Situation et devenir des agricultures familiales en Amérique ... - Agter

agter.asso.fr

Situation et devenir des agricultures familiales en Amérique ... - Agter

Tableau 1. L’agriculture dans l’emploi et le PNB, en fonction des grands ensembles régionaux latinoaméricainsEnsembles régionauxPopulation (en millionsd’hab)Actifs agricoles (en %)Agriculture dans le PNB(en %)Cône Sud 57 14 8Mexique et Brésil 255 27 10Amérique andine 100 28 33Caraïbes et Guyanes 35 33 32Amérique centrale 33 46 25Source: Robert Chapuis, Agriculture et Développement en Amérique Latine, Ellipses, 2002.Pour résumer un peu les données du tableauci-dessus, et au risque de paraître un peuschématique en gommant les disparités intrarégionales,on peut proposer une petitetypologie des situations agricoles dans lesgrandes sous-régions latino-américaines:−−−−Dans le Cône Sud, l’agriculture estdevenue une activité secondaire, aussi bienpar la main-d’œuvre qu’elle emploie quepar son poids dans l'économie. Laproduction a beaucoup augmenté depuis20 ans et la balance commerciale agricoleest excédentaire.Figure 1. La part de l'activité agricole dans les PNBlatino-américain: de fortes disparités entre les paysDans les deux “pays - continents”, le Brésilet le Mexique, la place de l’agriculture estencore importante dans la mesure où elleemploie environ un quart des actifs, maisson rôle économique dans la productiondes richesses diminue. La part del'agriculture dans les PNB est d'autantmoins importante que ces deux pays connaissent un secteur secondaire et un secteur tertiaireassez performants.Dans les Caraïbes et en Guyanes, l’emploi agricole représente toujours un tiers des actifs.L'agriculture reste peu productive, même si elle pèse lourd dans l'économie locale.Dans les Andes enfin, qui connaît une situation un peu intermédiaire, le secteur primaireemploie seulement un quart des actifs, mais l’agriculture reste essentielle car elle crée le tiers desrichesses.Toutefois, ces données sont à nuancer, car les disparités sont très importantes entre les pays. La partde l'activité agricole dans les PNB peut être multipliée par 10 en fonction des pays. La carte cidessouspermet d'illustrer ces disparités.Ce sont bien sûr les pays pour lesquels la part de l'activité agricole dans le PNB est plus importantequi comptent, en pourcentage, le plus grand nombre d'agriculteurs. Par exemple, pour la Bolivie, lamoitié des actifs travaillent dans le secteur primaire, et l'activité agricole représente 25% du PNB.De même, au Guatemala, qui compte le même pourcentage d'agriculteurs, l'activité agricolereprésente 35% du PNB. Au contraire, en Argentine, où seuls 10% des actifs travaillent dans lesecteur primaire, celui-ci ne compte que pour 5% du PNB.L'agriculture latino-américaine est largement tournée vers l'élevage. En effet, 36% de la surfaceterritoriale totale est occupée par l'agriculture au sens large, et les prairies et pâturages occupentAgricultures familiales en Amérique latine9MERLET, Michel; JAMART, Clara. [aGter]

More magazines by this user
Similar magazines