La Loupe, Magazine philatélique - La Poste Suisse

poste.ch
  • No tags were found...

La Loupe, Magazine philatélique - La Poste Suisse

La Loupe1/2010Magazine philatéliqueUne ville en fête:des timbres rendent hommageau Carnaval de BâleUne richesse: quatrenouveaux timbres spéciauxsur les coutumes suissesConcours:gagnez un vol à bordd’un ballonTimbre spécial pour l’Année internationale de la biodiversitéUne chèvre pour préserverla diversité biologique


EditorialBienvenue!Table des matièresNews 4–6Timbres-poste spéciaux,cartes illustréeset œuvre graphiqueCentenairedu comitédu Carnavalde Bâle 7–11Timbres-poste spéciaux,souvenir et concoursCentenairede l’aviationen Suisse 12–17Jeux, divertissementset infos 18–19Timbre-poste spécialAnnéeinternationale dela biodiversité 20–23Timbre-poste spécialCentenaireLigue suissecontre le cancer 24–25Timbres-poste spéciauxet cartes illustréesCoutumessuisses 26–29Timbre-poste spécial550 ans Universitéde Bâle 30–31Aperçu de l’offre 32–35Page de couverture:2010 a été proclaméepar l’ONU Annéeinternationale de labiodiversité, parfaitementillustrée parla chèvre paon, quiapporte aussi enSuisse sa contributionà la diversité biologique.Photo: ImagePointChère lectrice, cher lecteur,Je suis heureux d’avoir désormais lapossibilité de vous faire part de quelquesunesde mes réflexions et de vous informerdans La Loupe.A la tête de Réseau postal et vente, jedirige depuis le 1 er janvier 2010 égalementTimbres-poste et philatélie. J’aieu l’occasion au cours de ces derniersmois de découvrir ce domaine aussipassionnant que varié. Je connaissais biensûr les timbres, mais je voyais «seulement»dans ces petits supports un moded‘affranchissement. Entretemps, je mesuis rendu compte qu’un timbre représentaiten fait bien plus. J’ai été conquis parces chefs-d’œuvre en miniature, véritablestémoins de notre histoire. Cesmessagers véhiculent des valeurs dontle rayonnement s’étend dans le mondeentier, bien au-delà de la philatélie et dela Poste.Je suis donc fier de vous présenter l’émissionde timbres 1/2010, aussi variée quesuperbe.L’aviation suisse fête son centenaire,commémoré par quatre timbres spéciauxavec des valeurs ordinaires. Par ailleurs,un timbre spécial rend hommage àl’action que mène inlassablement la Liguesuisse contre le cancer depuis cent ans.Un autre timbre est consacré au thèmede la biodiversité, exhortant l’humanitéà vivre plus en harmonie avec la natureet à la protéger. L’Université de Bâlecélèbre, quant à elle, ses 550 ans d’existence,qui font d’elle la plus anciennehaute école de Suisse. Enfin, quatretimbres spéciaux, chacun d’une valeurd’un franc, sont consacrés aux coutumesde Suisse.Comme vous pouvez le constater, l’année2010 débute par un véritable feu d’artificephilatélique.Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter,chère lectrice, cher lecteur, une trèsagréable lecture en espérant que lestimbres suisses continueront à être unesource de joie pour vous.CordialementPatrick SalaminMembre de la Direction du groupe3


NewsEvénement client en AppenzellL’émission 4/2010 est avancéePrix pour des timbres sur la musiqueLe programme d’émission 2010 (voirLoupe 4/2009) a été légèrement modifié.Ainsi, la 4 e émission sortira environ deuxsemaines plus tôt que prévu. Le jourd’émission sera le 4 novembre 2010, laprévente débutera le 28 octobre 2010.La «Loupe» dédiée à cette émission seradonc envoyée le 1 er octobre 2010. Deplus, les timbres sur les compositeurssuisses paraîtront dès la 3 e émission; lestimbres ordinaires sur l’artisanat traditionnelseront publiés seulement lors de la4 e émission. Vous trouverez commed’habitude le programme actuel sur lesite www.poste.ch/timbres.Des timbres de La Poste Suisse ont encoreété primés pour leur esthétique. Lesquatre timbres dédiés à la musique del’artiste de l’Oberland bernois Beat Kehrliont reçu le «Yehudi Menuhin Trophy».Ce prix est décerné chaque année pardes collectionneurs de divers pays du«Motivgruppe Musik» pour récompenserles plus belles illustrations de la musique,à la mémoire du célèbre violoniste etchef d’orchestre Yehudi Menuhin.Remarque: les stocks des timbres cités sont épuisés.Les clients ont été heureux de pouvoirrencontrer personnellement l’artiste AlbertManser (à droite).Une centaine de lecteurs de la «Loupe»ont eu la chance de pouvoir assistercet automne au vernissage d’une expositionau Musée d’Appenzell. Diversesœuvres de l’artiste Albert Manser, dontle projet initial des timbres, ont été présentéesà l’occasion de l’émission destimbres spéciaux «Désalpe en Appenzell».Les personnes présentes ont aussi eu leplaisir de voir peu avant l’événement une«authentique» désalpe près du musée.Albert Manser a en outre signé les articlesdes invités venus des quatre coins de laSuisse.Agenda philatélique 2010Janvier J 12 Jour d’émission Timbres-poste spéciaux «Comité du Carnaval de Bâle»L 22 La Loupe 1/2010, le magazine philatéliqueFévrier SV 5–14 Bâle MUBAMars J 4 Jour d’émission (Voir le programme d’émission 2010, Loupe 4/2009)ET 19–21 Milan Milanofil 10L 26 La Loupe 2/2010, le magazine philatéliqueAvril BS 19 Service d’oblitération Sechseläuten ZurichSV 23–2.5 Lucerne LUGASV 30–9.5 Berne BEALégende J Jour d’émission de timbres/entiers postaux L La Loupe (magazine philatélique)ET Exposition de timbres-poste SV Stand de venteE Evénement S Salon/expositionBS Bureau de poste spécial Sous réserve de modificationsL’agenda philatélique complet paraîtra dans La Loupe 2/20104


Monument de l’UPU: centenaire d’un fleuron bernoisL’Union postale universelle (UPU) a fêtéle centenaire de son monument à la«Kleine Schanze» à Berne. Des représentantsdu monde entier ont commémoréle 9 octobre 2009, Journée mondialede la poste, l’édification du monument del’UPU, qui, au centre de Berne, rappellele rôle de l’organisation internationale. Lemême jour, la Suisse et la France ont émisun timbre commun pour l’anniversairede la sculpture en bronze. Fondée en1874, l’Union postale universelle a été ladeuxième organisation internationale àêtre créée et se trouve être plus ancienneque son monument.Le directeur de l’UPU EdouardDayan (au centre) a dévoilé l’émissioncommune avec la France auxcôtés du maire de Berne AlexanderTschäppät (à gauche) et du conseillerd’Etat bernois Urs Gasche.Un acteur a interprété le rôle del’auteur de la sculpture cent ansplus tôt (ci-dessous). Photos : zvgQui a gagné?Dans le dernier numéro de la «Loupe»,un tirage au sort avec de nombreux prix aété organisé lors d’un concours de Noël.Les principaux gagnants parmi les plus de2000 participants sont Roger Chatelaindu Mont-sur-Lausanne, Ursula Barbezatde Berne et Heidi Susanne Cavin de Lutry.Ils ont déjà reçu leur prix, à savoir deuxplaces pour les concerts PostFinanceClassics à Genève. Les gagnants desautres prix ont été directement avertis.Toutes nos félicitations!5


NewsLa Poste Suisse comble les fansde «Lillifee»Regards émerveilléset sourire aux lèvres:les représentationsgratuites du film«Lilifee» ont ravi lepublic, et pas seulementles plus jeunes…Photos: Stefan SteccanellaImpressum«La Loupe» est unmagazine gratuitparaissant en français,en allemand, en italienet en anglais.Remarquable succès pour La Poste Suisse,qui a fait plaisir à près de 1000 enfants,bénéficiaires d’un billet gratuit pour uneprojection spéciale du nouveau filmd’animation «Princesse Lillifee». Le petitpersonnage, qui n’aime rien plus quela couleur rose, a l’an dernier non seulementconnu une première consécrationsur grand écran, mais a aussi fait sonapparition sur un timbre-poste (voir«La Loupe» 3/2009).Attention: le carnet de timbres «Lillifee» est déjàépuisé!Éditeur/AdresseLa Poste SuisseTimbres-poste et philatélieOstermundigenstrasse 913030 BerneSuisseEdition françaiseService linguistiquede la PosteTirage global160 000 exemplairesVente et serviceà la clientèleJ Tél. Suisse:0848 66 55 44J Tél. Étranger:+41 848 66 55 44J Fax:058 667 62 68J e-mail:stamps@post.chJ Internet:www.poste.chJ Boutique:www.poste.ch/philashop«La Loupe» n° 1/2010Clôture de rédaction:30.12.2009Expédition:dès le 19.1.2010Émissionsdes timbres-poste:12.1.2010 et 4.3.20106


