FEVRIER2013:Mise en page 1.qxd - Baccarat

ville.baccarat.fr
  • No tags were found...

FEVRIER2013:Mise en page 1.qxd - Baccarat

actualitésACTUALITÉSRésidence PasteurEn ce jeudi 10 janvier 2013, la galette des rois a été un momentde convivialité entre les résidents, les membres du CCAS etles responsables.Yvette COUDRAY, Adjointe au Maire,en charge des Affaires SocialesLes voeux du Maireau personnelcommunalLe personnel communal, actif et retraité aété accueilli pour la traditionnelle cérémoniedes vœux du Maire dans un pôle sportifflambant neuf. Eric CHAPAYS, DirecteurGénéral des Services, en capitaine d’équipe,a salué et félicité ses collaborateurs pour letravail accompli au cours de cette premièreannée d’exercice à leurs côtés.En présence des élus, Josette Renauxétant empêchée ce jour pour raisons desanté, c’est Christian GEX, Adjoint chargédu personnel qui a lu le discours du premiermagistrat et a transmis ses vœux de bonne annéeaux agents territoriaux. Enfin Bruno HAŸ, Directeurdes Ressources Humaines a procédé à la lecture desétats de service du personnel nouvellement retraitéou médaillé.Elles ont pris « la quille » comme le dit l’expression !Nicole LEDRAPPIER, agent du pôle ménage à l’Hôtelde ville est entrée en 1996 et est partie en retraite le1er novembre 2012.Marie-Jeanne GEORGEL, retraitée depuis le 1 er juillet2012, fait partie des effectifs depuis 1991 comme agentau pôle ménage, puis au service logistique scolaire.Elle reçoit également la médaille d’argent pour 20 ansde service.Deux promotions pour les médaillés, celle du 14 juillet2012 et celle du 1er janvier 2013.Jean-Marc JEHL, retraité depuis 2009, a été agent devoirie depuis 1985. Il est médaillé d’argent pour 20 ansde service.Pascal ROEHRIG, Directeur Général des Services àla retraite depuis le 1 er janvier 2011 est égalementmédaillé d’argent pour 20 ans de service.Christian RAFFIN, entré au service de la ville en 1982comme Maître Nageur Sauveteur (MNS) et ce jusqu’en2011. Après 28 ans passés à la piscine, il est rattachéau service culturel comme agent logistique.La seconde promotion verra récompenser Marie-ClaireDIVOUX, secrétaire du Maire et du DGS depuis 1982,médaillée de vermeil pour 30 ans de service.De vermeil également sera décoré, Jean-PierreGIRONDE, entré en 1983 aux services espaces verts,puis rattaché au pôle gardiennage depuis 2009.Jean-Louis DENOYÉ, entré en 1977 comme menuisier,il est depuis 2009 responsable du pôle gardiennage etdu pôle ménage. Il obtient la médaille d’or pour 35années de service.Jean-Pierre VERELLE, est également décoré de lamédaille d’or. Il travaille au service voirie depuis 1978.Félicitations à tous !4


DOSSIERdossier2013 Les voeux du maireDes actes : les citoyens en attendent de leurs élus et c’est fort légitime. Notre ville avait besoin que nous osions le changement.Changer nos habitudes, oser la nouveauté, moderniser nos services et bâtir des équipements, voilà mon souci quotidien afinde poursuivre le Bien Commun, notre Bien à tous.En témoigne ce magnifique pôle sportif de BACCARAT dans lequel tous sont rassemblés actuellement pour échanger lesbons vœux en cette année 2013 qui débute.Un projet phare de notre mandatLe nouveau visage de BACCARATForte de cetteréalisation, dontle coût s’élève à3.5 millions d’euros(1000 euros aumètre carré) lamunicipalité a tenuà regrouper lesa s s o c i a t i o n ssportives dans uncomplexe unique, construità partir de la salle de sport existante.Il s’agit là d’un projet en parfaite cohérence avec notre stratégiede développement du territoire et qui, de plus, aura un réelimpact sur son attractivité ainsi que sur l’économie locale.BACCARAT, chef-lieu de canton, permettra plus que jamais à lapopulation des petites communes voisines de bénéficierd’équipements qu’ils ne peuvent trouver chez eux.Ce projet fédère donc de nombreuses personnes, bien au-delàdes 35 associations sportives de la Commune.Toutes ont été associées à l’étude de faisabilité du pôle sportifafin de pouvoir l’optimiser en répondant aux besoins et auxattentes.Ainsi se verront confortées les disciplines déjà existantes maisd’autres qui n’avaient pas pu être mises en place jusqu’àprésent, faute d’équipements adéquats, pourront enfin voir le jour.Avec la création de ce complexe, la Ville de BACCARAT pourraainsi offrir à ses sportifs un outil de travail plus performant,complétant et accentuant l’ensemble des actions de la Villemises en place depuis cinq ans en matière d’appui audéveloppement du sport associatif, scolaire et périscolaire.Mais la Ville de BACCARAT seule n’aurait pu financer ceprojet d’envergure. Ainsi, il faut saluer l’aide duConseil Général et la Région.Notre objectif est bien le mieux vivre pour faire de notre communeun lieu de vie le plus agréable possible :- Notre but est bien de préserver nos quartiers et nos entreprises,réaliser des aménagements durables, se loger mieux, se déplaceravec aisance, accéder à des services de proximité.Voilà le sens de l’action publique, voilà les efforts que nous faisonset qui se voient matérialisés aujourd’hui.Nos actions se concrétisent, l’année 2012 aura vu le nouveau visagede BACCARAT :- le sport, la jeunesse, le tissu associatif, la culture, lamodernisation de nos réseaux d’eau et d’assainissementainsi que le cadre de vie sont au cœur de nos priorités. On peutle démontrer facilement en se remémorant les travaux qui ont eulieu en 2012 :En premier lieu, la requalification urbaine du centre-ville avecla nouvelle place des Arcades, inaugurée le 15 septembre 2012,pour un montant total de travaux 2.3 millions d’euros, en versionenchantée durant les fêtes de Noël ou pendant la saison estivale.Enfin, le centre-ville est en adéquation avec le nom du produit pharequi a fait la renommée de BACCARAT ;Dans cet esprit et profitant de ce nouveau visage, nous nousévertuerons à renforcer notre partenariat avec les commerçants,comme nous avons pu le faire dans le cadre du FISAC pour unmontant total de subventions allouées de 445 000 euros à ce jour ;Ensuite, le démarrage des travaux de terrassement de la stationd’épuration de Badménil, après avoir terminé l’assainissementLa rénovation de réseaux Route de Gélacourt jusqu’aux citésMurat ;La mise en conformité du paratonnerre et réparation des paliersdes cloches de l’église Saint-Remy ;La réfection de l’église de Badménil ;La restauration des deux tableaux de chasse d’Emile GRIDELqui retrouveront prochainement leur place à la Salle des Fêtes;Les travaux dans les écoles et notamment les structures de jeuxextérieurs ;6


