Cadrage prépa pro

des.pf

Cadrage prépa pro

La classe de 3 èmepréparatoire aux formationsprofessionnellesDocumentd’accompagnementpédagogiqueI- Le cadre réglementaireIl est défini par la circulaire n° 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO n°31 du 1 er septembre 2011Extraits :La présente circulaire a pour objet de définir un cadre national applicable à la classe de troisièmepréparatoire aux formations professionnelles ou troisième « prépa-pro ». Cette dernière est organiséedans le cadre de l'arrêté du 2 juillet 2004 relatif à l'organisation des enseignements du cycled'orientation de collège (classe de troisième) et bénéficie du complément de dotation attribuépour le traitement des difficultés scolaires importantes.(…)Il est proposé dans ces classes une globalisation d'une partie des horaires et un renforcementdes activités relatives à la découverte des métiers et des formations, afin de permettre aux équipespédagogiques la création de projets adaptés aux besoins des élèves. En outre, la troisième « prépapro», en offrant une deuxième langue vivante comme dans toutes les troisièmes, permet aux élèvesde ne pas limiter leurs vœux d'orientation aux seules spécialités dans lesquelles la seconde languevivante n'est pas exigée. Cette disposition assure également la réversibilité des parcours.Les classes « prépa-pro » (…) sont préférentiellement ouvertes en lycées professionnels. Ellespeuvent aussi être créées à l'initiative d'un ou plusieurs collèges constitués en réseau, en prenantappui sur les plateaux techniques des lycées professionnels ou des centres de formationd'apprentis (CFA) de proximité.1 – ObjectifsL'objectif de maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences au palier 3 estl'ambition première. Tous les moments de la formation y participent.La classe de troisième « prépa-pro » cherche à créer, chez des élèves scolairement fragiles, unedynamique nouvelle leur permettant de mieux réussir leur dernière année de 1 er cycle en s'appuyantsur des méthodes pédagogiques différentes, tout en mûrissant un projet de formation par ladécouverte de métiers relevant de différents champs professionnels. La troisième « prépa-pro » donne


II- Préconisations pédagogique pour la mise en œuvre desenseignementsLa mise en place de ces classes ne peut pas être le résultat d’une seule décision administrative.Il est nécessaire que les choix concernant les horaires globalisés, les activités de découvertesprofessionnelle et l’accompagnement personnalisé résultent d’un projet construit par uneéquipe d‘enseignants expérimentés et impliqués.Les préconisations ci-dessous s’appuient sur la grille horaires indicative en annexe de la circulairen° 2011-128. Le projet pédagogique conçu dans l’établissement peut conduire à de légèresmodifications de ces horaires à condition que le total soit inchangé.Enseignements obligatoiresFrançaisMathématiquesLV1, LV2Histoire-géographie-éducation civiqueSciences et technologieEnseignements artistiquesÉducation physique et sportiveDécouverte professionnelleAccompagnement personnaliséTotalHeures de vie de classeHoraire des classes detroisième « prépa-pro »4 h 304 heures4 heures3 heures4 heures1 h 303 heures6 heures (216 h annualisées)2 heures (72 h annualisées)32 heures10 heures annuellesII-1- Les programmes des enseignements.II-1- Programmes non adaptés.Français, mathématiques, sciences physiques, sciences de la vie et de la terre, technologie, artsplastiques, éducation musicale, histoire des arts et EPS : BO spécial n°6 du 28 août 2008.LV 1 et 2 : BO hors-série n°7 du 26 avril 2007 (volume 3) et BO n°32 du 13 septembre 2007II-1- Programmes non adaptés.PSE : BO n°38 du 21 octobre 2010.Histoire Géographie et Education Civique : BO du 29 mars 2012.Module 6 h : BO n°11 du 17 mars 2005II-2- Langues vivantes.L’enseignement de 2 langues vivantes est obligatoire en 3 e prépa pro.L’horaire global attribué pour ces enseignements en langue est de 4 heures hebdomadaires.Le niveau A2 est à valider pour le DNB : la langue est alors au choix de l’élève en concertation avecles enseignants concernés. Il est fortement préconisé de choisir une répartition 2h LVI -2h LV2.éventuellement 2,5 h LV1-1,5 h LV2.Il est envisageable d’apporter des compléments de formation en langue aux élèves intéressés par despoursuites d’étude dans les domaines du commerce ou de l’hôtellerie-restauration par l’intermédiairede l’accompagnement personnalisé.


