Reptilia, Chelonii, Testudinidae - Association du refuge des tortues

lerefugedestortues.fr
  • No tags were found...

Reptilia, Chelonii, Testudinidae - Association du refuge des tortues

Note sur la reproduction en captivitéde Cinixys rongée, Kinixys erosa (Schweigger, 1812)(Reptilia, Chelonii, Testudinidae)DAVID MANCEAU, JÉRÔME MARANRésumé : Un groupe de Kinixys erosa constituéd’une femelle et de trois mâles est élevé dans unmême terrarium. Dans la nuit du 13 au 14 septembre2007, la femelle a pondu douze œufs déposésdans un trou qu’elle a creusé à l’aide de ses pattesarrière. Les œufs ovales et à coquille dure mesurententre 37 et 40 mm de long pour une largeur de 34 à37 mm, une hauteur comprise entre 31 et 33 mm etpèsent de 25 à 28 grammes. Ils sont répartis danstrois couveuses paramétrées distinctement. Surdouze œufs, un seul est arrivé à terme. La jeune tortuea éclos après 152 jours d’incubation. À sa naissance,le juvénile mesure 36 mm de long pour unelargeur de 32 mm, une hauteur de 19 mm et pèse17 grammes. Son alimentation distribuée quotidiennementest constituée de vers de terre, foie de génisse,banane, champignon, mangue, tomate,courgette, pissenlit, trèfle et endive.Mots-clés : Kinixys erosa, Testudinidae, reproduction,captivité.auteurs (D.M.) qui se consacre depuis un certainnombre d’années maintenant à l’élevage de plusieursespèces de tortues terrestres du genre Kinixys.Ses efforts ont récemment abouti à lanaissance d’un Kinixys erosa. Cette réussite estd’autant plus méritante que la reproduction de laCinixys rongée en captivité est rare ou du moinspeu documentée (Blackwell, 1966 ; Brown &George, 1994 ; Harvan, 2007 ; McKeown, 1998 ;Vetter ; Woods). Cette note fait état des conditionsde maintenance et de reproduction d’un groupe deKinixys erosa en captivité.2. Méthode2.1 Spécimens étudiésLe groupe d’élevage se compose d’une femelle etde trois mâles dont deux à peine matures. La femellea été acquise en décembre 2002, le mâleadulte en décembre 2003 et enfin les deux petitsmâles en juin 2006. Les dimensions et le poids dechaque spécimen sont reportés dans le tableau 1.de long, 0,95 cm de profondeur et 0,50 cm de hauteur.Il est constitué d’agglomérés enduits de deuxcouches de vernis marin et recouverts d’unebâche à bassin appliquée au sol et remontant surles côtés. La façade est en plexiglas. Le substratest composé d’un mélange de deux à trois centimètresd’épaisseur de tourbe, de terreau etd’écorce de pins. L’ensemble est recouvert sur untiers de la surface par de la mousse de forêt. Lazone aquatique proposée aux tortues est profondede trois centimètres et mesure 0,45 m de long sur0,36 m de large. La température de l’eau oscilleentre 25 °C le jour et 20 °C la nuit. Une lampe infrarougeblanche de 100 watts ainsi qu’un spot de 60watts suffisent à chauffer l’ensemble du terrariumen demeurant allumés de 9 heures à 19 heures.Pendant les premières années, le chauffage du terrariumdes Cinixys rongées était assuré par uncâble chauffant enterré dans le substrat. Par lasuite, ce câble a été remplacé par des spots. Cechangement provoque une plus grande activitédes tortues. La luminosité est plus importante quedans le précédent terrarium ainsi que dans leur habitatnaturel (forêt tropicale). Néanmoins, les tortuesont toujours la possibilité de se cacher sousla mousse ou dans les abris mis à leur disposition.L’hygrométrie oscille entre 80 et 100 %. Elle estassurée par de fréquentes vaporisations d’eautiède. Ces conditions demeurent identiques toutau long de l’année. Pour l’instant, aucune variationd’humidité ou de température n’est effectuée encours d’année.Dossières et plastrons des adultes : De gauche à droite : femelle, mâle n° 3, mâle n° 2 et mâle n° 1.1. IntroductionDans un précédent article paru dans la revue Chéloniens,les auteurs de cette note ont rapporté lesconditions de maintenance en captivité d’un couplede Kinixys erosa (Maran & Manceau, 2006). Ces informationsémanaient du travail de l’un des deux2.2 Conditions d’élevageÀ leur arrivée dans l’élevage, toutes les tortues bénéficientd’une période de quarantaine de six moisà un an durant laquelle chaque spécimen est isolé.Une fois cette période passée, les Cinixys rongéessont réunies dans le même terrarium qui mesure 3 mTableau 1 : dimensions (en millimètres) et poids (en grammes) des spécimens étudiés.46 • Chéloniens 11 • septembre 2008Chéloniens 11 • septembre 2008 •47


