Les usagers, le grand public français et les transports ... - UIC

uic.asso.fr
  • No tags were found...

Les usagers, le grand public français et les transports ... - UIC

Renseignements pratiquesLe centre de documentation est ouvert à tous :• du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30• le vendredi matin de 8h30 à 12h30Espace informationL’espace information a pour mission de diffuser la documentation institutionnelle de l’entreprise. Il estouvert en interne et en externe (enseignants, scolaires …) du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de13h30 à 16h30 ; le vendredi matin de 8h30 à 12h30.Adresse : Contacts :SNCF – SARDO Accueil bibliothèque : 31 90 11Centre de documentation et d’information45, rue de LondresRecherche documentaire : 31 06 55Espace information : 31 90 1075379 Paris Cedex 08 (Paris Saint-Lazare) télécopie : 31 90 65Une équipe à votre serviceDirection :Henri Zuber : 31 93 98 (01 53 42 93 98)Christian Perrot : 31 29 73 (01 53 42 29 73)Francine Bourgin, Assistante : 31 21 58 (01 53 42 21 58)Responsable du centre :Christelle Wozniak : 31 90 03 (01 53 42 90 03)Claude Vedel, adjoint : 31 90 04 (01 53 42 90 04)Jean-François Miaux : 31 33 98 Turkia Ben Mahmoud : 31 29 44Hugues Sicaut : 31 90 08 Jean-Michel Mestre : 31 33 62Jean-François Soulé : 31 90 10 Abderrahim El Harnane : 31 36 03Indicatif France-Télécom : 01 53 42 (suivi des quatre derniers chiffres)Pour vos commandes, nous indiquer, soit par courrier soit par message électronique la référence desanalyses retenues.Retrouvez nos publications sur Cap’Doc, notre portail d’information documentaireSARDO - CDIDocument propriété de la SNCF


ENVIRONNEMENT - SOCIETERetourGDW003970Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Les gares au coeur de la ville durable. La gouvernance de la gare : acteurs, rôles et premiers résultats.Deuxième éditionGARES & CONNEXIONS, 2011, 1 vol. (20 p. / 2,17 Mo), en ligne.Ce second colloque « Les gares au coeur de la ville durable » s'est déroulé le mercredi 22 juin 2011. Il s'articulaitautour de quatre tables rondes : Quel rôle pour la mobilité dans la ville durable ?, La gouvernance des gares : quelrôle des collectivités territoriales et des opérations de transport ?, La gare : plate-forme d'entrée des territoires ?, Lagare : pôle de services publics et commerciaux. Les actes du colloque sont disponibles à partir du lien suivant :http://www.gares-connexions.com/images/ateliers-gares/colloque-2011-gouvernance-gare.pdf (dernière édition : 09/2011)COLLECTIVITE TERRITORIALE, CONGRES, DEVELOPPEMENT DURABLE, GARE, MOBILITE, OPERATEUR DETRANSPORT, POLITIQUE DE L'AMENAGEMENT, SERVICE PUBLIC, TRANSPORT COMBINE, TRANSPORTDURABLE, ZONE URBAINEGDW003968Colloque : les gares au coeur de la ville durable. 2010GARES & CONNEXIONS, 2010, 1 vol. (16 p. / 888 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Ce premier colloque « Les gares au coeur de la ville durable » a été organisé le 30 juin 2010 par l'Association desMaires des Grandes Villes de France (AMGVF), et la Fédération Nationale des Agences d'Urbanisme (FNAU) enpartenariat avec Gares & Connnexions. Cette journée d'échanges visait à dégager, de manière pragmatique, lesvoies d'un développement urbain exemplaire autour des gares à l'échelle des territoires métropolitains. Les actes ducolloque sont disponibles à partir du lien suivant :http://www.regionsmagazine.com/site/articles/_EUROPE/divers/2010/07/2010-07-26-2/Acteslesgaresaucoeurdelavilledurablevf.pdf (dernière consultation : 09/2011)CONGRES, DEVELOPPEMENT DURABLE, GARE, MOBILITE, POLITIQUE DE L'AMENAGEMENT, TRANSPORTDURABLE, ZONE URBAINEGDW003934Voir les détails, demander le document...ACQUIER A. ; DAUDIGEOS T. ; VALIORGUE B.Responsabiliser les chaînes de valeur éclatées. Enjeux et limitesRevue française de gestion, 2011-06-01, vol. 37, n° 215, p. 167-183, bibliographie p. 181-183.La responsabilité sociale d'entreprise (RSE) et le développement durable sont de plus en plus appréhendés commedes champs d'innovation permettant à une entreprise de générer simultanément une valeur sociale et économique.Alors que la plupart des travaux se focalisent sur une seule firme, cet article pose les bases conceptuellespermettant d'explorer les conditions et les freins à l'émergence de telles initiatives à l'échelle d'une chaîne de valeurcomplexe impliquant une série d'entreprises juridiquement et hiérarchiquement indépendantes.DEVELOPPEMENT DURABLE, RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISEGDW003932Voir les détails, demander le document...CHARUE DUBOC F. ; MIDLER C.Quand les enjeux environnementaux créent des innovations stratégiquesRevue française de gestion, 2011-06-01, vol. 37, n° 215, p. 107-122, bibliographie p. 121-122.Les politiques environnementales créent des opportunités d'innovation majeures comme le véhicule électrique. Cesprojets impliquent d'associer un volontarisme stratégique à une capacité d'apprentissage sur de nouvellesdimensions : infrastructures, comportements des utilisateurs, éco-systèmes et modèles économiques. L'articleanalyse, à partir du cas de Renault, lele des expérimentations dans le déploiement de telles innovations :construction d'un écosystème local, support d'un apprentissage multi-acteur, constitution d'actifs récupérables etvecteurs de prescription.APPRENTISSAGE, COMPORTEMENT, ENVIRONNEMENT, INNOVATION TECHNOLOGIQUE, MODELEECONOMIQUE, VEHICULE ELECTRIQUESARDO - CDI 1 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003908COULANGE J.P. ; GOINERE C.Métropoles : Bordeaux, côté socialLiaisons sociales magazine, 2011-09, n° 124, p. 39-46, ill.Voir les détails, demander le document...Le réveil de Bordeaux se dessine dans les opérations d'aménagement en cours. Un développement qui s'appuie surla LGV, dont le contrat entre Vinci et Réseau Ferré de France (RFF) a été signé mi-juin pour un montant de 8milliards d'euros et qui raccordera la capitale aquitaine à Paris en deux heures en 2017. La région mise sur le levierde la formation et la création de 75 000 emplois supplémentaires à l'horizon 2030.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DEVELOPPEMENT, ECONOMIE, EMPLOI, ENTREPRISE,INVESTISSEMENT, LIGNE A GRANDE VITESSE, ZONE URBAINEGDW003899HERAN F.Pour une approche systémique des nuisances liées aux transports en milieu urbainCahiers scientifiques du transport, 2011-07-01, n° 59, p. 83-112, bibliographie p. 108-112.Voir les détails, demander le document...Les externalités négatives des transports en milieu urbain sont considérées d'ordinaire comme une collection denuisances parfaitement distinctes. Chaque nuisance est identifiée, puis isolée, seuls les impacts directs sontvraiment pris en compte et les impacts indirects jugés négligeables. Il en résulte un traitement séparé de chaquenuisance qui provoque des effets pervers et contradictoires. Les externalités négatives forment en fait un système denuisances interdépendantes qui convergent au niveau des impacts indirects, avec formation d'effets de synergie etde spirales négatives non négligeables. Aussi est-il préférable de prévenir les nuisances plutôt que de devoir lestraiter. Et c'est pourquoi les politiques de modération de la circulation sont justifiées. Quant à l'évaluation socioéconomiquedes nuisances, elle ne se résume plus à une somme de coûts particuliers.ANALYSE SYSTEMIQUE, CONGESTION DU TRAFIC, POLLUTION, PREVENTION ACCIDENT, SANTE,SECURITE ROUTIERE, ZONE URBAINEGDW003896MAURIN M.Sur l'environnement, les transports et les « lois d'impact »Cahiers scientifiques du transport, 2011-07-01, n° 59, p. 25-56, figures, bibliographie p. 52-56.Voir les détails, demander le document...Les préoccupations environnementales prennent de plus en plus d'importance, et cela n'épargne pas les effets dutransport sur l'environnement. Il s'agit ainsi de disposer d'outils adéquats pour mener une évaluation de l'impact desmoyens de transport. D'une manière générale de tels outils existent déjà, et l'on serait à présent plutôt confronté àune situation comprenant trop d'outils, des outils disparates et en grande partie ignorants les uns des autres. Ilimporte donc en premier de prendre du recul, de procéder à un nettoyage de l'existant et d'en profiter pour proposerune démarche plus structurée, coordonnée et globale, avec une vision claire de la morphologie des indicateursd'impact. L'article s'intéresse ensuite à l'étape de la loi d'impact, c'est-à-dire à la relation qui relie des grandeursobjectives de pollutions (la source) à de nouvelles grandeurs dites d'impact chargées de caractériser lesconséquences des pollutions sur l'environnement (la cible touchée et sa réponse). Cette étape est essentielle,plusieurs métiers de l'environnement l'ont souligné, et là aussi il y a lieu de prendre du recul pour une vision plusclaire des outils en présence. L'article se charge de faire un état de la situation, de ranger et de commenter lesméthodes que l'on rencon-tre et de proposer divers éléments de solution, au besoin en réhabilitant des résultatsmathématiques un peu perdus de vue mais qui permettent cependant de participer de manière originale àl'établissement de nouvelles lois d'impact.METHODOLOGIE, POLLUTIONSARDO - CDI 2 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003863Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Evaluer les impacts d'un aménagement urbain sur la sécurité des déplacements - Guide méthodologiqueCERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques), 2011-06, 1 vol.(69 p. / 3,24 Mo), figures, graphiques, en ligne.Les concepteurs et aménageurs de voirie urbaine s'interrogent souvent sur l'impact de leurs choix d'aménagementsur la sécurité des déplacements. Une méthode d'évaluation des conséquences d'un aménagement sur la sécuritéroutière a été mise au point, et fait l'objet du présent ouvrage. Elle consiste en une démarche se déroulant en septétapes, démarche qui a été élaborée à partir des résultats d'une recherche sur le sujet réalisée dans le cadre duprogramme PREDIT (Groupe GO4) sur les nouvelles connaissances en sécurité, à l'initiative de la Direction de larecherche et de l'innovation du ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.DEPLACEMENT, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, METHODOLOGIE, SECURITE ROUTIERE, ZONEURBAINEGDW003862Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...La consommation d'espaces par l'urbanisation - Panorama des méthodes d'évaluationCERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques), 2010-12, 1 vol.(100 p. / 4,47 Mo), ill., en ligne.Les lois « Grenelle de l'Environnement » réaffirment la nécessité de maîtriser le développement urbain, d'assurerl'utilisation économe des espaces naturels et de préserver les espaces affectés aux activités agricoles et forestières.À cet effet, la loi portant engagement pour l'environnement renforce lele des documents d'urbanisme. Ce rapporttémoigne de la démarche du groupe de travail « suivi de la consommation d'espace ». Il fournit au lecteur uninventaire des bases de données disponibles à l'échelle nationale et propose des indicateurs de consommationd'espace. Ces indicateurs sont testés sur des territoires afin d'en pouvoir apprécier les résultats.GEOGRAPHIE URBAINE, METHODOLOGIE, MILIEU NATUREL, ZONE URBAINEGDW003835Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...BAZIN S. ; BECKERICH C. ; BLANQUART C. ; DELAPLACE M. ; VANDENBOSSCHE L.Grande vitesse ferroviaire et développement économique local : une revue de littératureRecherche transports sécurité, 2011-08-01, vol. 27, n° 106, p. 215-238 (24 p. / 276 Ko), figures, annexes,bibliographie p. 235-238, en ligne.Des projets de lignes à grande vitesse existent dans de nombreux pays. Les acteurs économiques des territoires quiseront desservis ont de multiples attentes concernant cette desserte qui modifie l'accessibilité de leurs territoires :dynamisme économique, arrivée de nouvelles entreprises et populations, développement du tourisme, ou de projetsimmobiliers résidentiels et de bureaux autour des gares, etc. Or ces attentes ne sont pas toujours fondées. En effet,l'existence d'un lien automatique entre ces infrastructures et le développement local a depuis longtemps été remiseen question. Pour autant, dans certains cas, de nouvelles dynamiques émergent dans les territoires desservis.L'objectif de cette communication est de présenter une revue de la littérature académique mais également nonacadémique afin d'identifier les raisons d'une telle déconnexion entre la littérature scientifique et les discourspolitiques.DEMANDE DE TRANSPORT, DESSERTE FERROVIAIRE, ECONOMIE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT,LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DE L'AMENAGEMENTSARDO - CDI 3 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003813Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Rapport public 2011 du Conseil d'Etat. Activité juridictionnelle et consultative des juridictionsadministrativesLa documentation française, 2011, 1 vol. (396 p. / 4,12 Mo), sommaire, tableaux, en ligne.Ce rapport annuel retrace, pour l'année 2010, les grands pans de l'activité juridictionnelle et consultative du Conseild'Etat, des cours administratives d'appel, des tribunaux administratifs et des juridictions administratives spécialisées.Il présente le premier bilan de la mise en oeuvre des questions prioritaires de constitutionnalité (QPC), une sélectiondes décisions du Conseil d'Etat ainsi qu'un choix de 80 arrêts. En particulier, une partie est consacrée aux transportset notamment à l'ouverture partielle à la concurrence du transport ferroviaire ainsi que la réforme des transportsurbains de la région Ile-de-France. Enfin, il publie les avis rendus par ses formations consultatives à la demande desministres sur des questions nouvelles complexes du droit.Le rapport est disponible à partir du lien suivant :http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/114000263/0000.pdf (dernière consultation : 09/2011)ADMINISTRATION, CONCURRENCE, ILE DE FRANCE, JURIDICTION, LOI, STIF, TRANSPORT FERROVIAIRE,TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORT URBAINGDW003878Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...GOLLIER C. ; BAUMSTARK L. ; FERY P. ; AUVERLOT D.Le calcul du risque dans les investissements publicsLa documentation française, 2011-07, 1 vol. (240 p. / 2,83 Mo), en ligne.Comment la société peut-elle gérer efficacement les risques ? Comment définir un risque acceptable ou uneprévention optimale ? Les avantages escomptés d'un investissement sont-ils suffisants à l'aune des risques associéset des coûts à consentir ? Qu'il s'agisse de transport, d'énergie, d'environnement, de santé..., tout projetd'investissement est confronté à ces questions. Une commission d'experts s'est attachée à définir un cadreéconomique opérationnel pour intégrer le risque dans les évaluations. Ses travaux s'inscrivent dans la lignée desrapports Boiteux (coût des nuisances), Lebègue (révision du taux d'actualisation), Quinet (valeur carbone), etChevassus-au-Louis (valeur de la biodiversité) qui ont contribué ces dix dernières années à faire du calculsocioéconomique un outil incontournable pour éclairer la décision publique. En facilitant la mise en pratique desprincipes d'évaluation par les administrations, le dialogue instauré ici entre la recherche universitaire et les attentesdes praticiens a pour objectif d'apprivoiser le risque, à défaut de le domestiquer.Le rapport est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.strategie.gouv.fr/system/files/rapport_36_diffusion_0.pdf (dernière modification : 09/2011)FINANCEMENT PUBLIC, FINANCES PUBLIQUES, PERCEPTION DES RISQUES, POLITIQUED'INVESTISSEMENT, PROGRAMME D'INVESTISSEMENTGDW003815Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Agence du patrimoine immatériel de l'Etat. Rapport d'activité 2010MINISTERE DE L'ECONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE, 2011, 1 vol. (28 p. / 1,95 Mo), en ligne.L'Apie (Agence du patrimoine immatériel de l'Etat) présente son bilan annuel 2010, ses perspectives et ses prioritésdans le cadre juridique de la valorisation des actifs immatériels de l'Etat. Ce bilan est disponible à partir du liensuivant :https://www.apiefrance.fr/sections/actualites/l--apie-presente-son-rapport-d-activite-2010/downloadFile/attachedFile_1/Rapport_APIE_2010.pdf (dernière consultation : 08/2011)INTERVENTION DE L'ETAT, JURIDICTION, PATRIMOINE, POUVOIRS PUBLICS, QUALITE DE SERVICE,SERVICE PUBLICSARDO - CDI 5 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004033Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...JOANNIN P.Les Femmes et l'Europe. Pour une égalité parfaite et incontournableFondation Robert Schuman, 2011-09-19, n° 213, 1 vol. (10 p. / 564 Ko), annexes p. 6-10, en ligne.Les femmes représentent 51,04% de la population de l'Union européenne et, pour elles, l'égalité entre les hommeset les femmes, pourtant inscrite dans les traités, reste à établir pleinement. La Commission européenne a certes déjàadopté des directives concernant l'égalité de traitement dans les domaines de l'emploi et du travail mais elle rappelleaussi régulièrement dans ses rapports annuels que de nombreuses inégalités subsistent et que les disparitésdiminuent à un rythme trop lent. Le traité de Lisbonne a mis en place l'initiative citoyenne, un nouvel instrument pourrapprocher les citoyens et l'Union européenne. Ce nouvel outil peut être saisi par les femmes pour faire avancer laquestion de l'égalité qui reste une priorité. La Fondation Robert Schuman et la Commission européenne ont engagéun partenariat depuis 5 ans à destination des femmes concernant leurs attentes et les origines de leurs distancesvis-à-vis de la construction européenne.Ce document est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.robert-schuman.eu/doc/questions_europe/qe-213-fr.pdf (dernière consultation : 09/2011)CONDITIONS DE TRAVAIL, EGALITE PROFESSIONNELLE, POPULATION, UNION EUROPEENNEGDW003942Voir les détails, demander le document...FRIEDRICH R. ; PETERSON M. ; KOSTER A.Notre avenir dans les mains de la génération CExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 62-70.Avec 40 % de la population des pays occidentaux et des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), les consommateurs dela génération C (connectés) pèseront très lourd en 2040. Les entreprises doivent se préparer aux changements qu'ilsimposeront. La plupart des grandes industries seront concernées, à commencer par les télécoms. Mais la santé, lecommerce et les transports seront aussi touchés. Les organisations du travail virtuelles modifieront l'organisation desentreprises. Le rattrapage technologique rapide des pays émergents bousculera les modèles économiques dumonde occidental.CONSOMMATION DES MENAGES, DEMOGRAPHIE, MODELE ECONOMIQUE, ORGANISATION DU TRAVAIL,STRUCTURE DE LA POPULATION, TICGDW003831La fabrique Spinoza aux petits soins pour les fonctionnairesActeurs publics, 2011-09-02, (2 p. / 20,76 Ko), en ligneVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le think tank « La Fabrique Spinoza » insiste sur le bien-être des fonctionnaires pour améliorer la qualité desservices publiques.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.acteurspublics.com/article/02-09-11/la-fabrique-spinoza-aux-petits-soins-pour-les-fonctionnaires (dernière consultation: 09/2011)CONDITIONS DE TRAVAIL, ETAT, POLITIQUE ECONOMIQUE, SERVICE PUBLICGDW003821Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...L'institut Thomas More veut mettre l'Etat au régimeActeurs publics, 2011-09-02, (2 p. / 21,46 Ko), en ligne.Le think tank « L'institut Thomas More » préconise une cure d'amaigrissement de l'Etat pour relancer la croissance.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.acteurspublics.com/article/01-09-11/l-institut-thomas-more-veut-un-etat-au-regime ( dernière consultation : 09/2011)BUDGET, CONTROLE BUDGETAIRE, CRISE ECONOMIQUE, ETATSARDO - CDI 6 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


ENTREPRISERetourGDW004155PEPY G.Séminaire industriel 2011 de Tanger. Intervention finale du présidentSNCF, 2011-09-20, 1 vol. (14 p. / 80 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Voici le discours du président Guillaume Pepy, qui clôturait le séminaire industriel 2011 de Tanger, le mardi 20septembre 2011.COMMUNICATION INTERNE, COMMUNICATION ORALE, CONGRES, DIRIGEANT, GROUPE D'ENTREPRISES,POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, STRATEGIEGDW004149BASINI B. ; PECHBERTY M.Entretien avec Guillaume Pepy : « Priorité au train quotidien »Journal du Dimanche, 2011-09-25, p. 20 (2 p. / 493 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dans cet entetien, Guillaume Pepy revient sur les 30 ans du TGV, les questions qui se posent quant au financementde la grande vitesse, la refonte des grilles tarifaires et la position de la SNCF vis à vis de l'arrivée de la concurrence.CONCURRENCE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, ENTRETIEN, POLITIQUE DES TRANSPORTS, STRATEGIE,TARIFICATION, TGVGDW004140MAUSSION C.Alstom entre en Russie avec entrainLibération, 2011-09-26, p. 18-19 (2 p. / 829 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Après s'être associé à son homologue TMH, le leader français du ferroviaire veut jouer un rôle moteur dans larénovation du réseau russe. A lire dans ce dossier : « De la forge à la découpe au rayon laser » (1 p. / 194 Ko),« Etre dans les petits papiers de Vladimir Lacounine, le Pepy russe » (1 p. / 218 Ko), « Siemens, le rival qui veutcroiser le fer » (1 p. / 177 Ko), « Marché hors norme et financement hasardeux » (1 p. / 179 Ko).CONSTRUCTEUR, INVESTISSEMENT A L'ETRANGER, MATERIEL ROULANT, RESEAU FERROVIAIRE,RUSSIE, TRANSFERT DE TECHNOLOGIEGDW004075BERNHEIM A.Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) : bilan d'activité 2010RGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 62-67.Voir les détails, demander le document...L'EPSF est l'autorité de sécurité (ANS) au sens de la directive européenne 2004/49/CE. Elle a été créée sous laforme d'un établissement public administratif par la loi 2006-10 du 5 janvier 2006. Cet article analyse son activité.EXPERTISE, MANAGEMENT, RAPPORT D'ACTIVITE, REGLEMENTATION DU TRANSPORT, SECURITEFERROVIAIRE, TRAFIC FERROVIAIRE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW004065KLINGSIECK R.Mory Group. En redressement judiciaireInternational transport journal , 2011-07-22, n° 27-30, p. 12.Voir les détails, demander le document...Une bonne partie du groupe français de transport et de logistique, lourdement endetté, a été mis en redressementjudiciaire. Cette mesure concerne 28 des sociétés du groupe qui en compte 70 au total.ENTREPRISE DE TRANSPORT, FAILLITE, GESTION DE L'ENTREPRISE, GROUPE INDUSTRIEL, LOGISTIQUE,MESSAGERIESARDO - CDI 7 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004063KLINGSIECK R.Mory Group. Nombreux candidats au rachatInternational transport journal , 2011-08-19, n° 31-34, p. 14.Voir les détails, demander le document...La société bicentenaire française de transport, de logistique et de messagerie Mory, placée en redressementjudiciaire pour cause d'insolvabilité, a reçu environ une douzaine d'offre de reprise.ACHAT D'ENTREPRISE, ENTREPRISE DE TRANSPORT, FAILLITE, GESTION DE L'ENTREPRISE, GROUPED'ENTREPRISES, LOGISTIQUE, MESSAGERIEGDW004053ALTERMATT R.Geodis. Un nouvel élan vers l'avenirInternational transport journal, 2011-08-19, n° 31-34, p. 10-11.Voir les détails, demander le document...Geodis, la branche transport de marchandises de la SNCF, figure parmi les prestataires logistiques leaders enEurope. Cette société d'envergure internationale a effectué plusieurs acquisitions ces cinq dernières années etcompte bien poursuivre sur cette voie d'expansion.ACHAT D'ENTREPRISE, CROISSANCE ECONOMIQUE, ENTREPRISE DE TRANSPORT, LOGISTIQUE,POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, TRANSPORT MARCHANDISEGDW004054Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...UTP. Rapport d'activité juin 2010 - mai 2011UTP (Union des Transports Publics et ferroviaires), 2011, 1 vol. (27 p. / 4,52 Mo), illustrations, en ligne.Le rapport d'activité de l'UTP, couvrant la période de juin 2010 à mai 2011, présente l'UTP, ses missions et sonéquipe ainsi que l'ensemble de ses prises de position.Le rapport d'activité de l'UTP est disponible à partir du lien suivant :http://www.utp.fr/images/stories/utp/publications/RA_UTP_def.pdf (dernière consultation : 09/2011)RAPPORT D'ACTIVITE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT URBAINGDW004017Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...TREVIDIC B.Airbus relève ses prévisions de marché et continue de survoler la crise financièreLes Echos, 2011-09-20, n° 21020, p. 21 (3 p. / 671 Ko), en ligne.L'avionneur européen a revu à la hausse ses prévisions de marché à vingt ans et table désormais sur une demandede 27 800 avions neufs d'ici à 2030, à partager avec Boeing, pour une valeur totale de 3 500 milliards de dollars.AERONAUTIQUE, CONSTRUCTEUR, ECONOMIE DES TRANSPORTS, INDUSTRIE AERONAUTIQUE,TRANSPORT AERIENGDW004009LUNAU K. ; MEYER H.Sur la bonne voieCourrier des CFF, 2011-09-06, n° 17, p. 3-5, graphiques.Voir les détails, demander le document...L'article relate les résultats des CFF pour le premier semestre 2011. Le résultat s'élève à 167 millions de francs pour960 000 voyageurs transportés. 91,6 % des voyageurs sont parvenus à destination avec moins de trois minutes deretard et la sécurité a progressé avec une diminution par rapport à 2010 des accidents du travail, de train et demanoeuvre.A lire en complément, l'entretien avec Andreas Meyer, directeur général exécutif, et Georg Radon, chef des finances.ENTREPRISE DE TRANSPORT, GESTION DU PERSONNEL, RESULTAT DE L'EXERCICE, SUISSE, TRAFICVOYAGEUR, TRANSPORT MARCHANDISESARDO - CDI 8 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003928Voir les détails, demander le document...AGGERI F.Le développement durable comme champ d'innovation. Scénarisations et scénographies de l'innovationcollectiveRevue française de gestion, 2011-06-01, vol. 37, n° 215, p. 87-106, bibliographie p. 104-106.Dans cet article, l'auteur propose un modèle stylisé d'action collective, la conception de champs d'innovation pour ledéveloppement durable. Cette activité mal connue permet de donner du sens et construire des cohérences entre desexpérimentations singulières et distribuées développées entre des entreprises et d'autres organisations. Ce travailde conception collective s'appuie sur deux activités stratégiques complémentaires que l'auteur propose d'appeler« scénarisation » et « scénographie ».AGRICULTURE, DEVELOPPEMENT DURABLE, INNOVATION, POLLUTION, VEHICULE ELECTRIQUE,VEHICULE PROPREGDW003907Voir les détails, demander le document...MOUSLI M.L'entreprise face aux risquesAlternatives économiques, 2011-09, n° 305, p. 72-73, ill., bibliographie.Vol, incendie, défaut de paiement, atteinte à l'image, pollution..., les risques auxquels les entreprises sontconfrontées se multiplient. Pour les prévenir et en limiter l'impact, les grandes entreprises se sont dotées de riskmanagers et des règles et procédures strictes sont mises en place.DETECTION RISQUE, DROIT DE L'INFORMATIQUE, FRAUDE INFORMATIQUE, PROTECTION, PROTECTIONDES DONNEES, RISQUE HUMAIN, RISQUE NATUREL, RISQUE TECHNOLOGIQUE, VIRUS INFORMATIQUEGDW003895CORLIN P.Les pratiques opaques de la chasse aux espionsLiaisons sociales magazine, 2011-09, n° 124, p. 56-58, ill.Voir les détails, demander le document...Pour protéger leurs secrets, les entreprises utilisent des moyens parfois à la limite de la légalité. Non sans dérivedans la surveillance des salariés. La Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a néanmoins crééun système d'alertes professionnelles qui garantit l'anonymat, mais il ne fait pas florès.ENTREPRISE, INFORMATIQUE ET LIBERTES, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, RELATIONS HIERARCHIQUES,STOCKAGE DES DONNEESGDW003841Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...BOUDET A.Malgré un bon premier semestre, la RATP demeure prudente pour 2011Les Echos, 2011-09-02, n° 21008, p. 21 (1 p. / 348 Ko), en ligne.La RATP a enregistré une hausse de 1,6 % du trafic au cours du premier semestre 2011, mais la baisse de 2 %constatée en juin conduit son Pdg, Pierre Mongin, à relativiser la qualité des résultats sur la première partie del'année.CHIFFRE D'AFFAIRES, ENTREPRISE DE TRANSPORT, ENTREPRISE PUBLIQUE, RESULTAT DE L'EXERCICE,TRAFIC VOYAGEURGDW003818Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...TUIL K.Guillaume Pepy a le goût du secret, pourtant c'est un communicant hors pair qui aime convaincre, au risquede contraindreEnjeux, Les Echos, 2011-09, p. 50-53 (4 p. / 1,76 Mo), ill., en ligne.Cet article est un portrait de Guillaume Pepy, président de la SNCF, réalisé par l'écrivain Karine Tuil.ENTREPRISE FERROVIAIRE, INTERVIEW, VIE DE L'ENTREPRISESARDO - CDI 10 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004066SEIFERT W.CFL Crossfreight Line AG. Vers une paralysie des infrastructures de transport en IndeInternational transport journal , 2011-07-22, n° 27-30, p.14-15, photos.Voir les détails, demander le document...Les réseaux routier, ferroviaire, maritime et aérien du sous-continent indien sont dépassés par la croissancedémographique et économique. Un programme national de rénovation devrait y remédier, mais il ne progresse quetrès lentement. CFL Crossfreight Line AG (CFL), société spécialiste de l'Inde basée en Suisse, profite du boom desexportations d'Asie du Sud vers l'Europe.COORDINATION DES TRANSPORTS, CROISSANCE ECONOMIQUE, DEMOGRAPHIE, ECONOMIE DESTRANSPORTS, ECONOMIE INTERNATIONALE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, PROGRAMMED'INVESTISSEMENT, RENOVATION, RESEAU DE TRANSPORTGDW004025BUREAU DU COLOMBIER N. ; NAVAS C. ; MATEO F.L'onde de choc maritime du Printemps arabeJournal de la marine marchande, 2011-09-16, n° 4787-4788, p. 15-24.Voir les détails, demander le document...Une révolution au Maghreb n'est pas sans provoquer d'onde de choc sur le monde maritime en Europe et dans lemonde. Ce dossier analyse la situation.CONJONCTURE ECONOMIQUE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, ECONOMIE INTERNATIONALE, GUERRE,POLITIQUE ECONOMIQUE, REGLEMENTATION INTERNATIONALE, SITUATION DE CRISE, TRANSPORTINTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT MARITIMEGDW004010MONTEL-DUMONT O. ; ... et alii.La pensée économique contemporaineCahiers français, 2011-07-01, n° 363, 1 vol., 88 p., bibliographies.Voir les détails, demander le document...Au sommaire : les grands courants, les orientations de la science économique depuis les années 1970, lerenouvellement de l'analyse économique par champ.ECONOMIE INTERNATIONALE, POLITIQUE ECONOMIQUE, THEORIE ECONOMIQUEGDW004001LAFARGUE F.Des économies émergentes aux puissances émergentesVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...Regards sur l'actualité, 2011, questions internationales n° 51 septembre - octobre 2011, p. 101-108, (8 p. / 820 Ko),tableaux, bibliographie p. 108, en ligne.L'expression « pays émergents » est fréquemment employée pour désigner les nouvelles grandes puissanceséconomiques à l'échelle mondiale, comme la Chine, l'Inde ou le Brésil. Elle demeure pourtant équivoque. Quels sontvéritablement les pays émergents et comment contribuent-ils à construire le nouveau monde multipolaire du XXIesiècle ?CONJONCTURE ECONOMIQUE, ECONOMIE INTERNATIONALE, ECONOMIE POLITIQUE, MACRO ECONOMIE,MONDESARDO - CDI 12 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003997DELONS J. ; PIRON V.Durabilité urbaine sous contrainte financièreTransports, 2011-05-01, n° 467, p. 149-160, figures.Voir les détails, demander le document...La crise économique conduit la puissance publique à faire appel, de plus en plus, au secteur privé, tant pour laconception que pour le financement des ouvrages, et tant dans le domaine des transports que dans celui desbâtiments. Se pose alors de manière rigoureuse la question de la rentabilité économique d'une part, et financière del'autre, de ces investissements : comment l'évaluer à long terme ? En zone urbaine, Cofiroute et Vinci Concessionsont développé un modèle urbain, nommé Pirandello. En trois ans, l'équipe de Cofiroute a validé le modèle par destests et des études sur différentes agglomérations de taille différente et de façon diachronique en reconstituantl'évolution de l'Ile-de-France entre 1968 et 2005. Les lois comportementales des ménages ont été améliorées, et lecomportement des acteurs économiques institutionnels a été intégré au logiciel. Ceci permettra de meilleurs tests dela durabilité (sociologique, économique et environnementale) des projets, notamment celui du Grand Paris.COMPORTEMENT, ECONOMIE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, FINANCEMENT PRIVE, GESTION DEPROJET, MODELISATION, RENTABILITE, ZONE URBAINEGDW003996Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...BENASSY QUERE A. ; FAHRI E. ; GOURINCHAS P.O. ; MISTRAL J. ; PISANI-FERRY J. ; ... et alii.Réformer le système monétaire internationalDILA (Direction de l'Information Légale et Administrative), 2011, 1 vol. (149 p. / 795 Ko), en ligne.Selon ce document, le système monétaire international doit être réformé, dans le contexte de crise financière. Ausommaire : Quel système monétaire international pour une économie mondiale en mutation économique ? Quelleréforme pour le système international ? La réforme du système monétaire international : une approche d'économiepolitique.Le document est disponible à partir du lien suivant :http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/099.pdf (dernière consultation : 09/2011)CRISE ECONOMIQUE, ECONOMIE POLITIQUE, HISTORIQUE, MARCHE FINANCIER, MARCHE FINANCIERINTERNATIONAL, MONNAIE, POLITIQUE FINANCIERE, REFORMEGDW003933Campagne 2010-2011 : la France profite de l'absence des pays de la mer NoireJournal de la marine marchande, 2011-08-26, n° 4783-4784, p. 15-28.Voir les détails, demander le document...La campagne céréalière d'exportation 2010/2011, qui s'est achevée le 30 juin, a été marquée par l'absence dumarché des pays de la mer Noire, conséquence d'une sécheresse historique. Dans ce contexte, la France s'estparticulièrement bien positionnée sur les marchés traditionnels. Ce dossier revient sur une année particulière.CEREALE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, EXPORTATION, POLITIQUE DES TRANSPORTS, PORTAUTONOME, RESEAU FLUVIAL, TRANSPORT DE VRAC, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORTMARCHANDISE, TRANSPORT MARITIMEGDW003930Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Information financière du groupe SNCF. Résultats du 1er semestre 2011SNCF, 2011, 8 p. / 211 Ko, tableaux, en ligne.Le groupe SNCF est l'un des premiers groupes mondiaux de mobilité et de logistique, avec une présence dans 120pays. Ce document présente les résultats du groupe pour le 1er semestre 2011.Le communiqué de presse est téléchargeable à partir du lien suivant :http://medias.sncf.com/resources/fr_FR/medias/MD0006_20110729/file_pdf.pdf (dernière consultation : 09/2011)BILAN ECONOMIQUE, COMMUNICATION D'ENTREPRISE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, GROUPEINDUSTRIEL, TRANSPORTSARDO - CDI 13 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003892VADET J.P. ; NICOLAI J.M.Ré-industrialiser la FranceQualitique, 2011-06, n° 226 (63 p. / 5,73 Mo), figures, ill., en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Ce dossier traite de l'intelligence économique (IE) et de la ré-industrialisation de la France, via les innovationstechnologiques et le développement du luxe.COMPETITIVITE, CONTRAT DE TRAVAIL, ENTREPRISE, INDUSTRIE, INNOVATION TECHNOLOGIQUE,MONDIALISATIONGDW003885LE HENAFF S.SNCF Geodis. 2,6% de marge opérationnelleOfficiel des transporteurs, 2011-08-26, n° 2608, p. 11.Voir les détails, demander le document...Au premier semestre, SNCF Geodis a dégagé une marge opérationnelle de 125 millions d'euros, soit 2,6% du chiffred'affaires établi à 4,78 millions d'euros.BILAN, CHIFFRE D'AFFAIRES, ECONOMIE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, EPICGDW003884BARBEDETTE B.PTRA à 44 tonnes. Les véhicules Euro 3 rempilentOfficiel des transporteurs, 2011-08-26, n° 2608, p. 6.Voir les détails, demander le document...La profession respire et applaudit ! Un arrêté modificatif du 4 août, paru le 7 août au Journal Officiel, a fait évoluer lecalendrier d'exécution du 44 tonnes avec cinq essieux. Les véhicules moteur Euro 3 pourront charger à 44 tonnesaprès le 1er octobre.ECONOMIE DES TRANSPORTS, POLITIQUE DES TRANSPORTS, POLITIQUE ECONOMIQUE,REGLEMENTATION, REGLEMENTATION NATIONALE, REMORQUEGDW003852COLLET V. ; HUIJGEN A.Les gares deviennent des centres commerciauxFigaro, 2011-09-06, p. 17-21 (2 p. / 567 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Autrefois limité à une buvette et un marchand de journaux, les gares offrent désormais un choix plus large :chaussures, cosmétiques, téléphonie. En 2010, les enseignes présentes dans ces lieux de transit ont généré unmilliard d'euros de chiffre d'affaires. La SNCF a encaissé 126 millions d'euros de redevances en 2010, contre 100millions d'euros en 2000. En plus des commerces, Gares et Connexions veut accueillir des services « de proximité »: relais pour retirer ses achats en ligne, coiffeurs express, etc.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.lefigaro.fr/societes/2011/09/05/04015-20110905ARTFIG00639-les-gares-se-muent-en-centres-commerciaux.php(dernière consultation : 09/2011)GARE, POLITIQUE COMMERCIALE, RESTAURATIONGDW003955L'intelligence économique et ses dérives. (Problèmes économiques n° 3025)Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...La documentation française, 2011-08-31, n° 3025, 1 vol. (48 p.), 27 cm, bibliographie p. 33, illustrations.Ce dossier spécial aborde l'intelligence économique et ses dérivés. Le sommaire, avec le résumé de chaque article,est en pièce jointe (2 p. / 65 Ko).ANALYSE ECONOMIQUE, ENTREPRISE, INFORMATIQUE, INTELLIGENCE ECONOMIQUE, POLITIQUE DEL'ENTREPRISE, POLITIQUE ECONOMIQUE, PROTECTION, SECURITE, SECURITE INFORMATIQUE,STRATEGIE, VEILLE CONCURRENTIELLESARDO - CDI 14 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003962Voir les détails, demander le document...ROUX A.Finances publiquesLa documentation française, 2011, 3 e édition, 1 vol. (381 p.), 26 cm, index p. 379-381, tableaux.Finances de l'Etat, des collectivités territoriales, de la protection sociale, budget de l'Union européenne... Un tourd'horizon complet de ce qu'il faut savoir et maîtriser, dans le cadre d'un examen ou d'un concours ou, toutsimplement, pour mieux appréhender l'actualité.Face aux défis de l'endettement public et aux contrecoups de la crise économique, les innovations de ces dernièresannées (LOLF pour le budget de l'État, acte II de la décentralisation, LOLFSS pour les finances sociales... )permettent-elles d'atteindre l'objectif d'une gestion plus efficiente des finances publiques, sous l'oeil des institutionseuropéennes ?Cette synthèse est présentée en 27 notices.ADMINISTRATION, ANALYSE FINANCIERE, BUDGET, DETTE, ETAT, FINANCES PUBLIQUES, FISCALITE,GESTION, POLITIQUE MONETAIREGDW003960Voir les détails, demander le document...La gestion de la dette publique localeLa documentation française, 2011, 1 vol. (212 p.), 24 cm, glossaire p. 99-103, tableaux, graphiques.Un bilan global et approfondi de la situation des collectivités territoriales et de leurs établissements publics enmatière d'endettement, de leurs pratiques et des évolutions souhaitables.Ce rapport s'inscrit dans les travaux de la Cour des comptes et des chambres régionales et territoriales des comptessur la dette publique, dans toutes ses composantes : dette de l'Etat, dette sociale, dette locale. Dans son rapport defévrier 2009, la Cour avait consacré un chapitre aux « risques pris par les collectivités territoriales et lesétablissements publics locaux en matière d'emprunts », en faisant à cet égard un certain nombre de propositions etadressé, dans son rapport public annuel de février 2010, un premier bilan de l'application de ses recommandations.Voici un bilan global de la situation des collectivités territoriales et de leurs établissements publics en matièred'endettement, de leurs pratiques et des évolutions qui apparaissent nécessaires en ce domaine. Les réponsesapportées par les collectivités territoriales sont également présentées dans ce volume.ADMINISTRATION, BILAN ECONOMIQUE, COUR DES COMPTES, DETTE, FINANCES PUBLIQUES, GESTION,RAPPORT, STRATEGIEGDW003961Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Les paradoxes du système nordique (n° 3024 - Problèmes économiques)La documentation française, 2011-07-20, n° 3024, 1 vol. (48 p.), 27 cm, bibliographie p. 28, illustrations.Ce dossier spécial analyse le modèle nordique et ses paradoxes. Le sommaire, avec le résumé de chaque article,est en pièce jointe (2 p. / 69 Ko).CRISE ECONOMIQUE, ECONOMIE INTERNATIONALE, ETAT, MODELE DE GESTION, MODELEECONOMIQUE, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, POPULATION, SECURITE CIVILE, SOCIOLOGIEGDW003871Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...PATERNOTTE Y. ; BOCQUET A.Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur la situation de l'industrie ferroviaire française :production de matériels roulants « voyageurs » et fretAssemblée Nationale, 2011, 1 vol. (148 p. / 3 Mo), annexes (188 p. / 990 Ko - 54 p. / 9,1 Mo - 26 p. / 11,78 Mo - 33p. / 5,9 Mo ), sigles (6 p. / 172 Ko), en ligne.Ce rapport d'enquête présente la situation de l'industrie ferroviaire française et la production de matériels roulantsvoyageurs et fret. Le contexte est potentiellement favorable au développement des industries ferroviaires. Sur le plannational et international, le marché du rail et celui des matériels roulants s'inscrivent partout en croissance et defaçon probablement durable. Ce rapport est disponible à partir du lien suivant :http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-enq/r3518.pdf (dernière consultation : 09/2011)CONCURRENCE, CONJONCTURE ECONOMIQUE, CONSTRUCTEUR, DEVELOPPEMENT DURABLE,ENERGIE, INDUSTRIE FERROVIAIRE, MARCHE DU TRANSPORT, MATERIEL ROULANT, MODE DETRANSPORT, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEURSARDO - CDI 15 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004026TRANCART M. ; BUREAU DU COLOMBIER N.Dossier : immobilier logistiqueLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 62-101.Voir les détails, demander le document...Au sommaire : « Immobilier logistique : calme, trop calme ? », « International : à l'assaut des pays à fort taux decroissance», « L'Ile-de-France stabilise sa remontée en 2010 », « Nord-Pas-de-Calais : marché modeste, bienéquilibré et prometteur », « La Région PACA connaît un regain logistique », « Rhône-Alpes : la réduction des stocksdemandera deux ans », « L'Ecoparc des Cettons : un modèle de développement durable ».DEVELOPPEMENT DURABLE, FRANCE, ILE DE FRANCE, IMMOBILIER D'ENTREPRISE, LOGISTIQUE,MARCHE IMMOBILIER, NORD PAS DE CALAIS, PROVENCE ALPES COTE D'AZUR, RHONE ALPESGDW004021SCHWARTZ L.Alstom Transport tend la main à ses fournisseursLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 20-25.Voir les détails, demander le document...Après avoir remis en ordre un programme de synchronisation de ses flux en interne, le constructeur ferroviairedéploie une plate-forme de collaboration avec ses principaux fournisseurs. Avec pour objectif de diviser par deux sesstocks et ses litiges. Le constructeur exprime la volonté de passer de quatre à deux semaines de couverture destock, d'améliorer de 15 % à 20 % la productivité des services d'approvisionnement et de faire baisser les coûtslogistiques à 5 % du chiffre d'affaires.CONSTRUCTEUR, GESTION DES STOCKS, INDUSTRIE FERROVIAIREGDW004020RIVIERE R.Kiala étoffe son réseauLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 6-7.Voir les détails, demander le document...Suite à la séparation avec son partenaire Mondial Relay, Kiala a fait évoluer son réseau de points de livraison en lefondant sur une solution de transport mise en place avec Geodis ainsi que sur l'acquisition de 2000 relais « à2pas »et sur le recrutement de 1000 relais complémentaires.ENTREPOSAGE, LOGISTIQUE, MARCHANDISE, PLATEFORME LOGISTIQUEGDW003925Voir les détails, demander le document...DUPUIS J.C.Le management responsable. Un modèle de gestion de l'obsolescence moraleRevue française de gestion, 2011-06-01, vol. 37, n° 215, p. 69-85, bibliographie p. 82-85.Alors que les politiques de RSE (responsabilité sociale de l'entreprise) étaient surtout envisagées comme desréponses à des pressions externes, un nombre croissant de travaux s'efforcent depuis quelques temps d'illustrer lefait qu'elles peuvent aussi participer de démarches plus proactives. Cet article montre que ces deux registresd'action participent d'une même logique : gérer l'obsolescence morale. Il en résulte un appel à revenir à de lapolitique d'entreprise.MANAGEMENT STRATEGIQUE, RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISESARDO - CDI 16 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


