Mise en page 1 - Baccarat

ville.baccarat.fr
  • No tags were found...

Mise en page 1 - Baccarat

SOMMAIRE sommaireDossier sur l’école de musiquetraitD’UNIONBaccaratJanvier 20126-7 pagesEDITORIAL DU MAIRE3 2012 tourne une nouvelle pageACTUALITÉS4 - 5 Echaffaudage - Conjointssurvivants - AFN - Ste Barbe- Concert - Marche de nuit -Téléthon - L’univers du train- Forum des métiers.DOSSIER6-7 L’école municipale de musiqueNOTRE VILLE8 - 14St Nicolas - Mon beau sapin -Jumelage - Spectacle des écoles-Journée de la solidarité -Conseil Municipal des Jeunes -Disque de stationnement -Gondrecourt menacée -L’Européenne de Galvanisation -Banque alimentaire - Gilles Brusa -Exposition - Conférence - Imageried’Epinal - Les 20 ans de la MEM -13 pageImagerie d’Epinal,l’image de marque dela Ville de Baccaratdévoilée lors du vernissagede l’expositionpageHommage à Adrien Rousselot12INFOS EXPRESS15 Promotion et Métiers d’ArtArmée de l’airCUISINE16 Croquants de chocolat à lacrème de marron en millefeuille.SOUVENIR17 Quartier MuratExpressions - CitationJEUX18Mots fléchésSudokusMots mêlésA l’AFFICHE18 CinémaLectureAGENDAS18 BaccaratRaon l’Etape2Nouvelle année en onomatopéesLaissez parler les waouh ! triomphants et les ha !ha !ha ! durire– ou les oh ! de la surprise – mais aussi les humm ! du bonheuret les ffouffff ! de la volupté.Vous n’oublierez pas non plus les ouf ! des grands soulagements –ni les plouf ! dans l’eau.Encore moins les plaff ! dans les flaques.Ni les tralalilalère ! chantés à tue-tête.De temps en temps, il y aura un flic-flac, suivi d’un clic-clac,d’un plof pas si grave puis d’un glouglou des jours sombreset …Mais chut ! …Ecoutez, c’est la nouvelle année …Les filles de la rédaction vous souhaitent une bonne année2012 et toc …@ www.ville-baccarat.fr


EDITORIAL éditorialC’est fait…2012 tourne une nouvelle pagede notre vie.Environnement lumineux et multicolore, convivialité et gaieté ont – je le souhaite -ponctué joyeusement vos préparatifs pour célébrer les traditionnelles fêtes defin d’année…Manière d’exhortation, pour nous tous, à mettre entre parenthèses les tracas etles mauvais moments de l’année qui s’est achevée.S’ouvrent maintenant à nous de nouveaux défis, grands et petits, qui devrontêtre relevés. Au nom de mes élus et moi-même, j’exprime des vœux sincèreset chaleureux afin que cette nouvelle année vous apporte de multiplessatisfactions, du bonheur et surtout la santé, le bien le plus précieux.Souvenons-nous toutefois que nous ne pouvons pas en permanence atteindrenos projets ou gagner totalement nos paris mais que des échecs peuvent aussis’avérer être des coups de chance.Plus que jamais nous entrons, citoyens européens, français et bachamois, dansune année de reconstruction et de renouvellement. Il faut, c’est entendu, nousouvrir au changement mais nous ne devons pas perdre de vue nos valeurs et,dans ce temps de crise majeure, elles se nomment solidarité, courage etpersévérance.Que 2012 préside favorablement aux destinées européennes et mondiales dansune recherche de paix, de justice et de partage équitable de la richesse.Que notre pays s’appuie sur ses richesses multiples pour asseoir les fondationsde sa stabilité et de son développement reinventé.Que notre commune elle-aussi trouve les moyens de poursuivre sa métamorphosetout en préservant nos valeurs et en plaçant plus que jamais l’humain au centrede nos décisions.Forts de ces convictions, mes élus et moi-même vous souhaitons une annéepositive. Nous vous assurons qu’en dépit des turbulences à venir, notre déterminationreste intacte pour poursuivre la mission que vous nous avez confiée.Josette Renaux,Maire de Baccarat3


Les élèves apprennent à jouer en publiclors des demi-heures musicales.Les professeursde l’école municipale de musique au service des mélomanesenseignent les instruments suivants :Anthony DA SILVA,nouveau directeur de l’école1989 : Anthony Da Silva entre à l’école de musiquecomme élève de synthétiseur avec Daniel Pougnoncomme professeur.Il s’engage dans des orchestres tels que « Funambule» groupe de rock local ou l’orchestre champêtre dontil est musicien pendant 5 ans.Dans les années 90, il aborde le chant en intégrant lachorale des Guériots juniors.le chant par Johanna HINDEle piano classique par Agnès GÉRARDINla guitare classique, électrique ou bassepar James BLOCHle synthétiseur, clavier par Anthony DA SILVAle saxophone, la clarinette et la flûte traversièrepar José ALVAREZle violoncelle et la flûte à becpar Eric RAMBOURle violon par Aurélie SEVRAINla batterie par Jérémie ROUCHAVILLE(De gauche à droite sur la photo.Il manque sur la photo Aurélie Sevrain et Jérémie Rouchaville)L’effectif actuel de l’école de musique est de 85 élèves dont32 adultes. La moitié environ des élèves sont bachamois.En 2000, il quitte Baccarat et la musique etenseigne en 2008 le clavier à Lunéville.En 2007, il est sur la scène du Zénith de Nancy àl’occasion des espoirs de la chanson où il emportele prix du public.En 2009, il réintégre, l’école de Baccarat cette foiscomme enseignant reprenant la classe de son ancienprofesseur. En août 2011, il fait partie de la programmationmusicale estivale et propose au kiosque duparc Michaut un concert de variétés françaises trèsapprécié.Son actualité : il joue du clavier au sein du groupe“Carnaby song ” de Senones, adepte de musiquepop-rock anglaise qui pour Noël sort un CD 6 titres.CONTACT :Anthony DA SILVA est joignableau 06.62.88.49.12Pour information, il est présent à l’école de musiquerue Humbépaire tous les mercredis et se tient àvotre disposition pour vous renseigner.7


