Views
3 years ago

Those on Authion or Vendée fit to continuous flow meters - ENGEES

Those on Authion or Vendée fit to continuous flow meters - ENGEES

D.

D. ConclusionLe site de Dolbeau n’étant pas adapté à la mise en place d’un débitmètre en continu,seuls les sites au niveau du point nodal et du Poiré pourraient convenir. Les deux neprésentent pas de conditions hydrauliques idéales (tronçon rectiligne très court, vitesses enétiage très faibles, présence de végétation). Une configuration à deux cordes croisées seraitnécessaire dans les deux cas. Le site du Poiré serait toutefois plus adapté que celui du pointnodal du fait de la proximité des réseaux téléphoniques et d’électricité. La mesure des débitsen période de crue y serait difficile mais les enjeux portent plus sur la période d’étiage.Toutefois, le calage de l’appareil y serait délicat car les moyens de mesure disponibles pour lejaugeage (moulinets, profileur de courant à effet Doppler) risquent de ne pas pouvoir mesurerles vitesses très faibles (de l’ordre du cm/s) rencontrées.II. Stations “doublées” du secteur nord-SartheA. ContexteDans certains cas, il n’est pas possible d’implanter une station limnimétrique sur unerivière car on se trouve trop près de sa confluence avec un autre cours d’eau (implantation surla rivière B impossible du fait de l’influence de la confluence avec le cours d’eau A sur lafigure 32). En se plaçant plus à l’amont on s’affranchit de cette influence. Mais on peut alorsse retrouver en amont d’une confluence avec un affluent important. Il faut alors implanterdeux stations (points rouges sur les rivières B et C) qui permettent d’obtenir le débit recherchépar sommation.Les techniques de débitmétrie permettent de se libérer de ces contraintes puisque cesstations ne sont pas sensibles à une influence aval. Il est donc possible d’envisager leremplacement des deux stations limnimétriques du doublon par une seule de débitmétrie(située au niveau du point vert sur la rivière B).Figure 32 : Doublon de stationsDans le cadre d’une simplification du réseau, le repérage et la suppression des“doublons” de stations constituent l’une des voies à suivre. La débitmétrie en continu pouvantconstituer une solution, l’implantation de débitmètres en continu à ultrasons à différence detemps de transit a été envisagée sur les cours d’eau présentant des “doublons”. C’est le caspour deux affluents de la Sarthe dans le département de la Sarthe, l’Ornette et la Bienne, àSaint Pierre des Nids pour l’Ornette et à Thoiré sous Contensor pour la Bienne.40

B. Solutions envisageables1) Cas de l’Ornette et du TerraçonActuellement, deux stations de mesure sont implantées sur l’Ornette et le Terraçon(figure 33). Afin de simplifier le réseau de mesure, il serait possible de remplacer ces deuxstations classiques par une seule de débitmétrie.1 km SartheStation sur l’OrnetteFigure 33 : Doublon du Terraçon et de l’OrnetteStation sur le TerraçonCependant, l’implantation d’une station de débitmétrie sur l’Ornette entre saconfluence avec le Terraçon et celle avec la Sarthe semble très difficile à réaliser. En effet, larivière s’écoule dans une vallée encaissée (cf. courbes de niveaux sur la figure 33) et l’accèsau cours d’eau n’est pas aisé. Sur le kilomètre entre les deux confluences où la mise en placed’une station de débitmétrie est envisagée, seul le tronçon immédiatement à l’aval de laconfluence avec le Terraçon est accessible.La faible hauteur d’eau (environ 30 cm), la nature du lit de la rivière (pierres) ainsi quela faible largeur du cours d’eau (moins de 5 m) ne sont pas des éléments favorables à unappareil débitmétrique. Aussi bien la technologie à effet Doppler que celle à différence detemps de transit ne sont adaptées à ce type de cours d’eau. Lors de crues, le site de laconfluence des deux rivières est un large champ d’inondation et mesurer la totalité du débitserait alors impossible. Lors des étiages (figure 34), le Terraçon est à sec et le débit del’Ornette très faible (de l’ordre de 5 L/s). Dans ces conditions, le débitmètre ne sera pasopérationnel.41

unabridged or complementary material to - Musée de la Gaspésie