présentation

medecine.unige.ch
  • No tags were found...

présentation

Données épidémiologiques5% des cancers (25% chez les jeunes)Fréquence élevée en Suisse/GenèveAugmentation de 75 % de l’incidence entre 1990 et2002 à Genèvepasse de 26 cas/ an à 51 chez les hommespasse de 33 cas/ an à 59 chez les femmesAmélioration de la précocité du diagnostic chez lesfemmesMortalité en baisse chez les femmes


Evolution des taux d’incidence du mélanome malin à Genève en fonctiondu sexe < 40 ansmm


Evolution des taux d’incidence du mélanome malin à Genève en fonctiondu sexe 75 ansmm


Evolution des taux d’incidence et de mortalité par mélanome en fonctiondu sexe à Genève entre 1970 et 20011) Taux standardisé sur la population européenne


Facteurs de risques-Exposition aux UV-Antécédents familiaux et personnels demélanome-Type de peau-Antécédents de brûlure solaire particulièrementdans l’enfance


10 à 20 minutesType 2


20 à 30 minutesType 3


30 à 45 minutesType 4


45 à 60 minutesType 5


60 à 90 minutesType 6


Prévention primaireSe protéger du rayonnement UV-T-Shirt ou chemise-Casquette ou chapeau-Crème solaire (IPS 15, 2 heures, après lebain)-Préférer l’ombre (entre 11h00 et 15 h 00)-Lunettes de soleil


Le dépistage


Exemplecliniquedermoscopie


La détection du mélanome règles ABCDA : asymétrie. (La lésion bénigne est symétrique)B : bordure irrégulière. (La lésion bénigne a des bordures nettes)C : couleur inhomogène. (La lésion bénigne a une pigmentationuniforme claire ou foncée)D : diamètre > 6 mm (de la taille d’un pois)


Généralité sur les solarium


Comment fonctionne une lampe UV?Tube de verre aux deux extrémités duquel est fixée une électrode rempli de mercuregazeux. Une tension électrique permet à des électrons de passer d’une électrode àl’autre. Certains électrons entrent en collision avec des atomes de mercure. Lors decette collision, l’énergie de l’électron est transmise à l’atome de mercure, qui passe àl’état «excité». En repassant à l’état normal, l’atome en question libère cette énergiesous forme de rayonnement.


UV, bronzage et autres effets moinsréjouissantsUVA Pigmentation immédiate, pénétration profonde ,vieillissement, cataracte, conjonctivite, cancer?UVB Pigmentation tardive, protection naturelle, pénétrationlimitée à l’épiderme, vieillissement et cancer


Quels sont les différents types d’appareils debronzage existant sur le marché?Lampes à haute et basse pressionTout le corps (couche en sandwich) et localRéglages très disparates


Résultats de l’enquête de « A bon entendeur »Février 200322 solariums en RomandieAu solarium xxx, une Ergoline 600 vous brûle en6 minAu solarium xxx, une Ergoline 500 fait le travailen 20minAu solarium xxx, une lampe x met 10h pour vousgriller


En France, port des lunettes obligatoireLa Belgique a interdit les solariumslibre service dès 1999


Extrait de la brochure d’information de l’Officefédéral de la santé publiqueS’informer au préalable de manière détaillée surles appareils utilisésCertaines personnes devraient renoncer à toutbronzage artificiel (enfant, type I, médicamentsphoto sensibilisateur, allergie, déficit immunitaireet cardiaque)


Enquête auprès des solariumObjectifs1) Déterminer le type de clientèle, ses habitudesen matière de protection, ses connaissances2) Connaître l’Information, les avertissements etles mesures de protection données par lesétablissements


Enquête auprès des solariumMatériel et MéthodeTirage au soir de 10 des 33 solariums du cantonQuestionnaires destinés aux usagers et aupersonnel10 personnes par solarium en répartissant lerecrutement sur toutes les heures ouvrablesEstimer le nombre de refusPrendre la documentation, « inspecter les lieux »