NOTRE notre ville VILLESt Nicolasà la salle des fêtes, lors du marchéSt Nicolas est un ami bien proche du Comité desFêtes qui organisait en son honneur un marché à lasalle des fêtes. Le temps pluvieux, venteux et froidn’a pas découragé les abeilles qui proposaientmarrons et vin chaud à l’entrée pour réchaufferl’ambiance. Les étals d’idées cadeaux ou deconfiseries étaient nombreux. Comme chaqueannée, le Rotary Club était présent place desArcades pour une vente d’objets en vannerie, destinéeà des projets humanitaires et caritatifs. Il envisagede participer à la création d’une salle multi-sensorielleà la Maison Hospitalière à destination des personnesatteintes de la maladie d’Alzheimer et à la remiseen état de deux fauteuils électriques. St Nicolas afait son apparition lors de son marché le dimancheaprès-midi afin de remercier personnellement lesenfants qui ont participé au concours de dessins.Les lauréats ont été récompensés par des cadeaux.Félicitations aux artistes en herbe !dans les écolesLe patron des écoliers n’a pas manqué son rendez-vous annueldu 6 décembre : St Nicolas s’est rendu dans toutes les écoles bachamoisesdans lesquelles il était très attendu. Les enfants avaientpréparé mitres scintillantes, dessins, chansons, poèmes et petitsmots tendres à l’attention de l’Evêque de Myre.L’école maternelle d’Humbépaire avait même préparé demagnifiques crosses en pâte à sel, aussi appétissantes que desbretzels et de savoureuses carottes en papier mâché à l’intentionde son âne. Même le père Fouettard a apprécié la délicateattention et a vu sa mauvaise humeur légendaire disparaître.Unanimement, ils ont décidé de récompenser les élèves par unpetit cadeau et des confiseries, financés par la Ville de Baccarat.Le Maire et quelques élus se sont joints à la délégation de St Nicolaspour féliciter les enfants de leurs bons comportements.Mon beau sapin ...Chez les anciensC’est avec plaisir que St Nicolas est venu fêter larénovation de la salle du club des anciens, rue AbbéMunier, à l’occasion du repas concocté par laPrésidente Aliette Herrbach et son équipe de bénévoles.Jeux et autres animations ont renforcé la convivialitéde cet après-midi récréatif, un rendez-vous incontournabled’avant Noël pour bon nombre de personnesesseulées.8Grand symbole de Noël, le roi de la forêt a pris place aucœur du centre-ville pour le plus grand plaisir des enfantscomme des grands.Manœuvre délicate pour le personnel des Services Techniqueset des Espaces Verts pour mettre en place ce géant delumière de plus de 15 mètres de haut prélevé en forêt deGrammont. Bravo une fois encore au service des “ EspacesVerts ” dirigé par Didier Louis qui ne manque pas d’espritde création pour décorer les quatre coins de la ville, auxélectriciens municipaux qui réalisent pendant un mois untravail important de mise en place des illuminations etpuis, bien sûr, aux habitants qui participent au concoursdes maisons illuminées. La mise en commun de tous lesmoyens permet à la cité du cristal de briller de mille feux.Un bel élan de partage de l’esprit de Noël.


L’Avent avec le jumelageComme chaque année depuis bien longtemps, nos amis deGERNSBACH sont venus le 26 novembre dernier pourapporter, à la ville de BACCARAT et à ses habitants leurcouronne de l’Avent 2011. Cette couronne de plus d’unmètre de circonférence est agrémentée des 4 bougies représentantles 4 dimanches avant Noël, est installée dans le hall de lamairie. La délégation de GERNSBACH, omposée de M.KECK représentant du Maire de la ville et de quatre membresdu jumelage a également apporté quelques victuailles destinéesaux « Restos du cœur » et remises à Janine Godin, deuxcompositions florales - l’une pour la Maison Hospitalièreofferte à Nicole OLIOT et la seconde pour la Paroisse.Nos homologuesont également apporté un échantillon de masques et costumes de carnaval pour la future exposition consacréeà ce sujet en début 2012. La cérémonie de la remise de la couronne, en présence de Madame le Maire, s’est conclue par unpot de l’amitié convivial.Gérard François, Maire Adjoint délégué au jumelageJoyeux NoëlEn guise de cadeau de Noël pour tous les élèves des écoles deBaccarat, la Municipalité a offert, comme le veut la tradition, unspectacle de fin d’année. Alo le magicien et Rico le chanteur,deux clowns créatifs et imaginatifs ont ainsi investi la scène dela salle des fêtes.Leur spécialité : faire rire les enfants bien sûr ! Voilà le meilleurremède à la morosité ambiante. Les maternelles tout comme lesprimaires ont apprécié ce spectacle coloré et dynamique.Les petits étaient sous le charme et les grands ne se sont pas faitprier pour répondrer en nombre aux appels des deux clowns !Un spectacle intéractif mêlant la danse, la chanson, la magie etles clowneries. Une belle réussite !Sous le signe de la solidaritéEn collaboration avec le Conseil Général, l’équipe de Préventionde Lunéville et la Municipalité organisaient à l’Espace LouiseMichel pour la première fois, une journée de la solidaritéinternationale.De nombreuses associations à caractère humanitaire ont constituéun véritable marché de la solidarité, présentant leur associationou proposant à la vente des objets artisanaux ou issus dudéveloppement durable : Solidarité Congo, Aliscia, SolidaritéIci et Ailleurs pour le Maroc, Ayudar pour le Pérou, CCFD-Terresolidaire et Commerce Equitable, Restos du cœur, SecoursCatholique, Main dans la Main pour le Bénin.Comme chaque fois, les associations locales ont participé à lapartie festive de la journée. Les visiteurs ont ainsi pu apprécierles prestations de danse moderne et de kick boxing de BaccaratDynamic, de danse moderne jazz de la section Blâmont-Baccarat, dedanse country d’Azerailles, des majorettes de Baccarat et de lachorale du collège bachamois. La soirée s’est terminée par lespectacle « les contes du bananier » racontés par Chyc Polhit,conteur gabonais, qui a tenté de mener les spectateurs sur le chemindu bonheur des choses simples. Lançant depuis 5 ans, ses puissantesparoles au vent, il espère bien qu’elles germeront un jour dansle cœur de ses semblables.Le comité des Fêtes a également eu la gentillesse de répondre àl’appel en organisant la restauration et la buvette.Généreusement, il a souhaité reverser le bénéfice de la journéeaux associations caritatives locales. Solidarité et générositéétaient bien les maîtres-mots de cette journée.Ambiance conviviale et généreuse au marchéLes collègiens au rendez-vous de la solidarité.9