NOTRE notre ville VILLERecensement en coursDepuis le 17 janvier et jusqu’au 16 février, dix agentssillonnent la ville afin de procéder au recensement de lapopulation. Merci de leur réserver un bon accueil.Ils sont tous porteurs d’une carte accréditive.Rappel : le recensement est une démarche obligatoire.Les informations recueillies restent confidentielles etn’ont qu’une seule fin statistique.DISTRICT 8Rue Adrien Michautn° pairsRue du BréchonRue CompenseRue des 3 Fr. Clément(n°s pairs)D 6 - Fabien LOTTORue de MénilRue de GlonvilleHlm GlonvilleRue des LilasChemin des ArrosantsRue du CanalD 8 et 10 - Virginie FRANCOISRue des Moulins côtéTour des VouésRue des 3 Fr. Clément(n°s impairs)Rue de Lorraine(n°s pairs)Rue PasteurDISTRICT 10 -Route de Bayon -Hameau de BADMÉNILD 1 - Cyrille BRETONRue du xx ème BataillonRue de la BaugerieHLM BaugerieChemin de MervillerRoute de MervillerQuartier HaxoRue Caserne HaxoHLM HaxoRoute de GélacourtCités MuratD 2 - Anne-Elsa NOELRue de la Liberté (partie basse)Rue Sainte Catherine(n°pairs du 2 au 36)Rue Division Leclerc(n°s pairs du 4 au 38)Rue des Abbés FrouardPlace des ArcadesPlace de la GareD 3 - Angélique CHANELRue du Dr RetournardRue des Cristalleries (n°impairs du 1 au 49)Rue du PortRue Anne KerlorRue Sainte Catherine (n°impairs du 47 au 1)Rue & ruelle de la Grande CarreRue de la DragueRue Division Leclerc (n°s impairs du 99 au 1)Rue de la Serre(Cités Serre)Rue de GernsbachRue CapelotRue de VerdunHlm Rue de VerdunFoyer des CristalleriesD 11-12-13-14Yalissane LECSEI-LORANTDISTRICT 11Rue des Cristalleries(n°pairs) + Cour desCristalleries + Pavillondes employésDISTRICT 12Rue de la Liberté àpartir de la résidencedu soleilRésidence du soleilDISTRICT 13Cités des BingottesDISTRICT 14Rue Michel ColleRue du Haut BuissonD 9 - Carole TOMASJEWSKIM.F. de la RappeRue de St ChristopheRue de la BarrièreImp. de la BarrièreRuelle de la BarrièreRoute de BadménilRoute de GlonvilleRue des GadinesCh. des GadinesRuelle des GadinesF. du Moulin à VentRue des CarmesD 5 - Brigitte VILLEMINRue HumbépaireRue Jean MonnetRue du GuéRue Charles PecatteRue des BingottesRue du ParcRuelle St WolfgangAv. du G al Rouvillois8D 7 - Marine BOYETTERue Adrien Michaut(n°s impairs)Rue de Lorraine(n°s impairs)Ruelle sous le ChâteauRuelle de la ParoisseRue de la ParoisseRue des PertusotsRue Abbé MunierAvenue de LachapelleRue du Pont de PierreRue Emile GridelPl. du G al de GaulleRue du Moulin de DeneuvreRue des Moulins côtéDeneuvreD4 - Patricia MALHERBEImpasse Fbg HumbépaireFaubourg HumbépaireRue des VosgesRue du PrieuréRue Adhémar de MonteilRue de GrammontRue du Maréchal LyauteyRue du Maréchal FochRue du Dr SchweitzerRue Joliot CurieRue de Lattre de TassignyAllée des Acacias


Le pôle sportifa ouvert ses portesOrganisé par l’Office Municipal desSports, le pôle sportif a été ouvert à touspendant un week end. Des visites commentéesont permis d’expliquer l’usage sportif dece nouveau bâtiment.L’affluence a été au rendez-vous puisquepresqu’un millier de personnes s’estdéplacé. Cela prouve à quel point cebâtiment était attendu. Peut-être pourdécouvrir la fameuse salle de gymnastique,tellement espérée sur Baccarat quepersonne n’y croyait plus ou encore unesalle de musculation mise en valeur dansun nouvel écrin ou bien la salle de danseavec son véritable parquet souple.Le pôle sportif a la capacité d’accueillir 6 activités sportivessimultanément dans des conditions d’accueil et d’hygièneparfaites. Cela a été un véritable défi pour Florence Camara,architecte en charge du pôle sportif que d’imaginer unbâtiment avant tout fonctionnel mais aussi innovant.Beaucoup de bachamois ont souligné la clarté des lieux, descouleurs originales avec des matériaux bruts et la surprenanteterrasse ouverte. Ces journées « portes-ouvertes » ont permisde découvrir les détails comme la sonorisation, les zones destockage ainsi que toutes les installations annexes qui font laréussite de ce bâtiment selon le point de vue des utilisateurs.Le démarrage des activités au pôle sportif ayant eu lieu le 9Janvier, on peut dire dès à présent que le pôle sportif estconforme aux attentes et s’avère très pratique à l’usage.Les 12 et 13 janvier, les membres de l’OMS ont guidé les visites du Pôle sportif.Ce résultat est véritablement le fruit du dialogue permanentavec l’ensemble des associations sportives qui ont été associéesdès la conception du projet mais aussi dans le fonctionnementcomme l’élaboration du règlement intérieur par exemple.Avec ces nouvelles installations, c’est un nouvel élan sportifqui jaillit sur Baccarat pour longtemps.Petit rappel, il est demandé à tous les utilisateurs de veniravec une deuxième paire de chaussures, propre et adaptée àla salle d’évolution. La sécurité des biens est assurée par lamise à disposition de casier de stockage, il suffit de venir avecun cadenas pour un verrouillage.David BÉGNÈNE, Adjoint en chargedes infrastructures sportivesDe fil en bijou....Les créateurs sont à l'honneur au Pôle Bijou !Afin de valoriser sa galerie, ses formations, ses atelierset l'ensemble des actions liées à son développement, le PôleBijou organise une soirée privilège exceptionnelle, avec pourfil conducteur le bijou.Samedi 9 Mars 2013Exposition "Entre bois et pierre"au Pôle Bijou Galerie de 18h30 à 20h1515 créateurs de bijoux et plus de 150 pièces exposées(en bois, papier, galets, roches, etc...) venant deFrance, d'Italie de Suisse, des USA et de Turquie.Visite du Pôle Bijou Taillerieavec la rencontre et démonstration de bijoutiersConférence à 19h et 19h45"Le corps porteur de modes et de symboles"Défilé "De fil en Bijou"à partir de 20h30 Salle des fêtes de Baccarat2 créateurs de vêtements ouvriront le bal avec la présentationde leurs collections :- IDALINA Création (Meurthe-et-Moselle)- MA:LIZ (Allemagne)3 créateurs de bijoux nous présenteront des pièces d'exception :- BAMAO (Doubs)- DJOKO NDIGUEL (Meuse)- Nathalie LAHAYE Création (Meurthe et Moselle)Une collation et une rencontre avec les créateurs clôturerontcette soirée de manière conviviale.Tarifs : En pré-réservation (jusqu'au 2 mars)*Classe 1 : 12 € / Classe 2 : 10 €Sur place : Classe 1 : 18 € / Classe 2 : 15 €* Places en nombre limitéRENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS :03 83 76 06 99 ou info@polebijou.com9