TRANSPORT - COMMERCIALRetourGDW004161ROUSSEAU A.Le succès du TGV n'a d'égal que le gouffre de ses financesChallenges, 2011-09-22, p. 26-27 (2 p. / 739 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le 24 septembre 2011, la SNCF a fêté les 30 ans du TGV. En coulisses des festivités, c'est un bras de fer qui sejoue entre la SNCF et l'Etat. L'auteur aborde le coût croissant des péages, la dette du système ferroviaire et l'arrêtdes commandes de rames depuis 2008.DETTE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TGVGDW004158Voir les détails, demander le document...MATSUOKA I. ; ALLEN H.Les systèmes de transport dans une société à faibles émissions de carbone - 50 ans plus tard !Transport public international, 2011-07-01, vol. 60, n° 4, p. 30-35.L'étude présentée dans cet article adopte une approche rétrospective, dans laquelle les objectifs de réduction desémissions de gaz à effet de serre ont été définis pour l'année 2050, et dans laquelle des mesures et des pistes ontensuite été identifiées afin de réaliser ces objectifs.ETUDE COMPARATIVE, GAZ CARBONIQUE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, PROSPECTIVEGDW004153Les usagers, le grand public français et les transports ferroviaires régionauxIPSOS, 2011-09, 1 vol. (17 p. / 6,48 Mo), graphiques, en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...A la demande de l'Association des Régions de France (ARF), l'institut Ipsos a réalisé une enquête sur la manièredont sont perçus les transports ferroviaires régionaux, aussi bien par le grand public français que par les usagersréguliers de ces transports. La connaissance et la perception du rôle des régions en la matière ont également étéquestionnées. L'enquête a été réalisée par internet du 2 au 13 septembre 2011 auprès d'un échantillon représentatifde la population française âgée de 18 ans et plus (981 personnes) et d'un échantillon de 1000 Français quiempruntent au moins une fois par mois les transports ferroviaires régionaux (désignés ci- après comme « usagersréguliers du TER »).ENQUETE, REGION, STATISTIQUE, TER, TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORT VOYAGEURGDW004152HONORE R.La SNCF prépare le big bang des horairesLes Echos, 2011-09-27, n° 21025, p. 28 (1 p. / 243 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...La SNCF permet aux usagers de consulter sur un site dédié les nouveaux horaires qui seront mis en place le 11décembre prochain. Ils suscitent déjà les récriminations de certains élus et associations qui dénoncent des temps deparcours plus longs.CADENCEMENT, TRANSPORT VOYAGEURGDW004125CUNY V.La SNCF prépare des BB 36 000 pour VeoliaFerrovissime, 2011-10, n° 42, p. 52-53, ill.Voir les détails, demander le document...En décembre prochain, Veolia, associé à Trenitalia sous l'appellation VTR, sera le premier opérateur à venirconcurrencer la SNCF sur le trafic voyageurs. Cette première expérience se fera sur les deux trains de nuitFrance/Italie. Veolia a choisit de louer des BB 36 000 à la SNCF, qui va les adapter pour cette nouvelle utilisation.OPERATEUR DE TRANSPORT, TRAIN DE NUIT, TRANSPORT VOYAGEURSARDO - CDI 17 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004099MEILLASSON S. ; KELLER T.La réussite du tram-train de SarrebrückRail passion, 2011-10, n° 168, p. 30-31, ill.Voir les détails, demander le document...Abandonnée en 1965, le tramway est revenu dans la capitale de la Sarre à partir de 1977 sous la forme d'unnouveau mode de transport : le tram-train, destiné à éviter la congestion du réseau routier. Depuis, le tram-train necesse de s'étendre, utilisant les infrastructures ferroviaires existantes.HISTOIRE, LIGNE, MATERIEL ROULANT, OFFRE DE TRANSPORT, TRAM TRAINGDW004098Voir les détails, demander le document...CHARLIER L.HKX : un privé sur Cologne-HambourgRail passion, 2011-10, n° 168, p. 28-29, ill.L'opérateur HKX (Hambourg-Köln Express) devrait lancer avant la fin de l'année un service sur cette relation quientrera en concurrence frontale avec la DB. C'est une initiative qui pourrait marquer l'avènement d'une nouvelle èredans le transport de voyageurs longue distance Outre-Rhin.CONCURRENCE, DESSERTE VOYAGEUR, MATERIEL ROULANT, OPERATEUR DE TRANSPORT, POLITIQUEDES TRANSPORTSGDW004029Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...PIDANCET S.Dossier : le transport ferroviaire en SerbieLettre de veille internationale ferroviaire et transports urbains ferrés, 2011-09-01, n° 93, p. 6-12, en ligne.Ce dossier présente le secteur du transport ferroviaire en Serbie, l'état des lieux des projets, notamment la boucle deBelgrade et les origines des sources de financement des projets ferroviaires.La « Lettre de Veille Internationale » (24 p. / 845 Ko) est jointe à cette notice.BELGRADE, MATERIEL ROULANT, PROJET, RESEAU FERROVIAIRE, SERBIEGDW004028Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...PANKOV O.Dossier : le transport ferroviaire en UkraineLettre de veille internationale ferroviaire et transports urbains ferrés, 2011-09-01, n° 93, p. 3-6, en ligne.Ce dossier présente le secteur du transport ferroviaire en Ukraine et l'état des lieux des projets, notamment entermes de matériel roulant et d'électrification du réseau.La « Lettre de Veille Internationale » (24 p. / 845 Ko) est jointe à cette notice.ELECTRIFICATION, MATERIEL ROULANT, PROJET, RESEAU FERROVIAIRE, UKRAINEGDW003938DUMONT F.Grande vitesse. Trente journées qui ont fait le TGVVie du Rail, 2011-08-31, n° 3326, p. 4-8, illustrations.Voir les détails, demander le document...Le TGV fête ses trente ans. Pour commémorer cet anniversaire, la Vie du Rail publie une série d'articles qui mettentl'accent sur trente dates remarquables :- n° 3326 (31/08/2011) - 28 décembre 1965 au 6 mars 1974,- n° 3327 (07/09/2011) - 1er octobre 1974 au 21 décembre 1993,- n° 3328 (14/09/2011) - 3 juillet 1994 à fin 1995,- n° 3329 (21/09/2011) - 23 octobre 1996 au 28 novembre 2003,- n° ...Ces articles sont repris et augmentés dans un dossier spécial de Ville Rail & Transports n° 525 du 27 juillet 2011 p.28-78.HISTOIRE, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RESEAU GRANDE VITESSE,TECHNOLOGIE, TRAIN A GRANDE VITESSE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEURSARDO - CDI 18 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003824Voir les détails, demander le document...GUIHERY L.Transport ferroviaire régional en Allemagne. L'exemple de la région de LeipzigRecherche transports sécurité, 2011-08-01, vol. 27, n° 106, p. 163-177, figures, tableaux, bibliographie p. 177.Le transport ferroviaire régional de voyageurs (SPNV) en Allemagne est animé, dix-huit années après la réformeferroviaire de 1993, d'un réel dynamisme. Sur les quinze dernières années, les voyageurs ont augmenté de 43 % etles trains.km de 28 %. On dénombre plus de 30 opérateurs ferroviaires. La concurrence pour les appels d'offres estdevenue le moteur de ce dynamisme et la part de marché des nouveaux entrants se rapproche de 25 % en 2011 (entrain.km). La région de Leipzig, qui a vu naître le transport ferroviaire longue distance en Allemagne avec la grandeligne Leipzig-Dresde pensée par F. List (1834), participe aussi de renouveau : depuis 2010, deux opérateurs, DBRegio et Veolia, se partagent les services ferroviaires régionaux. Quels premiers enseignements peut-on en tirerpour une réforme française des TER ?ALLEMAGNE, CONCURRENCE, DEREGLEMENTATION, ENTREPRISE PRIVEE, FINANCEMENT, STATUT DUPERSONNEL, TRANSPORT REGIONALGDW003823Voir les détails, demander le document...DESMARIS C. ; CROZET Y.Le transport ferroviaire régional de voyageurs : un processus collectif d'apprentissageRecherche transports sécurité, 2011-08-01, vol. 27, n° 106, p. 143-162, figures, tableaux, bibliographie p. 161-162.Le transport ferroviaire régional de voyageurs se présente depuis la fin des années 1990 comme une sorted'exception française. C'est en effet un secteur où une réforme a été conduite sereinement et a connu un réelsuccès, sans doute car elle a été progressive et a pris le temps de l'expérimentation. Ainsi, après les six, puis septrégions expérimentatrices, qui se sont lancées en 1997 dans ce qui est encore un processus collectifd'apprentissage, ce sont l'ensemble des régions métropolitaines (Corse et Ile-de-France exceptées) qui sont entréesen janvier 2002 dans l'ère de la gestion décentralisée du transport régional de voyageurs. Aujourd'hui, nous avons lerecul nécessaire pour évaluer ce processus d'apprentissage, son cheminement, ses résultats et ses perspectives.Une évaluation qui est, dans un premier temps, rétrospective, pour éclairer le jeu des acteurs et la nouvelledynamique qui en a découlé, tant pour l'offre que pour la demande. Nous proposons ensuite une évaluationprospective, car le succès même de la régionalisation invite à poursuivre le processus d'apprentissage, fut-ce ens'approchant de transformations qui relèvent sans doute plus de la discontinuité que de la continuité.A lire en complément l'encadré « Le processus collectif d'apprentissage en région Rhône-Alpes : du couple Région-SNCF au cercle élargi des acteurs du transport ».COLLECTIVITE TERRITORIALE, CONCURRENCE, REFORME FERROVIAIRE, REGIONALISATION,SUBVENTION, TER, TRAFIC FERROVIAIRE, TRAFIC REGIONAL, TRANSPORT REGIONALGDW003456Voir les détails, demander le document...PERNICKA J. ; KADERAVAK P. ; KUCHTA T.Nouvelles ferroviairesRailnewsRailvolution, 2011-07/08, vol. 11, n° 4, p. 28, 30-34, 36 et 38, ill.Ce document évoque les matériels Elf et Traxx pour assumer les dessertes de la banlieue de Varsovie. Par ailleurs,les services voyageurs de l'opérateur ferroviaire Regiojet sont commentés, pour la République tchèque et laSlovaquie.ACCES, BIELORUSSIE, CARTOGRAPHIE, CHINE, CONCURRENCE, CONFORT, CONGRES,DEVELOPPEMENT, ECARTEMENT DE VOIE, ENGIN MOTEUR, ENTREPRISE FERROVIAIRE, EUROPE,FINLANDE, GEOGRAPHIE DES TRANSPORTS, HANDICAPE, HELSINKI, ITINERAIRE, KAZAKHSTAN, LIAISONINTERNATIONALE, LIGNE PRINCIPALE, MOSCOU, NICE, OUZBEKISTAN, PARC DU MATERIEL ROULANT,POLOGNE, REPUBLIQUE TCHEQUE, RUSSIE, SAINT PETERSBOURG, SLOVAQUIE, TRACTION, TRAFICGRANDE LIGNE, TRAIN DE BANLIEUE, TRAIN DE MARCHANDISE, TRANSPORT FERROVIAIRE, UST LUGA,VARSOVIE, VOITURE A ETAGE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 19 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004138MOREAU P.Les régions demandent la décentralisation des TERLes Echos, 2011-09-28, n° 21026, p. 7 (1 p. / 289 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Forts du succès commercial des TER et de l'image positive de leur action, les présidents de Région ont lancé le 28septembre 2011 à Nantes une contre-offensive aux projets de libéralisation du gouvernement. Ils revendiquent unerégionalisation plus poussée du système de transport ferroviaire. A lire en complément « Rhône-Alpes réinvestitdans les lignes malades les pénalités dues par la SNCF ».DECENTRALISATION, POLITIQUE DES TRANSPORTS, REGION, TER, TRAFIC REGIONAL, TRANSPORTREGIONALGDW004136HONORE R.La SNCF plaide pour que la place de RFF soit revueLes Echos, 2011-09-23, n° 21023, p. 27 (1 p. / 278 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...La SNCF demande une remise à plat du système ferroviaire, avec une gestion unifiée de l'infrastructure aujourd'huiéclatée entre elle et le propriétaire du réseau.DETTE, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, MODELE ECONOMIQUEGDW004134POINGT M.H.Multimodalité. Les nouvelles ambitions ferroviaires du port de StrasbourgVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 78 et 80.Voir les détails, demander le document...Le port fluvial de Strasbourg est devenu propriétaire de l'ensemble de ses voies ferrées en juillet dernier. Il va lancerun appel d'offres d'ici à la fin de l'année pour trouver un gestionnaire de ses voies, avec l'objectif notamment dedévelopper la place du ferroviaire dans ses pré et post-acheminements.APPEL D'OFFRES, COORDINATION DES TRANSPORTS, DESSERTE FERROVIAIRE, DESSERTE PORTUAIRE,DESSERTE TERMINALE, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT,PLANIFICATION DU TRANSPORT, PORT AUTONOME, TRANSPORT COMBINE, TRANSPORT FERROVIAIRE,TRANSPORT MULTIMODALGDW004114Voir les détails, demander le document...CHAPON J.La réforme portuaire : ne pas se tromper en matière d'action prioritaire, surtout en prenant une mesuretotalement inappropriée !Transports, 2011-07-01, n° 468, p. 236-242.L'article a principalement pour objet de contester une proposition faite par une Commission du Sénat en juillet 2011dans son rapport sur la réforme portuaire de 2008, consistant à modifier le statut des Grands Ports Maritimesfrançais pour « donner priorité aux collectivités » dans leur gouvernance, cette mesure étant jugée prioritaire par laCommission. L'article rappelle les principes que, compte tenu de son expérience personnelle, l'auteur considèrecomme des « vérités premières » concernant la nature juridique, la gouvernance et l'organisation de l'autoritéportuaire et les relations qui doivent exister entre elle et l'autorité de l'Etat qui exerce la tutelle sur les ports.COLLECTIVITE TERRITORIALE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, PORT MARITIME, TRANSPORTMARCHANDISESARDO - CDI 20 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004107CROZET Y. ; RAOUL J.C.Le transport ferroviaire en France : avis de tempête organisationnelle ?Transports, 2011-07-01, n° 468, p. 213-220, figures, bibliographie p. 220.Voir les détails, demander le document...Dans un monde où dominent la concurrence et les marchés, ce sont les organisations, c'est-à-dire les firmes quiconstituent les acteurs clés. Le secteur du transport ferroviaire n'échappe pas à cette règle. Même si on y trouveencore, surtout en France, une logique de monopole, ou plutôt à cause de cela, il est indispensable de fixer ausecteur ferroviaire français un objectif global de productivité. On ne peut plus se satisfaire de l'idée selon laquelle lessuccès du TGV et des TER pourraient masquer les reculs tragiques du fret. Quelques indicateurs permettent de lecomprendre. Pour que le transport ferroviaire renoue avec la performance, des réformes organisationnelles doiventêtre envisagées, y compris en modifiant le cadre institutionnel hérité de la réforme de 1997. Les auteurs n'ont pas desolution toute faite, ils invitent à une large ouverture du débat, sans perdre de vue l'objectif général de productivité.FINANCEMENT, INFRASTRUCTURE, MAINTENANCE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE,POLITIQUE DES TRANSPORTS, TER, TGV, TRANSPORT MARCHANDISEGDW004103Ferroviaire. Les pays de la Loire inventent leur modèleVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, dossier spécial p. I-XI, photos.Voir les détails, demander le document...Ce dossier analyse et présente le transport ferroviaire dans les pays de la Loire.ACCES AUX INFRASTRUCTURES, COORDINATION DES TRANSPORTS, DESSERTE REGIONALE,INVESTISSEMENT, MOBILITE, PARTENARIAT PUBLIC PRIVE, PLANIFICATION DU TRANSPORT, REFORMEFERROVIAIRE, TER, TRAM TRAIN, TRANSPORT REGIONALGDW004102Voir les détails, demander le document...AZEMA D.Idéologie ou pragmatisme : le dilemme de la concurrence ferroviaireVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 50, 52-54.Les Assises du ferroviaire viennent de s'ouvrir. Un des grands sujets de réflexion, c'est la mise en concurrence del'opérateur historique. Pour le directeur général délégué de la SNCF, David Azéma, la concurrence n'a pas de vertusmagiques. Explications.CONCURRENCE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE DESTRANSPORTS, STRATEGIE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW004101DELION J.M.Trente ans de TGV (suite). « Faire de la qualité sans être au coût du TGV »Ville Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 46-49.Voir les détails, demander le document...Trente ans après ses débuts, le train à grande vitesse est quasiment arrivé au bout de la fonction qui lui étaitassignée : desservir à 300 km/h les grandes métropoles au départ de Paris. Pour le compléter, Jean-Marc Delion,directeur général délégué de RFF, envisage des relations offrant d'autres atouts que la vitesse, une complémentaritéTGV TER , l'ouverture au fret et au trafic régional de certaines LGV.COMPLEMENTARITE INTERMODALE, DESSERTE FERROVIAIRE, DESSERTE REGIONALE, LIGNE A GRANDEVITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, PROJET D'ENTREPRISE, RESEAU GRANDE VITESSE, TGV,TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORTVOYAGEURSARDO - CDI 21 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004090LE HENAFF S.Assises du ferroviaire. Le fret pourrait rester à quaiOfficiel des transporteurs, 2011-09-23, n° 2612, p. 12.Voir les détails, demander le document...Des débats « sans tabous » menés par des personnalités « décapantes » : c'est la promesse de la ministre del'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, au lancement, le 15 septembre des Assises du ferroviaire.CHEMIN DE FER, ECONOMIE DES TRANSPORTS, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRANSPORTMARCHANDISEGDW004084DUMONT F.Paris - Normandie, laboratoire de l'après-TGVVie du Rail, 2011-09-21, n° 3329, p. 10. Voir aussi 2011-09-21, n° 527, p. 67 (Ville Rail & Transports).L'idée de grande vitesse sur Paris - Le Havre s'est métamorphosée en proposition plus complexe.Voir les détails, demander le document...CREATION DE LIGNE, DESSERTE FERROVIAIRE, LABORATOIRE, LIGNE A GRANDE VITESSE, PROJET,TRANSPORT FERROVIAIREGDW004083Voir les détails, demander le document...POINGT M.H.Débats publics. Paris-Lyon : les élus vont plaider pour une meilleure desserte du grand CentreVie du Rail, 2011-09-21, n° 3329, p. 10. Voir aussi 2011-09-21, n° 527, p. 67-68, carte (Ville Rail & Transports).A partir du 3 octobre et jusqu'au 31 janvier, 26 réunions publiques sont prévues pour présenter la LGV Paris -Orléans - Clermont - Lyon (POCL), un des projets retenus par le Grenelle de l'environnement et devant être lancéaprès 2020.CREATION DE LIGNE, DEBAT PUBLIC, LIGNE A GRANDE VITESSE, PROJET, RESEAU GRANDE VITESSE,TRANSPORT FERROVIAIREGDW004080Voir les détails, demander le document...LEBORGNE G. ; DUMONT F.Assises du ferroviaire. Nathalie Kosciusko-Morizet : « L'avenir du train concerne l'ensemble des Français »Vie du Rail, 2011-09-21, n° 3329, p. 4-7. Voir aussi 2011-09-21, n° 527, p. 32-35 (Ville Rail & Transports sous le titre: Nathalie Kosciusko-Morizet : « Inventer le modèle ferroviaire de demain »).En donnant le coup d'envoi des Assises du ferroviaire, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, duDéveloppement durable, des Transports, expose les questions que ce « Grenelle » du train va aborder : champsrespectifs de RFF et SNCF, économie du système, arrivée de la concurrence, trains d'après TGV... Un nouveaumodèle à inventer.CHEMIN DE FER, ECONOMIE DES TRANSPORTS, ENTREPRISE FERROVIAIRE, GRANDE VITESSE,INDUSTRIE FERROVIAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTSGDW004078BERNHEIM A.Tests sur la LGV Rhin-RhôneRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 76-78, photos.Voir les détails, demander le document...Le jeudi 7 juillet 2011, la rame d'essai du TGV effectuait les tests d'homologation de la LGV Rhin-Rhône. Cet articleprésente les principales étapes des différentes phases d'essai.ESSAI EN LIGNE, GRANDE VITESSE, HOMOLOGATION, INFRASTRUCTURE VOIE, LIGNE A GRANDEVITESSE, MATERIEL ROULANT, MESURE, RESEAU GRANDE VITESSE, SIGNALISATION FERROVIAIRE,TELECOMMANDE, TRANSPORT FERROVIAIRESARDO - CDI 22 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004170GUARINO L. ; MADJARIAN A. ; MAISY W.Ecotaxe poids lourds en 2013Officiel des transporteurs, 2011-09-16, n° 2611, p. 32-36 et 38.Voir les détails, demander le document...Le contrat entre l'Etat et Autostrade sera signé le 29 septembre. Le compte à rebours commencera pour la sociétéEcomouv, filiale du groupe italien, qui disposera de 21 mois pour déployer l'écotaxe, lever les obstaclestechnologiques et évaluer l'ingénierie. Ce dossier analyse la situation.ENVIRONNEMENT, LEGISLATION, MESURE FISCALE CONJONCTURELLE, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE,POLITIQUE DES TRANSPORTS, TAXE DIVERSE, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORTMARCHANDISE, TRANSPORT ROUTIERGDW004057Voir les détails, demander le document...CFF. Cargo 24 AG. Pièces de rechange urgentes par ferInternational transport journal , 2011-08-19, n° 31-34, p. 26-27.Côté logistique pièces de rechange, les CFF font confiance au prestataire de services Cargo 24 AG. Objectif de lacoopération : transporter le plus rapidement possible des pièces de rechange entre les sites d'entreposage, lesfournisseurs et les ateliers de maintenance.COOPERATION, DISTRIBUTION, FOURNISSEUR, LOGISTIQUE, ORGANISATION, PARTENARIAT, PIECE DERECHANGE, POLITIQUE DES TRANSPORTSGDW004056Trafic combiné. Investissements dans les terminauxInternational transport journal , 2011-08-19, n° 31-34, p. 24.Voir les détails, demander le document...L'Union européenne demande aux prestataires de services ferroviaires de transférer d'ici à 2050 aux voiesferroviaires et navigables 50% du transport routier de marchandises sur des itinéraires européens de plus de 300km. Kombiverkehr réclame pour ce faire davantage d'investissementsENTREPRISE DE TRANSPORT, INSTALLATION TERMINALE, INVESTISSEMENT, POLITIQUECOMMUNAUTAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRANSPORT COMBINE, TRANSPORT FERROVIAIRE,TRANSPORT FLUVIAL, TRANSPORT ROUTIERGDW004052Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...CALVET M.Une évaluation du dispositif de contrôle-sanction automatisé de la vitesseLe point sur, 2011-07, n° 92, 1 vol. (4 p. / 213 Ko), graphiques, en ligne.En s'attaquant à l'une des premières causes d'accident de la route, la vitesse excessive, le contrôle-sanctionautomatisé de la vitesse a permis une nette diminution de l'insécurité routière. L'étude présentée ici attribue audispositif 71% du nombre de vies sauvées sur la route entre 2003 et 2009, principalement sur les routes de rasecampagne ; la baisse des accidents corporels est très nette en milieu urbain. Au delà de ces effets incontestables enmatière de sécurité routière, l'étude poursuit l'analyse en évaluant d'autres effets de la baisse de la vitesse ainsi quel'augmentation des temps de parcours. Elle attribue une valeur monétaire à l'ensemble de ces effets et prend encompte les coûts d'investissement et de fonctionnement du dispositif. Le bilan coûts-avantages collectif ainsi réaliséest nettement positif. L'étude est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/LPS92.pdf (dernière consultation : 09/2011)ACCIDENT DE LA ROUTE, CONTROLE DE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, SECURITE ROUTIERE,STATISTIQUESARDO - CDI 23 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004050BECKER S.Réseau transeuropéen de transport. Mêmes objectifs pour l'Allemagne et la PologneInternational transport journal , 2011-09-02, n° 35-36, p.30-31.Voir les détails, demander le document...Pendant sa présidence du Conseil de l'Union européenne, la Pologne a l'intention de se concentrer sur le réseautranseuropéen de transport (RTE-T). Le financement devrait en outre se faire sans nouveaux impôts et taxes liés àces routes.COORDINATION DES TRANSPORTS, FINANCEMENT, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE, REGLEMENTATIONINTERNATIONALE, RESEAU DE TRANSPORT, TRANSPORT COMBINE, TRANSPORT INTERNATIONAL,TRANSPORT MULTIMODALGDW004048Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...07, 1 vol. (171 p. / 2,31 Mo), graphiques, tableaux, annexes, en ligne.Ce rapport dresse un panorama des transports en 2010 : bilan de la mobilité des marchandises et des voyageurs, dela circulation routière, de l'accidentologie et des émissions atmosphériques liées aux transports. Il présente aussi lesévolutions du secteur économique du transport, des résultats comptables et financiers pour certains acteurs dusecteur, les évolutions de l'emploi ainsi que du marché du travail des principaux métiers du transport et de lalogistique. Il récapitule les investissements en infrastructures de transport ainsi que l'ensemble des contributionspubliques (État, Agence de financement des infrastructures de transport de France, collectivités territoriales). Cerapport est disponible à partir du lien suivant :Les comptes des transports en 2010 (tome 1). 48e rapport de la Commission des comptes des transports dela NationMINISTERE DE L'ECOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT, 2011-http://www.statistiques.developpementdurable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/References/2011/Comptes_transport/R%C3%A9f%C3%A9renceS%20CCTN%20complet%202010.pdf (dernière consultation : 09/2011)COMPTES DU TRANSPORT, EMPLOI, ENTREPRISE DE TRANSPORT, ENVIRONNEMENT, ETAT, EUROPE,FINANCEMENT, FRANCE, TRANSPORT AERIEN, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT FLUVIAL,TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT ROUTIER, TRANSPORT VOYAGEURGDW004045Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...ZILIOTTO T.La conjoncture des transports au premier trimestre 2011Chiffres et statistiques, 2011-07, n° 235, 1 vol. (5 p. / 255 Ko), graphiques, en ligne.Au premier trimestre de 2011, le transport de marchandises s'inscrit globalement en baisse. Parmi les transportsterrestres de marchandises, le transport ferroviaire connaît une très forte remontée. A l'opposé, le fret routier et lefluvial enregistrent une baisse marquée. Les prix du fret et de l'entreposage augmentent, sauf ceux du fret maritime.L'activité des ports maritimes reprend sensiblement. Ce document est disponible à partir du lien suivant :http://www.statistiques.developpementdurable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Chiffres_et_statistiques/2011/Chiffres%20et%20stats%20235%20Conjoncture%20des%20transports%202011T1%20-%20juillet%202011.pdf (dernière consultation : 09/2011)CIRCULATION ROUTIERE, CONJONCTURE TRANSPORT, CROISSANCE ECONOMIQUE, ECONOMIE DESTRANSPORTS, ENTREPRISE DE TRANSPORT, STATISTIQUE, TRAFIC AERIEN, TRANSPORT FLUVIAL,TRANSPORT TERRESTRE, TRANSPORT VOYAGEURGDW004030Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...TREVIDIC B. ; DEPAGNEUX M.A.Le gouvernement renonce à la privatisation de quatre grands aéroports régionauxLes Echos, 2011-09-21, n° 21021, p. 27 (2 p. / 531 Ko), en ligne.Face à l'opposition des élus des collectivités territoriales, le projet de cession des 60 % du capital des aéroports deLyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier détenus par l'Etat est reporté sine die. Il aurait dû apporter quelque 500millions d'euros et favoriser le renforcement des opérateurs privés.AEROPORT, BORDEAUX, FINANCEMENT PRIVE, FINANCEMENT PUBLIC, LYON, MONTPELLIER, POLITIQUEDES TRANSPORTS, POLITIQUE REGIONALE, PRIVATISATIONSARDO - CDI 24 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004016Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...HONORE R.Le transport public joue sur l'argument du prix pour attirer les FrançaisLes Echos, 2011-09-20, n° 21020, p. 27 (1 p. / 186 Ko), en ligne.Le secteur du transport public a lancé le 21 septembre 2011 une campagne de promotion et de communication.Principal argument pour convaincre les français : les transports en commun coûteraient 20 fois moins que la voiture.Néanmoins, certaines entreprises du secteur se plaignent que les usagers ne contribuent pas assez au financementdu service, obérant du coup les capacités de financement.ECONOMIE DES TRANSPORTS, POLITIQUE COMMERCIALE, PROMOTION DU PRODUIT, QUALITE DESERVICE, TRANSPORT PUBLICGDW004005Dossier spécial : Nicolas Sarkozy à la rencontre des transporteursLettre du transport routier, 2011-09-04, n° 1197, p. 1-4, photos.Voir les détails, demander le document...Mardi 6 septembre, Nicolas Sarkozy, accompagné de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre du Développementdurable et de Thierry Mariani, ministre des Transports, s'est rendu dans une entreprise de transport routier dudépartement de la Loire, la société LTR Vialon, PME de 400 salariés et spécialisée dans le transport volumineux. Ils'est adressé aux salariés et aux chefs d'entreprises. Explications.CAMION, ECONOMIE DES TRANSPORTS, NEGOCIATION, POLITIQUE DES TRANSPORTS,REGLEMENTATION INTERNATIONALE, TRANSPORT MARCHANDISEGDW004000Voir les détails, demander le document...Vingt ans de politiques de stationnement public dans les villes centres des agglomérations françaisesTransports, 2011-05-01, n° 467, p. 175-183, graphiques, bibliographie.Depuis 20 ans la pression sur le stationnement en centre-ville n'a fait que s'accroître en raison de l'augmentation duparc automobile et de la mobilité en voiture. Pour gérer cette pression, les villes centres d'agglomérations se sontdotées de politiques de stationnement public. Quelles sont les principales évolutions sur voirie ? Quel rôle occupentles parcs ? A qui bénéficient les mesures prises entre les résidents, les visiteurs et les pendulaires ? Et finalementcomment le stationnement contribue-t-il à une mobilité plus durable ? A partir des enquêtes Certu sur lestationnement public de 1985, 1995, 2000 et 2005, l'analyse menée permet de mettre en évidence un bilan finalcontrasté. En 20 ans, l'évolution des réglementations sur voirie et une approche plus fine de l'offre en parcstémoignent bien que le stationnement public est de plus en plus conçu comme un outil de régulation desdéplacements.AUTOMOBILE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, REGLEMENTATION, STATIONNEMENT, ZONE URBAINEGDW003995Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...ANGLES B. ; BAVEREZ N. ; MORALI V. ; SAVARY G.Pour un nouveau modèle ferroviaire en FranceLes Echos, 2011-09-16, n° 21018, p. 17 (1 p. / 166 Ko), en ligne.Les auteurs présentent quatre défis que doit relever le secteur ferroviaire dans un contexte de mondialisation et demobilité croissante des hommes et des biens : la compétitivité, un enjeu social et économique, un enjeu écologiqueet un défi financier. Les auteurs regrettent qu'aucune démarche globale permettant d'assurer l'avenir de la filièreferroviaire n'ait été engagée.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0201636950291-pour-un-nouveau-modele-ferroviaire-en-france-220119.php (dernièreconsultation : 09/2011)ECONOMIE DES TRANSPORTS, FRANCE, INDUSTRIE FERROVIAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTSSARDO - CDI 25 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003987NANGERONI C.Concurrence. 70 villes bientôt desservies par les cars EurolinesVoir les détails, demander le document...Vie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 40-41. Voir aussi 2011-09-21, n° 527, p. 44-45 (Ville Rail & Transports sous letitre : Concurrence. 70 villes bientôt reliées par les cars Eurolines).Le 5 septembre, le ministre des Transports Thierry Mariani a inauguré la toute première ligne reliant Paris àValenciennes, mise en place par la société Eurolines. Ces trajets à petits prix, pour des voyageurs pas pressés, vontconcurrencer le train. Une nouveauté rendue possible par le vote d'une loi européenne en octobre 2009.AUTOBUS, CONCURRENCE RAIL ROUTE, OPERATEUR DE TRANSPORT, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE,POLITIQUE DES TRANSPORTS, REGLEMENTATION DU TRANSPORT, TRANSPORT COLLECTIF,TRANSPORT INTERNATIONALGDW003959BOUKEZZOULA S.Visite présidentielle. Nicolas Sarkozy en campagne chez LTR VialonOfficiel des transporteurs, 2011-09-09, n° 2610, p. 12-14.Voir les détails, demander le document...Grande première dans le transport routier : le 6 septembre, le président de la République s'est rendu dansl'entreprise LTR Vialon (42). Retour sur les temps forts de cette visite.CAMION, ECONOMIE DES TRANSPORTS, NEGOCIATION, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRANSPORTINTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISEGDW003951GRASSART P.Rhin-Rhône. RFF livre la ligne à la SNCFVoir les détails, demander le document...Vie du Rail, 2011-09-07, n° 3327, p. 8-9. Voir aussi 2011-09-07, n° 526, p. 8-9 (Ville Rail & Transports sous le titre :Fallait-il faire le TGV Rhin-Rhône ?).Après l'inauguration ce 8 septembre des 140 km de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône, c'est le plus grandchantier de France qui s'achève. Mais quel avenir pour cette étoile à grande vitesse à laquelle on a -momentanément - rogné plusieurs branches ?FINANCEMENT, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RESEAU GRANDE VITESSE,TEMPS DE PARCOURS, TGV RHIN RHONE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003949Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...DE MEYER K.Le rail allemand pourrait être sacrifié sur l'autel de la rigueurLes Echos, 2011-09-13, n° 21015, p. 31 (1 p. / 319 Ko), carte, en ligne.Le plan quinquennal du ministère des Transports allemand remet en cause un certain nombre de projetsd'infrastructures, comme la voie ferrée Rhin-Rhur-Express ou la voie en Y, qui devait relier les ports de Brême etHambourg à Hanovre. Le porte-parole du ministère a concédé des difficultés de financement liées à l'augmentationdes coûts de construction et aux retards pris par des réalisations en cours. L'article évoque également la fiabilité destrains à grande vitesse de la Deutsche Bahn et la mise en circulation des trains « Talent 2 » construits parBombardier.ALLEMAGNE, FIABILITE, LIGNE A GRANDE VITESSE, MATERIEL ROULANT, POLITIQUE DES TRANSPORTS,POLITIQUE D'INVESTISSEMENTSARDO - CDI 26 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003948Voir les détails, demander le document...DUMONT F.Grande vitesse. Jean-François Doulet, maître de conférences à l'université de Paris-Est-Créteil « La Chine serelèvera quand elle aura acquis les savoirs-faire »Vie du Rail, 2011-09-07, n° 3327, p. 4-6. Voir aussi 2011-09-07, n° 526, p. 32-35 (Ville Rail & Transports sous le titre: Après l'accident du 23 juillet, comment la Chine peut-elle rebondir ? ).Après quelques années passées à réaliser dans la précipitation des lignes et le matériel nécessaire, la Chine met uncoup d'arrêt brutal à son programme : le ministre des Chemins de fer a été limogé pour corruption, un grave accidenta révélé la vulnérabilité de la grande vitesse chinoise. Commentaires.COLLISION, EXPLOITATION, MANAGEMENT, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RESEAU FERROVIAIRE,RESEAU TGV, SECURITE FERROVIAIRE, TGV, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003931GRANGE N.Sarkozy et le TRMBulletin des transports et de la logistique, 2011-09-12, n° 3378, p. 499-450.Voir les détails, demander le document...Opération séduction pour Nicolas Sarkozy à l'endroit des transporteurs routiers (TRM) et de leurs salariés : envisitant une entreprise à Saint-Etienne, le président de la République a donné à la profession et aux ministèresconcerné jusqu'au « début de l'année prochaine » pour faire un sort à la distortion de concurrence qui freine lacompétitivité du pavillon français. Explications.CONCURRENCE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, MINISTERE DES TRANSPORTS, NEGOCIATIONCOLLECTIVE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE,TRANSPORT ROUTIERGDW003927PARIS D. ; ETAIX S.Réseau. Les fermetures de lignes aux marchandises (2nde partie)Vie du Rail, 2011-08-31, n° 3326, p; 12-19, illustrations.Voir les détails, demander le document...A son apogée, dans les années 20, le réseau ferré français a commencé à régresser au cours de la décenniesuivante pour revenir, de nos jours, au niveau qui était le sien dans les années 1880. Cet article, dernier d'une sériede cinq (Vie du Rail n° 3322 au n° 3326 datés d'août 2011) consacrés à un état des lieux historique des fermeturesde lignes, s'attache aux lignes acceptant le trafic marchandise.DESSERTE FERROVIAIRE, FERMETURE DE LIGNE, HISTOIRE, RESEAU FERROVIAIRE, TRAFICMARCHANDISE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003926PARIS D.Réseau. Les fermetures de lignes aux marchandises (1ere partie)Vie du Rail, 2011-08-24, n° 3325, p. 9-16, illustrations.Voir les détails, demander le document...A son apogée, dans les années 20, le réseau ferré français a commencé à régresser au cours de la décenniesuivante pour revenir, de nos jours, au niveau qui était le sien dans les années 1880. Cet article, quatrième d'unesérie de cinq (Vie du Rail n° 3322 au n° 3326 datés d'août 2011) consacrés à un état des lieux historique desfermetures de lignes, s'attache aux lignes acceptant le trafic marchandise.DESSERTE FERROVIAIRE, FERMETURE DE LIGNE, HISTOIRE, RESEAU FERROVIAIRE, TRAFICMARCHANDISE, TRAIN, TRANSPORT FERROVIAIRESARDO - CDI 27 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003924PARIS D. ; COLLARDEY B. ; ETAIX S.Réseau. Les fermetures de lignes au trafic voyageur (2nde partie)Vie du Rail, 2011-08-17, n° 3324, p. 12-19, illustrations.Voir les détails, demander le document...A son apogée, dans les années 20, le réseau ferré français a commencé à régresser au cours de la décenniesuivante pour revenir, de nos jours, au niveau qui était le sien dans les années 1880. Cet article, troisième d'unesérie de cinq (Vie du Rail n° 3322 au n° 3326 datés d'août 2011) consacrés à un état des lieux historique desfermetures de lignes, s'attache aux lignes acceptant le trafic voyageur.DESSERTE FERROVIAIRE, FERMETURE DE LIGNE, HISTOIRE, RESEAU FERROVIAIRE, TRAFIC VOYAGEUR,TRAIN, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003921PARIS D. ; RIBEILL G.Réseau. Les fermetures de lignes au trafic voyageur (1ere partie)Vie du Rail, 2011-08-10, n° 3323, p. 11-16, photos.Voir les détails, demander le document...A son apogée, dans les années 20, le réseau ferré français a commencé à régresser au cours de la décenniesuivante pour revenir, de nos jours, au niveau qui était le sien dans les années 1880. Cet article, second d'une sériede cinq (Vie du Rail n° 3322 au n° 3326 datés d'août 2011) consacrés à un état des lieux historique des fermeturesde lignes, s'attache aux lignes acceptant le trafic voyageur.DESSERTE FERROVIAIRE, FERMETURE DE LIGNE, HISTOIRE, RESEAU FERROVIAIRE, TRAFIC VOYAGEUR,TRAIN, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003916BARROW K. ; CARMICHAEL G.Amérique du NordNorth AmericaIRJ, 2011-09, vol. 51, n° 9, p. 20-22, 24, 27-28 et 30, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les solutions apportées au franchissement des montagnes par les trains. Il propose aussi unplan pour globaliser le réseau de transport d'Amérique du Nord.AMERIQUE DU NORD, ASIE, CHEMIN DE FER, DEVELOPPEMENT, ETATS UNIS, EXTREME ORIENT, GPS,GRANDE VITESSE, INFORMATIQUE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, INVESTISSEMENT, LIGNE AGRANDE VITESSE, MONTAGNE, PERSPECTIVE, PLANIFICATION DU TRANSPORT, RESEAU GRANDEVITESSE, RUSSIE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue anglaise)GDW003897Voir les détails, demander le document...LEJOUX P. ; RAUX C.Attitudes et changements de comportement de mobilité des ménages face à l'instauration de politiques derationnement du carburant automobile : résultats d'une enquête qualitativeCahiers scientifiques du transport, 2011-07-01, n° 59, p. 57-82, tableaux, bibliographie p. 79-82.Cet article vise à présenter, à partir des résultats d'une enquête qualitative menée auprès d'un échantillon restreintde ménages, des premiers éléments d'analyse sur les attitudes et les changements de comportement de mobilitéenvisagés par les particuliers face à l'instauration d'une taxe carbone ou de quotas d'émissions échangeables deCO2 sur le carburant automobile. En utilisant la méthode des Enquêtes Interactives de Réponses Déclarées, il s'agitd'identifier au niveau de l'échantillon enquêté les types de changements de comportement de mobilité envisagés, dedéterminer les variables explicatives de ces changements de comportement, de recueillir les attitudes des ménagesà l'égard de la taxe carbone et des quotas d'émissions échangeables de CO2 et, enfin, d'établir une typologie deleurs stratégies d'adap-tation face à la mise en place de tels systèmes.COMPORTEMENT, ENQUETE, ETUDE, GAZ CARBONIQUE, MENAGE, MOBILITESARDO - CDI 28 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003894ROUSSEAU A.Les transports, une mutation dans la douleurChallenges, 2011-09-08, p. 54-55 (2 p. / 1,02 Mo), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dix ans de croisade antivoiture ont produit leur effet. Le paysage urbain parisien compte davantage de deux-roues,des tramways. Mais les bouchons et la pollution persistent.PARIS, POLITIQUE DE L'AMENAGEMENT, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRAMWAY, ZONE URBAINEGDW003893GUARINO L.Présidence polonaise de l'UE. Et toujours les infrastructuresOfficiel des transporteurs, 2011-09-02, n° 2609, p. 12.Voir les détails, demander le document...La révision du RTE-T (réseau transeuropéen de transport) est à l'ordre du jour de la présidence polonaise. LeConseil informel des ministres européens des Transports se penchera sur la question les 5 et 6 septembre. LesEtats membres et les institutions européennes doivent surtout trouver des capitaux privés pour financer lesnouveaux projets.COORDINATION DES TRANSPORTS, EUROPE, FINANCEMENT PRIVE, INVESTISSEMENT, POLITIQUECOMMUNAUTAIRE, REGLEMENTATION INTERNATIONALE, RESEAU DE TRANSPORT, TRANSPORT A LADEMANDE, TRANSPORT INTERNATIONALGDW003868Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Normes pour le développement de la planification des trajets domicile - lieu de travail - Édition résuméeCE (Commission européenne), 2011-08, 1 vol. (12 p. / 3,88 Mo), ill., annexes, en ligne.COMMERCE est un projet de trois ans cofinancé par la Commission Européenne à travers le programme EnergieIntelligente Europe. Son objectif est d'augmenter le nombre et la qualité des plans de déplacement qui sontdéveloppés par les Petites et Moyennes Entreprises, en leur apportant des outils et des standards issus desmeilleurs pratiques européennes. Le développement des plans de déplacement des entreprises est une contributionimportante à la réduction des émissions de gaz à effet de serre par les trajets domicile-travail.La synthèse en français est disponible à partir du lien suivant :http://www.epomm.eu/docs/1460/COMMERCE_STANDARDS_12PP_French_vis.pdf (dernière consultation : 09/2011)DEPLACEMENT DOMICILE TRAVAIL, ENTREPRISE, EUROPE, NORME, PLANIFICATION DU TRANSPORT,STRATEGIEGDW003867Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Rapport final du projet « Commerce » - Augmenter le nombre et la qualité des plans de déplacementdomicile - travail en EuropeThe Commerce project final report - Increasing the quality and quantity of Workplace Travel Plans in the EUCE (Commission européenne), 2011-08, 1 vol. (72 p. / 1,74 Mo), ill., en ligne.COMMERCE est un projet de trois ans cofinancé par la Commission Européenne à travers le programme EnergieIntelligente Europe. Son objectif est d'augmenter le nombre et la qualité des plans de déplacement qui sontdéveloppés par les Petites et Moyennes Entreprises, en leur apportant des outils et des standards issus desmeilleurs pratiques européennes. Le développement des plans de déplacement des entreprises est une contributionimportante à la réduction des émissions de gaz à effet de serre par les trajets domicile-travail.Le rapport final, en anglais, est téléchargeable à partir du lien suivant :http://www.londoncouncils.gov.uk/London%20Councils/COMMERCEFinalReport%20(2).pdf (dernière consultation : 09/2011). Lasynthèse en français (12 p. / 3,88 Mo) est disponible à partir du lien suivant :http://www.epomm.eu/docs/1460/COMMERCE_STANDARDS_12PP_French_vis.pdf (dernière consultation : 09/2011)DEPLACEMENT DOMICILE TRAVAIL, ENTREPRISE, EUROPE, NORME, PLANIFICATION DU TRANSPORT,STRATEGIE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 29 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003865Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Les aménagements multimodaux sur les voies rapides urbaines à caractéristiques autoroutières - Etat del'art et perspectivesCERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques), 2011-06, 1 vol.(94 p. / 3,32 Mo), figures, en ligne.Bien que l'autoroute ne soit pas perçue « Grenellement correcte », des aménagements non conformes à l'imageclassique autoroutière ont déjà été réalisés et le « Grenelle » a permis quelques projets innovants permettantd'envisager une évolution de l'objet « autoroute », notamment en milieu urbain. Après avoir rappelé leur approched'aménagement multimodal, les auteurs recensent, de manière non exhaustive, des aménagements pertinentsconnus en France et à l'étranger en service ou en projet avancé. La transformation des voies rapides urbaines àcaractéristiques autoroutières en objet nettement plus multimodal permet d'envisager la diminution du trafic desvéhicules particuliers uniquement utilisés par le conducteur au profit des modes collectifs dont les bus ou lecovoiturage. Simultanément les auteurs rappellent que leur démarche d'aménagement ne peut cependants'envisager qu'en parallèle avec la mise en place d'un système de gestion dynamique des voies et des trafics(GDV&T).AMENAGEMENT, AUTOROUTE, BUS, COVOITURAGE, GESTION DU TRAFIC, ZONE URBAINEGDW003855Trans Flash n° 365Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...CERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques), 2011-08/09, n°365, (12 p. / 1 Mo), en ligne.Transflash est une newsletter mensuelle traitant des déplacements urbains, départementaux et régionaux. Ausommaire : Entretien avec Jean-Marie Guidez, ancien rédacteur en chef de Trans Flash : « La mobilité n'est pas unlong fleuve tranquille ».La newsletter est téléchargeable à partir du lien suivant :http://www.certu-liste.com/IMG/pdf_Transflash_365-aout-septembre.pdf (dernière consultation : 09/2011)DEPLACEMENT, DEPLACEMENT DOMICILE TRAVAIL, ETUDE, INNOVATION, MOBILITE, POLITIQUE DESTRANSPORTS, TRANSPORT URBAIN, VILLEGDW003846ABBOTT J. ; WALMSLEY I.Le Nord EstThe NortheastModern railways, 2011-09, vol. 68, n° 756, p. 53-58 et 60-67, cartes, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les aménagements ferroviaires, dans le Nord Est de l'Angleterre. Les régions de Newcastle etde Leeds étoffent les dessertes ferroviaires.ANGLETERRE, ARCHITECTURE, CHANTIER DE TRAVAUX, CROISSANCE ECONOMIQUE, DESSERTEFERROVIAIRE, GARE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LEEDS, LIAISON FERROVIAIRE, LONDRES,NEWCASTLE, NEWPORT, NOEUD FERROVIAIRE, NORD-EST, PADDINGTON, PROJET, RENOVATION,TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORT VOYAGEUR, TYNE(Document en langue anglaise)GDW003845Chemin de fer, vers nulle partRailroad to nowhereThe Economist, 2011-09-03, (6 p. / 120 Ko), en ligne, carte, ill.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Cet article commente les projets de LGV britannique. La géographie économique est aussi évoquée. Ce documentpeut être consulté via le site :http://www.economist.com/node/21528294 (dernière consultation : 09/2011)AGENT COMMERCIAL TRAIN, ALLEMAGNE, ASIE DU SUD EST, BERLIN, CHEMIN DE FER, CHINE,CLIENTELE, COLOMBIE, CONCURRENCE, COOPERATION INTERNATIONALE, DEREGLEMENTATION,DEVELOPPEMENT, EUROPE, EUROSTAR, FIABILITE, FRANCE, GEOGRAPHIE DES TRANSPORTS, GRANDEBRETAGNE, GRANDE VITESSE, INDOCHINE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, IRAN, KAZAKHSTAN,MINISTERE DES TRANSPORTS, PROJET, QUALITE, REFORME FERROVIAIRE, RENTABILITE, RESEAUGRANDE VITESSE, RUSSIE, SECURITE, SERVICE A BORD, TEMPS DE PARCOURS, TGV EST, TRAFICINTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 30 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003840Le grand larcin du trainThe great train robberyThe Economist, 2011-09-03, (4 p. / 76 ko), en ligne, ill.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Cet article commente le manque de rentabilité des LGV. Ce document peut être consulté via le site :http://www.economist.com/node/21528263 (dernière consultation : 09/2011)AGENT COMMERCIAL TRAIN, ALLEMAGNE, ASIE DU SUD EST, BERLIN, CHEMIN DE FER, CHINE,CLIENTELE, COLOMBIE, CONCURRENCE, COOPERATION INTERNATIONALE, DEREGLEMENTATION,DEVELOPPEMENT, EUROPE, EUROSTAR, FIABILITE, FRANCE, GEOGRAPHIE DES TRANSPORTS, GRANDEBRETAGNE, GRANDE VITESSE, INDOCHINE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, IRAN, KAZAKHSTAN,MINISTERE DES TRANSPORTS, PROJET, QUALITE, REFORME FERROVIAIRE, RENTABILITE, RESEAUGRANDE VITESSE, RUSSIE, SECURITE, SERVICE A BORD, TEMPS DE PARCOURS, TGV EST, TRAFICINTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue anglaise)GDW003839BOUDET A.TGV : RFF veut augmenter les péages de plus de 7 %Les Echos, 2011-09-02, n° 21008, p. 13 (1 p. / 291 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...RFF a publié hier « sa proposition d'évolution des péages ferroviaires pour 2013 ». Le gestionnaire d'infrastructurepropose en effet de passer une hausse de 7,4 % « des péages moyens pour les trains aptes à la grande vitesse »en 2013, contre 1,5 % en 2012. Pour sa part, SNCF dénonce ces augmentations en estimant qu'elles mettent à malle modèle économique de son activité TGV.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0201604564185-tgv-rff-veut-augmenter-les-peages-de-plus-de-7-213661.php (dernière consultation : 09/2011)ECONOMIE DES TRANSPORTS, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE, LIGNE A GRANDE VITESSE, MODELEECONOMIQUE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TGVGDW003838TREVIDIC B.Air France-KLM cherche à réduire ses coûts de 700 à 800 millions d'euros par anLes Echos, 2011-09-06, n° 21010, p. 26 (2 p. / 447 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Face aux risques conjugués d'une nouvelle crise du transport aérien, d'un écart de compétitivité croissant avec sesprincipaux concurrents et de l'alourdissement de l'endettement, la direction du groupe prépare les esprits à un plande rigueur d'envergure.ECONOMIE DES TRANSPORTS, ENTREPRISE DE TRANSPORT, OFFRE DE TRANSPORT, TRANSPORTAERIENGDW003820TREVIDIC B.Air France-KLM prépare de nouvelles mesures d'économiesLes Echos, 2011-09-05, n° 21009, p. 25 (1 p. / 315 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...L'article relate les perspectives économiques du groupe Air France-KLM et évoque une possible baisse duprogramme de vols. Est également évoquée la forte compétition tarifaire sur les lignes intra-européennes ettransatlantiques.ECONOMIE DES TRANSPORTS, ENTREPRISE DE TRANSPORT, OFFRE DE TRANSPORT, TARIFICATION,TRANSPORT AERIENSARDO - CDI 31 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003794COTEY A.Voici le Sun RailHere comes the Sun RailProgressive railroading, 2011-08, vol. 54, n° 8, p. 14-16, 41 et 43, carte, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la perspective d'un investissement ferré voyageurs, en Floride. Une première étape relieraDeBary à Orlando. Puis une extension de ligne concernera Kissimmee et Poinciana.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, CALIFORNIE, CANADA, CHEMIN DE FER, COMMANDES, CROISSANCEECONOMIQUE, DESSERTE FERROVIAIRE, DESSERTE VOYAGEUR, DEVELOPPEMENT, ETATS UNIS,FLORIDE, GRANDE VITESSE, INVESTISSEMENT, LIGNE SECONDAIRE, MATERIEL VOYAGEUR,PERSPECTIVE, PLANIFICATION DU TRANSPORT, PREVISION, TRANSPORT VOYAGEUR, URBANISME(Document en langue anglaise)GDW003797Voir les détails, demander le document...FÜGLISAIER P. ; SIMONI R. ; BRATSCHI O. ; VETSCH H.P. ; BERNARDI W.La SuisseSwitzerlandRailway gazette international, 2011-07, vol. 167, n° 7, p. 31-51, carte, ill.Ce document évoque les travaux du tunnel de base du Saint Gothard. On rappelle aussi les mêmes efforts pour letunnel du Ceneri. On veut améliorer la capacité de transport du réseau ferré et préserver les conditions de sécurité.ALPES, AUTRICHE, BARRIERE DE QUAI, BRENNER, CAPACITE DE TRANSPORT, CENERI, CHEMIN DE FER,COMPETITIVITE, CONCURRENCE, COULOIR FERROVIAIRE, DEREGLEMENTATION, INTEROPERABILITE,INVESTISSEMENT, LIAISON INTERNATIONALE, MILAN, MONTAGNE, MUNICH, SAINT GOTHARD, SECURITE,SUISSE, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR, TUNNELFERROVIAIRE(Document en langue anglaise)GDW003796JACKSON C. ; ZIERT D.En Autriche. Investissement. Sécurité. CompétitionAustria. Investment. Safety. CompetitionRailway gazette international, 2011-07, vol. 167, n° 7, p. 53-54, 56-58 et 60-61, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document rappelle les efforts autrichiens pour optimiser la capacité de transport du réseau ferré. En outre, lestunnels doivent être adaptés aux spécifications techniques d'interopérabilité (STI) pour offrir une bonne sécurité.Enfin, la concurrence ferroviaire sévit en Autriche, y compris pour les voyageurs (Westbahn).ALPES, AUTRICHE, BARRIERE DE QUAI, BRENNER, CAPACITE DE TRANSPORT, CHEMIN DE FER,COMPETITIVITE, CONCURRENCE, COULOIR FERROVIAIRE, DEREGLEMENTATION, INTEROPERABILITE,INVESTISSEMENT, LIAISON INTERNATIONALE, MILAN, MONTAGNE, MUNICH, SECURITE, TRANSPORTINTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR, TUNNEL FERROVIAIRE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 32 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003732Assises du ferroviaireSNCF, 2011, 1 vol. (23 p. / 642 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le coup d'envoi des Assises du ferroviaire a été donné, le 15 septembre 2011, par les ministres Nathalie Kosciusko-Morizet et Thierry Mariani.Durant 4 mois, des débats et des travaux de réflexion sur le modèle ferroviaire français de demain et l'ouverture à laconcurrence seront menés. Ils s'articuleront autour de quatre commissions :- Le ferroviaire français au cœur de l'Europe- La gouvernance du système ferroviaire- L'économie du ferroviaire- La filière ferroviaire françaiseLes conclusions de ces Assises seront rendues en janvier 2012.Ce dossier de presse est consultable sous le lien suivant :http://lesinfos-lesdepeches.sncf.fr/depeche/index.php/news/view/4182 (dernière consultation : 09/2011)COMMUNICATION D'ENTREPRISE, CONGRES, DOSSIER DE PRESSE, ECONOMIE, ECONOMIE DESTRANSPORTS, ENTREPRISE FERROVIAIRE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003694Voir les détails, demander le document...MONJARDIN C.P.EspagneSpainEuropean railway review, 2011, n° 5, p. 51-53, ill.Ce document présente le recours au partenariat financier public-privé. C'est ainsi que les LGV de Galice etd'Albacete-Alicante ont été financées.ALBACETE, ALICANTE, ALPES, AUTRICHE, CENERI, CHEMIN DE FER, COUT, CREATION DE LIGNE,DESSERTE FERROVIAIRE, ESPAGNE, ETCS, GALICE, GARE, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE,INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, INVESTISSEMENT, LIAISON FERROVIAIRE, LIAISONINTERNATIONALE, MAINTENANCE, MONTAGNE, PARTENARIAT PUBLIC PRIVE, RENOUVELLEMENT, SAINTGOTHARD, SALZBOURG, SECURITE, SUISSE, TUNNEL FERROVIAIRE, ZURICH(Document en langue anglaise)GDW003610GRANGE N.Eurovignette. Taxation des autoroutes, c'est partiBulletin des transports et de la logistique , 2011-09-19, n° 3379, p. 515.Voir les détails, demander le document...En approuvant les amendements du Parlement européen, le Conseil a signé l'adoption définitive de la nouvelledirective Eurovignette. Explications.ECONOMIE POLITIQUE, LEGISLATION, LUTTE CONTRE LA POLLUTION, MESURE FISCALECONJONCTURELLE, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TAXE DIVERSE,TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT ROUTIER, UNION EUROPEENNEGDW002968Voir les détails, demander le document...EMALY C. ; LUSTIG D. ; JACKSON C.Amérique du NordNorth AmericaRailway gazette international, 2011-09, vol. 167, n° 9, p. 33-34, 36-38, 41-42, 45, 47-48, 50-52 et 55-58, ill.Ce document évoque les innovations, la technologie et le nouveau dimensionnement des trains et du trafic combiné,en Amérique du Nord. En outre, on mentionne l'alimentation électrique par accumulateur. On commente aussi lalocomotive ACS64 de Siemens, reliant Boston à Washington.ACCUMULATEUR, AMERIQUE DU NORD, BARRIERE DE QUAI, CHEMIN DE FER, CORRIDOR NORD EST,COULOIR FERROVIAIRE, COUT, DESSERTE AEROPORT, DESSERTE FERROVIAIRE, DIMENSIONNEMENT,ELECTRIFICATION, ETCS, GESTION DE PROJET, GRANDE BRETAGNE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT,INNOVATION, INTERCITY, IRLANDE DU NORD, LIGNE A GRANDE VITESSE, LOCOMOTIVE ELECTRIQUE,PLANIFICATION DU TRANSPORT, PROJET, ROYAUME UNI, TECHNOLOGIE, TRACTION, TRANSPORTCOMBINE, TRANSPORT VOYAGEUR, WASHINGTON(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 33 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW002845KLERDAL L. ; ALEXANDERSON G. ; WESTERBERG B.Profil de la SuèdeSwedish ProfileEuropean railway review, 2011, n° 5, p. 15-18, 20-23 et 27-29, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les possibilités d'atteindre 250 km/h, sur ligne classique. La vigueur du trafic ferré suédois, en2010, est aussi soulignée. Enfin, la fédération de l'industrie ferroviaire suédoise commente l'impact de sa stratégie,dans ce pays et à l'étranger.ADAPTATION, CHEMIN DE FER, CONCURRENCE, DANEMARK, DESIGN, DEVELOPPEMENT, ECARTEMENTDE VOIE, ESTONIE, ETCS, EUROPE DU NORD, FINLANDE, FROID, HELSINKI, INDUSTRIE FERROVIAIRE,INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, INVESTISSEMENT, MATERIEL ROULANT, MODERNISATION, PROJET,RENOUVELLEMENT, RESEAU FERROVIAIRE, SAINT PETERSBOURG, SIGNALISATION FERROVIAIRE,STRATEGIE, SUEDE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR, VITESSE MAXIMALE(Document en langue anglaise)GDW002418Voir les détails, demander le document...DEFRAJA G. ; MICHETTI E. ; ZANCHETTIN P.Toc'n'rollToc'n'rollJournal of transport economics and policy, 2011-09, vol. 45, n° 3, p. 383-414, bibliographie p. 408-409, ill.Cet article commente le système de franchise qui prévaut pour les entreprises ferroviaires britanniques. Un climatd'affaires, la qualité du service et les spécificités du réseau ferré britannique sont ainsi évoqués.ACCES, ANALYSE COMPARATIVE, ANALYSE DE DONNEES, AUTOMOBILE, CHEMIN DE FER, COUT,DEPLACEMENT, DESSERTE VOYAGEUR, ECONOMIE DES TRANSPORTS, EFFICACITE, GEOGRAPHIE DESTRANSPORTS, GRANDE BRETAGNE, MOBILITE, MONOPOLE, PAYS BAS, POLITIQUE DES TRANSPORTS,TRANSPORT PUBLIC, URBANISME(Document en langue anglaise)GDW002015BECKERS D. ; BONAR M.Finance ferroviaireRailway financeEuropean railway review, 2011, n° 5, p. 36-41, bibliographie p. 41, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque le financement des projets ferroviaires européens. En outre, les questions de valeur et devalorisation du rail britannique sont abordées.ACTIF, ALLEMAGNE, CHEMIN DE FER, CONCURRENCE, DEREGLEMENTATION, DESSERTE FERROVIAIRE,DEVELOPPEMENT, ENTREPRISE FERROVIAIRE, ETCS, EXPLOITATION, FINANCEMENT, GESTIONNAIRED'INFRASTRUCTURE, GRANDE BRETAGNE, HAMBOURG, INVESTISSEMENT, MODERNISATION, MOTEURHYBRIDE, ORGANISATION, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, PROJET,RESEAU FERROVIAIRE, TRAFIC FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR,VOYAGEUR(Document en langue anglaise)GDW004141COLLET V.La SNCF veut se réconcilier avec ses clientsFigaro, 2011-09-23, p. 22 (1 p. / 406 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...La SNCF va proposer, lors de négociations avec les associations de consommateurs, des compensationsfinancières plus systématiques dans le cas de retard des trains et de surréservation. Les réclamations ont atteint leurcote d'alerte en 2010 avec 3 731 plaintes déposées auprès du médiateur de l'entreprise.MEDIATEUR, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, RECLAMATION, RESERVATION DES PLACES, VOYAGEURSARDO - CDI 34 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004073CIRY B.Box TGV : un nouveau service de SNCF VoyagesRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 52-59, illustrations.Voir les détails, demander le document...Box TGV est un nouveau service de SNCF Voyages. Cet article présente ce produit côté marketing et côtétechnique.EQUIPEMENT DE TRANSMISSION, INTERNET, SERVICE A BORD, TGVGDW004059RIBEILL G.30 ans de TGV : quelques aspects de la TGV-maniaHistorail, 2011-10-01, n° 19, p. 6-15, ill.Voir les détails, demander le document...Dans le sillage de sa réussite technique puis de son succès commercial, le TGV a suscité un engouement, entretenupar la SNCF au moyen de grandes mises en scènes médiatiques, qui s'est manifesté dans les domaines les plusdivers (livres, disques, pin's, timbres, cartes postales), sans parler du bénéfice en termes d'image de marque et depublicité commerciale.HISTOIRE, IMAGE COMMERCIALE, PUBLICITE, TGVGDW004019NOYER O.Embarquement dans un univers de technologiesLes Echos, 2011-09-20, n° 21020, p. 37 (1 p. / 1,17 Mo), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Réseaux sociaux, « smartphones » et commerce sur mobiles, achats groupés... La technologie remodèle la façondont on consomme et vend des voyages. Les nouvelles technologies sont la porte d'entrée dans les voyagespersonnels comme professionnels : pour accéder au rêve et à la recherche de destinations, jusqu'à la réservation, latransaction, en passant par le déroulé des voyages ou le partage des expériences au retour.MARKETING DU TOURISME, POLITIQUE COMMERCIALE, PROMOTION DU PRODUIT, VOYAGE D'AFFAIRESGDW004018Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...SALTI S.Le mobile change la vie des voyageurs et la stratégie des vendeursLes Echos, 2011-09-20, n° 21020, p. 37 (1 p. / 333 Ko), en ligne.Les téléphones connectés et tablettes ont fait naître de nouveaux usages de consommation. Les prestatairestouristiques, transporteurs aériens et ferroviaires en particulier, proposent à leurs clients des fonctionnalités de based'un dossier de voyages : réserver son billet, s'enregistrer, réceptionner sa carte d'embarquement sur téléphone fontdéjà partie du quotidien du voyageur d'affaires.LOGICIEL DE COMMUNICATION, MARKETING DU TOURISME, POLITIQUE COMMERCIALE, PROMOTION DUPRODUIT, TECHNIQUE MARKETINGGDW004015SALTI S.Réseaux sociaux : le tourisme surfe sur le web 2.0Les Echos, 2011-09-20, n° 21020, p. 37 (1 p. / 336 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Les entreprises touristiques ont compris que les médias sociaux améliorent la notoriété, leur relation client etboostent leur trafic. Explications.CLIENTELE, PROMOTION DU PRODUIT, RESEAUX SOCIAUX, TOURISMESARDO - CDI 35 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003947RAY D. ; SABADIE W.Faire du client qui réclame un client en orExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 119-130, tableaux, graphiques.Voir les détails, demander le document...La culture dominante considère la réclamation client comme un échec et son traitement comme un coût. Or accueilliret traiter une insatisfaction exprimée peut s'avérer fort rentable. Certaines entreprises pionnières ont compris qu'êtreréellement « orienté clients » signifie en particulier être « orienté réclamation ». Elles ne considèrent pas le clientinsatisfait comme un révélateur d'erreur ou de dysfonctionnement mais comme un levier d'amélioration. Selon unerécente étude, ces entreprises sont encore minoritaires en France.CLIENTELE, RECLAMATIONGDW003976RECOURA C.Strasbourg fait la chasse aux resquilleursTransport public, 2011-09, n° 1116, p. 12, ill.Voir les détails, demander le document...Depuis le 12 septembre 2010, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) a durci sa politique de lutte contrela fraude. Désormais, non seulement plus aucune tolérance ne sera accordée aux personnes en infraction, mais enplus elles paieront plus cher les amendes.FRAUDE, INFRACTION, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TARIFICATION, TRANSPORT COLLECTIF,TRANSPORT PUBLIC, TRANSPORT URBAINGDW003861Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Accessibilité des systèmes d'information et de billettique des transports collectifs - Panorama des matérielsCERTU (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques), 2011-08, 1 vol.(82 p. / 1,61 Mo), ill., en ligne.Disposer de l'information sur le réseau de transport collectif pendant son voyage et pouvoir acheter et valider sontitre de transport est indispensable au bon déroulement du trajet. Une information fiable et en temps réel estessentielle pour promouvoir l'usage du réseau. Depuis la loi du 11 février 2005, les personnes ayant des déficiencesmotrices, visuelles, auditives, mentales ou cognitives doivent pouvoir accéder aux informations et utiliser les titres detransport avec la plus grande autonomie possible. Ce document présente un panorama des matériels d'informationvoyageurs et de billettique accessibles aux personnes à mobilité réduite, actuellement déployés en France. Cedocument concerne essentiellement les transports collectifs urbains de surface et se focalise sur les équipementsdes véhicules et de l'infrastructure - points d'arrêts, stations et gares. Dix-huit fiches décrivent les caractéristiques etfonctionnalités des matériels regroupés par type d'activité du voyageur au cours de son trajet, hormis celle depréparation du voyage.ACCESSIBILITE, BILLETTIQUE, HANDICAPE, INFORMATION VOYAGEUR, LISIBILITE, TRANSPORTCOLLECTIFGDW003842ROUSSEAU A.La vérité sur les pannes du nouveau francilienChallenges, 2011-08-25, n°265, (3 p. / 77,28 Ko ), en ligneVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le train de Bombardier pour l'Ile-de-France accumule les incidents depuis fin 2010. Le fruit d'un lancement précipitépour un projet si ambitieux. Cet article est consultable sous le lien suivant :http://www.challenges.fr/actualite/entreprise/20110825.CHA3064/la-verite-sur-les-pannes-du-nouveau-francilien.html (dernièreconsultation : 09/2011)AVARIE, ILE DE FRANCE, STIFSARDO - CDI 36 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004156MULLER-HELLMANN A.L'électromobilité dans le transport public de proximité. Motivations, stratégies, conceptsTransport public international, 2011-07-01, vol. 60, n° 4, p. 18-20.Voir les détails, demander le document...L'utilisation des bus est caractérisée par des arrêts fréquents et, par conséquent, de nombreux freinages etdémarrages. Contrairement au tramway, au RER et au métro, les bus ordinaires n'emmagasinent pas l'énergie dufreinage pour la réutiliser ensuite. Leurs besoins en énergie sont donc relativement élevés par rapport à ces autresmoyens de transport public. L'auteur relate les évolutions et tendances en matière de moteurs de bus.AUTOBUS, CONDUITE DE VEHICULE, ECOLOGIE, MOTEUR HYBRIDE, MOTEUR THERMIQUEGDW004154JACOBS L. ; BARR L. ; DOMSTAD R. ; MAHLE D. ; ... et alii.Le transport par voies d'eauTransport public international, 2011-07-01, vol. 60, n° 4, p. 4-16.Voir les détails, demander le document...Au sommaire : « Le transport par voie d'eau : une belle opportunité pour PTx2 », « Le ferry, un mode de transportpublic à part entière à Goteborg », « Nesoddtangen : le terminal de ferry le plus fréquenté de Norvège »,« Conception des terminaux Actc dans la lagune de Venise », « Plan directeur des transports maritimes de RTA »,« Des transports par voies d'eau accessibles : un voyage à part entière ».POLITIQUE DES TRANSPORTS, TRANSPORT MARITIME, VOIE NAVIGABLEBERTHON E.Quel avenir pour le transport aérien ?Cahiers de l'IAURIF, 2011-06, n° 158, p. 87-89, ill.Voir les détails, demander le document...La raréfaction du pétrole et la nécessité de réduire l'effet de serre susciteront-elles des innovations majeurescapables d'ouvrir un nouvel âge d'or pour le transport aérien ? Ou bien, devenu trop cher, trop contraint, et dans unmonde refragmenté en grandes entités régionales, son usage sera-t-il limité et l'Ile-de-France moins bien reliée àl'espace extra-européen ?CARBURANT, EFFET DE SERRE, INNOVATION, PETROLE, TRAFIC AERIEN, TRANSPORT AERIENGDW004135Puy de Dôme. Un panoramique pour le volcanVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, dossier spécial p. I-XV, illustrations.Voir les détails, demander le document...Exit la voiture et son lot de pollution et de parkings disgracieux. D'ici juin 2012, il sera possible de se rendre ausommet du Puy de Dôme par le biais d'un nouveau train à crémaillère. Décryptage des enjeux.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, CHEMIN DE FER A CREMAILLERE, CREATION DE LIGNE, DESSERTETERMINALE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, INVESTISSEMENT, PARC DU MATERIEL ROULANT,PROJET, TRAIN TOURISTIQUE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEURGDW004116Voir les détails, demander le document...BITBOUL S.Le transport aérien régional pour partager les fruits de la croissance mondialeTransports, 2011-07-01, n° 468, p. 243-252.L'auteur détaille les réflexions que mène le GECI (Groupe d'Etudes et de Conseils en Ingénierie) au sujet de laproblématique du transport aérien régional pour partager les fruits de la croissance mondiale. Il aborde l'historiquede l'aviation, le développement économique dans le monde et présente le modèle d'avion « Skylander ».AERONAUTIQUE, ANALYSE ECONOMIQUE, AVION, CROISSANCE ECONOMIQUE, HISTOIRE, INDUSTRIEAERONAUTIQUE, POLITIQUE DES TRANSPORTSSARDO - CDI 37 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004097HERISSE P.Le marché des autobus. Plutôt de la haute couture que du prêt-à-transporterVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 36-43, photos.Voir les détails, demander le document...Un autobus ne s'achète pas comme une automobile ni même comme un autocar. L'opérateur ne se contente jamaisd'un catalogue d'options, il veut au contraire montrer ses équipements préférés, préconiser ses propres solutions.Explications.AUTOBUS, CARACTERISTIQUES TECHNIQUES, CONSTRUCTEUR, INDUSTRIE, INNOVATIONTECHNOLOGIQUE, TRANSPORT COLLECTIFGDW004096POINGT M.H.Autolib'. Début des tests et incertitude sur le stationnementVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 26.Voir les détails, demander le document...Le dispositif de location de voitures électriques en libre service va être testé à partir du 1er octobre à Paris, avantson ouverture au public deux mois plus tard. Ses promoteurs réclament au gouvernement de faire connaître sespréconisations sur les modalités de recharge des batteries en milieu confiné après la publication d'une étude sur lesrisques d'incendie.AUTOMOBILE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, ESSAI, LOCATION, PARIS, TRANSPORT URBAIN, VEHICULEELECTRIQUEGDW004076Voir les détails, demander le document...LAURENT J.J.La pose de voie sur longrines ou plate-forme perméable, une innovation pour le tramwayRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 68-71, illustrations.La pose de voie sur longrines dite « plate-forme perméable » est une réponse à la préoccupation croissante desmaîtres d'ouvrage en matière de haute qualité environnementale, mais aussi aux problèmes rencontrés lors despremières poses de gazon sur les réseaux de tramway français.DRAINAGE, ENVIRONNEMENT, INNOVATION, PLATEFORME, POSE DE LA VOIE, TRAMWAYGDW004042Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...CLEMENT M.Indice de production de services de transport au premier trimestre 2011Chiffres et statistiques, 2011-07, n° 234, 1 vol. (4 p. / 271 Ko), en ligne.Au premier trimestre de 2011, l'indice de la production de services de transport (corrigé des variations saisonnièreset des jours ouvrables) s'établit à 115,3 après 114,2. La production de services de transport augmente (+ 1,0 %après - 0,6 %). Ce document est disponible à partir du lien suivant :http://www.statistiques.developpementdurable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Chiffres_et_statistiques/2011/Chiffres%20et%20stats%20234%20IPST%202011T1%20-%20juillet%202011.pdf (dernière consultation : 09/2011)PRODUCTION, STATISTIQUE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEURSARDO - CDI 38 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004032Faible économie, faibles profits, 2012 s'annonce encore plus difficileIATA, 2011-09-02, 1 vol. (4 p. / 349 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...L'association du transport aérien international (IATA) a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour lescompagnies aériennes en 2011. Les bénéfices cumulés de ses 230 membres pourraient atteindre 6,9 milliards dedollars.A lire : le communiqué de presse (4 p. / 349 Ko) à partir du lien suivant :http://www.iata.org/pressroom/pr/Documents/French-PR-2011-09-20-01.pdf (dernière consultation : 09/2011), les prévisionsfinancières (4 p. / 320 Ko) à partir du lien suivant : http://www.iata.org/whatwedo/Documents/economics/Industry-Outlook-September2011.pdf (dernière consultation : 09/2011) et le panorama de l'industrie aéronautique (18 p. / 450 Ko) à partir du liensuivant : http://www.iata.org/whatwedo/Documents/economics/Industry-Outlook-Presentation-September2011.pdf (dernièreconsultation : 09/2011). Ces documents sont également joints à cette notice.COMPAGNIE AERIENNE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, STATISTIQUE, TRAFIC AERIENGDW004012MERCANTI P. ; BELLOCHIO A. ; SICILIA R.Le métro de Brescia (Italie). Etudes de projet et analyse rétroactiveVoir les détails, demander le document...Tunnels et espace souterrain, 2011-07-01, n° 226, p. 331-344, figures, tableaux, bibliographie p. 344.La future ligne de métro de Brescia s'étend sur environ 13 km et traverse toute la zone urbaine de l'agglomération,dans la direction Nord-Sud sur les huit premiers kilomètres puis Est-Ouest sur la longueur restante. L'article étudie letracé, la géologie et évalue le risque potentiel des dommages aux structures existantes. La technique de protectiondes ouvrages de surface est également abordée.GEOLOGIE, ITALIE, METRO, TRACE DE VOIE, TUNNEL FERROVIAIRE, TUNNELIERGDW003999BAOUNI T. ; BERCHACHE R.Le tramway d'Alger, entre passé et avenirTransports, 2011-05-01, n° 467, p. 166-174, tableaux, figure.Voir les détails, demander le document...Après s'en être défaite, la ville d'Alger s'apprête à renouer avec le tramway. Ce dernier promet un retour triomphantavec l'image de marque qu'il véhicule et les performances dont il assure le label. Il permettra, entre autres, derestituer au piéton la rue qui lui a été confisquée, de réconcilier la population avec sa ville, en lui assurant desconditions de mobilité plus avantageuses, et de poser les premiers jalons d'un développement urbain plus équilibré,et surtout durable.ALGER, LIGNE, MODELE ECONOMIQUE, TCSP, TRACE DE VOIE, TRAMWAYGDW003990Voir les détails, demander le document...HAMOU N.Tramway de Jérusalem. Parcours du combattant pour le premier « light train » israélienVille Rail & Transports, 2011-09-07, n° 526, p. 28-30.Le tramway de Jérusalem s'est lancé le 19 août dernier sur les 14 km du premier tronçon, trois ans après la dateprévue de son inauguration. Alstom et Veolia, les deux grandes entreprises françaises du consortium CityPass, serejettent la responsabilité du retard... Explications.CAHIER DES CHARGES, GROUPE D'ENTREPRISES, MATERIEL ROULANT, POLITIQUE DES TRANSPORTS,TRAMWAY, TRANSPORT PUBLIC, TRANSPORT URBAINSARDO - CDI 39 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003989NANGERONI C.Offres de bus. Le grand bouleversementVille Rail & Transports, 2011-09-07, n° 526, p. 22-27.Voir les détails, demander le document...Souvent considéré comme moins attrayant par les réseaux de transports publics - face à des métros ou autrestramways -, le bus prend aujourd'hui sa revanche. Lyon, Lille et Bordeaux lui ont redonné toute la place qu'il mériteen réorganisant résolument leur offre. L'objectif est toujours d'augmenter fortement la fréquentation et de rendre lesréseaux plus cohérents.AUTOBUS, COORDINATION DES TRANSPORTS, PLANIFICATION DU TRANSPORT, RESEAU ROUTIER,TRANSPORT PUBLIC, TRANSPORT VOYAGEURGDW003969PORCHER J.Palette de trams à ReimsChemins de fer, 2011-08, n° 529, p. 32-35, ill.Voir les détails, demander le document...Le nouveau tramway de Reims a été inauguré le 18 avril 2011, 72 ans après la fermeture de l'ancien réseau.HISTOIRE, LIGNE, MATERIEL ROULANT, STATION DE TRAMWAY, TRAMWAY, TRANSPORT COLLECTIF,TRANSPORT URBAINGDW003903CHEVALLIER G.Autolib' : une fausse bonne idée ?Alternatives économiques, 2011-09, n° 305, p. 53, bibliographie.Organisée sur le même principe que Vélib', l'opération pourrait s'avérer peu rentable et écologiquement discutable.RENTABILITE, TYPE DE TRANSPORT, VEHICULE ELECTRIQUEVoir les détails, demander le document...GDW003883FRANCOIS-FEUERSTEIN I.Les opérateurs d'auto-partage se cherchent un modèle économique rentableLes Echos, 2011-09-08, n° 21012, p. 27 (2 p. / 487 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le marché de l'auto-partage est émergent et intéresse aussi bien les loueurs que les concessionnaires de parking,les collectivités comme les constructeurs. Mais le modèle qui consiste à mettre en commun un véhicule pourutilisateurs peine à trouver son équilibre économique.LOCATION, MODE DE TRANSPORT, MODELE ECONOMIQUE, RENTABILITE, TRANSPORT URBAIN, ZONEURBAINEGDW003853Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dispositifs de fret ferroviaire à traction amélioréeINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-07-08, n° 2.954.928 (23 p. / 0,99 Mo), figures, en ligne.L'invention concerne un ensemble ferroviaire caractérisé en ce qu'il comprend un module de base comprenant desroues et adapté pour recevoir indifféremment des modules complémentaires montés de façon amovible et/ou descaisses de type conteneur de fret. Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2954928A1&KC=A1&FT=D&date=20110708&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BREVET, ROUE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISESARDO - CDI 40 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003782BOWEN D.J.Tramways sans filWireless streetcarsRailway age, 2011-08, vol. 212, n° 8, p. 29-30 et 32-33, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente les progrès technologiques dont bénéficient les tramways. L'induction électromagnétiquefacilite l'alimentation des rames en énergie de traction et supprime le fil de contact aérien.ACCUMULATEUR, ALIMENTATION ELECTRIQUE, ALIMENTATION PAR LE SOL, AMERIQUE DU NORD,CANADA, CHEMIN DE FER, ELECTROMAGNETISME, ETATS UNIS, INDUSTRIE FERROVIAIRE,INVESTISSEMENT, MATERIEL ROULANT, SURETE DE FONCTIONNEMENT, SURVEILLANCE, TECHNOLOGIE,TECHNOLOGIE SANS FIL, TRAMWAY, TRANSPORT URBAIN, VIGILANCE(Document en langue anglaise)GDW001643PERRIN N. ; VALLEE D.Exploitation. EntrepriseBetrieb. UnternehmenZEVrail, 2011-09, vol. 135, n° 9, p. 328-333 et 356-362, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque la neutralité du transport fret CFF sur le climat. Puis, on commente l'alternative entre le bus etle rail pour résoudre les problèmes d'encombrement urbain.ALLEMAGNE, BRUIT AERODYNAMIQUE, BRUIT DE ROULEMENT, CHEMIN DE FER, ECONOMIE D'ENERGIE,ENTREPRISE FERROVIAIRE, EXPLOITATION, MANAGEMENT, MESURE ACOUSTIQUE, MONTAGNE,RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, SATURATION, SUISSE, SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE,TRANSPORT MARCHANDISE, URBANISME(Document en langue allemande)GDW004133HONORE R.La SNCF fête les « trente glorieuses » du TGV en mal d'un nouveau modèle économiqueLes Echos, 2011-09-22, n° 21022, p. 26 (2 p. / 613 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le 22 septembre 1981, François Mitterrand inaugurait la première ligne à grande vitesse, entre Paris et Lyon. Si lesuccès est, depuis, au rendez-vous, les nuages se sont accumulés récemment autour de la rentabilité du trainvedette de la SNCF. A lire en complément, l'entretien avec Jean-Claude Favin Lévêque, consultant : « Notreleadership est menacé au sein de l'espace ferroviaire européen » et l'éditorial de François Vidal : « Chef d'oeuvre enpéril ».HISTOIRE, MODELE ECONOMIQUE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE, POLITIQUE DESTRANSPORTS, TGVGDW003993Voir les détails, demander le document...METZLER J.M.Trente ans de TGV (suite). Jean-Marie Metzler : « On ne s'attendait pas à ce que le TGV change tellement lafaçon de prendre le train »Ville Rail & Transports, 2011-09-07, n° 526, p. 38-39.Une fois le concept de train à grande vitesse inventé, il a fallu industrialiser la construction et inventer l'exploitation.Jean-Marie Metzler, ancien responsable du programme TGV et ancien directeur Grandes Lignes de la SNCF,commente cette aventure.CONCURRENCE, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE DESTRANSPORTS, RESEAU GRANDE VITESSE, STRATEGIE, TGV, TRANSPORT FERROVIAIRE, YIELDMANAGEMENTSARDO - CDI 41 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003991FAVIN LEVEQUE J.C.Trente ans de TGV (suite). Limites du modèle... ou limites du courant décliniste ?Ville Rail & Transports, 2011-09-07, n° 526, p. 36-37.Voir les détails, demander le document...En réponse à David Azéma, qui s'est exprimé dans le n° 525 (dossier : 30 journées qui ont fait le TGV), l'auteur,ancien cadre dirigeant de la SNCF, revient sur deux points : l'extension du réseau et la concurrence.CONCURRENCE, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE DESTRANSPORTS, RESEAU GRANDE VITESSE, STRATEGIE, TGV, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTVOYAGEURGDW003986ZEKL M. ; HUTTER F.La ligne GyeongchoonGyeongchoon LineSignal und Draht, 2011-09, vol. 103, n° 9, p. 31-36, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la métamorphose d'une ligne de banlieue, en LGV. Cette desserte ferroviaire relie sur 81 kmCheongnyangni à Séoul. ETCS niveau 1 équipe ainsi cette liaison.AMSTERDAM, BALISE ELECTRONIQUE, BELGIQUE, CHEMIN DE FER, COMPATIBILITE, COREE DU SUD,CREATION DE LIGNE, DESSERTE FERROVIAIRE, ERTMS, EXPLOITATION, GSM R, LIGNE A FORT TRAFIC,LIGNE A GRANDE VITESSE, PAYS BAS, RECONVERSION, SECURITE FERROVIAIRE, SEOUL, TRAFICBANLIEUE, UTRECHT(Document en langue anglaise)GDW003918BRIGINSHAW D. ; BARROW K.TGV 30 (ans)TGV 30IRJ, 2011-09, vol. 51, n° 9, p. 37-38 et 40-44, carte, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les 30 ans du TGV. Le développement de la grande vitesse ferrée, en France et en Europe,est souligné. Les perspectives et les progrès de la vitesse sont aussi commentés.CARACTERISTIQUES TECHNIQUES, CARTOGRAPHIE, DESSERTE VOYAGEUR, EUROPE, FRANCE,HISTORIQUE, INNOVATION, PERSPECTIVE, RECORD DE VITESSE, TGV A DEUX NIVEAUX, TRANSPORTFERROVIAIRE(Document en langue anglaise)GDW003864Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dispositifs de puissance pour train de fret ferroviaireINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-07-08, n° 2.954.927 (24 p. / 970 Ko), figures, en ligne.L'invention concerne un ensemble ferroviaire adapté pour tracter un train de fret.Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2954927A1&KC=A1&FT=D&date=20110708&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BREVET, LOCOMOTIVE, TRAIN DE MARCHANDISE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTMARCHANDISESARDO - CDI 42 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003860Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Module de base adapté pour former un train de fret ferroviaireINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-07-08, n° 2.954.930 (27 p. / 1,07 Mo), figures, en ligne.L'invention concerne un module de base pour un train ferroviaire, caractérisé en ce qu'il comprend une poutrelongitudinale et deux bogies. Un tel module est parfaitement adapté pour recevoir des modules complémentaires,pour former une locomotive ou un wagon de fret, notamment pour constituer un train de marchandises de grandelongueur. Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2954930A1&KC=A1&FT=D&date=20110708&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BREVET, LOCOMOTIVE, TRAIN LOURD, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISEGDW003851Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dispositif modulaire de transport ferroviaireINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-07-08, n° 2.954.929 (25 p. / 0,97 Mo), figures, en ligne.L'invention concerne un ensemble ferroviaire adapté pour former un train de fret, caractérisé en ce qu'il comprend unmodule de base comprenant des roues et des modules complémentaires montés de façon amovible sur ledit modulede base. Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2954929A1&KC=A1&FT=D&date=20110708&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BREVET, ROUE, TRAIN DE MARCHANDISE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISEGDW003844Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Très grande vitesse, très grand dépassement des coûtsTres grand vitesse, tres grand cost overrunThe Economist, 2011-08-15, (5 p. / 88 Ko), en ligne, ill.Cet article commente le fort risque de dépassement budgétaire généré par un projet de LGV, en Californie. Cedocument peut être consulté via le site :http://www.economist.com/blogs/democracyinamerica/2011/08/high-speed-rail (dernière consultation : 09/2011)AGENT COMMERCIAL TRAIN, ALLEMAGNE, ASIE DU SUD EST, BERLIN, CALIFORNIE, CHEMIN DE FER,CHINE, CLIENTELE, COLOMBIE, CONCURRENCE, COOPERATION INTERNATIONALE, COUT,DEREGLEMENTATION, DEVELOPPEMENT, EUROPE, EUROSTAR, FIABILITE, FRANCE, GEOGRAPHIE DESTRANSPORTS, GESTION DES RISQUES, GRANDE BRETAGNE, GRANDE VITESSE, INDOCHINE,INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, IRAN, KAZAKHSTAN, MINISTERE DES TRANSPORTS, PROJET,QUALITE, REFORME FERROVIAIRE, RENTABILITE, RESEAU GRANDE VITESSE, RUSSIE, SERVICE A BORD,TEMPS DE PARCOURS, TGV EST, TRAFIC INTERNATIONAL, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORTVOYAGEUR(Document en langue anglaise)GDW003809GUISASOLA N.Une aide pour tousUna ayuda para todosPunto, 2011-5/6, n° 47, p. 22-23, ill.Voir les détails, demander le document...La Renfe a fixé comme objectif de rendre tous ses trains accessibles aux personnes handicapés avant 2020.Actuellement l'entreprise équipent l'ensemble des trains régionaux séries 598, 594 et 448 de plateformes élévatrices.En outre elle aménage l'installation de places et de toilettes adaptées aux fauteuils roulants.ACCESSIBILITE, AMENAGEMENT, HANDICAPE, PLATEFORME, TRAIN, TRANSPORT REGIONAL,TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue espagnole)SARDO - CDI 43 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003792CHARLIER L.Focus sur la FranceIn focus. FranceRailway gazette international, 2011-07, vol. 167, n° 7, p. 64-65, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la nouvelle génération de TGV Duplex livrée à la SNCF. Ces matériels sont compatibles avecles spécifications techniques d'interopérabilité (STI). L'usage de ces rames est adapté au trafic international.ALPES, AMENAGEMENT, CHEMIN DE FER, COMPATIBILITE, FRANCE, GENEVE, HAUT BUGEY,INFRASTRUCTURE, INTEROPERABILITE, LIAISON INTERNATIONALE, PARIS, RENOVATION, SUISSE, TEMPSDE PARCOURS, TGV A DEUX NIVEAUX, TRANSPORT VOYAGEUR, TUNNEL FERROVIAIRE(Document en langue anglaise)GDW001788JÄNSCH E.Un projet innovant et ses conséquences durablesAn innovative project and its lasting consequencesRTR, 2011-09, vol. 51, n° 3, p. 8-14, cartes, bibliographie p. 14, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente vingt ans de grande vitesse ferrée, en Allemagne. Les innovations, le design et le déploiementsont évoqués. Les déboires de certains matériels sont rappelés. Ainsi, des contraintes plus fortes ont permis deperpétuer la grande vitesse dans ce pays, parfois en liaison avec les voisins européens.ALLEMAGNE, AMSTERDAM, APPAREILLAGE EMBARQUE, AVE, BELGIQUE, BENELUX, BRUXELLES,CAPTAGE DU COURANT, CHEMIN DE FER, COMPOSITION DES TRAINS, CONSTRUCTEUR, ESPAGNE,ETCS, EUROPE, FRANCE, GABARIT, GRANDE VITESSE, ICE 3, INNOVATION, INTEROPERABILITE, LIAISONINTERNATIONALE, MAINTENANCE, PARIS, PAYS BAS, QUALITE DE SERVICE, RESEAU GRANDE VITESSE,SIGNALETIQUE, TECHNOLOGIE, TGV RHIN RHONE, TRANSPORT DURABLE, TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue anglaise)GDW000891Voir les détails, demander le document...TAYLOR C. ; KINGSLEY N. ; HUGHES M.Grande vitesseHigh speedRailway gazette international, 2011-09, vol. 167, n° 9, p. 61-64, 66-68, 70, 73-75 et 77-80, bibliographie p. 75, ill.Ce document évoque la situation de la grande vitesse ferrée, dans le monde. Pour une ville, c'est un atout debénéficier d'une LGV. On commente aussi une génération de trains rapides, mais cantonnés entre 200 et 250 km/h(ICx).ALLEGEMENT, AMENAGEMENT, CHARGE PAR ESSIEU, CHEMIN DE FER, CHINE, CONGRES, DESIGN,FRANCE, GENEVE, HAUT BUGEY, ICx, INFRASTRUCTURE, MATERIEL ROULANT, PARIS, PEKIN (BEIJING),PERFORMANCE, RENOVATION, RESEAU GRANDE VITESSE, SUISSE, TEMPS DE PARCOURS, TGV,TRANSPORT VOYAGEUR, TUNNEL FERROVIAIRE, URBANISME, VITESSE(Document en langue anglaise)GDW004100THIERY A.La grande vitesse ferroviaire en Chine : un marché tant convoité...Rail passion, 2011-10, n° 168, p. 66-73, ill.Voir les détails, demander le document...Depuis l'annonce d'un plan de développement sans équivalent au monde du réseau ferroviaire en 2004, plusieurssections à grande vitesse ont été inaugurées et tout dernièrement Nankin-Tianjin. La Chine a recours aux transfertsde technologie tant pour le matériel roulant que pour l'infrastructure et leur maintenance. Dès lors, le pays pourraitêtre en mesure de proposer ses propres trains à grande vitesse ou son savoir-faire en matière de construction deLGV à l'international.GRANDE VITESSE, LIGNE A GRANDE VITESSE, MARCHE DU TRANSPORT, MATERIEL ROULANT,TRANSFERT DE TECHNOLOGIESARDO - CDI 44 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004094ATTAL P.E.Paris prolonge le T3Rail passion, 2011-10, n° 168, p. 19-23, ill.Voir les détails, demander le document...Après le succès commercial à Paris avec le tramway T3 des Maréchaux, la capitale engage son extension vers laporte de la Chapelle. La nouvelle ligne (14,5 km et 26 stations) ouvrira à la fin 2012, en attendant un nouveauprolongement vers la porte d'Asnières, prévu en 2017.CHANTIER DE TRAVAUX, EXTENSION DE LIGNE, LIGNE, STATION DE TRAMWAY, TRAMWAYGDW004092Voir les détails, demander le document...COLLARDEY B.Six ans pour construire la LGV Tours-BordeauxRail passion, 2011-10, n° 168, p. 16-18, ill.Pour la LGV Tours-Bordeaux, RFF a désigné récemment le groupe Lisea comme son concessionnaire, dans lecadre d'un partenariat public-privé. Les travaux de génie civil devraient débuter au premier trimestre 2012 pour unemise en service théorique à la mi-2017.LIGNE A GRANDE VITESSE, PARTENARIAT PUBLIC PRIVE, TRAVAUXGDW004091BAUMANN O.Route. De nouvelles techniques en marcheMoniteur des travaux publics et du bâtiment, 2011-09-23, n° 5626, p. 47-50, 53-54, 56, ill.Voir les détails, demander le document...Les innovations routières souffrent d'un manque de diffusion. En cause, l'atomisation récente et la perte de technicitéde nombreuses maîtrises d'ouvrage. Mais la dynamique créative existe, et pourrait même s'accélérer.INNOVATION, ROUTEGDW004088FRANCQUEVILLE L.Remettre le réseau fluvial à flotMoniteur des travaux publics et du bâtiment, 2011-09-23, n° 5626, p. 22, ill.Voir les détails, demander le document...Le premier janvier 2013, Voies navigables de France (VNF) deviendra une agence nationale avec à la clé unchangement de culture et un gros programme de travaux.BARRAGE, RENOVATION, RESEAU FLUVIAL, TRAVAUX, VOIE NAVIGABLEGDW004081GRASSART P.Inauguration de la ligne Rhin-Rhône. Une journée 100% ferroviaireVoir les détails, demander le document...Vie du Rail, 2011-09-21, n° 3329, p. 8-9. Voir aussi 2011-09-21, n° 527, p. 10-11 (Ville Rail & Transports sous le titre: Nicolas Sarkozy : « Nous allons investir comme jamais dans le ferroviaire »).Pour son premier voyage de président en TGV, Nicolas Sarkozy s'est offert une inauguration, celle de la LGV Rhin-Rhône, et une célébration, celle des trente ans du TGV. Avec une promesse : on va investir comme jamais dans leferroviaire. Et une réserve : il va falloir travailler autrement.INAUGURATION, INVESTISSEMENT, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RESEAUGRANDE VITESSE, TGV RHIN RHONE, TRANSPORT FERROVIAIRESARDO - CDI 45 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004044SMOUNI M.Projet Ligne à Grande Vitesse Casablanca - TangerChemins de fer arabes, 2011-07-01, n° 106, p. 5-18, illustrations.Voir les détails, demander le document...La revue reproduit l'exposé de Mohammed Smouni, directeur du Pôle développement de l'ONCF (Office national deschemins de fer marocains) présenté au 4e séminaire international ONCF/UIC - Sécurité et sûreté ferroviaires - àIfrane (Maroc) en avril 2011.BUDGET PREVISIONNEL, CONDUITE DE PROJET, CREATION DE LIGNE, GRANDE VITESSE, INFORMATION,LIGNE A GRANDE VITESSE, PROJET, SALON, SECURITE DES CIRCULATIONS, TRAIN A GRANDE VITESSE,TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEURGDW004014Voir les détails, demander le document...La route des générations futures. « On the road again »TDIE (Transport Développement Intermodalité Environnement), 2011, 1 vol., 65 p., tableaux, graphiques.Le transport routier restera majoritaire au cours des prochaines décennies, aussi ce rapport propose des solutionssusceptibles d'améliorer la performance des modes alternatifs. Il fait le point sur lele et les acteurs de la route, lesvéhicules et les motorisations, la tarification et les services aux usagers, l'entretien du réseau, son financement etson aménagement durable.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DEVELOPPEMENT DURABLE, ENTRETIEN, INFRASTRUCTURE DETRANSPORT, ROUTEGDW003998Voir les détails, demander le document...PRUD'HOMME R.Les péages des LGV sont-ils trop élevés ? NonTransports, 2011-05-01, n° 467, p. 161-165, tableaux.La SNCF paye annuellement à RFF 1,4 Md Euros pour l'utilisation des LGV. Il est intéressant de comparer ce chiffreau coût, ou aux coûts, de la mise à disposition de ces lignes. On en distingue quatre, en combinant deux approches(une approche économique et une approche comptable) et deux modes d'évaluation de la valeur du stock de capitalque représentent ces lignes (la méthode de l'inventaire perpétuel et la méthode du coût de reconstruction). Danstrois cas sur quatre apparaît une sous-tarification. Cette conclusion est renforcée par une comparaison avec lesautoroutes.ACCES AUX INFRASTRUCTURES, ECONOMIE DES TRANSPORTS, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE,LIGNE A GRANDE VITESSE, MODELE ECONOMIQUE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIREGDW003994RUBIO I.La grande vitesse en Galice, en décembreAlta velocidad y Galicia, encuentro en diciembreLineas, 2011-07/09, n° 54, p. 6-17, ill.Voir les détails, demander le document...Le 10 décembre prochain aura lieu en Galice l'inauguration des 87 kilomètres de la LGV Ourense Saint-Jacques-de-Compostelle. L'ouverture de ce nouveau tronçon complète les 63 kilomètres de l'axe ferroviaire atlantique entreSantiago et La Corogne qui seront mis en service le même jour. Ces lignes comportent de nombreux ouvrages d'artdont 30 tunnels.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, CREATION DE LIGNE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE AGRANDE VITESSE, OUVRAGE D'ART, TUNNEL(Document en langue espagnole)SARDO - CDI 46 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003988LAVAL P.Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré françaisVie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 42-43.Voir les détails, demander le document...Il y avait un demi-siècle qu'une actualisation des célèbres carnets de profils de lignes de la SNCF s'imposait ! C'estReinhard Douté qui c'est attelé à cette tâche monumentale, dont le résultat à été publié en deux volumes. Dans cetinterview, l'auteur explique ce travail.INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE, PROFIL DE LIGNE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTVOYAGEURGDW003982Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...HONORE R.TGV : l'Elysée donne raison à la SNCF face à RFF sur la question des péagesLes Echos, 2011-09-15, n° 21017, p. 26 (1 p. / 211 Ko), en ligne.Le gouvernement a lancé le 15 septembre 2011 les Assises du ferroviaire, qui sont censées déboucher sur despropositions début 2012 visant à donner un nouveau souffle au rail hexagonal. L'Elysée a fait savoir qu'il étaitfavorable à une stabilisation des péages après 2013.LIGNE A GRANDE VITESSE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE, POLITIQUE DES TRANSPORTS,TGVGDW003980POINGT M.H.Péages. Facture salée pour les TGVVie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 10.Voir les détails, demander le document...RFF propose d'augmenter de 7,4 % en 2013 les péages versés par les TGV. Un effort important, même s'il doitpermettre de financer la rénovation du réseau. Cette question, souvent sujet de discorde avec la SNCF, doit être aucoeur des Assises du rail qui s'ouvriront mi-septembre.FINANCEMENT, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE AGRANDE VITESSE, PEAGE D'INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE, TARIFICATION, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003978Voir les détails, demander le document...GRASSART P.LGV Rhin-Rhône. Dijon - Mulhouse, première branche inauguréeVie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 9.Nicolas Sarkozy a inauguré le jeudi 8 septembre le dernier tronçon de la LGV Rhin-Rhône, entre la Côte d'Or et leTerritoire de Belfort, tout en célébrant les trente ans du TGV et en associant Alstom à l'évènement.INAUGURATION, LIGNE A GRANDE VITESSE, RESEAU GRANDE VITESSE, TGV RHIN RHONEGDW003977CABIRON C.Lyon révolutionne le bus en une nuitTransport public, 2011-09, n° 1116, p. 24-29, ill.Voir les détails, demander le document...Le 29 août dernier, le réseau de bus s'est métamorphosé pour devenir plus simple, plus rapide, plus lisible, plusadapté aux nouveaux modes de vie et plus multimodal. Sur les 1 000 bus en circulation, 850 ont changé d'itinéraireet 230 arrêts ont été créés. Le nom de code de cette restructuration s'intitule Atoubus. Elle a nécessité deux ans etdemi de travail et s'est traduite par le recrutement de 250 conducteurs, l'achat de 79 bus articulés et par l'injonctionde 3 kilomètres. Enfin, pour atteindre cet objectif, le Syndicat des transports de l'agglomération lyonnaise (SYTRAL)a utilisé 46,7 millions d'euros de budget.AUTOBUS ARTICULE, COMPLEMENTARITE INTERMODALE, COUT, DEPLACEMENT, ITINERAIRE, RESEAUDE TRANSPORT, TRANSPORT COLLECTIF, TRANSPORT URBAINSARDO - CDI 47 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003917HONORE R. ; FURBURY P.A.TGV : Sarkozy se pose en président bâtisseurLes Echos, 2011-09-09, n° 21013, p. 2 (1 p. / 238 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le 08 septembre 2011, Nicolas Sarkozy a inauguré la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône et rappelé l'effort consentipar la France dans la construction de nouvelles lignes à grande vitesse et la maintenance du réseau existant.INAUGURATION, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TGV RHIN RHONEGDW003910Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...TGV Rhin-Rhône. Inauguration de la ligne à grande vitesse. Dossier de presseSNCF - DIRECTION DE LA COMMUNICATION, 2011, 17 p. / 2,1 Mo, illustrations, en ligne.La ligne à grande vitesse (LGV) Rhin-Rhône a été inaugurée le 08 septembre en présence de Nicolas Sarkozy,président de la République, Hubert du Mesnil, président de RFF et Guillaume Pepy, président de SNCF, en gare deBelfort-Montbéliard TGV.Cette ligne sera mise en service le 11 décembre 2011. Longue de 140 kilomètres entre Dijon et Mulhouse, elle est lapremière LGV reliant les régions entre elles sans passer par Paris. Avec de nombreuses liaisons nationales eteuropéennes, la nouvelle ligne Rhin-Rhône est un maillon essentiel de la grande vitesse en Europe. 11 millions devoyageurs sont attendus pour 42 circulations quotidiennes. Deux offres sont mises en place : route Est-Ouest(Paris/Mulhouse) et route Nord-Sud (Strasbourg/Méditerranée). Ce dossier de presse présente cette nouvelle ligne.COMMUNICATION EXTERNE, GRANDE VITESSE, INAUGURATION, LIGNE A GRANDE VITESSE, TRAIN AGRANDE VITESSE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEURGDW003891Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...WAINTROP M.La LGV Rhin-Rhône, une ligne à grande vitesse qui ignore la capitaleLa Croix, 2011-09-08, p. 17 (2 p. / 605 Ko), carte, en ligne.Nicolas Sarkozy a inauguré le 08 septembre 2011 la branche Est de la nouvelle ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.Cette LGV est la septième réalisée en France, mais la première à ne pas passer par Paris. Le chef de l'Etat doitévoquer l'avenir ferroviaire français au moment où des doutes sont émis sur la viabilité financière des projets.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Economie/La-LGV-Rhin-Rhone-une-ligne-a-grande-vitesse-qui-ignore-la-capitale-_EP_-2011-09-07-708406 (dernière consultation : 09/2011)FINANCEMENT, INAUGURATION, LIGNE A GRANDE VITESSE, TGV RHIN RHONEGDW003890COLLET V.Le TGV Rhin-Rhône encore en pointillésFigaro, 2011-09-08, (2 p. / 352 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...En raison d'un financement insuffisant, 50 kilomètres de ligne restent à construire pour relier Dijon à Mulhouse. Ilfaudrait débourser encore 1,15 milliards d'euros pour réaliser les deux extrémités de cette ligne, 15 km à l'ouest et35 km à l'est. Les collectivités espèrent que RFF pourra s'engager à la même hauteur que pour le premier tronçon.Selon le gestionnaire d'infrastructure, les études économiques sont en cours pour évaluer le trafic de la ligne quisera mise en service le 11 décembre 2011. La réalisation de ces tronçons donnera corps à un réseau véritablementeuropéen.ANALYSE ECONOMIQUE, FINANCEMENT, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE A GRANDE VITESSE,TGV RHIN RHONEGDW003836Voir les détails, demander le document...LOUIS G.Le nouveau tramway de Dijon en constructionConnaissance du rail, 2011-09/10, n° 366-367, p. 28-29, ill.Après achèvement des déviations des réseaux souterrains, les travaux de la plate-forme du tramway ont débuté aumois d'octobre 2010 et se poursuivent activement.LIGNE, TRAMWAY, TRAVAUXSARDO - CDI 48 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003817COLLARDEY B.LGV Méditerranée : 10 ans de succèsRail passion, 2011-09, n° 167, p. 36-40, 43-49, carte, ill.Voir les détails, demander le document...Dépassant très rapidement toutes les prévisions de fréquentation, la LGV Méditerranée est parvenue à faireprogresser de façon décisive la part de marché du rail face au transport aérien sur les relations Paris - Marseille etMontpellier. Les changements qui se profilent devraient encore améliorer ses performances et son attractivité, avec,d'une part, les projets de raccordement à Avignon et à Valence et de nouvelle gare TGV à Allan (Drôme), d'autrepart, l'ouverture de la branche est de la LGV Rhin - Rhône et de la LGV espagnole Barcelonne - Figueras. Ce sontautant de réalisations à court ou à moyen terme qui contribueront à drainer de nouveaux trafics vers la LGVMéditerranée.HISTORIQUE, LIGNE A GRANDE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, TEMPS DE PARCOURS, TRAFICGRANDE LIGNE, TRANSPORT FERROVIAIREGDW003810La grande vitesse Madrid Levant, un trafic en croissanceAlta velocidad Madrid-Levante, un corridor que sigue creciendoPunto, 2011-07/08, n° 47, p. 28, ill.Voir les détails, demander le document...Depuis l'inauguration de la ligne à grande vitesse Madrid Valence, le trafic voyageur est en constante augmentation.Cette offre a permis de gagner 55 % des trajets en avion et respectivement 25 et 5 % pour les déplacements envoitures et autocars.CONCURRENCE RAIL AIR, CONCURRENCE RAIL ROUTE, PART DE TRAFIC, RESEAU GRANDE VITESSE,TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue espagnole)GDW002915HUGHES M. ; AL HAMMADI A. ; HONDIUS H. ; WOLINSKY J.Lima. Londres. Sao Paolo. Dubai. Linz. Portland. Manchester. San Francisco. SingapourLima. London. Sao Paolo. Dubai. Linz. Portland. Manchester. San Francisco. SingaporeMetro report international, 2011-09, n° 3, p. 10-12, 14-16, 18-25 et 27-36, cartes, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les évolutions de réseaux de transport public à Lima (relance du métro), Linz (extension),Portland (connexion), Manchester (développement), San Francisco (expansion du BART), Singapour(automatisation) et Sao Paulo (capacité). Par ailleurs, le design du nouveau métro de Londres est présenté.CAPACITE DE TRANSPORT, CHEMIN DE FER, DESIGN, DESSERTE FERROVIAIRE, DEVELOPPEMENT,DUBAI, ENTREPRISE FERROVIAIRE, EVENEMENTIEL JEUX, EXTENSION DE LIGNE, INTERVIEW, LIAISONFERROVIAIRE, LIMA, LINZ, LONDRES, MANCHESTER, METRO AUTOMATIQUE, PANAMA, PHILADELPHIE,PORTLAND, RER, RIO DE JANEIRO, ROME, SAINT DOMINGUE, SALT LAKE CITY, SAN FRANCISCO, SAOPAULO, SINGAPOUR, TOKYO, TRAIN DE BANLIEUE, TRAMWAY, TRANSPORT PUBLIC, TRANSPORTREGIONAL, TRANSPORT URBAIN, TRANSPORT VOYAGEUR, UTAH(Document en langue anglaise)GDW004123FRANCON J.P. ; CUNY V.Le fer vient en aide aux éleveursFerrovissime, 2011-10, n° 42, p. 44-47, ill.Voir les détails, demander le document...Après une longue phase de préparation, la SNCF a mis en marche depuis le mois d'août des trains à destination deséleveurs touchés par la sécheresse. Mais cette opération largement médiatisée montre les faiblesses du chemin defer face à la route.AFFRETEMENT, AGRICULTURE, TRANSPORT PAR WAGON COMPLET, WAGONSARDO - CDI 49 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004024BUREAU DU COLOMBIER N.Les armements à nouveau confrontés à la surcapacitéLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 58-60.Voir les détails, demander le document...La baisse des taux du fret, conjuguée à la hausse de 23 % du prix du combustible au premier semestre, unenvironnement économique mondial qui se dégrade à toute vitesse... pour les transporteurs maritimes deconteneurs, le risque d'un retour à une situation de rupture se dessine à nouveau. D'autant que les armementsn'arrivent pas à refermer la boîte de Pandore de la surcapacité.CHARGEUR, CONTENEUR, ECONOMIE DES TRANSPORTS, TRANSPORT MARITIMEGDW004023MOULY B.Les transporteurs routiers restent englués dans la criseLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 54-56.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Selon une étude du Comité national routier (CNR), 2010 aura été une année « plate » pour l'activité du transportroutier longue distance dont les acteurs ont été particulièrement affectés par la hausse importante des coûts ducarbutant et du personnel de conduite. Les transporteurs ne sont pas prêts de retrouver en 2011 le niveau d'activitéet la santé financière d'avant-crise, avec des coûts d'exploitation qui continuent de grimper.L'étude du CNR (29 p. / 434 Ko) est jointe à cette notice et disponible en ligne à partir du lien suivant :http://www.cnr.fr/fr/etudes/france/edocs/00/00/02/6D/telecharger.phtml?code_langue=fr&format=application/pdf&titre=Enquete%20CNR%20Longue%20distance%202010 (dernière consultation : 09/2011)ECONOMIE DES TRANSPORTS, ETUDE, GESTION DU PERSONNEL, TRANSPORT MARCHANDISE,TRANSPORT ROUTIERGDW004022Voir les détails, demander le document...MOULY B.Le transport combiné reprend des couleursLogistiques magazine, 2011-09-01, n° 262, p. 26-36.Face aux contraintes réglementaires et aux difficultés économiques du transport routier, les chargeurs ont prisconscience des atouts du rail/route pour acheminer leurs flux sur de grands axes nord-sud. Du coup, ils multiplientles initiatives de transport combiné, même si la rentabilité économique et la fiabilité du fer ne sont pas toujours aurendez-vous. A lire dans le dossier : « Les Mini Babybel et Kiri de Bel prennent le train », « Danone s'accroche aurail pour ses eaux minérales », « Ferrero a livré plus de 50 millions de pots de Nutella par rail/route ».AUTOROUTE FERROVIAIRE, ECONOMIE DES TRANSPORTS, FERROUTAGE, LOGISTIQUE, MODELEECONOMIQUEGDW003975Les chiffres globaux du fret suggèrent une faible croissanceGlobal freight figures suggest weak growth aheadITF, 2011-09, (8 p. / 279 Ko), en ligne, ill.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Dans ce document, sur le fret international, on compare des évolutions statistiques mondiales, dans le temps, et parmode de transport. La tendance est atone. Ce document peut être consulté via le site :http:/http://www.internationaltransportforum.org/statistics/StatBrief/2011-09.pdf (dernière consultation : 09/2011)ANALYSE COMPARATIVE, CHINE, COMMERCE INTERNATIONAL, DROIT, ECONOMIE DES TRANSPORTS,ENTREPRISE DE TRANSPORT, ETATS UNIS, MONDE, RESEAU FERROVIAIRE, STATISTIQUE, STRUCTURE,TENDANCE, TRANSPORT AERIEN, TRANSPORT COMBINE, TRANSPORT DE DETAIL, TRANSPORTFERROVIAIRE, UNION EUROPEENNE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 50 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003888LOVING R.CSXCSXTrains, 2011-10, p. 38-51, carte, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article évoque le succès de la compagnie CSX de fret ferré, aux Etats-Unis. Des couloirs ferroviaires ont étéaménagés pour développer des synergies et des partenariats. Les principaux axes de trafic relient Chicago à Buffaloet Sidney à Cincinnati.AMENAGEMENT, AMERIQUE DU NORD, CARTOGRAPHIE, CHARBON, CHEMIN DE FER, Chicago,CONTENEUR SUR DEUX NIVEAUX, COULOIR FERROVIAIRE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, ETATS UNIS,EXPLOITATION, GABARIT, MONTAGNE, NOUVELLE ANGLETERRE, OHIO, PARC DU MATERIEL ROULANT,PARTENARIAT, STRATEGIE, TUNNEL DE GRANDE SECTION, VIRGINIE(Document en langue anglaise)GDW003886LE HENAFF S.Logistique urbaine. Kiala s'appuie sur Geodis pour son redéploiementOfficiel des transporteurs, 2011-09-02, n° 2609, p. 11.Voir les détails, demander le document...La grande majorité des 5 000 relais du réseau Kiala est désormais approvisionnée par France Express. Geodis vaégalement proposer cette offre de relais à ses 70 000 clients.DISTRIBUTION, ENTREPRISE DE TRANSPORT, LIVRAISON, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, RESEAU,STRATEGIE, TRANSPORT ROUTIER, TRANSPORT URBAINGDW003882HONORE R.Trenitalia fait son entrée dans le fret ferroviaire en France en s'alliant avec EurotunnelLes Echos, 2011-09-08, n° 21012, p. 24 (1 p. / 233 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Trenitalia et Eurotunnel ont lancé une première liaison entre la France et l'Italie, et réfléchissent à d'autres projets.Trenitalia confirme son intérêt pour le rail français, tandis qu'Eurotunnel veut monter en puissance dans le fret.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0201617114409-trenitalia-fait-son-entree-dans-le-fret-ferroviaireen-france-en-s-alliant-avec-eurotunnel-216035.php(dernière consultation : 09/2011)CONCURRENCE, ENTREPRISE FERROVIAIRE, ITALIE, TRANSPORT MARCHANDISEGDW003812LAZO I.Quatre marques pour gagner le marchéCuatro marcas para ganar en el mercadoPunto, 2011-07/08, n° 47, p. 4-10, ill.Voir les détails, demander le document...Afin de commercialiser les services de marchandises et de logistique, la Renfe a initié un nouveau modèled'exploitation qui s'ouvre à la participation avec la création de quatre sociétés. Ces nouvelles marques sont : Contrenpour le transport intermodal, Irion pour la sidérurgie, Multi pour le transport multi-produits et Pecovasa pour lesautomobiles.AUTOMOBILE, COMPETITIVITE, EXPLOITATION, LOGISTIQUE, PARTICIPATION, TRANSPORT MULTIMODAL(Document en langue espagnole)SARDO - CDI 51 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003355FORAN P.Focus sur le MexiqueFocus on MexicoProgressive railroading, 2011-09, vol. 54, n° 9, p. 99-101, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente le développement du transport ferré et du trafic combiné, au Mexique. Cela induit uneorganisation plus méthodique des acheminements et une adaptation aux besoins des clients.ACHAT D'ENTREPRISE, ACHEMINEMENT, AMERIQUE DU NORD, AUTOMOBILE, CANADA, CHAINELOGISTIQUE, CHANTIER DE TRANSBORDEMENT, CHICAGO, CLASSIFICATION, CLIENTELE, CRISEECONOMIQUE, DEVELOPPEMENT, ECONOMIE DES TRANSPORTS, ETATS UNIS, INNOVATIONTECHNOLOGIQUE, METHODOLOGIE, MEXIQUE, NOEUD FERROVIAIRE, ORGANISATION, PARTENARIAT,POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, QUALITE, RENTABILITE, SATURATION,STRATEGIE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORT REGIONAL(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 52 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


