070613151131-ch-17-sig-caf

editions.breal.fr
  • No tags were found...

070613151131-ch-17-sig-caf

Doc. 2 Modèle de présentation des SIG (réponse commune aux questions 1 et 2)1. et 2.La marge commerciale* Calcul : Ventes de marchandises – Coût d'achat des marchandises vendues (achats demarchandises +/- variation de stock de marchandises).* Signification : Elle met en évidence les ressources dégagées par l'activité commerciale.La production de l'exercice* Calcul : Production vendue + Production stockée + Production immobilisée - Déstockagede production.* Signification : C'est un indicateur de l'activité des sociétés industrielles.La valeur ajoutée* Calcul : Marge commerciale (+) Production de l'exercice - Consommations enprovenance des tiers (Achats de matières premières et autres approvisionnements +/-Variation de stock + Autres achats et charges externes).* Signification : Elle permet de mesurer la richesse créée par l'entreprise.L'excédent brut d'exploitation (EBE)* Calcul : Valeur ajoutée - Impôts, taxes et versements assimilés - Charges de personnel(Salaires et traitements + Charges sociales).* Signification : Il représente la ressource fondamentale tirée du cycle d'exploitation.Le résultat d'exploitation* Calcul : Excédent brut d'exploitation + Autres produits + RADP d'exploitation + Transfertde charges - Autres charges - DADP d'exploitation.* Signification : Il mesure la performance de l'activité de l'entreprise.Le résultat courant avant impôts (RCAI)* Calcul : Résultat d'exploitation + Produits financiers - Charges financières.* Signification : Il détermine la performance de l'entreprise indépendamment des élémentsexceptionnels.Le résultat exceptionnel* Calcul : Produits exceptionnels - Charges exceptionnelles.* Signification : Il indique le résultat des opérations non courantes de l'entreprise.Le résultat de l'exercice* Calcul : RCAI + Résultat exceptionnel - Participation des salariés - Impôts sur lesbénéfices.* Signification : Il permet de déterminer la profitabilité globale de l'entreprise.3.PAPET SA est une entreprise industrielle et commerciale. Son activité n'est pas rentablecomme le montre le résultat d'exploitation (- 270 000 €). Son résultat net est positifuniquement grâce au résultat exceptionnel important (+ 1 690 000 €).L'étude des SIG sur une seule année n'est pas suffisante pour une étude approfondie.4.Le tableau des soldes intermédiaires de gestion permet d'étudier la formation du résultatnet pour l'étudier en détail.2 – Chapitre 17


5.Produits Montants Charges Montants Soldes intermédiaires Exercice(Colonne 1) (Colonne 2) (Colonne 1 - Colonne 2) N-1Ventes de marchandises 5 900,00Coût d'achat des marchandisesvendues2 860,00 • Marge commerciale 3 040,00Production vendue 22 000,00Production stockée ou Déstockage de production 200,00Production immobilisée• Production de l'exerciceTotal 22 000,00 Total 200,00 • Production de l'exercice 21 800,0021 800,00• Marge commerciale 3 040,00Consommation de l'exercice enprovenance de tiers9 820,00Total 24 840,00 Total 9 820,00 • Valeur ajoutée 15 020,00• Valeur ajoutéeImpôt, taxes et versements15 020,001 300,00assimilésSubventions d'exploitation Charges de personnel 11 700,00• Excédent brut d'exploitationReprises sur charges et transfertsTotal 15 020,00 Total 13 000,002 020,00• ou Insuffisance bruted'exploitationDotations aux amortissements,dépréciations et provisions-800,00Autres produits 700,00 Autres charges 700,00Total2 720,00Total1 500,00• Résultat d'exploitation (bénéfice)• ou Résultat d'exploitation1 220,00-(perte)Produits financiers 780,00 Charges financières 580,00Produits exceptionnelsTotal 2 000,00 Total 580,00850,00 Charges exceptionnelles 910,00• Résultat courant avant impôts• ou Résultat courant avant1 420,00-impôts• Résultat exceptionnel (bénéfice) • ou Résultat exceptionnel (perte) 60,00Participation des salariés 200,00Total1 420,00Produits des cessions d'élémentsd'actif 650,00Impôts sur les bénéfices 300,00Total560,00Valeur comptable des élémentscédés 700,00• Excédent brut (ouinsuffisance brute)d'exploitation• Résultat d'exploitation(bénéfice ou perte)2 020,001 220,00• Résultat courant avantimpôts (bénéfice ou perte) 1 420,00• Résultat exceptionnel(bénéfice ou perte) - 60,00Résultat de l'exercice860,00(bénéfice ou perte)Plus-values et moins-valuessur cessions d'éléments d'actif - 50,00Les soldes intermédiaires de gestion de N-1 montre que l'entreprise PAPET SA estprofitable. Son activité industrielle et commerciale est rentable (résultat d'exploitationpositif). Les faibles charges financières et le résultat exceptionnel peu déficitairepermettent à l'entreprise d'obtenir un résultat net positif.Remarque: il est important de montrer à ce stade de l'étude que d'autres indicateursdoivent être élaborés pour approfondir l'analyse du compte de résultat (comparaison desSIG, ratios par rapport au chiffre d'affaires…).3


