Views
2 years ago

Rapport d'activité 2010 - Utbm

Rapport d'activité 2010 - Utbm

6PÉDAGOGIE

6PÉDAGOGIE

PÉDAGOGIE7Des locaux pourl’innovationPlateforme logicielle de typePLM, bancs de caractérisationmécanique, studio design, studiovolume, ateliers équipés demachines traditionnelles maisaussi de prototypage rapide,outils de simulation numérique,plateforme de réalité virtuelleimmersive, salles de coursaménagés, amphithéâtre, bureauxet espaces communs sontrépartis sur les 5 niveaux d’unbâtiment doté d’une architecturecontemporaine, de haute qualitéenvironnementale et d’usage,bien inscrite dans la philosophied’EDIM.Pour mettre en place ledépartement EDIM, l’UTBM abénéficié, en plus de l’État etde la région, du fort soutiendes collectivités locales, enparticulier de Pays de MontbéliardAgglomération.Ergonomie, design et ingénierie mécaniqueL’année 2010 a permis au département EDIM de poursuivre son développement avec un effectif àl’automne de 287 étudiants, dont 24% de filles.La particularité de cette formation unique en France est de placer l’homme au cœur de la conceptionafin de produire des objets, des outils, des systèmes mécaniques, à la fois performants, ergonomiques etesthétiques. Le recrutement reste riche et varié par l’intégration d’étudiants issus de toutes les régions deFrance, dont une prédominance des régions Paca, Ile de France et Rhône-Alpes.La première promotion d’élèves ingénieurs, 30 étudiants, a été diplômée en novembre 2010. Elle a trouvéfacilement sa place dans des missions de R&D parmi les secteurs d’études, d’ingénierie et de conseil, danstous les secteurs d’activité : industrie automobile et aéronautique, tertiaire comme l’électroménager, lesport…Le début de l’année 2011 voit l’installation d’EDIM et de l’équipe de recherche ERCOS du Laboratoire SeT quiappuie la formation, dans ses nouveaux locaux situés sur le Pôle Universitaire de Montbéliard : 4 000 m 2 desurface utile, des espaces pensés et dédiés à la recherche, au transfert de technologie et à la pédagogie.Mécanique et conception2010 a été une année charnière pour le département Mécanique et Conception.L’équipe de direction a tout d’abord changé : Samuel Gomes a succédé à Didier Klein, qui avait assuré avecsuccès la direction et le développement du département depuis 2001.Plusieurs réformes sont ensuite annoncées dans le département, avec pour principal objectif l’excellence de laformation.Ces réformes ciblent par exemple l’évolution de la maquette pédagogique ainsi que la modernisation desmoyens techniques et des salles de TP. L’amélioration de la visibilité et du positionnement du département, ouencore l’optimisation de sa gouvernance et de son fonctionnement interne, sont également au programme.Les enseignants-chercheurs du département, et en particulier, ceux impliqués dans la filière Energétique etDéveloppement Durable (EDD), se sont associés à la réflexion liée au montage du nouveau départementénergie, dont l’ouverture est prévue à Belfort en septembre 2011.Côté équipements, le département a investi dans une nouvelle soufflerie, ainsi que dans un logiciel de simulationréaliste de supervision de centrale nucléaire (logiciel SIREP - Simulateur de centrale nucléaire REP).Ingénierie et management de processNouvelles filières, orientation qualité, et usine-écoleLa rentrée 2010 voit la mise en service des filières de formation rénovées, centrées sur les missions desingénieurs de production : d’une part créer les installations industrielles du futur (mise au point deprocédés innovants, ingénierie numérique et simulation appliquées à la production) ; d’autre part lespiloter et optimiser leur fonctionnement : logistique (en formation classique comme en apprentissage),et « qualité et performance industrielle », toute nouvelle filière préparant en particulier au pilotage del’amélioration continue, et soutenue par le Pôle Véhicule du Futur.L’orientation qualité s’inscrit durablement dans les perspectives du département : le projet se poursuit sur2011 avec un volet matériel visant la création d’une usine école, véritable ligne de fabrication en réduction,mêlant des postes manuels et des îlots robotisés, pour confronter les étudiants à des situations réalistesde gestion de production, résolution de problème, amélioration continue. Parallèlement se poursuit ledéveloppement de la plate-forme de caractérisation des procédés, dans laquelle des machines instrumentéespermettent d’analyser les phénomènes physiques en jeu dans les opérations de fabrication.

Rapport d'activité 2010 - Rexel
Rapport d'activités 2010 - CAUE
Rapport d'activité 2010 - Ifsttar
Rapport d'activité 2010 - Keolis
Rapport d'activités 2010
IUIL Rapport d'activités 2010
Rapport d'activité 2010 - Romeurope
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2010 - Caf.fr
Rapport d'activités 2010 - SIEA
Rapport d'activités 2010 - Palexpo
Rapport d'activité 2010 - Etavis
Rapport d'activités 2010 - CAUE
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008 - 2010 - CRIUGM
Rapport d'activités 2009 - 2010 - UCM
Rapport d'activité - Utbm
Rapport d'activités 2010 (PDF) - Idelux
Rapport d'activité 2009 - 2010 - Fafiec
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2009 - 2010 - IRDI
rapport d'activités 2009-2010 - cofaq
Rapport d'activités CRRAV 2010 - Pictanovo
le rapport d'activité 2010 - Coeur de Forêt
Consultez notre Rapport d'Activité 2010 - Caf.fr
Rapport d'activités 2009-2010 - Rcpeqc.org
30 ARTELIA | Rapport d'activité 2010
Rapport des activités du centre de recherche 2010-2011 - CSSS de ...
Rapport d'activités 2010 - Groupe sida Genève