Views
2 years ago

Those on Authion or Vendée fit to continuous flow meters - ENGEES

Those on Authion or Vendée fit to continuous flow meters - ENGEES

La mesure de la hauteur

La mesure de la hauteur d’eau se fait à l’aide de capteurs existant sur le marché.Généralement, il s’agit de capteurs de type bulles à bulles. La station d’acquisition est capablede récupérer les données de deux capteurs de niveau, de les comparer et d’envoyer une alarmeen cas d’écart trop important.Le coût d’une station à deux cordes de mesure avec fixation des transducteurs surpieux ou bien sur rails est d’environ 20 000 € HT sans compter les frais des travaux de géniecivil qui peuvent être très importants (près des deux tiers du prix total d’une station enmoyenne).B. DopplerLes coordonnées de l’ensemble des sociétés présentes sur le marché (Hydroemac,Martec, Nortek, Sontek, Technitrade, Teledyne RD Instruments) sont données dans l’annexe4. Seuls les produits de deux entreprises sont présentés ici.1) Anhydre / SonTekL’entreprise SonTek basée aux Etats-Unis propose une gamme complète d’appareilsutilisant l’effet Doppler (océanographie, surveillance de la navigation, hydrologie). Sesproduits sont commercialisés en France via la société Anhydre. La gamme de profileurs decourant à effet Doppler fixes qui peuvent être utilisés en rivière comprend trois appareils :deux avec des faisceaux verticaux (Argonaut XR et SW) et un utilisant un faisceau horizontal(Argonaut SL, figure 25). Ce dernier est le plus adapté à des cours d’eau naturels.Ce profileur de courant à effet Doppler émet deux faisceaux horizontaux d’ondesécartés d’un angle de 25°. Il est disponible en trois versions suivant la fréquence désirée, c’està dire suivant la portée exigée par la rivière (0,5 MHz pour une portée de 120 m, 1,5 MHzpour une mesure jusqu’à 22 m ou 3 MHz pour des rivières de moins de 8 m de large). Afin deréduire les risques de réflexion sur le fond ou sur la surface, la largeur des faisceaux émis estde moins de 1,5°. Le niveau d’eau peut être mesuré grâce à un troisième faisceau émisverticalement en direction de la surface. Le coût d’un de ces appareils est de l’ordre de10 000 € HT.Figure 25 : SonTek Argonaut-SLSource : documentation SonTek32

2) Teledyne RD InstrumentsLa société RD instruments, spécialisée dans la production de capteurs utilisant l’effetDoppler, commercialise plusieurs profileurs de courant à effet Doppler. La gamme ChannelMaster comprend trois appareils utilisant des fréquences différentes et ayant donc chacun desportées différentes : 20 m pour celui avec une fréquence de 1,2 MHz, 90 m pour l’appareil defréquence 600 kHz et enfin 300 m pour le capteur de fréquence 300 kHz. Cet instrument estéquipé d’un troisième faisceau de mesure du niveau d’eau. L’écartement des deux faisceauxde mesure est de 20° pour une largeur de 1,5°. Le coût augmente suivant la portée del’appareil, celui à 1,2 MHz coûtant environ 15 000 € HT (figure 26).Figure 26 : RD Instruments Channel MasterSource : documentation RD InstrumentsIII.Sites équipés et retour d’expérienceL’annexe 5 répertorie quelques organismes utilisant l’un des appareils décrit dans lapartie précédente et présente quelques stations de mesure. Les discussions avec les personnesqui utilisent ces débitmètres et les visites de sites équipés permettent de retenir certains pointsimportants et à surveiller en vue de l’implantation de stations de débitmétrie en continu àultrasons à différence de temps de transit ou bien à effet Doppler.A. Choix du site d’implantationLe choix du site d’implantation de ces appareils (aussi bien ceux à ultrasons àdifférence de temps de transit qu’à effet Doppler) constitue la première étape dansl’implantation d’un débitmètre en continu. C’est également l’une des plus importantes. Eneffet, suivant la configuration du lieu où est installé l’appareil, les données obtenues ainsi queleur précision ne seront pas les mêmes. Des ouvrages hydrauliques (vannes, écluses) ou biendes obstacles dans la rivière (piles de pont) ne doivent pas se trouver à proximité de l’appareilafin de ne pas perturber l’écoulement. Le choix du site devra également prendre en compted’autres paramètres tels que : la température de l’eau et les risques de gradients importants detempératures, la nature du fond, la présence ou non de végétation. De plus, d’autres facteurscomme l’accessibilité ou la possibilité de raccordement au réseau électrique et téléphoniqueentrent en jeu. Cependant, l’aspect hydraulique doit être privilégié et des visites (voire destests) des lieux envisagés en compagnie des fabricants de ces instruments sont vivementconseillées pour choisir le meilleur site possible.33

unabridged or complementary material to - Musée de la Gaspésie