DOSSIER SPECIAL DOSSIER SPECIAL LUMIÈRE SUR ... - Joeuf

ville.joeuf.fr

DOSSIER SPECIAL DOSSIER SPECIAL LUMIÈRE SUR ... - Joeuf

le jovicienn° 61MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATION - JUILLET-AOUT-SEPTEMBRE 2004LUMIÈRE SUR…Le portage de repasDOSSIER SPECIALLPO, protégeons les oiseauxJEUNESSEProgramme pour cet été


RétrospectiveRETOUR SUR TROIS EVENEMENTS DE CES DERNIERES SEMAINESFÊTE DE L’ÉCREVISSE ET DE LA GRENOUILLECette année encore, pour sa 6 ème édition, la manifestation organisée par lacommission des fêtes et cérémonies a accueilli quelques milliers de personnesdans une ambiance des plus agréable.Le week-end a été rythmé par de nombreuses animations telles que les soiréesdansantes, concerts, concours de chanteurs amateurs, spectacles de danse…Une quarantaine de stands proposaient également des produits du terroir et del’artisanat, sans compter les nombreuses animations comme le quad et le châteaugonflable qui ont ravi les plus jeunes.Les gratins à base de cuisses de grenouilles et d’écrevisses, vendus par les bénévolesde la société de chasse la DIANE, ont fait un malheur. Plus de 600 plats ont étécommandés et les joviciens ainsi que les nombreux visiteurs des villes avoisinantesse sont régalés ! Les galettes de sarrasin aux écrevisses et aux grenouilles confectionnéespar les bénévoles de l’association «le soleil couchant» ont eu autant desuccès.Comme vous l’aurez compris, cette 6 ème édition aura été une grande réussite, alorspour tous les amateurs de cuisses de grenouilles et d’écrevisses, rendez-vous aumois de mai prochain !VISITES ET RÉUNIONS DE QUARTIERSComme chaque année, le Maire, accompagné des élus est venu à la rencontre desjoviciens dans leurs quartiers. C’était l’occasion de faire part au premier magistratde JŒUF des soucis quotidiens et de faire le point sur les engagements pris par lamunicipalité. Dans un souci de transparence à l’occasion des réunions publiques,André Corzani a présenté tous les travaux réalisés ou en cours à l’aide d’un supportmultimédia. Ainsi, les administrés ont pu se rendre compte du rythme de transformationpositive de notre ville.Retrouvez tous les travaux sur www.ville-joeuf .fr.BRADERIE 2004 : UN BEAU SUCCÈS !Comme à l’accoutumée, le premier lundi du mois de juin fut consacré à la grandebraderie.Cette année, sous un soleil de plomb et dans une atmosphère conviviale, plusieurscentaines de personnes ont investi la rue de franchepré, saisissant les bonnesaffaires proposées par les 130 commerçants sédentaires et non sédentaires.De la gastronomie au cosmétique, en passant par les bijoux, vêtements et mêmede l’artisanat péruvien, tout était mis en œuvre pour que les visiteurs, de plus enplus nombreux au fil de la journée, trouvent leur bonheur.Clients et commerçants, tous parlent d’une grande réussite. Rendez-vous l’annéeprochaine !- 2 -le jovicien • www.ville-jœuf.fr


EditoVisites et réunions de quartier : La démocratie en directeIl est maintenant de tradition que le mois de juin soit consacré, enparticulier, aux visites et réunions de quartier. Celui-ci n’a pas failli àla règle et a ma très grande satisfaction, aura permis des rencontres àplusieurs centaines de voix. Avec franchise, nous avons débattu, nousavons évoqué les projets, les ambitions pour notre ville.Quelle belle démonstration de vitalité démocratique et de confianceréciproque !Chacune et chacun a pu apprécier l’avancement des travaux importantsqui ont été réalisés cette année ou qui sont actuellement en cours et ce,dans tous les quartiers.Cette politique, que j’ai pu qualifier d’audacieuse, est conduite dans unsouci de grande rigueur budgétaire qui nous a permis de respecter unautre engagement d’importance : les impôts locaux n’ont pas connu