EXPLOITATION FERROVIAIRERetourGDW003800SCHORNO R. ; NIETLISPACH U. ; SCHMIDT C.Installations de contrôle des trains, en SuisseZugkontrolleinrichtungen in der Schweiz.Elektrische Bahnen, 2011-09, vol. 109, n° 9, p. 448-458, bibliographie p. 458, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article indique que les CFF ont installé un système de détecteurs pour mesurer, voire signaler certainescaractéristiques critiques, au passage des trains. Aux DBC s'ajoutent la délimitation des véhicules, le soulèvementde la ligne de contact et les champs magnétiques. Ce système, couvrant aussi la protection contre les risquesnaturels, est connecté avec un centre d'intervention.ALLEMAGNE, CARACTERISTIQUES, CHAMP MAGNETIQUE, COMMANDE AUTOMATIQUE DES ITINERAIRES,DBC, DETECTION, GESTION DES RISQUES, LIGNE, LIGNE DE CONTACT, PROTECTION, RADIO SOL TRAIN,RISQUE NATUREL, STI, SUISSE, SUIVI DES CIRCULATIONS, SURVEILLANCE, TELECOMMANDE,TRANSPORT FERROVIAIRE(Document en langue allemande)GDW003454SCHNEIDER F.D. ; NOVOLNY L.Stratégie ferroviaireRail strategyRailvolution, 2011-07/08, vol. 11, n° 4, p. 58-59, 78-80 et 82, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque un nouvel opérateur ferroviaire voyageurs, LEO Express, qui exploite la desserte Prague-Ostrava. Par ailleurs, on présente un attelage remanié qui évite les phénomènes de chevauchement des tampons.Pour les citernes, une protection est disposée autour de la trappe de remplissage.ALLEMAGNE, AMENAGEMENT, AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, AUTOMOTRICE ELECTRIQUE, BANGKOK,CHINE, CONCURRENCE, CONFORT, DESSERTE VOYAGEUR, DEVELOPPEMENT, ENTREPRISEFERROVIAIRE, ESPAGNE, FRANCE, GEOMETRIE, GRANDE VITESSE, ICx, INFRASTRUCTURE DETRANSPORT, JAPON, METRO, MODERNISATION, PLANIFICATION DU TRANSPORT, Prague, PROTECTION,QUAI, REPUBLIQUE TCHEQUE, RESEAU FERROVIAIRE, SUVARNABHUMI, TAMPON, TGV A DEUX NIVEAUX,THAILANDE, TRAFIC BANLIEUE, TRAFIC GRANDE LIGNE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTMARCHANDISE, TRANSPORT URBAIN, TRANSPORT VOYAGEUR, TURQUIE, VOIE A DOUBLE ECARTEMENT,WAGON CITERNE(Document en langue anglaise)GDW002817POPISCHIL R.Franchissement des frontières de GSM-RGSM-R border crossingRTR, 2011-09, vol. 51, n° 3, p. 42-48, carte, bibliographie p. 48, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article indique le déploiement de GSM-R, en Europe. Cela concerne avant tout la communication autour descirculations des trains. Il y a ainsi une convergence technologique dans le développement des chemins de fereuropéens.ARABIE SAOUDITE, CAPACITE DE TRANSPORT, CHEMIN DE FER, COURBE, ERTMS, EUROPE, GSM R,RADAR, SECURITE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 53 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003901QUERTIER T. ; KELLER C.Ligne D : opération anti-enrayageles infos, 2011-09/09-/09-22, n° 359, p. 10., ill.Voir les détails, demander le document...La moitié des 100 rames de la ligne D du RER seront équipées d'anti-enrayeurs d'ici à la fin octobre. Une dizained'entre elles sont d'ores et déjà traitées.ENRAYAGE, ESSIEU, PLAN DE TRANSPORT, RAMEGDW004132HERISSE P.L'Europe en cadenceVille Rail & Transports, 2011-09-21, n° 527, p. 76-77.Voir les détails, demander le document...Poussée par l'exemple de ses voisins européens, la France monterait-elle en marche dans le train du cadencement? Tout est loin d'être aussi simple...CADENCEMENT, CHEMIN DE FER, COORDINATION DES TRANSPORTS, PLANIFICATION DU TRANSPORT,RESEAU FERROVIAIRE, TRANSPORT INTERNATIONAL, TRANSPORT VOYAGEURGDW003784Voir les détails, demander le document...CIUFFINI F.La qualité de transport de l'horaire ferroviaireLa qualità trasportica dell'orario ferroviarioIngegneria ferroviaria, 2011-06, vol. LXVI, n° 6, p. 525-542, bibliographie p. 542, ill.Cet article commente l'adaptation des horaires des trains. La qualité de la structure des horaires définit un plan detransport en adéquation avec les besoins des clients.ADAPTATION, BESOIN, CADENCEMENT, CLIENTELE, DESSERTE CADENCEE, ITALIE, PIEMONT, QUALITE,RESEAU FERROVIAIRE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEUR(Document en langue italienne)GDW004160Voir les détails, demander le document...PERREAL Y.Lancement du projet de démonstration SECUR-ED : améliorer la sécurité dans les transports de masseTransport public international, 2011-07-01, vol. 60, n° 4, p. 38-39.Le projet Secured Urban Transportation - A European Demonstration (SECUR-ED) est un projet financé par l'Unioneuropéenne dans le cadre du FP7 (septième programme-cadre), en réponse à l'appel à propositions du Programmede Démonstration européen « SEC-2010.2.1-1 Security of mass transportation ». Lancé le 1er avril 2011, le projetest coordonné par THALES et a une durée de 42 mois. Il constitue une étape importante vers l'amélioration de lasécurité dans les transports de masse.BERLIN, ESSAI, MADRID, PARIS, SECURITE DES CIRCULATIONS, SECURITE FERROVIAIRE, TRANSPORTURBAINGDW003985ROSENBERGER M.Les défis futurs pour la détection des roues et le comptage des essieuxFuture challenges to wheel detection and axle countingSignal und Draht, 2011-09, vol. 103, n° 9, p. 37-43, bibliographie p. 43, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article présente les défis d'implantation et de fiabilité des dispositifs de comptage des essieux et de détectiondes organes de roulement. Les contraintes de l'environnement (neige, bruit, vibrations) ne doivent pas altérer lecaptage du mouvement et de l'information.AIGUILLAGE, CAPTEUR, COMPTEUR D'ESSIEUX, DETECTION, ELECTROMAGNETISME, ERTMS, FIABILITE,GSM R, INTEROPERABILITE, NORVEGE, ROUE, SECURITE FERROVIAIRE, SIGNALISATION FERROVIAIRE,SYSTEME DE COMMUNICATION, SYSTEME D'EXPLOITATION, TRANSMISSION D'INFORMATION,TRONDHEIM, VIBRATION(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 54 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