II-3- Sciences et technologieLes sciences expérimentales : SVT ou PSE (DNB série professionnelle), les sciences physiques et latechnologie ont pour objectifs de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature, celuiconstruit par l'Homme ainsi que les changements induits par l'activité humaine. Il est nécessaire deconstruire un projet pédagogique en rapport avec les thèmes de convergence définis dansl’introduction commune aux disciplines scientifiques (BO spécial n°6 du 28 août 2008) :THÈME 1 : Importance du mode de pensée statistique dans le regard scientifique sur le mondeTHÈME 2 : Développement durableTHÈME 3 : ÉnergieTHÈME 4 : Météorologie et climatologieTHÈME 5 : SantéTHÈME 6 : SécuritéDes projets peuvent être aussi construits à partir des convergences présentes dans les grandesthématiques des trois programmes de la classe de troisième et l'on privilégiera des thématiques quipeuvent entrer en résonance avec les réalités vécues par les élèves polynésiens.Tableau synthétique des programmes des disciplines scientifiques :En classe de troisième, l’élèvemet en œuvre la démarchetechnologique pour conduireun projet, proposer dessolutions techniques etfinaliser sa démarche par uneréalisation collective.Contenus :Technologie PSE Sciences physiquesLe référentiel est organisé à Le programme de la classe departir de thématiquestroisième a pour objectifassociées à 2 interrogations : principal de structurer et dePourquoi, Comment ?développer les notionsPourquoi permet d'aborder les relatives à l'énergie, abordéesconnaissances scientifiques progressivement dans lesnécessaires à la compréhension classes antérieures :du sujet traité.- le concept de chargeComment permet de s'impliquer électrique permet d'introduire ladans une démarche active de notionproposition de solution.d'énergie électrochimique ;- Manger : pourquoi ? comment ? - l'étude de l'alternateur, en- Combattre les maladies illustrant la conversion deinfectieuses : pourquoi ?l'énergiecomment ?mécanique en énergie- Gérer sa sexualité : pourquoi ? électrique, permet d'aborder lacomment ?notion de- Le cycle de l’eautension alternative ;- Prévenir les risques de la vie - la gravitation et sacourante : pourquoi ?manifestation sur Terrecomment ?conduisent à la- Construire son projetprésentation de l'énergieprofessionnel : comment ? mécanique1. L’analyse et la conception del’objet technique2. Les matériaux utilisés3. Les énergies mises en œuvre4. L’évolution de l’objettechnique5. La communication et lagestion de l’information6. Les processus de réalisationd’un objet techniqueL’enseignement proposé doit induire une approche globale et cohérente des phénomènes appartenantau domaine des sciences et des technologies, ce qui permet leur meilleure compréhension et crée desliens entre les connaissances. Cela doit être une façon concrète de faire vivre le socle dans lequeld’ailleurs les trois disciplines concernées ne sont pas distinguées et qui contribuent de manièrecomplémentaire à l’acquisition des 3 e et 4 e compétences du socle commun.C’est pourquoi les trois disciplines doivent être abordées au travers de projets interdisciplinaires desciences et de technologie conçus par l’équipe d’enseignants. Ce sont les projets qui permettent dedéfinir la répartition horaire entre les 3 disciplines des 4 heures attribuées.