NOTRE notre ville VILLEReport des élections duConseil Municipal desJeunesL’ancienne formule d’élection par listes de 4 jeunes aété plébiscitée par les jeunes. C’est la raison pourlaquelle la Ville a souhaité réorganiser les élections etles reporter en janvier. Une communication sera doncmise en place par l’intermédiaire du collège, au moyendes panneaux d’information et sur le site Web de laville.Vous êtes un groupe de 4 jeunes (2 garçons et 2 filles)âgés entre 12 et 18 ans, vous habitez Baccarat, vousavez des projets, vous souhaitez vous impliquer pourfaire bouger votre ville….Pour toute information concernant le Conseil Municipaldes Jeunes, contactez Christina LEINERT au03.83.75.41.13« Le goût des autres, une grande détermination et unenthousiasme au service de vos projets pour Baccarat,c’est tout cela que requiert votre action ».10David BÉGNÈNE,Adjoint en charge du Conseil Municipal des JeunesChangement dudisque de stationnementLe disque de stationnementchange au 1er janvier 2012.A partir du 1er janvier 2012,le disque de stationnementdes zones bleues devienteuropéen suite à un décret,paru au J.O du 21/10/2007.Il s’applique à tous les paysde l’Union Européenne etdoit être conforme au modèle ci-contre.Au centre du disque une seule flèche verticale désignel’heure d’arrivée du véhicule sur l’emplacement. Lestationnement est alors autorisé pour une durée d’1h30.Attention les anciens modèles ne sont plus utilisables.Une commande a été faite, ces nouveaux disquesseront en vente à l’Office du Tourisme.La Police Municipale sera compréhensive pendant lepremier trimestre 2012.Claude LINDER, adjoint au maireL’Institution de Gondrecourt,menacée de fermetureCi après le communiqué lu au Conseil Municipal,le 12 décembre 2011La Municipalité a pris note de l’information communiquée àMadame le Maire, par téléphone le mardi 6 décembre par M.Thierry de Vimal, Directeur du diocèse, de ne pas donner suiteau projet de construction d’une nouvelle école pour l’Institutionde Gondrecourt. Cette décision avait été prise au cours d’unConseil d’Administration de l’association Ste Anne, propriétairedes bâtiments. M. de Vimal a ajouté ensuite que compte tenu dela vétusté des bâtiments de l’école actuelle, il avait été décidé defermer l’Institution de Gondrecourt dès la rentrée 2012.Je souligne que le dossier de construction déposé en Mairie a étédiligenté par le service de l’urbanisme et que l’accord desdifférentes autorités vient d’être signifié aux intéressés.La fermeture de l’école de Gondrecourt, ouverte depuis 1843est un événement très important pour la ville de Baccarat tantsur le plan économique que sur le plan humain. La diversité del’enseignement est une richesse. Avoir le choix entre le public etle privé reste un privilège, cela renforce l’attractivité de la ville.Je rappelle que la France dispose d’un enseignement privé,certes sous tutelle du diocèse, mais il est para-public puisquesont partagés les mêmes programmes éducatifs définis à l’échelonnational. La ville de Baccarat a signé avec l’Institution, depuis1965 et après délibération de son Conseil Municipal, uneconvention admettant le principe de la prise en charge desdépenses, pour les élèves des classes élémentaires habitantBaccarat , de frais de chauffage, puis en 1975, la participationaux frais de nettoyage des classes etc.. Depuis cette date laconvention est renouvelée chaque année. En 2007, le ConseilMunicipal a déterminé le montant de la participation de lacommune aux frais de fonctionnement de l’Institution : pour2011 il s’est élevé à 17.426 euros.Dès l’annonce de cette nouvelle, les adjoints ainsi que les membresde la commission scolaire ont été prévenus. Je rappelle qu’à cejour, aucune information officielle n’a été reçue en Mairie.La Municipalité assumera ses responsabilités comme elle le faitdepuis 2008.Dans l’état actuel des choses, et compte tenu des éléments en sapossession, la Municipalité, si on le lui demande, est prête àtoutes discussions pour qu’une solution qui satisfasse tout lemonde soit trouvée dans le cadre des obligations qui sont lessiennes.En cas de fermeture, une réflexion sera menée quant à lal’accueil des enfants qui souhaiteraient intégrer les écolespubliques de Baccarat, le Maire étant le garant de l’obligationscolaire.Josette RENAUX, Maire de Baccarat


PORTRAIT D’ENTREPRISEL’Européennede GalvanisationL’industrie de la Galvanisation Européenne protège chaqueannée environ 6 millions de tonnes d’acier manufacturé.Certifiées ISO 9001 : 2000, les 10 usines du groupe FranceGalva, réparties sur tout le territoire, sont des installationsindustrielles de pointe.Le territoire de Baccarat a la chance d’accueillir l’uned’entre elles depuis 1992. A l’occasion des journées portesouvertes organisées par la Chambre de Commerce etd’Industrie, Serge Grün, technico-commercial nous a présentéavec professionnalisme cette entreprise bachamoise.Procédé industriel performant, la galvanisation à chaud est actuellement une réponse idéaleà la lutte anticorrosion, tant physique qu’électrochimique, offerte par le zinc.En effet, les piècesaccrochées à desbalancelles sont toutd’abord plongées dansun bain d’acide afind’être dégraissées etdécapées.Décapage dans un bain d’acideGalvanisation dans un bain de zincDans les creusetscoulent 530 tonnesde zinc en fusion24h/24 et ils peuventrecevoir des piècesjusqu’à 15,30 m delongueur.Propres et séchées,elles sont ensuitegalvanisées parimmersion complètedans un bain de zincliquide à 450°C .Dotée de son proprelaboratoire d’analyseschimiques, chaqueunité est équipée d’unsystème informatiqueLa galvanisation à chaudest une solution économiquepour une protection totale,durable et efficace de l’acier.exclusif appelé GPAO (Gestion de Production Assistée parOrdinateur).Permettant, à tous les stades du processus, de renseignerchaque client sur l’état de son ouvrage en temps réel.La traçabilité apportée par la GPAO permet également deconserver l’historique des commandes et de les reproduireà l’identique.Le procédé de galvanisation offre aux pièces une protectionintégrale y compris des parties les moins accessiblescomme les corps creux, tubulaires… Il reste ainsi le meilleurremède en cas de blessures métalliques, rayures ou chocsaccidentels et évite ainsi toute altération telle que lescoulures de rouille y compris dans le béton. Une longévitésans entretien d’au moins trente ans est alors assurée auxproduits dans des conditions normales d’exposition etd’utilisation et quel que soit le milieu.Enfin, procédé reconnu pour ses qualités esthétiques, lagalvanisation permet également l’usage de plusieurs systèmesde peinture afin de répondre aux choix de chaque client.Lingots de zincLa consommationmoyenne est de 50 à55 kg de zinc à latonne.D’aspect brillant à lasortie du creuset, lezinc devient mat paroxydation.Présenté sous forme de lingots,le zinc est une matière qui al’avantage d’être recyclablepuisqu’il y a possibilité de lerécupérer.Soucieuse des nouvelles donnéesenvironnementales et du confortde travail de son personnel,l’usine bachamoise a réaliséd’importants travaux en août2011 afin de mettre en place unsystème d’évacuation des fumées.Dirigée par Patrick LOYER, l’entreprise emploie 50personnes qui travaillent par système de 2 postes.Elle collabore avec la société Comebac, située à deux pasqui fabrique notamment des pylônes électriques galvanisésà leur sortie par l’Européenne de Galvanisation.Européenne de Galvanisation10 route de Merviller 54120 Baccarat03.83.75.34.74 / www.francegalva.fr11


