12.07.2015 Views

Communiqué de presse - CCI Alsace, Chambre de Commerce et d ...

Communiqué de presse - CCI Alsace, Chambre de Commerce et d ...

Communiqué de presse - CCI Alsace, Chambre de Commerce et d ...

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Chambre de Commerce et d'Industriede Strasbourg et du Bas-RhinCOMMUNIQUE DE PRESSESTRASBOURG, le 26 mars 2004« L’entreprise et ses contraintes environnementales »60 chefs d’entreprises à Haguenau pour en débattreLa première réunion décentralisée, organisée par la CCI de Strasbourg et duBas-Rhin à Haguenau le 24 mars 2004 dans le cadre des « Initiales CCI », aréuni une soixantaine de chefs d’entreprises autour du Président RichardBURGSTAHLER et de Gérard PFIRSCH, membre du Bureau de la CCI etDirecteur Général de l’entreprise CETAL à Haguenau.Après une présentation du bilan des actions de la CCI dans l’arrondissementet de la réforme des élections consulaires prévues en novembre 2004, lestrois intervenants, Hugues GEIGER*, Jean-Pierre MARKEY* et BernardDISSLY*, ont présenté leur point de vue sur la thématique entreprisesenvironnement.L’exemple de la société SORRAL, certifiée ISO 14001 depuis 1998, a permisd’illustrer la réalité des investissements consentis par les entreprises enmatière d’environnement depuis le début des années 1970.Pour autant, « je constate une dégradation de l’environnement, même sil’industrie a fait un énorme effort » indique Bernard DISSLY.Développement des transports, suremballage des produits, augmentation desconsommations de matières premières et des rejets dans les eaux et dansl’air, autant de phénomènes qui impactent directement notre environnementet la santé humaine. Les intervenants s’accordent sur la nécessité derenverser rapidement la tendance. Convaincre, prendre consciencepolitiquement des enjeux, sensibiliser, former, éduquer, modifier noscomportements sont, pour Hugues GEIGER, les clefs de la réussite.Concernant les entreprises, il s’agit d’aller plus loin encore en intégrant lacomposante environnementale le plus en amont possible des projets.1/1


Chambre de Commerce et d'Industriede Strasbourg et du Bas-RhinMais, rappelle Jean-Pierre MARKEY, les attentes à l’égard des entreprises sontfortes : elles sont continuellement sollicitées par les clients, le personnel, lesactionnaires, la société, l’Etat, les organisations professionnelles. « Tout lemonde attend beaucoup de l’entreprise : du service, des prix bas, le respectdes délais, des salaires, une participation à la vie de la collectivité » préciset-il.Pour pouvoir répondre à l’ensemble de ces attentes et s’inscrire dans uneperspective de prévention, de rentabilité et de durabilité, les entreprisespeuvent s’appuyer sur des démarches structurées de management du typedes normes ISO (beaucoup d’entre elles l’ont déjà fait) et des partenaires,telles que les CCI, auprès desquels elles peuvent trouver une aide techniqueet un accompagnement pédagogique.Celles qui ne cherchent pas, dès aujourd’hui, à maîtriser leur processus deproduction se verront imposer par les pouvoirs publics la prise en compte desimpacts de leurs activités sur l’environnement et la santé humaine.« La limite d’un entrepreneur, c’est de ne pas remettre en cause seséquilibres économiques qui sont la garantie de sa pérennité, du maintien desa compétitivité et des emplois dont il a la responsabilité », conclue Jean-Pierre MARKEY.A l’issue de la conférence-débat, Philippe GRILLAULT LAROCHE, DirecteurGénéral de la CCI et ses collaborateurs ont pu s’entretenir, autour d’un verrede l’amitié, avec les chefs d’entreprises présents et renforcer ainsi lescontacts existant dans le cadre de leur mission d’accompagnement desentreprises.* Médecin généraliste, Hugues GEIGER est actuellement membre du Conseil Régionald’Alsace, Adjoint au Maire de la Ville de Strasbourg et Vice-Président de laCommunauté Urbaine de Strasbourg en charge de l’environnement. Il présideégalement l’ASPA et l’APRONA.* Jean-Pierre MARKEY est, depuis 2002, Directeur Général de la société SORRAL (exLaminoirs de Strasbourg puis Sollac), a confirmé la politique environnement qui apermis à l’entreprise de bénéficier, dès 1998, d’une certification ISO 14001.* Diplômé de la faculté de droit, spécialiste des questions d’environnement etd’urbanisme, Bernard DISSLY est chargé de cours dans diverses universités etcentres de formation. Il intervient également dans des entreprises en qualitéqu’auditeur.2/2

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!