Salon News, coiffeur/visagiste, 25 bd du Général de Gaulle

lecanardgascon.com
  • No tags were found...

Salon News, coiffeur/visagiste, 25 bd du Général de Gaulle

a pas que le Père NoëlY avec son traîneau et sesrennes qui squattent le cielde notre Sud-Ouest. Ondevrait bientôt voir circulerdes ballons dirigeablespour transporter du fret !Quand je dis bientôt, c’estdans cinq ans… si tout baignedans le potage ! Figurez-vous qu’un collectif de Pau*s’est mis en tête de relancer l’idée du transport par air à bonmarché. Depuis le 6 mai 1937, date de l’explosion du Hindenburgà New-York, les aérostats n’avaient plus la cote.A l’époque, ils étaient gonflés au di-hydrogène, gaz hautementinflammable. Depuis, on utilise l’hélium, gaz inerte etc’est beaucoup plus sûr.Avec la montée en flèche du prix du baril, tout le mondese creuse le caberlot pour trouver des moyens de locomotionpeu consommateurs d’énergie. Bon, d’accord, onn’ira sûrement pas bosser en ballon dirigeable. Mais pourEditoTombé du ciel !le transport de grosses pièces c’est une solution alternativeintéressante, ingénieuse et économique. Voilà doncun bon retour du dicton : « C’est dans les vieux pots qu’onfait les meilleurs soupes ». Seul risque : ça peut tomber…Et se prendre quinze tonnes de container sur la tête n’estpas le meilleur moyen de soigner sa migraine ! Affaire àsuivre.Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que la raréfactiondes énergies fossiles commence à susciter des vocations.Et si en plus ce sont des p’tits gars de la région qui nouspondent des projets d’avenir, on se dit « chapeau ». Danscinq ans, le Père Noël devra faire gaffe à la circulation…Bonnes fêtes à tous !Jean-Louis Le Breton* plus d’info sur :http://www.airship-dirigeable-aat.com/(merci à Jean-Claude Godmak pourm’avoir branché sur le sujet !)Le coup de grippe de Pépé Louis*Solidaires de rien, tiens, taka payer !Cré vin guiou, les gamins, ça pédaleencore dans la semoule avec ct’histoireeud’grippe aviaire. Même si lePPDA est muet sur le sujet, le bourrinde virus continue à faire ses p’titsdans l’monde. J’avions su qu’c’esten Indonésie que l’bestiau frétille etqu’la volaille décime à tour de bras.Et que voilà-t-y-pas que j’apprends ?Les grands labos ont besoin d’échantillonsd’virus pour faire des recherches.Bien. Alors les Zindonésiens,pas plus bêtes que d’autres, y disentaux grands labos : « On vous donnegratuitement nos virus à étudier, maisfaudra nous faire un prix sur les médics! » Et quoiqu’ils répondent lesgrands labos ? « On prend les virussouches, ça tombe bien pasque nouson n’en a pas, mais pour les remises,c’est NIET! »C’est beau la solidarité mondiale. Lejour où qu’elle va v’nir chez nousbecqueter nos canards, la grippeaviaire, on s’ra vraiment dans lapanade. Et pis va falloir se les payerles médics.Tiens j’vais me siffler un floc, çam’remontera le moral.Pépé Louis* (chroniqueur gériatrique et gagadu Canard Gascon, faut lui pardonner.)Le Canard Gascon2, avenue du Général Leclerc - 32110 - Nogaro. - Tél. : 05 62 09 03 61 - Fax : 05 62 69 03 69.Web : www.le-canard-gascon.com. - Mail : info@le-canard-gascon.comRédaction :Directeur de la publication et rédacteur en chef : Jean-Louis Le Breton. - Rédaction : Arthur PaganiImpression : Imprimerie Dauba - Nogaro - Dépôt légal 4ème trimestre 2007Publicité et diffusion : Caroline Le Breton (06 81 84 29 24) et André Tauzin (06 80 43 00 76).Editeur Anyware sarl, 2, av. du Général Leclerc -32110 - Nogaro.Abonnement : 25 euros pour 6 numéros - France métropolitaine. Autres régions, nous consulter.Crédits photos - couverture © Magdalena Kucova (Fotolia.com) - p.4 Frank Bechemilh (DR) et J.-L. Le Breton - pages 7 à 9 © Le Canard Gasconp.14 ( de haut en bas et de droite à gauche) © Doreen Salcher, © bsilvia, © MathieuViennet , © UBE (Fotolia.com) - p. 15 © sunnyfrog (Fotolia.com)Mince, ça dépote un max ! Depuis qu’on est passés gratuits, les exemplaires partent comme des petits pains. Faut qu’on fasse marcher les rotatives à fond les manettes pour fournirtout le monde. Bon, c’est vrai, il est moins gros, ya plus de pub, mais c’est toujours le Canard Gascon avec des bonnes infos locales, des portraits de gens du coin quevous saviez même pas qu’ils faisaient ce qu’ils font ! C’est pas vrai ? Et nous, on est zheureux de faire passer les infos. Et de vous obliger à mettre des lunettes...

More magazines by this user
Similar magazines