Doc. 3 Indicateurs d'activité et de profitabilité1.Taux de croissance du chiffre d'affaires : Chiffre d'affaires N – Chiffre d'affaires N-1Chiffre d'affaires N-12.Le chiffre d'affaires de PAPET SA est en baisse sur les trois derniers exercices. Cettebaisse est inquiétante puisqu'elle s'accentue (-2.3% à -7,2%). L'entreprise perd des partsde marché ou se situe sur un marché en déclin.3.CA N+1 = CA N x 1,015 = 26 288,50 milliers d'euros soit 26 288 500 eurosDoc. 4 Composition du chiffre d'affaires1.Répartition en pourcentage du chiffre d'affaires :ventes de marchandises x 100 ou production vendue x 100Chiffre d'affaireschiffre d'affaires2.• L'activité de l'entreprise est essentiellement industrielle (la production venduereprésente 78,8% du chiffre d'affaires).• Les ventes sont réalisées principalement en France (79 % du CA).• Le pôle d'activité "papeterie" représente près de la moitié des ventes de l'entreprise.3.CA Allemagne : 2 500 x 2 = 5 000 milliers d'eurosPAPET S.A.CA par zone géographiquePaysExercice NCA RépartitionFrance 20 400 71,8%Espagne 3 000 10,6%Allemagne 5 000 17,6%Total 28 400 100,00%4 – Chapitre 17


Doc. 5 Données sectorielles et comparaisons1.Les chiffres en pourcentage représentent la part du chiffre d'affaires réalisé en France et àl'étranger par rapport au chiffre d'affaires total et la part de la valeur ajoutée dans le chiffred'affaires total.2.La part de marché de PAPET SA est de 22,3 %. Par rapport à ses concurrents,l'entreprise est faiblement implantée à l'étranger.La part de la valeur ajoutée dans le chiffre d'affaires est un indicateur inquiétant : PAPETSA crée moins de richesse que ses concurrents, elle est donc moins performante.Doc. 6 SIG/CA1.L'EBE ne représente que 2,4 % du chiffre d'affaires. Il est très insuffisant pour absorber lesautres charges de l'entreprise. Il en résulte donc un résultat d'exploitation et un RCAInégatifs. Le résultat exceptionnel représente 6,5 % du chiffre d'affaires et permet àl'entreprise d'afficher une marge bénéficiaire légèrement positive (+3,5 % du CA). Cetterentabilité est illusoire puisqu'elle est due uniquement à des éléments non récurrents.Doc. 7 Principaux ratios de profitabilité du secteur papeterie1.- taux de marge bénéficiaire :Résultat net x 100Chiffre d'affaires- taux de marge brute d'exploitation :EBE x 100Chiffre d'affaires2.Le taux de marge brute de PAPET SA est nettement inférieur à celui de ses concurrents(16,7 % contre 2,4%). Il est donc évident que l'entreprise n'est pas performante sur sonmarché (coûts d'exploitation trop élevés). Le taux de marge bénéficiaire est lui aussibeaucoup plus faible (indicateur quelque peu erroné puisqu'il résulte uniquement durésultat exceptionnel).L'entreprise dégage néanmoins une marge commerciale légèrement supérieure à celle deses concurrents. Mais ceci n'est pas suffisant puisque l'activité commerciale de PAPET SAne représente que 21 % de son chiffre d'affaires.5