12Banque alimentaireHommage à un bénévole exemplaire.Le 8 décembre, la Municipalité a procédé à l’inaugurationofficielle des nouveaux locaux de la Banque Alimentaire,installée quartier Haxo depuis le 7 mai 2010. Après la démolitiondu local situé derrière la Mairie qui accueillait la banquealimentaire, le choix a été d’assurer aux bénéficiaires et auxbénévoles de l’association, plus d’espace, de confort et dediscrétion.Il ne manquait plus qu’à cette salle une dénomination. C’estchose faite puisqu’en présence de sa famille et de ses amis,un hommage a été porté à Adrien Rousselot, figure emblématiquede la cité du cristal disparu il y a 2 ans.Revenir sur son parcours montre combien cet homme étaitun bénévole généreux et engagé.Tailleur sur cristaux à la Manufacture, Adrien Rousselot avaitobtenu son diplôme de Meilleur Ouvrier de France en 1968.Secrétaire du comité d’entreprise, membre de la commissionsociale du comité d’établissement pendant 20 ans, il serapendant longtemps également Président de l’association desretraités.Contrôleur et vendeur de billets pour le cinéma Concorde, ilétait membre actif de l’association d’Education Populaire etSportive.Mais il consacra ainsi toute une partie de sa vie aux associationscaritatives :Tennis : Gilles Brusa à l’honneurA l’issue de l’Assemblée Générale départementale du tennis,Christina LEINERT, Présidente du club local a souhaitémettre à l’honneur un membre éminent de son équipe,véritable symbole du bénévolat. Ce fut l’occasion pour ellede dresser le portrait de Gilles Brusa.« Agé de 60 ans maintenant, il s’ était passionné pour le footdurant 20 ans quand, un jour, un ami lui a proposé de prendreune raquette ! Quel changement !C'est en 1985 qu'il prit sa licence au club de BACCARAT,qu'il ne quitta plus. Quelques années tennistiques l'ontpoussé jusqu'au classement 30/1. La compétition n'était passon fort, mais, il a toujours éprouvé un besoin de conseilleret de transmettre ses connaissances pour faire progresser lesjoueurs.- il fut le Président de la Banque Alimentaire à partir de 1994,- Membre de la Croix Rouge depuis 1987, il en avait assuréla présidence de 1990 à 2000.- il était également responsable de l’Amicale des donneursde sang de Baccarat.Médaillé du mérite de la ville en janvier 2005, cet ancienconseiller municipal reçut les Palmes Académique en1984 etfut nommé Chevalier du Mérite National en 1986.Toute sa vie, Adrien Rousselot s’est engagé pour les autres.En dévoilant la plaque portant son nom, Josette Renaux etses anciens complices de la Banque Alimentaire étaient émuset honorés de porter mémoire à ce bénévole de l’ombre.En 1989, il obtint le diplôme d'initiateur 1er degré ce qui luia permis d'enseigner auprès des jeunes durant 22 ans etauprès des adultes depuis 5 ans. Cet homme compte à sonactif, plus de 4000 heures d'enseignement donné à plus d'unecentaine de jeunes et moins jeunes.Son savoir et sa persévérance ont permis de faire progresserbeaucoup de jeunes, en particulier Stéphane LEINERT,joueur du club qui est actuellement seconde série, à qui il adonné l'envie de se battre sur le terrain . Une fierté et unereconnaissance sportive pour cet entraîneur qui a passé sanscompter énormément de temps sur les cours.Cet homme, encore très dynamique pour son âge, spécialistedu cordage, est membre du comité depuis de nombreusesannées ; le bénévolat, lui il connaît ! Toujours présent quandil le faut, il est l'unique personne du club qui a bloqué autantde créneaux pour jouer ou enseigner !Un bénévole hors du commun que l’on n’est pas prêt deretrouver. Je ne vous annonce absolument pas sa retraite autennis mais je souhaitais lui faire une surprise. Je pense qu'ila dû se reconnaître. Après tant d'années à rester dans l'ombreà pratiquer sa passion , aujourd'hui il mérite bien d'être audevant de la scène : Gilles BRUSA »L’équipe municipale a souhaité s’associer à cet hommage ettient à remercier Gilles Brusa de son engagement et leféliciter pour son parcours.


NOTRE notre ville VILLEEXPOSITION« Masques et costumes de carnaval »du 23 janvier au 26 février à l’Hôtel de Ville. Entrée libre.En préambule au carnavalbachamois des 25-26 février,le Service Culturel en collaborationavec le Comité desFêtes de Baccarat vous metdans l’ambiance avec uneexposition de masques etcostumes de carnaval.Il s’agit de collections aimablementprêtées par le carnaval d’Hagondange (costumes), Mme Muller enaccord avec le Président de la Fédération Française des Carnavals etFestivités Région Lorraine, le Comité de jumelage de Gernsbach et leComité des Fêtes Bachamois.Vous pourrez découvrir des masques, des costumes vénitiens, un costume deGilles, d’Arlequin et différentes tenues polonaises et brésiliennes.Ces robes, chemises, chapeaux, médailles et autres ornements carnavalesquessont réalisés à la main par des festivaliers de toutes origines, touspassionnés de cet art furtif et rocambolesque qui laisse bien des souvenirsdans nos mémoires. Des photos de carnavals à travers le monde… et àBaccarat en témoigneront.D’autres habits médiévaux contrasteront avec les effets plus contemporains.Si des carnavals mondialement connus inondent notre planète demoments festifs des plus remarquables et remarqués, il n’en est pasmoins vrai que Baccarat fête son carnaval depuis près d’une vingtained’années et près d’une dizaine en alternance avec Raon L’Etape.Rendez-vous le 23 janvier pour découvrir cette nouvelle exposition.ENTRÉE LIBREdu lundi au vendredi de 8h à 12h et 13h30 à 18h(sauf jeudi 14h et vendredi 17h30), le samedi de 10h à 12h.CULTURECONFÉRENCEJeudi 26 janvier 2012« Cantate de cristal »avec Gilles LAPORTEà la salle des fêtes à 20h.A l’occasion du lancementde son nouveau roman,Gilles Laporte nous faitl’honneur de le présenter enavant-première à Baccarat.Plongez avec lui dans lemonde passionnant desmagiciens du verre et ducristalBaccarat. De 1840 à 1885.Enfant unique ardemment désiré, Florent est l’objet detoutes les attentes et ambitions des siens. Son père, unouvrier verrier veut que, dans le respect de la tradition, ilprenne sa relève. Florent suit donc les cours de l’Ecolecréée par la Compagnie des Verreries et Cristalleriesde Baccarat en plein âge d’or en ce milieu du XIXe siècle.Un jour, à l’église, l’épouse du sous-directeur de lafabrique, Regina Galtier, découvre, bouleversée, la voixdu jeune garçon, une voix pure et cristalline.Alors, malgré les dix ans qui les séparent, porté notammentpar l’amour de la musique, un lien puissant va les unir.Mais commence aussi pour Florent le plus cruel desdilemmes : sa passion du chant ou son devoir filial…devenir verrier ?Séance dédicaces à l’issue de la conférence.Entrée libre.Du rêve et des réalités avec l’Imagerie d’EpinalC’est triplement la fête des images d’Epinalà Baccarat, au moment des festivités de find’année :- une magnifique exposition d’imagesanciennes et contemporaines à contemplerjusqu’au 14 janvier : de quoi faire écarquillerles yeux des enfants comme des plusgrands ;- une conférence conviviale et fort intéressantele 15 décembre, menée en duo, avecChristian Tarantola, Président de l’associationdes Amis de l’Imagerie et Claire Barcik,Responsable des stocks et expositions de la seule et unique Imagerierestant en activité en Europe. Après des explications très claires età la portée de tous, les auditeurs ont pu prendre en main des boisgravés, des images originales, certaines si fines qu’on n’oserait ytoucher…- le lancement d’une image de marque tout spécialement sur laville de Baccarat, créée à la demande de la municipalité, et réaliséepar Antonio Gacia, illustrateur et créateurattitré de l’Imagerie d’Epinal. Le Maire atraduit la volonté de son équipe de mettre envaleur le patrimoine bachamois et le « bonvivre » à Baccarat à travers cette image.En clôture du vernissage le 9 décembredernier et en présence de Philippe Aizier,Directeur Général de l’Imagerie d’Epinal, deRose-Marie Falque, représentant MichelDinet, Président du Conseil Général etd’autres personnalités, Claire Barcik a effectuéune démonstration fort intéressante decolorisation de l’image de Baccarat : Madame le Maire, M.le Sous-Préfet et M me la Conseillère Générale ont ainsi apposéune dernière touche de couleur à l’original.Avec gentillesse Antonio Gacia a dédicacé les images de marquedédiées à Baccarat pour le plus grand plaisir de tous !Les images de marque peuvent être obtenues à la Mairie deBaccarat.13


