Rôle des coopératives et organisations de ... - INRA Montpellier

www1.montpellier.inra.fr
  • No tags were found...

Rôle des coopératives et organisations de ... - INRA Montpellier

Le rôle des coopératives et des organisations de producteursdans le développement des circuits courts alimentaires.Diagnostic et propositions d’actions.Eve Saymard, étudiante Master TERPPA Montpellier SupAgro- Sujet de stage discuté lors du montage du projet, encadré par YunaChiffoleau.- Egalement suivi par Raphaël Martinez de la FFL, Olivier Rives dela FRCA et Anne Gérard de l’ARIA.- Inscrit dans le VR1 :Développement des circuits courts : innovationsdans les exploitations, les territoires et les filières.Comité de pilotage Projet Coxinel 24/06/2010Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)


ContexteAucune information sur les coopératives et les circuits courtsDes coopératives en difficultéProblématiqueQuelle est la position ( = pratiques et points de vue) des acteurs des organisations etcoopératives de producteurs de fruits et légumes face aux circuits courts- dans un contexte régional de volumes produits importants, tournés surtout vers la GMS- dans le contexte national de développement des circuits courts alimentaires ? inventaire régional : pratiques, points de vue (motivations, réticences) de l’ensemble approfondissement de quelques stratégies de vente en circuits courts par coopératives etOP : comprendre motivations, freins et leviers, investissements et impacts (dont réseauxcréés, renforcés ou rompus)Préalable : échantillon inclut SCA, OP, SICA, SARL et associations de producteursCreate PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)


La démarche- Rencontre avec les trois institutions partenaires pour connaître leurs attentes face à ce travail- Bibliographie- Rencontre d’acteurs de la demande : GMS chef de rayon, restauration collective, grossistes...pour connaître leur position et leur attente face aux circuits courts- Entretiens auprès de toutes les coopératives et OP du Languedoc-Roussillon en fruits et légumesafin d'établir un état des lieux des initiatives, idées, projets, freins possibles des circuits courts(difficulté : pas de liste complète au départ)- Construction d’une base de données des coopératives du Languedoc-Roussilllon et de leurscircuits courts- Construction d’une typologie des coopératives en fonction des initiatives mises en place et deleurs caractéristiques- Approfondissement d’un type d’initiative sur 4 exemples et en connaître les impacts sur leurterritoire.Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)


EntretiensA partir de mes données FFL, FRCA, internet (pagesjaunes et Frcoop) :Département Entretien réalisé injoignable pas de réponse/ à rappeler refusAude 1 0 3 0Gard 5 5 3 1Hérault 4 2 2 0Lozère 1 0 0 0Pyrénées-orientales 13 3 4 3TOTAL 24 10 12 4- Non impliqué- Ouvert, en attente- Opportuniste- Offensif : seul ou en réseauEsquisse d’une typologieObjectifs : dégager des facteurs explicatifs, rendre compte de trajectoiresCreate PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)


Discussion- hétérogénéité des informations selon discussion avec président, directeur,commercial et les données Internet…- hétérogénéité des produits (amandes, pêches, oignons…) qui sontdifficilement comparable sur un territoire hétérogène.-hétérogénéité des structures et de leurs contraintes (ex : apport ou noncomplet de la production de l’adhérent) rend difficile la comparaison.Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)

More magazines by this user
Similar magazines