Ile des Pingouins

ats.aq
  • No tags were found...

Ile des Pingouins

Ile des PingouinsIle des Pingouins62˚06’S, 57˚54’O- partie orientale de l’île du Roi GeorgesT R A I T E S U RL’ A N TA R C T I Q U EG u i d e d u v i s i t e u rPrincipales caractéristiques- Cône volcanique- Pétrels géants antarctiques- Pingüinos de barbijo- Végétation- Os de baleineIles AitchoIle GrenwhichBaie de l’AmirautéBaie MaxwellStations Marsh/FreiStation Great WallStation BellinghausenStation ArtigasStation King SejongIle RobertIle NelsonAnse MitchellPointe RobertIle du Roi GeorgesStationFerrazStation ArctowskiStation JubanyAnse PotterPointe TurretILE DES PINGOUINSDescriptionTopographieFauneFloreImpact des visiteursImpacts connusImpacts potentielsIle LivingstonIle Half Moonpartie de l’île est entourée de Pointe falaises Hannah et on trouve dans la partie nord-est Détroit un de lac Bransfield cratère.Ile SnowIle TrinityPort YankeePuerto YankeeCette île ovale est longue de 1,6 km. La principale caractéristique géologique du site est le cône haut de170 m du pic Deacon dont la face nord descend lentement vers la plage de débarquement. La majeureEspèces reproductrices confirmées : manchot à jugulaire (Pygoscelis antarctica), manchot AdélieBaie(Pygoscelis adeliae), pétrel géant Telefon antarctique Anse (Macronectes Pendulum giganteus), sterne antarctique (Sterna vittata),goéland dominicain (Larus Ile de dominicanus) la Déception et labbes Ile GourdinBaily Head (Catharacta spp.).Vapour ColEspèces reproductrices probables : chionisBaieblancdes(ChionisBaleiniersalba) et pétrel de Wilson (Oceanites Stationoceanicus). Viennent y percher régulièrement des cormorans impériaux (Phalacrocorax atriceps). O’HigginsAstrolabeCapLegoupilIslandViennent se vautrer régulièrement sur la plage des éléphants de mer (Mirounga leonina) et des phoquesde Weddell (Leptonychotes weddellii).Deschampsia antarctica, Colobanthus quitensis, Xanthoria elegans, espèces de mousse, Caloplaca etautres espèces de lichen crustacé ainsi que de vastes pelouses de lichen frutescent Usnea antarctica.Sous-zoneNord-OuestErosion des chemins menant au pic Deacon.Ile TowerBaieCharcotBaie BonePiétinement de la végétation et perturbation de la faune sauvage, en particulier les pétrels géantsantarctiques.Péninsule TrinityCapDubouzetCritères de débarquementPort MikkelsenNavires*VisiteursNavires transportant 200 passagers ou moins. Un navire à la fois. Un maximum de deux navires par jour (deminuit à minuit).Pas plus de 100 visiteurs à terre en tout temps, à l’exception des guides et chefs d’expédition. Un guidepour 20 visiteurs. Aucun visiteur à terre entre 22 heures et 4 heures (heure locale) et ce, afin de donnerune période de repos à la faune sauvage.Aire réservée aux visiteursAire de débarquementAires ferméesAires de randonnéeguidéeAires de déplacementlibresLa vaste plage de cailloux le long de la côte nord. Assurez-vous de débarquer bien à l’écart des bassesfalaises à l’ouest de la plage de débarquement et ce, en raison de la présence de pétrels géantsantarctiques qui y nichent.Aire fermée A: Partie nord-ouest de l’île et falaises basses le long du littoral nord où nichent des pétrelsgéants antarctiques.Aire fermée B: Environs de la falaise basse à l’extrémité nord-est de l’île où nichent des pétrels géantsantarctiques.Aire fermée C: Bordure du “lac cratère” et des collines au sud qui se caractérisent par une végétationdense et où nichent des pétrels géants antarctiques.Aire fermée D: Sites témoins de surveillance des manchots à l’extrémité sud de l’île.Ceux qui visitent les colonies de manchots à jugulaire à l’extrémité nord de l’île devraient être placéssous étroite supervision le long du littoral caillouteux. Il sied de faire montre d’une prudence particulièrelorsque sont guidés sans bruit et lentement des visiteurs le long de la plage jusqu’au nord de l’airefermée B et ce, afin de ne pas perturber les pétrels géants antarctiques qui se trouvent sur les cornichesplus haut. Les personnes qui visitent le pic Deacon devraient être dirigées vers le chemin désignémenant à la partie ouest de cette aire. De la colonie de manchots à jugulaire, il est également possiblede suivre la route au sud de “Skua Knoll”. Toutefois, cette route ne devrait être prise qu’en petitsgroupes guides pour éviter que ne soit piétinée la végétation.Aucune.*Par navire, on entend un navire qui transporte plus de douze passagers.


Ile des PingouinsIle des Pingouins62˚06’S, 57˚54’O- partie orientale de l’île du Roi GeorgesT R A I T E S U RL’ A N TA R C T I Q U EG u i d e d u v i s i t e u rCode de conduite du visiteurComportement à terreNotes de précautionMarchez lentement et avec soin. Par prudence, ne vous approchez pas à moins de 5 mètres de la faunesauvage et donnez aux animaux droit de passage. Augmentez cette distance si vous constatez unchangement dans le comportement des animaux.Lorsque vous êtes au même niveau que des pétrels géants antarctiques nichant ou à un niveau plusélevé qu’eux, restez par prudence à une distance d’au moins 50 mètres. Si vous constatez unchangement dans le comportement des oiseaux, augmentez cette distance. Faites attention lorsquevous vous trouvez à proximité d’otaries à fourrure qui peuvent en effet être agressives. Ne marchez passur la végétation.Les conditions atmosphériques peuvent certes changer rapidement dans l’Antarctique mais cet endroitest particulièrement sujet à de tels changements.Vue de l’île des pingouins du dessusFalaises bassesILE DES PINGOUINSAxAIREDE DEBARQUEMENTFalaises bassesBx"SKUAKNOLL"Airede nidificationde sternesLe chemin qui mène au pic Deacon est clairement visible,notamment en fin de saison."LACCRATER"Cx"SOUTH KNOLL"PIC DEACONDManchot à jugulaireManchot AdélieMélange de manchotsAdélie et à jugulairePétrel géant antarctiqueAxAiresferméesParcoursde marche préféréInventairedes sites antarctiquesN0150 mètresEquidistance = 7,5 mètresAires disperséesde mousse, végétationAire de débarquement – Veillez à restez à l’écart despétrels géants qui nichent à l’ouest.

More magazines by this user
Similar magazines