Où êtes-vous ? - Hassidout

hassidout.org
  • No tags were found...

Où êtes-vous ? - Hassidout

&N° 117 - Chabbat BéréchitDédié pour la guérison d’Ester bat Dévora Léa ‘hj,aVivre la Paracha avec le Rabbi t''yhka n''vn“Béréchith : Au commencement, D.ieu créa leciel et la terre.”La Torah commence par le mot Béréchit - aucommencement - dont la première lettre est un Beth.Le Beth est la deuxième lettre de l’alphabet hébraïque ;pourtant, D-ieu choisit de commencer la Torah par cettelettre. On pourrait supposer que la Torah devait débuterpar la lettre Aleph - première lettre de l’alphabet - puisquela Torah répond normalement à un ordre bien strict. Ilaurait été logique, à première vue, de commencer par lemot Elokim – D.ieu créa le ciel et la terre - qui a un Aleph àsa tête.En fait, un enseignement important découle du fait quela Torah ne commence que par la deuxième lettre del’alphabet : la Torah a la qualité d’être précise ; rien nepeut y être considéré comme involontaire ou accidentel.L’usage de la deuxième lettre sous-entend, en fait, quel’étude ne représente que la deuxième phase del’approche du Juif à la Sagesse Divine.Avant de s’engager dans l’étude, le Juif doit d’abord sepréparer convenablement. Ce n’est qu’après avoir passécette étape préparatoire qu’il est assuré que son études’inscrira sous la forme appropriée à la volonté de D.ieu.C’est en prenant conscience de la sainteté contenuedans la Torah que l’homme se prépare à l’étudier. Un Juifdoit se rappeler constamment que D.ieu nous donna Sasainte Torah dans le but précis de nous relier à Lui.L’étude est le moyen qui nous permet de nous unir avecLui.Sans cette prise de conscience préalable, l’homme estcapable de voir en la Torah un recueil de belles histoires,un guide de conduite ou peut-être simplement une oeuvrequi contient une sagesse profonde. Sans la préparationadéquate, il serait capable d’oublier que la Torah estsacrée et que son objet principal est de nous permettre denous rattacher à D.ieu, le Donneur de la Torah.C’est pour se souvenir de cela que le juif récite, chaquematin avant d’étudier, la bénédiction : “ Bénis sois-TuEternel qui nous donne la Torah. ” Ainsi, D-ieu, le Donneurde la Torah prend une place primordiale dans notre esprit.C’est alors que nous pouvons atteindre la secondeétape - celle de l’étude - qui nous permet de nous rattacherà D.ieu. De cette façon, mieux nous étudions et meilleureest notre relation avec Lui.En résumé, la Torah que nous étudions ne constituedonc que le Beth ; alors que le but fondamental est de serelier à D.ieu - le Aleph.Adapté de Likouté Si’hoth Vol. XV par Rav Eliahou DahanAllumage des bougies - Horaires pour ParisChemini Atséreth, Mercredi 3 octobre : 19h07Sim’ha Torah, Jeudi 4 octobre après 20h11Chabbat Béréchit, Vendredi 5 oct. avant 19h03Fin de Chabbat, Samedi 6 octobre à 20h07 êtes-vous ?"Il est 10 heures du soir… Savez-vous où sont vos enfants ?"Cette question un peu poussiéreuse semble particulièrementdécalée de nos jours …Cependant, si l'on vous adressait à vous cette question :"Savez-vousvous êtes ?", là vous penseriez que ça relèvede l'imbécillité.A part le shopping en galeries marchandes, les visites de zooou de parc d'attractions où il est fréquent d'avoir à cherchersur un plan le petit macaron "vous êtes ici", nous avonsgénéralement conscience de savoir où nous nous trouvons.Mais savons-nous vraiment où nous sommes ?Le premier Rabbi de 'Habad, Rabbi Chnéour Zalman a été emprisonné suite à des fauxtémoignages l’accusant de se livrer à des activités antigouvernementales.Durant la détention de Rabbi Chnéour Zalman, un des officiers de Tsar qui avait entenduparler de sa grande sagesse et de ses connaissances innombrables dans tous les domaines dela vie, vint lui rendre visite dans sa cellule pour s’entretenir avec lui.L’officier royal avait une question irrésolue. " Il est écrit que Adam s’est "caché" après avoirpéché en mangeant le fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal.Lorsque D-ieu voulut parler à Adam, Il lui demanda : " es-tu ?" – D.ieu ne savait-il pas oùAdam se trouvait ?" - demanda l'officier.Rabbi Chnéour Zalman répondit : "La Torah est éternelle et son message s'adresse à toutesles époques. D.ieu a demandé à Adam, et à tous ses descendants jusqu'à la fin des temps :' es-tu ?', en es-tu dans l'accomplissement de la mission pour laquelle tu es né ?Combien as-tu accompli jusqu'à présent et que comptes-tu faire demain qui te permette deréaliser ces tâches que l'on t'a confié ?"La question " es-tu ?" est posée chaque jour à chacun d'entre nous.Comme pour la question "Qui es-tu ?", la portée de la réponse doit aller bien au-delà descatégories socioculturelles dans lesquelles on se complaît à classifier aujourd'hui tout unchacun ? Pour répondre correctement, il nous faut émettre une réponse qui provienne denotre essence profonde. Car la question de D-ieu ne s'adresse pas à Adam ou à Eve, àMichaël ou à Jennifer. Elle s'adresse à vous : " êtes vous ?" une étape importante dans laconstruction de la réponse est de comprendre qui vous êtes.La philosophie 'hassidique de Rabbi Chnéour Zalman, nous explique que "vous" êtescomposé d'une âme venue d'En Haut, parcelle du divin, et d'un corps choisi par D.ieu lors dudon de la Torah au Mont Sinaï.La Torah, principalement au travers des enseignements 'hassidique, peut nous aider à biencomprendre ces deux composants de notre être. Et, à mesure que la compréhension de nousmêmesprogresse, nous commençons à pouvoir répondre à cette éternelle question, " êtesvous?"Nos Sages enseignent que notre comportement lors de ce Chabbat Béréchit aura uneinfluence sur ce que nous serons toute l'année à venir alors prenez en cette occasion unebonne résolution que vous ne regretterez pas. Fréquentez un cours de Torah qui incluse desenseignements 'hassidiques et apprenez où vous êtes vraiment.•Ne manquez pas Sim’ha Torah ce Jeudisoir au Beth ‘Habad de Neuilly - Danses & Chantsavec les Sifré Torah, Plein de Friandises pourvos enfants, Grand Buffet : Sushi West,Charcuteries, Repas chauds & 770 Lé’haïm !


