Views
3 years ago

Chiffrer, déchiffrer les villes - Fnau

Chiffrer, déchiffrer les villes - Fnau

OuvertureIMAGINERLES

OuvertureIMAGINERLES OUTILS PERTINENTSDE L’AVENIRLa 33 e rencontre nationale des agences d’urbanisme a parfaitement illustré l’effortcollectif, du côté de l’État comme du côté des agences et de leurs partenaires,pour “changer de lunettes” et inventer les “outils pertinents” de l’actionpublique dans le futur, dont la nouvelle intelligence territoriale ne manquera pasde s’emparer. Une étape indispensable pour “marquer le territoire” des agences.1/Cf. le hors série dela revue Urbanisme,“Ville en mouvement ;Stratégies urbaineset transports”, actesde la 19 e rencontrenationale des agencesd’urbanisme, Bordeaux,mars 1999.2/Lire en pages 17 etsuivantes la séquenceconsacrée à la métropolebordelaise, ainsi quela bibliographieen p. 69.3/Directeur de l’Institutdes hautes étudesde développementet d'aménagementdes territoires d'Europe.4/Lire en pages 10et suivantes.5/Directeur délégué deVinci et président deLa Fabrique de la Cité.Accueillant les quelque 850 participants au nomd’Alain David, maire de Cenon, retenu par d’autresobligations, Jean-Marc Offner a évoqué le lieu de larencontre, Le Rocher de Palmer, espace originalconsacré aux musiques du monde et dont le directeurde l’agence d’urbanisme de Bordeaux métropoleAquitaine a souligné qu’il contribuait à “un changementde regard sur la rive droite de l’agglomérationbordelaise”.Imaginer l’avenirLe regard porté sur l’agglomération a lui-même mûri.Quatorze ans après une précédente rencontre desagences à Bordeaux /1, le président de la FNAU et dela Communauté urbaine de Bordeaux, Vincent Feltesse,a pu observer le chemin parcouru. Tout d’abord en appréciantà sa juste valeur le “travail de mue” effectué : “Lamétropole est désormais représentative de ces nombreuxterritoires urbains qui, à Nantes, à Rennes, à LaPlaine Saint-Denis ou à Lyon, ont engagé de profondesmutations se traduisant par une reprise démographique,de nouveaux moyens de déplacements et uneplus forte attractivité”. Il a fallu pour cela “faire le deuilde certaines activités au bénéfice de nouvelles, pour lesquellesles outils d’observation et de prospective nesemblent pas toujours adaptés. Ce n’est pas étonnant,“car nous n’aurons pas les mêmes capacités, lesmêmes financements, les mêmes outils, pour aménagerla ville et les territoires urbains au cours des quinzeannées qui viennent”, a observé le président de laFNAU. Pour autant, on doit bien imaginer les voies etmoyens pour réussir cette évolution.Interroger la “fabrique” de la villePour y parvenir, rien n’est sans doute plus efficaceque d’interroger la “fabrique de la ville”, comme l’afait la métropole bordelaise dans le cadre de ses projetsurbains /2. Philippe Estèbe, animateur desséances plénières/3, a invité les personnalités présenteslors de la séance d’ouverture à “une analysefine des pratiques et des méthodes” dans la perspectivede “nouvelles intelligences territoriales” à inventer/4. Plusieurs de ces experts ont évoqué, à l’instarde Michel Desvigne, Grand Prix de l’urbanisme en2011, le “tapis d’études” et le “mille-feuilles institutionnel”qui brident l’imagination ainsi que larecherche vaine d’une “échelle pertinente” qui l’accompagnegénéralement. Entre accords et désaccords,notamment sur le rôle exact des nouvellestechnologies, Internet et autres GPS dans la productionde la ville, ce “dire d’experts” a eu le mérite decerner le champ des possibles en matière derecherche ou d’innovation urbaine.“Plutôt que de rechercher le périmètre idéal sur le terrain,mieux vaut prendre de la hauteur !”, a lancéMichel Desvigne. Toutefois, Rémi Dorval /5 a suggéréque c’est surtout dans ses usages quotidiens quela ville se transforme très rapidement, se dirigeanttout droit vers une production “en temps réel”. Dansces conditions, pratiquer l’urbanisme est-il encorepossible ? Comme l’a souligné avec un brin d’ironiele politologue Gilles Pinson, dans ce domaine, “c’esttoujours l’âge des Lumières, mais de plus en plustamisées…” Le moment était donc particulièrementbienvenu pour braquer les projecteurs sur cettefameuse intelligence territoriale en mouvement.Conforter l’ingénierie des territoiresDans un message vidéo adressé aux participants lorsde la séance de clôture, deux jours plus tard, CécileDuflot, ministre de l’Égalité des territoires et duLogement, a souligné l’intérêt de la réflexion engagéepar les agences qui, a-t-elle estimé, “contribuemars 2013 -HORS SÉRIE n° 44 / URBANISME / 7

conference territoriale les chiffres clés.indd - Fnau
relation Ville/Port - Fnau
Télécharger les chiffres clés - Délégation Normandie - CNRS
VIEILLIR DANS SON QUARTIER, DANS SON VILLAGE - Fnau
Programme Gares.pdf - Fnau
Télécharger le document - Fnau
Télécharger le rapport - Fnau
Télécharger le document - Fnau
Décembre 2012 - Ville de Harnes
débats - Centre-Ville en Mouvement
Télécharger le document introductif - Fnau
Observation locale et politique de la ville - I-Ville - Délégation ...
Les jeunes, acteurs de la ville - Délégation interministérielle à la ville
Ensemble ville - Délégation interministérielle à la ville
Orsay, notre ville - n°15 décembre
Plan Communal de Déplacements - Ville de Betton
LE 3 DÉCEMBRE 2010 - Ville de Nancy
Magazine de décembre - Ville de Grande-Synthe
Politique de développement culturel - Ville de Montréal
22 décembre 2010 - Ville de Lac-Delage
décembre 2009 - Ville de Juvisy-sur-Orge
Orsay, notre ville - n°26 décembre
CHIFFRES CLÉS DE 2010 - UN Haiti
Des mormons et des chiffres : statistiques et ... - Religioscope
Asile : les vrais chiffres - Heks
du chiffre d'affaires - Chalon-sur-Saône
Les chiffres-clés de la - IWEPS
Université de Limoges en chiffres 2012
Chiffrement - Webdam Project - Inria