Views
2 years ago

DOSSIER DOCUMENTAIRE - Centre Inffo

DOSSIER DOCUMENTAIRE - Centre Inffo

D O S S I E R • A n a

D O S S I E R • A n a l y s e sles pays d’Afrique semblent avoirintégré l’idée qu’ils ont un lourdhandicap, mais que certains paysplus développés pourront les aider.Ils sollicitent les autres joueurspour qu’ils les assistent. Lesjoueurs qui représentent les États-Unis font tranquillement leurs estimationsprospectives et attendentque les joueurs du reste du mondeviennent leur faire des propositions,etc.Et à la fin du jeu, quand vientle moment de reprendre collectivementce qui a été compris, la listedes acquis est impressionnante.Chacun se rend compte qu’il aenregistré des informations aufil des années en écoutant lesinformations, en lisant le journal,et même en écoutant les professeurslorsqu’il était au lycée...Une méthode qui fait oublierqu’on apprendLe jeu est une méthode quirecrée un système de curiosité (voirencadré). Cet objectif est devenuune demande courante des commanditaires.Dans ce cas, le jeu estgénéralement un élément complémentaired’un processus de formation,qui intègre d’autres approches,plus classiques.Avec un public en situation deblocage par rapport au thèmeabordé ou par la situation d’apprentissageen général, on doitchoisir des jeux très ludiques outrès “implicants”, afin de placerl’apprenant le plus loin possible deses souvenirs scolaires. Mais ilconvient d’être très prudent dansla façon de les présenter ou de les“habiller”, afin que les apprenantsne pensent pas qu’on les considèrecomme des enfants.Ainsi, avons-nous proposédeux jeux à un groupe de damesétrangères en formation d’alphabétisation.L’un, pur jeu de société, contenaitdes petites boîtes emplies chacuned’une poudre odorante dontl’odeur était celle d’une fleur oud’un fruit exotique. L’animateur“Le jeu est une“méthode qui recréeun systèmede curiositéles a invitées à choisir chacune uneodeur qui leur rappelât leur enfanceet à tenter de la faire deviner enparlant aux autres membres dugroupe. Et c’est l’effet “petitemadeleine” qui a joué, commechez Marcel Proust. Replongéedans un souvenir d’enfance,chaque dame a eu tellement enviede nous le faire partager qu’elle afait des phrases en français, seulelangue possible commune. Elle setrompait, mais cela n’avait plusd’importance, elle avait oubliéqu’elle était à une session d’apprentissagedu français. Bienentendu, nous avions sorti les flaconsde senteur de leur boîte, carl’emballage aurait fait penser à unjeu d’enfant.Avec le même groupe, nousavons également utilisé des jeuxéducatifs sur l’alimentation équilibrée.Une autre façon de tenircompte de l’aspect interculturel deces groupes, et notamment du faitque le conte fait partie du fondculturel de la plupart des pays estd’utiliser pédagogiquement descontes ou des jeux créés à partird’un conte.Une méthode qui aide àchangerLe jeu est utile à plusieursniveaux pour accompagner lesindividus dans leur démarche dechangement. La plupart des jeuxqui aident au processus de changementsont conçus sur un modenon compétitif, afin de reproduirepar analogie les objectifs de travailen équipe projet de beaucoup d’entreprises.Le jeu de formation seraconçu et adapté selon le ou lesobjectifs visés. Il peut permettre de“voir que cela change”.Par exemple, au début d’unparcours ludique, sur le bateau quimenait 120 participants sur l’île dePorquerolles, nous avons distribuéà chacun la carte d’un personnagede jeu des 7 familles. Ce jeu inéditcomprenait des familles de diversesépoques qui avaient laissé leurempreinte sur l’île, périodeétrusque, empire romain, époquenapoléonienne... Chaque époqueétait représentée par des personnagestypiques : juristes, viticulteurs,marchands. Nous avonsdemandé aux participants de seregrouper le plus vite possible.Sans autres indications, et sansposer de questions, ce qui leur étaitpermis, ils ont recomposé, péniblement,vu leur nombre, desfamilles chronologiques. Ils étaienttrès fiers d’avoir réussi en quinzeminutes... et très désappointéslorsque je leur ai dit qu’ils devaientrecommencer, car je souhaitais unregroupement par type de métiersou fonctions (tous les viticulteurs,tous les marchands...). Dans ledébriefing du jeu, ils ont fait trèsfacilement le lien avec leur travail :ils enregistraient les commandeset les exécutaient sans prendre toujoursle temps d’observer si cettecommande, qui ressemblait à uneautre, était tout à fait la même ounécessitait un réflexion différente.Deuxième objectif qui peut êtreassigné au jeu de formation : “voirce que cela change... pour moi”.Cet objectif est souvent associé àd’autres, tels que :• analyser les compétencesnécessaires à la maîtrise de cechangement. Des jeux génériquesont été créés pour ce faire, commecelui intitulé “Et moi, et moi, etmoi" (Edilude - Permis de jouer).Leurs mécanismes sont adaptablesau secteur de l’entreprise endemande.• tester mes propres capacités.Il s’agit souvent de jeux desociété détournés ou de parcoursmulticompétences, à l’image del’expo “Jeux sur je” qui s’est tenuedurant huit mois à la Cité dessciences et de l’industrie de LaVillette, à Paris. Nous avions prisle parti de proposer des jeux desociété, choisis pour l’évidencedes compétences qu’ils mettaienten œuvre et pour le fait qu’en yjouant, on pouvait non seulementtester ses capacités à…, mais aussi52 A C T U A L I T É D E L A F O R M AT I O N P E R M A N E N T E N ° 1 9 1 • J U I L L E T - A O Û T 2 0 0 4 • C E N T R E I N F F O18