Belle prestation de la MEMTRIBUNE tribune libre LIBREPas de contribution reçue20 ans, ça se fête ! C’est ainsi que les musiciens de la Musiqued’Ensemble Municipale ont lancé l’ invitation à leur concertanniversaire.Le président Gilles Lecomte a retracé l’historique de la clique,comme on l’appelait dans les années 90, créée sous le mandat deJean-Marie Fève et sous la houlette de François Adam, ConseillerMunicipal. La MEM a connu bien des péripéties et des découragementsmais chaque fois elle a su faire les efforts nécessaires pour s’améliorer.Elle a étoffé petit à petit son répertoire et la variété des instruments(Daniel Collin et Jean Lesprit de l’Orchestre Champêtre ont donnédes cours de trompette et de clarinette), elle s’est mise au solfègepuis à travaillé avec l’école de musique. Quand son plus ferventdéfenseur François Adam laissera sa place de Président pourraisons de santé, Gilles Lecomte reprendra le flambeau. ChristopheThiriet, bien que plus jeune que la plupart des musiciens qu’ildirige, a su prendre à cœur son rôle de chef d’orchestre.Cette évolution a porté ses fruits lors de ce concert où le publicbachamois, venu nombreux à la salle des fêtes, a apprécié les 13morceaux interprétés avec brio, et dans une acoustique plus idéaleque lors des prestations extérieures. Le programme fut complétépar des danses et musiques traditionnelles interprétées par lesTroubadours de Beauregard de Raon l’Etape. La MEM a sumontrer ô combien elle avait progressé et qu’elle demeurait à larecherche de nouveaux éléments pour l’enrichir.Présente lors de toutes les manifestations commémoratives oufestives, la MEM reste un élément incontournable de l’histoire etde la vie de notre cité. Nous remercions vivement les musiciensqui offrent à la communauté beaucoup de leur temps, tant pour lesrépétitions que pour les prestations. Bravo !Une bonne action....................................................Collecte de véloset pièces détachéesDans le cadre de leurs activités de mobilité etd’insertion socio-professionnelle, l’AssociationADLIS organise une collecte de vélos dont le butest de récupérer des pièces détachés pour réparerdes vélos et permettre aux demandeurs d’emploiset bénéficiaire d’aides humanitaires de se déplacer.> Samedi 14 janvier 2012, place du GénéralLeclerc, donnez vos vélos inutilisés pour permettreà d’autres de se déplacer !Merci d’avance.SOLUTIONS solutions144 6 1 8 2 5 7 9 39 8 5 4 7 3 1 6 23 8 7 6 9 1 4 8 52 1 4 7 6 9 3 5 85 7 8 3 1 2 9 4 66 9 3 5 4 8 2 1 78 5 9 1 3 7 6 2 47 4 2 9 5 6 8 3 11 3 6 2 8 4 5 7 9Sudokus2 9 3 7 8 6 1 5 46 7 4 3 5 1 8 9 28 5 1 2 4 9 7 6 33 4 7 9 6 2 5 1 85 1 2 8 7 3 6 4 99 6 8 5 1 4 2 3 71 3 5 4 2 8 9 7 67 8 9 6 3 5 4 2 14 2 6 1 9 7 3 8 5Mots fléchésjeux p18Horizontalement :VEGETATION-OPE-RECAPITULATIF-BONITES-REMISA-BETASSE-VIS-PORE-SERPE-SET-AERIEN-LECONS-EMUES-TOISAIT-SNOB-NE-PRES-SHETLAND-MUE-EN-AQUEDUC-IR-ETERNUA-ORIENT-EN-TEGUMENTS-ARTS-TETINE-EV-PA-URNE-CRI-ECLAMPSIE-ALES-LO-OLECRANE-RIKIKI-UELE-PB-TON-AULNE-PAL-LEU-AS-ETAGERE-SMOG-ES-SITESV e r t i c a l e m e n t : J E R O B O A M - H E T E R O C L I T E S -GENEREUSEMENT-LOKOUM-RECITERENT-SPA-IN-TATA-ISOLANT-AMOK-AG-PAPESSE-BAQUET-PLIAS-TISSENT-N U A G E U S E - M I T- E R - O N D E - U T R I C U L E S - O U R - P L I E -DOMINERENT-ENLEVEES-MURENE-ALEAS-AMI-CAPUCINE-ANE-GI-ROTISSOIRE-ET-CLE-PET-PIS-ENTE-INSERE-PARE-DEFAITS-SORT-VISIBLES