d’augmentationdepuis longtemps !Dans un cadre plus contraint, les financements européens et d’Etat se réduisantfortement, nous allons poursuivre cet effort même s’il doit être cadencé différemment.Dans le prochain numéro du jovicien, nous aurons l’occasion de revenir en détail surces questions et j’évoquerai, entre autre aspect, l’important dossier de la constructibilitéet de l’avenir des sites industriels.Pour l’heure, à toutes et à tous, que vous partiez ou non, je veux tout simplementvous dire Bonnes Vacances !André CORZANIMaire de Jœufet Conseiller Général de Meurthe et MoselleEvénementsL'AGCS, QU'EST-CE QUE C'EST ?L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) est le cadre dans lequel s’élaborentles traités commerciaux internationaux pour les pays qui y ont adhéré. Il indiquequ’actuellement est négocié l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services).Celui-ci consiste à privatiser tous les services dans tous les secteurs à l’exceptionde ceux fournis dans le cadre du pouvoir gouvernemental (justice, police,défense). En revanche, le reste serait privatisable(santé, éducation, droits de propriétéintellectuelle, service de l’eau, recherche,bibliothèques, musées, etc…).Cela signifie, que dans un avenir plus oumoins proche, dans notre commune, la privatisationdes services municipaux pourrait ainsiêtre imposée, des subventions pourraient êtreinterdites si nous n’exigeons pas aujourd’huiun débat démocratique et public sur desquestions qui concernent le travail et la viequotidienne de nos concitoyens !Le conseil municipal, après en avoir délibéré le 24 septembre 2003 et statué àl’unanimité :• demande la diffusion immédiate des négociations en cours dans le cadre del’AGCS ;• demande l’ouverture d’un débat national sur l’AGCS impliquant la pleineparticipation des collectivités locales et des populations ;• prend position, en tant qu’assemblée élue, contre l’obligationqui lui serait faite de privatiser des services publics qu’elleconsidère devoir rester dans le domaine public ;• demande une suspension des négociations AGCS ;• se déclare « ZONE NON AGCS ».Un logo a été créé en faveur des villes « Zone Non AGCS » etest libre de droit. D’autres villes se sont déclarées hors AGCS,et l’utilisent déjà sur leurs documents d’information. La villede Jœuf l’utilisera prochainement sur le site Internet et auxentrées de la ville.FÊTE NATIONALE DU 14 JUILLET 2004Comme chaque année, la commission des fêtes et cérémonies organise la célébrationde la Fête Nationale du 14 juillet. La manifestation se déroulera sur 2 jours.LE MARDI 13 JUILLETA partir de 17h00 : ouverture des stands (restauration, artisanat, manèges pourenfants, auto-tamponneuses, pêche aux canards…)A partir de 21h00 : la soirée sera animée par Tony COLLINS à la salle François deCurel et un disc-jockey prendra place derrière les platines dans le parc Curel. Dès23h00, le feu d’artifice illuminera le ciel au-dessus de la ville de Jœuf.LE MERCREDI 14 JUILLETA 11h00 : commémoration au monument aux morts, place de l’Hôtel de ville,suivie d’un vin d’honneur à la Mairie.L’après-midi, à partir de 14h00 : ouverture des stands et grand bal en plein airdans le parc Curel.Menu du mercredi 14 juillet, à partir de 12h00 :Tomate-MozzarellaMagret de canard sauce champignons et sa garnitureSalade-FromagePoire pochée canelle-crème anglaise et glace vanilleLe prix du menu est fixé à 12 Euros.Pour toute réservation s’adresser à Mme Tourman au 03 82 22 20 60 aux heuresde bureau (sauf le mercredi après-midi) ou au 03 82 22 07 39 pendant les heuresde repas.La restauration sera assurée par l’ES Jœuf au foyer Mondon.Menu du mardi 13 juillet à partir de 19h00 :Melon jambon cruDemi coquelet rôti - fritesSalade- FromageMirabelles flambées sur glace vanillele jovicien • www.ville-jœuf.fr - 3 -


