Lutter contre la faim dans le monde

home.wfp.org
  • No tags were found...

Lutter contre la faim dans le monde

protéinés aux survivants réfugiés à l’aérodrome,de même que les agents affectés à Port-au-Prince,fréquemment des employés locaux ayanteux-mêmes beaucoup souffert.Ces efforts ont marqué le début de l’opérationd’urgence du PAM, rapidement appelée à devenirla plus vaste des interventions humanitairesmises sur pied dans le cadre de l’opération desecours. L’attention s’est portée surtout sur lacapitale, où vivaient plus de 2,5 millionsd’habitants et où les survivants désormais sansabri s’étaient réfugiés dans quelque300 peuplements spontanés situés dans lesdifférents quartiers de la ville.Au cours de la première phase de l’interventiondu PAM, des rations d’urgence – essentiellementdes biscuits protéinés stockés en prévision decyclones ou arrivés par avion d’autres pays de larégion – ont été distribués aux habitants descamps où s’entassaient des centaines de réfugiés,voire des milliers, comme dans le camp duChamp de Mars, au centre de Port-au-Prince.Quelques jours seulement après le séisme, le PAMa commencé à distribuer des rations sèches – riz,haricots, huile, sucre et sel – aux hôpitaux et foyerspour enfants de la capitale, comme à Notre Damede la Nativité, où plus de 50 enfants étaient mortsécrasés mais dont près de 80 survivants étaientlogés dans un immeuble voisin.Des dizaines d’avions chargés de secours ontbientôt commencé à arriver tous les jours àl’aéroport international de Port-au-Prince, oùs’étaient installés le PAM et la plupart des autresorganismes des Nations Unies et desorganisations humanitaires. Les secoursarrivaient également par la route en provenancede la République dominicaine, où le PAM avaitétabli un pôle logistique régional.ÀCarrefour,enHaïti,l’AgenceadventistedesecoursetdedéveloppementaideàdistribuerlesvivreslivrésparlePAM.18

More magazines by this user
Similar magazines