Timbres-poste spéciaux Centenaire du comité du Carnaval de BâleComité du Carnaval de Bâle – au service des «trois plus belles journées» depuis 100 ansPour bon nombre de Bâlois, le Carnaval de Bâle est l’événementde l’année. Pendant 3 jours, la ville vit au rythme des festivités.En 2010, elles se dérouleront du 22 au 24 février. Pour le 100 eanniversaire du comité du Carnaval de Bâle, qui assure en coulisseleur succès, La Poste Suisse édite trois timbres-poste spéciaux.Des personnages bariolés fêtantle Carnaval de Bâle ornent lestrois timbres spéciaux: le cortègepasse non seulement devant laSpalentor et l’hôtel de ville (photoà droite) mais aussi devant lesmembres du comité du Carnaval,qui les saluent.Photo: ImagePointL’histoire du Carnaval de Bâle se perddans la nuit des temps. Le terribletremblement de terre de 1356, quidétruisit une grande partie de la ville etles archives, y est pour beaucoup. Lapremière mention d‘une activité carnavalesquedate de 1376: la veille du mercredides Cendres, un fort antagonismes’exprima entre bourgeoisie et noblesselors d’un tournoi, qui allait entrer dans lesannales de Bâle sous le nom de «böseFastnacht» («méchant carnaval»).L’histoire du Carnaval est marquée en1910 par la création du comité duCarnaval de Bâle. Instance officielle pourl’organisation des festivités et toutesles questions liées au Carnaval, il seconsidère davantage comme un prestataireet ne souhaite pas apparaître surle devant de la scène.Une première pour le CarnavalLe centenaire du comité est néanmoinsl’occasion de mettre à l’honneur leCarnaval de Bâle, son histoire, sa spécificitéet son avenir par le biais de diversesmanifestations. La Poste en profitepour éditer trois timbres-poste spéciaux.Voilà qui ne manquera pas de réjouir«Dame Carnaval», figure allégorique des«trois plus belles journées» de l’année.C’est en effet la première fois que leCarnaval en tant que tradition ancestrale(pas uniquement celui de Bâle) est célébrésur des timbres suisses.Les réalisations de l’artiste bâlois AndreasDaniel Vetsch mêlent représentationscolorées de traditions carnavalesques etde monuments connus de la ville deBâle. Les connaisseurs qui étudieront d’unpeu plus près les trois miniatures identi➔7


➔ fieront de nombreux détails associésaux festivités ou chargés d’une dimensionsymbolique.Le mythique défilé de lanternesLe timbre de gauche figure la Spalentor,l’une des trois portes subsistantes desanciens remparts. Au pied de la portes’est réunie une clique munie d’unegrosse lanterne portant la marque ducomité du Carnaval, bien connu des Bâlois.Le timbre du milieu représente un majestueuxtambour-major, une joueuse deflûte, un joueur de tambour et un chariotorné – comme le veut la tradition –de vessies de porc, depuis lequel deuxWaggis (figures emblématiques, caricaturesdes Alsaciens) distribuent orangeset mimosa d’une manière empreinte desolennité. Derrière eux, on aperçoit lesmembres du comité du Carnaval, vêtusd’habits sombres. Ils se tiennent devantle Rathaus, les officiels se faisant discretspendant les 3 jours que durent les festivités.Au loin, on devine l’église Saint-Martin, la plus ancienne de la ville, dontles cloches ont le privilège de sonnerl’ouverture du Carnaval à 4 heures dumatin (Morgenstreich).Les lanternes encore et toujoursLe timbre de droite met à l’honneur laGuggenmusik (fanfare festive). Il figureégalement un groupe de lanternes,lui aussi porteur de la marque discrètedu comité du Carnaval, et le Münster.C’est sur la Münsterplatz que se déroulela grande exposition de lanternes, laplus grande manifestation en plein air del’année. Pierrot, «Dummpeter» (personnagesimplet à la bouche en croissant delune), «Alti Tante» (vieille tante), «Stänzler»(personnage en uniforme militaire),«Ueli» et «Blätzlibajass» (inspirés desbouffons du Moyen-Age), Arlequin, tousles personnages traditionnels sont là.En regardant bien, on identifiera mêmeun «Juntenrösslein» (cheval en papiermâché porté par le cavalier autourdes hanches) et un «Basilisk» (animalfabuleux porteur du blason bâlois).L’artiste a même été jusqu’à représenterles confettis jonchant le sol.Des «Schnitzelbänke» par centainesLe Carnaval de Bâle présente égalementd’autres facettes. Aux côtés des 12000masques, qui défilent le lundi et lemercredi après-midi, il y a aussi un carnaval«sauvage» et spontané, en dehorsdes itinéraires établis. Il rythme les soirées,le mardi dédié aux enfants et à laGuggenmusik, sans oublier le mythiqueMorgenstreich.Parmi les autres figures emblématiquesdu Carnaval, citons la centaine de groupesde «Schnitzelbänke» qui égrènent,de restaurant en restaurant, leurs verssatiriques sur les principaux événements8


Sujet de l’enveloppedu jour d’émissionde l’année écoulée et sur les personnalitésqui ont fait l’actualité. En l’absencede timbres musicaux ou mobiles, nousdevrons nous contenter de ce petitconcentré de festivités carnavalesques.Dans cent ans, de nouvelles technologiespermettront sans doute l’édition detimbres spéciaux d’un genre nouveau.D’ici là, le Carnaval de Bâle aura bienévolué. Mais il constituera sans douteencore l’une des traditions les plus vivantesde tous les temps.Felix Rudolf von Rohr, président du comitédu Carnaval de BâleLe Carnaval de Bâle serait inimaginablesans tambours, flûtes etlanternes: le Morgenstreich donnele coup d’envoi des trois jours decarnaval le lundi à 4 heures du matin.La grande photo au centre représenteune exposition de lanternes sur laMünsterplatz.Photos: swiss-image.ch/ImagePointTimbres-poste spéciauxCentenaire du comitédu Carnaval de BâleVentePhilatélie:dès le 5.1.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 12.1.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 12.1.2010Impressionoffset, en 4 couleurs;Cartor Security Printing,La Loupe, FranceFormatsTimbres: 10437 mmFeuille: 134215 mm(5 rangées de 3 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,avec azurant optique,gommé mat, 110 gm²Dentelure13¾:13½ConceptionAndreas Daniel Vetsch,BâleCachetdu jour d’émission9


Cartes illustrées et œuvre graphique Centenaire du comité du Carnaval de BâleTrois fois trois personnages du Carnaval deBâle et une œuvre graphique de choixCartes illustréeset timbres-posteCentenaire du comitédu Carnaval de BâleVentePhilatélie:dès le 5.1.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:non disponiblesValiditéillimitée dès le 12.1.2010Impressionoffset, en 4 couleursFormatsCartes: 148105 mmTimbres: 10437 mmPapier cartes postalesillustréescarton offset blanc,260 gm²FähreConceptionDomo Löw, BâlePrix SetCHF 4.80KäppelijochŒuvre graphique spéciale anniversaire sur papier fait à la main «Défilé de carnaval le long du Rhin, côté Petit-Bâle»A l’occasion du centenaire du comité du Carnaval de Bâle, l’artiste bâlois Fredy Prack a réalisé une illustration en exclusivité pour La Poste Suisse. On y voit les personnages emblématiques du carnaval tels que le Waggis, Pierrot, Arlequin, «Alti Tante», etc., déambuler le long du Rhin. En arrièreplanse dessine la silhouette du Grand-Bâle.Cette œuvre graphique est produite en série limitée (150 exemplaires sur papier fait à la main). Il n’y aura pas de réédition. Les exemplaires jet d’encre signés de la main de Fredy Prack sont numérotés de 1/150 à 150/150 (15 feuilles, signées E.A. restent la propriété de l’artiste). Les feuilles sont au format 615 × 290 mm, l’illustration au format 495 × 140 mm.Le prix s’élève à CHF 124.00 par feuille, TVA incluse. La livraison est effectuée sans frais de port. L’illustration est vendue non encadrée, rouléedans un carton.10


MünsterLe Carnaval de Bâle ne manque pasd’enthousiasmer les foules, que l’on soitacteur des festivités ou simple spectateur.Les «trois plus belles journées» del’année aux yeux de nombreux Bâlois ontservi de décor à l’artiste bâlois DomoLöw pour la réalisation de trois cartesillustrées en exclusivité pour La PosteSuisse.Les cartes représentent trois figuresemblématiques du Carnaval en trainde jouer qui d’un piccolo, qui d’un tambour,qui d’une trompette. Parmi cespersonnages, il y a bien évidemment lestraditionnels Waggis (caricatures desAlsaciens). Aucun détail n’a été oublié,pas même les confettis. Les cartesillustrées sont vendues exclusivementpar lot avec les trois timbres spéciauxédités pour le centenaire du comité duCarnaval de Bâle. Un moyen originald’envoyer une petite pensée aux couleursgaies à ses proches ou à ses amis.Œuvre graphique surpapier fait à la mainCentenaire du comitédu Carnaval de BâleVentePhilatélie:dès le 5.1.2010,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:non disponiblesImpressionInk-jet, en six couleursEuro avec cyan et magentalight ainsi que blancoptionalFormatsDimensions de la feuille:615290 mmDimensionsde l’illustration:495140 mmPapierHahnemühle, taille-douce,blanc, désacidifié, 300 gm²ConceptionFredy Prack, BâlePrixCHF 124.0011


