Views
2 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

LA CLINIQUE RÉGIONALE

LA CLINIQUE RÉGIONALE DE SOINS INTÉGRÉS EN VIH/SIDA DEL’ABITIBI-TÉMISCAMINGUE – UNE APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE PRIMÉELes prixDanielle Gélinas, infirmière coordonnatrice de la Clinique régionale de soins intégrésen VIH/sida de l’Abitibi-Témiscamingue, a reçu le prix Jill Sullivan d’excellence enpratique clinique de l’Association canadienne des infirmières et infirmiers ensidologie, en 2007, pour son apport exceptionnel au développement des soinsinfirmiers du sida.Le prix d’innovation clinique de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a étéattribué à :• Danielle Gélinas, Suzanne Fiset et Pauline Clermont, in 2006, pour le projet de laclinique et son approche multidisciplinaire. C’est la seule clinique de ce modèledans une région éloignée du Québec.• Pauline Clermont, Suzanne Boucher-Veilleux et Isabelle Cornet, en 2007, pour leprogramme Pikatemps, qui offre des services de prévention, de soutien et dedépistage des infections transmises sexuellement et par le sang.La missionLa Clinique régionale de soins intégrés en VIH/sida de l’Abitibi-Témiscamingue est laseule clinique de soins intégrés qui se spécialise en VIH/sida dans une région éloignéedu Québec. Un des avantages d’une formule multiservice pour les soins est qu’il est plusfacile de conserver les clients et d’assurer la continuité des soins.La clinique a été établie à Rouyn, puisque c’est le pivot de la région, et que les villes quil’entourent sont à une heure ou une heure et demie de route.La mission de la clinique consiste à coordonner et à assurer la prestation de services desanté de grande qualité en appliquant les nouvelles connaissances de pointe en matièrede soins et services du VIH/sida, et à soutenir les autres prestataires de soins de santé dela région.La Clinique régionale de soins intégrés en VIH/sida se compose d’une équipe régionalede professionnels de la santé qui répond aux besoins de la collectivité locale. L’équipecomprend une infirmière, une pharmacienne, une nutritionniste, une travailleuse socialeet un médecin spécialisé en VIH/sida. La travailleuse sociale de l’équipe interdisciplinairevient en aide aux besoins de nourriture, adresse les gens à divers services sociaux et lesaide aussi à obtenir de l’aide sociale et financière. Le personnel fait aussi des visites àdomicile aux nouveaux patients afin d’évaluer comment ils vivent et quels sont leursbesoins. La clinique aimerait ajouter un ergothérapeute à l’équipe pour répondre auxbesoins des clients en cette matière.128Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

La clinique a deux principaux mandats : la continuité des soins pour les personnes vivantavec le VIH/sida et la formation des pairs en matière de VIH/sida pour les travailleurssociaux, les nutritionnistes, les pharmaciens et les infirmières. Le personnel siège àdiverses tables rondes, dont une sur les enjeux des gais et lesbiennes et une autre surl’utilisation de substances, et collabore à la stratégie québécoise de lutte contre le VIH/sida.L’approche de la réduction des méfaitsMême si la clinique met l’accent sur la prestation de soins aux personnes vivant avec leVIH/sida, elle applique aussi une approche de réduction des méfaits. Toute l’équipemultidisciplinaire a reçu une formation sur la réduction des méfaits de l’Agence dela santé et des services sociaux, et a assisté à un cours donné par Darlène Palmer deCACTUS Montréal. Chaque année, l’équipe suit une formation d’un jour sur laréduction des méfaits. Elle collabore aussi étroitement avec Pikatemps et distribuedu matériel d’injection à la clinique.Les servicesAux personnes vivant avec le VIH/sida, la clinique offre : des évaluations de la santé; unsuivi sur les résultats d’analyses; un suivi conjoint avec le médecin traitant; la continuitédes soins et des vaccins; une évaluation et un suivi de la nutrition; une évaluationpsychologique, du soutien et un renvoi aux ressources appropriées; une évaluation etun suivi pharmacologique (effets secondaires, posologie, etc.); de l’information et de ladocumentation.La clinique accueille également les personnes qui sont co-infectées par le VIH etl’hépatite C. L’hépatite C est une question de santé importante au Québec, et DanielleGélinas croit qu’il est essentiel pour les gens qui subissent le traitement de l’hépatite Cd’avoir le soutien d’une équipe multidisciplinaire. Elle aimerait voir des cliniquesconsacrées à l’hépatite C à l’avenir, étant donné le nombre croissant de cas.L’équipe multidisciplinaire de la Clinique régionale de soins intégrés en VIH/sida estune excellente ressource pour tous les professionnels de la santé de la région. Ellefournit : formation et enseignement; mentorat et possibilités de stages; un suiviconjoint avec le médecin traitant; l’interprétation du génotype pour la résistance duVIH aux médicaments; et des liens avec la recherche, l’enseignement et les soins enmatière de VIH/sida du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal.La clinique adresse les gens au centre des R.O.S.É.S. (Centre des ressources régionalesœuvrant au soutien et à l’écoute des personnes vivant avec le VIH/sida ainsi que leursproches), un organisme local de lutte contre le sida, bien que le centre préfère que lesgens y viennent d’eux-mêmes. Il propose en outre diverses activités aux personnesvivant avec le VIH/sida : café de bienvenue; films, ateliers; aide financière pourcontribuer aux frais de déplacement et aux coûts des médicaments qui ne sont pascouverts; des suppléments de vitamines et alimentaires. On y offre aussi du soutienainsi que de l’aide téléphonique et une halte-accueil.129Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2010 - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Rapport annuel - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
Draft Budget - International AIDS Society
Vol Salè - Legal Aid Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Manuel pour le Partage des Connaissances sur le ... - Oxfam-Québec