des Actionnaires - BNP Paribas

compresse.bnpparibas.com

des Actionnaires - BNP Paribas

CercledesActionnairesLa Lettre des membres du Cercle BNP ParibasBNP PARIBASUn fort développementde l’activité■ Produit net bancaire :27,9 Md€ (+ 27,9 %)Une puissante dynamiquede croissance organique■ Produit net bancaire à périmètreet change constants :+13,5 %■ Frais de gestion à périmètreet change constants :+11,1 %Profitabilitéen très forte hausse■ Résultat net part du Groupe :7 308 M€ (+24,9%)■ ROE après impôt :21,2 % (+1,0 pt)■ Bénéfice net par action :8,03 € (+15,4%)■ Dividende par action :3,10 € (+19,2%)Produit netbancaire(en Md€)Résultats 2006TCAM* = + 23,0 %4,35,6+ 14,1 % + 27,9 %19,22003 2004 2005 2006Dividende par action(en €)7,021,927,92004 2005 2006Bénéfice netpar action(en €)*TCAM : tauxde croissanceannuel moyen.2,00* Sous réservede l'approbation1,45de l'Assembléegénérale desactionnaires. 2003 2004 2005 20068,0TCAM = + 28,8 %2,603,10 *n°54■mars 2007


Entretien avec…Michel PébereauPrésidentde BNP ParibasBaudouin ProtAdministrateur,Directeur Général● Vous venez d’annoncer les résultats 2006de BNP Paribas; pouvez-vous nous en exposerles faits marquants?L’exercice 2006 a été une année exceptionnelle de croissancedes revenus et des profits, puisque les recettes ontprogressé de 27,9 % et que le bénéfice net part du Groupea augmenté de 25 %.Cette croissance résulte de la combinaison d’un développementorganique vigoureux (+13,5 %, à comparer aux 10%enregistrés en 2005), et de l’effet accélérateur de la croissanceexterne, en particulier avec l’acquisition de la banqueitalienne Banca Nazionale del Lavoro au 2 e trimestre.Plus généralement, l’année 2006 a été marquée par une forteinternationalisation du Groupe: la part du produit net bancaire(l’équivalent pour une banque du “chiffre d’affaires”)réalisée en France est ramenée à 48% (contre 55% en 2005),et même à 43% au 4 e trimestre. La Banque de Détail en Francene représente ainsi plus que 20% du produit net bancaire duGroupe au 4 e trimestre 2006.DRDR● Quelle a été la contribution de chaque pôled’activité aux résultats 2006?• la dynamique commerciale de la Banque de Détail en Francecontinue de s’accélérer; elle est essentiellement fondée surla conquête, la fidélisation et la satisfaction de la clientèledes particuliers, car votre entreprise a poursuivi sa politiquede modération tarifaire. Le nombre des comptes à vue s’estaccru de 170000 au cours de 2006;• les Services Financiers et la Banque de Détail àl’International, en combinant croissance interne et acquisitions,portent leurs revenus à 7,3 Md€, en progression de22,3 % par rapport à 2005 (+ 6,1 % à périmètre et changeconstants) ;• le pôle Asset Management & Services poursuit sa fortecroissance: les recettes (4350 M€) augmentent de 22,5%par rapport à 2005, avec une collecte nette record de36,9 Md€ (après 34,1 Md€ en 2005);• la Banque de Financement et d’Investissement (BFI)a connu une augmentation de ses revenus de 22,4 %par rapport à 2005, à 7,9 Md€ ; BFI est un acteur majeuren Europe, avec des franchises mondiales reconnues,et a continué à renforcer ses positions, notamment enproduits dérivés et en financement de matières premières,d’exportations et de projets ;• la contribution de Banca Nazionale del Lavoro (BNL)aux revenus, sur neuf mois, a été de 2,3 Md€. Son intégrationest en très bonne voie, et donne à BNP Paribas unsecond marché domestique en Europe; sur les trois annéesà venir, BNL recèle un potentiel très important de créationde valeur grâce aux synergies de coûts et de revenus:elles sont évaluées à 119 M€ pour l’année 2007.● Quelles sont les perspectives de BNP Paribassur les marchés émergents?Nous avons connu en 2006 une augmentation forte etrapide de notre présence en matière de Banque de Détailsur les marchés émergents. En effet, à fin 2005, le réseaude la Banque en Méditerranée, Turquie et Ukraine comptait570 agences; ce nombre est passé à 1750 implantationsà la fin de 2006. Cela est la conséquence de nosacquisitions, mais aussi de notre programme soutenud’ouvertures d’agences. Aujourd’hui, les revenus de cesnouvelles franchises de Banque de Détail totalisent 1 Md€,et devraient croître d’au moins 25% en 2007.100 11979 -60Synergies attenduesen 2007(en M€)Synergiesde revenusbrutesCoûtsadditionnelsSynergiesde coûtsSynergiestotales