Timbres-poste spéciaux Centenaire de l’aviation en SuisseErnest FailloubazL’aviation civile moderneGeo ChavezLa Suisse a des ailesdepuis 1910C’est en 1910 que les premiers aéronefs se sont élevés dansle ciel helvétique. Cent ans plus tard, il est temps de commémorerles exploits des pionniers, tout en jetant un regardsur le présent et l’avenir de la navigation aérienne. Quatrenouveaux timbres spéciaux sont consacrés à l’évolution del’aviation dans notre pays.Ils ne manquaient ni de courage ni desang-froid, ces merveilleux fous volantsqui, voici cent ans, se livraient à desexploits à couper le souffle, écrivant lespremières pages de l’histoire de l’aviationsuisse. L’année 1910 a été jalonnée demultiples événements marquants, qu’unsiècle plus tard l’Aéro-Club de Suisse(AéCS) entend commémorer à traversun riche programme de festivités et demanifestations à travers tout le pays.Que s’est-il passé il y a cent ans?Les 8 et 9 janvier 1910, le tout premiermeeting aérien organisé sur le terrain dePlaneyse, près de Colombier, rassemblaitquatre pilotes – tous sans brevet. Maisles quelque 6000 spectateurs ne purentfinalement applaudir que le seul envold’un biplan Voisin, qui finit par s’écraserau sol après deux boucles au-dessusde la foule. Quelque temps plus tard, uncapitaine de corvette allemand, PaulEngelhardt, fit installer sur la surfacegelée du lac de St-Moritz une catapultepour son Wright Flyer A. Ce dispositiflui permit de monter à plusieurs reprisesjusqu’à 25 mètres, et de remporter le15 mars, à la faveur d’un vol de 31 minuteset 10 secondes, le prix de 2000 francspromis par le Syndicat d’initiative de lastation grisonne au premier vol de plusd’une demi-heure. Et c’est deux moisplus tard que le pionnier et constructeurRené Grandjean s’envola d’Avenchesaux commandes du premier avion à moteurconstruit en Suisse.Premiers brevets suissesLe 22 mars, le Genevois Edmond Audemarsdécolla pour la première fois à bordd’une avionnette Santos-Dumont «LaDemoiselle», et capota aussitôt. Ce quine le découragea pas de persévérer etd’obtenir son brevet le 1 er juin à Issy-les-Moulineaux, près de Paris. Même si ledocument porte le n° 7, il s’agit dutout premier brevet obtenu par un pilotesuisse. Il ne fallut que quelques semainesavant qu’Eugène Ruchonnet, PasqualeBianchi, Ernest Failloubaz, Émile Taddeoliet François Durafour suivent son exemple.A l’exception de Failloubaz, brevetAéCS n° 1, et de Taddeoli, tous l’avaientobtenu à l’étranger.Des vols dans toute la SuisseEn août, onze pilotes, dont neuf Suisses,se retrouvèrent à Viry (F) près de Genèvepour un meeting aérien de cinq jours.Suivirent rapidement de multiples vols ouessais à Thoune, Berne, Lucerne, Broc,Avenches et Neuchâtel. A relever l’exploitd’Armand Dufaux, qui le 28 août asurvolé le Léman d’est en ouest de Novilleà Versoix, aux commandes du biplanconstruit avec son frère Henri. Un périlleuxvol de 56 minutes et 80 kilomètres,soit plus du double de la traversée dela Manche par Blériot treize mois plus tôt.Les exploits des aviateurs suscitaientl’engouement d’un large public. A l’occasionde la semaine internationale12


L’aviation de tourisme et de sportSujet de l’enveloppedu jour d’émissionTimbres-poste spéciauxCentenaire del’aviation en Suissed’aviation de Brigue, dès le 19 septembre,un «Grand Prix» doté de 100 000 francsétait offert pour le premier survol duSimplon. Des huit pilotes inscrits, seulstrois s’étaient finalement présentés surle terrain de Ried. Geo Chavez s’envola lepremier pour la traversée des Alpes, maisson monoplan Blériot type XI s’écrasaà l’atterrissage à Domodossola, et lepilote succomba à ses blessures quelquesQuatre timbres-poste spéciauxPour ses quatre nouveaux timbres spéciaux dédiés à l’évolutionde l’aviation en Suisse, de 1919 à 2010, La Poste Suisse a collaboréétroitement avec l’Aéro-Club de Suisse. «Nous avons convenude consacrer deux timbres à l’histoire et aux pionniers, et les deuxautres au présent et à l’avenir de l’aviation», explique Beat Neuenschwander,président de l’Aéro-Club de Suisse (AéCS).Ernest FailloubazLe timbre à 85 centimes est consacré au pionnier fribourgeoisErnest Failloubaz. Le plus jeune pilote du pays à l’époque, titulairedu premier brevet délivré par l’AéCS, a effectué le 25 septembre1910, à 18 ans, le premier vol suisse de ville à ville, d’Avenchesà Payerne. L’illustration du timbre le montre avec le monoplanconstruit par son ami René Grandjean de Bellerive, le premieravion de construction suisse, qu’il pilotait régulièrement.L’aviation civile moderneLe deuxième timbre, celui à CHF 1.00, est dédié à l’époqueactuelle et aux technologies de pointe, avec le fleuron deheures plus tard. Un mois plus tard, lepremier véritable meeting aérien estorganisé du 20 au 25 octobre à Dübendorf,où des dizaines de milliers depersonnes applaudissent les «faucheursde marguerites». La manifestation setermine en apothéose par le premier volsimultané de trois avions. En moinsd’un an, l’aviation a acquis ses lettres denoblesse en Suisse.Les avions à traversles âges: alors quele fragile WrightFlyer A de 1910(petite illustration àgauche) nous sembleaujourd’hui assezfrêle, le DC-3 deSwissair (grandephoto prise en 1937à l’actuel EuroAirportde Bâle) ressembleplus aux avionsactuels.Photos: zvgla compagnie nationale Swiss, l’Airbus A340, et en arrière-planl’aéroport de Zurich devant un extrait d’image radar de Skyguide.Geo ChavezLe timbre à 1 fr. 30 honore la mémoire de Geo Chavez. Le pilotefranco-péruvien a été le premier, le 23 septembre 1919, à franchirles Alpes à bord du monoplan Blériot XI «Gypaète». L’illustrationest composée du portrait du pionnier et de sa machine survolantle Simplon, avec l’itinéraire suivi en arrière-plan.L’aviation de tourisme et de sportEnfin, le quatrième timbre, à CHF 1.80, thématise les multiplesfacettes de l’aviation, en mettant en avant l’aviation sportive, levol à voile et le vol en ballon. On distingue également un altimètre,l’instrument indispensable pour tous ceux qui aspirent à évoluerdans la troisième dimension, en harmonie avec la nature.VentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 4.3.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 4.3.2010Impressionoffset, en 4 couleurs;Cartor Security Printing,La Loupe, FranceFormatsTimbres: 3328 mmFeuilles: 195140 mm(4 rangées de 5 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,avec azurant optique,gommé mat, 110 gm²Dentelure13¼:13½ConceptionFredy Trümpi, Binz (ZH)Cachetdu jour d’émission13


Développement sans pareilTous ces pionniers ont ouvert la voieà l’irrésistible essor de l’aviation en Suisse.En moins d’un siècle, la douce folie d’unepoignée de casse-cou inconscientsest devenue un important secteur économique,qui procure quelque 180 000Les jalons de l’annéecommémorativeLe centenaire de cette année riche en événementsaériens qu’a été 1910 sera commémoré par diversesmanifestations dans toute la Suisse. En juinseront ainsi organisés les premiers championnatssuisses de sport aérien, avec aérostation, planeur,vol acrobatique et vol de précision, saut en parachuteet hélicoptère. Le 24 juillet, le grand meetingaérien d’Emmen sera la plus grande manifestationdu centenaire. De plus, le Musée Suissedes Transports à Lucerne proposera tout au longde l’année plusieurs expositions spéciales surle thème du centenaire de l’aviation en Suisse.Programme détaillé: www.100jahreluftfahrt.ch(en allemand uniquement)emplois dans notre pays, le relie au restedu monde et assume un rôle primordialdans la défense nationale. L’aviationde tourisme a aussi connu un développementréjouissant, avec de nombreusesinfrastructures dans toutes les régions dupays. Maintes technologies de pointeont permis l’émergence d’innovationsporteuses d’avenir. Loin de ses premiersbalbutiements, l’aviation est devenuetrès sûre; aujourd’hui, des millions devoyageurs s’envolent depuis la Suisse verstoute la planète, confortablement eten un temps record. Le centenaire del’aviation en Suisse illustre donc undéveloppement sans pareil, qui n’a pasfini de nous enthousiasmer.Jürg Wyss/Franz WegmannL’Aéro-Club de Suisse (AéCS)L’AéCS, fondé il y a 109 ans, est l’associationfaîtière de l’aviation suisse, qui s’occupe notammentde l’aviation légère et de l’aviation sportive.L’AéCS, qui compte plus de 22000 membres,regroupe huit branches spécialisées (vol à moteur,vol à voile, aérostation, modélisme, hélicoptère,parachutisme, ultralégers et constructeurs amateurs)fédérant 40 associations régionales.L’aviation légère est la discipline fondamentalede l’aviation. Tous les pilotes militaires et professionnelsde l’aviation civile accomplissent leurspremières heures de vol aux commandes d’unavion de tourisme sur les nombreux petits aérodromesdu pays. Pour de plus amples informations:www.aeroclub.ch [partiellement en français].Style et précision pour le poignet: produitsraffinés de la boutique «extra»Montre homme«AVIAMATIC»Les montres Aviamatic s‘inspirent deslégendaires compteurs des avions Spitfireet sont aujourd‘hui cultes. Boîtier enacier inoxydable, éclairage des aiguilles,affichage de la date, mouvement àquartz, garantie 2 ans, étanchéité jusqu‘à5 ATM, Ø 4,8 cm, bracelet de 2,3 cm delarge, 1,4 cm d‘épaisseurCHF 329.00Noire art. n° 90553129Orange art. n° 90553174Commandez dans la boutique «extra» sur www.poste.ch/extra ou par téléphone 0848 78 26 7714


