Views
3 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

LES GESTIONNAIRES DE CAS

LES GESTIONNAIRES DE CAS DE MÉTHADONE EN ONTARIOEn mai 2007, un nouveau poste de gestionnaire de cas deméthadone a été ouvert par le ministère de la Santé et des Soins delongue durée pour chaque district sanitaire d’Ontario. Le but de lamise en œuvre d’un modèle de gestion de cas consiste à aider lesclients à demeurer en traitement. Le traitement de maintien à laméthadone (TMM) est un programme externe. Il est dirigé pas lesclients jusqu’à un certain point, car certains d’entre eux fixentleurs propres objectifs. Le rôle du gestionnaire de cas est detravailler avec eux à leurs objectifs, au rythme des clients.Les principales activités et les charges de travail des gestionnaires de cas de méthadonevarient grandement. À l’heure actuelle, à Ottawa, la charge de travail du gestionnairede cas consiste en environ 18 clients, et ses tâches comprennent : la représentation etla médiation entre clients et services communautaires; l’accompagnement aux rendezvous;l’aide à la recherche de logement; l’établissement de buts, le soutien émotionnelet la motivation des clients, et l’offre d’information sur la méthadone et sur le traitement.La coordination des services de méthadone varie en Ontario, et dans certains cas,le gestionnaire de cas de méthadone n’est pas affilié à une clinique de méthadoneen particulier, ce qui comporte certains avantages, en ce qu’un gestionnaire de casnon affilié peut être plus libre d’agir dans le meilleur intérêt des clients à titre dereprésentant et de médiateur, et de les diriger vers les ressources qui répondent aumieux à leurs besoins, plutôt que vers celles de leur programme de TMM. Parexemple, si quelqu’un doit payer sa méthadone, le gestionnaire de cas peut l’aiderà trouver l’endroit qui offre les meilleurs prix.À Ottawa, le gestionnaire de cas de méthadone travaille pour un organisme detraitement externe des Services en toxicomanie et en jeu problématique du Centrede santé communautaire Côte-de-sable.144Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Un aspect innovateur du programme est que même s’il cible des clients qui ont desbesoins parmi les plus complexes, ceux-ci ne peuvent pas échouer au programme.Le degré de patience et de tolérance est élevé, et le client demeure sur la liste, peuimporte les rendez-vous manqués, les retards ou l’utilisation de polysubstances.Les clients aiment le fait que ce service ne soit pas une consultation. Ils apprécientaussi la confidentialité, surtout en ce qui concerne l’utilisation de polysubstances.Ils accueillent bien la souplesse, la représentation et la médiation, et l’allocation de25 $ en cas d’urgence aussi.L’allocation et 30 billets d’autobus sont fournis tous les sept mois, la périodeactuelle de gestion des cas. Cette période fait présentement l’objet d’une révision.Ces fonds peuvent être utilisés, par exemple, pour payer la première dose deméthadone quand les gens font une demande de carte-médicaments au systèmed’aide sociale. Jean-François Martinbault, gestionnaire de cas de méthadone, ajoute :« Une autre chose que je tâche de faire pour chaque personne qui se présente, quientre et me voit dans mon bureau… est d’apporter une tasse de café sur unesoucoupe avec une cuiller et des petites crèmes, et ils trouvent ça drôle de mevoir avec mon petit service à thé. Mais je le fais pour une raison bien précise…c’est une des choses que j’essaie de faire de mon mieux pour déstigmatiser lefait qu’ils prennent de la méthadone… Donc je m’efforce de bien le faire pourdémontrer que ce type de service est normal, qu’il est bon. »Le personnel de première ligne et les prestataires de soins de santé apprécient le voletreprésentation et médiation du travail du gestionnaire de cas, ainsi que la possibilitéde contacter des clients difficiles à joindre par l’entremise du gestionnaire de cas.Le gestionnaire de cas de méthadone agit aussi comme liaison entre le client et lemédecin. Comme les clients ne passent qu’environ dix minutes à la fois avec leurmédecin, il se peut qu’ils n’aient pas eu le temps de discuter de certaines choses,que le gestionnaire de cas peut ensuite aborder.Les défisLe traitement de maintien à la méthadone fait encore face à de nombreux problèmes.Il faut un plus grand nombre de médecins pour prescrire la méthadone. Des stigmateset mythes non fondés entourent encore la méthadone et son utilisation. Malgré lesguides, récemment révisés par le Groupe d’étude sur les pratiques entourant letraitement de maintien à la méthadone, les pratiques varient et ne sont pas cohérentesparmi les fournisseurs de méthadone. Elles sont aussi parfois arbitraires. Par exemple,si un médecin de la méthadone décide de retirer quelqu’un du programme à caused’utilisation de drogues ou d’une rechute momentanée, le client n’a aucun recours.Certains médecins vont limiter la dose de méthadone arbitrairement et refuser d’endonner plus, ou moins, qu’une quantité donnée. Les clients qui changent de médecinpeuvent voir leurs privilèges révoqués concernant les doses à emporter chez soi. Desmédecins n’écouteront pas les demandes des clients de les sevrer de la méthadone, ou145Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2010 - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Rapport annuel - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
Draft Budget - International AIDS Society
Vol Salè - Legal Aid Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Le partage des connaissances au sein du distributeur international