ForumCette rubrique est le reflet des demandes d’information parvenuesà l’équipe des Relations avec les actionnaires.h À quelle date le dividendesera-t-il distribué ?Le dividende de l’exercice 2006 seramis en paiement le jeudi 24 mai 2007.h Jusqu’à quand peut-onacheter des actions BNP Paribaspour toucher le dividende 2006qui sera payé le 24 mai 2007 ?De façon générale, pour percevoir ledividende d’une action, il est bien sûrnécessaire d’en être propriétaire le jourdu détachement du “coupon”.• Si vous procédez à une acquisition“au comptant”, il vous suffira d’avoiracquis l’action BNP Paribas la veille dudétachement de son dividende pouravoir le droit d’en percevoir le montant.• Si vous passez un ordre “avecService de règlement différé” (SRD), letransfert de propriété aura lieu au jourdu règlement/livraison, c’est-à-dire ledernier jour ouvré du mois boursierconsidéré. Ainsi, pour un dividendepayé le jeudi 24 mai 2007 :> pour toucher le dividende, ilconviendra d’avoir acquis le titre pendantla liquidation boursière précédantle détachement, soit le mardi24 avril 2007 au plus tard, le règlement/livraisonintervenant le lundi30 avril 2007 ;> si vous procédez à des acquisitionsdu mercredi 25 avril au mercredi23 mai 2007 (dernière séance boursièreavant celle du jeudi 24 mai), vous neserez alors pas encore propriétaire devos titres lors du détachement du24 mai (puisque vous n’en serez livréque le jeudi 31 mai) ; vous ne percevrezdonc pas “directement” le dividende,mais une indemnité compensatriceà due concurrence vous seraversée par votre intermédiaire. Cetteindemnité, venant en diminution devotre prix d’acquisition, majorerad’autant la plus-value que vous réaliserezéventuellement lors de la cessionultérieure de ces titres.h Au regard de l’ISF 2007,quelles valeurs dois-je prendre encompte pour l’action BNP Paribas ?Vous avez le choix de prendre encompte soit:• le dernier cours connu au29 décembre 2006 : 82,65 € ;•la moyenne des derniers cours destrente dernières séances de Bourse de2006 : 82,18 €.Le point sur la fiscalitéhLes distributions de dividendesLes revenus distribués doivent être portés sur la déclarationde revenus à laquelle doit être joint le double de la déclarationfiscale qui a été fourni par l’intermédiaire financier.L’imposition s’articule comme suit :• abattement de 40% sur le montant des revenus distribués;• abattement de 1 525 € pour les célibataires, veufs oudivorcés et pour les personnes mariées soumises à une impositionséparée, ou 3 050 € pour les couples mariés ou liéspar un Pacs soumis à imposition commune ;• imposition au taux progressif de l’impôt sur le revenu (entenant compte de l’abattement de 20 % applicable notammentaux traitements et salaires, désormais intégré au barèmede l’impôt sur le revenu) ;• crédit d’impôt venant en déduction de cette imposition :50 % du dividende versé, plafonné à 115 € pour les célibataires,veufs ou divorcés, et à 230 € pour les couples mariésou liés par un Pacs et soumis à imposition commune.hLes plus-values de cessionLa plus-value nette (différence entre le prix de cession– net de frais et taxes – et le prix d’achat – majoré desfrais d’acquisition) réalisée à l’occasion de la cession d’actionsdoit figurer sur une déclaration spécifique (n° 2074)annexée à la déclaration de revenus. Néanmoins, l’imposition– comme le dépôt de la déclaration – n’intervientque si le montant global des cessions de valeurs mobilièresdépasse le seuil de 15 000 € pour l’imposition desrevenus de l’année 2006 (à déclarer en 2007). Ce seuilest porté à 20 000 € pour les cessions réalisées à partirdu 1 er janvier 2007 (à déclarer en 2008). À noterégalement qu’à partir de l’imposition des revenus de 2008(à déclarer en 2009), ce seuil fera l’objet d’une revalorisationannuelle dans la même proportion que la limite supérieurede la première tranche du barème de l’impôt sur lerevenu de l’année précédant la cession.Lorsqu’elle est imposable, la plus-value est taxée au tauxglobal de 27 %, qui comprend, outre l’impôt sur le revenuproprement dit (taux forfaitaire : 16 %), les prélèvementssociaux (CSG : 8,2 %, CRDS : 0,5 %, prélèvement social de2,3%, soit au total 11%). La plus-value nette bénéficie d’uneexonération progressive en fonction de la durée de détentiondes titres, sous forme d’abattement d’un tiers de la plusvaluepar année de détention des titres au-delà de la 6 e année,ce qui revient à une exonération totale de la plus-value surdes titres détenus plus de huit ans. Cette exonération neconcerne pas les prélèvements sociaux, qui restent dus surla totalité de la plus-value réalisée par l’actionnaire.La durée de détention des titres cédés est décomptée à partirdu 1 er janvier de leur année d’acquisition ou de souscription.Toutefois, cette durée de détention est décomptéeseulement à compter du 1 er janvier 2006 pour les titres acquisou souscrits avant cette date (le premier abattement d’un tierssera donc applicable seulement aux cessions réalisées à compterdu 1 er janvier 2012, et l’exonération ne pourra être totaleque pour les cessions réalisées à compter du 1 er janvier 2014).