MATERIEL ROULANTRetourGDW004074CIRY B.SNCF réceptionne la première rame TGV Duplex de 3e générationRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 60-61, photos.Voir les détails, demander le document...Le 30 mai 2001, Patrick Kron, président directeur général d'Alstom, a symboliquement livré à Guillaume Pepy,président de SNCF, le premier élément de la troisième génération de TGV Duplex. Ce train est le premier TGV àdeux niveaux interopérable, donc capable de rouler sur les réseaux européens.INTEROPERABILITE, MATERIEL ROULANT, RESEAU TGV, TGV A DEUX NIVEAUXGDW004070ARES B.TGV 2N2 ou Euro-Duplex. Les nouvelles rames à grande vitesse de la SNCFRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 6-21, illustrations.Voir les détails, demander le document...Cet article présente la troisième génération de TGV Duplex. Si l'aspect extérieur ne change pratiquement pas, lesfonctionnalités évoluent fortement : l'intéropérabilité est actuelle (aptitude aux réseaux européens) et le confort despassagers est encore amélioré.AMENAGEMENT INTERIEUR, CABINE DE CONDUITE, CHAINE DE TRACTION, CONFORT, FREINAGE,INFORMATION VOYAGEUR, INNOVATION TECHNOLOGIQUE, INTEROPERABILITE, PANTOGRAPHE,SECURITE DES CIRCULATIONS, TGV A DEUX NIVEAUX, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTINTERNATIONAL, TRANSPORT VOYAGEURGDW004039HILLER K. ; LANGE B. ; LEHMANN I. ; KETTNER J.Technique de véhicule durableNachhaltige FahrzeugtechnikETR, 2011-09, vol. 60, n° 9, p. 10-16 et 18-33, bibliographie p. 16, 23 et 27, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document présente les orientations adoptées pour adapter le matériel roulant ferroviaire. Pour le rendre plusdurable, on développe les accumulateurs, on multiplie les moteurs hybrides, on lisse l'effort de traction et on optimisele cycle de vie.ACCUMULATEUR, BALLAST, CHEMIN DE FER, COMPORTEMENT, CYCLE DE VIE, DEFORMATION DE LAVOIE, DEVELOPPEMENT DURABLE, EFFORT DE TRACTION, GEOTEXTILE, INFRASTRUCTURE DETRANSPORT, MAINTENANCE, MOTEUR HYBRIDE, VEHICULE FERROVIAIRE, VEHICULE PROPRE(Document en langue allemande)GDW003889COLEMAN J.Construire les trains les plus rapides du monde... avec des marteauxBuilding the world's fastest trains... with hammersTrains, 2011-10, p. 52-55, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la fabrication du Shinkansen. Les carénages aérodynamiques sont martelés à la main par desouvriers qualifiés. Les questions de savoir-faire et de transmission des connaissances entre générations sont aussiévoquées.AMERIQUE DU NORD, CANADA, CARENAGE, CHEMIN DE FER, CONSTRUCTION, DIMENSIONNEMENT,ENTREPRISE FERROVIAIRE, ETATS UNIS, EXPLOITATION, FABRICATION, FREINAGE, GRANDE VITESSE,LOCOMOTIVE, OUTILLAGE, PENTE, SAVOIR FAIRE, SHINKANSEN, TRACTION EN UNITE MULTIPLE, TRAFICFERROVIAIRE, TRAFIC MARCHANDISE, TRAIN DE MARCHANDISE, TRANSMISSION(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 55 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003808CAREMANTRANT M.Régio 2N : le deux niveaux à la carteRail passion, 2011-09, n° 167, p. 22-23, ill.Voir les détails, demander le document...Le dernier-né de Bombardier, qui a fait l'objet d'une grosse commande de la SNCF et des régions, présente laparticularité d'être le premier train au monde à alterner voitures à un et à deux niveaux selon des compositionslaissées au libre choix du client. Entré en phase de fabrication, il devrait commencer à rouler en service commercialà la mi-2013.CARACTERISTIQUES TECHNIQUES, MATERIEL ROULANT, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RAME, TER,TRAIN A DEUX NIVEAUXGDW003807CHARLIER L.Régiolis : le bimode à l'honneurRail passion, 2011-09, n° 167, p. 18-21, ill.Voir les détails, demander le document...Après sa présentation le 14 juin 2011 sur le site de production de Reichschoffen, ce nouveau matériel régionalfabriqué par Alstom a commencé une campagne d'essais qui se prolongera jusqu'en 2012. Les premières livraisonsdébuteront en mars 2013. Fait significatif, sur les 166 rames commandées par les 11 régions, 78 % sont de typebimode/bitension, confirmant une tendance amorcée par l'AGC bibi en faveur d'une plus grande souplessed'exploitation.CARACTERISTIQUES TECHNIQUES, MATERIEL ROULANT, MATERIEL VOYAGEUR, POLITIQUECOMMERCIALE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, RAME, TRAINGDW003517L'aménagement intérieur des rames duplex de Bombardier, pour les CFFDie Inneneinrichtung der Bombardier-Doppelstockzüge für die SBBEisenbahn Osterreich, 2011-10, vol. 109, n° 10, p. 480-482, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la disposition et la configuration des nouvelles rames duplex que Bombardier va livrer auxCFF. Le confort des sièges, l'information des voyageurs et le pupitre de conduite sont ainsi présentés.APPAREILLAGE EMBARQUE, CONFORT, CONSTRUCTEUR, ESPAGNE, ESSIEU A ECARTEMENT VARIABLE,INFORMATION VOYAGEUR, INSTALLATION FIXE, LUCERNE, MATERIEL ROULANT, MONTREUX, PUPITREDE CONDUITE, SECURITE, SUISSE, TRANSPORT FERROVIAIRE, VOIE A DOUBLE ECARTEMENT, VOITUREA ETAGE(Document en langue allemande)GDW003318PRINCIPE E.L'implantation de la climatisation sur les véhicules ferroviairesImpianti di climatizzazione sui rotabili ferroviariTecnica professionale, 2011-07/08, n° 7+8, p. 21-35, bibliographie p. 35, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente les dispositions propices à l'implantation d'un système de climatisation embarquée. Lalocalisation, l'alimentation en énergie et les précautions sont aussi évoquées.ALIMENTATION ELECTRIQUE, APPAREILLAGE EMBARQUE, AUTOMOTRICE ELECTRIQUE, CLIMATISATION,CONTROLE TECHNIQUE, COURANT CONTINU, ERTMS, EUROPE, FREINAGE, INTEROPERABILITE, ITALIE,LIAISON INTERNATIONALE, LOCOMOTIVE POLYCOURANT, MODERNISATION, NAPLES, STI, TOIT,TRACTION ELECTRIQUE, TRAIN DE BANLIEUE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT INTERNATIONAL,TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT VOYAGEUR, VEHICULE FERROVIAIRE(Document en langue italienne)SARDO - CDI 56 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003872Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Voiture ferroviaire passagers à deux niveauxINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-08-26, n° 2.956.640 (11 p. / 407 Ko), figures, en ligne.L'invention porte sur une voiture ferroviaire passagers à deux niveaux, pour gabarit UIC, combinant unaménagement au niveau supérieur et une salle passagers au niveau inférieur. Le brevet est disponible à partir dulien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2956640A1&KC=A1&FT=D&date=20110826&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BREVET, VOITURE A ETAGE, VOITURE BARGDW003799Voir les détails, demander le document...AEBERHARD M. ; HOLDEREGGER M. ; STOLLER L. ; VOLLENWYDER R. ; EISELE A.Compensation de la puissance réactive, avec des locomotives Traxx, au SimplonBlindleistungskompensation mit Traxx-Lokomotiven am SimplonElektrische Bahnen, 2011-09, vol. 109, n° 9, p. 461-465, ill.Cet article indique les conditions permettant d'effectuer le trafic de fret lourd, sud-nord, avec une alimentation en 15kV, sans restriction de charge ou de vitesse. Ainsi, un dispositif stationnaire de compensation de la puissanceréactive a été installé et rendu opérationnel, en six semaines, via deux locomotives Traxx, à Domodossola.ACOUSTIQUE, COMMUTATEUR ELECTRIQUE, COMPENSATION, DOMODOSSOLA, FIABILITE, FIL DECONTACT, INTERACTION, JAPON, LIGNE A GRANDE VITESSE, LOCOMOTIVE ELECTRIQUE, LOGICIEL,METHODE DES ELEMENTS FINIS, PANTOGRAPHE, PUISSANCE ELECTRIQUE, SHINKANSEN, Simplon,SUISSE, TRAIN LOURD, TRANSPORT MARCHANDISE, TUNNEL FERROVIAIRE(Document en langue allemande)GDW003973DIETRICH J. ; LUCAS F. ; SCHÜTZE C. ; NÖLLE M. ; FISCHMEISTER E.Session roue/railRad/Schiene-TagungEisenbahn Ingenieur, 2011-09, vol. 62, n° 9, p. 48-57, bibliographies p. 52 et 57, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque des questions relatives au contact roue/rail. On commente ainsi le recours au scanner optiquepour la détection de défauts superficiels du rail. Puis, on souligne les progrès de la plasturgie. On incorpore, dans lecarénage près des organes de roulement, un appareillage miniature de mesure thermique du contact roue/rail.ALLEMAGNE, BANDAGE DE ROUE, CAOUTCHOUC, CARENAGE, COMPORTEMENT EN COURBE, CONTACTROUE RAIL, DETECTEUR DE DEFAUT, ENVIRONNEMENT, ESSAI, INSPECTION, MESURE OPTIQUE,MESURE THERMIQUE, PROCEDE, RAIL, RUGOSITE, SCANNER, TRANSPORT FERROVIAIRE(Document en langue allemande)GDW003870Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Bogie moteur de véhicule ferroviaire comprenant un moteur semi-suspenduINPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011-08-05, n° 2.946.307 (17 p. / 698 Ko), figures, en ligne.L'invention concerne un bogie motorisé de véhicule ferroviaire du type comprenant deux paires de roues, les rouesd'une paire étant reliées l'une à l'autre par un arbre pour former un essieu, lesdits essieux étant reliés l'un à l'autrepar un châssis comprenant au moins deux longerons. Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2946308A1&KC=A1&FT=D&date=20101210&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BOGIE, BREVET, MATERIEL ROULANT, MOTEUR, ROUE, TRANSPORT FERROVIAIRE, VEHICULEFERROVIAIRESARDO - CDI 57 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003866Bogie de véhicule ferroviaire articuléVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...INPI (Institut National de la Propriété industrielle), 2011--08-05, n° 2.946.308 (15 p. / 632 Ko), figures, en ligne.L'invention concerne un bogie de véhicule ferroviaire du type comprenant deux paires de roues, les roues d'unepaire étant reliées l'une à l'autre par un arbre formant un essieu. Le brevet est disponible à partir du lien suivant :http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2946308A1&KC=A1&FT=D&date=20101210&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR (dernière consultation : 09/2011)BOGIE, BREVET, MATERIEL ROULANT, ROUE, TRANSPORT FERROVIAIRE, VEHICULE FERROVIAIRESARDO - CDI 58 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