Doc. 8 Calcul de la CAF à partir de l'EBE1.Les charges décaissables et les produits encaissables génèrent un flux de trésorerie (àl'inverse des charges et produits calculés).2.Exercice N-1EBE 2 020,00+ autres produits d'exploitation encaissés 700,00- autres charges d'exploitation décaissées - 700,00+ produits financiers encaissés 780,00- charges financières décaissées - 530,00+ produits exceptionnels encaissés 200,00- charges exceptionnelles décaissées - 210,00- participation des salariés - 200,00- impôts sur les bénéfices - 300,00CAF = 1 760,00La forte baisse de l'E.B.E. entre N-1 et N explique l'effondrement de la capacitéd'autofinancement. L'entreprise dispose donc de moins de ressources internes pourfinancer son activité.Doc. 9 Calcul de la CAF à partir du résultat de l'exercice1.La deuxième méthode de calcul (par le résultat) permet de vérifier l'exactitude de la CAFcalculée par l'intermédiaire de la première méthode.2.Exercice N-1Résultat de l'exercice 860,00+ dotations exceptionnelles- reprises exceptionnelles+ valeurs comptables des éléments d'actif cédés 700,00- produits des cessions d'éléments d'actif - 650,00+ dotations financières 50,00- reprises financières+ dotations d'exploitation 800,00- reprise d'exploitationC.A.F. = 1 760,006 – Chapitre 17


ExercicesEx. 1 Elaboration du tableau des soldes intermédiaires de gestion1.Produits Montants Charges Montants Soldes intermédiaires Exercice(Colonne 1) (Colonne 2) (Colonne 1 - Colonne 2) NVentes de marchandises750 841,00 Coût d'achat desmarchandises venduesProduction vendue 5284 745,00Production stockée 15 200,00 ou Déstockage de productionProduction immobilisée429 290,00• Marge commerciale321 551,00Total 5 299 945,00 Total • Production de l'exercice 5 299 945,00• Production de l'exercice 5 299 945,00 Consommation de l'exerciceen provenance de tiers• Marge commerciale 321 551,003 977 519,00Total 5 621 496,00 Total 3 977 519,00 • Valeur ajoutée 1 643 977,00• Valeur ajoutée 1 643 977,00 Impôt, taxes et versements35 654,00assimilésSubventions d'exploitation Charges de personnel 1 076 015,00Total 1 643 977,00 Total 1 111 669,00• Excédent brut d'exploitation 532 308,00 • ou Insuffisance bruted'exploitationReprises sur charges et12 115,00 Dotations aux183 551,00transfertsamortissements,dépréciations et provisionsAutres produits 8 090,00 Autres charges 18 741,00• Excédent brut (ouinsuffisance brute)d'exploitationTotal 552 513,00 Total 202 292,00 • Résultat d'exploitation(bénéfice ou perte)• Résultat d'exploitation350 221,00 • ou Résultat d'exploitation(bénéfice)(perte)Produits financiers 5 365,00 Charges financières 20 150,00Total 355 586,00 Total 20 150,00• Résultat courant avantimpôts (bénéfice ou perte)Produits exceptionnels 3 900,00 Charges exceptionnelles 11 276,00 • Résultat exceptionnel(bénéfice ou perte)532 308,00350 221,00335 436,00- 7 376,00• Résultat courant avantimpôts• Résultat exceptionnel(bénéfice)Produits des cessionsd'éléments d'actif335 436,00 • ou Résultat courant avantimpôts• ou Résultat exceptionnel7 376,00(perte)Participation des salariés 53 000,00Impôts sur les bénéfices 103 000,00Total 335 436,00 Total 163 376,00 Résultat de l'exercice(bénéfice ou perte)2 000,00 Valeur comptable deséléments cédés7 756,00 Plus-values et moinsvaluessur cessionsd'éléments d'actif172 060,00- 5 756,002.L'entreprise YBERA a une activité profitable : le résultat d'exploitation est largementpositif. On peut noter que le résultat financier et le résultat exceptionnel viennent diminuerun peu ce résultat (rien d'important, il est normal qu'une entreprise paye des intérêts sursa dette et le résultat exceptionnel ne comprend que des éléments non récurrents). Enconclusion l'entreprise est profitable avec un résultat net de 172 060 €.Remarque : l'analyse des SIG reste très simple sans comparaison avec une annéeantérieure et le calcul de quelques ratios.7