ContactsactionnairesVous êtes actionnaire :BNP Paribas souhaitedonc vous fournir desinformations complètes,rapides et claires sur sesactivités et ses résultats.Pour établir un dialoguesimple entre nous,six possibilitésvous sont offertes.■ Avec les conseillers, dans tousles points de vente du Groupe BNPParibas.■ Par Minitel, en composant le 3614BNPPACTION, où vous trouverez lesinformations récentes sur BNP Paribasainsi que l’évolution de l’action.■ En écrivant au service qui vous estréservé : BNP Paribas Actionnariatindividuel, 3, rue d’Antin - 75002Paris. Fax : 01 42 98 21 22.■ Par téléphone: 0140146358 ou01 42 98 21 61. Pour les manifestationsreprises dans La Vie du Cercleou pour accéder au Journal téléphoné“BNP Paribas en actions”, composezle 0 800 666 777 (Numéro Vert).■ En vous connectant à notre site :http://invest.bnpparibas.com, ausein duquel ont été aménagés desespaces spécialement dédiés auxactionnaires individuels.■ Si vos titres sont inscrits en nominatifpur, un Numéro Vert (appel gratuit)est mis à votre disposition pourtout renseignement comme pour vostransactions : 0 800 600 700.Agenda des actionnairesh■ L’ACTION BNP PARIBASEuros90858075706560Vos prochains rendez-vous avec le Groupe BNP Paribas(1)■ 9 mai 2007 : publication des résultatsdu 1 er trimestre 2007■ 15 mai 2007 : Assemblée générale statuantsur les comptes de l’exercice 2006■ 24 mai 2007 : mise en paiement du dividendede l’exercice 2006 (2)■ 1 er août 2007 : publication des résultatsdu 1 er semestre 2007■ 25 septembre 2007 : réunion actionnaires à Nantes■ 2 octobre 2007 : rencontre actionnaires à Toulouse■ 8 novembre 2007 : résultats du 3 e trimestre 2007■ 16 et 17 novembre 2007 : salon Actionaria(1) Sous réserve de modifications ultérieures.(2) Sous réserve de l’accord de l’Assemblée générale du 15 mai 2007.Données financièreset boursièresDu 31 décembre 2004 au 12 mars 2007(indices rebasés sur le cours de l’action)BNP PARIBASDJ STOXX BANKFRANCE CAC 40DJ STOXX 50MAILING LISTInscrivez-vous sur la mailing listpour être en prise directeavec l’information financièresur BNP Paribas!Pour cela, il vous suffitsimplement de vous connectersur notre site Internethttp://invest.bnpparibas.compuis de cliquer sur l’icône“mailing list/alertes”et de remplir la rubrique“Recevoir nos communiqués”.555045J F M A M J J A S O N D J F M A M J JSource : Datastream. 20052006Avec un cours de 79,50 € au 12 mars 2007, l’action s’inscrit en croissancede 50,31 % par rapport au 31 décembre 2004 (52,89 €), quandl’indice sectoriel européen DJ STOXX Bank augmentait de 42,59 %. Depuisle début de l’exercice 2005, les indices généraux CAC 40 pour la Franceet DJ STOXX 50 concernant l’Europe, ont progressé respectivement de43,83 % et de 31,58 %.ASONDJFM


