Views
2 years ago

Volume III - lettre n°44 - Association Deborah Guitel

Volume III - lettre n°44 - Association Deborah Guitel

Volume III - lettre n°44 - Association Deborah

POUR RECEVOIR CETTE LETTRE CHEZ VOUS. ECRIVEZ A deborah-guitel@club-internet.frTraduction Bernard Brajzblat sous le contrôle du Rav A.Sénior de CréteilChabbatth Choffetti im10 Septembre 2005Volume III – Lettre 445765 6 Eloul 5765Si par exemple, l'hôpital ne dispose que de nourriture tréfa, est-il permis de traverser unréchouth harabim (domaine public) pour apporter un repas cacher à un malade juif ou doit-ilconsommer la nourriture de l'hôpital ?En des temps plus anciens, nous aurions pu formuler la question de la façon suivante: "Si la seulenourriture dont on dispose est de la viande tréfa (non cachère), alors que les médecins prescrivent laconsommation de viande le Chabbath comme remède à une maladie grave, est-il permis d'abattre unanimal, de le saler et de le faire cuire uniquement pour empêcher le malade de consommer cette viandetréfa ?". Evaluons "les transgressions" commises dans les deux cas.לא תעשה D'un côté, nous avons le issour (interdiction) de consommer de la viande non cachère qui est(commandement négatif) et dont la transgression sans circonstances atténuantes est punie d'après la Torah de40 coups de bâtons. D'un autre côté, nous avons le issour de 'Hilloul Chabbath (transgression du Chabbath)dont la peine prévue par la Torah est la lapidation. Ainsi à première vue, nous pourrions estimer que,la sanction relative à la consommation de viande non cachère étant moins sévère que celle faisant suiteà la profanation du Chabbath, il serait préférable de consommer de la viande non cachère plutôt qued'enfreindre le Chabbath.Est-ce bien la hala'ha ?Pas exactement et pour les raisons suivantes. Nous rappellerons d'abord que pour cette question et pourbeaucoup d'autres liées au pikoua'h nefech (sauvegarde d'une vie) le Chabbath, il faut consulter une autoritéhala'hique compétente. Nous présentons ci-dessous les avis de différents Richonim (décisionnaires de la 1 èregénération 1200-1300), pour bien apprécier la variété des réponses possibles.Raavad : D'après le Roch 1 (qui cite le Raavad), il est permis d'abattre un animal pour les besoins d'unmalade, puisque dans ces circonstances, le Chabbath est דחוי ה (mis de côté) en ce qui concerne l'abattageet la cuisson. Cela laisse donc supposer qu'il est assour de nourrir le malade avec de la viande noncachère quand on peut le faire avec de la viande cachère, la transgression du Chabbath pour un maladeétant admise tandis qu'enfreindre le issour de נבילה (manger non cacher) reste interdit. C'est un conceptdifficile à comprendre, dans la mesure où le issour de consommer de la viande non cachère peutégalement être mis de côté dans un cas de pikoua'h nefech. Le pchath (l'explication) en est qu'un jour desemaine, on ne donnerait pas de viande tréfa au malade s'il est possible de lui fournir de la viandecachère et donc, quand le cas de pikoua'h nefech se présente le Chabbath, c'est bien le Chabbath quinous empêche de lui donner de la viande cachère et on pourrait par conséquent le transgresser pour luipermettre de manger cacher. 2

Volume 13-1 Mars 2011 - Association québécoise du cheval canadien
Volume III - lettre n°14 - Association Deborah Guitel
Volume III - lettre n°30 - Association Deborah Guitel
Volume III - lettre n°5 - Association Deborah Guitel
Volume IV - lettre n°4 - Association Deborah Guitel
Volume I - lettre n°41 - Association Deborah Guitel
Volume II - lettre n°24 - Association Deborah Guitel
Volume IV - lettre n°39 - Association Deborah Guitel
Volume I - lettre n°35 - Association Deborah Guitel
Volume II - lettre n°7 - Association Deborah Guitel
Volume V - lettre n°22 - Association Deborah Guitel
Volume V - lettre n°29 - Association Deborah Guitel
Volume IV - lettre n°11 - Association Deborah Guitel
Volume II - lettre n°15 - Association Deborah Guitel
Volume II - lettre n°4 - Association Deborah Guitel
Volume III - lettre n°47 - Association Deborah Guitel
Volume V - lettre n°14 - Association Deborah Guitel
Volume VII - lettre n°18 - Association Deborah Guitel
Volume XI - lettre n°24 - Association Deborah Guitel
Volume X - lettre n°38 - Association Deborah Guitel
Volume II - lettre n°12 - Association Deborah Guitel
Volume VI - lettre n°24 - Association Deborah Guitel
Volume IV - lettre n°30 - Association Deborah Guitel
Volume IX - lettre n°11 - Association Deborah Guitel
Volume V - lettre n°17 - Association Deborah Guitel
Volume IX - lettre n°45 - Association Deborah Guitel
Volume VII - lettre n°13 - Association Deborah Guitel
Volume VI - lettre n°15 - Association Deborah Guitel
Volume VI - lettre n°4 - Association Deborah Guitel
Volume X - lettre n°22 - Association Deborah Guitel