avec ses membres antérieurs jusqu’à former une cuvettetout en reniflant régulièrement le substrat. Pendantdeux mois, ces tentatives sont vaines etn’aboutissent à aucune ponte. La femelle continuequand même à s’alimenter. Un câble chauffant a étéinstallé au fond de la caisse servant de pondoir. Dèslors, le substrat, en plus d’être humide et chaud ensurface, devient également chaud en profondeur. Le13 septembre 2007, soit quatre jours après cettemodification, la femelle creuse une cavité à l’aide deses membres antérieurs. Cette première étapeachevée, elle pivote sur elle-même et entame lecreusement de la chambre de ponte en s’aidantcette fois-ci de ses membres arrières. La Cinixys rongéey dépose 12 œufs et rebouche le nid. Le creusementdu nid a débuté à 17h 00 et s’est poursuivijusqu’à 00h 30. Les œufs ovales et à coquille duremesurent entre 37 et 40 mm de long pour une largeurde 34 à 37 mm, une hauteur comprise entre 31 et 33mm et pèsent de 25 à 28 grammes (voir tableau 2).3.4 IncubationLes œufs ont été déterrés et placés immédiatementdans trois incubateurs paramétrés différemment.- L’incubateur n° 1 : bain marie simple, températureconstante à 29 °C, hygrométrie à saturation, Vermiculite®humide et œufs enterrés sur un tiers.- L’incubateur n° 2 : incubateur à bain marie maisavec une hygrométrie contrôlée à 70-80%, températureconstante à 29 °C, Vermiculite® humide etœufs enterrés sur un tiers.- L’incubateur n° 3 : même aménagement que pourl’incubateur n° 2 mais de l’eau est versée dansl’aquarium intérieur et les œufs sont placés dans unpot de terre rempli de tourbe. Les œufs sont couvertsde feuilles mortes. La tourbe qui absorbe l’eau estdonc toujours humide. La température est de 30 °Cle jour et 28 °C la nuit sur des périodes égales de 12h.3.5 ÉclosionSur les douze œufs placés en couveuse, un seul (lenuméro 4) arrive à terme dans l’incubateur n° 1. Lajeune tortue est éclose après 152 jours d’incubation.Les autres œufs ne sont pas embryonnés. Certainsont explosé alors que d’autres ont pourri. Il està noter que l’épaisseur des coquilles n’est pas identiquesur tous les œufs. Le 16 février 2008, le nouveau-néperce sa coquille à l’aide de sa caroncule. Ilsort de l’œuf deux jours après affublé d’un sac vitellinde taille importante qui a été résorbé en douze jourssans que le juvénile ne se soit alimenté. À son éclosion,la jeune tortue très vive mesure 36 mm de longpour une largeur de 32 mm, une hauteur de 19 mmet un poids de 17 grammes.Incubateur n° 1. Incubateur n° 2.Tableau 2 : Dimensions (en millimètres) et poids (en grammes) des œufs.Incubateur n° 3 sans les feuilles qui recouvrent les œufs.Eclosion : Deux jours après avoir commencéà percer la coquilleSac vitellin : Un jour après l’éclosionDeux jours après l’éclosion50 • Chéloniens 11 • septembre 2008Chéloniens 11 • septembre 2008 •51