NOTRE notre ville VILLEL’ESPACE LOISIRS :un nouveau lieu pour lesactivités culturelles, musicaleset les loisirs créatifs.Pour rappel, l’Espace Loisirs était utilisé à 70% parles associations sportives Bachamoises. L’arrivée duPôle Sportif, en face, libère toutes les activités,laissant un bâtiment quasi inoccupé. La volonté desélus a été de regrouper les activités culturelles,musicales et de loisirs créatifs au sein de l’EspaceLoisirs dans un environnement encore plus adaptéque ce dont bénéficiaient les associations jusqu’à présent.Cette réorganisation des bâtiments, projet dans les cartonsdepuis 3 ans, a pu voir le jour dès l’ouverture du Pôle Sportif.L’Espace Loisirs maintenant bien occupé a forcémentlaissé Louise Michel sans aucun besoin pour la ville.La réorganisation des salles de l’Espace Loisirs permetavant tout de satisfaire l’ensemble des activités associativeset surtout de pouvoir répondre à des nouvellesdemandes.Une salle dédiéeaux loisirs créatifs,disposant de points d’eauLa salle principale (la plus grandepièce) est aussi disponible, à partir du vendredi soir et leweek-end, pour les assemblées générales ou encore desréunions comme la galette des rois en ce moment.La salle à l’étage bénéficiant du réseau câblé permetd’accueillir les formations à l’informatique ou à la retouchephoto tout en conservant les ordinateurs du KiosqueInformation Jeunesse (KIJ).10Notons par exemple, la mise à disposition d’unesalle pour une nouvelle activité informatique organisée parl’amicale des cristalleries.Une salle spécifique aux loisirs créatifsBeaucoup plus claire maintenant, avec 20m 2 supplémentaireset l’apport de 3 lavabos, cette salle que nous appellerons« salle des loisirs créatifs » permet de satisfaire aux activités decouture, de peinture sur soie entre autres.Elle sera également utilisée pour les ateliers dédiés à la jeunesseque ce soit le Warhammer ou encore les animationspériscolaires gratuites comme la sculpture.La salle principale, libérée des activités sportives, estmaintenant parfaitement adaptée pour la musique ensemaine que ce soit la Guériotte ou l’Orchestre Baroque.Les pianos et synthétiseurs sont présents dans une salle àproximité.Par ailleurs, le service jeunesse de la CCVC, locataire deslieux pour des missions de service public que sont l’accueildes enfants le mercredi et pendant les vacances, estconforté au cœur de ce bâtiment qui bénéficiera d’unréaménagement fonctionnelLa volonté de regrouper les associations culturelles et sportivesdans des bâtiments proches permettra de favoriser dans unmême espace le développement du tissu associatif.Le « Pôle Gardiennage » assurera la sécurité des biens etdes personnes pour un bon déroulement des activités dansles locaux. De plus, la gestion de 2 bâtiments prochesfacilite grandement leur suivi.Stationnement et circulationLe sens de circulation a été modifié avec la mise en sensunique de la rue Emile Gridel.Un nouveau traçage du stationnement au sol permettra dele rationaliser. Les automobilistes sont aussi invités à nepas oublier qu’il est possible de se garer place Général deGaulle.David BÉGNÈNEAdjoint en charge des infrastructures


NOTRE notre ville VILLENouvelle adressepour la bibliothèqueLa bibliothèque associative est maintenantinstallée au “mille clubs”, place du Généralde Gaulle et sur recommandation de lacommission de sécurité , la ville y a réalisétous les travaux nécessaires.Installation en principe temporaire(encore que l’on connaisse du “temporaire”qui dure !) car nous réfélechissons auxmoyens pour soutenir ce service primordialnotamment sur un projet intercommunalde bibliothèque-médiathèque.Nouvel espace, nouvelle déco…Impossible de résister à l’envie depousser la porte !La vie se lit en jaune et vert.Des meubles réhabilités avec un coupde peps énergisant : les étagères sontcouleur fuchsia, le coin des tout-petitspétille de bonne humeur, les livresanciens ont été donnés pour uneœuvre humanitaire au Congo.Anne-Marie, Elise, Jacqueline, Jean-Marie,Marie, Martine, Michel et Moniquevous accueillent à chacune despermanences d’ouverture de la bibliothèque.Le choix desnouveautés330 livres neufs achetés en2012.C’est en toute liberté quenous élisons nos coups decœur permettant ainsipar des affinités secrètesle cheminement del’émergence d’unepoignée de livres qui debouches à oreilles, serontceux que nous aurons leplus envie de lire.Le coin des enfantsLe président s’occupe de la gestion administrative ainsique des contacts avec la municipalité.La secrétaire prend en charge l’achat et l’enregistrementdes livres.Les cotisations des adhérents et la subvention de la villede Baccarat ont permis d’acheter cette année328 livres en 2012.Pour l’année 2012, la bibliothèque a enregistré un totalde 1459 passages de familles adhérentes, pour l’empruntde 3062 livres pour adultes et 2376 livres pour enfantssoit 5438 livres empruntés.C’est le personnel des services techniques de la ville quia repeint les pièces et abattu une cloison afin de diminuerles coûts de réhabilitation. Mais c’est une entreprise dedéménagement qui s’est chargée du transport des nombreuxlivres.Quant au comité, il a fait un travail remarquable, il s’estoccupé de la modification et peinture des étagères, de lamise en place des livres ainsi que de la décoration dulocal. Il a fallu fabriquer 30 bacs à bandes dessinées carles anciens étaient trop vétustes et pas transportables.Le déménagement a mobilisé le comité et quelquesbénévoles pendant lapériode des fêtes de find’année. Ils ont passéplus de 280 heures autotal pour déménager lesétagères, les 8000 livres et1500 bandes dessinées.HEURESD’OUVERTUREMercredi de 16h à 17h30,Vendredi de 9h à 11h et de17h à 18h30.Toutes nos félicitations au président, à toute l’équipedu comité et aux bénévoles pour leur belle implicationdans ce projet. Le résultat est à la hauteur des espérances.Un livre n’est pas un objet de consommation.Un livre c’est une manière de rencontrer l’autre, de suspendrele temps, de s’étonner devant les beautés inventives de lalangue de l’auteur, c’est la possibilité de voyager de l’autrecôté du monde ou de se réfugier sous la couette pourmieux se retrouver soi-même.Un livre c’est un secret, une promesse, un pacte deconfiance. Lire c’est vivre.DES TARIFS EN BAISSELes abonnements annuels fixéspour 2013 sont les suivants :abonnement individuel : 10€Abonnement familial : 15€Prêt de 3 semaines.Jocelyne CAREL,adjointe chargéede la culture & de lacommunication11


