombo avec batteur, clavier,guitaristes et bassiste, quelquesshowcases viennent chauffer unpeu l’ambiance en ce début 2013 :dès le 2 mars, à la MJC Jean Cocteau,un concert sera donné, enregistré,filmé et destiné à sortiren Dvd. Le premier opus sorti en2010 réservait quelques (bonnes)surprises, dont un duo avec TontonDavid et Freeman (de IAM).Le deuxième des White Niggaz-Arcanesannonce la couleur : « de lasatire, de l’engagement, mais avecle sourire. » Entre hip-hop et variétés,d’ailleurs plutôt hip et pop, avecdes refrains, des couplets…> Le nouvel album d'arcanes,en attendant l'album Volume 2,est téléchargeable sur http://arcanesofficiel.skyrock.com/


26 Saint-PriestASSOCiationZoom sur...La web-TVde La CarnièreDécor posé, webcams allumées, tchat connecté: c’est parti pour le direct ! Face à la caméra,Joseph présente les actualités du centresocialet de la ville, avant d’enchaîner avec l’interviewde l’invité du jour. À la technique, Cyril, l’animateur dupôle multimédia, gère la diffusion, pendant que Corinnes’occupe du tchat. Depuis septembre 2011, la web-TVmobilise chaque mois une fine équipe. « C’est un projetd’habitants, explique Cyril Chanteperdrix. La web-TV estun outil pour garder du lien entre nos adhérents. MaisTous les mois, le centre social deLa Carnière donne rendez-vousaux San-Priots sur la toile pourune émission en direct. Avec, cetteannée, un fil conducteur : être acteurdans sa ville.elle permet aussi de présenter les activités du centresocial et de suivre l’actualité de Saint-Priest ». En unan et demi, l’émission a pris ses marques et privilégieaujourd’hui l’interactivité. « Nous accueillons chaquemois un invité, décrit l’animateur bénévole Joseph. Letchat permet d’intervenir en direct dans le programme,et l’émission est enregistrée en public. » Si l’expériencevous tente, direction le centre social de La Carnière ! •> Prochaine émission le 19 février à 19 h 45http://centresocial-lacarniere.fr/CLLAJJeunes :faciliter l’accèsau logementLe CLLAJ de l’est lyonnais / Logementet Jeunes, en partenariat avecPorte des Alpes Habitat, ouvre unappartement en colocation / souslocationà Saint-Priest à destinationde 3 jeunes en insertion professionnelle.Cette colocation s’adresse à toutjeune ayant entre 18 et 30 ans, enformation, en apprentissage ouen stage et désireux de vivre avecd’autres jeunes.Durant toute la durée de la souslocation,les jeunes sont accompagnésindividuellement et collectivementpar le CLLAJ. Le loyer, toutescharges comprises, est inférieur à300 € par jeune, avant déductiondes APL. •> Pour plus d’informations et pourcandidater, contactez le CLLAJ au04 37 25 02 19 – 8, rue du 8 Mai1945 - cllajestlyonnais@uncllaj.orgAgendaRetrouvez l‘agendacomplet sur le site de la Ville :www.ville-saint-priest.frJusqu’au 17 févrierHommage et partageExposition de peintures de JosetteServe. Les bénéfices des ventesseront reversés à l’UNISEP, l’associationnationale de lutte contrela sclérose en plaques. Au magasinl’Épicerie, 2, rue Anatole France.Jusqu’au 15 marsExpo NaturaliaExpo d’art contemporain consacréeà la nature, autour d’une sélectiond’œuvres de Gilles Aillaud, IvanaAdaime Makac et Thomas Fontaine.Artothèque. Tél. 04 27 86 53 27.Du 4 février au 8 marsExpo « Du Château à Bel Air »Expo photo réalisée à l’occasiondes 50 ans de la MJC. Entrée libre.MJC Jean Cocteau.Dimanche 3 février8 h - 12 h 30Matinée boudinOrganisée par l’AS Cheminots ausiège du club (10, rue Pierre Sémard).À déguster sur place ou à emporter.Mardi 5 février à 14 hCiné o'clockDans le cadre de la Semaine ducinéma britannique et irlandais, lecinéma Le Scénario diffuse le film deKen Loach, Looking for Eric. La projectionsera suivie d'une discussion.Thé offert. Rens. 04 72 23 60 40.Jeudi 7 février à 18 h 30Tchat avec le maireMartine David répond en direct auxquestions des internautes sur l’actualitéde la commune. Connectezvoussur www.ville-saint-priest.frJeudi 7 février à 20 h 30Ciné collectionÀ l’affiche ce mois au Scénario,Portier de nuit (Vost), film italien deLiliana Cavani (1974) avec CharlotteRampling. La séance sera suivied’un débat. Rens. 04 72 23 60 40.À partir du 8 févrierMémoire d’une chambred’hôtelComédie interprétée par la compagniel’Entracte. Les 8, 9, 15 et 16février à 20h30. Les 10 et 17 février à15h à la MJC Jean Cocteau. Rés. 06 6905 38 64.9 et 10 févrierSortie à la neigeSortie familiale dans le massif de laChartreuse avec le centre social deL’Olivier. Tél. 04 78 21 55 56.Dimanche 10 févrierà 11 h et 16 hJour de grands ventsAuditions des classes des instrumentsà vent du Conservatoire.Entrée libre.Dimanche 10février à 12 hRepas de la solidaritéOrganisé par Généraction à l’espaceMosaïque. Les bénéfices serontreversés aux Restos du cœur.Rés. 06 68 70 80 63.Dimanche 10 février à 14 hConcours de coincheAvec la FNACA. Salle Édouard Herriot.9 € par participant.Lundi 11 février à 18 h 30Les lundis bidouillesSoirée conviviale avec les bénévolesdu pôle multimédia pour partagervotre savoir-faire ou échanger autourde l'informatique. CSC La Carnière.Rens. 04 78 20 61 97.Mardi 12 février à 20 hLe corps et les saisonsUne conférence organisée par l’associationBien-être pour tous et signéeMorgane Hanechi, praticienne etenseignante en médecine chinoise.MJC Jean Cocteau. Rens. 06 33 23 23 43.Jeudi 14 févrierHappiness therapyPour la Saint-Valentin, le cinéma LeScénario propose l’offre une placeachetée plein tarif, une place offertepour le film Happiness therapy.Vendredi 15 février18-21 hStage de massage chinoisCe stage organisé par le centre socialLouis Braille s’appuie sur une approcheancestrale chinoise de bienêtreet de détente. Plus d’infos : 04 7820 40 44.


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 27BrèvesDéfilé de modePendant les vacances defévrier et de Pâques, la MJCpropose des ateliers auxplus de 13 ans : stylisme,mannequin, maquillage,coiffure, reportage… pour lacréation d’un grand défilé demode, Street fashion, prévu le1 er juin lors de Bel Air en scène.Rens. 04 78 20 07 89.La MuseCours d'instruments, cours deformation musicale, ateliers,initiations instrumentales…L'équipe de l'association LaMuse est à votre dispositionpour vous renseigner.Permanence vendredi 15 h 30 -18 h 30 - Tél. 04 78 21 01 68.Voyage en EspagneOrganisé par la FNACA du 10au 15 juin sur la Costa Brava.410 € / pers. Inscription au04 78 20 88 03.Nouveauxateliers manuelsLe CSC La Carnière proposeà partir du 12 mars un atelierd’initiation à la création debijoux en pâte Fimo. Pourles plus de 8 ans, nouvelatelier arts plastiques lesmercredis de 11 h à 12 h 30. Surinscription : 04 78 20 61 97.Assemblée généralede l'ACSPL'association ACSP invite lescommerçants san-priots à seréunir jeudi 21 février à partirde 19 h 15 à la salle Concorde(10, avenue de la Gare) pourson assemblée générale.Cette rencontre permettra deprésenter une rétrospectivedes moments forts de 2012et les nouvelles perspectivespour 2013. Contacts :acsp69@orange.fr ou06 80 10 45 33.Vendredi 15 févrierà 20 h 30La ReligieuseUne fascinante adaptation contemporainedu roman de Diderot surl’enfermement et l’injustice. ThéâtreThéo Argence. Plus d’infos : 04 78 2002 50.Samedi 16 février à 9 h 30Autour du mailAtelier proposé par le Pôle multimédiadu CSC La Carnière. Rens. 04 7820 61 97.Samedi 16 février à 20 h 30Concert MosaïqueConcert de l’Orchestre d’harmoniede Saint-Priest avec, entre autres,la Bande des hautbois et bassons duConservatoire national supérieur demusique de Lyon. Entrée libre. EspaceMosaïque.Dimanche 17 février9 h - 17 hVide-greniersOrganisé par l’association Rhôneamitié à l’espace Mosaïque. Plusd’infos : www.rhoneamitie.orgDimanche 17 Févrierà 11h30 et 16h30Melting-profsLes professeurs du conservatoirevous invitent à leur traditionnelconcert promenade où ils présenteronttoute l'étendue de leur talent.Château de Saint-Priest. Entrée libre.Du 19 février au 30 marsBasquiat et PicassoExposition de peintures réaliséespar le collectif d'artistes de l'associationArtie-Show, en s'inspirantdes toiles de Pablo Picasso et deJean-Michel Basquiat. Une partiedes bénéfices des ventes financerades projets en faveur des enfantshandicapés. Au magasin l’Épicerie,2, rue Anatole France.Mardi 19 février à 19 h 45Web TVLe rendez-vous TV mensuel du