INSTALLATION FIXE - GENIE CIVILRetourGDW004121PREVOT A.Le chantier Castor renouvelle les voies du RER CFerrovissime, 2011-10, n° 42, p. 42-43, ill.Voir les détails, demander le document...Castor, c'est le nom donné aux travaux de rénovation engagés chaque année depuis 1996 pour renforcer les tunnelsdu RER C.INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE C, RENOVATION, TRAVAUX, TUNNELGDW004013Voir les détails, demander le document...POTIER J.M. ; HORVATH S.Chaussées routières en tunnels. Recommandation de l'AFTES n° GT40R1F1Tunnels et espace souterrain, 2011-07-01, n° 226, p. 274-302, ill.Points de passage obligés, les tunnels canalisent un trafic routier toujours plus intense, du fait du développementdes besoins de transport. Situés à des endroits stratégiques, difficilement contournables tant en agglomération qu'ensite naturel, ces ouvrages sont soumis à la pression croissante d'une multitude d'usagers en quête de mobilité. Cetrafic, avec les contraintes qui en découlent, est supporté par une structure de chaussée mise en oeuvre dans desconditions forcément singulières. Or la chaussée d'un tunnel routier est trop souvent considérée comme un pointmineur, à traiter comme le reste du linéaire situé hors tunnel. L'objectif du groupe de travail GT40 de l'AFTES est desensibiliser les différents acteurs sur le fait qu'en tunnel, les conséquences du choix d'une technique de constructionde chaussée routière vont bien au-delà du faible coût représenté par ces mêmes travaux. La présenterecommandation traite spécifiquement des chaussées routières en tunnel.BETON, CHAUSSEE, REVETEMENT, TUNNELGDW004004BAUMANN O.Des caniveaux adaptés aux tramwaysMoniteur des travaux publics et du bâtiment, 2011-09-16, n° 5625, p. 50, ill.Voir les détails, demander le document...Une solution intégrée permet de recueillir la totalité des eaux pluviales qui tombent sur une plate-forme de tramway,qu'elle soit minérale ou engazonnée, par exemple sur le prolongement de la ligne T3, à Paris.DRAINAGE, PLATEFORME, TRAMWAYGDW004002DONNAES P.Un tunnelier se faufile sous la villeMoniteur des travaux publics et du bâtiment, 2011-09-16, n° 5625, p. 46-49, ill., figures.Voir les détails, demander le document...Pour améliorer le fonctionnement de l'usine de prétraitement des eaux usées de Clichy (Hauts-de-Seine), unenouvelle galerie de 400 m est creusée, tout en maintenant l'activité du site, dans un environnement urbain dense.ASSAINISSEMENT, CANALISATION, CHANTIER DE TRAVAUX, GALERIE, TERRASSEMENT, TRAITEMENTDES EAUX, TUNNELIERGDW003984LGV Rhin-Rhône. Retour sur un chantier d'exceptionTransport public, 2011-09, n° 1116, supplément, p. 1-19, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article décrit le chantier de travaux de la LGV Rhin-Rhône placé sous le signe du développement durable :protection de l'environnement, pilier économique et social. Cette LGV concerne une partie de la branche Est : 140km entre Petit-Croix près de Belfort et Montbéliard et Villers-les-Pots près de Dijon.CHANTIER DE TRAVAUX, DEVELOPPEMENT DURABLE, ENVIRONNEMENT, LIGNE A GRANDE VITESSE,OUVRAGE D'ARTSARDO - CDI 59 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003981POINGT M.H.Aquitaine. LGV-SEA, le plus grand chantier de la décennieVie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 14.Voir les détails, demander le document...La mise en service de la ligne à grande vitesse SEA (Sud Europe Atlantique) visant à relier Tours et Bordeaux estprévue pour 2017. La société concessionnaire Lisea réalisera ce projet. A la fin de l'hiver, débutera un chantierd'envergure avec d'importants travaux d'infrastructures, de génie civil et d'équipements.CHANTIER DE TRAVAUX, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE A GRANDE VITESSE, RESEAUGRANDE VITESSE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRAVAUX DE VOIEGDW003979BARBERON M.LGV Est. Direction Strasbourg, dernier tronçon en constructionVoir les détails, demander le document...Vie du Rail, 2011-09-14, n° 3328, p. 4-8, photos. Voir aussi 2011-09-07, n° 526, p. 42-47, photos et carte (Ville Rail& Transports sous le titre : LGV Est-européenne. Strasbourg en trace directe, objectif 2016).Le chantier de la LGV Est poursuit sa route vers Strasbourg. La phase 2, longue de 106 km doit atteindre cette villeau printemps 2016. Le chantier est difficile. Reportage.La carte illustrant les dix lots de génie civil de cette ligne est publiée dans le n° 3329, daté du 21/09/2011, page 11.CHANTIER DE TRAVAUX, CREATION DE LIGNE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LIGNE A GRANDEVITESSE, RESEAU GRANDE VITESSE, TGV ESTGDW003847ABBOTT J. ; FENDER K.Des machines jaunes plus productivesMore productive yellow machinesModern railways, 2011-09, vol. 68, n° 756, p. 48-49, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la meilleure productivité issue des nouvelles suites rapides. Les travaux de rénovation desvoies et de maintenance sont ainsi améliorés.ANGLETERRE, ARCHITECTURE, CHANTIER DE TRAVAUX, CROISSANCE ECONOMIQUE, DESSERTEFERROVIAIRE, GARE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, LEEDS, LIAISON FERROVIAIRE, LONDRES,MAINTENANCE, NEWCASTLE, NEWPORT, NOEUD FERROVIAIRE, NORD-EST, PADDINGTON,PRODUCTIVITE, PROJET, RENOVATION, SUITE RAPIDE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORTREGIONAL, TRANSPORT VOYAGEUR, TRAVAUX DE VOIE, TYNE(Document en langue anglaise)GDW003708Voir les détails, demander le document...NACHBAUR P. ; BURDLICH W. ; WALDHÖC N.Infrastructure. RéseauInfrastruktur. NetworkZEVrail, 2011-09, vol. 135, n° 9, p. 324-327 et 334-355, bibliographies p. 327 et 339, ill.Ce document évoque la pose de la voie sur dalle du tunnel du Katzenberg (LGV Bâle-Karlsruhe) et de la zoned'aiguillage W71, en gare de Rheda. Par ailleurs, on commente les dispositions adoptées pour la maintenance desvoies, en Amérique du Sud.AIGUILLAGE, ALLEMAGNE, AMERIQUE DU SUD, BALE, BASE DE DONNEES, CHEMIN DE FER,CONSTRUCTEUR, CYCLE DE VIE, EVALUATION, GARE, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, KARLSRUHE,LIGNE A GRANDE VITESSE, MAINTENANCE, MILAN, POLITIQUE D'INVESTISSEMENT, PONT METALLIQUE,RHIN, SECURITE, STRATEGIE, TABLIER DE PONT, TECHNOLOGIE, TRAMWAY, TRAVAUX, TUNNELFERROVIAIRE, VOIE SUR DALLE(Document en langue allemande)SARDO - CDI 60 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004139Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...DELACROIX G.L'Italie obtient un allègement de sa contribution au tunnel Lyon-TurinLes Echos, 2011-09-28, n° 21026, p. 17 (1 p. / 168 Ko), en ligne.Le ministre Italien des Transports a obtenu le rééquilibrage des financements du tunnel ferroviaire Lyon-Turin. L'Italieassumera 57,9 % de l'investissement qu lieu de 63 % et la France 42,1 % au lieu de 37 %. Le coût total du tunnel estévalué à 23,6 milliards d'euros.FINANCEMENT PUBLIC, LYON, TRAVAUX, TUNNEL FERROVIAIRE, TURINGDW003785POTI P. ; BRINO L.L'observatoireOsservatorioIngegneria ferroviaria, 2011-06, vol. LXVI, n° 6, p. 551-564, bibiliographie p. 564, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente les travaux du tunnel de la ligne nouvelle Lyon-Turin. Les questions liées au système derefroidissement et à la phase d'excavation sont ainsi évoquées.CHEMIN DE FER, CREATION DE LIGNE, DEGRADATION, DESIGN, DYNAMIQUE, EVALUATION, FATIGUE,ITALIE, LYON, PERCEMENT DE TUNNEL, PONT METALLIQUE, SISMOLOGIE, STRUCTURE D'OUVRAGE,SYSTEME DE REFROIDISSEMENT, TRAIN, TURIN(Document en langue italienne)GDW004108BOISSARD S.La gare, au coeur des enjeux de la mobilité durableTransports, 2011-07-01, n° 468, p. 221-226.Voir les détails, demander le document...Gares & Connexions, cinquième branche SNCF a vu le jour le 7 avril 2009. Au sein de SNCF et en étroite relationavec les Autorités régionales, sa mission est d'exploiter, d'aménager et de développer les quelque 3 000 garesvoyageurs qui desservent le réseau ferré national sur le territoire français. Cette création s'inscrit dans le mouvementde renouveau des transports collectifs, qui font des gares des espaces de plus en plus fréquentés au coeur ou àproximité des territoires urbains, dont les fonctions et l'organisation sont à enrichir et à réinventer. Elle tire égalementles conséquences de l'ouverture progressive du marché du transport ferroviaire de voyageurs, qui suppose de bienidentifier les services à offrir aux différentes compagnies en gare.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DEREGLEMENTATION, DEVELOPPEMENT DURABLE, GARE,GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE, MOBILITE GEOGRAPHIQUE, POLITIQUE DES TRANSPORTSGDW004003Voies ferrées et circulation des trains : cinq ans de travauxTravaux, 2011-07-01, n° 882, p. 8.Voir les détails, demander le document...RFF et SNCF ont programmé d'importants travaux de rénovation, d'entretien des lignes et le remaniement deshoraires de train pour accroître le trafic et faciliter l'usage de ce moyen de transport doux, sans oublier les lignesLGV en construction. Explications.ENTRETIEN, INFRASTRUCTURE VOIE, MODERNISATION, TRAVAUX DE VOIEGDW003929Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...RIEG J.La gare est un objet urbain mal identifié2011, 2 p. / 22 Ko, en ligne.Lors des colloques « Gare et gouvernance » organisé par Gares et Connexions en juin dernier, Roland Ries, mairede Strasbourg et président du GART, proposait non sans ironie la formule d'objet urbain mal identifié pour qualifier lagare. Et pour cause ! La gare est à la fois un objet ferroviaire, commercial, publicitaire, économique et urbain. Dansce texte, l'auteure analyse ce qualificatif.COMPLEMENTARITE INTERMODALE, GARE, MOBILITE, TRANSFERT MODAL, TRANSPORT PUBLIC,TRANSPORT VOYAGEUR, URBANISMESARDO - CDI 61 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003834Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...FACCHINETTI-MANNONE V. ; RICHER C.L'intégration territoriale des gares sur lignes à grande vitesse en France : une approche typologiqueRecherche transports sécurité, 2011-08-01, vol. 27, n° 106, p. 200-214 (15 p. / 512 Ko), figures, tableaux,bibliographie p. 213-214, en ligne.La construction de lignes à grande vitesse (LGV) en France et en Europe a bouleversé l'accessibilité ferroviaire desterritoires « branchés » à ce réseau de transport rapide. Les gares nouvelles situées sur les LGV tirent l'avantagemaximum de ces gains relationnels. Cependant, l'accès en transport collectif à ces gares pose souvent problème. Eneffet, leur localisation, souvent ex-urbanisée, n'a pas été dictée par un souci d'offrir une desserte performante par lesréseaux de transport en commun, notamment ferroviaires. Cette situation s'avère problématique pour le pré- et postacheminementdes voyageurs et oblige les acteurs locaux à développer des dessertes nouvelles de qualité variable.Cet article propose une analyse de la qualité de l'intégration territoriale des gares TGV par une typologie desinteractions entre ces nouveaux points de desserte et les gares historiques, en position centrale. Dans un contextemarqué par la mise à contribution croissante des collectivités locales au financement des nouvelles infrastructuresferroviaires de la grande vitesse, les auteurs examinent si cette évolution des jeux d'acteurs encourage unemeilleure prise en compte du positionnement des gares TGV par rapport à des critères d'accessibilité en transportcollectif.ACCESSIBILITE, GARE, GRANDE VITESSE, INTERCONNEXION, LIGNE A GRANDE VITESSE, LOCALISATION,POLITIQUE DE L'AMENAGEMENTGDW003806MBAYE N.Nantes : la gare gagne des voiesles infos, 2011-08-26/09-08, n° 358, p. 6, ill.Pour désengorger le trafic et accueillir le futur tramway, la gare de Nantes augmente sa capacité.CAPACITE DE TRANSPORT, GARE, RENOVATION, TRAVAUX DE VOIEVoir les détails, demander le document...SARDO - CDI 62 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