NOTRE notre ville VILLELa solidarité à BaccaratQUELS LEVIERS D’ACTION SOCIALE POURLES PETITES COMMUNES ?Si les moyens financiers et humains constituent le nerf de laguerre pour l’ensemble des acteurs locaux, quels que soientleurs champs de compétence, les CCAS des petites communes,aux moyens limités, n’ont d’autres choix que de s’appuyersur un certain nombre de leviers fondamentaux qui donnenttoute la valeur ajoutée à leur action.Des simples aides directes en nature d’hier, à la diversificationnécessaire des services proposés aujourd’hui, le servicepublic de proximité témoigne ainsi de ses capacités d’adaptationet de la pertinence du principe de subsidiarité à une époqueoù nos concitoyens attendent de leurs élus qu’ils soient àl’écoute de leurs préoccupations.RAPPEL DES MISSIONS DES CCAS.Le CCAS, une structure paritaireLe CCAS, établissement public administratif, est présidé deplein droit par le maire de la commune. Son conseil d’administrationcomporte la particularité, unique en France et en Europe,d’associer aux élus issus du suffrage universel, des représentantsde la société civile, notamment de la vie associative : outrele président, le conseil d’administration comprend, pour leCCAS, des membres élus en son sein à la représentationproportionnelle par le conseil municipal. Le conseil d’administrationcomprend également des membres nommés parmi lespersonnes participant à des actions de prévention, d’animationou de développement social menées dans la commune ou lescommunes considérées.Au nombre des membres nommés doivent figurer un représentantdes associations qui œuvrent dans le domaine de l’insertionet de la lutte contre les exclusions, un représentant des associationsfamiliales désigné sur proposition de l’UDAF, un représentantdes associations de retraités et des personnes âgées du départementet un représentant des associations de personnes handicapéesdu département.SOCIALLa parité apporte au CCAS une cohérence d’interventionplus forte puisqu’elle s’inscrit dans la réalité et la diversitéde la commune et de la société dans laquelle il s’organise.De plus, elle induit des coopérations négociées et adaptéesentre les élus, le monde associatif et les professionnels sociauxqui le composent.A l’inverse de l’aide sociale légale, l’action sociale facultativerelève de la libre initiative des collectivités territoriales.Les missions du CCAS sont, en la matière, définies de manièregénérale, par l’article L123.5 du code de l’Action Sociale etdes Familles : « le CCAS anime une action générale deprévention et de développement social dans la commune,en liaison étroite avec les institutions publiques et privées.C’est essentiellement dans le cadre de cette mission élargieque s’exprime la politique sociale du CCAS et que se dessinentses priorités d’action.Le CCAS peut intervenir sous la forme de prestations ennature ou en espèces, remboursables ou non. Ainsi, il meten place des dispositifs divers sous forme d’aides financières,d’actions ponctuelles ou durables de soutien à la population.Ces aides « extra-légales » complémentaires et subsidiaires,témoignent du rôle de proximité du CCAS et de sa souplessed’intervention, notamment vis-à-vis des publics en difficulté.Le CCAS peut, en outre, créer et gérer en direct (à ladifférence des communes) les établissements et servicesrelevant de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action socialeet médico-légale (structures pour personnes âgées, serviced’aide-ménagère, service de soins infirmiers à domicile …12SOCIAL : BILAN ANNUEL DUCCASAu cours de l’année 2012, le CCAS deBACCARAT a aidé 142 familles pourun total de 342 personnes.10 couples, 20 familles-enfants, 63 famillesmonoparentales et 49 personnes seules.L’aide alimentaire est principalement laplus sollicitée.125 familles ont été dirigées vers labanque alimentaire.86 bons sous forme de bons « alimentationhygiène», pour un montant de 2822,50€.Des aides diverses sont également ànoter : problèmes d’énergie, demandesd’appartement, aide-ménagère.E C O N O M I E SD’ENERGIEAvec le soutien d’EDF etdu CONSEIL GENERALDE MEURTHE-ET-MOSELLE, 11 bénévolesaident 26 famillespendant un an dans ladémarche d’économied’énergie.NOËL106 enfants pour 55 familles ont été invités à participer à la séance cinéma,salle Concorde. 74 enfants qui ont participé à la fête de Noel du CCAS.C’est avec beaucoup de plaisir qu’ils ont reçu les cadeaux prévus à leurintention.Le CCAS a permis de soutenir l’opération 1 er et 2 ème départs en vacances enpartenariat avec le service jeunesse de la CCVC. Ce sont 6 enfants qui ontpu ainsi en bénéficier.Yvette COUDRAYAdjointe au Maire, en charge des Affaires Sociales,Vice-présidente du CCAS


ExpositionConférenceCINEMAHommage à “ Romy Schneider ”Une exposition dédiée à l’actrice ROMY SCHNEIDER se tiendra à l’Hôtel de Ville du25 janvier au 9 mars 2013.Elle est réalisée, d’après des documents extraits de la collection privée deJean-Claude EBERLE, Bayonnais, cinéphile de toujours et fervent admirateurde l’actrice qu’il a rencontrée à différentes reprises et dont il garde un souvenirébloui. Grâce à sa documentation il a réalisé l’iconographie du livre « Romy, princesse del’écran » écrit par Françoise ARNOULD et Françoise GERBER en 1985.CULTURECONFÉRENCELa vie de Romy Schneider sera racontéepar Jean-Claude Eberlé et JosetteRaoult.Romy Schneider, révélée par la trilogiedes SISSI effectua une brillante carrièreen France et deviendra l’actricepréférée des français durant de trèslongues années. Egérie de ClaudeSautet dans les années 1970, ellesera aussi élue actrice du siècle.Les propos, illustrés par un diaporamad’images d’archives personnelles,seront étayés par différentes biographiesréalisées sur la mythique actricequ’était Romy Schneider disparuede l’univers cinématographique en1982, à l’âge de 44 ans seulement.La découverte de ce tragique maisfabuleux destin sera suivie d’uneséance de questions-réponses.Jeudi 21 février / 20h/Hôtel de Ville de BaccaratAnimée par Claude Eberléet Josette Raoult - Entrée libreL’exposition bachamoise retracera, en images, l’itinéraire personnel et cinématographiquede cette comédienne d’exception. On célèbre dans le monde entier les 30 ans de sadisparition (Paris – Cannes – Berlin – Bohn, Berchtesgaden,Rome, Varsovie, New-York, San Francisco, Ozaka, Cuba).Romy Schneider, issue d’une célèbre dynastie de comédiensd’Outre Rhin, est une actrice légendaire née à Vienne (Autriche)le 23 septembre1938. Propulsée dans le 7 ème art grâce à son rôled’Elisabeth d’Autriche dans la trilogie des SISSI qui lui permitd’éblouir le public européen, elle a représenté, au cinéma et dansla vie, l’idéal français des années 1970. Egérie de Claude SAUTET,elle a su, avec passion, incarner des femmes modernes,marquantes ou troublantes, tout en menant des combats personnelsdifficiles qui la firent perdre pied et disparaître prématurément,en mai 1982 , à l’âge de 44 ans alors qu’elle était au sommetde son art et de sa beauté. Sollicitée par les plus grands metteursen scène : Visconti, Risi, Preminger, Welles, Marischka,Zulawski, Enrico, Girod, Miller, Rouffio ... elle s’étaitintégrée à tel point dans le cinéma français qu’on laconsidérait, bien qu’allemande, comme française au mêmetitre qu’Annie Girardot, Simone Signoret, ses amies dans lavie, ses rivales au cinéma. N’est-t-elle pas la première actriceà avoir été distinguée lors de la première cérémonie desCésars du cinéma français ? Comment ne pas s’enorgueillirquand la réputée revue Marianne vous vous considèrecomme l’actrice du siècle, l’idéal féminin français !EXPOSITION à l’Hôtel de Ville :Entrée libre du lundi au vendredide 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h(sauf jeudi 14 h et vendredi 17 h 30)et samedi de 10 h à 12 h.CINÉMALe Concorde - Baccarat“ LA PISCINE ”Jeudi 31 janvier/ 14h30Avec l’aimable autorisation de la fille de Romy, Sarah BIASINI,le Service des Affaires sociales et le Service Culturel ont leplaisir de vous présenter un superbe film « La piscine » dans lecadre des séances du jeudi du mois au cinéma Le Concorde.« La piscine » est un film emblématique français tourné en1968 par le metteur en scène Jacques DERAY et sorti en 1969,retardé par les évènements.Aux côtés d’Alain Delon, Romy Schneider inonde l’écran deson rayonnement dans une ambiance policière des plus intriguantes.A noter aussi la participation de la toute jeune actrice Jane Birkin.Sur le territoire français, 2 millions et demi de visiteurs verrontce film culte. Sa renommée cinématographique ne sera plusjamais démentie.Un film policier plein de suspens : Jean Paul et Marianne forment uncouple idéal et coulent des jours heureux dans leur magnifique villaavec piscine à St Tropez. Jusqu’au jour où arrive Harry, au bras desa fille Pénélope. Ancien amant de Marianne, l’homme trouble cettevie tranquille. La tension monte !13