Ex. 2 Etude de l'activité et de la profitabilité d'une entreprise1.LUNABOOM et son concurrent sont des entreprises industrielles. Elles n'ont donc aucuneactivité commerciale (en dehors de la distribution de leur production).2.LUNABOOM OPTICAChiffre d'affaires N-2 / N-1 N-1 / N Chiffre d'affaires N-2 / N-1 N-1 / N- Pôle "verre" 2,50% 1,50% - activité verre 1,44% 0,49%- Pôle "monture" -8,94% -16,90% - activité monture 1,66% 4,11%3.SIGExercice NProduction de l'exercice 1 261 541 NSValeur ajoutée 412 687 32,76%Excédent brut d'exploitation 111 025 8,81%Résultat d'exploitation 52 484 4,17%Résultat courant avant impôts 34 874 2,77%Résultat exceptionnel 2 541 0,20%Résultat de l'exercice 24 653 1,96%4.- Comparer l'évolution du chiffre d'affaires entre les deux sociétés.Le chiffre d'affaires de la société LUNABOOM est globalement en baisse. Ce sont lesventes du pôle monture qui pèsent sur l'activité (-16,90 % en N). Par contre, le chiffred'affaires d'OPTICA est en progression (surtout l'activité monture (+4,11 % en N)). Onpeut en déduire que LUNABOOM perd des parts de marché au profit de son concurrent.- Analyser les soldes intermédiaires de gestion (en vous intéressant particulièrement à lavaleur ajoutée, l'EBE et le résultat net).LUNABOOM : La valeur ajoutée par rapport à l'activité de l'entreprise reste stable (labaisse de la production s'accompagne d'une baisse des consommations intermédiaires).Par contre, la part de l'EBE est en nette diminution. L'EBE correspond à la valeur ajoutéemoins les charges de personnel et les impôts et taxes. Ce ne sont probablement pas lesimpôts qui grèvent l'EBE mais les charges de personnel. La baisse de l'EBE entraînenaturellement un effondrement du taux de marge bénéficiaire.OPTICA : Cette société n'a pas ces problèmes de gestion et est plus performante queLUNABOOM. En effet, l'ensemble de ses ratios restent stables dans le temps et la sociétécrée plus de richesse que son concurrent (taux de VA de 35 % contre 32,8 %). Le taux demarge bénéficiaire dépasse les 8 % et est en légère progression sur trois exercices.- Conclure sur les deux principales causes de la baisse du résultat de la sociétéLa première cause est la baisse de l'activité du pôle monture.La deuxième cause est la forte baisse de l'EBE due probablement à un dérapage descharges de personnel.8 – Chapitre 17


Ex. 3 Calcul de la capacité d'autofinancement1.Exercice NEBE 532 308,00+ autres produits d'exploitation encaissés 8 090,00- autres charges d'exploitation décaissées - 18 741,00+ produits financiers encaissés 5 365,00- charges financières décaissées - 19 650,00+ produits exceptionnels encaissés 1 900,00- charges exceptionnelles décaissées - 3 520,00- participation des salariés - 53 000,00- impôts sur les bénéfices - 103 000,00CAF = 349 752,00Exercice NRésultat de l'exercice 172 060,00+ dotations exceptionnelles- reprises exceptionnelles+ valeurs comptables des actifs cédés 7 756,00- produits des cessions d'éléments d'actif - 2 000,00+ dotations financières 500,00- reprises financières+ dotations d'exploitation 183 551,00- reprise d'exploitation - 12 115,00CAF = 349 752,002.La capacité d'autofinancement mesure le potentiel de ressources internes dégagé parl'activité de l'entreprise. C'est une source de financement.9