Le Rabbi t''yhka n''vn écrit… La Torah commence par la Paracha Béréchit, qui relate la créationdu monde. Il est clair qu’elle n’est pas un livre d’histoire. Torah est dela même étymologie que Horaa - enseignement. Elle est un guide pourl’existence quotidienne et précise de quelle manière on peut adopterun bon comportement, matériellement et spirituellement.Racontant de quelle manière le monde fut créé, la Torah introduitde profondes allusions et indique, en particulier, comment les êtressont conduits à l’existence, dans le monde.Chaque accomplissement, chaque réalisation qui est menée à biendans le monde, qu’elle soit matérielle ou spirituelle, doit être conformeau verset : “ Au commencement D.ieu créa le ciel et la terre ”. Ainsi,le “ commencement ”, l’entrée en matière de toute chose, consiste àsavoir et à se rappeler que “ D.ieu créa le ciel et la terre ”, lamatérialité et la spiritualité. D.ieu est le Créateur, mais Il souhaitel’intervention de certaines personnes, qui doivent considérer qu’ellessont Ses émissaires, chargées de mettre en pratique Sa Volonté.Au début de la création, “ la terre était néant, désolation etobscurité ”. Chaque action, chaque réalisation, liée au domaine de lasainteté, semble, dans un premier temps, vide de tout contenu, désoléeet obscure. Il semble qu’il soit difficile de bâtir dans le sens qui estdésiré.La sainte Torah nous raconte donc que, dès le début de lacréation : “ D.ieu dit que la lumière soit et la lumière fut ”. Là où setrouvait la pénombre, D.ieu fait soudain jaillir la lumière. Puis, lacréation se poursuivit, de manière ordonnée, d’abord les végétaux,puis les animaux, plus haut que les précédents et, enfin, Adam, lepremier homme, élu d’entre la création et apogée de celle-ci.Il en est de même pour toute action, toute réalisation relevant dudomaine de la sainteté, comme le précise le Midrach Vayikra Rabba,chapitre 25, paragraphe 3. Il faut apporter toute sa détermination à lesmener à bien. Dès lors, un seul instant suffit pour révéler la lumière làoù régnait auparavant l’obscurité.C’est ainsi que l’on peut accomplir ce qui doit l’être, ainsi quel’on peut devenir meilleur, plus élevé. Nos Sages disent que “ l’on doitconnaître l’élévation en tout ce qui concerne la sainteté ”. Pour tout cequi est lié à la Torah et aux Mitsvoth, il est nécessaire de poursuivreson avancement, d’une étape vers l’autre.Vivre avec Machia’h“ La terre n’était que Tohu et Vohu ; des ténèbres couvraient la face del’abîme, et l’esprit de D.ieu planait sur la face des eaux.” [Genèse 1-2]Rabbi Chimon ben Lakich dit que les quatre exils sont ici allusionnés :. La terre n’était que Tohu : cela représente l’exil de Babel, car il est écrit[Jérémie 4-23]: “J’ai vu la terre, et voici que tout n’était que Tohu.”. Vohu : c’est l’exil de Mède, car il est écrit [Esther 6-14] : “ Et il firentdiligence - Vayav hilou - pour conduire Haman.”