Données financièreset boursières■ LE CAPITALRépartition du capital de BNP Paribasau 31 décembre 2006 :■ L’OPINION DES ANALYSTESAXA 5,7 %Salariés 5,3 %– dont FCPE Groupe 3,9 %– dont détention directe 1,4 %Institutionnels 74,5 %(dont ISR : 0,8 %)– dont Europe 51,6 %– dont hors d’Europe 22,9 %Actionnaires individuels 6,4 %Divers et non identifiés 8,1 %Consensus au 26 février 2007, d’après les recommandations de 21 bureaux d’analystes.(1) Accumuler/Renforcer/Achat/Strong Buy/Liste recommandée: 15 analystes(2) Conserver/Neutre : 6 (3) Vendre/Alléger : 0h Oddo Securities - Achat :«BNP Paribas a 40% de ses activités dans des métiers à forte croissance.» (16 février)h Union de Banques Suisses - Achat :«BNP Paribas continue à être notre choix n°1 en France. » (15 février)h CM-CIC Securities - Accumuler :«BNP Paribas est très bien positionné sur des métiers en croissance. » (15 février)hNatexis Bleichroeder - Acheter :«Un bon résultat qui recèle des promesses en ce qui concerne BNL. » (15 février)h IXIS - Acheter :«Forte diversification du Groupe. » (16 février)■ RENTABILITÉ TOTALE POUR L’ACTIONNAIRE D’UN PLACEMENT EN ACTIONS BNP PARIBASLe tableau ci-contreindique, pour lesdifférentes duréesmentionnées se terminantau 31 décembre 2006,la rentabilité totalede la détentiond’une action BNP,puis BNP Paribas,ainsi que le tauxde rendementactuariel annuel.Durée de détention Investissement initialmultiplié parTaux de rendementpar annuel actuarielDepuis la privatisation 7,42 +16,38%13 ans 5,71 +14,34%12 ans 6,52 +16,92%11 ans 7,08 +19,47%10 ans 7,59 +22,46%9 ans 4,57 +18,40%8 ans 3,00 +14,71%7 ans 2,31 +12,74%6 ans 2,20 +13,98%5 ans 2,00 +14,83%4 ans 2,46 +25,27%3 ans 1,88 +23,37%2 ans 1,68 +29,55%1 an 1,26 +26,17%La Lettre du Cercle BNP PARIBAS est éditée par BNP PARIBAS/FDG - 16, bd des Italiens, 75450 Paris Cedex 09. Directeurde la publication : Philippe Bordenave. Responsable d’édition : Patrice Ménard. Responsable de la fabrication : Patrick Fleury.Responsable de l’information financière: Véronique Ormezzano. Conception et réalisation :- Responsable d’édition et secrétairede rédaction : Frédérique Pelletier. Maquettiste : Odile Body. Impression : Imprimerie nouvelle de Viarmes. Dépôt légal: à parution.BNP PARIBAS - SA au capital de 1 860 934 954 € - RCS PARIS B 662 042 449 - ML 10186 - 03/07


les CahiersCercleduBNP PARIBASLe créditimmobilier,une spécialité de BNP Paribasà vocation internationaleSociété de BNP Paribas, UCB est depuisplus de cinquante ans un acteur majeurdu marché français. Aujourd’hui premierétablissement spécialisé dans le créditimmobilier aux particuliers par sadimension internationale, UCB estimplantée dans dix pays européensoù elle propose une gamme complètede crédits immobiliers qu’elle distribueselon les business models locaux.UCB et ses filiales, qui constituentle Métier crédit immobilier spécialiséde BNP Paribas, affichent clairementleur ambition de faire l’Europedu crédit immobilier aux particuliersavant même l’harmonisation fiscaleet juridique, et de devenir la référenceeuropéenne dans le domaine.n°4■ mars 2007