28 Saint-PriestSortiesZoom sur...Artset sciencesLe beatbox et les nouvelles technologiessont à l’honneur de cenouveau Laboratoire(s). Un rendez-vousscientifique et artistiqueouvert à tous du 4 au 9 février.Rencontre avec un orchestre du 3 e type, installationsinteractives et sonores, atelier beatbox,création intimiste, spectacle multimédiasur les frontières entre le réel et le virtuel…Le Laboratoire(s) d'hiver, deuxième temps fort scientifiquedu Château, va nous faire vivre une semaineextra-ordinaire du 4 au 9 février.La compagnie Organic Orchestra, qui sera aux manettesde ces différentes animations, se propose denous interroger sur la présence des nouvelles technologiesdans notre vie quotidienne et dans le spectacle.Assurément hypnotique. •> Concert Bionic Orchestra le 4 février à 19 h 30 authéâtre Théo Argence.Installations du Bionic Orchestra du 5 au 9 mars de14 heures à 18 heures au Château.Atelier beatbox le 6 mars à 14 heures.Spectacle Aucun homme n’est une île le8 mars à 20 h 30 au Théâtre Théo Argence.Plus d’infos : 04 78 21 25 58 ou 04 78 20 02 50.Expo – FilmRegards surTomi UngererNe ratez pas ce mois l’expositionque la médiathèque propose surl’œuvre du célèbre auteur illustrateurTomi Ungerer. Ses livres pourenfants comme Les Trois Brigandsou Le Géant de Zéralda ont fait letour du monde. Dès les années70, il révolutionne la littératurejeunesse en y faisant prédominerla peur, les questions de l’identitéet de la mort. L’artiste d’originealsacienne excelle aussi en tantque caricaturiste et affichiste, serévélant être un fin observateurde la société. Cette exposition,prêtée par le musée Tomi Ungererde Strasbourg, donne un belaperçu de son travail. •> Expo du 5 au 27 février à la médiathèque.Projection du film d’animationJean de la Lune le 5 mars à14 heures au Scénario, précédéede la lecture du conte et suivied'un goûter.Agenda (suite)centre social La Carnière. Connectez-vousen direct sur http://webtvcarniere.blog-video.tv/Mardi 19 février à 20 hRivers and tidesFilm documentaire sur l’artistesculpteur Andy Goldsworthy et sesœuvres sur la nature. Visite à 19 hde l’expo Naturalia à l’artothèque.Rens. cinéma Le Scénario : 04 72 2360 40.Mercredi 20 février à 15 hCrocus et fracasCréation théâtrale jeune public (àpartir de 3 ans) sur les thèmes de lafratrie et de l’absence. Théâtre ThéoArgence. Plus d’infos : 04 78 20 02 50.Jeudi 21 févrierScène ouverteÀ 18 h 30, scène ouverte des élèvesdes classes à horaires aménagésmusique du collège Colette. À 19h,scène spéciale cordes au Conservatoire.Entrée libre.Jeudi 21 février à 12 hRepas tous paysProposé par La table d’amies ducentre social de L’Olivier. Réservationsau 04 78 21 55 56.Vendredi 22 février à 20 hConcert jazzConcert avec le groupe 2T3M organisépar l’Association de soins palliatifsde Saint-Priest. Centre culturelJean Moulin de Mions. Rens. 04 78 2166 58.Vendredi 22 février à 20 hSoirée émergencesScène musicale de jeunes artistesémergents. Entrée libre. MJC JeanCocteau.Dimanche 24 février àpartir de 8 hMatinée boudinOrganisée par la société de chassela Saint-Hubert. Stade de Manissieux.Du 25 février au 8 marsAccueil de loisirsDurant les vacances d’hiver, ouverturede l’accueil de loisirs descentres sociaux autour d’activités àla carte. Sur inscriptions au CSC L’Olivier(04 78 21 55 56), La Carnière (0478 20 61 97).Samedi 2 mars à 13 h 30Concours de coincheL'association 3 R vous attendnombreux au concours de coinchequ'elle organise. À la maison dequartier de Revaison, 17, rue Michelet.Samedi 2 mars à 20hConcert ArcanesLa nouvelle formation (ex-WhiteNiggaz) sera en showcase exceptionnelà la MJC. Première partieavec Nixo. Rens. 06 68 47 30 20.Du 2 au 17 marsOn cartoonFestival de cinéma d’animation. Àl’affiche au Scénario : Pinocchioles 3, 4 et 5/03 - L’Ogre de taïgale 7/03 à 14h avec spectacle dethéâtre d’ombres – Ciné-contegoûterautour de Jean de la Lunele 5/03 à 14h. Rens. 04 72 23 60 40.Mercredi 6 mars à 14 hCouleurs l’émission FMRetrouvez dorénavant tous les 1 ersmercredis du mois, en direct surRadio Pluriel (91.5 en FM), toutel’équipe du magazine Couleurs etses invités.6 et 7 marsZèbre à troisSpectacle jeune public de chansonspleines d’humour et de poésiepar Hervé Peyrard et le groupeChtriky. Le 6 à 15h et 18h30, le 7 à 15hau théâtre Théo Argence. Rens. : 0478 20 02 50.Jeudi 7 mars à 18 h 30Tchat avec le maireMartine David répond en direct auxquestions des internautes sur l’actualitéde la commune. Connectezvoussur www.ville-saint-priest.frVendredi 8 marsJournée de la femmeProjection du film saoudien Wadjdasur la condition des femmes enArabie saoudite. Cinéma Le Scénario.Rens. 04 72 23 60 40.Samedi 9 mars à 19 h 30Concert CélébrationOrganisé par l’association MissionCaraïbes à l’espace Mosaïque. Pointde vente Fnac – francebillet.com oumissioncaraibe.com


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 29CHRONIQUES - les coups de cœur de la médiathèqueLivre et DVDEugen RugeQuand la lumière décline(Éditions Les Escales)Quatre générations d’Allemands de l’Est croisent leursvoix et racontent les bouleversements de leur pays :des arrières-grands-parents fervents communistes quirentrent au pays en 1952 pour construire la RDA, un fils revenu du goulagavec une femme russe, un petit-fils malade à en mourir, un arrièrepetit-filsqui s’ennuie en attendant la chute du mur…À rapprocher de l’excellent film de Christian Petzold, Barbara, qui retraceles angoisses d’une femme chirurgien-pédiatre, reléguée au finfond de la province, dans les années 1980.CDLakecia BenjaminRetox (Motéma)Retox est le premier album de cette saxophonistenew-yorkaise qui a accompagné Stevie Wonder,Alicia Keys, The Roots ou Macy Gray. Virtuose dusax alto et soprano, elle est aussi depuis plusieurs années recherchéepour ses qualités de compositeur. Oscillant entre jazz, soul, funk et RnB,elle livre avec Retox des compositions originales, en hommage à MaceoParker, Prince ou encore Chaka Khan...CHRONIQUES - la sélection de couleursJeunesseVoyages(Éditions Chocolat ! Jeunesse) – À partir de 6 ansEmbarquement immédiat pour ces voyages extraordinairesimaginés par vingt-huit artistes et rassemblésdans ce très bel album au maxi-format. Destextes courts, drôles, poétiques, pour raconter desvoyages tous plus fous les uns que les autres : en ficelle, en bouteille,dans un bateau pirate, dans un potager… Un vrai régal !Tout est beau avec Jean-Claude(Éditions Nathan) – À partir de 7 ansBienvenue dans le monde du dessin de Jean-Claude. L'illustrateur invite l'enfant à dessiner,colorier, imaginer en toute liberté des monstres,des bestioles farfelues et donne des petits trucsen plus pour réussir à coup sûr animaux et personnages.Malin Jean-Claude !BDFlorent Maudoux, Sihachakr Sourya,Freaks' Squeele Rouge (Ankama édition)Vous le savez déjà si vous avez l'habitude de suivre larubrique BD de notre magazine, mais ici, chez Couleurs,on adore le travail du Lyonnais Florent Maudoux. Alorsque Freaks' Squeele, sa série phare, continue à cartonnerà travers toute la France, faisant l'unanimité auprèsdes amateurs d'action et d'humour, voilà qu'il confie les rênes de sonbébé à un autre dessinateur pour mettre en images une histoire spinoff,consacrée à l'un de ses personnages les plus emblématiques : labelle Xiong-Mao. Au lieu de copier bêtement Maudoux, Sourya apporteau récit (qui, lui, reste concocté par l'auteur original) son style à lui, touten grâce et délicatesse. Les fans découvriront avec plaisir la jeunesseinédite de l'héroïne tandis que les autres trouveront là une excellentepremière approche de cette série hors du commun !