D o s s i e rles améliorer en observant les stratégiesgagnantes des autresjoueurs. Ainsi, des jeux de sociétécomme “Taboo”, “Unanimo” ou“Visionary” 4 aident à mesurer noscapacités à communiquer desinformations précises, à nousadapter à notre interlocuteur. Desjeux de coopération du commercecomme “Le gruyère” ou “Le jeudes pluies acides” 5 illustrentmieux que des discours l’intérêtde réfléchir et d’agir en coopération.Depuis peu de temps, lesentreprises acceptent que nous utilisionsdes jeux de société pourapprofondir ce thème des compétences,rendant ainsi les séancesde formation plus légères et toutaussi efficaces.• entraîner celles que je n’aiLa relation formateur-animateuret apprenantJ’ é v o q u e r a i s e u l e m e n tquelques éléments deréflexion sur les spécificités del’animation d’un jeu de formationavec des adultes.Le moment de jeu en lui-mêmene peut être dissocié de son amontet de son aval - sans lesquels il nepeut constituer un instrumentpédagogique. Dans le temps del’“avant-jeu”, le formateur a unrôle important de sélection du bonmécanisme. Il doit prévoir aussides temps de préparation assezlongs pour intégrer le jeu au processusglobal de formation. Dans letemps du jeu, il doit adopter unmode de relation très différent avecle groupe d’apprenants. Suivant lecas, il jouera le rôle de meneur dejeu, d’observateur, d’adjuvanttechnicien…Enfin, dans l’“aprèsjeu”,le formateur reprend son rôletraditionnel pour aider à l’analyseet au transfert des acquis à la situationprofessionnelle. Toutefois, ildoit inclure au temps de l’analyseun moment supplémentaire, car lejeu implique toujours une “expérience”de situation. C’est cettepas assez développées. Là aussicet objectif découle des précédents.Lorsque j’ai conscience dema difficulté à réaliser telle outelle opération mentale, je peuxutiliser le jeu pour m’améliorer.Nous avons créé un jeu génériquesur cette base. “Créaméninges” 6invite d’abord le joueur à évaluerses préférences cérébrales, sonmode de fonctionnement privilégié,cerveau gauche, cerveau droit,puis un second jeu entraîne saflexibilité, lui montrant comments’adapter à un auditoire composéde personnes qui ont elles-mêmesdes préférences cérébrales diverses.Enfin, un autre jeu permet àchacun de sélectionner une facetted’expression qui lui est peu familière,et de l’améliorer.implication personnelle qui en faitla richesse, mais c’est aussi cetaspect qui oblige à ajouter unmoment dédié à l’expression de cequ’on a ressenti.Bien choisir un jeu, bien l’animer,faire un bon suivi, cela s’apprend,comme on apprend à utiliserun caméscope ou un outilmultimédia. Il existe des stages,assez peu d’ailleurs, organisés soità destination d’un large public parle Centre Inffo ou par Permis dejouer, ou dédiés à un public spécifiquede formateurs pour l’insertionou l’alphabétisation et proposéspar certains Cafoc.Le rôle particulier du jeu dans la FOADCe thème mériterait à lui seul un article de fond. Jedonnerai ici deux indications qui évoquent sommairementl’apport du jeu dans cette configuration.Jusqu’ici, le jeu a été envisagé comme un complémentdes enseignements donnés à distance, quiaide à se perfectionner entre deux sessions présentielles.Il