1951QUELQUESDATESCréation d’UCB1959La Compagnie Bancaire,une nouvelle structure juridiquepour UCB et Cetelem1989Démarrage dudéveloppementeuropéen d’UCBLe Métier en chiffres (au 31/12/2006)• Implantation européenne: 10 pays – Belgique, Espagne,France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal,Suisse – (voir carte ci-dessous).• Production utilisée (montant des nouveaux crédits utiliséspar les clients) : 11,8 Md€, dont 55 % à l’international.En progression de 13 % par rapport à 2005.• Encours des crédits pour l’ensemble du Métier : 32,6 Md€,répartis équitablement entre la France et l’international,en progression de 20 % par rapport à 2005.• Collaborateurs : 2 800, également répartis entre la Franceet l’international.Un Métier à dimension européenneEspagnePortugalSuisseFranceNorvègePays-BasBelgiqueHongrieItalieGrèceL’“e-distribution”: le développement d’un nouveaucanal de distributionLa vente à distance de crédits immobiliers aux particuliersa déjà prouvé sa pertinence à l’étranger, même si elle resteencore une “niche” commerciale.En France, toutes les conditions sont réunies – accès hautdébit, croissance de la consommation sur Internet – pour qu’uneréelle offre de vente à distance trouve sa place. C’est pourquoile Métier a lancé un projet d’entreprise, nommé Cont@CT,visant à développer ce canal de distribution pour répondreau nouveau segment de clientèle que sont les internautes.■ LES ORIGINES DU MÉTIERCRÉDIT IMMOBILIER SPÉCIALISÉLe rapprochement en France des trois entités UCB,Abbey National France et BNP Paribas Invest Immo,d’une part, et l’accélération de la croissance internationaled’UCB, d’autre part, ont donné naissance, enseptembre 2005, au Métier crédit immobilier spécialiséde BNP Paribas.Ensemble multientité, le Métier se structure autour deplusieurs marques : UCB, BNP Paribas Invest Immo enFrance, UCI et UCB à l’international.Au cœur de la stratégie du Groupe en matière deconquête de parts de marché, le Métier crédit immobilierspécialisé contribue également à l’améliorationdes coûts en mutualisant au sein d’UCB les fonctionscentrales.■ LES DIFFÉRENTS BUSINESSMODELS AVEC INTERMÉDIAIRES :UN SAVOIR-FAIREUCB et ses filiales travaillent selon les business modelslocaux, en partenariat avec les professionnels del’immobilier, avec les conseillers financiers ou hypothécairesou encore avec les courtiers.Le business model d’Europe du Sud repose essentiellementsur le partenariat avec les professionnels del’immobilier. Ceux-là s’appuient sur la force commercialedu Métier, qui les accompagne et prend en chargela vente du crédit au client final.En Europe du Nord, le Métier crédit immobilier spécialisése développe aux côtés des conseillers financierset hypothécaires et des courtiers. Ces derniersassurent directement les ventes de produits standardisésselon des procédures bien établies.Ces diverses expertises permettent un véritable échangedes “meilleures pratiques” au sein du Métier. La filialeitalienne, Banca UCB, pour poursuivre sa croissancedéjà très forte, a ainsi renforcé son business modelinspiré du modèle d’Europe du Sud en nouant desaccords avec des réseaux de courtiers.Ces savoir-faire renforcent la capacité d’adaptationdu Métier aux différents marchés, et favorisent sondéveloppement international.


199719992005Rapprochementavec ParibasEntrée dans le GroupeBNP ParibasNaissance du Métier créditimmobilier spécialisé auxparticuliers de BNP ParibasCarte des implantations du Métier en FranceMartiniqueGuadeloupeLa RéunionLES AGENTS DES DOM-TOMAgent UCBAgence UCBAgence BNP Paribas Invest ImmoAgence International Buyers■ UNE OFFRE UNIVERSELLE,OPTIMISÉE ET TRANSFRONTIÈRESpécialiste du crédit immobilier, UCB a vocation à répondreaux besoins spécifiques de chaque client sur les diverssegments de marché et dans les différents pays.Sa réactivité face à l’évolution des marchés, alliée àsa capacité d’innovation, a permis au Métier dedévelopper une offre universelle en acquisition et eninvestissement locatif, pour résidents et non-résidents.Cette offre a été récemment étendue au segment duregroupement de crédits.Par ailleurs, grâce notamment à un système d’informationde gestion de crédits immobiliers très largementunifié, les différentes offres du Métier peuventpasser les frontières et s’adapter aux marchés locaux.En France, deux business models cohabitentau travers des réseaux commerciauxd’UCB France et International Buyers et deBNP Paribas Invest Immo. En liaison avecles professionnels de l’immobilier, les réseauxUCB France et UCB International Buyerscouvrent tout le territoire pour assurer unerelation de proximité. BNP Paribas InvestImmo, en collaboration avec les courtiers etles grands commercialisateurs, est présentdans les grandes villes de France.