Souvenir Centenaire de l’aviation en SuisseL’aventure de l’aviation suissemerveilleusement racontée et illustréeSouvenirCentenaire del’aviation en SuissePlatzhalterVentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:non disponibleImpressionoffset, en 4 couleursFormatA5 horizontal(210148 mm)PapierIntérieur:Z-Bond FSC, 170 gm 2 ,Offset matCouverture:Z-Bond FSC, 240 gm 2ContenuTimbres isolésJ Ernest FailloubazJ L’aviation civile moderneJ Geo ChavezJ L’aviation de tourismeet de sportVolume26 pagesConceptionSwiss Aviation MediaJürg WyssBruggPrixCHF 16.50Qui n’a jamais rêvé de planer dans l’air, telun oiseau? Un rêve devenu réalité il y aexactement cent ans en Suisse. Depuis,les choses ont beaucoup évolué: sil’aviation se réduisait à l’époque à unepoignée de visionnaires, elle emploieaujourd’hui quelque 180 000 personnesen Suisse. Une aventure passionnante àlaquelle La Poste Suisse consacreaujourd’hui une brochure. Cet ouvrageabondamment illustré met particulièrementen lumière l’année 1910, qui a étédécisive pour l’aviation. Mais le tempsprésent n’a pas été pour autant oublié. Etla brochure rappelle sur plusieurs pagesque l’avion a souvent été un sujet detimbre.Cet ouvrage contient des commentairesen quatre langues (de, fr, it, en) mais aussiles quatre timbres spéciaux actuels dédiésau centenaire de l’aviation en Suisse. Unmust pour tous les enfants d’Icare.15


Concours Centenaire de l’aviation en SuisseGagnez un vol en ballon pour quatre personnesL’humanité rêve de voler depuis la nuit des temps.Ce rêve est devenu réalité il y a cent ans. Grâceà notre concours, vous aurez, vous aussi, la possibilitéde vous envoler, avec trois autres personnes àbord du ballon de La Poste Suisse. Il vous suffit derépondre à la question du concours pour gagnerce vol en exclusivité ou l’un des autres superbes prix.A gagner1 er prixUn vol en exclusivité pour quatre personnes à bord du ballon deLa Poste Suisse. (Le vol aura lieu en Suisse à une date qui doit encoreêtre fixée; indépendamment des conditions météorologiques etde la disponibilité du pilote professionnel.)2 e prixUn avion électrique SWISSAIR de la boutique «extra»3 e prixUn avion en bois Ju-52 (de la boutique «extra»)4 e – 6 e prixUn billet famille pour le Musée Suisse des Transports (cinéthéâtre IMAXinclus)7 e – 10 e prixUn billet pour le Musée Suisse des Transports (cinéthéâtre IMAX inclus)extraOffrir des cadeaux, c’est «extra» !Pour qui cherche des cadeaux raffinés, la boutique «extra» est une vraie caverne d’Ali Baba. Grâce à «extra», vous pouvez passer vos commandes tranquillement depuis chez vous. Vous trouverez votre bonheur dans la boutique en ligne. Si vous le souhaitez, le service cadeau emballe vos présents avec élégance et les envoie à l’adresse que vous souhaitez. Pour vous en convaincre, rendez-vous sur le site www.poste.ch/extra.Talon de participation au concours «Aviation»Question du concours:Qui a survolé en premier le Simplon?NomPrénomAdresseNPA/localitéPaysAdresse e-mailConditions de participation au concours:La date limite d‘envoi est le 19 février 2010 (la date du cachet postal faisant foi).Les gagnants seront personnellement informés. Les noms des principauxgagnants seront publiés dans « La Loupe ». Les prix ne seront pas versés enespèces. Tout recours à la voie juridique est exclu. Aucune correspondance nesera échangée. Les collaborateurs de l’unité de La Poste Suisse organisatriceet les membres de leur famille ne sont pas autorisés à participer. Il n’est possibleque d’envoyer un talon par personne.Envoyer le talon (ou une copie) d’ici au 19 février 2010 à:La Poste SuisseTimbres-poste et philatélieMarketing et venteOstermundigenstrasse 913030 Berne 17Suisse


Jeux, divertissements et infosDes histoires et des jeux pour les enfantsdès le prochain numéro de «La Loupe»Les timbres sont des témoins passionnants de l’actualité,qui fascinent les enfants également. Chaque timbre raconte une histoire et apporte de manière ludique un précieux éclairage sur les tenants et aboutissants du monde qui nousentoure. «La Loupe» réservera plusieurs pages aux jeunes lecteurs dès sa prochaine édition.Les timbres racontent des histoires.Comme celle d’une lettre qui, errant depar le monde à la recherche de sondestinataire, a fini par retourner chez sonexpéditeur munie d’innombrablestampons et étiquettes en tous genres.Ou celle du petit moustique étourdi quis’est retrouvé au mauvais endroit aumauvais moment, se rendant ainsirespon sable d’une minuscule erreur decouleur sur le coin droit d’une œuvred’art en miniature. Les timbres sont aussides témoins de leur temps. Ils rappellentdes événements du passé, relèventles mérites de personnalités et mettenten valeur le patrimoine artistique.La philatélie, un passe-temps dépassé,poussiéreux? Allons donc! Une cinquantainede timbres sont émis en Suissechaque année, au grand plaisir descollectionneurs de tous âges. Beaucoupd’enseignants utilisent les timbresdans leurs cours, bien des écoliers lesemploient pour préparer un exposé,quantité d’enfants s’adressent au guichetpour obtenir des informations. Eh oui,difficile de trouver mieux que les timbrespour enrichir ses connaissances! Sansmême parler du plaisir que l’on peuttrouver à examiner ses plus belles vignettesou à enfin dénicher la pièce quimanquait à sa collection…Pour satisfaire cette soif de connaissancede ses jeunes lecteurs, «La Loupe» proposeradès son numéro 2/2010 plusieurspages Jeunesse regorgeant d’informationsintéressantes et amusantes, d’histoirescaptivantes, de jeux et de divertissementsautour des timbres. Les thèmes passionnantsne manqueront pas en 2010: Heidi,les dinosaures, Jimmy Flitz, le cirqueet bien d’autres sujets en relation avec leprogramme d’émissions. Les jeuneslecteurs attendent déjà avec impatiencenotre prochaine parution de début mars.TU VOIS,LES TIMBRESRACONTENTDE VRAIESHISTOIRES!COOL!Livraison gratuite à domicileL’abonnement à «La Loupe» est gratuit, et que notremagazine paraît quatre fois par année, un peuavant chaque nouvelle émission de timbres.Commandezdès aujourd’hui votre abonnement gratuitpar téléphone au +41 (0)848 66 55 44 par e-mailà stamps@post.ch ou sur www.poste.ch/loupe.18


Timbre-poste spécial Année internationale de la biodiversitéUne chèvre pour encouragerla biodiversité2010 a été déclarée Année internationale de la biodiversité.Il s’agit de rendre attentive la populationdu monde entier aux dangers qui menacenten permanence la diversité des plantes et desanimaux à travers toute la planète. La Poste Suisseémet à cette occasion un timbre-poste spécialmontrant une chèvre de race paon.La biodiversité commence dans l’infinimentpetit: des millions de bactérieset de microorganismes assurent la fertilitéde nos sols. Des milliers d’espècesutiles, des coccinelles aux nématodes,viennent en aide à l’agriculture pourassurer une production durable. Seuleune large biodiversité est en mesure degarantir la capacité d’adaptation desespèces sauvages et domestiques auxchangements environnementaux.L’agriculture a besoin dela biodiversité…La biodiversité est essentielle pour l’êtrehumain, ne serait-ce que pour assurerson alimentation. La mixité des zonesnaturelles et cultivées assure la diversitédes biotopes. De nombreuses espècesd’animaux et variétés de plantes doiventleur existence à la culture des sols. EnSuisse, l’agriculture est un facteur essentielde diversité biologique.…et la biodiversité a besoinde l’agricultureL’homme élève du bétail depuis des millénaires,d’abord dans les bois, puis dans lesplaines plus fertiles. Nos pâtu rages et nosprairies dépendent de leur exploitationet de leur entretien par les agricul teurs.Ils ont prospéré au fil des générationset, avec le temps, permis la diversificationdes écosystèmes. Les prairies en cultureextensive, c’est-à-dire sans engrais, hébergentune variété d’espèces particulièrementriche. On peut dénombrer ainsidans les prairies sèches jusqu’à centespèces végétales différentes par are, etles prairies humides sont souvent le ➔La chèvre paon est considéréecomme une race montagnardetrès robuste. Bien que disséminéeaujourd’hui dans de vastesrégions de Suisse, elle fait partiedes espèces menacées.Photos: zvg20