SCIENCE - RECHERCHERetourGDW004082DENIEL P. ; DESMEDT P. ; FLEITOUR G. ; BARBAUX A.L'art de la guerre... des brevetsL'Usine nouvelle, 2011-09-22, n° 3254, p. 40-44, ill.Voir les détails, demander le document...Sur les marchés mondiaux, la propriété industrielle s'est transformée en un immense terrain d'opération : manoeuvreéclair, contre-attaques. Et par exemple, dans les nouvelles technologies, les portefeuilles de brevets servent d'armeautant dissuasive que de conquête de marché.INNOVATION, LICENCE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, PROPRIETE INDUSTRIELLE, STRATEGIEGDW004079LAMMING C.L'aérodynamisme : l'esprit souffle, à ce propos, dès 1924 dans la RGCFRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 82-91, illustrations.Voir les détails, demander le document...La question de l'aérodynamisme est apparue dans l'histoire des chemins de fer vers la fin du XIXe siècle. Cet articleen rappelle les péripéties.AERODYNAMIQUE, HISTOIRE, MATERIEL ROULANT, RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, TRANSPORTFERROVIAIRE, VITESSEGDW004071LACOTE F. ; GREGOIRE R. ; CIRY B.Le rôle de l'aérodynamisque dans la conception des trains AlstomRGCF- Revue générale des chemins de fer, 2011-09-01, n° 208, p. 23-35, illustrations.Voir les détails, demander le document...L'augmentation de la vitesse des trains et la consommation d'énergie qu'elle génère sont devenus des enjeuximportants et même des arguments de vente pour les produits les plus performants. Alstom Transport, dans cedomaine, consacre une part de son budget recherche et développement dans la recherche sur l'aérodynamique etexplique sa démarche industrielle.ACOUSTIQUE, AERODYNAMIQUE, BUDGET, ECONOMIE D'ENERGIE, GRANDE VITESSE, RECHERCHE ETDEVELOPPEMENT, SOUFFLERIEGDW003902Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...DENOS L.Le prix Talgo de l'innovation dans le domaine ferroviaire remis à une chercheuse de l'universitépolytechnique de MadridBulletins électroniques, 2011-07-13, (2 p. / 79 Ko), en ligne.Le prix Talgo de l'innovation est considéré comme l'une des plus prestigieuses récompenses en Espagne, dans lesecteur ferroviaire. L'objectif de ce prix est d'impulser la réalisation de projets, d'études et d'innovations techniquesqui contribuent à améliorer la sécurité, la qualité et les coûts du service de transport ferroviaire. Cette année, il a étéattribué à la chercheuse Berta Suárez Esteban, docteur en ingénierie industrielle de l'université polytechnique deMadrid, pour son travail effectué auprès du centre de recherche en technologies ferroviaires (CITEF) et dont le butest d'augmenter la fiabilité des résultats de simulation par ordinateur dans le domaine de la dynamique ferroviaire.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/067/67294_vi.htm (dernière consultation : 09/2011)FIABILITE, INNOVATION, INTERACTION, MATERIEL ROULANT, MODELE MATHEMATIQUE, SECURITEFERROVIAIRE, SIMULATION DYNAMIQUESARDO - CDI 63 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004038HÖBEL U. ; KACHE M. ; STEGLICH U. ; VOGEL W.SavoirWissenETR, 2011-09, vol. 60, n° 9, 36-54, bibliographies p. 41, 45 et 54, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque le développement du matériel grandes lignes ICx. Puis, on commente l'exploitation du matérielroulant diesel. Par ailleurs, on analyse la stabilité dynamique de la voie ballastée, avec une assise souple de la voie.ALLEMAGNE, BALLAST, BERLIN, COMPETITIVITE, COORDINATION DES TRANSPORTS, DESSERTEFERROVIAIRE, DIAGRAMME, ENTREPRISE FERROVIAIRE, ETCS, EVALUATION, EXPLOITATION,HAMBOURG, HISTORIQUE, ICE, ICx, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, INGENIERIE, MAJORQUE, METRO,MODERNISATION, MOTEUR DIESEL, MOTEUR HYBRIDE, POZNAN, QUALITE DE SERVICE, RER, RHIN,RUHR, SIMULATION, STABILITE DE LA VOIE, STI, TRAFIC GRANDE LIGNE, TRAIN DE BANLIEUE,TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT REGIONAL, VOITURE A ETAGE(Document en langue allemande)GDW003974SAUER U.Sécurité au travailArbeitssicherheitEisenbahn Ingenieur, 2011-09, vol. 62, n° 9, p. 20-24, bibliographie p. 24, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente l'optimisation de l'implantation des dispositifs de prévention, sur des chantiers ferroviaires. Lasonorité d'avertissement doit être entendue de tous et très clairement.ALLEMAGNE, ANNONCE SONORE, CHANTIER DE TRAVAUX, CHEMIN DE FER, INGENIERIE, INSTALLATION,MESURE ACOUSTIQUE, OPTIMISATION, PROTECTION, RADIO, SECURITE DU TRAVAIL, VOIE(Document en langue allemande)GDW003967Voir les détails, demander le document...WILDROITHER O. ; RIDOUT A. ; FENDER K.La voie. L'infrastructureTrack. InfrastructureIRJ, 2011-09, vol. 51, n° 9, p. 47-49, 51-52, 54 et 57-59, carte, ill.Ce document évoque la réduction des vibrations pour les outillages de la voie. Puis, le recours à des matériauxsynthétiques, pour la voie sur dalle, est commenté. On mentionne aussi les couloirs ferrés fret, en Allemagne.AFRIQUE DU NORD, ALGER, ALLEMAGNE, ANALYSE DE COUT, ATHENES, AUSTRALIE, CARTOGRAPHIE,CHARGE PAR ESSIEU, CHEMIN DE FER, CHINE, COMPORTEMENT, COULOIR FERROVIAIRE, DESSERTEFERROVIAIRE, DEVELOPPEMENT DURABLE, DURETE, FOIRE EXPOSITION, GRANDE VITESSE,INNOVATION TECHNOLOGIQUE, INVESTISSEMENT, LIBYE, LIGNE A DOUBLE VOIE, MAROC, MATERIAUXSYNTHETIQUES, METALLURGIE, METRO, MODERNISATION, MUNSTER, OUTILLAGE, PROJET, RAIL,RUSSIE, TRANSPORT DURABLE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORTURBAIN, TRAVAUX DE VOIE, TRAVERSE BETON, VIBRATION, VILLE, VOIE SUR DALLE(Document en langue anglaise)GDW003781BARROW K. ; VANTUONO W.C.La technologie. Entrée et sortie rapidesTechnology. Fast-in fast-outRailway age, 2011-08, vol. 212, n° 8, p. 14-16, 18, 21, 24, 26-27 et 34, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document commente la répartition de la puissance de traction, pour des trains fret longs. Par ailleurs, on évoquele fonctionnement rapide des triages pour réduire la durée d'escale des wagons.CANADA, ETATS UNIS, GRANDE VITESSE, NORME, SECURITE FERROVIAIRE, TRACTION EN UNITEMULTIPLE, TRAIN LONG, TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT MARCHANDISE, TRANSPORT PUBLIC,TRANSPORT VOYAGEUR, TRIAGE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 64 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW001661Voir les détails, demander le document...HONDIUS H. ; N H.C. ; PANAGIOTOPOULOS K. ; SLIVER Y. ; DESHI C. ; ZHENPING Z.Marché. Innovation. Information des voyageursMarket. Innovation. Passenger informationMetro report international, 2011-09, n° 3, p. 38-52, ill.Ce document évoque le marché des véhicules ferrés, à plancher surbaissé. En outre, on commente des innovationspour la pose de la voie (Reims) et un chauffage économe en énergie (Gand). La gestion de l'information desvoyageurs à Zurich est aussi présentée.ATHENES, BILBAO, BILLETTIQUE, BRUIT, CAPACITE DE TRANSPORT, CHAUFFAGE, CHEMIN DE FER,CHINE, COMMUNICATION EXTERNE, CONTROLE TECHNIQUE, COUT, DESIGN, ECONOMIE D'ENERGIE,ENTREPRISE DE TRANSPORT, GAND, HALLE, INFORMATION VOYAGEUR, INFRASTRUCTURE DETRANSPORT, INNOVATION, KARLSRUHE, LIAISON FERROVIAIRE, LONDRES, MANNHEIM, MARCHE DUTRANSPORT, METRO, MONTREAL, NUISANCE, PLANCHER SURBAISSE, PLATEFORME, POSE DE LA VOIE,PROFIL DES ROUES, REIMS, SIGNALISATION, TARIFICATION, TRAIN DE BANLIEUE, TRAM TRAIN,TRAMWAY, TRANSPORT REGIONAL, TRANSPORT URBAIN, TRANSPORT VOYAGEUR, VANCOUVER,VIBRATION, ZURICH(Document en langue anglaise)GDW003801MANGEANT F.Initiatives jointes, autour du management de l'incertitudeJoined initiatives around uncertainity managementAnnales des télécommunications, 2011-07/08, vol. 66, n° 7+8, p. 397-407, bilbiographie p. 407, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente les méthodologies génériques et les défis mathématiques. On évoque la recherche appliquéeà ces questions et les logiciels développés, dans ce domaine.ACCES, ALLEMAGNE, ARCHITECTURE INFORMATIQUE, CALCULATEUR NUMERIQUE, CENTRE DERECHERCHE, CLIENTELE, DESIGN, ENVIRONNEMENT CULTUREL, INFORMATIQUE, INFRASTRUCTURE,INTERACTION, INTERFACE HOMME MACHINE, MANAGEMENT, METHODOLOGIE, ORGANISATION, OUTILINFORMATIQUE, OUTIL MATHEMATIQUE, PARTENARIAT, PERSPECTIVE, POUVOIRS PUBLICS,RECHERCHE APPLIQUEE, RESEAU, RESEAU DE TELECOMMUNICATIONS, TECHNOLOGIE, UNIVERSITE(Document en langue anglaise)GDW003880Voir les détails, demander le document...LAN C.J. ; ABIA S.D.Déterminer les facteurs générant les heures de pointe, pour l'analyse des capacitésDetermining peak hour factors for capacity analysisJournal of transportation engineering, 2011-08, vol. 137, n° 8, p. 520-526, bibliographie p. 526, ill.Cet article commente les informations à recueillir pour modéliser les heures de pointe. Leurs causes, leursamplitudes, leurs intervalles de confiance et leurs traitements statistiques sont ainsi évoqués. Le calibrage desprévisions est mentionné afin de dimensionner les capacités de transport.AMENAGEMENT, ANALYSE COMPARATIVE, ANALYSE DE DONNEES, ARBRE DES CAUSES, CAPACITE DETRANSPORT, COLLISION, COMPORTEMENT, CONCEPTION, CONDUITE DE VEHICULE, DEVELOPPEMENTDURABLE, DIMENSIONNEMENT, EFFICACITE, ENQUETE, ETATS UNIS, EVALUATION, GESTION DESRISQUES, HEURE DE POINTE, INCIDENT, INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, MESURE, PERFORMANCE,PLANIFICATION, PLANIFICATION DU TRANSPORT, PROGRAMMATION, RESEAU DE TRANSPORT,SECURITE DU TRANSPORT, STATISTIQUE, TECHNIQUE VIDEO, VEHICULE ROUTIER, VITESSE(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 65 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