La banque alimentaire de Nancypartenaire du SLUCLa banque alimentaire de Nancy et sa région et le SLUC NancyBasket ont renouvelé pour 2013 le partenariat conclu en 2012,pour mettre en exergue nos valeurs communes de solidarité, deconvivialité et de travail en équipe.Geneviève PUPIL, Présidente de la Banque Alimentaire (deNancy et sa région, et Christian FRA, Président du SLUC NancyBasket marquent ainsi la volonté commune de leurs deux équipesd’oeuvrer ensemble en la direction des plus démunis de nosconcitoyens.2012 avait vu la réalisation d’une première collecte qui avaitpermis de récolter auprès des spectateurs du match contre l’ASVEL850 kilos de café et de sucre.Cette opération est renouvelée en 2013, en accord avec le GrandNancy partenaire de nos deux structures et se déroulera lors desmatches à domicile contre Gravelines (vendredi 25 janvier) et laSIG Strasbourg (le lundi 11 février).Il s’agira d’une collecte de café et de sucre que les spectateursseront invités à déposer à l’entrée de la salle Jean Weille lors dumatch contre Strasbourg et nous espérons renouveler le résultatde 2012 en termes de tonnage.La collecte 2013 est placée sous l’amical parrainage de Solo DIABATÉ,meneur et homme clef de l’équipe depuis la blessure de JohnLINEHAN.Pour mémoire, la Banque Alimentaire de Nancy a distribuégratuitement en 2012 à ses 56 Associations partenaires (dontBaccarat) 1.800 tonnes de produits alimentaires qui ont étédestinés à plus de 11.500 de nos concitoyens du sud du département.Ce tonnage équivaut à 3.600.000 repas.Pour en savoir plus :- sur la banque alimentaire de Nancy :www.ba540.banquealimentaire.org- sur le Sluc Nancy Basket : www.sluc-basket.frbanque alimentaire, Joël FURLAN : 06 74 60 41 66Sluc Nancy Basket, Quentin LOZZIA : 06 71 32 77 00TRIBUNE tribune libre LIBREPas de contribution reçueRéunion “Flor’idéesLa mission Villes et Villages fleuris de Meurthe et Moselleorganise une réunion d’informations « Flor’idées » à lasalle des fêtes de Baccarat le lundi 11 février de 18h à20h. Elle s’adresse aux élus, aux agents des servicesespaces verts mais également aux habitants passionnésqui participent au fleurissement.Lors de cette réunion, différents thèmes seront abordéstels que l’organisation du concours départemantal, le labelvilles & villages fleuris, la mise en valeur du patrimoine,comment structurer un espace par le végétal, les massifssaisonniers, la gestion écologique des espaces verts…Inscription souhaitée par mail ou par téléphone.ededenon@cg54.fr ou 03.83.94.50.07.RecommandationsPour nos amis à 4 pattes : si les chiens courent dans la neige, il n’y a aucun risque.En revanche, s’ils se promènent sur la route ou les trottoirs salés, il est recommandé derincer les pattes à l’eau tiède et de bien les essuyer à cause de l’effet irritatif du froid etdu sel.Si vous voulez entendre chanter les oiseaux en été, ne les oubliez pas en hiver.En plus des graines, pensez à leur mettre un peu d’eau en cas de gel sur plusieurs jours.Conseils prodigués par un vétérinaire.14solutions8 1 4 2 6 7 3 9 57 5 9 3 4 8 1 6 22 6 3 1 5 9 8 7 49 2 7 5 8 1 6 4 36 4 8 9 2 3 5 1 71 3 5 6 7 4 9 2 84 7 6 8 1 5 2 3 93 8 1 4 9 2 7 5 65 9 2 7 3 6 4 8 1SOLUTIONSSudokus7 6 8 9 4 2 1 3 54 3 2 5 1 6 7 8 91 5 9 3 7 8 4 2 68 4 5 2 3 7 9 6 13 7 6 8 9 1 5 4 22 9 1 6 5 4 3 7 85 2 3 7 8 9 6 1 49 8 4 1 6 3 2 5 76 1 7 4 2 5 8 9 3Mots fléchésjeux p18Horizontalement : PROPAGANDE – TEE – IRONISERAIENT –ETAMA – TRUCS – TI – ACE – REVE – TRIE – ENLEVERA – CHIEN– NE – EMISE – MERS – BISEXUE – CHENE – BEE – GAIS – MA– RUDE – EPILE – LES – EURO – ORE – FINS – ISOLATIONS –ETE – DUS – SUTURE – CREAIT – RA – BE – ANISETTE – NAIS –EMUS – RETRACEZ – AM- ENTERRERAS – ASSAGIE – ET – ARA– BARREREZ – RI – REPARA – PARURES – RITE – BISET - SI.Verticalement : BRITANNIQUES – RAMASSER – ORACLES –DUODENUMS – PI – IPOMEE – EBERLUAIS – ABAT – ANA – VEXE– OASIS – EGARE – AGI – REMUEE –TERNIRA – ASTERIE – POIS– TETER – ENERVAS – GIROUETTES –EPI – DRUE – ECALENT– ERRERAS – REAC – HIE – SUR – ARTERE – ISTHMES –RANCES – ZUT – OTE – RIEN – LIEE – AERA – ENTIEREMENT –BIZARRES – RETIENS – ASSENES – SAISI.