Sujet de l’enveloppedu jour d’émissionTimbre-poste spécialAnnée internationalede la biodiversitéVentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 4.3.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 4.3.2010Impressionoffset, en 4 couleurs;Joh. Enschedé,Haarlem, Pays-BasFormatsTimbre: 2833 mmFeuille: 140200 mm(5 rangées de 4 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,autocollant, sur supportpapier, 220 gm²Dentelure14¼:13¾2010 – Année internationale de la biodiversitéLes spécialistes considèrent la biodiversité sur trois plans: diversité des espèces,diversité génétique au sein de chaque espèce, diversité des écosystèmesdans lesquels les espèces évoluent. Un quatrième plan, la biodiversité fonctionnelle,porte sur la variété des interactions à l’intérieur des trois autres planset entre eux. De nos jours, la biodiversité est hélas mise en danger sous toutesses formes et dans le monde entier. C’est pour attirer l’attention sur ce périlque l’Assemblée générale de l’ONU a déclaré 2010 Année internationale de labiodiversité.La sauvegarde et la promotion de la biodiversité, ainsi que le rappeldes dangers qui la menacent, seront au centre de nombreuses activités en Suisseet ailleurs tout au long de l’année, avec la participation de la Confédération,des cantons et des communes, mais aussi de nombreux organismes de protectionde la nature, musées, jardins botaniques et zoologiques. Le public est biensûr invité à y prendre part. Informations détaillées sur www.biodiversite2010.ch.ConceptionCorinne Bromundt, St-GallCachetdu jour d’émission21


➔ terrain de très nombreuses variétés rares.Ces cent dernières années, la Suisse avu disparaître près de 90% de ses prairiessèches et humides extensives. Sur lePlateau, la raison principale en est l’urbanisation,qui voit disparaître de plusen plus de terres cultivables au profitde l’habitat et des routes. En montagne,les zones d’herbage extensives à fortebiodiversité se réduisent éga lement dufait de l’abandon progressif de leurexploitation agricole; faute d’entretien,la forêt y reprend peu à peu ses droits.Championne de la biodiversitéLes chèvres ont l’appétit très sélectif: ellesprivilégient les herbages frais et tendres,montrant une préférence marquée pourles espèces envahissantes, comme lerumex ou l’ellébore. Au contraire desmoutons, les chèvres broutent au ras dusol, sans arracher les plantes, leur permettantainsi de repousser, contribuantde la sorte à un entretien naturel dupaysage. Les chèvres sont par ailleursfriandes des feuilles d’arbres et de buissons,de l’écorce tendre des arbrisseauxet des jeunes pousses en général, cequi favorise la revalorisation des terrainsembuissonnés. De par leur comportementau pacage, ces animaux à l’instinctgrégaire et adaptés aux rigueurs climatiquescontribuent à préserver la diversitédes terrains menacés de reforestationdans l’espace alpin.La chèvre paon en dangerLa chèvre paon est une race montagnardetrès rustique. Appréciée pour sabonne valorisation du fourrage, ellefournit jusqu’à des altitudes relativementhautes un lait d’excellente qualité pourla production du fromage. Elle constitueun apport précieux pour le maintiende l’équilibre écologique sur les pâturagesde montagne.Le nom de cette chèvre ne lui vient pasde l’oiseau de basse-cour, mais plutôt desbandes de pelage noir qui lui encadrentle museau, appelées «Pfaven» en allemand.Il a suffi d’une erreur de transcriptionpour que le mot se transforme en«Pfauen» (paon) et finisse par s’imposersous cette forme. Mentionnée pour lapremière fois en Suisse en 1887 sous lenom de chèvre du Prättigau, la chèvrepaon fait partie des espèces rares. Cen’est que grâce à la ténacité d’éleveurs ducanton des Grisons que la race a puêtre sauvegardée et retrouve aujourd’huides effectifs croissants. Une petite populationde cette race est aujourd’huiPhoto: Stefan EggenbergPhoto: Gaby Volkart22


Timbre-poste spécial Année internationale de la biodiversitéPhoto: Christian PurroLa diversité des espèces végétales est immensedans les prairies en culture extensive et dansles prairies tondues en montagne (photosà gauche). Ces endroits offrent un espacevital à d’innombrables variétés de plantes etaux animaux qui en ont besoin, tels que desespèces menacées comme les papillons etles coccinelles.disséminée dans toute la Suisse grâceaux programmes de sauvegarde etd’encouragement de la Confédération,qui visent à accroître les effectifs del’espèce et à encourager les éleveurs àassurer la préservation de cette chèvreà la robe caractéristique, apportant ainsiune petite mais précieuse contributionau maintien de la biodiversité.Erika Loser, Office fédéral de l’agriculturePour la diversité des chèvresJusqu’au siècle dernier on dénombrait de nombreusesvariétés de chèvres en Suisse; près de40 races ont été recensées. La Fondation ProSpecieRara,la Fédération suisse d’élevage caprinet différentes autres organisations spécialisées sesont associées à la Confédération pour promouvoirla préservation des particularités culturellesdes onze races caprines indigènes subsistantes,ainsi que des valeurs culturelles qui y sont attachées.Une tâche complexe, si l’on sait que huitde ces variétés sont menacées de disparition –dont la robuste et élégante chèvre paon. Pour ensavoir plus: www.prospecierara.ch.Des produits de la boutique «extra» pourles amis de la natureEnvoyez des vœux printaniers avecde véritables graines de fleurs!VivAlpinaJeu captivant: recherche des meilleurs espaces naturelspour des plantes et des animaux. Plateau de jeu,146 cartes, 75 jetons, lexique des espèces, règles du jeude, fr, it, en, 2 à 5 joueurs, dès 8 ans, 37× 27× 5,5cmCHF 49.00art. n° 90550031Set de cartes illustrées et timbresEnvoyez une prairie alpestre par carte postale, graines de prairiealpestre (3×), gentiane (1×) et edelweiss (1×), 20 timbres «Chèvrepaon sur pâturage maigre» de CHF 0.85 créé pour l’Année internationalede la biodiversité 2010CHF 45.00art. n° 90555132Commandez dans la boutique «extra» sur www.poste.ch/extra ou par téléphone 0848 78 26 7723


Timbre-poste spécial Centenaire Ligue suisse contre le cancerHier, aujourd’hui et demain, en marche contre le cancerDepuis cent ans, la Ligue suisse contre le cancer apporte sonaide aux personnes atteintes de cancer et à leurs familles.L’association prodigue des conseils, soutient la recherche etmène des activités de prévention. Pour son 100 e anniversaire,elle entend mobiliser des dizaines de milliers de personnes.Pour marquer l’événement, La Poste Suisse édite un timbrepostespécial.Lorsqu’il tombe, le diagnostic de cancerbouscule les habitudes de vie. Bienqu’il soit très répandu et qu’il se soigneaujourd’hui souvent très bien, le cancerfait toujours peur. Cette maladie, dontil existe différentes formes, engendreune détresse à la fois physique et psychologique,chez les personnes qui ensont atteintes, comme chez leurs proches.Réduire le nombre de maladesDepuis cent ans, la Ligue suisse contre lecancer apporte son soutien aux personnessouffrant de cancer et à leurs familles.Elle renseigne sur les différentes formesde la maladie et leurs conséquences, etmet à disposition une foule d’informationset de conseils sur son site Internet.L’association organise par ailleurs desformations, mène des actions de préventionet soutient la recherche tout enveillant à rester indépendante vis-à-vis del’industrie.L’objectif affiché est de réduire le nombrede personnes atteintes de cancer. Pourla Ligue suisse contre le cancer, il importeque les personnes concernées et leursfamilles bénéficient d’une aide financièreet matérielle pendant tous les stadesde la maladie, mais aussi au moment oùsurvient le décès de la personne malade.Pour mener à bien ses actions, l’associationest en grande partie tributaire des dons.«En marche contre le cancer»Cet objectif est d’autant plus d’actualitéen cette année d’anniversaire de la ligue.L’occasion pour l’association d’organiserdiverses activités, au premier rang desquellesune grande marche de solidarité.Pour l’opération «En marche contrele cancer» du 29 mai 2010, l’associationentend rassembler des dizaines de milliersde personnes à Berne. Le départ de lamarche sera donné de bon matin enplusieurs endroits de Suisse. Les participantsse dirigeront vers la capitalefédérale en signe de soutien dans la luttecontre le cancer.Fête de solidarité à BerneChaque étape comptera 15 à 20 kilomètreset pourra être parcourue en 4 heuresmaximum. Il sera bien sûr possibled’effectuer une demi-étape seulement,les ligues cantonales contre le cancerdéfinissant les itinéraires de façonque l’on puisse rejoindre le cortège àdifférents points du parcours. Chacunsera libre de marcher le temps qu’ilvoudra pour ressentir les effets bénéfiquesde cette marche commune.La Ligue suisse contre le cancer espèreque les participants ne rentreront pasimmédiatement chez eux. «Nous lesinvitons à prendre le train pour Berne»,indique Markus Aerni, chef de projet.En effet, une grande fête de solidarité setiendra sur la Place fédérale sous le hautpatronat de la Présidente de la ConfédérationDoris Leuthard. Au programme:de la musique, bien sûr, mais aussil’intervention de personnalités ayant prispart à la marche telles que l’ex-skieuseVreni Schneider, le comédien StefanGubser ou l’experte en communicationBéatrice Tschanz.Une personne sur trois touchéepar le cancerLa Ligue suisse contre le cancer entendmobiliser pour la marche au moins35000 personnes, soit le nombre depersonnes qui contractent un cancerchaque année en Suisse. Ce chiffre a beauêtre impressionnant, Markus Aerni estconfiant. «Le cancer touche beaucoup degens. Une personne sur trois sera atteintede cancer au cours de sa vie. Si l’oninclut les proches, c’est une bonne partde la population qui est concernée.»La marche de solidarité devrait permettreaux personnes directement ou indirectementconcernées d’exprimer leur sentimentface à la maladie, via des lettres oudes communications effectuées sur place.Une façon de parler d’une seule voixcontre le cancer.Manifestations pour le centenairede la liguePour l’action «En marche contre le cancer»,un pack à CHF 50.00 a été édité. Il comprend unecarte journalière CFF, un T-shirt et un don deCHF 20.00 en faveur de la lutte contre le cancer.Plus d’informations et inscriptions souswww.liguecancer.ch ou par téléphone au031 380 65 13.Autres actions:J Race against cancer: le 28 août 2010, 150 cyclistesamateurs franchiront le plus souventpossible le col du Gothard pendant 12 heures.J Klassik-Charity: concert caritatif animé par lecomique Massimo Rocchi au Théâtre de Bâle(le 4.9), au Casino culturel de Berne (le 18.9),au Centre de culture et de congrès de Lucerne(le 23.9.), au Casino de Lausanne (le 24.9.) età la Tonhalle de St-Gall (le 3.10.).J «Krebs-Schicksale»: le témoignage touchantde personnalités suisses ayant elles-mêmessouffert du cancer ou ayant accompagné desproches dans leur lutte contre la maladie(à paraître an avril 2010, disponible en librairieou sur www.liguecancer.ch).24