30Saint-PriestSPORTSZoom sur...Nouvelle écoled’haltérophilieConscients du déficit d’audience et d’imagepositive que l'haltérophilie peut drainer chezcertains, les responsables du CASP ont décidéd’ouvrir une nouvelle structure à destination desplus jeunes. Cette école créée depuis le 16 janvierdernier a pour vocation l’apprentissage techniquede la discipline bien évidemment, mais égalementde faire passer un message positif sur les bienfaitsde l’haltérophilie, et d’en finir une fois pour toutesavec les clichés néfastes de la « gonflette » à toutva.« Notre sport jouit d’une réputation erronéeTout comme de nombreuses disciplinessportives, le Club athlétiquede Saint-Priest vient de mettre enplace un dispositif proposant uneapproche éducative et pédagogiquede la culture physique auprèsdes adolescents.et mérite plus de considération » explique Jean-Baptiste Pastor, membre du club promu responsablede la structure. En prônant par exemple les effetsbénéfiques de l’haltérophilie sur le dos, ce dernierespère bien faire changer certaines mentalités enpropageant la bonne parole. À l’occasion de la premièreséance, Axel et Valentin, deux jeunes de 14 ans,semblaient intéressés par la démarche. Un début quipourrait très vite les amener à disputer une premièrecompétition au mois d’avril. •> Plus d’infos au CASP : 09 54 17 65 73.ÉquitationL’UCPAs’activeLes mois de février et mars vontêtre chargés en événementssportifs à l’UCPA. En effet, le clubva organiser plusieurs compétitionsdans diverses disciplineséquestres. Tout d’abord unecompétition de pony games – etc’est tout nouveau - le 17 février,puis un concours de CSO (sautd’obstacles) le 24 février, unecompétition de horse-ball les 2 et3 mars, et pour finir un concoursde dressage les 9 et 10 mars.L’UCPA poursuit ainsi, progressivement,l’ouverture à plus dedisciplines – 4 désormais – afind’offrir davantage de diversitéau public (poney, cheval, ludique,sportif…), et d’attirer ainsi unéventail plus large de cavaliers etde clubs de la région qui viennentdécouvrir le site de Saint-Priestau travers des compétitions fédérales.Une 5 e discipline devraitencore apparaître au calendrier2013-2014. À suivre. •Tir sportifLes 12 h de tir à 10 mLe samedi 2 mars, la Cible San-Priote accueillera une nouvelle foisLes 12 heures de tir à 10 mètres(pistolet et carabine) dans sa salledu gymnase Condorcet. Cettecompétition, ouverte aux équipescomposées de trois tireurs, s’effectuesous la forme de relais avec12 passages de 55 minutes et unmaximum de 30 plombs. Au total,23 équipes sont attendues pourconcourir. Très en verve en cettepériode, les membres de la CSPne manqueront pas de s’illustrer àdomicile, comme ce fut le cas l’andernier.Foot en salle11 podiums dont 6 titres : c’est la belle moisson obtenue par les archersd’Arc-en-ciel lors des qualificatifs pour les Championnats de France en sallequi se sont déroulés début janvier au gymnase Boris Vian. Ces derniers ontrécidivé lors du Championnat régional hiver 10M UFOLEP qui s’est tenu àdomicile les 19 et 20 janvier 2013, en arrachant 13 médailles dont 8 en or,3 en argent et 2 en bronze.L’ASSP batl’AS ManissieuxAu terme d’une journée bienremplie en jeu et en émotion,l’AS Saint-Priest s’est offertl’édition 2012 du tournoi U13organisé par l’AS Manissieux. Enfinale, les jeunes « sang et or »(photo de gauche) ont battu l’ASManissieux. Malgré la défaite, lesjoueurs de Jonathan Aibar sont àcréditer d’une belle compétition.CécifootFred Jannas,encore décoré…2012 aura été une année fastepour Frédéric Jannas (38 ans)qui, quelques mois après sontitre de vice-champion paralympiqueavec l’équipe de France decécifoot, quelques jours aprèsson titre honorifique de sportifde l’année par l’Office municipaldes sports de Saint-Priest, vientd’être promu au rang de Chevalierde l’ordre du Mérite. Bravo.Arts martiauxL’Aïkikaï du Rhône en deuilBernard George-Batier, présidentfondateur de l'Aïkikaï du Rhône,est décédé le 30 décembre dernier,à l'âge de 70 ans. Le senseï sanpriotfut un véritable initiateur del'aïkido en région lyonnaise, et unegrande majorité des professeursqui officient aujourd’hui lui doiventbeaucoup. Au-delà de la pratiquedes arts martiaux, l'étude des artsde bien-être japonais et chinois luia permis d’apporter à ses disciplesun enseignement d'une rare subtilité.Son implication au sein desdifférentes fédérations a fait de luiune véritable référence en matièred'aïkido et d'arts énergétiques.


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 31BrèvesSaint-Priest PlongéeLe club organise une plongéesous glace au lac Genin, prèsde Nantua, dimanche 3 février.Plus d’infos : www.saint-priestplongee.frEntente CyclisteSamedi 2 mars à l’espaceMosaïque, l’Entente cyclisteorganise une soirée dansantevariété animée par l’orchestrede Stéphanie Rodriguez. Surréservation : 12 € ; sur place :14 €. Renseignements etréservations au 04 78 04 04 15ou 06 33 07 09 62 ou06 31 55 91 76.AGENDA sportifRetrouvez les résultatscommentés surwww.ville-saint-priest.frSamedi 9 févrierFOOTBALL. CFA2 : ASSP – RocheNovillars à 18 h stade Joly.BASKET. Seniors DM1 : CS Ménival– AL Meyzieu à 20 h 30 augymnase François Arnaud.VOLLEY. Seniors Prénat H : ALSP– St-Martin-en-Haut à 20 h augymnase Jacques Brel.Dimanche 10 févrierFOOTBALL. DH : ASSP – FC BourgoinJallieu à 13 h au stade Jacques Joly.FOOTBALL. U17 Nat : ASSP –Mulhouse à 15 h au stade JacquesJoly.FOOTBALL. Seniors 1 re div PouleF : Portugais Saint-Priest – ASManissieux à 15 h au stade JeanBouin.BOULE LYONNAISE. Championnatdes AS : 3 e et 4 e div à partir de 9 h auboulodrome M. Joly.Jeudi 14 févrierBOULE LYONNAISE. MémorialCoiro 16 Q vétérans à partir de 9 hau boulodrome M. Joly.Samedi 16 févrierHANDBALL. Seniors Prénat H :SPHB – Villefranche HandballBeaujolais à 20 h 45 au gymnaseCondorcet.HANDBALL. Seniors Prénat F :SPHB – Saint-Etienne Andrézieuxà 18 h 30 au gymnase Condorcet.VOLLEY. Seniors Prénat H : ALSP –VBall 3 au gymnase Jacques Brel.BOULE LYONNAISE. Club sportifmasculin Nat 1 : ESB – Matheysineà partir de 14 h 30 au boulodromeM. Joly.Textes : Laurent Scheiwe - Tél. 06 20 65 24 63laurent.scheiwe@orange.frDimanche 17 févrierCOURSE. 18 es Foulées San-Priotes organisées par le JOCEL :départ à 9 h devant le gymnaseFrançois Arnaud avenue PierreMendès-France (voir nos pagesEn Ville)FOOTBALL. Seniors 1 re div Poule E :ES Saint-Priest – ES Frontonas à15 h au stade Mendès France.FOOTBALL. Seniors 1 re div PouleF : AS Manissieux – US Millery-Vourles 3 à 15 h au stade deManissieux.RUGBY. FED 3 M : SALSP – SCPrivas à 15 h à Mendès France.ÉQUITATION. Compétition dePony Games (nouveau) au centreéquestre UCPA.Dimanche 24 févrierBOULE LYONNAISE. Club sportifféminin Elite : ESB – Savoie àpartir de 14 h 30 au boulodromeM. Joly.ÉQUITATION. Concours CSO (sautd’obstacles) pour les niveaux« club » au centre équestre UCPA.Samedi 2 marsFOOTBALL. CFA2 : ASSP – Bourges18 à 18 h au stade Joly.BASKET. Seniors NM3 : ALSP– Lagnieu Basket à 20 h 30 augymnase Léon Perrier.ÉQUITATION. Compétition dehorse-ball (niveau amateurmixte et amateur féminine) aucentre équestre UCPA.Dimanche 3 marsFOOTBALL. Seniors PHR : ASSP –Vallée Gresse à 14 h 30 au stadeJean Bouin.FOOTBALL. U17 Nat : ASSP – DijonFCO à 15 h au stade Jacques Joly.RUGBY. FED 3 M : SALSP – CO LePuy à 15 h à Mendès-France.ÉQUITATION. Suite compétition dehorse-ball (niveau amateur mixteet amateur féminine) à l'UCPA.