permanencesPERMANENCESÀ L’HÔTEL DE VILLEADIL (infos logement) : 03/01 de10h à 12hArmée de terre : 18/01 de 9h à 11h.Attia consulting : les jeudis de 8hà 12h et 14h à 18h.CAL : 05/01 et 19/01 de 14h à 16h.Cidff :09/01 de 14h à 17h30.Conciliateur : 13, 25, 30/01 de14h30 à 17h, sur RDV.Tél : 03.83.76.35.35CRAM : 11 et 25/01 de 9h à 12h.Entraide chômeurs : sur RDVjeudis 12 et 26/01 de 14h30 à 17h30Energies renouvelables : sur RDV,Lundi 16/01 de 14h à 17h30Garde : 30/01 de 9h à 12h.Mission Locale : sur RDVles mardis et vendredis.Mutualistes anciens combattants :le 06/01 de 14h à 16h30.Journées d’accueil et d’orientationRSA : sur RDV - 18/01 - 13h30.Relais Services Publics : tous leslundis et vendredis de 10h à 12h,les mardis de 15h à 18h.club vosgienCLUB VOSGIENRandonnées des jeudis +/- 10 km.05/01 NompatelizeInfos : 03 29 41 90 9212/01 Le Pré BarbierInfos : 03 83 71 13 2419/01 HurbacheInfos : 03 29 41 47 3626/01 Celles sur PlaineInfos : 03 29 41 67 03Rendez-vous à 13h15, à Raonl’Etape, place de la République.ETAT état civil CIVILNaissances12 /11: Olivia THOMAS18/11 : Albin HÖRTH29/11 : Monica JEANGEORGES01/12 : Lina SONAR DE BELLY03/12 : Gabrielle GROUT07/12 : Lisa FERRYFélicitations aux parents !Décès12 /11 : Marcel CLÉMENT30/11 : Paul GAYER01/12 : Jacqueline FLEURETveuve DELPIERRENos sincères condoléancesaux familles !INFOS infos express EXPRESSPromotion et Métiers d’ArtUne nouvelle responsabilité a été proposéeau premier magistrat de la cité du cristal.En effet, Josette Renaux est la nouvelleVice-Présidente de l’association nationale« Ville et Métiers d’Art », référente régionaleen charge du Grand-Est (Alsace et Lorraine,soit un périmètre étendu à 14 villes et bourgslabellisés). Ce réseau regroupe actuellement54 villes sur le territoire français.Cette nouvelle charge, entièrement bénévole,confiée au Maire de Baccarat est unereconnaissance pour le travail déjà accompliet pour son investissement à travers notammentl’organisation du Festival International desMétiers d’Art dont la seconde édition auralieu les 22, 23 et 24 Juin 2012.C’est aussi un nouveau défi pour la cité ducristal que de continuer à promouvoir sonsavoir-faire si bien représenté par les 24Meilleurs Ouvriers de France de laManufacture sur 32 MOF nationaux.Avec énergie et conviction, Josette Renauxs’engage dans cette nouvelle fonction, dansL’armée de l’air recruteSur le thème « pour faire voler nosavions, il faut toute une armée », l’Arméede l’Air met l’accent sur la complémentaritéet l’interdépendance de l’ensemble de sesmétiers. Sa force, au-delà de sa technicitéet sa modernité, c’est la chaîne de compétenceset de responsabilités qui la composent.L'Armée de l'Air annonce recruter plusde 2000 jeunes par an, entre 17 et30 ans, dans plus de 50 métiers, dela fin de 3 ème à Bac +5.Des pilotes et autres fusiliers commandosbien sûr, mais aussi : des électrotechniciens,des acheteurs publics, des mécaniciens,des secrétaires, des pompiers, des spécialistesen télécommunication, des informaticiens…Tous ces jeunes sont formés militairementet professionnellement (formation rémunérée).Les métiers d’art valorisésà Baccarat à l’occasion du FIMA,Festival Internationaldes Métiers d’art.Bientôt, les 22,23 et 24 juin 2012une volonté toujours bien présente d’ouvrir des perspectives vers les autres pays.Mais ce qui l’anime le plus, c’est de valoriser le travail des bachamois qui grâceà leur savoir-faire portent si haut le nom de Baccarat dont chacune et chacun deshabitants doivent être fiers. Le patrimoine de la commune et du territoire est riche,il mérite d’être encore mieux connu. Il convient de rappeler que c’est en 2006que Baccarat a été labellisée « Ville et Métiers d’Art ». Les critères sont sélectifs.L’un des objectifs de la nouvelle Déléguée est d’élargir le circuit VMA à d’autresvilles de l’Est de la France.Pour toute information, appelez le :03.83.32.51.58 (du lundi au vendredi de9h à 18h) Bureau Air du CIRFA (Centred’Information et de Recrutement desForces Armées) de Nancy 47, RueSainte-Catherine - BP 50607 - 54010Nancy CedexPour recevoir un mail d'information,envoyez à :cirfa.nancy@recrutement.air.defense.gouv.frVotre : nom, prénom, date de naissance,diplôme et vos questions éventuellesVous pouvez également discuter « endirect » avec un(e) représentant(e) duBureau Air à l’occasion des permanencesqui sont assurées en Mairie le 1 er mercredide chaque mois de 14h à 16h.www.air-touteunearmee.fr15


CUISINE cuisineCroquants de chocolatà la crème de marronen millefeuille.Croquant et onctueux à la fois,un dessert épatant !Pour 6 personnes250g de chocolat noirà forte teneur en cacao200g de crème de marron200g de brisures de marrons glacés2 cuil.à soupe de whisky20cl de crème liquide1. Faire fondre le chocolat coupé enmorceaux dans une terrine au bainmarie.Retirer du feu et laisser tiédir.2. Tracer 18 cercles de 7 cm dediamètre sur une feuille de papiersulfurisé. La poser sur une surfaceplane bien froide. Au pinceau,badigeonner les ronds de chocolatfondu à peine chaud (30°C). Passerune deuxième couche de chocolat,laisser refroidir, puis décollerdélicatement les ronds.3.Monter la crème liquide très froideen chantilly. Ajouter le whisky à lacrème de marron puis incorporerdélicatement la chantilly. Verserdans une poche à douille cannelée.4. Monter les croquants à la façond’un millefeuille : placer un rond dechocolat sur une assiette, recouvrirde crème de marron, parsemer debrisures de marrons. Poser undeuxième rond de chocolat, recouvrird’une deuxième couche de crème,puis d’un troisième rond de chocolatet décorer d’une rosace de crème.Répéter l’opération pour les autresmille feuilles. Les décorer de brisuresde marrons et d’un peu de crèmemêlée à du chocolat fondu.LE PLUS DE TRAIT D’UNION :Travailler le chocolat sur unesurface bien froide, l’idéal étant dedisposer d’un marbre. A défaut,rafraîchissez votre plan de travailavec des glaçons, puis essuyez-le.16


SOUVENIR souvenirLes travaux deconstruction duquartier Murat ontcommencé à la finde l’année 1913afin de recevoir le1 er Escadron du4 ème Régiment deChasseurs à chevalcantonné à Epinal.On parle de quartieret non de caserne.Cette désignation remonte à l’Ancien Régime oùl’hébergement des troupes par les municipalités était unepratique courante. Cette disposition sera longtemps conservéepour les troupes montées car il était plus difficile de construiredes casernes avec des écuries que pour les militaires del’infanterie. Pour faciliter le service, il était prévu qu’hommeset chevaux d’un même escadron soient logés à proximité, dansun quartier de la ville où « ils prenaient garnison». C’est de làque vient l’usage du terme quartier, qui fut utilisé tout d’aborddans la cavalerie, puis dans l’artillerie avant de s’étendre auxChasseurs à pied (Quartier Haxo et Ladmirault).Dans l’optique d’une guerre qui semblait de plus en plusinévitable avec l’Allemagne, on fit venir cet escadron d’Epinalpour renforcer les troupes près de la frontière. On fit de mêmeavec le 17 ème Bataillon de Chasseurs à pied venu de Rambervillerspour se cantonner au Quartier Ladmirault, construit en mêmetemps que Murat. Ces nouveaux venus firent leur entrée dansBaccarat le 16 avril 1914, venant ainsi épauler le 20 ème Bataillonde Chasseurs à Pied présent dans la cité depuis 1894.A cette époque, les Chasseurs à cheval prennent possession duQuartier Murat qui n’est pas encore définitivement achevé.L’escadron est placé sous les ordres du Capitaine de Montmarinet comprend 5 officiers, 11 sous-officiers et 146 brigadiers etcavaliers. Les écuries du quartier accueillent 164 chevaux.EXPRESSIONSexpressionsLe goût des mots pour en sourire, pour les savourer et les remettre à l’ordredu jour en joutes oratoires hautes en couleurs et en drôleries.Avoir le béguinC’est avoir du sentiment pour quelqu’un, et même se prendre de passion. Car avoirle béguin c’est s’amouracher fortement. Dans la prison de Clairvaux, Jean Genetemployait l’expression d’homme à homme.« Tu peux te foutre de moi, je te donnerai toujours ce dont tu auras besoin. Et c’estpas parce que j’ai le béguin, c’est parce que je dois le faire ».Jean Genet, Miracle de la rose.« Bin voilà, dit le type, j’ai un sacré béguin pour vous. Dès que je vous ai vue, je mesuis dit : je pourrais plus vivre sur cette terre si je ne me la farcis pas un jour oul’autre . » Raymond Queneau Zazie dans le métro.Le béguin est un bonnet porté par des religieuses belges et hollandaises. De là le verbes’embéguiner qui signifie, selon Claude Duneton, se coiffer de quelqu’un . Se remplirla tête d’une personne, se prendre la tête pour elle, en être amoureux.HepPeu de chance d’entendre aujourd’hui un garçon des cités dire qu’il a le béguin pourune meuf. D’ailleurs, l’expression est qualifiée par les petits Larousse et Robert devieillie.Bernard PivotQuartier MuratCes nouveaux venus ne jouiront que très peu de temps de leurnouveau quartier car le 1 er août tous les Chasseurs de Baccaratse portèrent vers la frontière dans le secteur de Blâmont afind’assurer leur rôle de troupes de couverture. A cette occasion,les Chasseurs à cheval furent très souvent mis à contributionafin d’effectuer des reconnaissances dans un territoire qu’ilsconnaissaient parfaitement. Les chasseurs de Baccarat nerevirent plus leurs quartiers et furent appelés dans les endroitsles plus sensibles. La cavalerie fut très vite démantelée et lescavaliers rejoignirent leurs camarades fantassins dans lestranchées.Le Quartier Murat servit, durant tout le conflit de zone decantonnement et de stockage de matériel pour le front quin’était pas bien loin. Le Quartier Murat a été mis en vente parle Domaine (Etat) en avril 1926. Une partie des terrains a étéacquise par des particuliers mais les bâtiments et le gros duquartier ont été achetés par la Cristallerie qui les a transformésen logements. Ceux-ci ont été ensuite revendus il y a unevingtaine d’année à des particuliers et un entrepreneur.Merci à Sébastien Bonhomme de l’Office du Tourismepour son aide et la rédaction de cet article.CITATION citationLe monde est plein desouffrances, mais il estaussi rempli des remèdesqui les apaisent.Helen Keller (1880-1968)17