L’orange, couleur de la Ligue suissecontre le cancer et couleur de la solidarité:la marche en forme d‘étoile etla fête sur la Place fédérale à Berneseront des moments forts de l’annéedu centenaire.Photos: zvgSujet de l’enveloppedu jour d’émissionTimbre-poste spécialCentenaireLigue suissecontre le cancerVentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 4.3.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 4.3.2010Impressionoffset, en 4 couleurs;Bagel Security Print,Düsseldorf, AllemagneFormatsTimbre: 3328 mmFeuille: 195145 mm(4 rangées de 5 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,avec azurant optique,gommé mat, 110 gm²Dentelure13¾:12¾ConceptionMarco Trüeb, Allschwil (BL)Cachetdu jour d’émission25


Timbres-poste spéciaux Coutumes suissesLes traditions, bien plus qu’unpatrimoine culturelLes origines des traditions populaires suisses sont multiples: certainesdécoulent de mythes et de légendes, d’autres sont en lien avecdes événements historiques ou sont issues du quotidien des paysans.Bien avant l’apparition de la télévision, les fêtes de lutte, les concoursde jodel et autres combats de reines remplissaient unefonction sociale essentielle. La Poste Suisse célèbre les us et coutumessuisses en éditant quatre timbres spéciaux.C’est un paysage suisse typique: de vertesprairies s’étendent devant un sommetenneigé. Au premier plan se détache lasilhouette d’hommes et de femmesen costume traditionnel, parés de leursaccessoires et bijoux de fête. Au centrede la scène, deux hommes se tiennentpar la ceinture de leur culotte en toile dejute. Ils s’affrontent dans le cadre de latraditionnelle «lutte à la culotte». Lasciure virevolte, s’insinuant dans leursyeux, leurs oreilles et leur nez. Le publicest fasciné. A la fin du combat, le vainqueurdébarrasse les épaules de sonadversaire des quelques copeaux de boisrestants. Il est consacré «roi de la lutte»et obtient en récompense un animalreproducteur. Est-ce une scène destemps anciens tirée d’un tableau d’AlbertAnker ou de Ferdinand Hodler?La cithare à table dans le rapPas du tout. C’est une scène de la vied’aujourd’hui. On assiste en effet à unFête fédérale des costumes suissesFête fédérale de tirTous les timbres-postespéciaux ont une particularité:ils comportent unelégère impression en relief(tout à gauche, tout àdroite), un trou perforédans le timbre (2 e de gaucheà droite) ou sont imprimésavec une feuille argentée(2 e de droite à gauche).Photos: ImagePoint etswiss-image.ch26


véritable retour en force des traditionspopulaires. Aujourd’hui, diverses manifestationsconnaissent un franc succès:fêtes de lutte, fêtes d’alpage, sans oublierla musique folklorique. Depuis que legroupe «Oesch’s die Dritten» a remportéle premier prix de l’émission télévisée«Die grössten Schweizer Hits» avec sontitre «Ku-Ku-Jodel», le jodel est revenuà la mode. Même des genres musicauxnon traditionnels s’approprient deséléments du folklore. Ainsi, le rappeurzurichois Bligg, qui a reçu un triple disquede platine pour son album «0816»,intègre dans ses compositions la citharesur table, l’accordéon et le jodel.Apparu à la fin du 18 e siècle, le jodelpermettait initialement aux bergers demontagne de communiquer entre eux.Fête fédérale des tambours et fifresMêlant registre grave (voix de poitrine)et registre aigu (voix de tête), cettetechnique de vocalisation pouvait se faireentendre sur de longues distances.Les montées et les descentes d’alpage,ainsi que le « hornuss » font égalementpartie des traditions populaires directementissues du quotidien des paysans.Des origines diverses et lointainesBon nombre de traditions et de coutumesont une origine ancestrale. Certainesdécoulent de mythes et de légendes,ou de croyances fondées sur l’oppositionentre le bien et le mal.Ainsi, la tradition du «Chalandamarz»remonte à l’époque de l’occupationromaine. Chaque année le 1 er mars, dansles Grisons romanches, on avait ainsi ➔Centenaire de l’Association fédérale des yodleursSujet de l’enveloppedu jour d’émissionTimbres-poste spéciauxCoutumes suissesVentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 4.3.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 4.3.2010Impressionoffset (en 4 couleurs)avec impression,gaufrage à chaud,perforation à trous;Joh. Enschedé,Haarlem, Pays-BasFormatsTimbres: 3328 mmFeuilles: 195140 mm(4 rangées de 5 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,avec azurant optique,gommé mat, 110 gm²Dentelure13¾:14¼ConceptionMüller Lütolf, BerneCachetdu jour d’émission27