TECHNIQUES INDUSTRIELLESRetourGDW003971VÖLTER U. ; FRÜHLICH C.Mesure ferroviaireEisenbahnvermessungEisenbahn Ingenieur, 2011-09, vol. 62, n° 9, p. 6-12 et 14-17, bibliographie p. 12, ill.Voir les détails, demander le document...Ce document évoque les dispositifs de mesure et de relevés utilisés pour l'ouvrage du Saint-Gothard, en Suisse. Parailleurs, on commente les techniques modernes de dimensionnement employées pour le métro de New York.AMORTISSEMENT, BRUIT DE ROULEMENT, EXPLOITATION, GEOMETRIE, INFRASTRUCTURE DETRANSPORT, LOCALISATION, MESURE ACOUSTIQUE, METRO, NEW YORK, PROTECTION, RAIL, SAINTGOTHARD, SCANNER, TECHNOLOGIE, TRANSPORT FERROVIAIRE, TUNNEL FERROVIAIRE, VOIE(Document en langue allemande)GDW003795STAGL J.Maintenance de la voieM&WProgressive railroading, 2011-08, vol. 54, n° 8, p. 44, 47, 49 et 51, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente les précautions de maintenance appliquées aux fixations et aux attaches de rail. Lesfournisseurs spécialisés précisent les qualités de leurs offres et de leurs procédés.ATTACHES, CHARBON, CHEMIN DE FER, ETATS UNIS, EXPLOITATION, FIXATION, FOURNISSEUR,INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT, MAINTENANCE, PROCEDE, SAVOIR FAIRE, SECURITE, STABILITE,TRANSPORT DE PONDEREUX, TRAVERSE BETON, WYOMING(Document en langue anglaise)SARDO - CDI 66 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


ENERGIE - ELECTRICITE - ELECTRONIQUERetourGDW004007Voir les détails, demander le document...LESCAROUX F.Offre, demande et prix du pétroleRevue de l'énergie, 2011-07-01, n° 602, p. 229-237, figures, bibliographie p. 237.Les années 2000 marquent un nouveau tournant dans l'histoire du pétrole. L'acalmie aura duré quinze ans, pendantlesquels le cours du baril aura fluctué paisiblement. En raison des spécificités de la production et de laconsommation, le système pétrolier est très peu réactif à court terme aux variations brusques du prix et le rebond decelui-ci, alors que l'activité économique reprend, risque fort de se poursuivre. A long terme, en revanche, lesinnovations jouent un rôle de premier plan dans les dynamiques d'offre et de demande, qui ont fait preuve d'unegrande souplesse depuis 150 ans, si bien qu'une nouvelle période d'équilibre pourrait s'amorcer dans les années2020.PETROLE, POLITIQUE DE L'ENERGIEGDW004006GIRAUDET L.G. ; FINON D.L'efficacité statique et dynamique des dispositifs de « certificats blancs »Revue de l'énergie, 2011-07-01, n° 602, p. 213-228, tableaux, figures, bibliographie p. 227-228.Voir les détails, demander le document...Cet article analyse l'efficience sociale de l'instrument des certificats blancs à partir d'une comparaison desexpériences britannique, française et italienne. Il oblige les vendeurs ou distributeurs d'énergie à trouver descertificats en promouvant et finançant des actions d'efficacité énergétique chez les consommateurs. L'article proposeune interprétation originale comme instrument de politique d'environnement, à la fois instrument en quantité de type« baseline-and-credit » du côté des obligés et instrument hybride mêlant subvention et taxes du côté desconsommateurs.POLITIQUE DE L'ENERGIEGDW003798MAIBACH P. ; MAURON P. ; ARZNER R. ; GOLLE I.Installation et comportement en service du convertisseur de fréquence d'ObermattAufbau und Betriebsverhalten des Frequenzumrichters ObermattElektrische Bahnen, 2011-09, vol. 109, n° 9, p. 466-473, bibliographie p. 472-473, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article commente la traction électrique, sur la ligne à fortes rampes d'Engelberg, en Suisse. Un convertisseur defréquence statique a été mis en service, en décembre 2010. Ce complément d'installation fait suite au percementd'un tunnel, avec voie à crémaillère.ADAPTATION, ANALYSE DE COUT, APPAREILLAGE EMBARQUE, CATENAIRE, CHARGES, CHEMIN DE FER,COMPATIBILITE, COMPORTEMENT, CONDUITE DE PROJET, CONVERTISSEUR DE COURANT,CONVERTISSEUR DE FREQUENCE, COURANT CONTINU, COUT D'ENTRETIEN, COUT D'EXPLOITATION,CREMAILLERE, DOCUMENTATION, DRESDE, ELECTRIFICATION, ENGIN DE MAINTENANCE, EXTENSION DELIGNE, GUIDAGE DES ESSIEUX, LABORATOIRE, MACHINE OUTIL, MONTAGNE, PENTE, PUISSANCEELECTRIQUE, RAIL DE CONTACT, RECHERCHE APPLIQUEE, RESEAU ELECTRIQUE, SUISSE,TRANSFORMATION, TUNNEL FERROVIAIRE, UNIVERSITE(Document en langue allemande)SARDO - CDI 67 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004120BORDIN M. ; GASPERONI F.Modélisation, génération de code et sûreté de fonctionnementREE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 26-30.Voir les détails, demander le document...Confrontés à l'accroissement de la complexité des fonctionnalités mises en oeuvre dans un logiciel embarquécritique, les industriels se sont tournés vers l'ingénierie dirigée par les modèles. La génération automatique de codeà partir de modèles, considérés comme une spécification exécutable du système à réaliser, offre une voie pourmaîtriser la complexité du logiciel et réduire les coûts de développement. Dans un contexte de sûreté defonctionnement et de certification, tel que la DO-178/ED-12 pour l'avionique, se pose la question de la « qualification» du générateur de code. Pour ce faire, deux approches sont possibles : la « qualification » du générateur de code apriori, et la vérification a posteriori du code généré. Ces deux voies présentent des avantages et inconvénients.S'appuyant sur des efforts de recherche récents, le meilleur compromis pourrait être une combinaison de ces deuxapproches.AERONAUTIQUE, INGENIERIE, LOGICIEL, MODELISATION, SURETE DE FONCTIONNEMENTGDW004118Voir les détails, demander le document...BAUFRETON P. ; BLANQUART J.P. ; BOULANGER J.L. ; ... et alii.Comparaison de normes de sécurité-innocuité de plusieurs domaines industrielsREE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 13-25, figures, bibliographie p. 24-25.Les normes portent dans chaque domaine la trace de leur histoire et de leurs particularités, techniques mais aussiparfois « culturelles ». L'identification de leurs principes directeurs fournit les bases d'une analyse comparativeapprofondie. L'objectif immédiat est, outre les échanges et l'enrichissement mutuel entre domaines, la définitiond'approches pratiques favorisant la conformité aux normes de plusieurs domaines. A plus long terme ces travauxdoivent alimenter une future harmonisation, voire une convergence des normes.CERTIFICATION, NORME, SECURITE FERROVIAIRE, SECURITE TECHNIQUE INFORMATIQUE, SURETE DEFONCTIONNEMENTSARDO - CDI 68 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


INFORMATIQUE - TELECOMMUNICATIONSRetourGDW004031DE CALIGNON G.L'Etat investira 135 millions d'euros dans l'alliance française pour le « cloud computing »Les Echos, 2011-09-21, n° 21021, p. 25 (1 p. / 354 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le projet d'informatique dématérialisé (cloud computing) entre l'Etat, Thalès et Dassault Systèmes est baptiséAndromède. La société, qui sera créée le 1er novembre, sera détenue pour un tiers par l'Etat, qui apportera del'argent dans le cadre du grand emprunt.CLOUD COMPUTING, FINANCEMENT PUBLIC, GENIE INFORMATIQUE, INFORMATIQUE, SECURITEINFORMATIQUE, STOCKAGE DES DONNEESGDW004128GHERCIOIU M.La Cloud instrumentalisation ou l'instrumentation dématérialiséeCloud Instrumentation, The Instrument is « in The Cloud »REE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 56-65.Voir les détails, demander le document...Les technologies de l'informatique ont redessiné la façon dont nous avons fait les mesures pendant de nombreusesdécennies. La révolution des PC des années 80 et 90, combinée avec les avancées dans les technologies de lanumérisation, des interfaces homme/machine graphiques, de la programmation graphique et de l'instrumentation ontdonné naissance au concept d'instrument embarqué sur PC. Les développements en technologie Internet coupléeavec le « Cloud computing », les médias sociaux et l'Internet des objets sont porteurs d'un nouveau type de dispositifde mesure nommé « Cloud Instrument » ou « Instrument dématérialisé ». Cet article présente un prototypefonctionnel d'instrument dématérialisé et traite de l'environnement commercial, des limitations éventuelles et desapplications industrielles possible de cette nouvelle technologie de mesure.CLOUD COMPUTING, INFORMATIQUE, LOGICIEL, TECHNIQUE DE MESURE(Document en langue anglaise)GDW004127ALLOT P.Le contrôle industriel à l'heure de la virtualisation et du XaaSREE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 50-55, figures.Voir les détails, demander le document...Les technologies de virtualisation rendent possible une séparation totale de la fourniture de solutions logicielles etmatérielles de leur localisation physique. Quel est l'impact de ces technologies et des approches qui en découlentsur le contrôle industriel ? Peut-il réellement en tirer parti ? Quelles contraintes spécifiques sont à prendre enconsidération si on souhaite les adopter ? Une chose est sûre : constructeurs et éditeurs de logiciels du mondeindustriel se doivent de prendre en compte ces nouvelles technologies.CLOUD COMPUTING, GENIE INFORMATIQUE, INFORMATIQUE, LOGICIELGDW004126KALOUSDIAN P.Le Cloud Computing : le prêt-à-porter de l'informatiqueREE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 46-49.Voir les détails, demander le document...Le « Cloud Computing » s'est introduit dans l'entreprise de façon quasi subreptice et dans la méfiance générale autravers des services de messagerie de Google. Nous assistons à une évolution fondamentale de l'informatique qui adû s'adapter et mettre en place de gigantesques moyens. Cettre transformation n'est pas prête de s'arrêter. Il y aencore des réticences car le « Cloud Computing » ne peut répondre à toutes les situations.CLOUD COMPUTING, GENIE LOGICIEL, INFORMATIQUE, LOGICIEL, STRATEGIESARDO - CDI 69 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004124BRON P.Les principes du Cloud Computing : « Etat de l'art et perspectives »REE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 42-45.Voir les détails, demander le document...A en croire les analystes, le Cloud Computing ou « Informatique en nuage » devrait être encore plus présent en2011 qu'il le fut en 2010. Mais on ne sait pas toujours ce qui se cache derrière ce nuage informatique héritéd'Internet. Pour éclaircir le sujet, il faut revenir sur le passé encore jeune du Cloud Computing et mettre en évidenceses caractéristiques. On peut alors imaginer ce que pourrait être un futur où le Cloud Computing se seraitgénéralisé.APPLICATION INFORMATIQUE, CLOUD COMPUTING, CONCEPTION LOGICIELLEGDW004122Voir les détails, demander le document...SIEBERT F. ; DUSCLAUX D.Nouveaux challenges pour le développement de logiciels embarqués critiques sur Multi-coeursREE - Revue de l'électricité et de l'électronique, 2011-02-01, n° 2, p. 31-35, bibliographie p. 35.Au contraire des systèmes mono-coeur, un développement logiciel pour systèmes multi-coeurs nécessite une bonnecompréhension du modèle de mémoire du langage de programmation. Bien des programmeurs ne sont pasconscients de la sémantique exacte de leur langage de programmation lorsqu'il s'agit d'accès à la mémoirepartagée. Il existe des différences importantes entre C/C++ et Java qui montrent que C/C++ font peser de grandsrisques sur des systèmes multi-coeurs.LANGAGE DE PROGRAMMATION, LOGICIEL, SEMANTIQUEGDW003914Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...TILOUINE J.Les entreprises sous le feu des cyberattaqueslemonde.fr, 2011-09-07, 2 p. / 22 Ko, en ligne.La cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les entreprises. Près des trois quarts d'entre elles (71 %)déclarent avoir subi une attaque informatique au cours de ces douze derniers mois, selon l'étude 2011 sur lacybersécurité réalisée par le géant américain de sécurité informatique Symantec.FRAUDE INFORMATIQUE, INFORMATIQUE, SECURITE INFORMATIQUEGDW003943KORKMAZ B. ; LEE R. ; PARK I.Le nouvel Internet chamboule le mobileExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 72-79.Voir les détails, demander le document...Pouvoir tout faire en continu à partir de terminaux nomades, telle est la promesse de la nouvelle génération deHTML, conçue pour faire tourner des applications par l'intermédiaire d'un navigateur web. Avancée majeure pour lesutilisateurs, cette révolution m-dot impactera fortement les développeurs de logiciels, opérateurs detélécommunications, fournisseurs de contenus et fabricants de terminaux. Dans les entreprises, elle redéfinira lesinteractions avec les clients et les salariés. Les directions générales devront avoir une approche globale duphénomène et développer le marketing mobile.CONSOMMATEUR, INTERNET, LOGICIEL, MARKETING, TICSARDO - CDI 70 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003869Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...ROJAS RUEDA S-J.Utilisation des SIG et des réseaux multimodaux pour la promotion des mobilités douces. Exempled'application : Ville de Saint-DenisUNIVERSITE PARIS 8, 2011, 1 vol. (57 p. / 3,82 Mo), figures, annexes, bibliographie p. 40, en ligne.Dans le cadre de la mise en œuvre de l'action « Favoriser les transports actifs et les mobilités douces » du Plannational santé environnement et des mesures de promotion des modes actifs associées à cette action, la DirectionGénérale de la Santé a lancé depuis février 2011, une étude pour le développement d'un appui aux collectivités pourla réalisation de cartes de temps de parcours à pied et à vélo au sein de la commune. Une première partie de cetteétude a eu pour objectif d'aider les collectivités à réaliser ces cartes. L'auteur a mis en place un systèmed'information géographique (SIG) basé sur un réseau multimodal permettant le calcul et la recherche d'itinérairesdans la ville de Saint-Denis, combinant les déplacements à pied, à vélo et par tramway.Le rapport de stage est consultable à partir du lien suivant :http://www.cete-mediterranee.fr/tt13/www/imgarea/Rapportstage_Utilisation_SIG_et_reseaux_multimodaux_pour_promotion_mobilites_douces.pdf(dernière consultation : 09/2011)MOBILITE, SAINT DENIS, SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE, TEMPS DE PARCOURS, ZONEURBAINEGDW003814Rapport public d'activité de l'ARCEPVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), 2011, 1 vol. (190 p. / 7,17 Mo), enligne.L'ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) présente son rapport 2011. Ildétaille les missions, l'activité, l'organisation, le fonctionnement, la communication et l'information de l'Arcep ainsique ses relations avec les autres pouvoirs publics et les acteurs économiques. Le rapport est disponible à partir dulien suivant :http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/rapport-activite-2010.pdf (dernière consultation : 08/2011)COMMUNICATION NUMERIQUE, INFORMATION, POUVOIRS PUBLICS, RAPPORT D'ACTIVITE, SECURITEINFORMATIQUEGDW003804Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...ERHEL C.Rapport d'information déposé (...) par la Commission des affaires européennes sur la neutralité de l'internetet des réseauxAssemblée Nationale, 2011-04-13, 1 vol. (145 p. / 852 Ko), annexes, en ligne.Le présent document de la Commission des affaires européennes émet neuf propositions entre la nécessité absoluede garantir un accès à internet et universel et les potentialités liées à l'innovation dans les réseaux. Ce rapport estdisponible à partir du lien suivant :http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i3336.pdf (dernière consultation : 08/2011)DISPOSITIF DE PROTECTION, INNOVATION, INTERNET, LIBERTE, PROTECTION DES DONNEES, RAPPORT,REGLEMENTATION, RESEAUX SOCIAUX, TICSARDO - CDI 71 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003958Voir les détails, demander le document...Internet et réseaux sociaux. (n° 984 mai 2011)La documentation française, 2011-05, n°984, 1 vol. (135 p.), 24 cm, bibliographie p. 132-135, annexes.Les réseaux sociaux n'ont peut-être jamais autant été d'actualité, leur rôle dans les révoltes du Printemps arabe lesayant placés au centre des débats. Cet ouvrage analyse ce phénomène. En voici le sommaire :Différentes facettes de la sociabilité en ligne :- la conversion numérique,- la nature des liens tissés sur la toile : relations fortes ou faibles ?Réseaux en ligne, réseaux d'échange :- la culture du partage,- la notoriété en ligne,- personnalisation et singularisation de l'identité des internautes.L'irruption des réseaux sociaux dans l'espace public :- la sphère politique et médiatique,- le journalisme 2.0.Enjeux et perspectives :- la protection de la vie privée : constats, problèmes et pistes de solution,- les modèles économiques des réseaux sociaux,- mutations culturelles.Bibliographie complémentaire.Rappel des références.AUTORITE, CULTURE, INTERNET, MEDIA, MINORITE, MODELE ECONOMIQUE, POPULATION, POUVOIRSPUBLICS, SOCIOLOGIEGDW003913Voir les détails, demander le document...RABILLOUX P.Entretien avec Ewan Oiry, professeur en sciences de gestion à l'IAE de Poitiers : « les communautés depratique visent à réguler le travail réel »Entreprise et carrières, 2011-09-06, n° 1061, p. 28-29.Hier objet de méfiance de la part des entreprises, les communautés de pratique peuvent aujourd'hui largementcontribuer à leur performance, car leur mode de fonctionnement informel et en réseau permet de résoudre bien desproblèmes. Il appartiendrait aux directions des ressources humaines de s'y intéresser davantage.GESTION DU PERSONNEL, ORGANISATION DU TRAVAIL, PSYCHOLOGIE DU TRAVAILSARDO - CDI 72 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


PERSONNEL - PSYCHOLOGIERetourGDW004168Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Entretiens d'évaluation et bien-être au travailCentre d'analyse stratégique, 2011-09, n° 239, 1 vol. (12 p. / 520 Ko), en ligne.L'entretien individuel d'évaluation est la pierre angulaire de la politique de ressources humaines de nombreusesentreprises. Pourtant, il fait l'objet de critiques, notamment sur ses effets sur le bien-être des salariés, et de plusieursdécisions de la Cour de cassation. Cette note dresse un état des lieux de la question en exposant les principauxarguments qui font débat aujourd'hui. Puis, en se fondant sur l'exploitation d'une enquête auprès des salariés, l'étudeempirique réalisée ici montre que les salariés évalués tirent plus de satisfaction que les salariés non évalués, que cesoit sur le plan de la rémunération ou sur celui de la reconnaissance de leur travail.Ce document est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.strategie.gouv.fr/system/files/na-travail-239_0.pdf (dernière consultation : 09/2011)ENTRETIEN D'EVALUATION, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINESGDW004166Voir les détails, demander le document...FORNIELES C.Ceux qui parient sur les seniorsEntreprise et carrières, 2011-09-27, n° 1064, p. 22-29.La discrimination des plus de 50 ans sur le marché de l'emploi persiste en France. Seul l'intérim progresse un peu.Néanmoins, des expériences montrent que les seniors peuvent retrouver une place dans l'entreprise. Desemployeurs recrutent en effet des seniors. Des expériences qui permettent de faire reculer les préjugés. Les DRHpeuvent aussi contribuer à faciliter l'intégration de seniors en modifiant leurs méthodes de recrutement etl'organisation du travail. Avec les exemples du Groupe Casino, Korian, Ircem et Décathlon.ORGANISATION DU TRAVAIL, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, RECRUTEMENT, SENIORGDW004165KAMMERER M.Les processus RH : de plus en plus couverts par l'informatiqueEntreprise et carrières, 2011-09-27, n° 1064, p. 14-16.Voir les détails, demander le document...L'article relate une étude du cabinet Danaé qui montre que les grandes fonctionnalités RH sont le plus souventcouvertes par trois ou quatre modules d'un outil intégré. De plus en plus, les salariés et les managers ont accès auxoutils en self-service. La tendance à l'externalisation se confirme, surtout sur des tâches à faible valeur ajoutée.ETUDE, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, SYSTEME D'INFORMATIONGDW004164DOHY A.Motivation : alerte au désengagement des salariésEntreprise et carrières, 2011-09-27, n° 1064, p. 4-5.Voir les détails, demander le document...Alors que les salariés reconnaissent que les entreprises ont amélioré leur efficacité sur bien des points, etnotamment sur la gestion de leur carrière, leur engagement vacille. Un salarié sur trois envisage de quitter sonemployeur, selon une enquête internationale réalisée par Mercer et publiée le 26 septembre.ETUDE, MOTIVATION, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINESSARDO - CDI 73 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004129Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...BENHAMOU S. ; DIAYE M.A.Pratiques de gestion des ressources humaines et bien-être au travail : le cas des entretiens individuelsd'évaluation en FranceCentre d'analyse stratégique, 2011-09, 1 vol. (12 p. / 519 Ko), tableaux, annexes, en ligne.L'entretien individuel d'évaluation (EIE) est la pierre angulaire de la politique de ressources humaines (RH) denombreuses entreprises. Les salariés évalués tirent plus de satisfaction que les salariés non évalués, que ce soit surle plan de la rémunération ou sur celui de la reconnaissance de leur travail.Le document est disponible à partir du lien suivant :http://www.strategie.gouv.fr/system/files/na-travail-239_0.pdf (dernière consultation : 09/2011)BILAN INDIVIDUEL, ENTRETIEN INDIVIDUEL, EXPRESSION DES SALARIES, POLITIQUE DE L'ENTREPRISEGDW004036FRECHOU H.Emploi salarié et marché du travail dans les transports au premier trimestre 2011Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Chiffres et statistiques, 2011-07, n° 233, 1 vol. (5 p. / 294 Ko), tableaux, graphiques, en ligne.Au premier trimestre 2011, l'emploi salarié des établissements du secteur des transports et de l'entreposage, baissede 0,2 %, soit - 2 000 emplois, faisant suite à trois trimestres de stabilité et à sept trimestres de recul. Le nombred'intérimaires utilisés par ce secteur baisse aussi ce trimestre (- 3,2 %, - 2 000 emplois, après + 4,2 %). Cedocument est disponible à partir du lien suivant :http://www.statistiques.developpementdurable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Chiffres_et_statistiques/2011/Chiffres%20et%20stats%20233%20Emploi%20salari%C3%A9%20dans%20le%20transport%202011T1%20-%20juillet%202011.pdf (dernière consultation :06/2011)EMPLOI, LOGISTIQUE, SECTEUR D'ACTIVITE, STATISTIQUE, TRANSPORTGDW004034Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...REYRE G.Dossier : Evaluer le travail ?Metis, 2011-09-16, (6 p. / 140 Ko), en ligne.Comment évalue-t-on le travail aujourd'hui ? De l'incontournable entretien individuel, aux grilles de performance, enpassant par les nouveaux outils 2.0. Retour sur la pertinence et la légitimité des procédures. Au sommaire : « Oui, lanotation des salariés est attaquable ! », « Les juges français face à l'entretien d'évaluation », « Evaluation dessalariés et réseaux sociaux : le mirage ? ».Le dossier est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.metiseurope.eu/oui-la-notation-des-salari-s-est-attaquable_fr_70_art_29194.html (dernière consultation : 09/2011)ENTRETIEN D'EVALUATION, EVALUATION, PERFORMANCE HUMAINE, PERSONNEL/RESSOURCESHUMAINES, PROMOTION DU PERSONNEL, TECHNIQUE D'EVALUATIONGDW003964FRANCK E.L'homme est l'avenir de l'égalité professionnelleEntreprise et carrières, 2011-09-13, n° 1062, p. 26-33.Voir les détails, demander le document...Afin que les mères puissent s'investir davantage dans leur travail, il faut que les pères prennent plus que leur partactuelle dans l'éducation des enfants. Une condition pour l'égalité professionnelle. En partant de ce raisonnement,des entreprises tentent de favoriser la parentalité masculine, mais avec peu de résultats pour l'instant. Avec le mêmeobjectif, le gouvernement prépare une réforme des congés pour naissance.Avec les exemples d'Alstom Transport, Areva, Bayer Santé, Adecco, HSBC et L'Oréal.CONGE, EGALITE PROFESSIONNELLESARDO - CDI 74 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003950GRASSART P.RATP. Sexe, mensonges et promotions canapéVoir les détails, demander le document...Vie du Rail, 2011-09-07, n° 3327, p. 7. Voir aussi 2011-09-07, n° 526, p. 10, (Ville Rail & Transports).La direction de la RATP et le syndicat SUD ont saisi la justice après la diffusion d'une lettre anonyme dénonçant unscandale sexuel au sein de l'entreprise, mettant particulièrement en cause un ex-responsable syndical. Explications.CONDITIONS DE TRAVAIL, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, INCIVILITE, MANAGEMENT,PROMOTION DU PERSONNEL, REPRESENTATION DU PERSONNELGDW003935Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...GAUDART C. ; THEBAULT J.Transmission des savoirs et mutualisation des pratiques en situation de travail. Actes du colloque dedécembre 2009Centre d'études de l'emploi, 2011-05, Rapport de recherche n°64, 1 vol. (67 p. / 1,46 Mo), en ligne.La transmission des savoirs et la mutualisation des pratiques se trouvent à l'articulation d'enjeux économiques,sociaux et individuels importants. Pour l'entreprise, il s'agit de pouvoir conserver des savoir-faire de métier sanslesquels elle serait en difficulté pour « produire ». Suivant sa structure d'âges, son niveau d'anticipation du problème,l'entreprise peut se poser cette question de manière plus ou moins cruciale. Cette transmission peut alors se trouverorganisée et encadrée par des politiques de formation et d'accueil de nouveaux en vue de leur fidélisation dansl'entreprise. La mutualisation des pratiques, la confrontation des expériences, cadrée ou non par l'entreprise, estaussi une activité quotidienne, souvent invisible, élaborée dans les collectifs de travail. Ses buts peuvent êtredirectement tournés vers l'efficacité au travers de régulations collectives ; ils peuvent aussi dépasser cet objectifpremier et viser la transmission de règles de métier, d'une éthique du métier. Selon leur mode de reconnaissance etles formes d'organisation du travail, ces temps de la transmission et de la mutualisation des pratiques peuvent êtrefragilisés, voire source de conflits entre anciens, entre nouveaux et entre nouveaux et anciens.Le rapport de recherche est consultable à partir du lien suivant :http://www.cee-recherche.fr/fr/rapports/64-transmission-savoirs-mutualisation-pratiques-travail-actes-colloque2009.pdf (dernièreconsultation : 09/2011)ENTREPRISE, ETHIQUE, FORMATION DU PERSONNEL, ORGANISATION DU TRAVAILGDW003923Voir les détails, demander le document...DELON E.Entretien avec Jean-Pierre Neveu, professeur à l'IAE de Montpellier 2 : « Le responsable RH doit savoird'emblée repérer ce qui motive un collaborateur »Entreprise et carrières, 2011-08-30, n° 1060, p. 28-29.Chaque individu trouve sa motivation au travail dans différentes ressources. Au responsable RH de les alimenter,faute de quoi, si ces ressources s'épuisent, le salarié sera en situation d'épuisement professionnel. Pour soutenir samotivation, une approche davantage centrée sur les facteurs qui maintiennent le salarié en bonne santé et uneécoute attentive de ses besoins se révèlent plus efficaces.CONDITIONS DE TRAVAIL, MOTIVATION, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, RISQUESPSYCHOSOCIAUXGDW003909TRUFFAUT H.Retour sur... la réforme, à La Poste, de l'administration du personnelEntreprise et carrières, 2011-09-06, n° 1061, p. 19.Voir les détails, demander le document...Le 1er juillet 2011, La Poste a officiellement basculé vers son nouveau mode de gestion administrative du personnelet de la paie. L'entreprise a ainsi fusionné la vingtaine de centres interdépartementaux de gestion administrative etde paie et les 250 unités de gestion RH. Mais cette nouvelle organisation par métiers et la façon dont elle a été miseen oeuvre suscitent de nombreuses critiques.MOBILITE PROFESSIONNELLE, ORGANISATION DU TRAVAILSARDO - CDI 75 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003906GARCIA LOPEZ J.Dématérialisation. Le bulletin de paye électronique prend ses marquesEntreprise et carrières, 2011-09-06, n° 1061, p. 12-14.Voir les détails, demander le document...Depuis 2009, les entreprises peuvent proposer à leurs salariés la dématérialisation de leurs bulletins de paye. Lesavantages pour les RH sont un gain de temps, un moyen de communiquer sur la modernité de ce service offert auxsalariés et sur l'implication de l'entreprise dans le développement durable. Contrairement aux idées reçues, le gainfinancier n'est pas forcément au rendez-vous.ARCHIVES, DEMATERIALISATION, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINESGDW003900Voir les détails, demander le document...GUARINO L. ; MATEO F. ; HEULARD A. ; BEN MARZOUQ A.Salaires, charges, temps de travail des conducteurs. Bruxelles sous pression de la concurrence entre paysOfficiel des transporteurs, 2011-09-02, n° 2609, p. 20-27, illustrations.Salaires et charges, temps de travail des conducteurs constituent les fondements du modèle social du transportroutier. Ce dossier analyse et compare les modèles de quatre grands pays européens : Allemagne, Italie, Espagne,Belgique. Malgré le règlement social européen (RSE) les disparités salariales demeurent.CAMION, CHARGES, CONCURRENCE, CONDUCTEUR ROUTIER, DUREE DU TRAVAIL, ECONOMIE DESTRANSPORTS, EUROPE, POLITIQUE COMMUNAUTAIRE, POLITIQUE SALARIALE, POLITIQUE SOCIALE,REMUNERATIONGDW003898Voir les détails, demander le document...POLLE BLes déboires du CV anonymeAlternatives économiques, 2011-09, n° 305, p. 48, bibliographie.Les expérimentations du CV anonyme sont plutôt décevantes, notamment en ce qui concerne les personnes issuesde l'immigration.DISCRIMINATION, EGALITE PROFESSIONNELLE, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, RECRUTEMENTGDW003881Voir les détails, demander le document...FILLON F. ; ROY G. ; FATOUX F.Faut-il allonger le congé paternité ?Liaisons sociales magazine, 2011-09, n° 124, p. 86-87, ill.Présidente du Medef, Laurence Parisot a proposé aux partenaires sociaux d'engager des négociations sur un congépaternité obligatoire. Une piste également explorée par le récent rapport de Brigitte Grésy, inspectrice de l'Igas(Inspection Générale des Affaires Sociales), qui préconise la création d'un congé d'accueil de l'enfant à la naissance,réparti entre le père et la mère.CONGE, EGALITE PROFESSIONNELLE, PARTENAIRES SOCIAUXSARDO - CDI 76 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003854Diversité du capital humain et performance économiqueVoir les détails, les pièces jointes, demander le document...IMS Entreprendre pour la cité, 2010-11-25, (19 p. / 313,36 Ko), (89 p. / 1,80 Mo), sommaire p.2, synthèse p.6,annexes p.76-83, bibliographie p.84, en ligne.Pour la première fois en France, quatre grandes entreprises du réseau IMS-Entreprendre pour la Cité - AXA, L'Oréal,Orange et Vinci - ont travaillé en étroite collaboration avec le Cabinet Goodwill Management et l'IMS pour analyserleurs données commerciales, qualité, ressources humaines. Durant un an et demi, elles ont ouvert leurs portes àune équipe de chercheurs. Les résultats sont concluants : la diversité des ressources humaines, dès lors qu'elle estbien managée, crée de la valeur et de la richesse pour l'entreprise. Elle augmenterait la rentabilité de 5 à 15 %,selon les types d'activité.Une étude qui va à l'encontre des stéréotypes envers les seniors, les personnes handicapées, les femmes et lesminorités visibles. La synthèse est en pièce jointe et l'étude est disponible sous le lien suivant :http://www.goodwill-management.com/images/stories/pdf/mission-diversite-et-performance-ims-goodwill-management-11-2010.pdf (dernière consultation : 09/2011)DEVELOPPEMENT, DEVELOPPEMENT PERSONNEL, DYNAMIQUE DE GROUPE, EXPRESSION DESSALARIES, PERFORMANCE HUMAINE, RELATIONS INTER PERSONNELLES, RELATIONSPROFESSIONNELLESGDW003837Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Observatoire des emplois et métiers liés à la croissance verte - Rapport d'activité 2010MINISTERE DE L'ECOLOGIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT, 2011, 1vol. (47 p. / 932 Ko), en ligne.L'observatoire national des emplois et des métiers de l'économie verte constitue le premier volet du pacte desolidarité dont un des objectifs est de faire de la croissance verte un enjeu majeur pour l'emploi. Ce rapport revientsur le suivi statistique des emplois et l'évaluation des impacts sectoriels de la croissance verte sur l'évolution desmétiers, des recrutements et l'adaptation des formations. Le rapport est disponible à partir du lien suivant :http://www.bourgogne.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Observatoire_emplois_RA2010_cle24bc87.pdf (dernièreconsultation : 08/2011)CROISSANCE ECONOMIQUE, DEVELOPPEMENT DURABLE, EMPLOI, FORMATION PROFESSIONNELLE,RECRUTEMENT, SOLIDARITEGDW004162TRUFFAUT H.Recrutement : les entreprises prennent le « fun » au sérieuxEntreprise et carrières, 2011-09-20, n° 1063, p. 14-16.Voir les détails, demander le document...Pour développer ou consolider leur attractivité auprès des étudiants, les entreprises misent de plus en plus sur desoutils ludiques comme les « business games ». Soirées conviviales, cours de cuisine ou tournois de poker sontégalement utilisés pour rencontrer d'éventuelles recrues, jeunes diplômés ou expérimentés. Dans certains secteurscomme l'informatique, la guerre des talents est relancée et les recruteurs doivent redoubler d'originalité pour attirerdes candidats très sollicités.PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, RECRUTEMENTGDW003919DE COPPET C.Retour sur... la politique d'égalité professionnelle d'Aéroports de ParisEntreprise et carrières, 2011-08-30, n° 1060, p. 19.Voir les détails, demander le document...Huit ans après le mise en place des premières mesures en faveur de l'égalité professionnelle entre les hommes etles femmes, un nouvel accord sur le sujet est en cours d'application à Aéroports de Paris. Une enveloppe de 350000 euros a été prévue pour le rattrapage des niveaux de salaire. Cette mesure de correction concernepotentiellement 200 situations et l'accord prévoit que le taux de femmes promues annuellement dans chaque servicene pourra être inférieur à la proportion de femmes dans la catégorie de postes concernés.DEROULEMENT DE CARRIERE, EGALITE PROFESSIONNELLE, GESTIONNAIRE D'INFRASTRUCTURE,RECRUTEMENTSARDO - CDI 77 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003911SARFATI E.Comment recruter sans clonerEntreprise et carrières, 2011-09-06, n° 1061, p. 20-27.Voir les détails, demander le document...Les employeurs recourent très majoritairement à des profils normés en matière de formation et d'expérienceprofessionnelle. Quelques entreprises tentent de s'ouvrir à des profils différents, en adoptant des méthodes derecrutement sans CV ou en puisant dans des viviers atypiques. Hormis la méthode de recrutement par simulation dePôle emploi, les méthodes alternatives concernent de faibles volumes d'embauche.Avec les exemples de PWC, Leroy Merlin, Konica Minolta et un focus sur la méthode IOD (intervention sur les offreset les demandes).ASPIRATION PROFESSIONNELLE, PERSONNEL/RESSOURCES HUMAINES, RECRUTEMENTGDW003904PERROT M.Femmes : deux siècles de bagarresAlternatives économiques, 2011-09, n° 305, p. 74-76, ill., bibliographie.Voir les détails, demander le document...L'émancipation des femmes a progressé par à-coup au cours de l'histoire. Ce dossier retrace deux siècles deconquêtes.CARRIERE PROFESSIONNELLE, EGALITE PROFESSIONNELLE, EMPLOI, FEMME, GESTION DUPERSONNEL, TRAVAIL DES FEMMESGDW004163GERARD L.Responsable formation : l'ère de la complexitéEntreprise et carrières, 2011-09-20, n° 1063, p. 22-35.Voir les détails, demander le document...L'enquête Garf-Feedback & Co sur les responsables formation réserve quelques surprises : tout d'abord ilsreconnaissent un renforcement de la complexité de leur fonction, notamment financière, mais pas de sa remise encause. Ensuite, l'intervention du service achats ne serait pas plus contraignante, et l'incitation vers l'externalisationpas plus forte. A lire dans ce dossier : « La qualité sans les normes », « Les anciens et les nouvelles », « Uneconstruction toujours annuelle », « Maîtrise des risques et apprentissage informel ».FORMATION PROFESSIONNELLE, PLAN DE FORMATION, PROGRAMME DE FORMATIONGDW003957BENOIST J.M.Team learning. La madeleine de ProustLe nouvel Economiste, 2011-08-25, n° 1577, p. 51-52 (2 p. / 191 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Le team learning, variante du team building, commence à se faire remarquer en France. A la différence du dernier,dont le but est de souder des équipes à travers des activités ludiques, le team learning, basé sur des atelierssimilaires, est un outil de formation. Il vient en accompagnement d'une formation classique, et renforce son proposen faisant appliquer aux participants les principes appris dans un contexte différent de celui de l'entreprise. Unetactique efficace, d'autant que les équipes entières sont formées en même temps. Une pratique qui a aussi seslimites, tant en termes d'activités que de contenus.L'article est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/management-le-team-learning-11671/ (dernière consultation : 09/2011)FORMATION DU PERSONNEL, MANAGEMENT, OBJECTIF, PEDAGOGIESARDO - CDI 78 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW004131NABOULET A.Les obligations et incitations portant sur la négociation collectiveCentre d'analyse stratégique, 2011-09, n° 240, (12 p. / 460 Ko), en ligne.Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Depuis 2005, près d'une dizaine de dispositifs légaux ont été créés afin d'amener les entreprises et les branchesprofessionnelles à négocier sur de multiples thèmes (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences,partage des profits, pénibilité ou égalité professionnelle). Ces mesures peuvent prendre la forme, soit d'uneobligation légale d'engager une négociation collective, soit d'incitations financières associées à la conclusiond'accords collectifs.Le document est disponible à partir du lien suivant :http://www.strategie.gouv.fr/node/1251 (dernière consultation : 09/2011)DIALOGUE SOCIAL, GPEC, NEGOCIATION COLLECTIVEGDW004011Voir les détails, demander le document...SERRANO F. ; EGUIA B. ; FERREIRO J.Viabilité des régimes publics de retraite face au vieillissement de la population : la solution viendra-t-elle del'immigration ?Revue internationale du travail, 2011-06-01, vol. 150, n° 1-2, p. 69-87, figures, bibliographie p. 83-84, annexe p. 85-87.Dans de nombreux pays développés, le vieillissement de la population compromet la viabilité financière des régimesde retraite par répartition. L'immigration est souvent présentée comme l'une des solutions, particulièrement dans lespays où elle est forte. Les auteurs présentent un modèle d'analyse des effets de l'immigration sur la viabilité desrégimes par répartition en prenant l'Espagne comme exemple. Ils montrent que l'afflux migratoire ne résout pas leproblème, d'où la nécessité de recourir à des réformes paramétriques. Ils donnent aussi la mesure des réformesnécessaires à l'équilibre financier du système.IMMIGRATION, MODELISATION, PENSION, POLITIQUE SOCIALE, RETRAITE COMPLEMENTAIREGDW003992Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...BROCAS A.M. ; CAICEDO E. ; KOUBI M. ; YANAT-IRFANE A.Les comptes de la protection sociale en 2009La documentation française, 2011-07, 1 vol. (206 p. / 7,13 Mo), tableaux, graphiques, cartes, annexes, glossaire, enligne.En 2009, les dépenses de protection sociale s'élèvent à 624,5 milliards d'euros. Le montant des prestations deprotection sociale en représente la plus grande partie : 597,6 milliards d'euros. Celles-ci sont en augmentation de 4,7% par rapport à 2008. En raison de la baisse concomitante du produit intérieur brut (-2,1 % en valeur), la part desprestations de protection sociale dans le PIB augmente sensiblement pour s'établir à 31,3 % en 2009. Outre lesdépenses relevant des risques maladie et vieillesse-survie qui représentent les trois quarts du montant desprestations, la croissance des dépenses est tirée par la forte hausse du chômage et la généralisation du Revenu desolidarité active (RSA). La crise économique affecte surtout les ressources de la protection sociale : leur croissanceest fortement ralentie (+ 0,7 % en 2009). Tant les cotisations sociales, essentiellement assises sur la massesalariale, que les impôts et taxes affectés à la protection sociale sont touchés par ce ralentissement. Les soldescomptables des régimes d'assurances sociales se dégradent aussi très fortement. Ce rapport est disponible à partirdu lien suivant :http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/114000535/0000.pdf (dernière consultation : 09/2011)CHOMAGE, COMPTE BUDGETAIRE, COMPTE DE RESULTAT, CRISE ECONOMIQUE, PRESTATIONSFAMILIALES, RAPPORT, SECURITE SOCIALEGDW003811Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...ISSINDOU M. ; JACQUAT D.Rapport d'information déposé (...) par la commission des affaires sociales sur la mise en application de la loin° 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraitesAssemblée Nationale, 2011-07-06, 1 vol. (17 p. / 1 Mo), annexes, en ligne.Le présent rapport recense les différentes mesures réglementaires qui ont été prises pour l'application de la loi du 9novembre 2010 portant réforme des retraites. Ce rapport est disponible à partir du lien suivant :http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rap-info/i3629.pdf (dernière consultation : 09/2011)LOI, PENSION, RAPPORT, REGIME DE RETRAITESARDO - CDI 79 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003966Voir les détails, demander le document...BRILLET F.Entretien avec Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France : « Adopter la culture darwinienneencourage la créativité »Entreprise et carrières, 2011-09-13, n° 1062, p. 34-35.Analyser la culture entrepreneuriale sous l'angle anthropologique et évolutionniste permet de comprendre lesmécanismes à l'oeuvre dans l'adaptation et l'innovation de l'entreprise. Quand le darwinisme favoriserait la diversitédes personnes et la créativité, la culture lamarckienne, elle, très présente dans les grandes entreprises, agit sur laperformance et la productivité.CULTURE D'ENTREPRISE, INNOVATION, PERFORMANCE HUMAINE, PRODUCTIVITEGDW003946BOUCHIKHI H.Construire et faire vivre une organisation de groupeExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 110-118.Voir les détails, demander le document...Contrairement au mode de relation de type holding-filiales, où le centre laisse une totale autonomie de gestion auxunités qu'il fédère, l'organisation de groupe fait le choix de l'intégration. Cohabitation d'activités « historiques » etd'activités de développement plus récent, concurrence interne, phénomènes de « village gaulois » ou de « passagerclandestin », les obstacles à surmonter pullulent. Créer un sentiment d'appartenance est un travail de longuehaleine.DIRIGEANT, GROUPE D'ENTREPRISES, ORGANISATIONSARDO - CDI 80 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


