Avalanche-Pyrenees - Secours-montagne.fr

secours.montagne.fr

Avalanche-Pyrenees - Secours-montagne.fr

SECOURSenAVALANCHEJacques BERNOlE ­PGHM 65­Doc Laurence Girard­SAMU65­


HORS-PISTE: Un skieur emporté dans uneavalanche en Isèredeux randonneurs morts en Haute-Savoie ettrois jeunes emportés en SavoieC'est bien une avalanche qui est à l'origine de la chutemortelle de six recrues le 12 juillet dernier dans lemassif de la Jungfrau.Sept morts dans des avalanches en un week­endMont­Blanc du Tacul : avalancheUne avalanche fauchetrois lycéens et leurguide .....Un groupe de randonneurs à ski a été emporté par uneavalanche hier matin, dans le Queyras, et trois d'entreeux n'ont pas survécu malgré les efforts des hommes dusecours en montagne, acheminés depuis Briançon parl'hélicoptère de la gendarmerie....AVALANCHE: Le miraculé de


SOMMAIRERAPPEL: LA VIE à « CONTRE­TEMPS »...IPRINCIPES DE GESTIONII PENDANT et APRES dégagementGestion optimale ?...IIICONCLUSION


RAPPEL: LA VIE à « CONTRE TEMPS »...15 mn 45 mn120/130 mnVIVANTES+/­50°/° dégagéesC O M P A G N O N SVictimes totalement ensevelies:+/­ 30 °/° dégagées SECOUR SORGANISES+/­ 20 °/° ...?93 °/° 26°/°10°/°10°/°Traumatisées80 °/°AsphixiéesVictimes DCD10°/°Hypothermes


IPRINCIPES DE GESTIONF A V O R I S E R LE R A PP O R TRAPIDITE / EFFICACITE / SECURITES'ADAPTERORGANISERGERERANTICIPERL'alerte ­ nombre victimes et équipements ­ terrain ­ météo


IPRINCIPES DE GESTION-Balisage indicesRecoaérienne- Evaluation desrisques(guetteurs?)-Détection victimestraces, objets,indices-Estimationenvergure,-EbaucherRecopédestre-Même raisons quereco aérienne +précis-Interro.témoins-Réception ARVADéterminerles moyenset C.R unitéMais encore...The« efficientPC déplacé,hommes, chiens,médecins, hélico,matériel, PMA, etc..Direction desOPConfier lesmissions:-Recherche cyno-Rechercheélectron.-Recherchesondage-DZ,matériel, repos-Médecins,Organiser liaisons radios -Organiser secouristes,acheminement optimum des pelleteurs moyens et lesengager ,Diriger et organiser hélicos, Canaliser-Secrétaire (s)et organiser les bénévoles, Solliciter C.R, et lestransmettre, prévisions besoins, prévoir relèveslogistique, ravitaillement, éclairage...,Balisage,etc..etc..Fin OP assurer CR et rapatriementhommes et matériel


IPRINCIPES DE GESTIONBIG BOSSC.O.S (à l'unité) ouPC déplacéGERE- L'approvisionnement des besoins- C.R autorités (DOS, Hiér, etc...)- Relations inter-services (..SAMU,CODIS ..)- Relations COZ- Médias (entente CORGN)- Info familles


II Tendance gestion optimale?pendant et après dégagementSoucis du « postdégagement »BUT sur zone:Optimiser la prise en charge des victimes par des gestesappropriés .Optimiser la régulation médicale et la prise en charge encentres hospitaliers, par une collecte d'infos essentielles etretransmises.


II Tendance gestion optimale?pendant et après dégagementMédecin+Secouristes(Equipe)- Adopter les gestes réflexes de secourspropres aux avalanchés (technique dedégagement, réa, précautions lorsmanipulations et conditionnement,...) anenajuillet 2009-Si plusieurs victimes (au-delà de ..?), établir« fiche victime » (à laisser sur lapersonne) et TRANSMETTRE info auResponsable « terrain ».


II Tendance gestion optimale?pendant et après dégagementFiche victime(multi victimes)­ Fiche pré­numérotée (identité instant t jusqu'au C.H)­ Heure de dégagement (impératif) si non ensevelie noter « surface »­ Conscience oui/non si...NON..٭Présence poche d'air oui/non ٭Neige tassée bouche oui/non ٭Profondeur ensevelissement (en m) ­ Respiration oui/non­ Pouls oui/non ­ fréquence ­­ Bilan lésionnel 20 ans FJacques BERNOlE ­PGHM 65­Doc Laurence Girard ­SAMU65­


II Tendance gestion optimale?pendant et après dégagementThe « efficient Boss » (terrain)en situation multi­victimes­ Collecte info « fiches victimes » ­­­(secrétaire(s))­ Etablissement « tableau de bord » ­­­(secrétaire(s))­ Retransmission INFOS PC­COS / PMA­DSM / DOS­ Comptabilité des moyens « tableau synthèse » ­­­(secrétaire(s))


II Tendance gestion optimale?pendant et après dégagement(multi victimes)Dés le début d' OP« TABLEAU de BORD »­ N° victimeJacques BERNOlE ­PGHM 65­­ Heure de dégagementDoc Laurence Girard ­SAMU65­­ Date heure accident et BILAN INITIAL­ Urgence médicale (DC Absolue Relative)­ Conditionnement et matériel d'évac.utilisé­ Moyen d'évacuation (Hélico, dam., scot., pist, r.m)­ Transmission bilan complémentaire (avant évac. PMA)­ Heure évac.­ Lieu (CH, PMA, autres)­ Info PMA oui/non , heure.VICTIMEHEUREd é gagementDATE HEURE ACCIDENT : ______________________URGENCEMEDICALECONDITIONNEMENTContentionattelleMOYENEVACUATIONDCD Absolue Relative Oxygène Hélico Dameuse Scooter PisteursBILAN INITIAL donawaytraineaukedMatérielévacuationbarquetteBILAN COMPLEMENTATAIREA faire passer avant touteévacuation au PMAHEUREEVACUATIONMOYENLIEUPMA oudirectement HôpitalINFOPMA


IIICONCLUSION...TENDRE VERS.... une gestion optimale....c'est appliquer : techniques de dégagement,gestes secourismes appropriéscollecte et transmission d'infos vitalesMédicalisation systématique de chaque cas? ou/et .....Des gestes de secourisme adaptés / évacuation rapide /médicaliser « au chaud »?La communication est essentielle! Mais.....Comment collecter les infos, les communiquer ... de façonefficiente?..et se poser desquestions...?...


IIICONCLUSIONAVALANCHE“IT'S the WAR”STRATEGIE et ORGANISATION « MILITAIRES »....optimisées par :­la CAPACITE de l'homme à S'ADAPTER à unesituation unique de secours en montagne,... dictées par:­le “BON SENS” et l'héritage del'EXPERIENCE.................mais sans cesse améliorées.


Merci de votre écoute !.....et de nous avoirsupporté!

More magazines by this user
Similar magazines