Faits et informations. Un argumentaire relatif à la ... - Caritas

armut.halbieren.ch
  • No tags were found...

Faits et informations. Un argumentaire relatif à la ... - Caritas

DéfinitionsLa pauvreté ne se définit pas seulementpar le fait de disposer de peu d’argentDes personnes, familles et groupes sont pauvresPar contre, on parle de pauvreté absolue lorsque lesLa pauvreté est une situation de précarité qui se mani-Il est également important d’observer la pauvreté danslorsqu’«ils disposent de moyens (matériels, culturelsindividus doivent vivre avec moins que le montant déter-feste dans différents domaines. Une approche sociolo-la perspective plus large du déroulement de la vie. Onet sociaux) tellement faibles qu’ils sont exclus duminé par le minimum d’existence absolu. À l’échelon in-gique prend en compte différents paramètres de vie –constate alors qu’une enfance placée sous le signe de lamode de vie» qui, dans leur société, est le «minimumternational, ce montant est fixé à 1,25 $ US par jour. Danstravail, formation, lieu d’habitation, santé, contacts sociauxpauvreté est souvent synonyme d’une vie entière dans laacceptable» 1 .les pays de l’OCDE, et bien sûr aussi dans un pays richeet loisirs. Une personne malade, au chômage et solitairepauvreté. On voit aussi que certaines périodes de la viecomme la Suisse, cette acception n’est pas valable.peut se trouver en situation de pauvreté, tout comme unede l’individu moyen présentent un risque accru d’entrerLa pauvreté est un problème social grave: des individus,Mais c’est un phénomène de masse dans les pays émer-famille dont le père travaille à plein temps, mais gagnedans la spirale de la pauvreté. C’est le cas, par exemple,adultes et enfants, et des familles entières en font quoti-gents et en voie de développement.trop peu pour pouvoir entretenir sa famille. Outre la fai-des moments charnières que représentent le passage dediennement et concrètement la douloureuse expérience.blesse de revenu, la pauvreté s’exprime aussi par unel’école à la formation professionnelle et à la vie profes-Certains individus vivent volontairement une existencerestriction des possibilités d’action et de participation àsionnelle, la fondation d’une famille et souvent, le divorce.En Suisse, les spécialistes mesurent la pauvreté en com-retirée avec très peu d’argent. On ne parle pas, dansla vie sociale pour les personnes ou les familles concer-parant les conditions de vie restreintes avec le niveau deces cas, de pauvreté. De même, il y a des moments denées. La pauvreté devient ainsi une question d’intégra-vie standard de la population. On parle alors de pau-l’existence dans lesquels l’individu doit vivre avec peution dans la société.vreté relative. Dans ce contexte, la perspective purementd’argent. On parle de pauvreté seulement lorsque laéconomique (qui dispose de combien d’argent) n’estsituation de pauvreté est durable.pas seule en cause: d’autres critères entrent en ligne decompte – la santé, la situation professionnelle, le lieu dedomicile p. ex. – ainsi que des critères plus subjectifscomme le sentiment des gens sur leur condition.6 71 Voir Christin Kehrli, Carlo Knöpfel, Manuel sur la pauvreté en Suisse, éd. Caritas, Lucerne, 2006, p. 26.

More magazines by this user
Similar magazines