DossierESPÈCES MENACÉES : ET SI LES HIRONOS OISEAUX «COMMUN» SONT EN DANGER !Voici les beaux jours ! Avec le printemps, la municipalité a choisi de consacrer Les effectifs des oiseaux se raréfient en ville commeun dossier «sur les oiseaux». Thème d’actualité à plus d’un titre ! En effet, à la campagne. Aussi, le Muséum National d’Histoireles chiffres recueillis en 2003 par les ornithologues sont alarmants : sur Naturelle vient de tirer un signal d’alarme : en treize89 espèces d’oiseaux concernées, 27 d’entre-elles sont en diminution. Et ans, douze espèces d’oiseaux ont enregistré une baissedans notre région, les effectifs des hirondelles de fenêtres baissent de près de plus de 50 % de leurs populations. En Meurthe-etde80 %. Il est urgent d’assurer la protection des populations d’oiseaux. Moselle, l’hirondelle de fenêtre accuse une chute de plusCe dossier a pour objectif de vous sensibiliser au problème du déclin de de 80 %. Ainsi, printemps après printemps, les petitescelles-ci et de vous inciter à mettre en place des actions pour assurer leur messagères du soleil seraient moins nombreuses à venirpérennité. D’ailleurs, de nombreuses écoles et mairies se sont déjà mobilisées. nous retrouver. D’ailleurs, les comptages effectués par leA Jœuf, diverses actions sont prévues : installation de nichoirs et plantationsd’arbustes utiles aux petits volatiles. Agissons ensemble pour que les confirment cette diminution. De 4742 hirondelles deprogramme de Suivi Temporel d’Oiseaux Communs (STOC)hirondelles continuent à faire le printemps…fenêtre en 2001 on en recense seulement 2559 en 2002,soit une chute de 46 %. En 2003, la situation s’aggrave encore par unechute de 50 %, soit 1279 recensées. Ce déclin dépasse les 65 % sur lamoyenne des huit dernières années. C’est catastrophique ! Devant cettedésaffection, l’année 2002 a été déclarée «l’année de l’hirondelle».Pourtant en France, ces oiseaux (hirondelles et martinets) bénéficientd’un statut juridique qui fait d’eux des oiseaux intégralement protégés.Ce régime de protection est issu de la loi du 10 Juillet 1976 sur la protectionde la nature, repris aujourd’hui dans les articles du code de l’environnementet de l’arrêté ministériel du 17.04.1981, fixant la liste des oiseauxprotégés sur l’ensemble du territoire.Pour ces oiseaux (poussins ou adultes) sont interdits : la destruction, lacapture ou l’enlèvement,Pour les œufs ou les nids : l’enlèvement, la destruction ou la dégradation deleurs milieux.LIGUE PROTECTRICE DES OISEAUX : OISEAUX ET PATRIMOINE BÂTIAu niveau national, la Ligue de Protection des Oiseaux (L.P.O.) a pourbut la protection des oiseaux et des écosystèmes dont ils dépendent et enparticulier la faune et la flore qui y sont associées. Cette association a étécréée en 1912 pour mettre un terme au massacre des macareux moines enBretagne. Elle a pour mission de réaliser des études d’impact et des expertisessur les richesses naturelles. En parallèle, elle initie des enquêtes sur desespèces menacées et vulnérables. Chaque année, elle accueille des milliersd’oiseaux blessés dans ses Centres de Sauvegarde. Elle participe égalementà de nombreux groupes de travaux officiels sur la protection des espèceset des habitats, tant au niveau international, national, régional, que local.Elle est un acteur de l’éducation à l’environnement dans les régions. Aussi,elle propose au grand public comme aux scolaires : visites et expositionsde toutes sortes… Enfin, en sa qualité de représentant français de BirdLifeInternational, elle coordonne des enquêtes internationales, réalise des étudesscientifiques et ornithologiques pour que l’aménagement du territoirerespecte le patrimoine naturel.Devant les problèmes