vendre) pour leur travail éditorial. David Manceau tientà remercier particulièrement le groupe d’élevageKinixys de la FFEPT (Fred, Marc et Sandrine) sansoublier son épouse Cécile pour sa patience.Toutes les photos sont de David Manceau.Dix jours après l’éclosion3.6 Élevage du juvénileLe juvénile est maintenu sur un papier Sopalin®humide placé dans une boîte sans couvercle.Cette dernière est conservée dans l’incubateurdont la température varie entre 27 et 29 °C pourune hygrométrie à saturation. Il est baigné quotidiennementpendant trois minutes. La nourritureproposée est constituée de vers de terre, foie degénisse, banane, mangue, pissenlit, trèfle et endive.Le juvénile s’alimente pour la première fois le5 mars soit 18 jours après son éclosion et 6 joursaprès la résorption du sac vitellin. Ses premiersexcréments sont trouvés le 13 mars. Les donnéesconcernant l’évolution de sa croissance sont reportéesdans le tableau 3.À partir du deuxième mois, le juvénile est installédans un terrarium de 30 x 30 x 60 cm. Le substratest constitué d’une couche humide de 4 à 8 cm detourbe. Un quart de la surface est recouvert demousse de forêt et un autre quart de feuillesUn mois après l’éclosionmortes. Une grande écorce d’arbre sert d’abri. Unecoupelle d’eau est mise à sa disposition. Le chauffageest assuré 24h/24h par un câble chauffant de25 watts branché sur un thermostat à 25 °C au sol.Un spot de 25 watts allumé de 10h00 à 16h00 fournità la jeune tortue un point chaud de 35 °C. Elleest active principalement pendant la journée. Ellese déplace dans l’eau, s’alimente et profite des différentspoints chauds pour se thermoréguler. En revanche,la tortue cesse son activité la nuit venue endemeurant à demi enterrée dans la tourbe humidesous les feuilles mortes. ◗◗RemerciementsLes auteurs tiennent à remercier pour leur aide précieuseles personnes suivantes (par ordre alphabétique): Marc Asensio, François Chassain (Brest),Claude Nottebaert, Aline Turbin (Lille) sans oublierGhislaine Guyot Jackson (Tallahassee,USA), FrançoisCharles (Pavant) et Jean-Jacques Delaruelle (Mont-AuteursDavid Manceau : david.manceau3@libertysurf.frListe de discussion sur les Kinixyswww.group.yahoo/group/kinixys.Site internet du groupe d’élevage de la FFEPT :www.ffept.org/GEKJérôme maran : L’Association du Refuge des TortuesMairie de Bessières26, place du SouvenirF-31660 Bessières.Courriel : contact@lerefugedestortues.frReçu juin 2008, accepté juillet 2008.Bibliographie• Blackwell, K. 1966. Coital behaviour of the Africantortoise, Kinixys erosa. Brit. J. Herpet. 3(11): 289-290.• Brown, P. & George, W. 1994. Brief observations onhusbandry and rearing of two groups of Kinixy sp.Testudo 3(3): 49-53.• Harvan, M. 2007. The genus Kinixys. Radiata 16 (4) : 11-27.• Maran, J. & Manceau, D. 2006. Note sur la maintenanceen captivité de Kinixys erosa (Schweigger, 1812)(Reptilia, Chelonii, Testudinidae). Chéloniens n°3, 35-39.• McKeown, S. 1998. Forest hinge-backed tortoise(Kinixys erosa). Reptiles, 24-30.• Vetter, H. Schildkrötenlexikon Heft 21. Stachelrand-Gelenkschildkröte (Kinixys erosa).Stutz-Gelenkschildkröte(Kinixys homeana). 29 pages.• Woods, A. Kinixys erosa (Schweigger, 1812),a captive breeding experience.http://www.tortoise-trust.org/articles/erosa.html.Dossière : Deux jours après l’éclosionVingt et un jours après l’éclosionDeux mois après l’éclosionTableau 3 : Croissance du juvénile (dimensions en millimètres et poids en grammes).À l’âge de deux mois la jeune tortue est installée dansun terrarium composé d’une couche de tourbe humide.Le nouveau-né âgé de deux mois se nourrissantver de terre.52 • Chéloniens 11 • septembre 2008Chéloniens 11 • septembre 2008 •53

More magazines by this user
Similar magazines