. Des ténèbres : représentent l’exil de Grèce qui a obscurci la vision du peupleJuif en tentant de lui faire renier sa foi en D.ieu.. La face de l’abîme : c’est l’exil de Rome où nous nous trouvons et dont nousne voyons pas encore la fin.. et l’esprit de D.ieu : c’est l’esprit du Machia’h, ainsi qu’il est écrit [Isaïe 11-2]:“Et sur lui reposera l’esprit de D.ieu.”Mais par quel mérite va-t-il se dévoiler ?. Planait sur la face des eaux : C’est par le mérite de la Téchouva, comparée àl’eau, que l’esprit de Machia’h se dévoilera, ainsi qu’il est écrit [Lamentations2-19] : “Répands ton cœur comme de l’eau face à D.ieu.”Midrash RabbaMERKAZ STAM TSARFATCENTRE DE VERIFICATION ET DE VENTEMEZOUZOTH - TEFILINES - SIFREÏ TORAHLA RÉFÉRENCE DE L’OUEST PARISIEN DEPUIS 12 ANSFOURNISSEUR DU GRAND RABBIN DE FRANCEIgroth Kodech n°1877 - 1 er jour de Roch ‘Hodech Mar’hechvan 5713… Vous me demandez si l’on peut définir les six jours de la créationen considérant que chacun d’entre eux équivaut à plusieurs années, cequi permettra d’être en accord avec l’avis des géologues et desastronomes.Il est impossible d’accepter cette interprétation, même si quelquesSages d’Israël ont commis cette erreur, avec tout le respect qui leur estdû. Car, de cela dépend la définition du Chabbat. L’une des deuxraisons pour lesquelles nous respectons ce jour est le fait que D.ieucréa le monde en six jours "et, le septième, Il se reposa".Cette preuve simple s’ajoute à de nombreuses autres, que l’ontrouve dans la partie révélée de la Torah et dans son enseignementésotérique. Les six jours de la création doivent donc être interprétés ausens le plus littéral, tout comme nous écrivons dans les actes officielsque cette année est la cinq mille sept cent douzième depuis la créationdu monde.Vous ne devez pas être troublé par tout cela. En effet, lesscientifiques eux-mêmes émettent des théories qui se contredisentradicalement. Ils divergent également dans leurs calculs.Igroth Kodech n°1803 - 28 Mena’hem Av 5712Touj ours une nageoire d’avance...the best in Town !QUALITE - SERIEUX - COMPETENCEMERKAZ STAM TSARFAT21, RUE LOUIS PHILIPPE – NEUILLY SUR SEINE – 01 46 24 70 70SOUS LA DIRECTION DU BETH ‘HABAD-LUBAVITCH DE NEUILLY SUR SEINE“ Et Yaacov s ’en alla sur son chemin”Béréchit [32-2]Le Rabbi de Loubavitch t''yhka n''vn enseigne qu’au sortir des fêtes du moisde Tichri, au moment de renouer avec le monde profane où nous allons évoluerjusqu’au mois de Tichri prochain, l’inspiration et les enseignements puisés danstous les moments forts du mois écoulé doivent constituer les bagages que nousemportons pour le chemin à couvrir.Ce sont eux qui assurent que toutes les bénédictions puisées en accomplissantles nombreuses Mitsvoth qui ont jalonné le mois, s’accompliront pour lemeilleur et nous assureront une année de prospérité et de bien-être matériels etspirituels avec le dévoilement de notre Juste Machia’h, très prochainement et denos jours ...sgu okugk jhanv lkn ubhcru ubrun ubbust hjh‘Habad à Neuilly est une publication du Beth ‘Habad-Lubavitch de Neuilly - Direction Rav S. David Zaoui21, rue Louis Philippe - 92200 Neuilly sur Seine - Tél. 01 46 24 70 70 - www.loubavitch-neuilly.com

More magazines by this user
Similar magazines