32 Saint-PriestLIBRE EXPRESSIONÉlus socialisteset républicainsMajorité85 millions d’eurosdans l’économie localeLa question « où vont nos impôts locaux ? »appelle une réponse simple et précise : enadditionnant les budgets de fonctionnementet d’investissement, ce sont plus de 85 millionsd’euros qui seront injectés par la Villede Saint-Priest dans l’économie locale, doncdans l'activité, dans l'emploi, et bien sûr dansdes services publics qui sont source d'égalitédes chances et de solidarité : 32 millionsd’investissement, dépensés presqueexclusivement auprès d’entreprises localesou régionales et comprenant des matériels,des terrains, des travaux (27 millions) et dessubventions d’équipement. Un peu plus de17 millions sous forme d’achats de matérielsou de prestations à des entreprises, essentiellementlocales ou régionales, pour lesbesoins de fonctionnement des écoles, dela restauration, de l’éclairage, des servicestechniques… Bref le quotidien de notre ville.31 millions sous forme de salaires aux plus de1 000 agents (permanents et vacataires), quiconsacrent leur action à la mise en œuvre duService Public dans notre ville. La plus grandepartie habite la commune ou des territoiresproches. 5,5 millions de subventions (3,4 auxassociations locales pour l’animation de laville et 2,1 au CCAS pour la solidarité).Ces quelques chiffres confirment que la collectivité« Ville de Saint-Priest » est un acteuréconomique de premier plan sur le territoire,acteur qui continue à gérer et entreprendreau bénéfice des San-Priots.Rappelons que ce budget 2013 ne comprendaucune augmentation fiscale, et que lestarifs des prestations municipales (cantines,culture, sport, etc …) ont été gelés depuis2009.Voilà à la fois la hauteur et la manière de l’engagementvertueux de notre ville en ces périodesde crise, au bénéfice direct des familleset du tissu économique de Saint-Priest. •Ensemble pourSaint-PriestOppositionRythmes scolairesL’école française ne tient plus ses promessesdepuis trop longtemps : 150 000 jeunes quisortent sans le moindre diplôme, des études deplus en plus longues pour de moins en moinsde débouchés, des résultats en baisse depuis20 ans dans toutes les enquêtes internationales.Il convient donc d’agir.Le gouvernement a fait le choix de transformerl’école primaire… Fort bien. Mais le collègeunique aurait bien mérité aussi une sévère refonte! On n’y touchera pas.Que nous propose-t-on ? De revenir à la semainede quatre jours et demi, au prétexte quela réforme Darcos (suppression du samedi matinen échange d’un temps d’aide personnaliséepour les élèves en difficulté passagère) pénaliseles élèves en concentrant les heures d’apprentissagesur quatre jours. Nous sommes tousd’accord pour dire qu’il faut du temps pourapprendre et que les enfants doivent être respectésdans leurs rythmes biologiques. Savez-vousqu’un élève de trois ans est soumisaux mêmes contraintes horaires qu’un élève dedix ans au CM2 ? Et bien cela ne changera pas.Les enfants travailleront le mercredi matin (oule samedi sur dérogation) sans que les autresjours ne soient allégés. En effet, le ministreVincent Peillon a affirmé que les enfants serontgardés à l’école jusqu’à 16 h 30… Aux frais de lacommune.Colère de l’Association des maires de France,report de la réforme à 2014 possible, mais« récompense » financière pour les communesqui commencent en 2013. Jamais réformen’aura été aussi mal défendue, parvenant àdécevoir même les partisans de la semaine de9 demi-journées : les enfants cesseraient lescours à 15 h 30, moment le plus favorable pourla concentration.La mairie de Saint-Priest serait bien inspirée deconsulter les conseils d’école et de suivre l’avisde Gérard Collomb : « Il vaut mieux être capablede dire non plutôt que de dire oui et que ce soitun échec » (Le Progrès). •Élus communisteset républicainsMajoritéLe budget et son vote sont un acte majeurd’un conseil municipal. Il est empreint d’unecertaine solennité, et il est l’action politiquequi mobilise l’exécutif municipal qui va mettretous ses engagements au service du plusgrand nombre. À Saint-Priest, cela porte unnom : la solidarité. Il se veut être un antidote àl’austérité. Le pacte de compétitivité et la réductionprogrammée de 2,4 milliards d’eurosde dotations de l’État sont des coups très durspour l’intérêt général et les collectivités territoriales.L’élaboration des budgets s’en trouvepercutée et cela devient un véritable cassetêtepour les élus face aux besoins qui vont engrandissant. Cette austérité, loin de s’appuyersur les atouts anticrise que représentent lescollectivités, les affaiblit, et les conduit toutdroit dans une impasse dangereuse. Et pourtant,elles apportent l’essentiel du servicepublic à leurs habitants : école, petite enfance,logement, transports, culture, sports, social,etc. Pour le fonctionnement de tous ces services,la Ville de Saint-Priest est employeur deplus de 1 000 agents sous statuts différents,plus de 50 % du budget de fonctionnementest utilisé pour la masse salariale. C’est direla responsabilité qui pèse sur une collectivitécomme la nôtre. L’autre effort vient de leursinvestissements qui enrichissent le bien commun: voirie, logements sociaux, économie,infrastructures, maintenance des locaux municipaux,grands événements, espaces verts,éclairage... La Ville de Saint-Priest s’engagesur un budget d’investissement de l’ordre de20 millions d’euros qui apportera sa contributionà l’économie de notre bassin de vie. La réductiondes investissements de nos collectivitésaurait des conséquences dommageablessur l’emploi. Cela pose aussi question sur lafuture « euro-métropole » lyonnaise avec descompétences nouvelles et des financementsde l’État en baisse. Des grands défis sont là,bien présents. Nous avons un devoir d’alerteà l’égard de nos concitoyens. Ce sont leursdroits, leurs besoins, leurs projets qui sont misen cause. •Willy Plazzi


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 33La voixdes San-PriodsMajoritéSaint-Priest, la villedes événements sportifsIl y a une différence entre le sport moderneet le sport antique. Actuellement, ce sontles notions de record et de performance quiexpriment la vision du monde sportif, profondémentdifférent du sport antique, avec uneculture du corps qui n’est pas identique. Pourles antiques, cette culture est rituelle, culturelle,d’inspiration philosophique, pour les modernesle corps est une machine de réussite etd’exploit, caractérisée par la compétition.La Ville de Saint-Priest, par la diversité de sesévénements sportifs, réussit à concilier cesdeux visions complémentaires du sport et s’investitpour que la pratique sportive soit l'unedes pierres d'angle de l'éducation.Les spectateurs savourent particulièrementles compétitions de sport qui sont des spectaclesintenses en émotion, avec un scénarioqui n'est jamais écrit d'avance. Et les San-Priots ont, chaque week-end, un large choixde sensations : Tournoi des gones, Open detennis, Coupe de France de cécifoot, Babybasket, Myriades, et prochainement les Fouléessan-priotes.Des liens de proximité existent depuis longtempsentre sport, santé, économie et environnement.Et la Ville de Saint-Priest organiseou coorganise des manifestations sportivesfavorisant la participation des publics les pluséloignés, la promotion des jeunes, des sportifslocaux, la démocratisation du sport ainsique le développement du sport féminin. LeRaid urbain est, certainement, la meilleuredémonstration de la mise en œuvre de cesobjectifs.L'impact de ces événements, au niveau politique,culturel et social, se fait ressentir immédiatement,mais des effets peuvent apparaîtrebien après l'événement : l'évolution de l'imagedu territoire, une meilleure intégration socialedes habitants.L’implication inestimable des bénévoles etl’organisation de ces événements sont uneplus-value pour notre ville, qui fait donc lechoix de l’accueil du plus grand nombre d’événementssportifs pour le bien-être, le plaisir etla satisfaction de tous les habitants.. •P.E.R.S.P.E.C.T.I.V.EMajoritéUn budget à hauteurdes enjeuxEntre le débat d’orientation en décembre etle vote du budget en janvier, viennent d’êtrepubliés à point nommé les résultats de l’enquêtede recensement 2010 qui, avec 42 428habitants, confortent notre commune comme4 e ville de l’agglomération (devant Vaulx-en-Velin et Caluire), soit malgré tout encore unpeu moins qu’en 1982...Voilà bien l’enjeu majeur du budget 2013.Accompagner le renouveau démographiqueet le rajeunissement de la population tout enassurant la continuité des engagements municipaux.La mesure la plus spectaculaire concerne lesinvestissements. Pas moins de 20 millionsd’euros y sont consacrés. En ces temps oùl’État fait sa cure d’austérité, il est heureux deconstater que les collectivités, et singulièrementla nôtre, assurent un important volumede travaux et donc d’emplois. En premièreligne, on trouve sans surprise la rénovationet la mise aux normes environnementalesdes écoles. Après Mi-Plaine, c’est la reconstructiondu groupe scolaire Brenier au cœurde l’ORU qui va débuter en 2013. Quant auprojet de nouvelle école Berliet, il se dessine àl’horizon 2017. Pour nos loisirs, le chantier dela piscine bat son plein, tandis que les étudesdu nouveau parc urbain Nelson Mandela, surle site du Carré Rostand, sont lancées et que laréhabilitation de La Carnière va pouvoir enfincommencer. À cela, il faut bien sûr ajouter laparticipation de la commune aux réalisationsdu Grand Lyon pour ce qui concerne ses compétencesespaces verts et éclairage, comme,par exemple, sur la place Roger Salengro. Parailleurs, les recettes fiscales de la commune,dont une bonne part vient du développementéconomique, lui permettent également de satisfairela demande et les besoins d’une populationdiversifiée, tant pour la petite enfance,les activités périscolaires, que pour le secteursocial et associatif, en offrant des servicesd’excellente qualité. Le tout avec une detteextrêmement faible qui préserve des margespour l’avenir. •Gilbert Veyronperspective.saintpriest@gmail.comEn brefEnquêtes publiquesConsultation des dossiers au serviceurbanisme (2 e étage de la mairie –bureau 204). Modification 10 du planlocal d’urbanisme et modification despérimètres de monuments historiques.Jusqu’au 22 février 2013 inclus.Permanences au Grand Lyon et dansplusieurs communes, dont Saint-Priest,le vendredi 15 février 2013 de 9 heures à12 heures.Recueil des actes administratifsLes numéros 217, 218 et 219 du recueilportant sur les actes administratifs de lacommune des mois d’octobre, novembreet décembre 2012 sont à disposition dupublic. Ils peuvent être consultés sur placeau service documentation de la mairie ainsiqu'à la médiathèque. Un exemplaire seraremis gratuitement à toute personne qui enfera la demande en mairie (s'adresser auservice de l'assemblée : 04 72 23 48 22).Enquête InseeL'Institut national de la statistique etdes études économiques (Insee) réaliseactuellement une étude sur l’emploi, lechômage et l’inactivité. Plusieurs foyerssan-priots seront contactés par unepersonne munie d’une carte officiellel’accréditant. Les réponses resterontstrictement anonymes et confidentielles.au fil du conseil• LogementLe conseil municipal a approuvé lerenouvellement de l’accord partenarialSaint-Priest GRL avec l’APAGL, Entreprises-Habitat et Amallia. La Ville proposedepuis trois ans une prise en charge, souscertaines conditions, du coût de l’assurancede la garantie des risques locatifs (GRL)couvrant d’éventuels impayés de loyerset de charges. Ce dispositif s’adresse auxpropriétaires qui s’engagent à louer leurlogement aux ménages identifiés commeprioritaires au regard de leurs difficultésd’accès au logement. La collectivité prenden charge la prime d’assurance GRL,plafonnée à 280 € dans la limite de troisannées.Prochain conseil municipal :Jeudi 21 mars à 19 heures (séance publiqueen salle du conseil 1 er étage de l'hôtel deville). Retrouvez les comptes-rendus desdernières séances sur le site de la Villewww.ville-saint-priest.fr


34 Saint-Priestpetites annoncesEMPLOIcherche hres de ménage, garde enfts,étudie tte propo. 06 27 63 69 65Assistante maternelle agréée depuis2009, cherche 2 enfts à garder, 1 à partirde 2 ans ou plus et 1 non scol de 17-18mois ou 2 périscol, sur St-Priest Bel Air 3,ou alentours. 09 54 13 34 61Assistante maternelle agréée 13 ansd’expér, reste 1 place enft + 1 an, Garibaldi.04 78 21 78 22F avec expér cherche hres ménage. 0661 46 65 80Etudiante en DUT commerce donnecours de soutien à dom. 06 02 38 17 95M sérieux et compétent cherche entretienjardin, tt trav de nettoyage. 04 69 5527 11JF sérieuse et patience garde vos enftsde tout âge au dom parents. 06 11 69 7664Jeune dame expérimentée donne descours en arabe pour femmes, les courssont axés sur l’apprentissage de la lecture,de l’écriture, en 16 séances de 2 hres,vous pourriez lire et écrire correctementl’arabe ; tarifs 15 €/2 hres. 06 62 34 19 66Ne laissez pas un aîné seul toute lajournée, je suis dispo pour ménage, cuis,activités manuelles et promenades, damede 50 ans. 06 64 00 82 93JH effectue tt trav tapisserie, peinture,carrelage, électricité, parquet, manutention,travail soigné et propre. 06 12 77 0866Femme cherche ménages, personnesâgées et particuliers, St-Priest. 06 24 7651 66Cours d’anglais sur Mions par dameavec expérience. 06 01 95 48 56Cherche hres de ménage, dispo de suite,sérieuse et appliquée. 06 22 49 50 19Assistante maternelle agréée chercheenft à garder très sérieuse, 13 ans d’expér.04 78 20 53 01 – 06 34 15 90 87Jeune retraitée cherche à faire hres deménage, repassage, aide à la personne.09 52 89 69 60Vds maison de 80 m 2 individuelle tterénovée, cuis, salon, 3 ch avec placardsmuraux, 2 sdb (1 rez-de-chaussée et 1à l’étage, chauffage électrique, terrasseet jardinet, proximité tt commerce. Px :130 K€. 06 52 63 56 75Urgent vds bar/restaurant + kebabpour info, départ retraite. 06 05 56 70 57Vds Ménival appart T4, 73 m 2 , bonétat, cuis et salle de bain équipées, dblevitrage. Px : 138 K€. 06 51 76 72 97Cap d'Agde, loue villa jumelée, F2,mezzanine, calme et arborée, tb équipée,couchage 6. Px : 600 €/semaine juillet/août, 500 €/semaine hors saison. 04 7820 49 69 / 06 60 15 09 31Part. loue studio + loggia, confort, vuesur mer, 50m plage, aux Sablette (Var),prox. tt comm. 06 60 10 79 64Loue Grande Motte studio cab équipé4 pers, proximité commerces, plage,toute période. 04 78 21 66 31Jeune fille en Master de maths donnecours de maths tt niv, pdt l’année scol. 0608 12 26 06Assistante maternelle agréée cherchepériscol secteur Revaison, sept 2013,habite maison calme. 06 89 72 82 30Femme sérieuse et expérimentée, faithres de ménage et repassage, éventuellementcuisine marocaine chez particulier,sur St-Priest. 06 69 54 10 68Cherche pour rentrée de sept 2013nounou périscol pour garder enft de 3ans, sect. Berliet. 04 78 90 65 25Assistante maternelle agréée gardeenft à partir de 1 an. 04 78 21 54 84Nounou agréée garde bb au dom parents.06 73 22 21 72Assistante maternelle libre pour enft2 ans ou périscol, sect Ménival. 06 51 7672 97JF 25 ans cherche hres de ménage chezparticuliers et repassage. 06 43 47 57 16Soudeur qualifié vous propose de fairett trav soudure, serrurerie, bricolage,meubles…avec gd soin. 06 23 02 44 45Dépannage et assistance informatiqueà dom, technicien certifié Microsoft. 0683 17 26 50Propose livraison, transport et déménagementde tt objet, effectue vos enlèvementset livraison de meubles, canapés,lit, objets, encombrants. 06 25 2631 71Cours d’anglais (américain), et/ou italienà dom par personne trilingue ayantvécue aux USA et en Italie pour personneseule ou petit groupe méthode personnalisée,accent. Px : 20 €/1h30, dégressifpour groupe. 07 86 10 09 97Femme sérieuse et compétenteCouple très sérieux 59 et 52 ans travaillantensemble depuis 10 ans, résidantà Manissieux, cherche hres de ménage,secteur St-Priest/Manissieux et environs(véhiculée), références fournies surdemande, CESU, fait hres de repassageà son dom Manissieux, travail soigné etsous 48 hres max, possibilité de prise encharge et de restitution du linge chezvous, maison non fumeurs. 06 72 90 5951 / 06 95 73 52 85 même le weJF sérieuse cherche ménage et repassage.06 13 47 41 00F sérieuse cherche hres de ménage,garde enft ou personne âgée, tt trav. 0616 34 19 35JH sérieux réalise vos travx de rénovationpeinture et tapisserie, ou autre trvx,diplôme NAC PRO et 15 ans d’expér. 