Ex. 4 Établissement du tableau des S.I.G. à partir d'une balance. Calcul de laCAF1.Produits Montants Charges Montants Soldes intermédiaires Exercice(Colonne 1) (Colonne 2) (Colonne 1 - Colonne 2) NVentes de marchandises5 961,00 Coût d'achat desmarchandises venduesProduction vendue 2 354,00Production stockée 12,00 ou Déstockage deproductionProduction immobilisée3 384,00• Marge commerciale2 577,00Total 2 366,00 Total • Production de l'exercice 2 366,00• Production de l'exercice 2 366,00 Consommation del'exercice en provenancede tiers• Marge commerciale 2 577,002 945,00Total 4 943,00 Total 2 945,00 • Valeur ajoutée 1 998,00• Valeur ajoutée 1 998,00 Impôt, taxes et versements155,00assimilésSubventions d'exploitation Charges de personnel 1 346,00Total 1 998,00 Total 1 501,00• Excédent brutd'exploitation497,00 • ou Insuffisance bruted'exploitationReprises sur charges ettransferts23,00 Dotations auxamortissements,dépréciations et provisionsAutres produits 241,00 Autres charges128,00• Excédent brut (ouinsuffisance brute)d'exploitationTotal 761,00 Total 128,00 • Résultat d'exploitation(bénéfice ou perte)• Résultat d'exploitation633,00 • ou Résultat(bénéfice)d'exploitation (perte)Produits financiers 38,00 Charges financières 433,00Total 671,00 Total 433,00• Résultat courant avantimpôts (bénéfice ou perte)Produits exceptionnels 214,00 Charges exceptionnelles 362,00 • Résultat exceptionnel(bénéfice ou perte)497,00633,00238,00- 148,00• Résultat courant avantimpôts• Résultat exceptionnel(bénéfice)Produits des cessionsd'éléments d'actif238,00 • ou Résultat courant avantimpôts• ou Résultat exceptionnel148,00(perte)Participation des salariés 13,00Impôts sur les bénéfices 21,00Total 238,00 Total 182,00 Résultat de l'exercice(bénéfice ou perte)214,00 Valeur comptable deséléments cédés362,00 Plus-values et moinsvaluessur cessionsd'éléments d'actif56,00- 148,002.Exercice NExercice NEBE 497,00 Résultat de l'exercice 56,00+ autres produits d'exploitation encaissés 241,00 + dotations exceptionnelles- autres charges d'exploitation décaissées - reprises exceptionnelles+ produits financiers encaissés 38,00 + valeurs comptables des actifs cédés 362,00- charges financières décaissées - 397,00 - produits des cessions d'éléments d'actif - 214,00+ produits exceptionnels encaissés + dotations financières 36,00- charges exceptionnelles décaissées - reprises financières- participation des salariés - 13,00 + dotations d'exploitation 128,00- impôts sur les bénéfices - 21,00 - reprise d'exploitation - 23,00CAF = 345,00 CAF = 345,0010 – Chapitre 17


Ex. 5 Analyse complète du compte de résultat d'une entreprise1.Produits Montants Charges Montants Soldes intermédiaires Exercice(Colonne 1) (Colonne 2) (Colonne 1 - Colonne 2) NVentes de marchandisesProduction vendue2 182 490,00 Coût d'achat desmarchandises venduesProduction stockée ou Déstockage deproductionProduction immobilisée1 472 845,00• Marge commercialeTotal Total • Production de l'exercice• Production de l'exercice Consommation de l'exerciceen provenance de tiers• Marge commerciale 709 645,0069 146,00709 645,00Total 709 645,00 Total 69 146,00 • Valeur ajoutée 640 499,00• Valeur ajoutée 640 499,00 Impôt, taxes et versements84 457,00assimilésSubventions d'exploitation Charges de personnel 437 361,00Total 640 499,00 Total 521 818,00• Excédent brutd'exploitation118 681,00 • ou Insuffisance bruted'exploitationReprises sur charges et 8 250,00 Dotations aux32 114,00transfertsamortissements,dépréciations et provisionsAutres produits 12 500,00 Autres charges 12 698,00• Excédent brut (ou insuffisancebrute) d'exploitationTotal 139 431,00 Total 44 812,00 • Résultat d'exploitation(bénéfice ou perte)• Résultat d'exploitation 94 619,00 • ou Résultat d'exploitation(bénéfice)(perte)Produits financiers 2 562,00 Charges financières 45 443,00Total 97 181,00 Total 45 443,00• Résultat courant avant impôts(bénéfice ou perte)Produits exceptionnels 68 454,00 Charges exceptionnelles 69 991,00 • Résultat exceptionnel(bénéfice ou perte)118 681,0094 619,0051 738,00- 1 537,00• Résultat courant avantimpôts• Résultat exceptionnel(bénéfice)51 738,00 • ou Résultat courant avantimpôts• ou Résultat exceptionnel1 537,00(perte)Participation des salariés 6 410,00Impôts sur les bénéfices 10 320,00Total 51 738,00 Total 18 267,00 Résultat de l'exercice (bénéficeou perte)Produits des cessions65 800,00 Valeur comptable des61 250,00 Plus-values et moins-valuesd'éléments d'actiféléments cédéssur cessions d'éléments d'actif33 471,004 550,002.Exercice N Résultat de l'exercice 33 471,00EBE 118 681,00+ autres produits d'exploitation encaissés 12 500,00 + dotations exceptionnelles 5 200,00- autres charges d'exploitation décaissées - 12 698,00 - reprises exceptionnelles+ produits financiers encaissés 2 562,00 + valeurs comptables des actifs cédés 61 250,00- charges financières décaissées - 44 587,00 - produits des cessions d'éléments d'actif - 65 800,00+ produits exceptionnels encaissés 2 654,00 + dotations financières 856,00- charges exceptionnelles décaissées - 3 541,00 - reprises financières- participation des salariés - 6 410,00 + dotations d'exploitation 32 114,00- impôts sur les bénéfices - 10 320,00 - reprise d'exploitation - 8 250,00CAF = 58 841,00 CAF = 58 841,0011