■ LE DÉVELOPPEMENT DU MÉTIERÀ L’INTERNATIONALLe Métier crédit immobilier spécialisé a l’ambition des’implanter dans trois nouveaux pays par an. Trois grandesstratégies d’entrée dans un pays existent:• création complète d’une structure, en bénéficiant généralementdu support de BNP Paribas (cf. Belgique, Suisse);• logique d’acquisition externe en achetant localement dessociétés ou des réseaux de distribution de crédits immobiliers(cf. l’implantation d’UCB en Hongrie via l’acquisitionde Ingatlanhitel Plusz, fournisseur hongrois de prêts immobilierset de services associés);• création de partenariats avec des acteurs locaux pouvantappartenir au Groupe (cf. l’installation en 2007 d’UCB enTurquie aux côtés de TEB), ou indépendants du Groupe(cf. la Banque Santander en Espagne).Devenir le leader du créditimmobilier transfrontièreL’acquisition de résidences secondairesà l’étranger est un marché dynamique tiréessentiellement par la clientèle britannique.En 2005, 150 000 résidences secondairesont été acquises en Europe par des étrangers.Au sein du Métier, l’activité International Buyers,héritée d’Abbey National France, dispose déjà d’unegrande expérience du financement de résidencesachetées en France par des Britanniques. Sa partde marché sur le territoire français est aujourd’huide l’ordre de 20% pour les Britanniques et supérieureà 12% pour l’ensemble des acquéreurs étrangers.Son expertise, jumelée à la présence d’UCB danstoute l’Europe, constitue un véritable avantageconcurrentiel pour permettre au Métierde devenir le leader du crédit transfrontière.Être le premier acteur françaisdu regroupement de créditsLe regroupement de crédits consiste à consoliderplusieurs prêts existants en un seul, en réduisant,à cette occasion, la charge des mensualités.Une formule qui répond au besoin des clientssouhaitant restructurer leur budget ou retrouverune capacité d’épargne.Déjà important dans les pays anglo-saxons, lemarché du regroupement de crédits est un marchérécent en France. Avec une croissance annuellede l’ordre de 20 à 30 %, il représente un axestratégique pour les établissements financiers.Au carrefour des métiers de crédit immobilierspécialisé et de crédit à la consommation, leregroupement de crédits a donné naissance ausein du Groupe à une filiale commune à UCB etCetelem : Métier Regroupement de Crédits (MRC).MRC a pour vocation de mettre à la dispositiondes autres sociétés du Groupe une gammecomplète et innovante de produits tant en créditsà la consommation qu’en crédits hypothécaires,et de développer en parallèle une offre directe.Au sein du Métier crédit immobilier spécialisé,cette synergie doit permettre de développerl’offre en l’adaptant aux pratiques localesdes pays dans lesquels UCB est implantée.BNP PARIBAS - RCS PARIS B 662 042 449 - ML 10187 - 03/07Les Cahiers du Cercle BNP PARIBAS est un supplément de La Lettre du Cercle éditée par BNP PARIBAS/FDG -16, bd des Italiens, 75450 Paris Cedex 09. Directeur de la publication : Philippe Bordenave. Responsable d’édition : Patrice Ménard.Responsable de la fabrication : Patrick Fleury. Responsable de l’information financière : Véronique Ormezzano. Conception etréalisation :. Responsable d’édition et secrétaire de rédaction : Frédérique Pelletier. Maquettiste : Odile Body. Impression : Imprimerienouvelle de Viarmes. Dépôt légal : à parution.

More magazines by this user
Similar magazines