06 1508 04 52IMMOBILIERSt-Priest Revaison Les Carrés et lesOrmes, appart T4 traversant de 83.65 m 2 ,hors loggia, 4 e ét avec ascenseur, ss visà-vis,lumineux et très fonctionnel, cuiséquip, séj avec balcon, 3 ch 1 avec gd placard,1 avec dressing, sdb avec douche,nbx placards, rés fermée et très calmeavec esp verts, proche bus, tram, écoles,crèches et commerces, park privé, cave15 m 2 env, poss garage. Px : 198 K€. 06 3511 75 50Urgent, recherche T2 en location, loyermodéré, sur St-Priest. 06 69 54 10 68Vds grand T3, 73 m 2 3 e étage, avecascenseur, 2 balcons, cave, park privé, résfermée. Px : 162 K€. 04 78 20 13 88Vds maison St-Priest, T3, 77 m 2 , jardin150 m 2 , garage, cuis meublée donnant surséjour (21 m 2 ), 2 ch, 1 sdb, 2 wc, 1 sous/solaménagé, prox école, métro, sect Berliet.Px : 230 K€. 06 50 79 13 44Vds T3 sur St-Priest Ménival, 2 ch, cuiséquip, refait à neuf. Px : 140 K€. 06 14 6821 50A vendre garage 31 rue H Maréchal, St-Priest. 06 03 50 31 29 / 04 72 23 01 36Urgent recherche T1 ou T2 loyer modéré.06 74 81 88 21Part loue garage résidence de Saythe.07 77 00 75 41Vds St-Priest Les Ormes-Revaison,T3 60 m 2 , entièrement rénové, avecbalcon et cave, moderne, traversant, trèslumineux et sans vis-à-vis, 2 ch avec placards,sdb baignoire/douche, cuis équipavec électroménager haut de gamme,fenêtres PVC dble vitrage, aucuns trvx àprévoir, gd parking, ds rés fermée et calmeavec parc, prox nbs infrastructures, 4 e ét.Px : 137 K€. 06 99 48 34 43Loue garage 15 m 2 ds copro calme etfermée proche centre ville. Px : 60 €/mois. 06 23 13 97 05Vds T3, 63 m 2 , rue J Ferry, St-Priest,dernier étage 3 e /3 avec ascenseur, comprenant2 ch, 1 sdb, wc séparé, cuisine,salon, sal à manger, cave, balcon de 7 m 2donnant sur villas, place de park, poss garagefermé en supp, quartier tranquille, résfermée à 5 mn du Village, prox école. Px :170 K€. 04 78 20 06 44 / 06 35 34 39 52Vds garage box fermé, point lumineux+ électrique, sect Village. Px : 12 500 €. 0682 69 25 71Vds fond de commerce prêt-à-porter etson site internet, Corbas/St Symphoriend’Ozon, très bien placé, bon CA, 70 m 2 .Px : 39 000 €, loyer 719 €/mois (causechangt d’activité). 06 89 84 37 67Loue à la semaine beau studio 2/3 personnesà la Gaude (06), 6 km mer, calme.04 93 24 41 29 / 06 66 07 55 74 hresrepasLoue Agay St-Raphaël, T2, 40 m 2 , loggia,proximité plage, commerce, toutepériode. 06 73 79 62 5307 Vallon Pont d'Arc loue maison pl.pied, T2-T3, rivière, canoë, sem, week end.06 86 40 06 53Loue Grau Du Roi, studio cab, 4 personnes,proche mer et commerces, ttepériode. 06 99 51 30 98Loue T2, 45 m 2 , 4 pers, à la sem, piscine,calme, tt équip, prox Grasse (06). 06 6201 50 73Part loue à Jard sur Mer en Vendéeune maison 3 pièces (5/6 personnes),séj, coin cuis, 2 ch, micro-ondes, lavevaisselle,lave-linge, terrasse, jardin, TV,parking, maison calme ds forêt de pins,située à 600 m de l’Océan et à 1 km d’uneplage surveillée. Px : 350 € à 470 € selonpériode. Daniel.greau@orange.frParticulier loue en Corse à MorianiPlage, 40 km au Sud de Bastia, studioT2 indépendant de 32 m 2 , pour 4pers, ds terrain privé, clos et arboré de1 400 m 2 , piscine de 10x5 (fond de 0.95 à2.1), situé à moins de 6 mn à pied d’unegrande place de sable fin, tte commoditéà moins de 5 mn à pieds, cuis/séj, avecclic-clac de 140x190, ch avec 2 lits de 80,poss lit enft, wc, douche, avec lave-linge,micro-ondes, mini four, gd frigo/congèle.Px : 350 € à 650 € suivant périodes dusamedi 17h au samedi à 10h, draps et serviettesde toilettes fournis, wifi, non libredu 06/07 au 20/07/2013 et du 27/07 au17/08/2013. 06 95 427 450Loue F3 à prox de grasse et Cannes,entre mer et montagne, quartier calme,idéal pour vac reposantes, agréable etensoleillé donnant sur 1 terrasse indépendanteavec micro-ondes, lave-vaisselle,frigo-congel, plaque gaz tt le nécessairecuisine et repas pour 4 personnes, pièceséj avec TV, lecteur DVD, mini-chaîneradio-CD, WIFI sur demande, 2 ch, s d’O,


Couleurs de Saint-Priest - Février 2013 35WC, poss de matériel bb sur demande,terrain pétanque, piscine sécurisée, terrainentièrement clôturé avec park privéet fermé par portail électr, loc du samediau samedi, poss de week ends prolongés,photos sur demande. 06 62 01 50 73 loucaillou.renvoise.netLoue Argeles/mer (66), mobilhome40 m 2 , 6 pers, camping club 5*, 150 m dela mer, standing, LL, LV, clim, gde terrasse,TV LCD/DVD, 3 ch, 1 sdb + 1 s d’O, 2 wc,sem libres : 24,25,26,27,28,30,31,35,36.06 68 94 99 93AUTOVds 5 pneus avec jantes alu pour Laguna.Px à deb. 07 87 81 91 10Vds Clio 2, blanche, essence, 97200 km,antivol, 2 pneus neufs, distribution,pompe à eau, alternateur, bougies, filtre,plaquettes av changés. Px : 2 900 €.04 78 20 87 42Vds 206, mai 2006, bleue, 107 000 km,tbé, HDI, 1L4. Px : 5 400 € à déb. 06 14 1295 66Vds Citroën C1 blanche, 14 000 km,2011. Px : 6 900 €. 04 78 21 56 03Vds 2 pneus neige neufs taille 185/65R 14 marque Uniroyal. Px : 100 € les 2.06 87 68 99 95Vds pour C3 roue galette avec cric,neuf. Px : 45 €. 04 78 21 04 15Vds coffre de toit, Bermude A310 Norauto.06 22 73 91 18Vds 2 pneus neige Michelin moins de10 000 km, 225x55 R16. Px : 70 € les 2.06 80 87 64 59Vds chaînes voiture. Px : 15 €. 06 16 8898 22DIVERSJeune retraité cherche sur St-Priest,jardin à partager et récolte. 06 88 9893 97Vds tableau losanges. Px : 20 €, vêtementshomme, chaînes voitures. Px : 15 €.06 16 88 98 22Vds tapis de marche motorisé, achetéen mars 2004, 700 €, bon état, peu servi.Px : 199 €. 04 78 20 13 88Vds 4 chaises simili cuir noir. Px : 25 €,table avec pieds métal 80x180 stratifié.Px : 40 €. 06 78 10 73 45Vds très belles bottes femme taille 38,tbé, bon prix. 04 78 20 63 92Vds coffret parfum « flower By Kenzo »,neuf sous emballage (jamais ouvert),vapo 50 ml de parfum + lait crème pour lecorps 75 ml. Valeur magasin 68 € vendu55 €. 06 86 94 42 88Vds magnifique LED Samsung 140 cm,très bien entretenu, valeur neuf 2 990 €,acheter 2690 € en 02/2010 Darty, ultraSlim Crystal TV, téléviseurs de série 7020comptent parmi les + fins du monde,design et élégance rares avec une cohérenced’esthétique exceptionnelle. Px :850 €. 07 86 23 50 75Vds appareils ménagers, barbecueélectrique Tefal, accessoires Kenwoodchef, tourtière "Pie Magic" Breville,couscoussier tout feux, poêles à paella,moules à gâteaux, plats et marmites alsaciens,plats à tagine, appareil à crèmechantilly, livres de cuisine de chefs, régionale,étrangère, la comédie humaine deBalzac en 26 volumes, projecteur film8 mm, manteaux en opossum GT et PT.04 78 20 86 91Urgent, vds ch à coucher adulte enmerisier armoire + 2 chevets. Px : 400 €,armoire bois foncé ch enft. Px : 150 €,meuble bois hêtre TV-Hifi. Px : 150 €, frigolarge blanc. Px : 180 €, lave-vaisselleblanc. Px : 150 €. 06 83 40 23 01Vds pare-feu neuf pour cheminée foyerouvert, 5 vantaux, pliable. 06 31 84 74 16Vds VTT Rockrider 5.2 gris, suspensionavant, tbé, porte gourde. Px : 170 €. 06 4704 92 90Vds matelas mousse en 140 épaisseur11 cm, housse grise, lustre en bronze4 lampes. Px : 20 €, chaise haute bb,pliante, laqué blanc, tbé. Px : 15 €, lampede salon sur pieds en bois teinté, H 80 cm,état neuf. Px : 20 €, série de casserolesen cuivre rouge avec support étagère enchêne. Px : 50 €, ch à coucher merisierstyle régence comprenant 1 lit en 140, 2chevets, 1 armoire 3 ptes, bég. Px : 150 €,skis alpins Magnum Head 2/190 fixationssalomon ave paire de bâtons Kerma 120.Px : 20 €. 04 78 21 99 67Achète livres anciens et récents, estimationet déplacements gratuits. 06 6400 90 95Vds vêtements bb garçon naissance et1 mois, pyjama. Px : 2.5 €, body. Px : 1 €,lot chaussettes. Px : 3 €, bonnet en lainenaissance, lainage naissance, doomooacheté 129 € cédé 65 €, meuble buffet.Px : 300 €, son meuble TV. Px : 150 €. 0662 76 56 49Vds climatiseur mobile monobloc,silencieux, évacuation de l’air par l’extérieur,bon état. Px : 250 €. 06 29 28 44 70Vds collection de 17 volumes Histoireillustrée de la guerre de 1914 de GabrielHanotaux, éditeur Gourouilhou 1915 à1924 en parfait état. Px : 100 €. 06 88 7835 85Vds table de cuisson 3 feux gaz et 1électr, tbé. Px : 50 €, cuiseur vapeur Blacket Decker très peu servi. Px : 15 €, chaise