favorise l’accès de tous aux enseignements,puisque l’apprenant peut se “brancher” sur les programmesquand il le souhaite.Par ailleurs, le jeu sur ordinateur est généralement4Marques déposées.5Idem.6Idem.Nouvelles demandes,nouveaux jeuxSans vouloir jouer aux futurologues,les spécialistes voientse profiler des tendances, qui exigentdes processus de changementet qui feront davantage appel aujeu de formation en entreprise.L’État édicte de nouvelles normesde qualité, sécurité, prise encompte de l’environnement, toujoursplus contraignantes. Lesentreprises veulent promouvoir unnouveau “savoir-vivre” fait decitoyenneté et qui s’inscrit dans le“développement durable”. Ellesdemandent plus d’autonomie àleurs collaborateurs et souhaitentfavoriser le développement personnel.Autant de facteurs qui exigentdes personnes la mise enœuvre de nouvelles compétenceset qui ont fait apparaître une nouvellesérie de jeux, dans le prolongementde ceux qui visent à apprivoiserle changement.A nouvelles compétences, nouveauxjeux : les concepteurs cherchentaujourd’hui à créer des outilsqui puissent aider l’apprenant àapprendre et aider le formateur àmieux accompagner l’apprenant.A l’évidence, cela n’est pas facilemais pour les créateurs de jeux deformation, cette situation constitueun défi qu’ils ont bien l’intentionde relever.Chantal Barthélémy-Ruizconçu pour être accessible à un apprenant seul. Celuicipeut donc aller à son rythme et reprendre les élémentsqui lui ont posé problème durant le cours.Nous n’en sommes qu’au début de la réflexion surl’apport du jeu dans la situation d’enseignement àdistance. Nul doute que les années à venir verrontse multiplier des outils ludiques différents, qui interviendrontpar exemple pour aider un apprenant àtirer parti du contact avec l’ordinateur en lui permettantde tester sa capacité à être un bon “e-learner”et d’entraîner les compétences qui lui fontdéfaut.A C T U A L I T É D E L A F O R M AT I O N P E R M A N E N T E N ° 1 9 1 • J U I L L E T - A O Û T 2 0 0 4 • C E N T R E I N F F O1953

Dossier documentaire - Centre Inffo
le dossier le dossier - L'Espace documentaire rassemble les ...
le sens de la vie - dossier documentaire - La Ferme du Buisson
dossier de presse FIDLab - Festival international du documentaire ...
Méthode pour les dossiers documentaires en géographie touristique
Le segment Certification - Centre Inffo
Dossier du Bagneux infos n° 171 - Novembre 2009
Illettrisme : les chiffres - Centre Inffo
Des outils pour préparer les publics en difficulté à la ... - Centre Inffo
Télécharger le catalogue - Centre Inffo
Consulter le document au format .pdf - Centre Inffo
Télécharger le catalogue - Centre Inffo
Afpa 2010 - Rapport annuel - Centre Inffo
Dossier pédagogique - FRAC Centre
Dossier de presse - Centre Culturel des Carmes
Dossier de presse - Association des Cinémas du Centre
Télécharger le catalogue - Centre Inffo
Dossier de presse - Centre Culturel des Carmes
Dossier de presse Immediat.org - Centre d'Action Laïque
Le contrat de plan régional de développement des ... - Centre Inffo
Dossier Arrêt sur image - Espace d'échanges pédagogiques
Dossier Ressources Module de formation de formateurs - Sysfal