Enquête auprès des solariumEcart au protocole de départFaible fréquentation des InstitutsFocalisation sur les selfs service


Enquête auprès du personnel5 personnes interrogées4 connaissent les dangers du solarium0 demande si l’usager souffre de déficit immunitaireet cardio-vasculaire2 demandent si il existe des allergies3 interdisent l’accès aux enfants1 s’informe sur les médicaments photo sensibilisant


Informations donnéesQuelques photos prise sur place


Sur 12 solariumsLunettes disponibles, mais payantesInformations (affiche) dans les selfs mais moinsailleursVente de crèmes activatrices de bronzage(distributeur) et pas de crème protectrice


Résultats auprès des clients100 personnesTrès peu de refus (environ 15%)


Répartition par sexehomme19%femmehommefemme81%


Répartition par âge36 - 45 ans26%56 ans +3%46 - 55 ans7%16 - 20 ans8%26 - 35 ans34%21 - 25 ans22%16 - 20 ans21 - 25 ans26 - 35 ans36 - 45 ans46 - 55 ans56 ans +


Nombre de séance par semaine> 5 fois1%< 1 fois25%2 - 5 fois34%< 1 fois1 fois2 - 5 fois> 5 fois1 fois40%


Durée d’une séance10 ou 15 ou 20 min2%20 min8%10 ou 15 min2%15 ou 20 min1%20 min +3%15 min27%10 min57%10 min15 min20 min20 min +15 ou 20 min10 ou 15 min10 ou 15 ou 20 min


Epoque de l’annéetoute l`année28%printemps38%printempsprintemps/étéprintemps/automneprintemps/hiverétéété/hiverhiver6%automneautomne/hiverautomne/hiver1%automne0%été/hiver1%été14%printemps/été5%printemps/automne4%printemps/hiver3%hivertoute l`année


Pendant combien de temps?> 8 semaines26%< 1 semaine5%2 - 4 semaines42%< 1 semaine2 - 4 semaines4 - 8 semaines> 8 semaines4 - 8 semaines27%


Portez-vous des lunettes deprotection?Pas de lunettes31%LunettesPas de lunettesLunettes69%


Mettez-vous de la crème?Mets de la crème38%Mets pas de crème62%Mets de la crèmeMets pas de crème


Quel indice?5 à 145%15 à 303%< 5 (huile)5%> 300%< 5 ( huile)5 à 1415 à 3 0> 3 0r ienrien87%


Connaissez-vous votre type depeau?non23%oui77%ouinon


Le personnel vous a-t-il informédes mesures de protection ?non49%oui51%ouinon


Le solarium est-il moinsdangereux que le soleil?non61%oui39%ouinon


Êtes-vous informés des danger du• Vieillissement de lapeausolarium?21%79%ouinon• Mélanomenon21%ouinonoui79%• Cataractenon35%oui65%ouinon


Faites-vous contrôler vos naevi?non55%oui45%ouinon


A quand remonte votre dernièrevisite chez votre dermatologue?il y a 2ans +22%l`annéedernière32%cetteannée46%cette annéel`annéedernièreil y a 2 ans +


Avez-vous été informé de lacampagne de prévention?Pas informé53%Informé de lacampagne deprévention47%Informé de la campagne depréventionPas informé


Pourquoi allez-vous ausolarium?autre70%mode9% séduction2%social19%modeséductionsocialautre


Position de l’OFSPL’OFSP recommande de renoncer au solarium,si l’objectif est purement esthétique oucosmétique


Conclusions- Epidémie de mélanome chez la femme-Trou juridique pour les Solarium- Exposition en toute connaissance de cause


Questions- Que fait l’Office fédéral de la santé publique?- Faut-il informer différemment ?- Comment aller à l’encontre de la modeet du profit ?

More magazines by this user
Similar magazines