TRAVAIL - SANTE - SECURITERetourGDW004167Voir les détails, demander le document...RABILLOUX P.Entretien avec Lucie Goussard, sociologue : « Les mobilités récurrentes peuvent être à l'origine depathologies du travail »Entreprise et carrières, 2011-09-27, n° 1064, p. 30-31.L'injonction au nomadisme représente un risque psychosocial pour les salariés. Elle est très déstabilisante,notamment pour ceux qui ne sont pas cadres supérieurs. Ces derniers bénéficient en effet d'un accompagnementpar la RH auquel peuvent rarement prétendre les autres catégories.CONDITIONS DE TRAVAIL, MOBILITE PROFESSIONNELLE, PSYCHOPATHOLOGIE DU TRAVAILGDW003945BARON X.Repenser l'espace et le temps du travail intellectuelExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 100-108.Voir les détails, demander le document...Le travail tertiaire a changé. Plus immatériel, détaché d'un lieu géographique, aidé par les outils nomades, il sembleavoir moins besoin de l'espace physique du bureau, que ce soit pour l'activité elle-même ou pour en assurer lacoordination. La tendance est à réduire les mètres carrés... et les coûts. En réalité, la production, de plus en plusintellectuelle, exige des espaces de travail renouvelés, favorisant la communication et la collaboration. Ils restentessentiels à la coopération et au lien social, conditions de la compétence collective.ESPACE DE TRAVAIL, SECTEUR TERTIAIRE, STRESS, TELETRAVAILGDW003940TURBE SUETENS N.Le télétravail cherche sa place dans le secteur publicExpansion management review, 2011-09-01, n° 142, p. 34-41, tableaux, graphique.Voir les détails, demander le document...Après bien des expériences malheureuses de télécentres censés favoriser le développement local, le télétravail aconnu en France une croissance lente. Mais depuis 2007, les accords d'entreprises se multiplient dans le secteurprivé. Le secteur public manque quant à lui d'un cadre de référence précis sur le sujet. Il pâtit aussi d'uneorganisation encore très hiérarchisée et de processus de dématérialisation insuffisants. Mais sa transformationrapide et la nécessité de répondre aux besoins des citoyens ouvre des perspectives prometteuses, déjà saisies parquelques pionniers.AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, ENTREPRISE PUBLIQUE, TELETRAVAILGDW003922QUEUNIET V.Comment travailler mieux ?Entreprise et carrières, 2011-08-30, n° 1060, p. 20-27.Voir les détails, demander le document...Les salariés aiment leur travail mais ne disposent pas toujours des moyens pour bien le faire. Ces freins ont unimpact sur leur santé psychologique. Agir sur les conditions et l'organisation du travail est un levier majeur pouraccroître à la fois le bien-être des salariés et la performance de l'entreprise. L'amélioration des pratiques reposeaussi sur la possibilité d'en débattre dans l'entreprise. Les Directions des Ressouces Humaines ont devant elles unchantier important : réinvestir le champ du travail. Le nouvel intérêt des partenaires sociaux pour le sujet ainsi quel'allongement de la vie professionnelle devraient les y inciter.CARRIERE PROFESSIONNELLE, ORGANISATION DU TRAVAIL, SOCIOLOGIE DU TRAVAIL, STRESSSARDO - CDI 81 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003805BARBAUX A.Oxygénez votre innovationL'Usine nouvelle, 2011-07-28, n° 3250, p. 54-55, ill.Voir les détails, demander le document...Pour les grandes entreprises, innover seul n'est plus possible. Trouver des partenaires extérieurs est devenuindispensable. Suite à l'enquête du cabinet de conseil Bluenove menée début 2011, cinq leçons d'open innovation(innovation ouverte) sont mentionnées.INNOVATION, ORGANISATION DU TRAVAIL, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, RETOUR D'EXPERIENCE,VEILLE TECHNOLOGIQUEGDW003537LADA E.Les recompositions du travail d'aide à domicile en FranceFormation emploi, 2011-07/08/09, n° 115, p. 9-22, bibliographie p. 21-22, ill.Voir les détails, demander le document...Cet article souligne certaines évolutions concernant le travail d'aide à domicile. Des orientations publiques ont induit,dans les associations spécialisées, de nouvelles prescriptions du travail. Or ces changements ne reflètent pasl'organisation pratique du travail effectif réalisé au domicile.ACCES, AFFECTATION, AIDE SOCIALE, ASSOCIATION, AUTOMOBILE, CAPACITE DE PRODUCTION, CHOIXPROFESSIONNEL, COMPETENCE, DEVELOPPEMENT, EVALUATION, FLEXIBILITE, FORMATION INITIALE,FORMATION PROFESSIONNELLE, FRANCE, GESTION DES RISQUES, INDICATEUR SOCIAL, INSERTIONPROFESSIONNELLE, ORGANISATION DU TRAVAIL, ORIENTATION PROFESSIONNELLE, QUALIFICATION,REGLEMENTATION, REPARATION, SENIORGDW003965LEON M.G.Sécurité. Montpellier, les leçons de l'accident de 2010Ville Rail & Transports, 2011-09-07, n° 526, p. 13.Voir les détails, demander le document...Suite à l'accident de deux trams montpelliérains entrés en collision en 2010, le Bureau d'enquête sur les accidentsdes transports terrestrres préconise trois mesures de prévention, dont deux concernent directement la formation dupersonnel.ACCIDENT DE LA ROUTE, PREVENTION ACCIDENT, SECURITE DU TRANSPORT, TRAMWAYGDW003954ZORLONI D. ; LEROY D.Accident de la 241 P 17. Les conséquences pourraient être importantes pour les trains touristiquesVie du Rail, 2011-09-07, n° 3327, p. 14-15.Voir les détails, demander le document...L'accident de la locomotive à vapeur 241 P 17, qui a fait huit blessés, dont deux gravement brûlés, le 28 août, posede nombreuses questions.ACCIDENT FERROVIAIRE, SECURITE FERROVIAIRE, TRACTION VAPEUR, TRAIN TOURISTIQUE,TRANSPORT FERROVIAIRE, TRANSPORT VOYAGEURGDW003983BERNON J.Promotion de la santé : un nouveau regard sur le travailTravail et changement, 2011-09/10, n° 339, p. 2-7, ill.Voir les détails, demander le document...Penser la santé au travail n'est pas une mince affaire, tant cette démarche demande une véritable révolution dans lafaçon d'aborder les différentes problématiques concernées. Cet article attaque ce problème sous trois grands axes :la santé comme objectif stratégique, le travail comme ressource, l'humain comme enjeu de développement.DEVELOPPEMENT PERSONNEL, LIEU DE TRAVAIL, PERFORMANCE HUMAINE, PERSONNEL/RESSOURCESHUMAINES, PSYCHOPATHOLOGIE DU TRAVAILSARDO - CDI 82 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003963GARCIA LOPEZ J.Programmes nutritionnels. Les employeurs mettent la main à la pâteEntreprise et carrières, 2011-09-13, n° 1062, p. 18-20.Voir les détails, demander le document...Les entreprises s'intéressent de plus en plus à l'assiette de leurs salariés, obésité croissante oblige. Elles y ont toutintérêt face à l'absentéisme qu'engendrent les maladies comme le diabète ou les troubles cardio-vasculaires.Sensibilisation, menus équilibrés au restaurant d'entreprise et consultation de nutritionnistes figurent parmi la palettede solutions apportées par les entreprises.HYGIENEGDW003956La prévention des risques psychosociaux en entrepriseLettre du transport routier, 2011-08-28, n° 1196, fiche n° 3-76, 2 p.Voir les détails, demander le document...La prévention des risques psychosociaux (RPS) est une préoccupation quotidienne des employeurs et de leurssalariés. Parce que santé et sécurité au travail sont des obligations auxquelles les chefs d'entreprise doiventrépondre, les sanctions pénales encourues peuvent être très lourdes.ACCIDENT DU TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ENTREPRISE, LEGISLATION DU TRAVAIL, PREVENTION,RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, RISQUES PSYCHOSOCIAUXGDW003887PECH T ; DUVAL G ; JEANNEAU LTravail : les raisons du mal-êtreAlternatives économiques, 2011-09, n° 305, p. 55-64, ill., bibliographie.Voir les détails, demander le document...Les français sont très attachés au travail, mais bien souvent n'aiment pas le leur. Les raisons de ce mal-être ? Desorganisations du travail, peu coopératives, des relations sociales trop hiérarchiques, une difficulté à lier vieprofessionnelle et familiale et une insécurité croissante de l'emploi.ANALYSE DU TRAVAIL, CHARGE MENTALE, DROIT DU TRAVAIL, GESTION DE CONFLIT, LIEU DE TRAVAIL,MALADIE PROFESSIONNELLE, ORGANISATION DU TRAVAIL, PSYCHOPATHOLOGIE DU TRAVAILGDW004110Voir les détails, demander le document...CARNIS L.Les radars en folieTransports, 2011-07-01, n° 468, p. 227-235.Le déploiement du dispositif de contrôle automatisé de la vitesse en France a permis l'obtention d'une réductionrapide et importante de l'accidentalité routière. Elle a rendu possibles une réduction des vitesses de circulation et unplus grand respect des limitations de vitesse. Et pourtant, ce dispositif a été sévèrement critiqué et fait l'objet depolémiques. Il ne serait qu'un instrument de collecte déguisée de revenus pour l'Etat. Son fonctionnement seraitinjuste et porterait atteinte aux libertés des usagers de la route. Notre analyse suggère que les véritables motifs deces critiques se situent ailleurs. L'épuisement de la mesure, l'évolution stratégique du dispositif, et des enjeuxdevenus plus politiques seraient quelques-uns de ces motifs. Cet épisode souligne aussi des évolutions plusprofondes comme la structuration d'un système économique autour du dispositif, une recomposition des acteurs etde leur rôle dans le système de gouvernance de la sécurité routière, et la mise en lumière des limites d'un systèmetechno-centré.CONTROLE DE VITESSE, POLITIQUE DES TRANSPORTS, SECURITE ROUTIERESARDO - CDI 83 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


GDW003912Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...Inauguration du commissariat de la Police Régionale des TransportsSNCF - DIRECTION DE LA COMMUNICATION, 2011, 16 p. / 479 Ko, illustrations, en ligne.Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et Guillaume Pepy, président de SNCF, ont inauguré, mardi 6 septembre àParis, le commissariat de la Police Régionale des Transports (PRT). Il regroupe des services de police judiciaire etdes groupes d'intervention de flagrant délit. Les procédures judiciaires seront dorénavant traitées en un lieu uniquepar les fonctionnaires de police et les agents SUGE. Ce dossier de presse présente cette nouvelle organisation.COMMUNICATION EXTERNE, INAUGURATION, POLITIQUE DE L'ENTREPRISE, SECURITE DESCIRCULATIONS, SECURITE FERROVIAIRE, SURVEILLANCE, TRANSPORT FERROVIAIRESARDO - CDI 84 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


COMMUNICATION - DOCUMENTATIONRetourGDW003915Voir les détails, les pièces jointes, demander le document...L'impact des processus documentaires au sein des entreprisesRICOH, 06-2011, (18 p. / 469,69 Ko), introduction p. 3, résumé p. 4, conclusion p. 17, en ligne.Cette étude a été menée par Coleman Parkes Research, centre de recherche indépendant, à la demande de RicohEurope, PLC. Elle offre aux dirigeants des entreprises européennes une analyse inédite des processus de traitementde leurs documents critiques.L'étude est consultable en ligne à partir du lien suivant :http://www.ricoh.lu/Images/Efficiency-Luxembourg-FR_t_75-28356.pdf (dernière consultation : 09/2011)ANALYSE DOCUMENTAIRE, DOCUMENT, ENTREPRISE, GESTION DES CONNAISSANCES, RECHERCHEDOCUMENTAIRESARDO - CDI 85 Cahier N° 254 - Octobre 2011Propriété de la SNCF


SNCF - Centre de documentation et d’information45, rue de Londres 75379 Paris cedex 08 - PSL 31 06 55tél. : 01 53 42 90 10 - fax : 01 53 42 90 65 - email : recherche.doc@sncf.frDEMANDE DE DOCUMENTS Date commande . . . . . . . . . . . . . .Mme, Mlle, M. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .N° CP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Organisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .(Centre de tri) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les prestations du Centre de documentation (prêts d'ouvrages, photocopies d'articles de revues etbrevets) sont assurées au personnel de la SNCF.Cercler les numéros des références choisies et retournerle bon de commande à l'adresse indiquée en entêteou par e-mail : documentation.cdi@sncf.frLes références indiquées en violet sont des liens cliquables donnant accès aux documents sur Internet.Ils sont également disponibles sur notre base de données.Les documents numériques ne sont disponibles ni sur support papier ni sur CD ROM.Ils sont accessibles uniquement sur Internet ou sur la base de données du CDI.OUVRAGESGDW003871/INV000434 GDW003961/INV000445 GDW003960/INV000444 GDW003962/INV000446GDW003958/INV000443 GDW003955/INV000442DOCUMENTS NUMERIQUES (ces documents sont disponibles en ligne. Le lien est mentionné dans le résumé.)GDW003732 GDW003804 GDW003811 GDW003813 GDW003814 GDW003815 GDW003821 GDW003818GDW003831 GDW003832 GDW003835 GDW003837 GDW003839 GDW003840 GDW003841 GDW003842GDW003844 GDW003845 GDW003851 GDW003852 GDW003853 GDW003854 GDW003855 GDW003860GDW003861 GDW003862 GDW003863 GDW003864 GDW003865 GDW003866 GDW003867 GDW003868GDW003869 GDW003870 GDW003872 GDW003878 GDW003890 GDW003891 GDW003894 GDW003902GDW003910 GDW003912 GDW003914 GDW003915 GDW003929 GDW003930 GDW003935 GDW003975GDW003992 GDW003996 GDW004001 GDW004032 GDW004033 GDW004034 GDW004036 GDW004045GDW004048 GDW004052 GDW004054 GDW004129 GDW004131 GDW004140 GDW004141 GDW004149GDW004153 GDW004155 GDW004157 GDW004159 GDW004161 GDW004168


AUTRESGDW000891 GDW001643 GDW001661 GDW001788 GDW002015 GDW002418 GDW002817 GDW002845GDW002915 GDW002968 GDW003318 GDW003355 GDW003454 GDW003456 GDW003517 GDW003537GDW003610 GDW003694 GDW003708 GDW003781 GDW003782 GDW003784 GDW003785 GDW003792GDW003796 GDW003797 GDW003794 GDW003795 GDW003798 GDW003799 GDW003800 GDW003801GDW003805 GDW003806 GDW003807 GDW003808 GDW003809 GDW003810 GDW003812 GDW003817GDW003820 GDW003823 GDW003824 GDW003834 GDW003836 GDW003838 GDW003846 GDW003847GDW003850 GDW003880 GDW003881 GDW003882 GDW003883 GDW003884 GDW003885 GDW003886GDW003887 GDW003888 GDW003889 GDW003892 GDW003893 GDW003895 GDW003896 GDW003897GDW003898 GDW003899 GDW003900 GDW003901 GDW003903 GDW003904 GDW003906 GDW003907GDW003908 GDW003909 GDW003911 GDW003913 GDW003916 GDW003917 GDW003918 GDW003967GDW003919 GDW003921 GDW003922 GDW003923 GDW003924 GDW003925 GDW003926 GDW003927GDW003928 GDW003931 GDW003932 GDW003933 GDW003934 GDW003938 GDW003940 GDW003941GDW003942 GDW003943 GDW003944 GDW003945 GDW003946 GDW003947 GDW003948 GDW003949GDW003950 GDW003951 GDW003952 GDW003953 GDW003954 GDW003956 GDW003957 GDW003959GDW003963 GDW003964 GDW003965 GDW003966 GDW003968 GDW003969 GDW003970 GDW003971GDW003974 GDW003973 GDW003976 GDW003977 GDW003978 GDW003979 GDW003980 GDW003981GDW003982 GDW003983 GDW003984 GDW003985 GDW003986 GDW003987 GDW003988 GDW003989GDW003990 GDW003991 GDW003993 GDW003994 GDW003995 GDW003997 GDW003998 GDW003999GDW004000 GDW004002 GDW004003 GDW004004 GDW004005 GDW004006 GDW004007 GDW004008GDW004009 GDW004010 GDW004011 GDW004012 GDW004013 GDW004014 GDW004015 GDW004016GDW004017 GDW004018 GDW004019 GDW004020 GDW004021 GDW004022 GDW004023 GDW004024GDW004025 GDW004026 GDW004028 GDW004029 GDW004030 GDW004031 GDW004038 GDW004039GDW004042 GDW004044 GDW004050 GDW004053 GDW004056 GDW004057 GDW004059 GDW004063GDW004065 GDW004066 GDW004067 GDW004068 GDW004170 GDW004070 GDW004071 GDW004072GDW004073 GDW004074 GDW004075 GDW004076 GDW004078 GDW004079 GDW004080 GDW004081GDW004082 GDW004083 GDW004084 GDW004088 GDW004089 GDW004090 GDW004091 GDW004092GDW004094 GDW004095 GDW004096 GDW004097 GDW004098 GDW004099 GDW004100 GDW004101GDW004102 GDW004103 GDW004107 GDW004108 GDW004110 GDW004114 GDW004116 GDW004118GDW004120 GDW004121 GDW004122 GDW004123 GDW004124 GDW004125 GDW004126 GDW004127GDW004128 GDW004133 GDW004132 GDW004134 GDW004135 GDW004136 GDW004138 GDW004139GDW004152 GDW004154 GDW004156 GDW004158 GDW004160 GDW004162 GDW004163 GDW004164GDW004165 GDW004166 GDW004167SARDO CDI - Direction Juridique Groupe Cahier N° 254 - Octobre 2011Document propriété de la SNCF


Centre de Documentation et d'InformationListe des revues auxquelles le CDI est abonnéANNALES DES MINES GERER ET COMPRENDREANNALES DES MINES REALITES INDUSTRIELLESANNALES DES MINES RESPONSABILITE ET ENVIRONNEMENTANNALS OF TELECOMMUNICATIONSARCHIMAGAVANCEESBAREME SOCIAL PERIODIQUEBAHNTECHBOLETIN DE DOCUMENTACION FERROVIARIABREVETS D'INVENTION (B61, E 01, G 08 - TYPES B1 ET B3)BULLETIN DES ACQUISITIONS DU CENTRE DE DOCUMENTATION SNCBBULLETIN DES BIBLIOTHEQUES DE FRANCEBULLETIN DES LABORATOIRES DES PONTS ET CHAUSSEESBULLETIN DES TRANSPORTS ET DE LA LOGISTIQUEBULLETIN DES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRESCAHIER DE LA FONDATIONCAHIERS DE L'I.A.U.R.I.F.CAHIERS FRANÇAISCAHIERS SCIENTIFIQUES DU TRANSPORTCHEMINS DE FERCHEMINS DE FER ARABESCONNAISSANCE DU RAILCOURRIER DES CFFDBSELECTDEBAT FORMATIONDEINE BAHNDIRIGEANTDOCUMENTALISTE - SCIENCES DE L'INFORMATIONECONOMIE ET STATISTIQUE INSEEEDUCATION PERMANENTEEISENBAHN ÖSTERREICHEISENBAHN REVUE INTERNATIONALEISENBAHNINGENIEURELEKTRISCHE BAHNENENTREPRISE ET CARRIERESENTREPRISE ET HISTOIREERICSSON REVIEWETR (EISENBAHNTECHNISCHE RUNDSCHAU)ETUDES DE LA DOCUMENTATION FRANCAISEETUDES ECONOMIQUES DE L'O.C.D.E.EURAILMAGEUROPEAN JOURNAL OF ENVIRONMENTAL AND CIVIL ENGINEERI NGEUROPEAN RAILWAY REVIEWEXPANSION MANAGEMENT REVIEWFERN EXPRESSDirection Juridique GroupeListe mise à jour en décembre 2010


Centre de Documentation et d'InformationFERROVISSIMEFORMATION ET EMPLOIFUTURIBLESHISTORAILHUMANISME ET ENTREPRISEHYGIENE ET SECURITE DU TRAVAILINFO (LES)INGEGNERIA FERROVIARIA(IRJ) INTERNATIONAL RAILWAY JOURNALINTERNATIONALES VERKEHRSWESENJAPANESE RAILWAY ENGINEERINGJO-AVIS ET RAPPORTS DU CESJOURNAL DE LA MARINE MARCHANDEJOURNAL OF INFRASTRUCTURE SYSTEMSJOURNAL OF TRANSPORT ECONOMICS AND POLICYJOURNAL OF TRANSPORT GEOGRAPHYJOURNAL OF TRANSPORTATION ENGINEERINGJOURNAL POUR LE TRANSPORT INTERNATIONALLE POINT SURLES ECHOSLETTRE DE LA DIACTLETTRE DE SYSTRALETTRE DE VEILLE INTERNATIONALE FERROVIAIRE ET TRANSPORTS URBAINS FERRESLETTRE DU CONSEIL NATIONAL DES TRANSPORTSLETTRE DU TRANSPORT ROUTIERLIAISONS SOCIALES MAGAZINELINEASLIVRE HEBDOLOGISTIQUES MAGAZINEMAT.COMMECANIQUE ET INDUSTRIESMETISMETRO REPORT INTERNATIONALMODERN RAILWAYSMONITEUR DES TRAVAUX PUBLICS ET DU BATIMENTNEUE BAHNNOUVEL ECONOMISTENPI NAVIGATION PORTS ET INDUSTRIESOFFICIEL DES TRANSPORTEURSORDINATEUR INDIVIDUEL (LOI)PERSPECTIVES ECONOMIQUES DE L'O.C.D.E.PROGRESSIVE RAILROADINGPUNTOQUALITIQUEQUARTERLY REPORT OF THE RTRIRAILRAIL (LE)RAIL ENGINEERING INTERNATIONALRAIL PASSIONDirection Juridique GroupeListe mise à jour en décembre 2010


Centre de Documentation et d'InformationRAILWAY AGERAILWAY GAZETTE INTERNATIONALRAILWAY TRACK & STRUCTURES(RTS) RECHERCHE TRANSPORTS SECURITEREE - REVUE DE L'ELECTRICITE ET DE L'ELECTRONIQUEREVUE D'HISTOIRE DES CHEMINS DE FERREVUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINESREVUE DE L'ENERGIEREVUE DES SCIENCES DE GESTION. DIRECTION ET GESTION DES ENTREPRISESREVUE FRANCAISE DE GESTIONREVUE FRANCAISE DES AFFAIRES SOCIALES(RGCF) REVUE GENERALE DES CHEMINS DE FERREVUE INTERNATIONALE DU TRAVAILRH ET MRTR EUROPEAN RAIL TECHNOLOGY REVIEWSCIENCES HUMAINESSIGNAL & DRAHTSOCIOLOGIE DU TRAVAILSULZER TECHNICAL REVIEWTECNICA PROFESSIONALETRAINSTRANSPORT ENVIRONNEMENT CIRCULATIONTRANSPORT PUBLICTRANSPORT PUBLIC INTERNATIONALTRANSPORT REVIEWSTRANSPORTSTRANSPORTS ACTUALITESTRANSPORTS URBAINSTRAVAIL ET CHANGEMENTTRAVAUX(TOS) TUNNELS ET ESPACE SOUTERRAINUIC E-NEWSUSINE NOUVELLEVEHICLE SYSTEM DYNAMICSVIA LIBREVIE DU RAILVILLE, RAIL & TRANSPORTSZEITSCHRIFT DER OSSHDZEVRAIL. GLASERS ANNALEN24/24 L’INFRA EN PREMIERE LIGNEDirection Juridique GroupeListe mise à jour en décembre 2010

More magazines by this user
Similar magazines