permanencesÀ L’HÔTEL DE VILLEPERMANENCESADIL (infos logement) : 5 févrierde 10h à 12hArmée de terre : 20/02 de 9h à 11h.Cidff : 11/02 de 14h à 17h30.Conciliateur : 6, 18, 26 février de14h30 à 17h, sur RDV.Tél : 03.83.76.35.35CRAM : 13 et 27/02 de 9h à 12h.Entraide chômeurs : sur RDVpas de permanenceEnergies renouvelables : sur RDV,Lundi 18/02 de 14h à 17h30Mission Locale : sur RDVles mardis et vendredis.Mutualistes anciens combattants :1 février de 14h à 16h30.Relais Services Publics : 5 et 12 févrierSur RDV.CLUB club vosgien VOSGIENSorties du jeudi - +/- 10 km07/02 Départ 3 fauteuils (Kemberg)Infos : 03 59 51 17 6214/02 Sortie raquettesInfos : 03 29 41 90 9221/02 La BourgonceInfos : 03 29 41 71 8128/02 Départ cimetière d’IgneyInfos : 03 83 75 36 12RDV 13h15 -Place de la Républiqueà Raon l’EtapeETAT CIVILétat civilNaissances13/12 : Silvio DA COSTA ROSINA24/12 : Alyssa NAGEL29/12 : Loukas DOUARRE07/01: Djouliana HOLVECKFélicitations aux parents !Décès22/12 : Emma TOLAZZIveuve BRAIDOTTI24/12 : Chantal DAVIDépouse GUIMONT24/12 : Jeoffrette MORETveuve QUIGNON25/12 : Roger MAIRE27/12 : Henri REINALTER05/01 : Joseph RIO09/01 : Jean DONATI11/01 : Camille MERVELAYNos sincères condoléancesaux familles !MariagesNéantINFOS infos express EXPRESSLes journées européennes des métiers d’artles métiers d’art se mettent en scèneen Lorraine5, 6 et 7 avril 2013 – 7 ème éditionTrois jours-clé pour les métiers d’arten LorraineOuverturesd’ateliers, démonstrations de savoirfaire,participation de centres de formation etd’écoles, ouverture de lieux de rencontre entrele patrimoine et les métiers d’art d’aujourd’hui,circuits thématiques, … tous les moyensseront mis en œuvre, par les professionnels, lesassociations, les musées et la Mission RégionaleMétiers d’Art. Celle-ci coordonne la manifestationpour réaffirmer toujours davantage combien laLorraine est « terre de métiers d’art » avec plusde 1.000 ateliers et manufactures représentant plus de 150 métiers d’art différents.Cette manifestation nationale et européenne est portée par l’Institut National des Métiersd’Art, sous tutelle du ministère de l’Artisanat, du Commerce, du Tourisme, du ministèrede la Culture et de la Communication et du ministère de l’Education Nationale.Les JEMA seront une formidable opportunité de faire mieux connaître des professionspépinières de talents dans un contexte sociétal où le public s’interroge sur son mode deconsommation et cherche à se réapproprier les valeurs de biens durables, de consommationlocale sur des produits de qualité et porteurs d’identité. Avec les métiers d’art, l’objetsort de l’anonymat, on sait qui l’a conçu, réalisé, pourquoi on l’achète et à qui on le destine.Luthiers, vitraillistes, céramistes, ébénistes, bottiers main, graveurs sur pierre,rentrayeurs, créateurs verriers….la Lorraine n’est pas avare de talents. Disséminées surle territoire, au cœur des centre-ville de Nancy, Metz, Epinal, comme dans des lieux dehaute tradition : Baccarat, Epinal, Lunéville, Saint-Louis, Sarreguemines, Mirecourt,Longwy, Liffol ou Neufchâteau, mais aussi à Bar-le-Duc, Commercy ou Plombières,ce sont plus de 100 manifestations, ouverture d’ateliers, expositions avec démonstration,qui feront vivre la Lorraine au rythme des métiers d’art pendant ces 3 journées du débutavril.Dès à présent les professionnels des métiers d’art désireux de participer sont invités às’inscrire en ligne.Le programme détaillé annonçant les expositions et tous les ateliers ouverts seraprogressivement mis en ligne à partir de la fin janvier sur le site http://www.journeesdesmetiersdart.euet un livret-programme régional sera diffusé à partir de la mi-mars surtoute la Lorraine.Renseignement et information JEMA 2013 en Lorraine :Pour les professionnels intéressés :Contact : Christine FREMY 03 83 54 80 96 et jma.lorraine@inffolor.orgInscription : http://www.journeesdesmetiersdart.eu/inscriptionPour le grand public :Information : contact@metiersdart-lorraine.comProgramme : http://www.journeesdesmetiersdart.euDéneigement : arrêté du Maire du 16/01/13Dans les temps de neige ou de gelée, les propriétaires ou locataires sont tenus de balayerla neige devant leurs maisons, sur les trottoirs ou banquettes jusqu’au caniveau,en dégageant celui-ci autant que possible. En cas de verglas, ils doivent jeter du sable,des cendres ou de la sciure de bois devant leurs habitations.En temps de gelée, il est défendu de sortir sur la rue les neiges ou glaces provenant descours ou de l’intérieur des immeubles.Il est défendu également de faire couler de l’eau sur la voie publique ou les trottoirs.ReportageSuccès pour l’exposition des marionnettes d’Asie ! Après France 3 qui a réalisé unreportage sur cette exposition, c’est le site web My lorraine.fr qui est venu tourner àl’Hôtel de ville. Des images à découvrir grâce au lien suivant :http://www.mylorraine.fr/article/decouvrez-l-exposition-trois-petits-tours-dasie-etdailleurs-a-baccarat/17158/15


CUISINE cuisineLes wraps nous emballent ...en déclinaisonjambon - omelette - tomatePréparation : 20 mn Cuisson : 5 minIngrédients : 4 tortillas de blé 8 œufs4 branches de persil plat ½ bouquet de ciboulette200g de jambon blanc dégraissé 1 petit bocal desauce tomate (ou de pesto) 1 poignée de poussesd’épinards 1 cuil à soupe d’huile de tournesol selpoivre du moulin.1. Laver, sécher et ciseler le persil et la ciboulette.2. Battre les œufs à la fourchette. Saler, poivrer,ajouter les herbes ciselées.3. Couper le jambon en bâtonnets.4. Faire chauffer l’huile dans une poêle, y ajouter lesœufs et cuire en omelette fine à feu doux. Faire 4omelettes de la taille d’une tortilla. Ajouter le jambon aubout de 2 minutes puis couper le feu sans tarder pourconserver une omelette moelleuse.5. Rincer et essorer les pousses d’épinards.6. Etaler les tortillas et les tartiner de sauce tomate oude pesto, disposer une fine omelette puis quelquespousses d’épinards.7. Rouler délicatement le wrap. Fermer avec un petitruban de papier ou autre lien. Déguster tiède ou froidavec une salade verte.16


