Éd . Resp . : W a lter Putm a n, a v. de la Ba silique 3 5 ... - Koekelberg

koekelberg.be
  • No tags were found...

Éd . Resp . : W a lter Putm a n, a v. de la Ba silique 3 5 ... - Koekelberg

Madame, Mademoiselle, Monsieur,Habiter sa commune c’est y vivre intensément et apprendreà la connaître de mieux en mieux.Pour atteindre cet objectif, la culture peut jouer un rôle depremière importance.Mais quelle culture ?Bien sûr celle qui fait participer activement la populationlocale. Il ne suffit pas d’accueillir, lors de manifestationscommunales, des artistes renommés. Les organisationsculturelles de grande envergure, dont les budgets sontsouvent élevés, relèvent plutôt, me semble-t-il, du niveaurégional, communautaire, voire fédéral.Une politique culturelle communale se doit, par contre, d’être « identitaire », c’est-à-direen adéquation avec la réalité et la spécificité de la vie sociale.Les efforts, parfois limités par les moyens financiers et logistiques propres, doivent êtreorientés vers la mise en valeur du patrimoine et du terroir, vers la possibilité donnée auxartistes locaux de s’exprimer, de se construire une certaine notoriété, et vers le soutienapporté aux associations ou établissements développant une activité socioculturelle sur leterritoire.Enfin, la culture communale se doit d’être empreinte de convivialité et de donner une largeplace à l’enseignement artistique et de loisirs, destiné à des personnes de tout âgedésireuses de découvrir en elles un talent qu’elles ignoraient ou dont elles s’étaientéloignées, confrontées aux réalités de la vie professionnelle et/ou familiale.J’éprouve satisfaction et honneur à être votre Échevin de la Culture française et des Loisirsdepuis de nombreuses années et d’avoir essayé de donner à Koekelberg une réputationculturelle de qualité. De nombreux projets sont actuellement en chantier. Ces derniers vontdans le sens d’une meilleure synergie avec les activités d’autres Échevinats (jeunesse,jumelage, économie locale, culture néerlandophone…).La culture est en effet partout et chez tout le monde. Il suffit d’aller à sa rencontre !A cet égard, cette brochure pourra vous servir de guide et d’outil d’information.Votre dévoué,Walter PutmanPremier EchevinEn charge de la Culture française et des LoisirsPrésident du Comité Communal d’Action Culturellepuis par le casino de Knokke pour monter des spectacles, il côtoiera les plus grands, deJacques Brel (qui passera, à ses débuts, par l’avenue des Gloires nationales, où il joueraà la Franche Cordée) à Annie Cordy, en passant par Charles Aznavour et Pierre Perret.Attaché de presse à Bruxelles pendant vingt-cinq ans, Raymond Errera a fortementcontribué à la réussite du Festival du Rire de Rochefort.Carlo De Man : de son vrai nom Charles Van Den Bossche, il habite la commune et restel’un des meilleurs chanteurs de charme et de variété. Il a été récemment éluKoekelbergeois de l’année à vie.Le Grand Jojo, de son vrai nom Jean Vanobbergen, est né le 6 juillet 1936 à Bruxelles.Icône belge par excellence, le chanteur est souvent considéré comme le représentantd'une certaine belgitude. Il a vécu plusieurs années à Koekelberg.Viktor Lazlo, la célèbre chanteuse de Canoë rose et de Breathless, a passé une partie desa jeunesse à Koekelberg.Joëlle Ribant : Artiste-danseuse et chorégraphe, Joëlle Ribant est devenue une référencedans l'art des claquettes américaines en Belgique. Elle enseigne cette discipline depuisplus de 20 ans. En 1979, Joëlle décroche à Paris, le titre de Championne Européenne deClaquettes.Marek Torzewski : Koekelbergeois, ténor d’origine polonaise et de grande notoriété, néen 1960.Coco Van Babbelgem : de son vrai nom René Goyens. Koekelbergeois et Brusseler deservice, animant de truculentes émissions radiophoniques, Il a bercé plusieurs générationsavec ses morceaux balancés chaque dimanche matin à l’heure des couques !ThéâtreToone VII - José Géal : comédien, il découvre le Théâtre de Toone et fonde sa proprecompagnie. Lorsqu'en 1963, Toone VI arrête de jouer, José Géal devient officiellementToone VII. Ne trouvant pas de lieu idéal pour installer son théâtre dans le quartier desMarolles, il s’installe à deux pas de la Grand-Place. Il fréquenta l’école communaleSwartenbroeks et fut l’élève de René Chauveheid. Il fut l’invité d’honneur du 150 èmeanniversaire de la commune.LittératureLes sœurs Bronte (1816 - 1855) (1818 - 1848) (1820 - 1849) : les sœurs anglaises,auteurs des romans populaires Les Hauts de Hurlevent et Jane Eyre furent accueillies par lacommune. Emily enseigna l’anglais au pensionnat de Koekelberg.David Scheinert (1916 - 1996) est un poète, romancier essayiste polonais de Belgique.Il est né en Pologne en 1916, mais vit en Belgique à partir de 1924. De religion juive, safamille est déportée en 1943 et ne reviendra pas d'Auschwitz. Il a reçu, en 1961 le prixVictor Rossel pour son recueil de nouvelles Le Flamand aux longues oreilles. Il a été trèsengagé dans tous les combats antiracistes en Belgique et a écrit des poèmes pacifistes.Bande dessinéeDino Attanasio : formé à l'Académie des Beaux-Arts de Milan, Dino Attanasio travailledès 1940 dans l'illustration puis dans le dessin animé, qui le conduit en Belgique, où ils'installe en 1948. Il se spécialise alors dans la bande dessinée. Il est le coauteur, avecGoscinny, des aventures de Signor Spaghetti. Il reprend Modeste et Pompon. de 1961 à441

More magazines by this user
Similar magazines