36 Saint-PrieStPetiteS AnnOnCeSTexte à publierInformations annonceurhaute bon état. Px : 40 €, pour bb 1 lotcomprenant 1 pot neuf, 1 adaptateur pourlunette de wc neuf, 1 matelas à langer et 1pousse-pousse. Px : 25 €, salon en merisiermassif et tissu comprenant 1 canapé3 pl et 2 faut en bon état, 1 table bassemerisier massif et dessus en ardoise et 1gd tapis. Px : 450 €. 06 77 84 76 36vds sal à manger living + table ronde+ 4 chaises. Px : 1 000 €, meuble de TV.Px : 150 €, style contemporain, tbé. 04 7821 84 75 / 06 12 31 60 33 à partir de 17hvds salon 2 canapés 3 pl + bout de canapéou pouf, modèle unique super prix :350 € à déb, cause dble emploi. 06 74 0662 48vds vélos enfts tbé, équipement bbtransat, chaise haute, matelas…06 09 7435 89vds divers choses, vêtements, électroménager,cassettes, vaisselle, le tout à260 € ferme. 06 70 70 50 42vds combinaisons de ski fem + hom,tbé. Px : 20 € chacune, cafetière inoxprogr. Px : 20 €, table salon de style bar,roulant, plateau verre fumé. Px : 130 €. 0478 21 34 81vds lit capitonné 200x200 avec 2 sommiersde 90x190. Px : 200 € à déb. 06 3154 30 80vds bureau en pin blanc, 3 tir, 2 casiers,L 110 cm, l 60 cm, H 75 cm. Px : 30 €.06 24 57 28 22vds salon en merisier massif et tissucomprenant 1 canapé 3 pl et 2 faut enbon état, 1 table basse merisier massif etdessus en ardoise et 1 gd tapis. Px : 450 €.06 77 84 76 36vds ch complète, gde armoire, lit 2 plavec sommier à lattes, petit meuble TV,table de chevet vert. Px : 500 €, photo surbon coin, table de toilettage petit et groschiens, électr. Px : 250 €, pulls, brosses,peignes, pinces à tiques, à oreille, vêtementsde pluie en plastique, 2 armoires, 1grise avec 2 portes coulissantes et glacessur chaque porte et 1 blanche avec 2portes coulissantes et glaces sur chaqueporte, petit meuble télé noir, une 50aine✁COuLeurS vous offre la possibilité de passer gratuitement votre petite annonce. Offre réServée aux PartiCuLierS.nom : adresse :de peluches neuves. Px : 7 € les 4, lingede bb de naissance, 1, 3, 6 mois, 1 an et18 mois, 1 peu de 5 et 6 ans, petits prix,gde peluche licorne rose. Px : 25 €, petitetable ronde pour enft avec 2 chaisespliantes Dora. Px : 15 €, mini stepper pourtravailler hanches et cuisses. Px : 10 €,appareil vibrant et oscillant courroie àchanger. Px : 40 €, avier 2 bacs en grèsmarron clair. Px : 25 €. 05 50 44 20 62vds 2 meubles bibliot / vaisseliers IkeaBond, 2 vaisseliers identiques de couleurbouleau, pouvant être attachés ensemblepar une petite attache à emboîterau sommet, 1 porte vitrée de 4 casiers dehauteur, 1 porte bouleau de 2 casiers dehauteur, étagères, chacun composé de12 casiers, en bon état, qques griffuresd’usure sur le côté gauche d’1 des 2 vaisseliers,achetés neufs 620 € les 2, vendus130 € l’un ou 200 € les 2. 06 62 78 73 55robe orientale soirée taille 40 et 46. Pxà partir de 20 €. 04 78 21 54 84vds batterie neuve pour téléphoneportable Alcatel OT225. 06 88 28 77 86Meuble marron 57 de largeur et 91 dehauteur. 04 78 20 32 08vds table salon fer forgé en verre fumé.Px : 25 €, divers petits meubles, 1 pour télénoir, angle. Px : 15 €, encyclopédie médicaleancienne. Px : 25 €, divers bibelotspetits prix 3 € à 5 €, vêtements garçon 10ans. Px : 2 € pièce, ancien miroir. Px : 7 €.04 78 21 07 52vds lit barreaux bb hêtre clair, tbé, matelasBultex, neuf. 06 81 53 03 36Plaque de cuisson gaz, marque Whirlpool3 gaz + 1 plaque élect. Px : 60 €. 0687 68 99 95vds gde bibliot tubulaire, 25 rayonsverre trempé teintés bronze 5 caissonsbois palissandre, 25 tubes chromés H2.50 m, L 4 m, photo sur demande. Px :500 €, collections livres Ciné-club 36vol. Px : 36 €, Monde animal 26 vol. Px :52 €, La faune 13 vol. Px : 13 €, la France7 vol. Px : 14 €, la Bible 9 vol. Px : 36 €,encyclopédie Universalis gdes civilisationset Moyen-âge 4 vol. Px : 20 €. 0478 21 50 71Courriel : tél. complémentaire :Découpez ce bon et renvoyez-le à l’adresse suivante : COuLeurS - BP 330 - 69801 Saint-PrieSt Cedexou envoyez votre texte à notre adresse électronique : communication@mairie-saint-priest.frATTENTION : nous faisons paraître par ordre d’arrivée et en priorité les annonces pour les rubriques emploi, immobilier, auto et enfin divers,dans la limite de la place disponible. Les annonces nous étant parvenues APRÈS LE 15 DU MOIS EN COURS ne seront pas prises en compte, nipour le mois courant, ni pour le mois suivant. Les textes libres plus longs que la grille ci-dessus peuvent être simplifiés par la rédaction. Chartedes Petites annonces du magazine COULEURS : 1. les petites annonces sont uniquement consacrées aux échanges de biens et de servicesentre particuliers, à l’exclusion de toute activité commerciale ; 2. elles ne doivent pas fausser la libre concurrence commerciale, ni masquer uneactivité économique, ni entraver l’exercice de la libre entreprise ; 3. tous les textes sont soumis à la rédaction du magazine qui peut décider ounon de leur diffusion.tél.vds eL xMaS appareil fitness Domynos.Px : 100 € à déb. 04 78 21 54 95vds chauffage central éco électr,marque Rothelec, état neuf sous garantie.04 78 39 45 64vds veste et cuir t46/48. Px : 150 €.04 82 31 18 74vds machine à faire tte sorte depain, jamais servi. Px : 20 €, machineà laver avec 1 problème. Px : 40 €.06 50 44 20 62Jf vend vêtements âge 10/12 ans.Px : 50 cts. 09 50 18 59 24vds 1 frigo bon état marron H 140, L 60,Brandt. Px : 30 €, 1 meuble à chaussures,bois, H 75x70x40. Px : 5 €, 1 cousette enbois. Px : 5 €, 2 gds escabots en bois etfer très solide. Px : 10 €, 1 congel à tiroirspour dépannage. Px : 10 €, 1 gd plateau encuivre avec dessins. Px : 10 €, 1 petit plateauen cuivre avec dessins. Px : 5 €. 0478 20 01 34Cause dble emploi vds canapé fixe encuir 3 pl jaune, L 1.90 x P 0.90 x H 0.90,bon état. Px : 150 €. 04 78 20 17 81vds siège auto bb. Px : 15 €, scelleaustralienne. Px : 250 €, blouson cuir F,38/40. 09 52 67 55 84vds lit combiné, aquarium, table ronderotin, console mobigo + jeux, armoire, litadulte, sans matelas, étagère fer forgé,peluches, jouets, livres. 06 63 57 46 04vds canapé, fauteuil 3 pl + 2 pl + 2 fx 1 pl,tbé, rose/beige. Px à voir. 07 70 01 81 12vds cuisinière eKM 600 300 W ElectroluxArthur Martin, blanche. Px : 180 €,bottes noires T38 en cuir pour femme,état neuf. Px : 40 €, bureau en bois teintefoncé style régence avec 2 tir. Px : 45 €,table à repasser pliante avec supportpour linge. Px : 25 €, bureau enft beigeclair en bois avec 2 tir, H70xP51xL85.Px : 20 €, meuble blanc haut, table àrepasser repliable plus 2 portes en bas,H94xL70xP40. Px : 35 €, pouf rougeen coton pieds chromés. Px : 15 €, pèsepersonne noir et blanc. Px : 20 €, fauteuilbureau en cuir noir sur pieds 5 roulettesavec réglage. Px : 45 €, tapis enft neuf138x198 cm en moquette vert pale etpetits motifs. Px : 15 €, chaussures OuiOui noires à scratch taille 22. Px : 10 €,table blanche pliable en Formica. Px :20 €, sommier sur pieds en bois 90x190.Px : 50 €. 06 19 51 75 582 jeunes femmes vendent très importantlot de vêtements mode, robes, jupes,pantalons, chemisiers, tuniques, pulls,divers petits hauts, manteaux, blousons,marques Sinequanone, Naf Naf, Camaieu,bottes et chaussures, sacs, ceintures. Px àpartir de 2 €/pièce. 04 78 21 47 97vds 2 lits 90x200 ikea avec sommier+ matelas propre, métal gris. Px : 130 €.06 29 28 44 70vds living orme foncé 250x204,2 portes vitrées, bar, 3 niches, table200x0.85 + 0.46 2 rallonges, 6 chaisespaillées. Px : 490 €, clic-clac, cause déménagement.Px : 50 €. 09 81 25 73 35vds vélo d’appart. Px : 50 €, table bassecoul chêne. Px : 20 €. 09 53 13 31 73vds lave-linge Whirlpool excel état.Px : 200 €. 06 67 88 67 22vds 1 lot 40 étagères bois blanc stratifié46x54. Px : 40 €. 06 59 78 75 59vds différents meubles de séjour, tbé etdonne diff objets. 04 72 23 55 37vds armoire blanche en parfait étatpour ch de bb. Px : 60 €. 06 67 11 46 95Cause décès vend très beau manteaufourrure. Px : 1 500 €. 04 78 20 71 10raPPeL : pour que vos petitesannonces paraissent dans“Couleurs”, elles doiventnous parvenir entre le 1 ervendredi et le 15 du mois encours (ex. : au plus tard le 15janvier pour une parution enfévrier). nous les intégronsselon la place disponible,par ordre d’arrivée, avec enpriorité les annonces : emploi,immobilier, auto-moto etenfin divers. nous ne gardonspas les annonces d’un moissur l’autre ; si vous ne voyezpas votre annonce, renvoyezlanous par courrier ou parcourriel à : communication@mairiesaint-priest.fr enn'oubliant pas de mentionnervos nom et adresse. auCuneannOnCe ne Sera PriSe ParteLePhOne. nous ne diffusonspas les annonces de rencontre,de vente de portables et devente d’animaux.


