Views
2 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Les défis pour

Les défis pour OasisL’un des défis qu’Oasis, et bien d’autres organismes, doivent relever tient aux fluctuationset insécurités du financement de projet, tant pour l’organisme que pour la collectivité.Les fluctuations du financement se traduisent par des fluctuations des services, et parl’instabilité pour les utilisateurs des services.Oasis a dû déménager récemment, quand l’édifice qui les abritait a été vendu et queles nouveaux propriétaires n’ont pas renouvelé leur bail. Ils ont intégré le Centre desanté communautaire Côte-de-sable. Même s’ils ne logeaient pas dans le mêmequartier, leur clientèle est semblable. Selon Wendy Hyndman, une travailleuse deservice d’approche de Côte-de-sable : « Le déménagement d’Oasis est pour le mieux.Meilleur emplacement, plus de gens se tiennent près d’ici… Plus de clients difficiles àdesservir. Leurs clients auront accès à plus de services. »Le déménagement a ses hauts et ses bas. Les nouveaux locaux qu’occupe Oasis sontbeaucoup plus petits. Ils ne sont pas au même étage que le reste du Centre de santécommunautaire Côte-de-sable, et n’ont pas beaucoup de contacts entre eux, ce quicomporte ses avantages et ses inconvénients. Et, bien que de nombreux clients aientsuivi Oasis pour obtenir ses services au nouvel emplacement de Côte-de-sable,d’autres ne l’ont pas fait. Par contre, le déménagement a apporté des nouveaux clients,et Oasis est très occupé.COORDONNÉESOasis221, rue NelsonOttawa ON K1N 1C7Tél. : 613.569.3488Téléc. : 613.569.3484Site Web : http://www.sandyhillchc.on.ca/mainFr/home_fr.html138Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

INITIATIVE D’UTILISATION SÉCURITAIRE DU CRACK DE SANTÉPUBLIQUE OTTAWALe contexteSanté publique de la Ville d’Ottawa cite la recherche qui suggère que les gens quifument du crack sont à risque accru d’infection au VIH, à l’hépatite C et à d’autresinfections transmises sexuellement, comme la syphilis et l’herpès 21 . Les pipes servantà fumer le crack, qui sont souvent improvisées à partir de métal, de verre ou deplastique peuvent causer des brûlures, des cloques et des coupures sur les lèvres etdans la bouche des utilisateurs. Étant donné que les pipes de crack sont souventpartagées, les gens qui en fument et ont des lésions buccales peuvent s’exposer ausang potentiellement infecté laissé sur la pipe par d’autres fumeurs 22 . Des études ontaussi conclu que les gens qui fument du crack sont à risque accru de contracter leVIH lors de relations sexuelles orales passives non protégées 23, 24, 25, 26 .La Ville d’Ottawa est au beau milieu d’une crise de santé publique en ce quiconcerne l’infection à VIH et à hépatite C chez les personnes qui utilisent desdrogues injectables, qui sont au nombre de 3 000 à 5 000 à Ottawa, et on estimeque 70 % d’entre elles fument aussi du crack. Le taux de prévalence du VIH dans cegroupe est de 21 %, soit le plus élevé de la province de l’Ontario, et le deuxièmeen importance au Canada. Il est trois fois plus élevé que le taux de Toronto etquatre fois plus élevé que celui du reste de l’Ontario. On estime que l’hépatite Cest de 10 à 15 fois plus transmissible que le VIH, et qu’elle est significativementplus prévalente chez les personnes qui utilisent des drogues injectables à Ottawa.La prévalence est estimée à 76 %, plus élevée que celle de Montréal (70 %) ou deToronto (54 %). Un nombre significativement plus grand de personnes quifument du crack ont déclaré être infectées à l’hépatite C (45 %) comparativementaux non-fumeurs de crack (14 %). Les efforts de prévention de la maladie sonttrès nécessaires dans cette population.21Wong J, Cheung Y, Wilson W et Methven T. A Review of the Literature Concerning the Risk of Transmission of HIV/hepatitis/TBamong Crack Users in Toronto. Toronto : rapport inédit.22Porter J et Bonilla L. Crack users’ cracked lips: An additional HIV risk factor. Am J Public Health 1993; 83: 1490.23Faruque S, Edlin BR, McCoy CB, Word CO, Larsen SA, Schmid DS, von Bargen JC, Serrano Y. Crack cocaine smoking and oralsores in three inner-city neighbourhoods. J Acquired Immune Defic Syndromes 1996; 13: 87-92.24Jones DL, Irwin KL, Inciardi J, Bowser B, Schilling R, Word C, Evans P, Faruque S, McCoy HV et Edlin BR. The high-risk sexualpractices of crack-smoking sex workers recruited from the streets of three American cities. The Multicenter Crack Cocaine and HIVInfection Study Team. Sex Transm Dis 1998; 25: 187-93.25Wallace J I, Weiner A, Steinberg A et Hoffman B. (1996) Fellatio is a significant risk behaviour for acquiring AIDS among NewYork City streetwalking prostitutes. 11 th International Conference on AIDS 1996, Vancouver (Abstract no. PoC 4196).26Wallace JI, Porter J, Weiner A et Steinberg A. Oral sex, crack smoking, and HIV infection among female sex workers who donot inject drugs. Am J Public Health 1997; 87: 470.139Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2010 - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Rapport annuel - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
Draft Budget - International AIDS Society
Vol Salè - Legal Aid Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Manuel pour le Partage des Connaissances sur le ... - Oxfam-Québec