Views
3 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Les réussitesLeurs

Les réussitesLeurs services, basés sur l’approche, vont vers les clients là où ils sont. Les personnesqui utilisent les services ont été et sont toujours le moteur de l’élaboration duprogramme. Les commentaires et l’évaluation sont parfois très durs, mais lesévaluations issues des présentations et des ateliers sont excessivement favorables. Lesondage sur l’utilisation des drogues dans la rue qu’ils ont mené l’an dernier indiquaitdes écarts flagrants dans les services de réduction des méfaits pour les jeunes.Les leaders du mouvement de la réduction des méfaits sont des gens qui étaientd’abord consommateurs. Ce sont leurs programmes. « Ils sont des héros en nousenseignant et en partageant avec nous, et en nous permettant de cheminer avec euxdans leur vie quotidienne, et en nous permettant aussi de voir la joie, le bonheur, ledésespoir et la souffrance comme ils les voient et les vivent », ajoute Don Young.Les héros sont les gens qui savaient que tout était possible et qui croyaient dans laphilosophie de la réduction des méfaits. Ce sont ceux qui se sont dépassés et qui ontdéfié le statu quo, attirant l’attention sur le côté humain de l’utilisation de drogues.Ce que nous pouvons apprendre de plus important d’eux est que regarder qui que cesoit est comme regarder dans un miroir : la glace peut être brisée, mais nous pouvonsencore voir notre propre image dans les fragments.Superior Points organise aussi une tournée de présentation biannuelle sur lesmaladies infectieuses et la réduction des méfaits. Pour le programme, ils réunissent10-12 personnes qui voyagent dans le Nord-Ouest de l’Ontario et s’adressent àquelque 2 500 étudiants de très petites collectivités, dans les réserves ou à l’extérieur,sans se préoccuper des questions de territoires.COORDONNÉESSuperior Points Harm Reduction Programa/s The Thunder Bay District Health Unit999, rue Balmoral Thunder Bay, ON P7B 6E7Tél. : 807.624.2005Site Web : http://www.tbdhu.com/ID/NeedleExchange/186Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

L’AIDS NETWORKING, OUTREACH AND SUPPORT SOCIETY DE NELSONLes servicesL’AIDS Networking, Outreach and Support Society (ANKORS) (lasociété de réseautage, d’approche et de soutien du sida) de Nelson, enColombie-Britannique, offre un programme de service d’approche etde réduction des méfaits. Le service consiste dans une unité mobiled’échange de seringues qui voyage dans toute la région de WestKootenay/Boundary, qui compte plus de 16 collectivités sur 25 000km 2 et une population de quelque 50 000.ANKORS offre du soutien à trois sites fixes d’échange de seringues satellitesbénévoles et est partenaire de Mental Health & Addictions Outreach, qui fournit lestrousses de Nx Care. Les trousses contiennent 10 seringues, 10 ampoules d’eaustérilisée, des tampons d’alcool, des filtres d’ouate, des condoms, du lubrifiant, unefiche de coordonnées des services de santé et une brochure sur la réduction desméfaits. Les trousses complètent le service d’échange de seringues existant.Le programme dispense des services de réduction des méfaits à des personnes quisont à risque ou affectées par le VIH, l’hépatite, et autres méfaits associés àl’utilisation de drogues. Le programme de réduction des méfaits et de serviced’approche ANKORS offre des services directs à 120 clients en moyenne partrimestre, à un taux d’approvisionnement de quelque 115 040 seringues et un tauxde retour de 95 %, soit 109 374. Le programme contribue à combler l’écart entre lespersonnes qui utilisent des drogues et les prestataires de services de santé, et àaccroître la capacité des personnes à risque d’accéder aux services de réduction desméfaits dans les régions rurales les plus éloignées.Les défisLes obstacles à l’accès aux services de réduction des méfaits comprennent le fait detrouver les personnes qui habitent en région éloignée et qui peuvent être à risque, lefait d’inspirer confiance à cette communauté marginalisée, de même que le temps qu’ilfaut pour ce faire, et la réticence des gens à se présenter jusqu’à ce qu’ils se sentent ensécurité. Dans les petites localités rurales, les stigmates semblent plus profondémentancrés que dans les grandes collectivités, ce qui rend les gens craintifs.Des services de santé adéquats ne sont pas toujours disponibles en milieu rural. Lesgens peuvent avoir à parcourir des centaines de kilomètres pour accéder auxprogrammes de traitement des drogues ou de maintien à la méthadone, ou auxspécialistes. Bon nombre ont même de la difficulté à joindre leur propreomnipraticien, quand ils en ont un.187Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Rapport annuel - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2010 - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Vol Salè - Legal Aid Society
Draft Budget - International AIDS Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Benoît Collins - Canadian Mathematical Society