SOUVENIR souvenirRetour vers la rubrique des vieux métiers.Souvenons-nous du maître-brasseur.A Baccarat, cette activité était assurée parles frères RAUCH et Cie dans les brasseriessituées au 26 Humbépaire.Remontant à l’Antiquité (la bière appeléesikaru est attestée à Sumer au IVe millénaireav. J.-C.), la fabrication de la bière se faitgrâce au savoir-faire des brasseurs domestiqueset exclusivement à partir d’éléments naturels,l’eau, le malt, l’orge…Le maître-brasseur est la personne qui possèdela connaissance scientifique et techniquepour sélectionner et utiliser au mieux lesdifférents ingrédients pour fabriquer la bière. Il veille à ceque les diverses étapes soient respectées, du maltage au brassage,de la fermentation à la filtration. Pour chaque bière, il maîtrisela « recette » et sait quelles sont les variétés d’orge qu’il faututiliser, la qualité du malt, le type de levure, la compositionminérale idéale de l’eau, le diagramme de brassage, le profilde la fermentation. Le maître brasseur intervient continuellementpour choisir, contrôler, régler, goûter… et supervisertoutes les opérations dans la production de la bière. Il peutparfois avoir une équipe de brasseurs à ses côtés au sein d'unebrasserie. Il assure la haute qualité des produits et la variétédes goûts.EXPRESSIONS expressionsLe goût des mots pour en sourire, pour les savourer etles remettre à l’ordre du jour en joutes oratoires hautes encouleurs et en drôleries.Il a le beguin« Il s’est entiché de quelqu’un. »Avant tout, le béguin désignait la coiffe très serrée des béguines, desreligieuses des Pays-Bas et de Belgique. Le verbe embéguiner signifiait« être coiffé d’un béguin ou d’un couvre-chef similaire » tandis que,au figuré, il a pris le sens de « s’entêter bêtement » mais aussi d’ « êtrepris par une passion excessive ». L’expression avoir le béguin pourquelqu’un, c’est-à-dire « éprouver un sentiment amoureux », vient delà. On peut le comparer au verbe se toquer qui signifie autant « avoirune idée précise en tête que s’enticher de quelqu’un ».Et faut-il rappeler que la toque est aussi un chapeau ?Il a payé en monnaie de singe« Il a fait de fausses promesses pour toute récompense ; il a débitéun beau discours au lieu de payer. »LES “ VIEUX” MÉTIERSMaître-brasseurComme un chef cuisinier, le maître-brasseuradapte ses recettes aux matières premières,produits vivants qui évoluent à chaquesaison, selon le climat.Comme les sommeliers et les œnologues,les maîtres-brasseurs sont formés à ladégustation pour pouvoir reconnaître lesdifférents caractères d’une bière et lesdécrire.L’activité de maître-brasseur existetoujours et s’exerce dans les brasseriesindustrielles ou les micro-brasseries.Dans les brasseries industrielles, les maîtresbrasseurstravaillent en équipe alors quedans les micro-brasseries (environ 250 en France), le brasseurtravaille en général seul. Le maître-brasseur se tient devantles cuves mais également de plus en plus souvent dans unlaboratoire ou devant les écrans de contrôle de la productionou minute par minute, il est informé de ce qui se passe dansles cuves. Il suit en permanence tous les paramètres de lanaissance de la bière, des matières premières mises en œuvreaux différents stades de l’élaboration jusqu’à son départ versle consommateur.CITATION citation“ La paix commence en soi”.“ Nous passons notre vieà vouloir être l’autre,au lieu d’être nous même.L’important est d’habiter soncorps.”Magda Hollander-LafonAujourd’hui, quand quelqu’un paie en monnaie de singe, il le fait toujoursau figuré. Mais ce n’était pas le cas au XIIIe siècle, sous saint Louis.A cette époque, Etienne Boileau, le prévôt des marchands de Paris,établit Le livre des métiers, le premier recueil où était consigné lerèglement des métiers parisiens. Il y dispensait les montreurs de singesqui passaient sur le Petit-Pont de payer l’octroi, cette taxe pour franchirles portes des villes. En contrepartie, ceux-ci devaient distraire lesgardes du péage en faisant exécuter quelques tours par les animaux.Une vraie monnaie de singe … Pour passer ce pont, les jongleursdevaient quant à eux s’acquitter d’un couplet de chanson, mais cela n’adonné naissance à aucune expression.M.Tillier17


JEUX jeuxMOTS FLÉCHÉSanglosaxonsintoxrailleraientvolubilisauguresproduitson effetrecueilrigolomis encolèreétoile demerrétrogradetrèsdensesoustraitsocle deballebras de terremémorisesen totalitéSolutions des jeuxpage 14SUDOKUDans chaque ligne, chaque colonne,chaque carré, tous les chiffresde 1 à 9 doivent être utilisés.8 1 9 57 5 3 8 6 22 3 1 5 9 8 49 7 6 31 5 9 84 6 8 1 5 2 93 8 4 2 5 65 9 8 18 14 91 5 3 8 2 68 5 3 9 192 1 3 85 2 7 8 9 1 49 77 8couvritd’étaincoupgagnantravirasévèreimaginaitapéritifparfuméattendrisdu matincalméeremit enétatdonc àpayercueillirgrandeouvertepartiesd’intestinsmènerezle navirerapportde cerclediffuséeétonnaisfortementenselevirasdémolitvisionnocturnepiquéau viflisse lapeauverdureensabléedécrivezperdumachinstouilléepiècedu Nordcouturemédicaleflétrirajoyeuxgrains degousseprendrele seinarbre solidedécor declocherjeunemonnaieinsonorisationscoordinationtouffe degrainenéon dulabohermaphroditeimage defidélitédécortiquentroulementde caisserôderasclasseplaineslunairesoutil depaveurténusfiableapparaisvoiesanguinelargeursd’étoffequartchaudodeurfortebavard àplumescri de dépitsymboledu titanenéantà moiépaissiebérylliumventilaplaisantéétrangesfrappesfortsurprisornementsMOTS MÊLÉScérémonialpigeonsauvageil metParis enbouteille18ADRETALPESAPICBIVOUACBONNETCHALETCHAMOISCORDEECORNICHECREVASSEDENIVELEDOMAINEEPICEAFONDUEGITEGLACIERGUIDEJURALACLOCATIONMARMOTTENEVEPANORAMAPISTERACLETTERANDONNEERAQUETTESREFUGERESERVATIONSAPINSEJOURSKISOMMETSTATIONUBACVACANCESVOSGESMots mêlés :Trouver tous les mots dela liste dans la grille.Les mots sont dans tousles sens ( voir exemple).B I V O U A C S E C N A C A VE T T O M R A M G O A L P E SR R U O J E S S I L U N L D KA E T S I P O T T G A B E A IC G I T E M A D E A U C A V CL E R A M V C M O U T I I C EE P E E R R S O A M D I D E CT I T E F N A E R R A N O E RT C S S D U O N T N O I O N EE E S T A R G I D T I N N F VR A E E H P O E T O E C A E AA D G L A P I C U A N U H P SR R S A T E N N O B C N Q E SU E O H S I O M A H C O E A EJ T V C D E N I V E L E L E R


