Communiqué de presse Stop Héliski - Mountain Wilderness

mountainwilderness.ch

Communiqué de presse Stop Héliski - Mountain Wilderness

12Communiqué de presseNon à la pollution sonore causée par lehéliski dans le patrimoine naturel mondialdu Jungfrau-Aletsch!Grande manifestation nationale contre le héliski le 31. Mars / 1. AvrilSuite à sa nomination pour le patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, lenombre de vols touristiques a fortement augmenté dans la région du glacier del’Aletsch. L’opposition à cette pollution sonore a cependant aussi gagné enimportance. Au travers de plusieurs actions de protestations, l’association deprotection de la montagne mountain wilderness exige une interdiction du héliskiet une nette réduction des autres vols touristiques dans le patrimoine naturelmondial du Jungfrau-Aletsch pour davantage de silence et de quiétude enmontagne !Depuis la nomination du patrimoine mondial « Swiss Alps Jungfrau-Aletsch » en2001 et de son élargissement en 2007, une augmentation importante des volstouristiques a pue être constatée. Pendant les jours ensoleillés, des hélicoptèreset des avions traversent le glacier de l’Aletsch à une cadence effrénée. En 2010,environ 5000 vols d’hélicoptères pour les sept places d’atterrissage enmontagne Rosenegg-West, Jungfraujoch, Äbeni Flue, Kanderfirn, Blümlisalp,Petersgrat et Langgletscher ont été enregistrés, dont 70% relèvent d’une activitétouristique. Les vols d’appareils à voilure fixe, notamment pour les volspanoramiques dans les Alpes, ne sont pas pris en compte dans ces statistiques,la pollution sonore est donc encore plus élevée !Une opposition importante et internationaleL’augmentation progressive de la pollution sonore en montagne va de paireavec un renforcement de l’opposition contre cette tendance, que ce soit chez lesassociations de protection de l’environnement, les hôteliers, les alpinistes ou lesriverains. mountain wilderness Italie, après presque une décennie denégociation, a remporté une victoire historique en faisant interdire le héliski surla Marmolada (Punta Rocca) qui se situe en plein cœur des Dolomites et faisantégalement partie du patrimoine naturel de l’Unesco. En Suisse, une telleinterdiction reste certainement encore de la musique d’avenir, pourtant là aussi,le héliski fait à nouveau plus parler de lui dans l’espace public. En décembre2011, un jugement du tribunal administratif fédéral a établit que pour ladéfinition des places d’atterrissage en montagne (PAM) dans le sud-est valaisan,il faudra en préalable recourir à une expertise de la commission fédérale pour laprotection de la nature et du paysage. Il s’agit de déterminer la compatibilitéentre les places d’atterrissage en montagne et la protection du patrimoinenaturel national (répertorié dans l’IFP) «Dent Blanche-Cervin-Monte Rosa». Lespourparlers pour la coordination des PAM dans le patrimoine naturel del’UNESCO Jungfrau-Aletsch ont débutés en 2009 (ici aussi il s’agit d’un siterépertorié comme patrimoine d’importance nationale), les résultats se faisantencore attendre. Les régions classées IFP doivent être, selon la législation,


Communiqué de presse, 1. April 2012 2ménagées le plus possible, pour ne pas être soumis à cette juridiction il fautpouvoir invoquer des intérêts supérieurs d’importance nationale. Pour mountainwilderness il semble évident que le héliski ne représente pas un intérêtd’importance nationale !Stop Héliski, pour davantage de silence et de quiétude dans les montagnesAu travers de leur manifestation avec 40 participants, les alpinistes exigent unarrêt du héliski et une nette réduction des autres vols touristiques dans tout lepatrimoine naturel de l’UNESCO. Ils exigent davantage de silence et de quiétudedans la montagne et plus d’espace pour une expérience authentique de lamontagne. Ils appellent également les communes du patrimoine naturel àrespecter leur engagement pour un développement durable.Négociation pour un tourisme durablemountain wilderness lance son appel à la confédération, aux cantons de Berneet du Valais, aux communes du patrimoine mondial, ainsi qu’aux membres duconseil de la fondation de l’UNESCO. Ces différents acteurs sont sommés des’engager pour davantage de silence et de quiétude dans ce patrimoine uniquelors des négociations à venir autour des places d’atterrissage en montagne.Avec cette manifestation contre le héliski, mountain wilderness fait parvenir sesattentes auprès des responsables des régions concernées.Manifestation en peaux de phoques pour davantage de calme et de silence dansles Alpes Suisse: Äbeni Flue, Petersgrat, Wildhorn, Gauli (Rosenegg-West)Contacts Mountain Wilderness:Rolf Meier, responsable de la campagne Stop Heliski, 079 565 53 07Katharina Conradin, directrice, 079 660 38 66Kirsten Schütz, responsable de domaine sport de montagne, 078 677 50 93ImagesSous :http://www.wuala.com/k.conradin/Dokumente/120401_Fotos_Stop_Heliskidemo_mountain_wilderness/

More magazines by this user
Similar magazines