JEUX jeuxMOTS FLÉCHÉSSolutions des jeuxpage 14SUDOKUDans chaque ligne, chaque colonne,chaque carré, tous les chiffresde 1 à 9 doivent être utilisés.8 7 35 7 12 99 5 87 8 1 9 46 9 53 22 5 81 6 46 7 3 85 4 9 7 34 52 8 3 68 31 5 4 2 79 5 2 1grossebouteilleplantesrésumégenre dethonsniaisetrou depeautrès légertroubléeslaine demoutonsécossaisréuniond’étoilespréparaun rhumedansils sontbeaux enpeintureconvulsionSaintNormandpetit etmesquintimbreloupd’autrefoisinfatuédiversdébitèrentaveccharitésymboledu pascalsureried’Oriantcanaldecaptagecarapaceselle aideles bêtessaillie ducoudedans lecoupchampionpontifefémininsoeur demamanoutil d’élagueurséparantbout debiberonfoliemystiquearbre desmaraisargent dela cornueexaminaitde hautsiège deF1boite àvotescourbasposanégationcouverterivièred’Afriqueplancherangeaerbiumtravauxd’écoliermer dupoètecôte dulevantsacsvégétauxkidnappéesvilleantiqueexistespoissonplatchangementfurentmeilleurszone svertespoissonvoracebièreslégèreshasardsfourtrou pourla poutrebonnerelationpartierondeenfantinehurlementmauvaisélèvefind’infinitifmot deliaisonprocheadressesolutionle plombdu labogazintestinalaffreuxsupplicesoldataméricainaffligésmamellede vachemanchedepinceauglissedécorechanceconbinentostensiblesMOTS MÊLÉSbrumeépaisseenmatièredecoinsréputés18BEZUBROWNCENECHRISTCRYPTEXFACHEGRAALHANKSJESUSLANGDONLEONARDLOUVREMARIE-MADELEINEMCKELLENMEROVINGIENSMOLINAMONALISANEVEUNEWTONOBELISQUEOPUSDEIPRIEURERENORITZSAINTSULPICESAUNIERESECRETSILASSIONTAUTONTEABINGVATICANVINCIWESTMINSTERMots mêlés :Trouver tous lesmots de la listedans la grille.Les mots sontdans tous les sens( voir exemple).T E C I P L U S T N I A S E SN E L L E K C M S I O N N A VM H A N K S S A L I S I U A LN E A B L O U V R E E N T A LE W R S I C N I V L I I N B HW H E O I N A R E E C G O E RT T C S V L G D R A D C B Z IO A O A T I A E N O N R E U SN U N N F M N N N A W Y L P TE T E Q E S I G O U O P I R AV O R I E G E N I M R T S I NE U R C R I T Z S E B E Q E IU A R A S U S E J T N X U U LM E A O P U S D E I E S E R OT L E N E C L E O N A R D E Mwww.fortissimots.com


A à L’AFFICHE l’affiche6 et 7JANVTwilight 4Bella a fait son choix : elle s’apprête à épouser Edward.Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché ?Acceptera-t-il de la transformer en vampire et de la voir renoncer à savie humaine ?13-14JANVAu cinéma “ le Concorde ”12 rue Abbé Munier -03.83.75.21.61Séances : vendredi - samedi à 20h30 / Dimanche à 15hLECTUREMon pire cauchemar (film non confirmé)Elle habite avec son fils et son mari en face duLuxembourg... Il habite seul avec son fils à l’arrièred’une camionnette.Elle dirige une prestigieuse fondation d’art contemporain...Il vit de petits boulots et d’allocations.Elle a bac + 7... Il a failli faire 7 ans de prison.Elle tutoie le ministre de la culture... Il tutoie toutes les bouteillesd’alcool qu’il rencontre.Elle aime le débat d’idées... Il aime le sexe avec des inconnuesà forte poitrine.Ils ne se ressemblent pas du tout... et se supportent encoremoins.D’ailleurs, ils n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais leursenfants, eux, sont inséparables... Ils finiront par comprendrepourquoi...lecture> Le chant du papillonde Gilbert Bordes20 et 21JANVLe Chat Potté(film non confirmé)C’était bien avant que notre mythique Chat Potté ne croise laroute de Shrek… Le légendaire félin, et non moins redoutableamant, s’était alors embarqué dans un périple riche enrebondissements, avec la ravissante et rusée Kitty Pattes de Velours et HumptyAlexandre Dumpty, véritable "cerveau" de l’opération. Leur objectif : s’emparerde la fameuse Oie aux Œufs d’Or pour sauver la ville où le Chat Potté a grandi.Voici l’histoire véridique du Chat, du Mythe, de la Légende et… des Bottes !26 JAN.15hLa séance en plus : The ArtistHollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinémamuet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le fairesombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulséeau firmament des stars. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés,ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstaclesà leur histoire d'amour.27 et 28JANVHugo CabretDans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelinde douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystèreet son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’unétrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait lefaire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais cen’est que le début de l’aventureTarif unique : 5 €Programme sous réserve de modificationsEgalement disponible sur www.ville-baccarat.frMontmartre, 1940. Par les fenêtres de l’appartementde sa voisine, chez qui il s’est réfugié, Arnaud, onzeans, voit deux hommes de la Gestapo emmener samère.Quelques années plus tard, le garçon est recueilli parses grands-parents maternels, de rudes paysanspérigourdins. La vie est dure, à Lussac, et Arnaudsubit en silence les moqueries de ses camarades ausujet de son pied bot, mais aussi les remarquesmalveillantes contre sa mère, que personne n’arevue depuis son arrestation. Au village, il demeureun étranger, malgré la tendre amitié de la petite Lilly,une fillette de son âge. Il faut dire que, le jour de son arrivée, une inconnueassassinée d’une balle en plein cœur a été trouvée dans le parc duchâteau.Pourquoi le meurtre a-t-il eu lieu précisément ce jour-là ? Et pourquoi legens se sentent-ils si coupables de ce qui s’est passé ? Il plane surLussac un lourd secret que les enquêteurs pourraient avoir le plus grandmal à percer.Collection “ Monsieur “, “ Madame ”Des personnages connus de tous les enfants pourdécouvrir les traits de caractères et les premièresnotions avec humour. Une collection de référence,fortement prescrite dans les écoles.Adhérents, pensez au renouvellementde votre cotisation annuelle !1 adhérent : 12 € - Famille : 18 €Livres disponibles à la Bibliothèque- Espace Louise MichelMercredi de 16h à 17h30 /Vendredi de 9h à 11h et de 17h à 18h3019


