Views
3 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

LA DISTRIBUTION DE

LA DISTRIBUTION DE SERINGUES ET DE MATÉRIEL D’INJECTIONLes participants aux groupes de discussion disent que la distribution de seringuesfonctionne le mieux en milieu communautaire, sans préjugés.• La participation des pairs est une composante nécessaire des programmes dedistribution de seringues. Le service d’approche par les pairs permet auxprogrammes d’offrir des fournitures et des services aux personnes qui n’ont pasaccès aux services de distribution de seringues. La distribution par les pairs ousecondaire devrait aussi être appuyée, car se procurer des seringues et les distribuerà leurs pairs est une pratique à la fois répandue et efficace.• Il ne doit pas y avoir de limite au nombre de seringues qu’il est possible d’obtenir àla fois, puisque les services de distribution de seringues ne sont pas toujoursdisponibles ou à proximité.• La distribution de seringues doit inclure la distribution de tout le matérielnécessaire à l’injection.• Les services d’approche doivent être prêts à diffuser de l’information sur lesressources comme les haltes-accueils, les refuges et autres services pertinents.• Les heures d’activité doivent être prolongées pour que les services de distributionsoient disponibles quand les gens en ont besoin.• Il faut des véhicules de service d’approche additionnels pour dispenser des servicesplus fréquents dans les endroits qui en ont besoin.• La livraison à domicile de matériel d’injection est une composante essentielle duservice qui devrait être offerte.• Les attitudes des professionnels de la santé sont souvent un obstacle à l’obtentionde matériel d’injection des pharmacies et des hôpitaux, et il faut y voir.• Pour éliminer les stigmates et la discrimination à l’endroit des personnes quiutilisent des drogues, les organismes de lutte contre le sida, les refuges et les haltesaccueilsdoivent employer une approche de réduction des méfaits pour la prestationde services.• La distribution de seringues doit être instaurée pour les personnes des régionsrurales et éloignées.• Les trousses d’utilisation sécuritaire du crack doivent être disponibles sans distinction.• La distribution de seringues doit avoir lieu dans les prisons.DES SITES D’INJECTION SÉCURITAIRELes participants aux groupes de discussion disent que les sites d’injection sécuritaire dedrogues sont une nécessité.194Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

LES HALTES-ACCUEILS ET LES REFUGESLes participants aux groupes de discussion affirment que les haltes-accueils et lesrefuges sont le plus efficaces quand ils ont des employés amicaux et chaleureux, et qu’ilsfournissent un local accueillant et sans préjugés aux personnes qui utilisent des drogues.• Les employés des haltes-accueils et des refuges sont souvent vus comme une famille desubstitution, ce qui devrait être pris en considération pour la dotation en personnel.• Les haltes-accueils et les refuges doivent accueillir les personnes qui utilisent desdrogues.• Les haltes-accueils et les refuges devraient faire en sorte que des professionnels de lasanté soient disponibles sur place pour travailler auprès de la clientèle, ce qui offre lapossibilité de service sur le lieux et, pour les professionnels de la santé, de mieuxconnaître les réalités auxquelles les personnes qui utilisent des drogues font face etavec lesquelles elles vivent.• La pratique de fermer les refuges tôt le matin et d’expulser les personnes qui utilisentdes drogues ou qui ont des animaux doit être assouplie, puisqu’elle pose d’importantsobstacles.• Les services alimentaires, comme des repas ou des boîtes de vivres de survie, doiventêtre dispensés dans les refuges et les haltes-accueils.• Il faut plus de haltes-accueils et de refuges, et plus de personnel pour y travailler.• Le recours à des « squats » légaux devrait être étudié comme autre solution delogement.ÉDUCATION, SENSIBILISATION ET DIFFUSION DE L’INFORMATIONLes participants aux groupes de discussion expriment un intérêt pour parler enpublic afin de sensibiliser et d’éduquer les gens à propos des réalités de l’utilisationde substances.• Les efforts de prévention axés sur les jeunes sont essentiels et doivent être faits dansune perspective de réduction des méfaits.• Les personnes qui ont l’expérience de l’utilisation de drogues devraient participer àl’éducation des jeunes dans les écoles.• La diffusion de l’information sur la réduction des méfaits, le VIH, l’hépatite C etd’autres conséquences de l’utilisation de substances doit être accrue.• La police doit être éduquée sur la réduction des méfaits et les réalités des personnesqui utilisent des drogues de rue.• L’aiguillage est un moyen efficace de diffuser l’information sur les services. Il fautélaborer et utiliser d’autres moyens.195Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Partager nos connaissances - Canadian Harm Reduction Network
Le partage de connaissances pour l'adaptation aux changements ...
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2010 - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Télécharger le chapitre : « Partager la connaissance - Loire nature
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Rapport annuel - CSCE • Canadian Society for Civil Engineering
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
coûts économiques du VIH/sida au Canada - Canadian AIDS Society
Draft Budget - International AIDS Society
Vol Salè - Legal Aid Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Le partage des connaissances au sein du distributeur international