Plusieurs organisations peuvent être envisagées(Les tableaux ci-dessous ne sont donnés qu'à titre d'exemple. L'organisation doit être le résultat du projet conçuau sein de l'établissement)• Une plage horaire de quatre heures au cours de laquelle les professeurs interviennent ou passelon les semaines :H1 H2 H3 H4Séquence 1 PSE TECHNO SPCSéquence 2 TECHNO SPCSéquence 3 PSE TECHNO• Deux séances de deux heures placées deux jours différentsJour 1 Jour 2Semaine 1/4 SPC SPC TECHNO TECHNOSemaine 2/4 PSE PSE PSE TECHNOSemaine 3/4 SPC SPC SPC TECHNOSemaine 4/4 PSE PSE TECHNO TECHNO• Une distribution sur une partie de l'année pour permettre aux élèves de travailler sur unprojet (la plus pertinente mais qui suppose une concertation préalable de l'équipe)Sem 1 Sem 2 Sem 3 Sem 4 Sem 5 Sem 6 Sem 7 Sem 8 Sem 9 total moyennePSE 10 1,2 hSPC 10 1,2 hTECHNO 16 1,6 hActivitésproblématisationRéalisationÉvaluation de la productionRessources en lignes pour les projets scientifiques :http://ww2.ac-poitiers.fr/rnrtechno/www.planete-sciences.orghttp://www.sciencesalecole.org/http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=24803http://www.cea.fr/jeunes/espace_enseignantshttp://colleges.planete-tp.com/http://education.meteofrance.com/education/accueilRestitution de l'évaluationII-4- Les enseignements artistiquesLes enseignements artistiques regroupent sous une même étiquette les disciplines obligatoires ducollège : éducation musicale et arts plastiques pour un volume global de 1,5 h.Il n’y a pas de programme proprement dit pour cet enseignement sauf celui de l’ histoire des arts,puisque cet enseignement est évidemment concerné. Le contenu de l’enseignement artistique estfortement influencé par les épreuves du DNB série professionnelle et le lieu d’enseignement :Quand la classe est abritée par un LP, ces enseignements sont pris en charge- par des enseignants d’Arts appliqués, les contenus sont donc naturellement orientés vers leDesign, notamment de Communication visuelle (qui permet d’aborder facilement lesconstituants plastiques, couleurs, compositions, matières…), avec une forte dose de


éférences issues des arts visuels, d’autant que la 3ème prépa pro prépare en grande partie àune entrée en Voie Professionnelle.- Par un professeur de collège en complément de service au LP pour dispenser l’enseignementd’éducation musical.Quand la classe est abritée en collège, l’ « Enseignement Artistique » est pris en charge par desenseignants d’Arts Plastiques et d’éducation musicale de l’établissement. Ce sont plutôt lesprogrammes de 3° de collège qui font référence.Un horaire spécifique pour l’une des 2 matières peut être envisagé, si un projet pédagogique construitle justifie.II-5 - Les 216 heures de découvertes professionnellesL'horaires de découverte professionnelle est annualisé et comprend toutes les formes de découverteprofessionnelle : visites, stages d’initiation, séquences d’observationL'horaire hebdomadaire de découverte professionnelle dans l’emploi du temps de l’élève devient doncmodulable en fonction du nombre de séquences d’observation et de stages d’initiation effectués parcelui ci. Toutefois il est fortement conseillé de limiter le nombre de semaines de stage d’initiation à unmaximum de 3 semaines sur l’année complète.Cela représentera donc environ 5 heures hebdomadaires pour une semaine de stage et 4 heures pour2 semaines de stage.L’annualisation de cet horaire doit contribuer à la mise en place d’organisations répondant aux besoinsdes élèves pour la construction de leur projet d’orientation.Les compétences A, B, C et D qui figuraient auparavant dans le programme de découverteprofessionnelle en DP6 doivent être utilisées pour la conception des activités de découverteprofessionnelle en 3 e prépa pro :A. Découvrir et explorer des activités professionnellesB. Découvrir des organisationsC. Découvrir des lieux et des modalités de formationD. Participer à la réalisation de biens ou de services, en lycée professionnel ou en entrepriseLes équipes pédagogiques accorderont une attention particulière à l'organisation d'activités combinantl'acquisition de compétences dans au moins deux champs professionnels. Il est souhaitable de donnerune part égal à la découverte des professions du secteur primaire et secondaire et à celles du secteurtertiaire.II-6 - Les 72 heures d'accompagnement personnalisé.L’organisation des 72 h annuelle d’accompagnement personnalisé relève de l’autonomie desétablissements et doit répondre aux besoins des élèves afin de :- compenser d'éventuelles difficultés scolaires ou des déficits méthodologiques- consolider la construction de leur projet d'études.L’objectif principal doit être l’acquisition du socle au palier 3. C'est pourquoi des organisations sousforme d’ateliers liés à l’acquisition de compétences transversales sont à privilégier.Pour chaque atelier les compétences visées pour le socle commun seront identifiées etprécisées dans le volet pédagogique du projet d'établissement

More magazines by this user
Similar magazines