Aperçu des festivitésCentenaire de l’Association fédéraledes yodleursL’Association fédérale des yodleurs a été créée en1910 par des amateurs des coutumes suisses désireuxde préserver et de faire perdurer la traditiondu jodel, du cor des Alpes et du lancer de drapeaux.Cent ans plus tard, l’objectif de l’association restele même. En cette année anniversaire, une grandemanifestation aura lieu le 8 mai 2010, qui verraconverger vers Berne des participants de tous lescantons. Temps fort de la journée, une grandefête réunissant plus de 500 personnes aura lieu àla PostFinance-Arena. La manifestation, sorte degrande «fête d’alpage», se déroulera dans le cadrede l’exposition BEA/Cheval 2010.www.jodlerverband.chFête fédérale des costumes suisses2010 à SchwyzLa fête fédérale des costumes suisses a lieu tousles douze ans. La première édition en milieu ruralse déroulera du 4 au 6 juin 2010 à Schwyz. Elledébutera par une présentation de groupes locauxen habit traditionnel et aura pour point d’orgueune grande soirée de danses et de chants. Pourclore la manifestation,une cinquantaine de groupesen costumes venus de toute la Suisse défilerontsur l’aire du festival. Pendant ces 3 jours, les visiteurspourront découvrir dans des huttes en boisles us et coutumes et les spécialités suisses. Ilspourront également visiter le Musée des Chartesfédérales, le Forum de l’histoire suisse, et voir uneexposition de costumes historiques au Landesmuseum.www.trachtenfest2010.ch➔ pour habitude de chasser les mauvaisesprits. Aujourd’hui, on salue à cette datel’arrivée du printemps au son des clocheset des claquements de fouets. La traditionchrétienne du Carnaval remonte, elle,au 13 e siècle. Cette période précédantle Carême, pendant laquelle les gensfaisaient bombance, marquait la finde la «semaine des sept jours gras».Aujourd’hui, le Carnaval reste une périodede festivités même si l’on ne pratiqueplus guère le jeûne.D’autres us et coutumes sont liés à desévénements historiques ou sont d’originemilitaire. Ainsi, bien qu’il ne subsisteaucun témoignage écrit de cet événement,c’est après un incendie survenu en1405 que le marché aux oignons auraitvu le jour à Berne. Les Fribourgeois ayantvolé au secours des Bernois, ils auraientacquis le droit de venir vendre leursoignons dans le centre-ville de Berne le4 e lundi de novembre. La fête des tambourset des fifres serait, elle, d’originemilitaire. Dès la seconde moitié du 15 esiècle, ces instruments étaient utiliséspour entraîner les soldats à la marche etles guider au combat. L‘art traditionnelde battre du tambour et de jouer du fifredate du temps où les Confédérés servaientcomme mercenaires à l‘étranger.Les fêtes de tirPratiqué depuis plus de 500 ans, le tir deZurich est la coutume la plus anciennedu canton. Depuis 1450, des passionnésde tir se réunissaient pour des parties de tir libre. Les vainqueurs recevaient deprestigieux prix: bœufs, chevaux, gobeletsen argent. Imitant leurs idoles, les jeunes s’affrontaient dans des parties de tir sur les fontaines. Pour mettre fin aux débordements nocturnes qui s‘ensuivaient,le conseil municipal décida en 1503 de créer une manifestation officielle de tir pour garçons.Aujourd’hui encore, les fêtes de tir constituentle gros des quelque mille manifestations populaires qui se déroulentchaque année en Suisse. Dans tout Fête fédérale des tambourset des fifres 2010 à InterlakenDu 17 au 20 juin 2010, les meilleurs joueurs de fifreet de tambour de toute la Suisse s’affronterontdans une ambiance de franche camaraderie lorsde la fête organisée par l’Association Suisse desTambours et Fifres (ASTF). Tous les quatre ans,cette manifestation propose des concours, maisaussi des concerts en plein air. Elle se terminepar un traditionnel défilé. L’ASTF regroupe 181sociétés-membres et quelque 4500 joueurs detambours, fifres et clairons. Maintenu vivant enSuisse au fil des siècles, l’art du fifre et du tambourest devenu un style musical à part entière, uniqueen son genre.www.interlaken2010.chFête fédérale de tir 2010 à AarauOrganisée tous les cinq ans, la fête fédérale de tira eu lieu la dernière fois en 2005 à Frauenfeld.Cette année, la plus grande manifestation sportivede Suisse se déroulera du 18 juin au 18 juillet dansla région d’Aarau: à Suhr, Buchs, Lenzburg et àRupperswil, sur une aire provisoire spécialementaménagée pour l’occasion. Au total, ce sontquelque 2700 associations et jusqu’à 50000participantsqui prendront part aux épreuves de tir, aufusil (distance 300 mètres) ou au pistolet (25 et50 mètres). Le 4 juillet 2010, tout le monde seréunira à Aarau pour le grand défilé, sous la devise«tradition et originalité».www.aarau2010.chQuatre cartes auxcouleurs de la SuisseLes quatre timbres spéciauxmettant en valeur fêtes et jubilésprennent des allures de cartesillustrées: ils représentent desfêtes folkloriques en plein air, desdéfilés devant d’imposantes montagnes,des combats amicauxsuivis par des milliers de spectateurs.La Poste Suisse édite parallèlementdes cartes illustrées.Vendues uniquement par lot,elles accompagnent idéalementla série de timbres spéciauxrelatifs aux us et coutumes deSuisse. Une façon originaled’envoyer quelques lignes écritesde sa main.28


Timbre-poste spécial 550 ans Université de BâleUniversité de Bâle: retour sur 550 ans d’histoireLa plus ancienne université de Suisse a été créée à Bâleen 1460. Au fil de ses cinq siècles et demi d’existence, l’almamater de la cité rhénane s’est affirmée comme un pôle desavoir internationalement reconnu et apprécié. En cette annéecommémorative, l’université entend pleinement associerla population à ses festivités. L’événement sera aussi marquépar un timbre spécial de La Poste Suisse.L’université de Bâle (la photoen haut représente la partieancienne de l’université) seconsidère comme un pôle desavoir universel. Elle accueilleprès de 12000 étudiants dansses sept facultés.Photos: zvgLa création de l’Université de Bâle est dueà une initiative des bourgeois de laville, qui signèrent son acte de fondationen 1460, et l’inaugurèrent officiellementle 4 avril de la même année par unefête à la cathédrale. Première haute écolede Suisse, elle appartient égalementaux plus anciennes universités européennes.Son évolution, toujours marquéepar l’ouverture à la nouveauté, a su tirerparti des grandes avancées sociales etéconomiques de son temps pour assurerson propre renouvellement et pour faireavancer la recherche et l’enseignement.Tout l’éventail du savoirAujourd’hui, l’Université de Bâle se distinguetoujours par son développementpermanent et sa diversité sociale, professionnelleet intellectuelle. On sait ytrouver une haute qualité de formation,de recherche et d’innovation. L’Univer-Deux prix Nobel à BâleDe nombreuses personnalités de premier planont étudié et enseigné à l’Université de Bâle. On peut bien sûr citer Leonhard Euler, l’un des plus grands physiciens et mathématiciens dumillénaire, à qui a déjà été consacré un timbresuisse en 2007, ou, plus près de nous, le philosopheet poète Friedrich Nietzsche. L’Université s’enorgueillit aussi de deux prix Nobel de médecine,à savoir Tadeus Reichstein en 1950 etWerner Arber en 1978.


Sujet de l’enveloppedu jour d’émissionsité de Bâle se veut pôle de savoir universel,offrant l’accès au plus large éventailde disciplines.Un accent particulier est mis sur les disciplinestransversales comme les sciencesde la vie et la culture, par la concentrationdes compétences et la focalisationde la recherche. L’Université de Bâleaspire dans ce contexte à consolider saréputation à l’échelle mondiale, toutspécialement en ce qui concerne lessciences de la vie, un secteur économiquede première importance pour la régiontout entière.Dans ce souci permanent d’excellence,l’Université de Bâle s’assure par sesprestations de qualité un attrait et unecompétitivité uniques à l’échelle internationale.«Sous le signe du savoir»L’Université de Bâle crée du savoir àhaut niveau. A l’enseigne du slogan«Sous le signe du savoir», les professeurs,les chargés de cours et les étudiantss’engagent dans le dialogue avec lepublic. Toutes et tous entendent mettreen valeur l’enrichissement d’un savoirperpétuellement en mouvement, entissant un lien solide entre le passé,le présent et l’avenir. Les manifestationss’étendront tout au long de l’année(voir encadré). Le 550 e anniversaire del’Université de Bâle sera l’occasionde visualiser et de vivre les disciplinesacadémiques. Le vénérable établissementconcrétisera ainsi sa volonté permanentede populariser les fascinants bienfaitsde l’acquisition du savoir, et de renforcerainsi les liens entre la population etl’institution. L’ensemble des collaborateursde l’université entend, conformémentau slogan «Sous le signe dusavoir», bien faire comprendre que c’estbel et bien la connaissance qui nousfait avancer tous ensemble.Hans Syfrig, Université de Bâle2010 sous le signe de la fêteTout au long de l’année 2010, l’Université de Bâle commémorera son 550 eanniversaire à travers différentes manifestations, ouvertes non seulement auxmilieux académiques, mais aussi au grand public. Le coup d’envoi seradonné les 17 et 18 avril à Liestal, avec un grand «Marché du savoir» qui seral’occasion de vulgariser de manière intéressante et ludique différents thèmesscientifiques. Place ensuite, du 17 au 19 septembre à Bâle, à une grandefête des sciences. La fête s’étendra en outre aux cantons voisins, avec troisJournées de l’université à Porrentruy le 8 mai, à Soleure le 29 mai et à Aaraule 28 août. Le moment fort des commémorations sera le traditionnel diesacademicus du 26 novembre, qui en souvenir de l’acte inaugural de 1460 sedéroulera dans le cadre prestigieux de la Cathédrale de Bâle.Outre diverses autres manifestations, un certain nombre d’expositions et depublications jalonneront l’année. Informations détaillées sur www.550.unibas.ch.Timbre-poste spécial550 ansUniversité de BâleVentePhilatélie:dès le 25.2.2010jusqu’au 31.3.2011,jusqu’à épuisementdes stocksOffices de poste:dès le 4.3.2010,jusqu’à épuisementdes stocksValiditéillimitée dès le 4.3.2010Impressionoffset, en 3 couleurs;Bagel Security Print,Düsseldorf, AllemagneFormatsTimbre: 3328 mmFeuille: 195145 mm(4 rangées de 5 timbres)Papierpapier pour timbres blanc,avec azurant optique,gommé mat, 110 gm²Dentelure13¾:12¾ConceptionUrs Lieber etEnzo Granella, ZurichCachetdu jour d’émission31