des espèces en voie de disparition les adhérents du PaysHaut se sont rassemblés pour créer le Groupe LPO Meurthe-et-Moselle Nord.Il est dirigé bénévolement par un Comité de pilotage accompagné de 8personnes et compte une centaine d’adhérents. A Valleroy, la LPO départementalea réalisé un «Jardin nature» de 2 hectares. Sur ce terrain, denombreux aménagements à la portée de tous sont présentés aux visiteursdans le but de rendre les jardins particuliers plus accueillants pour lesoiseaux. Des murs en pierres sèches, une mare, un verger, le jardin despapillons, un rucher et le jardin des enfants sont déjà terminés. Les alléessont bordées de haies, d’arbustes de notre région : cornouillers, fusains,bourdaines, nerpruns... Ce jardin situé entre Valleroy et les Baroches estouvert le 1er dimanche de chaque mois de 9 heures à midi. Une boursed’échange de plantes a eu lieu le 1 er mai 2004. Des sorties mensuelles «nature»sont également organisées régulièrement dans le secteur et des actionsponctuelles avec notamment les écoles, sont faites occasionnellementEnfin, des nichoirs, installés le long de sentiers aménagés, permettent auxenfants de découvrir les oiseaux de Lorraine.Aussi, les communautés de communes du Pays de l’Orne et du Pays deBriey ont-elles subventionné la construction d’une superbe «charreterie» àl’ancienne. De quoi être à l’abri, au sec et au chaud, pour les enfants desécoles qui viendront passer une journée dans ce jardin du bonheur.Bien évidemment, l’objectif de la LPO départementale est de faire connaîtrela nature, ses beautés et ses fragilités aux petits et grands. L’objectif étant ledéveloppement du partenariat pédagogique avec le Conseil Général sur lesecteur. D’ailleurs, un rucher pédagogique devrait bientôt voir le jour.A Jœuf, la Municipalité a pris contact avec Monsieur NAVROT, présidentvallerésien de la Ligue de protection des oiseaux, pour envisager diversesactions pour les oiseaux. Installation de nichoirs, plantation d’arbustesutiles aux petits volatiles…Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le Délégué du groupe :Claude NAVROT au 03.82.46.39.24.- 4 -le jovicien • www.ville-joeuf.fr


NDELLES NE FAISAIENT PLUS LE PRINTEMPS ?Toute personne victime d’une infraction s’expose donc à une amendepouvant aller jusqu’à 9146,94 euros et/ou une peine d’emprisonnementpouvant aller jusqu’à six mois (selon l’art. L 415-1 du Code de l’environnement).Il est donc interdit de porter atteinte aux hirondelles et aux martinetsainsi qu’à leurs nids et couvées.En effet, l’infraction la plus courante est la destruction des nids à l’occasionde travaux d’entretien des immeubles ou de réhabilitation de quartiersou, plus grave encore, par simple souci de propreté des façades. Aussi,les écoles et la population se mobilisent en engageant une démarchecitoyenne de sauvegarde de la nature et de l’environnement. Tropd’espèces d’oiseaux sont en voie de disparition ! Pensons à l’avenir denos enfants et préservons la planète.Aussi pour protéger ces oiseaux, des mairies et des écoles se sont mobiliséesen adoptant une démarche citoyenne. Des nichoirs ont été installéspour accueillir les hirondelles chassées par le ravalement de façades.Cette année, plusieurs écoles ont été sensibles à l’opération de sauvetagedes populations d’hirondelles initiée par la LPO. Et la semaine dernièreune démarche citoyenne a été entreprise, autour de l’opération desensibilisation des écoliers et de la population à Moineville, pourinstaller quatre nids d’hirondelles afin de les réintroduire dans lesvillages.A Jœuf, des nichoirs ont été installés au Centre associatif MichelWale et des arbustes plantés pour les petits volatiles en période denidification…Une chose est sûre : les oiseaux peuvent cohabiter