38Saint-PriestBloc NotesMairiePlace Charles OttinaTél. 04 72 23 48 48• Du lundi au vendredi :8 h 15-12 h 15 / 13 h 30- 17 h 30.• Vie civile : idem sauf jeudi8 h 15-11 h 15 / 13 h 30-17 h 30et samedi 9 h-11 h 30.• Pour les pompes funèbres, consultez laliste affichée sur les panneaux officiels.BIJ18, place Ch. OttinaTél. 04 78 21 93 50Nouveaux horaires : mardi, mercredi9 h-12 h 30 / 14 h- 19 h, jeudi9 h-12 h 30 / 14 h-18 h, vendredi 9 h-12 h 30et 1 er et 3 e samedi du mois 10 h-12 h.Fermeture du 24/12 au 05/01 inclus.Le ScénarioPlace Charles OttinaTél. 04 72 23 60 40cine89@mairie-saint-priest.frProgramme sur répondeur0892 686 812 (0,34 euros/min)MédiathèquePlace Charles OttinaTél. 04 78 21 79 14Mardi 10 h-12 h / 14 h-19 h, mercredi etvendredi 10 h-18 h, samedi 10 h-17 h.www.bm-saint-priest.frArtothèquePlace Charles OttinaTél. 04 27 86 53 27artotheque@mairie-saint-priest.frMardi 14 h-19 h ; jeudi 11 h-17 h et surrendez-vous les mardis, mercredis etvendredis de 10 h à 12 hThéâtre Théo ArgencePlace Ferdinand BuissonTél. 04 78 20 02 50www.theatretheoargence-saint-priest.frHoraires billetterie : lundi au vendredi13 h-18 h, mercredi et vendredi 10 h-12 hConservatoire municipalPlace de l'Ancienne MairieTél. 04 78 20 03 22www.conservatoire-saint-priest.frPermanences mairiePlace Charles Ottina• Impôts : 1 er et 3 e vendredi du mois.• Logement : mar. 8 h 15-12 h.CCASPlace Ch. OttinaTél. 0800 50 86 50 (N°vert)www.ccas-saint-priest.frCourriel : contact@ccas-saint-priest.orgLundi, mercredi, jeudi et vendredi8 h 45 - 12 h 15 / 13 h 45-17 h 30 sauf vendredi16 h 30, mardi 8 h 45-10 h 30 / 13 h 45-17 h 30Prochain Couleurs : vendredi 8 mars 2013Foyer-logement "Le Clairon"4, rue Marcel Pagnol• Permanence retraite CARSat RhôneAlpes : uniquement sur RDV au 39 60(0,09 euros/min) le lundi après-midi,mercredi et vendredi toute la journée.• CICAS (constitution dossier retraitecomplémentaire) : sur RDV au 0820 200189 (0,09 euros/min) le 2 e et 4 e jeudi dumois toute la journée.Cyberbase36, bd E. HerriotTél. 04 37 25 88 60cyberbasesaintpriest@cyber-base.orgGaz et électricité• Liste des fournisseurs de gaz naturel etd'électricité : www.cre.fr• Urgence Sécurité Gaz : contacter GrDF au0 800 47 33 33 (appel gratuit poste fixe)• Raccordement au gaz naturel : contacterGrDF au 09 69 36 35 34.Médiateurs4, rue du 8 Mai 1945Tél. 04 78 21 93 08Perm. mardi 14 h-18 h 30 et présence aulocal d’aide aux victimes mardi 14 h-16 hOffice public de HLMPorte des Alpes Habitat :1-5, rue du Mal KoenigTél. 04 72 23 31 80Du lundi au jeudi 8 h 30-12 h/13 h 30-17 h,vendredi 8 h 30-12 h/13 h 30-16 hAccès au droit, aide aux victimesGpe Bellevue, Bât O.Tél. 04 72 28 40 65• Point d’accès au droit : tous les jours14 h- 18 h, sans RDV.• Aide aux victimes : lundi 9 h- 12 h, jeudi14 h-18 h, vendredi 14 h-17 h, sur RDV.• Conciliateur de justice : 1 er et 3 e lundi et2 e et 4 e mercredi, de 14 h à 18 h, sur RDV.• Avocats : 2 e et 4 e vendredis du mois,9 h-12 h sur RDV.Sécurité socialeCPAM 8, route d'Heyrieux à Saint-PriestAccueil public du lundi au jeudi, 8 h-12 h 30et de 13 h 30 à 17 h - www.ameli.fr• Tél. unique : 36 46 (prix d'un appel localdepuis un poste fixe) - infos sur les remboursements,être mis en relation avec unconseiller.• Adresse postale unique : CPAM du Rhône69907 Lyon cedex 20.Permanences CAF du Rhône• CS L’Olivier - 30, rue Maréchal LeclercTél. 04 78 21 55 56Permanences : lun. 13 h 30-16 h 30 et ven.8 h 30-12 h, 13 h 30-16 h 30• www.caf.fr : toutes vos démarches enligne : changement de situation, attestationsde paiement, consulter votredossier…Centre d'Information et d'Orientation5, Impasse Jacques BrelTél. 04 78 20 89 83Fax : 04 78 20 95 94Horaires d'ouverture : du lundi au vendredide 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 hPoste de police municipale• Ouverture au public du lundi au vendredi: police municipale : 8 h–12 h / 13 h 30–17 h 30 police administrative : 8 h 30–12 h / 13 h 30–17 h 30 • Tél. 04 78 20 00 95Radio Pluriel (91.5)15, allée du Parc du ChâteauBP 106 - 69801 Saint-Priest cedexTél. 04 78 21 83 49Centre des finances publiques40, rue Henri MaréchalTél. 04 78 20 08 27Lun au ven 8 h 30 - 12 h 15 / 13 h 15 - 16 hAnnexe Poste-MairieRue du 8 Mai 1945• Antenne mairie : Tél. 04 37 25 05 64Ouverture : lun, mar 9 h-12 h, jeu 9 h-11 h 30• Antenne Poste : voir ci-dessous Bel-AirLa Poste• Place Charles Ottina (Tél. 36 31)Lundi, mardi, mercredi et vendredi :9 h-18 h - Jeudi : 9 h-12 h / 14 h-18 h. -Samedi : 9 h-12 h 30• Bel Air - du lundi au samedi de 9 h à 12 h.Fermeture à 11 h 30 le jeudi.• Manissieux - lundi au vendredi de 8 h 30à 12 h et de 14 h 30 à 17 h. Fermeture à11 h 30 le jeudi.EauUrgence pour les problèmes d’eau, defuite ou manque d’eau. Société de distributionintercommunale : Tél. 0810 814 814DéchèterieRue du MâconnaisTél. 04 78 21 07 43• Novembre à mars : du lundi au vendredi9 h-12 h / 14 h-17 h, samedi 9 h-17 h,dimanche 9 h-12 h• Avril à octobre : du lundi au vendredi8 h 30-12 h / 13 h 30-18 h, samedi 8 h 30-18 h 30, dimanche 9 h-12 hCLLAJ / Logement et Jeunes de l'Estlyonnais8, rue du 8 mai 1945Tél. 04 37 25 02 19 •http://rhonealpes-uncllaj.org/est-lyonnais/et page Facebook : CLLAJ.LogementJeunesPour tout premier rendez-vous, vous présenterle mardi à 14 h 30 précises au CLLAJ.Marchés• Mardi et dimanche 6 h-13 h :pl R. Salengro et rue du Dr Gallavardin• Jeudi 6 h-13 h : rue Louis Braille• Vendredi 6 h-13 h : Pl Ferdinand Buisson• Mercredi 6 h-13 h :place Honoré de Balzac - ManissieuxCentre de soinsAssociation Santé Aujourd'hui9, rue Bel-AirTél. 04 78 20 90 98www.sante-aujourdhui.comPermanences infirmières : sans rendezvousdu lundi au vendredi 11 h à 12 h et18 h 30 à 19 hSur rendez-vous le samedi et dimanchede 11 h à 12 hHôpital privé de l'est lyonnais (HPEL)140, rue André LwoffTél. 0826 96 99 99Accès tram T2 porte des AlpesGareAllée des Fleurs - Tél. 3635CommissariatRue GallavardinTél. 04 78 20 20 60 - Urgences : 17Pôle emploi (accueil des demandeursd'emploi)17 ter, Bd François ReymondTél. 39 49 (0.11 €/appel)Pôle emploi • 20, rue Bel Air- Pôle emploi (entreprises) : 39 95- Mission locale : 04 72 23 05 06- D.I.S.P.A, ASPIE et DACE : 04 78 21 26 98 /04 78 21 50 18- PLIE : 04 37 25 11 52Vaccinations gratuitesPour les enfants de plus de 6 ans, les adoset les adultes le 1 er mardi du mois de 17 h à19 h à la Maison du Rhône, 21 rue MaréchalLeclerc (apporter carnet de vaccination).Rens. CDHS 04 72 50 08 68Un médecin le soir ou le WE ?Les médecins généralistes de Saint-Priestassurent les gardes en collaboration avecceux de Vénissieux.Maison médicale de garde : 17, pl de laPaix à Venissieux. Tél. obligatoire avantconsultation : 04 72 33 00 33. Du lundiau vendredi : 20 h-00 h, sam. 12 h-00 h,dimanche et jours fériés : 8 h-00 h SOSmédecin : 04 78 83 51 51Pharmacies de gardePour connaître la pharmacie de gardecomposez le 32 37 sur votre téléphone(0.34 euros/mn depuis un poste fixe) ourendezvous sur le www.3237.frLe pharmacien de garde est égalementindiqué sur la porte des pharmacies.

More magazines by this user
Similar magazines