NUMÉROS numéros utiles UTILESURGENCESPompiers ..................................................... 18Police-secours ........................................... 17Gendarmerie ......................... 03.83.75.34.82Urgence médicale - SAMU ........................15depuis votre portable ......................15 ou 112Hôpital Lunéville ..................... 03.83.76.12.12Hôpital St Dié .......................... 03.29.52.83.00Centre anti-poison ................. 03.83.32.36.36Astreintes pharmacie .......................... 32.37ASSISTANCESEnfance maltraitée ................. ..................119Fil santé jeunes ...................... 0 800 235 236Drogue info services .............. 0 800 231 313- Depuis un portable : 01 70 23 13 13- Ecoute cannabis : .... 0 811 912 020- Ecoute Alcool : ........ 0 811 913 030Sida info service .....................0 800 840 800Croix Rouge écoute ................ 0 800 858 858Allosécu - serveur vocal ......... 0 820 900 900Caisse Primaire d’Assurance Maladie 0 820 904 184Caisse d’Allocations Familiales ...0 820 255 410DEPANNAGESEAU - urgence - service municipal....................................................03.83.75.29.83..............................................ou 06.72.02.84.41EDF ........................................... 0 810 333 054GDF ............................................0 800 668 888Câble ........................................................39 90NUMÉROS VILLECentre Technique Municipal....................................................03.83.75.29.83Week-end et jours fériés .........06.72.02.84.41Accueil Mairie ..........................03.83.76.35.35Espace Loisirs .........................03.83.75.41.13Service culturel ........................03.83.76.35.35Ecole de musique ....................03.83.75.18.96Piscine Intercommunale..........03.83.75.15.79Salle de sports .........................03.83.75.47.15OFFICE DU TOURISME .......... 03.83.75.13.37> 6/01 : A.G. de l’association « Aprèsl’école », école Louis Madelin(03.29.41 71.26)> 7/01 : loto géant du C.S.A.R. (PhilippeCouty, 03.29.41.85.60)>14 /01 : théâtre de boulevard «Le clandes héritiers» avec Grace de Capitani etPascal Sellem > Halle aux Blés, 20h30,30 € (billets en vente chez «MireilleChaussures», 8 rue Pierre Curie, Raonl’Étape, 03.29.51.04.02)> 14/01 : l’association A.R.T. vend lesplaces de la pièce du concert «Luna»(18 février avec «Be Crazy» en avantpremière)> Halle aux Blés, 9h à 12h, 15€ (billets restants en vente chez «MireilleChaussures», 8 rue Pierre Curie, Raonl’Étape, 03.29.51.04.02)20JANVIERJusqu’au 14janvier5 janvier6 janvier8 janvier9 janvier13 janvier14 janvier19 janvier20 janvier22 janvierDu 23 janvierau 26 février22 janvier25 janvier26 janvier27 janvier28 janvier29 janvierAGENDAS agendasExposition “Les images d’Epinal”,Hôtel de Ville. Entrée libre.Vœux du Maire à l’attention du personnelcommunal à l’Hôtel de Ville à 17h30.Assemblée Générale de l’AFN,Espace Louise Michel à 14h.Janvier> Galette des rois du Comité des Fêtesà l’Espace Louise Michel à 10h> Sporting club : Tournoi U13 au Cosec de 9h à 19h.Vœux du Maire à la salle des fêtes à 19h. Sur invitation.Assemblée Générale des artistes amateurs, Espace LouiseMichel à 20h30.> Loto de l’école de la Serre , salle des fêtes à 20h.> Sporting club : tournoi féminin U11 / U14 au Cosec.Assemblée Générale du Jumelage à l’Espace Louise Michelà 20h30.Galette des rois de la classe 77, Espace Louise Michel à 20h.Concert de nouvel an des amis de l’orgue avec l’Orchestred’harmonie de Griesbach Auval, Eglise de Deneuvre, 15h30.Exposition “masques et costumes de carnaval”, Hôtel deVille. Entrée libre.> Thé dansant de Baccarat Dynamic, Salle des Fêtes à 14h30> Sporting club tournoi U8/ U9 au Cosecde 9h à 19h.Assemblée Générale de l’UCAB, Espace Louise Michel à19h30.Conférence “Cantate de cristal” animée par Gilles Laporte,salle des fêtes à 20h.Assemblée Générale de Baccarat Détente au Mille clubà 20h30.> Soirée théâtre organisée par l’Association des Parentsd’Elèves du Collège, salle des fêtes à 20h30.> Sporting club : championnat U13 au Cosec.traitAssemblée Générale de l’AMC, Espace Louise Michel à 15h.>14/01 : concours de belote de « Aprèsl’école », école Louis Madelin(03.29.41 71.26)> 15 /01 : A.G. des «Amis de la gaule»,9h30, Maison des Associations, salle n°2> 19/01 : A.G. de l’U.N.R.P.A., foyer Kærcher,13 rue Denfert Rochereau> 21/01 : A.G. du club de Musculation,petite salle Beauregard> 21/01 : A.G. de «Lai Scie KonFrair.Comme», Maison des Associations> 26/01 : A.G. de «Nos Voix, NosGuitares…», Maison des Associations.>28/01 : fête du Têt (Nouvel An Vietnamien)des «Enfants de Kontum», salle BeauregardD’UNIONDirecteur de la publication Jocelyne CARELRédaction,Florence HORNYmise en page, photos et Jocelyne CARELCouvertureImage de marqueVille de BaccaratImprimeurImprimerie LORMONTZA Hellieule 288 100 St DiéDistributeurMairie de BaccaratDépôt légal N°08/00002 - 11/08/08Mairie de Baccarat 2 rue Adrien Michaut54 120 BACCARATT. 03.83.76.35.35F. 03.83.76.35.30Trait d’Union 03.83.76.35.36Le site internetwww.ville-baccarat.fr

More magazines by this user
Similar magazines