avec l’homme,pour son plaisir, si toutefois il consent à partager son espace. Pourcela, il suffit d’aménager des gîtes directement dans le bâti lors de laconstruction ou de la modification d’une structure neuve ou ancienneafin de transmettre ce riche patrimoine aux générations futures..Toutes les idées sont alors réalisables !MESANGE CHARBONNIÈREPhoto : Fabrice Cahez / avec l'aimable autorisation de la LPOACCUEILLIR LES OISEAUX EN VILLEDes gîtes de toutes formes en pierres, tuiles, briques … peuvent être conçus dansles murs des bâtisses, à condition qu’ils soient hors de portée des prédateurs et deschats.Les hirondelles, fidèles messagères du printemps, reviennent chaque année d’Afriquenicher près des hommes. L’hirondelle de fenêtre accroche son nid de boue sousles encorbellements, les balcons, les avancées de toits ou aux encoignures… defenêtres !Photo : Christian Aussaguel / avec l'aimable autorisation de la LPODES ACTIONS FAVORABLESAUX OISEAUX DES VILLESIntégrer des parpaings ou des briques spécialement conçus pour l’accueil des oiseaux,lors de la construction d’un mur, installer des nichoirs spécifiques à chaque espèced’oiseau, poser des planchettes amovibles sous les nids d’hirondelles afin de retenirles déjections, tous ces aménagements sont faciles, peu onéreux et permettent àl’homme de partager son espace avec ce riche patrimoine collectif vivant que sontles oiseaux des villes.HIRONDELLE DE FENÊTREPhoto : Claude Nardin / avec l'aimable autorisation de la LPOPhoto : LPO / avec l'aimable autorisation de la LPOle jovicien • www.ville-joeuf.fr - 5 -


Lumière sur…LE PORTAGE DE REPASMis en place le 3 mars dernier par le Centre Communal d’Action Sociale de la ville de JOEUF, le service de portage des repas permetaux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie et aux personnes handicapées de pouvoir rester chez elles pourdéjeuner mais aussi dîner. Rencontre avec les instigateurs de cette action, l’équipe du CCAS de notre commune.Comment avez-vous pensé à un portage des repas à domicile ?Le Centre Communal d’Action Sociale sous l’impulsion de la municipalité et suiteà une demande des habitants de Jœuf, a mis en place un service de portage derepas à domicile 7 jours sur 7 pour les personnes âgées de plus de 60 ans nonautonomes et pour les personnes handicapées.André CORZANI, Maire de JOEUF, rappelle que «le portage des repas constitue l’undes piliers du maintien à domicile des personnes âgées et cela leur permet d’avoirune ouverture sur le monde extérieur et de créer du lien social».Qui prépare les repas et comment les commander ?Cette prestation est confiée au traiteur mancieullois «Les Chemins Gourmands»,qui travaille déjà en collaboration avec la ville de Briey. Les repas sont livrés àdomicile, entre 9h30 et 11h30 par le traiteur lui-même, Cyril CLAREN. Il suffit pourles bénéficiaires, de les réchauffer au four traditionnel ou au micro-ondes. Deuxrepas peuvent être commandés par jour, l’un pour le midi et l’autre pour le soir.Ce service fonctionne tous les jours y compris le dimanche et les jours fériés. Pourcela, rien de plus facile, il suffit de téléphoner au Centre Communal d’ActionSociale à la Mairie de JOEUF au 03.82.22.20.60 aux heures d’ouverture lundi,mardi, jeudi et vendredi de 9h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h."le portage des repas constituel’un des piliers du maintien àdomicile des personnes âgées"Quels sont les tarifs pour un repas à domicile ?Le prix de revient d’un repas au tarif plein est de 9,60Euros.Les personnes âgées de plus de 60 ans non autonomeset les personnes handicapées peuvent bénéficier d’uneaide financière de la ville et du Conseil Général souscertaines conditions de ressources et doivent résider demanière