Aperçu de l’offreJours d’émission des timbres-poste12.1.2010 et 4.3.2010Timbres-poste spéciaux 12.1.2010Cartes illustrées et timbres-poste 12.1.2010Centenaire du comité du Carnaval de BâleCHF 1.00 SpalentorCHF 1.00 RathausCHF 1.00 MünsterPapier pour timbresblanc, gommé matCentenaire du comité du Carnaval de BâleSet de 3 cartes illustrées«Fähre», «Käppelijoch»,«Münster» de CHF 0.60chacune et les 3 timbresse tenant de CHF 1.00(non collés)1550 911 uniquement WCHF 4.80Série*1550 150 W1550 550 CHF 3.00Série sur enveloppedu jour d’émission*1550 580 uniquement CHF 3.90Enveloppesans timbresdisponibledès le 5.1.20101550 700CHF 0.90Série deblocs de quatre1550 160 W1550 560 CHF 8.00Feuillede 15 timbres**(5 rangées horizontalesde 3 timbres se tenant«Spalentor», «Rathaus»,«Münster»)1550 111 W1550 511 CHF 15.00Timbre isolésur enveloppedu jour d’émission(3 enveloppes)1550 600 uniquement CHF 5.70Les cartes illustréesseront livrées avec lesarticles du 4 mars 2010.Elles ne sont paslivrées en abonnement.Œuvre graphique 12.1.2010Centenaire du comité du Carnaval de BâleLivret*1550 660 W1550 670 CHF 3.90Feuille de collection*1550 680 W1550 690 CHF 3.60* 3 timbres se tenantde CHF 1.00«Spalentor»,«Rathaus»,«Münster»** pas disponibles parsujet séparéImportant:Les abonné(e)s à la «Paire horizontale» recevrontune paire avec le bord gauche et une paire avecle bord droit. Les articles relatifs à ces timbresspéciaux seront livrés avec ceux du 4 mars 2010.Les demandes d’oblitération concernant le jourd’émission pourront être transmises exceptionnellementjusqu’au 4 avril 2010.Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission(2 enveloppes)1550 630 uniquement CHF 9.80Œuvre graphique «Centenaire du comité du Carnaval de Bâle» sur papier faitmain, signée et numérotée par l’artiste, tirage limité à 150 exemplaires. Dimensionsde la feuille 615290 mm, dimensions de l’illustration 495140 mm.1550 900 CHF 124.00L’œuvre graphique sera livrée le 4 mars 2010 (sans frais de port).32


Timbres-poste spéciaux 4.3.2010Timbre-poste spécial 4.3.2010Cent ans d‘aviation en SuisseCHF 0.85 Ernest FailloubazCHF 1.00 L’aviation civile moderneCHF 1.30 Geo ChavezCHF 1.80 L’aviation de tourisme et de sportPapier pour timbres blanc, gommé matCHF 0.85 Année internationale de la biodiversitéPapier pour timbres blanc, autocollantSérie sur enveloppedu jour d’émission1557 580 uniquement CHF 5.85Timbre isolé1556 150 W1556 550 CHF 0.85Bloc de quatre1556 160 W1556 560 CHF 3.40Timbre isolésur enveloppedu jour d’émission1556 580 uniquement CHF 1.75Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission1556 630 uniquement CHF 4.30Série1557 150 W1557 550 CHF 4.95Série deblocs de quatre1557 160 W1557 560 CHF 19.80Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission(4 enveloppes)1557 630 uniquement CHF 23.40Livret1556 660 W1556 670 CHF 1.75Feuille de collection1556 680 W1556 690 CHF 1.45Feuillesde 20 timbresCHF 0.85*1557 111 W1557 511 CHF 17.00CHF 1.00*1557 112 W1557 512 CHF 20.00CHF 1.30*1557 113 W1557 513 CHF 26.00CHF 1.801557 114 W1557 514 CHF 36.00Demi-feuillede 10 timbresCHF 1.801557 124 W1557 524 CHF 18.00* disponibles uniquementen feuillesentièresTimbre isolésur enveloppedu jour d’émission(4 enveloppes)1557 600 uniquement CHF 8.55Livret1557 660 W1557 670 CHF 5.85LégendeEnveloppesans timbresdisponibledès le 25.2.20101557 700CHF 0.90Feuille de collection1557 680 W1557 690 CHF 5.55W = non oblitéré(e)s = oblitéré(e)sEnveloppesans timbredisponibledès le 25.2.20101556 700CHF 0.90Feuillede 20 timbres1556 111 W1556 511 CHF 17.00Souvenir 4.3.2010Cent ans d’aviation en SuisseSouvenir«Cent ansd’aviationen Suisse»,multilingue(fr/de/it/en)1557 835 uniquement WCHF 16.5033


Aperçu de l’offreCommander c’est facile:au moyen du bulletin ci-joint!Timbre-poste spécial 4.3.2010Timbres-poste spéciaux 4.3.2010CHF 1.00 Centenaire Ligue suisse contrele cancerPapier pour timbres blanc, gommé matCoutumes suissesCHF 1.00 Fête fédérale des costumes suissesCHF 1.00 Fête fédérale de tirCHF 1.00 Fête fédérale des tambours et fifresCHF 1.00 Centenaire de l’association fédérale des yodleursPapier pour timbresblanc, gommé matTimbre isolé1554 150 W1554 550 CHF 1.00Bloc de quatre1554 160 W1554 560 CHF 4.00Série sur enveloppedu jour d’émission1559 580 uniquement CHF 4.90Timbre isolésur enveloppedu jour d’émission1554 580 uniquement CHF 1.90Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission1554 630 uniquement CHF 4.90Livret1554 660 W1554 670 CHF 1.90Feuille de collection1554 680 W1554 690 CHF 1.60Série1559 150 W1559 550 CHF 4.00Série deblocs de quatre1559 160 W1559 560 CHF 16.00Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission(4 enveloppes)1559 630 uniquement CHF 19.60Enveloppesans timbredisponibledès le 25.2.20101554 700CHF 0.90Feuillede 20 timbres1554 111 W1554 511 CHF 20.00Les Conditions générales de La Poste Suisserégissant l’achat des timbres et des articlesphilatéliques sont approuvées par le clientdès lors qu’une commande a été passée.Ces conditions, remaniées en octobre 2008,peuvent être commandées par téléphone (+41[0]848 66 55 44) ou par e-mail (stamps@post.ch).Elles peuvent aussi être consultées sur notre sitewww.poste.ch/philatelie/cg.Feuillesde 20 timbres1.00 Fête fédéraledes costumes suisses1559 111 W1559 511 CHF 20.001.00 Fête fédérale de tir1559 112 W1559 512 CHF 20.001.00 Fête fédéraledes tambours et fifres1559 113 W1559 513 CHF 20.001.00 Centenaire del’association fédéraledes yodleurs1559 114 W1559 514 CHF 20.00Timbre isolésur enveloppedu jour d’émission(4 enveloppes)1559 600 uniquement CHF 7.60Livret1559 660 W1559 670 CHF 4.90LégendeEnveloppesans timbresdisponibledès le 25.2.20101559 700CHF 0.90Feuille de collection1559 680 W1559 690 CHF 4.60W = non oblitéré(e)s = oblitéré(e)s34


Cartes illustrées et timbres-poste 4.3.2010Coutumes suissesSet de 4 cartes illustrées«Fête des costumes»,«Fête de tir», «Fêtedes tambours et fifres»,«Association desyodleurs» de CHF 0.60chacune et les 4 timbrescorrespondants deCHF 1.00 (non collés)1559 911 uniquement WCHF 6.40Timbre-poste spécial 4.3.2010CHF 0.85 550 ans Université de BâlePapier pour timbres blanc, gommé matTimbre isolé1555 150 W1555 550 CHF 0.85Bloc de quatre1555 160 W1555 560 CHF 3.40CataloguesZumsteinSuisse/Liechtenstein/ONU Genève 2010français/allemand1499 725CHF 35.00Timbre isolésur enveloppedu jour d’émission1555 580 uniquement CHF 1.75Bloc de quatresur enveloppedu jour d’émission1555 630 uniquement CHF 4.30Livret1555 660 W1555 670 CHF 1.75Feuille de collection1555 680 W1555 690 CHF 1.45Association suissede négociantsen philatélieSuisse/Liechtenstein/ONU Genève 2010français/allemand1499 787CHF 35.00Les cartes illustréesne sont pas livrées enabonnement.Enveloppesans timbredisponibledès le 25.2.20101555 700CHF 0.90Feuillede 20 timbres1555 111 W1555 511 CHF 17.00Les catalogues detimbres sont livrésuniquement en Suisseet au Liechtenstein.NOUVEAU: la livraisonest effectuée enfranchise de port.Produits spéciauxSet des timbres isolésde l’émission 1/2010Les timbres isolés/sériesde l’émission 1/2010du 12.1.2010 et du4.3.2010 sont disposéssur un carton A5 gratuitet protégés par uncellophane.1552 150 W1552 550 CHF 14.65Set des enveloppesdu jour d’émission1/2010Les enveloppes du jourd’émission avec la sériede l’émission 1/2010du 12.1.2010 et du4.3.2010 sont réuniesdans une enveloppegratuite.1552 580 uniquement CHF 20.05Livre annueldes timbres-postesuisses 20091513 830 W1513 831 CHF 66.00Série annuelle 20091514 320 W1514 820 CHF 57.20Bon pour les articlesphilatéliques871 399CHF 15.00Set annueldes enveloppes dujour d’émission 20091512 530 uniquement CHF 85.60Bon pour les articlesphilatéliqueset «extra»1429 901CHF 50.0035


Des œuvres miniatures en grand formatLivre annuel des timbres-poste suisses 200949 œuvres originales présentées dans un ouvrage richement illustréUn document d’un grand intérêt – publié en quatre languesUn magnifique témoin de notre époque – un cadeau idéalTimbres-poste suisses 2009Commandez dès maintenant le livre annuel au +41 (0)848 66 55 44ou via www.poste.ch/philashop.

More magazines by this user
Similar magazines