Rapport final - WHO Western Pacific Region

www2.wpro.who.int
  • No tags were found...

Rapport final - WHO Western Pacific Region

40COMITÉ RÉGIONAL : SOIXANTE-DEUXIÈME SESSION147. Dans le cadre du Programme élargi de vaccination, il sera difficile pour certains paysd’atteindre les objectifs d’élimination de la rougeole et de l’hépatite B en 2012, bien que chaqueÉtat Membre fasse son possible pour y parvenir, avec son propre système. Il félicite la Chine pour lafaçon dont elle a réagi à l’importation d’un poliovirus sauvage.COORDINATION DES TRAVAUX DE L’ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ,DU CONSEIL EXÉCUTIF ET DU COMITÉ RÉGIONAL : Point 16 de l’ordre du jour(document WPR/RC62/11)Résolution WHA64.2 de l’Assemblée mondiale de la Santé, Réforme de l’OMS148. Le Directeur, Gestion des programmes, rappelle que conformément à la résolution WHA64.2de l’Assemblée mondiale de la Santé, le Conseil exécutif par sa décision EB129(8) a demandé auxComités régionaux d’engager des discussions stratégiques concernant le processus de réforme del’OMS, sur les trois principaux volets – activités de base, réforme financière et gestionnaire etgouvernance – et d’apporter des éléments d’information à la session extraordinaire du Conseil prévueen novembre 2011. Le Comité est invité à examiner et à adopter les propositions sur ces trois voletsprésentées dans le document de travail WPR/RC62/11. Des informations complémentaires sontprésentées dans trois documents annexés à ce document, qui concernent la gouvernance de l’OMS,une évaluation indépendante de l’OMS et l’organisation d’un Forum mondial de la Santé en 2012.149. Dans la discussion qui s’ensuit, les représentants conviennent qu’une réforme n’est jamaischose facile, en particulier dans une période de crises financières et sanitaires mondiales, et que lesÉtats Membres ne peuvent pas exiger une OMS performante, économiquement efficace et aux actionsciblées, tout en continuant à attendre de l’Organisation un soutien instantané dans tout un éventail decirconstances. Les États Membres doivent réformer leurs attentes de ce que l’OMS peut apporter. Lescinq activités de base correspondent aux six fonctions de base actuelles et couvrent la plupart desactions en cours de l’OMS. Les enjeux consistent à exercer de la discipline, à identifier les prioritésdans les domaines d’activité de base et à améliorer la gouvernance et la transparence. L’OMS doitrecentrer ses rôles principaux qui comprennent la définition de normes, la formulation derecommandations, le suivi de la situation sanitaire et l’apport d’un soutien technique. Compte tenu dutemps et des ressources limités, une évaluation indépendante doit être sélective et centrée, parexemple sur les soins de santé primaires.150. La préparation du budget programme est l’un des défis les plus complexes pour l’OMScompte tenu de la nature des revenus de l’Organisation : un petit budget ordinaire financé par descontributions fixées des États Membres qui supportent tous des contraintes financières et descontributions volontaires moins prévisibles et souvent déjà allouées. Les propositions d’assurer uneplus grande flexibilité financière exigeraient un examen approfondi. Les objectifs stratégiques devrontêtre mis en concordance avec les moyens disponibles. On pourrait obtenir une plus grandetransparence en donnant des détails plus fournis sur les dépenses réelles. Une agence ou un bureauchargé spécifiquement de gérer les financements permettrait peut-être d’éviter les problèmes deconcurrence interne. Dans l’examen des dispositifs de financement novateurs, l’OMS envisagerad’accepter des dons d’organisations non gouvernementales et de sociétés. Les implicationsbudgétaires de la réforme de l’OMS doivent être révisées, en particulier les allocations aux nouvellesstructures et il convient d’envisager le financement des réformes à partir d’une part des contributionsfixées des pays. Les participants ont exprimé leur soutien à la proposition d’introduire un principe derotation et de mobilité dans une nouvelle structure de gestion des ressources humaines.151. Dans le système des Nations Unies, l’OMS est la seule organisation à œuvrer dans le domainede la santé et elle doit renforcer son rôle de chef de file en indiquant l’orientation des programmes desmultiples partenaires et préciser les rôles des parties concernées. Le Forum mondial de la Santé

More magazines by this user
Similar magazines