permanente sur le territoire de la commune.La liste des pièces à fournir pour l’obtention de cetteaide sera indiquée par l’équipe du CCAS. Le demandeurrecevra en retour un courrier lui indiquant l’acceptationou le rejet de sa demande.Ainsi, pour une personne seule, les ressources ne doiventpas dépasser 900 Euros par mois, pour un couple, 1 600Euros par mois.Le prix de revient d’un repas au tarif réduit est de 6 Euros(aide financière déduite).Combien de personnes utilisent cette prestation ?Ce service est en place depuis le 3 mars 2004 et concerneune dizaine de joviciens et joviciennes à ce jour. Certainespersonnes en bénéficient tous les jours, certains,uniquement deux à trois fois par semaine, ou d’autres encore uniquement ledimanche.Cette prestation peut-elle concerner d’autres catégories de personnes ?En effet, ce service ne concerne pas uniquement nos seniors, mais également tousles joviciens désireux de profiter d’un repas tout prêt à domicile, qu’ils soientcélibataires, étudiants, ou encore plusieurs à composer le cercle familial. Il suffitpour cela de contacter directement Cyril CLAREN aux CHEMINS GOURMANDS au03.82.21.48.20.- 6 -le jovicien • www.ville-jœuf.fr


JeunessePROGRAMME ÉTÉ 2004L’équipe du service jeunesse et de l’A.I.E.M. a concocté un programme varié, adapté aux goûts de chacun : activités ludiques etsportives seront proposées tout au long des mois de juillet et août aux jeunes joviciens entre 13 et 25 ans. Des programmes ontété distribués dans les collèges de la ville, une information est parue dans la presse locale.Tout d’abord, 15 jeunes participent à un chantier-jeunes, ce qui leur permetd’autofinancer un séjour en Espagne (Costa Brava) du 25 au 31 juillet. RenzoCIALFI, Michel PANEBIANCO et Stéphane MILIADO (animateur BAFA supplémentairepour cet été) accompagneront le groupe.Ensuite, sera organisé, uniquement pour les filles un mini-séjour de 3 jours aumois d’août à la Madine. Il sera autofinancé par un chantier-jeunes en lien avecles comités de quartiers pour l’embellissement de la ville. Les filles peuvent d’oreset déjà s’inscrire, attention les places sont limitées à 8 !Des activités payantes à la journée sont proposées (maximum 16 jeunes par activité) àdes dates précises :• Pêche à Boismont le 8 juillet• Acrobranches à Serry (parcours acrobatique en forêt) le 12 juillet• Tir à l’arc à Serry le 12 juillet• Quad à Serry le 12 juillet• Paintball à Veckring le 15 juillet et le 19 août• Escalade à Audun-le-Tiche le 5 août• Equitation à Mancieulles (atelier autour du cheval, gymnastique acrobatique,balades en forêt) le 12 août• Spéléologie à la frontière luxembourgeoise (date non définie)Tous les jours, en collaboration avec les associations sportives, des activités ontlieu dans les quartiers et notamment à Génibois et à Ravenne, qui disposent desinfrastructures nécessaires.Elles réuniront les jeunes intéressés par le basket (proposé par Laïd BENYAGOUB etPatrice GŒURIOT), le street-hockey ou la boxe française (avec Stéphane MILIADO).Les inscriptions se font sur place et sont gratuites.Enfin, des activités inter-quartiers verront le jour et regrouperont des sportscomme le football, le volley, la piscine et le badminton. Une petite participationfinancière sera demandée pour certaines activités.Les inscriptions se prennent au service jeunesse 03.82.22.53.46 ou à l’A.I.E.M.(installée depuis peu dans les locaux de la MJC) au 03.82.22.39.34.JEUNES DE JOEUF : DU CONTACT À L’ACCOMPAGNEMENT VERS LA CITOYENNETÉL’A.I.E.M. (Association d’Information et d’Entraide Mosellane) est le nouveaupartenaire de la ville pour développer une politique d’animation en directionde la jeunesse jovicienne. Elle travaille en collaboration avec le service jeunessede notre commune.A ce titre, Renzo CIALFI, que vous connaissez déjà, est le nouvel animateur del’A.I.E.M., mis à disposition par la ville de JOEUF. Le second est Michel PANEBIANCO,éducateur sportif de l’A.I.E.M., que vous avez peut-être déjà rencontré.L’équipe du service jeunesse, désormais étoffée, vise à mettre en place desactivités vers l’autonomie et la citoyenneté ainsi que les besoins non couverts desjeunes joviciens de 13 à 25 ans.le jovicien • www.ville-jœuf.fr - 7 -


