Views
2 years ago

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society

« Je crois

« Je crois quen’importe qui de 21ans et plus devraitpouvoir prendren’importe quelledrogue de son choix.Et si les gens sontinstruits, alors ilspeuvent regarderdans les livres pourappuyer leur choix. »Des messages partagés de l’approche prohibitionniste del’alcool et des drogues de rueDes participants croyaient que l’approche prohibitionniste actuelle de l’utilisation dedrogues transmettait des messages partagés concernant la consommation d’alcool, paropposition à l’utilisation de drogues illégales.Participante : « Tu peux sortir le vendredi soir et prendre une bière et tu peux être lesalaud le plus ignorant quand tu es saoul, mais tu sais quoi, c’est correct. »Participant : « Mais si je sors et que je me fais un hit de coke, “Oh! C’est un crissede drogué.” »Des solutions de rechange proposées aux politiques actuelles :la légalisation de toutes les drogues, assortie d’éducation et deréglementationDes participants croyaient que les questions d’utilisation de drogues seraient mieuxréglées par la légalisation et la réglementation de toutes les drogues, et parl’éducation sur leur utilisation et les dommages potentiels. Cette autre approcheéliminerait aussi le motif du profit pour le crime, bien que certains croient que lescriminels trouveraient simplement d’autres sources de revenus. Les participants ontaussi suggéré que la réglementation améliorerait la qualité des drogues et aiderait lesutilisateurs à les identifier, ce qui leur permettrait de faire des choix éclairés entraînantune utilisation plus sécuritaire.« [L]a meilleure réduction des méfaits qu’on va voir, si on la voit de notre vivant, sera lalégalisation et la distribution de toutes les drogues légalement. Alors il n’y aura plus demotif de profits dans le crime, pour les criminels. On ne verra plus de gangs essayer demettre la main sur les quartiers où le monde pauvre vit. Et les gens seront libres defaire des choix intelligents, avec des faits… pas des anecdotes ou de la propagande.Les drogues ne tuent pas. L’ignorance tue. »L’effet de la fin de la prohibition sur la vie des personnes quiutilisent des drogues – plus besoin d’alimenter la dépendance pardes moyens illégaux, d’abandonner les enfants à la protection del’enfance, plus besoin de tenir des maisons d’hébergement; sécuritépersonnelle amélioréeFinalement, des participants ont dit que la fin de la prohibition créerait un certainnombre de changements positifs dans leur vie, notamment : qu’ils seraient en mesurede garder leurs enfants; qu’ils n’auraient plus à soutenir leur utilisation de droguespar des moyens illégaux; qu’ils n’auraient plus à aménager des environnementsd’utilisation sécuritaire dans leur propres maisons, pour que leurs pairs puissent64Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

consommer de manière qui réduit la possibilité de dommages; et que leur sécuritépersonnelle ne serait plus compromise en se plaçant dans des situations dangereusespour obtenir des drogues.Animatrice : « […] si les lois sur les drogues changeaient, comment est-ce que çachangerait votre vie, comme votre vie en particulier? »Participant : « Je ne me serais pas fait arrêter hier soir. Je n’irais pas en prison. Je veuxdire, oui, ça changerait ma vie parce que je nourris ma dépendance par des moyensillégaux. Alors voilà. »Participante : « J’aurais mes enfants. »Participant : « Je n’aurais pas à tenir des maisons d’hébergement comme je le faisdepuis 17 ans. »« Ce n’est pas tant la drogue en soi, évidemment, mais aussi l’obtenir et l’utiliser – lesgens et les endroits où ça t’amène, acheter des drogues. C’est tout le côté style de vie,et c’est vraiment ça qui t’amène dans ton bas-fond. »65Partager nos connaissances : améliorer les programmes et pratiques de la réduction des méfaits au Canada

Partager nos connaissances - Canadian AIDS Society
Actualités bibliques - Canadian Bible Society
Manuel du formateur - Canadian Paediatric Society
JIAS presentation for FIC - International AIDS Society
Frais d'inscription: - Canadian Society of Hand Therapists
Rapport annuel 2000-2001 - The Children's Aid Society
Rapport annuel 2004-2005 - The Children's Aid Society
SCAV2009 - Canadian Society of Value Analysis (CSVA)
CjMLS 2011. - Canadian Society for Medical Laboratory Science
Cuisiner avec du cannabis - Canadian AIDS Society
Force de renouveau.pdf - Canadian AIDS Society
homophobia report_fr_new.qxd - Canadian AIDS Society
trousse de mobilisation communautaire - Canadian AIDS Society
CBR Final Report French.qxd - Canadian AIDS Society
2008 - Canadian Sleep Society
Trinite - Canadian Bible Society
Draft Budget - International AIDS Society
Vol Salè - Legal Aid Society
PALIH 2 - International AIDS Society
les donateurs - The Children's Aid Society
Ces règlements - Canadian Paediatric Society
Notre Père - Canadian Bible Society