à l’afficheA L’AFFICHEProgramme sous réserve de modificationsEgalement disponible sur www.ville-baccarat.frAu cinéma “ le Concorde ”12 rue Abbé Munier -03.83.75.21.61Séances : vendredi - samedi à 20h30Séances à tarif unique : 5 €1 et 2FEVLe hobbitDans un voyage inattendu, Bilbon Sacquetcherche à reprendre le Royaume perdu des Nainsd'Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu'il croisepar hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint unebande de 13 nains dont le chef n'est autre que le légendaire guerrierThorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage,où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouarguesmeurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et desSorciers…Bien qu'ils se destinent à mettre le cap sur l'Est et les terresdésertiques du Mont Solitaire, ils doivent d'abord échapper aux tunnelsdes Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamaisle cours de sa vie : Gollum. C'est là qu'avec Gollum, sur les rives d'unlac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprendà faire preuve d'un courage et d'une intelligence inattendus, maisparvient à mettre la main sur le "précieux" anneau de Gollum quirecèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d'or est lié au sort dela Terre du Milieu, sans que Bilbon s'en doute encore…Dernière séance avant travauxFermeture du cinémale 3 février 2013LECTURE lectureLa dame de Champbrisede Lyliane MOSCALe hameau de Champbrise abrite laferme de Pervenche et de ses deuxfilles mais il est aussi le théâtre desombres énigmes … Endeuillée parla mort inexpliquée de son époux,pervenche se sent irrésistiblementattirée par le manoir de Silvabelle.Elle espère y découvrir la vérité surson passé et rencontrera le nouveaupropriétaire, Méhiel, fascinantpersonnage. Celui-ci saura-t-il l’aiderà dénouer les fils de sa destinée ?« Voir de nouveaux horizons. Partir. Revivre. »Elle y est. La pancarte indique Silvabelle, sur la droite.Encore cinq cents mètres d’un chemin forestier et lechâteau apparaîtra, sur la gauche. Elle regardera deloin si les volets sont ouverts. Sinon elle franchira leportail et se hasardera autour des bâtiments à larecherche de ses émotions enfouies, dans les pas d’une maman dontelle ne garde qu’un souvenir flou, mais si doux qu’elle en ressenttoujours la chaleur. La vaste demeure apparaît. […] mais le bruit aalerté le propriétaire. Il passe la tête par une fenêtre et, apercevantpervenche, l’interpelle :- Vous vouliez quelque chose ?Elle reste plantée là sans répondre. Comment expliquer à cemonsieur qui la hèle de loin, au moins à cinquante mètres, que cesmurs ont abrité une parcelle de son enfance ? Elle ne va tout demême pas lui crier qu’elle est l’orpheline de Silvabelle ?Livres disponiblesà la BibliothèquePl Général de GaulleMercredi de 16h à17h30 Vendredi de 9hà 11h et de 17h à 18h30Arrivé à un âge où presquetous ceux qu’il aimait sontloin ou disparus, AndrewBlake n’a même plus le cœurà orchestrer ses blagueslégendaires avec son vieuxcomplice, Richard. Sur uncoup de tête, il décide dequitter la direction de sapetite entreprise anglaisepour se faire engager commemajordome en France, paysoù il avait rencontré sa femme. Là-bas,personne ne sait qui il est vraiment, et cela luiva très bien. Mais en débarquant au domainede Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, saAttention,nouvelle adresseComplètement craméde Gilles Legardinierpatronne veuve auxétranges emplois dutemps ; Odile, la cuisinièreet son caractère aussiexplosif que ses petitssecrets ; Manon, jeune femme de ménage perdue ;Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, etmême l’impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoirle choix. Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé detout recommencer …Plus d’infos sur la bibliothèque :Lire page 1119


NUMÉROS numéros utiles UTILESURGENCESPompiers ..................................................... 18Police-secours ........................................... 17Gendarmerie ......................... 03.83.75.34.82Urgence médicale - SAMU ........................15depuis votre portable ......................15 ou 112Hôpital Lunéville ..................... 03.83.76.12.12Hôpital St Dié .......................... 03.29.52.83.00Centre anti-poison ................. 03.83.32.36.36Astreintes pharmacie .......................... 32.37ASSISTANCESEnfance maltraitée ................. ..................119Fil santé jeunes ...................... 0 800 235 236Drogue info services .............. 0 800 231 313- Depuis un portable : 01 70 23 13 13- Ecoute cannabis : .... 0 811 912 020- Ecoute Alcool : ........ 0 811 913 030Sida info service .....................0 800 840 800Croix Rouge écoute ................ 0 800 858 858Allosécu - serveur vocal ......... 0 820 900 900Caisse Primaire d’Assurance Maladie 0 820 904 184Caisse d’Allocations Familiales ...0 820 255 410DEPANNAGESEAU - urgence - service municipal....................................................03.83.75.29.83..............................................ou 06.72.02.84.41EDF ........................................... 0 810 333 054GDF ............................................0 800 668 888Câble ........................................................39 90NUMÉROS VILLECentre Technique Municipal....................................................03.83.75.29.83Week-end et jours fériés .........06.72.02.84.41Accueil Mairie ..........................03.83.76.35.35Espace Loisirs .........................03.83.75.41.13Service culturel ........................03.83.76.35.35Ecole de musique ....................03.83.75.18.96Piscine Intercommunale..........03.83.75.15.79Salle de sports .........................03.83.75.47.15OFFICE DU TOURISME .......... 03.83.75.13.3720RAON L’ETAPE> 1er /02 : Assemblée Générale (AG)de l’Amicale de La Trouche> 3 /02 : AG Club Vosgien, 10h, salleBeauregard> 7/02 : chandeleur de l’U.N.R.P.A.au foyer Kaercher, 13 rue DenfertRochereau> 8/02 : soirée karaoké ouverte àtous, à partir de 21h, restaurant "LeKalisté", route de Badonviller> du 8 au 24 /02 : expositionconcours photo "ponts et passerelles"à l'Espace Émile Gallé> 9/02 : AG de l'association "Guerreen Vosges", 14h30, salle BeauregardJusqu’au9 mars1 février2 février3 février7 février8 février9 février10 février11 février12 février15 février16 février17 février18 février21 février22 février23 février24 février2 mars9 marsAGENDAS agendasFévrierExposition-hommage à RomySchneider, Hôtel de ville, entréelibre. Lire p 13.Assemblée Générale de BaccaratDétente, Espace loisirs, 20h30.> EntraînementU7 et labellisation del’Ecole de Foot, Pôle Sportif, de 12h à 18h.> Championnat inter-clubs de pétanque, Quartier Haxo, 13h.> Loto de l’école primaire du Centre, salle des fêtes, 20h.Tournoi de foot, Pôle Sportif, 8h30.Après-midi beignets(conjoints survivants), Espace loisirs, 14h30.Ass. Généralede la banque alimentaire, Espace loisirs, 17h30.> Tournoi de foot, Pôle Sportif, 8h30.> Loto du Sporting Club, salle des fêtes, 20h.Championnat de tennis, pôle sportif, 9h.Réunion Flor’idées, salle des fêtes de 18h à 20h. Lire 14.Après-midi beignets(anciens et retraités), salle des fêtes, 14h.Ass. Générale SOS 4 Pattes, Espace loisirs, 20h30.> Repas dansant du VTT Tonic, Salle des Fêtes, 20h.> Natation : sortie au Meeting International à Gentilly, organiséepar l’OMS et le BAC. Réservations à l’Office de Tourisme.Tournoi de foot, pôle sportif, 8h30.> 9/02 : belote des P’tits Mousses,20h, ancienne école de la HauteNeuveville> 10/02 : loto de la Raonnaise> 16 /02 : Fête du Têt, à la salleBeauregard> 23/02 : soirée de l’Amicale de LaTrouche, école de La Trouche27/02 : carnaval des personnesâgées, salle Beauregard2 et 3 mars 2012Grand Carnavalde Raon l’ÉtapeRécompenses du concours des maisons illuminées, salle desfêtes, 19h.Conférence sur Romy Schneider (lire p15), Hôtel de Ville, 20h.Ass. Générale « Les Diamants », Espace loisirs, 20h.Loto du Rotary Club, salle des fêtes, 20h30.Février> Championnat de tennis, pôle sportif, 9h.> Thé dansant de Baccarat Dynamic, salle des fêtes, 14h30.Repas dansant du CE des Cristalleries, salle des fêtes, 20h.Défilé du Pôle Bijou, Salle des Fêtes, à partir de 18h30 etexposition Entre bois et pierre, jusqu’au 9 juin au Pôle Bijou,Entrée 3€. Lire p11.MEMOOrdures ménagèresBaccarat5 12 19 26 FévrierBadménilEco-sacsBaccaratBadménil1327MardisMercredis6 13 20 27 FévrierMercredisFévrierLes sacs et bacssont à déposer la veille

More magazines by this user
Similar magazines