210609071508Les rendez-vous joviciensMAIRIE : HORAIRES D’ETELa Mairie sera ouverte au public du 21 juin au 11 juillet et du 16 août au 3 septembre 2004, de 7h30 à 12h et de13h30 à 17h.Pendant la période du 12 juillet au 13 août 2004, la Mairie sera ouverte de 7h à 12h et de 12h45 à 15h.AVIS D’ENQUETE PUBLIQUEL’Etablissement Public Foncier de Lorraine a présenté une demande afin d’obtenir l’autorisation et la déclarationd’intérêt général pour la réalisation d’un itinéraire de promenade sur les berges de l’Orne de Moinevilleà Rombas, au titre du code de l’environnement. Ces travaux sont soumis à une enquête préalable qui sedéroulera dans les mairies, dont celle de JŒUF. Un commissaire-enquêteur se tiendra à disposition du publicen mairie le vendredi 9 juillet 2004 de 14h 30 à 17h.CONCOURS BALCONS ET JARDINS FLEURISLe jury communal, composé des membres de la commission environnement et cadre de vie, passera lapremière quinzaine de juillet dans toutes les rues de la ville pour sélectionner les candidats qui participerontau concours. Toutes les personnes souhaitant participer sont invitées à venir s’inscrire en mairie.Les personnes résidant en habitation collective sont priées de bien vouloir préciser la situation de leur balconvue de l’extérieur. Bonne chance à tous !ICARE 2004Comme chaque année, Icare et ses montgolfières vous donnent rendez-vous le week-end du 15 août sur lesfriches centrales à Homécourt.CARTES D’IDENTITES ET PASSEPORTSLe service Etat-civil de la commune informe les administrés qu’ils doivent prendre leurs dispositions pour faireréaliser leurs papiers d’identité avant les vacances. Sachez que le délai pour cartes d’identité et passeport estde 6 à 8 semaines.MARCHES PUBLICSConformément à l’article 1er du décret du 7 janvier 2004 portant Code des Marchés publics, les entreprisesprestataires ou fournisseurs sont invités à consulter la liste des différents marchés en projet ou en cours sur laville de Jœuf, en consultant le site Internet de la ville : www.ville-joeuf.fr rubrique Marchés publics.PERISCOLAIRENouveauté : L’accueil périscolaire pour les enfants de 3 à 6 ans débutera dès septembre sous la tutelle de VillePlurielle. La ville continue à gérer le périscolaire pour les enfants scolarisés dans les classes élémentaires.Pour l’ensemble des enfants, l’accueil est prévu dès 7h (petit déjeuner) avec accompagnement à 8h30 àl’école, puis prise en charge de 11h30 à 13h30 (repas midi + activités), et de 16h30 à 18h après l’école.Un dépliant détaillant les modalités d’inscription et les tarifs est disponible en Mairie de Jœuf. Les inscriptionss’effectueront fin août à l’école de Ravenne.MULTIMEDIA POUR TOUSL’association «L’image en nombre» s’installe dans les nouveaux locaux du «Centre associatif Michel Wale» àArly. Robert Jung vous attend pour des activités multimédia ainsi que l’initiation aux nouvelles technologies(Internet, montage vidéo, photos numériques,…) du 1 er au 24 juillet et du 9 au 28 août. Venez nombreux !Pour plus d’informations, contactez Robert au 06 76 35 25 92.LE RECENSEMENT DES PERSONNES FRAGILESLa ville de Jœuf établit un fichier des personnes qui seront systématiquement et prioritairement contactéesafin de vérifier leur besoin d’aide, de soutien, de visite et de secours en cas de déclenchement par le Préfetdu plan départemental d’alerte canicule.Toutes les personnes qui le souhaiteraient peuvent se faire connaître dés à présent auprès du CCAS de la ville(03 82 22 20 60) en communiquant les données permettant de les identifier et de les joindre.