3.Evolution du chiffre d'affaires entre N-1 et N : +5,70 %4.Taux de marge commerciale : 32,52 %Taux de marge brute d'exploitation : 5,44 %R.C.A.I. / Chiffre d'affaires : 2,37 %Taux de marge bénéficiaire : 1,53 %Charges de personnel sur valeur ajoutée : 68,28 %5.- L'activité de l'entreprise : évolution et comparaison par rapport au marchéLe chiffre d'affaires de micro3D est en progression (+5,70 %). Cette augmentation estlégèrement plus faible que le marché (+6,20 %).- La profitabilité de l'entreprise: les deux causes de la détérioration du résultat netPremière cause : le taux de marge brute d'exploitation passe de 8,79 % à 5,44 %(nettement inférieur au marché) en raison de la forte augmentation des charges depersonnel. 68 % de la valeur ajoutée sert à financer les charges de personnel (contre53 %) pour le marché.Deuxième cause (plus difficile à trouver) : la forte progression des charges financières del'entreprise (+29 433 euros): le rapport RCAI sur chiffre d'affaires passe de 6,98 % à2,37 % (bien inférieur au marché).- Synthèse de l'analyseMICRO3D voit sa profitabilité se détériorer entre N-1 et N. L'augmentation de l'activité necompense pas la forte progression des charges de personnel et des charges financières.Le résultat net baisse donc fortement (le taux de marge bénéficiaire passant de 4,01 % à1,53 %). L'entreprise devient nettement moins profitable que ses concurrents (taux demarge bénéficiaire de 4,5 %).Ex. 6 Application informatiqueLe corrigé complet est dans le fichier C17 Ex6 Appli info Corrigé.xls sur le CDrom.Le fichier élève (C17 Ex6 Appli info Elève.xls) contient les masques du tableau de résultat(sur deux feuilles), le tableau des SIG et ceux du calcul de la CAF.1.Il s'agit simplement d'utiliser la fonction "somme" pour déterminer les différents résultats.2.- La fonction de condition "Si" doit être utilisée pour le rappel des résultats dans letableau (bénéfice ou perte).- L'automatisation de l'exercice N-1 est un peu délicat : il faut calculer directement lessoldes.12 – Chapitre 17


3.Pas de difficulté particulière. L'ensemble des données provient du compte de résultat oudu tableau des SIG.4.- Le calcul des différents ratios est laissé au choix de l'élève (et du professeur).- Eléments d'analyse :o Chiffre d'affaires en augmentation de 4,55 %.o Résultat net positif sur les deux années et en progression (+11,05 %).o L'E.B.E progresse moins vite que le chiffre d'affaires en raison de la baissedes charges de personnel sur la période.13

More magazines by this user
Similar magazines