- Nom et prénom- Adresse et téléphone- Personne de l’entourage à prévenir en cas d’urgenceLes personnes concernées par ce recensement sont :- Les personnes adultes handicapées- Les personnes âgées de plus de 65 ansQui vivent seules ou isolées familialementQui présentent des difficultés à se déplacerQui relèvent de l’intervention d’un service de soins infirmiers à domicile, d’un service d’hospitalisation àdomicileQui résident dans un logement mal adaptée (mal ventilé, sans ascenseur)PROCHAINE PARUTION DU JOVICIEN : LE 4 OCTOBRE 2004Pharmacies de garde (sous réserve de changements)JUILLET 2004Week-end du 3 et 4 juilletPharmacie HOUARD14 rue des Martyrs - AUBOUE03 82 22 23 03Week-end du 10 et 11 juilletPharmacie GENEVE9 rue Mine - MONTOIS LA MONTAGNE03 82 45 14 87Week-end du 17 et 18 juilletPharmacie TINTIGNER48 rue de Franchepré - JŒUF03 82 22 23 03Week-end du 24 et 25 juilletPharmacie KLEIN1 place Maréchal Foch - HOMECOURT03 82 22 36 02AOÛT 2004Week-end du 5/6 juin et 31 juillet/1eraoûtPharmacie DRUX76 rue de Franchepré - JŒUF03 82 22 28 62Week-end du 7 au 8 aoûtPharmacie MIGNOT26 rue Gambetta - STE MARIE AUXCHÊNES03 87 61 90 23Permanences des organismes sociauxEn mairie :- Logement : permanence de Mme BERG, adjointe à l’habitaturbanismele mercredi de 10h à 12h.- Retraite : 3 ème vendredi du mois de 10h à 12h (CRAM)- Mineurs retraités : 1 er et 3 ème mardi du mois de 09h30 à 11h.- Retraités CFDT : permanence aux Cités Basses : les vendredisde 14h à 16h.- Inspection du travail : 1 er mardi du mois de 10h à 12h.- Permanences d’André Choisel, 1 er adjoint aux affaires sociales etde Xavier Kompa, directeur du CCAS, les mercredis de 9h à 12h.- CCAS : ouvert le lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h30 à 11h30et de 13h30 à 15h00.Permanences de la CAF :Vendredi 9h-12h et 13h30-16h à Ville Plurielle à HOMECOURT.Permanence des assistances sociales au Centre médico-socialde JœufLes Mardis 9h-11hLes Jeudis 14-16hNuméros utiles• POMPIERS 18• POLICE 17• COMMISSARIAT 03 82 47 14 80• MAIRIE 03 82 22 20 60• CENTRE ANTI-POISON03 82 22 36 36• HOPITAL DE GENIBOIS03 82 47 53 53• HOPITAL MAILLOT03 82 47 50 00• APPEL DES MALADES03 82 47 30 30• EDF-GDF 03 82 22 30 22• SNCF 03 82 22 25 24• CENTRE MEDICO-SOCIAL03 82 22 10 70• ANPE 03 82 46 22 60• HOMEGAL 03 82 47 11 00pépinière d’entreprises à Homécourt• SIRTOM 03 82 20 22 00(ordures ménagères et objets encombrants)• SECRETARIAT SERVICES TECHNIQUESmairie de Jœuf 03 82 22 92 28• LUDOTHÈQUE LE PETIT PRINCEVille de Jœuf 03 82 22 11 01• BIBLIOTHÈQUE-MÉDIATHÈQUE LES FORGESVille de Jœuf 03 82 22 79 58• LA BALISE (ancienne école d’Arly - Jœuf)03 82 22 39 34Week-end du 14 et 15 aoûtPharmacie KLEIN1 place Maréchal Foch - HOMECOURT03 82 22 36 02Week-end du 21 et 22 aoûtPharmacie KLUSKA13 r Carnot - HOMECOURT03 82 22 00 63Week-end du 28 et 29 aoûtPharmacie DE MOUZON et MARING4, rue Raymond Mondon - BRIEY03 82 46 03 91SEPTEMBRE 2004Week-end du 4 et 5 septembrePharmacie DELOOS35 r Commerce - JOEUF03 82 22 24 33Week-end du 11 et 12 septembrePharmacie EVRARD8 rue Léon Winsbach - BRIEY03 82 46 25 06Week-end du 18 et 19 septembrePharmacie THOMAS2 rue du Colonel Fabien - AUBOUE03 82 22 23 61Week-end du 25 et 26 septembrePharmacie KOSCHER9 rue de l’hôtel de ville JŒUF03 82 22 38 40Administration et rédaction : Mairie de JŒUF - 03 82 22 20 60Design : agence piKto - 03 82 22 95 15Photos : Mairie de JŒUFImpression : GRAPHI 3 - 03 82 22 79 44Tirage à 3500 exemplaires

More magazines by this user
Similar magazines