Des familles heureuses au Parc de la Maison Verte - Saint Germain ...

saintgermainenlaye.fr
  • No tags were found...

Des familles heureuses au Parc de la Maison Verte - Saint Germain ...

À DÉCOUVRIR DANS CE NUMÉROJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578ÉDITO3SOMMAIREAu parc de la Maison VerteC’est bientôt NoëlLa bibliothèque multimédiaLe nettoyage de la placedu Marché-NeufVu, lu, entendu 2Oui à la mixité socialeavec le parc immobilier de la Maison VerteDes caméras pour la vidéo-protectionEnvironnement 4Un traitement et une valorisationdes déchets exemplairespour l’environnement à l’usine AzalysLogement 5L’accession sociale à la propriétédans le parc de la Maison VerteNoël 7Découvrez les nouvelles animations 2010Élections 9Inscrivez-vous sur les listes électorales avantle 31 décembre pour voter aux cantonalesCulture 10Le 5 e anniversairede la bibliothèque multimédiaArrêts sur images 12 et 13Les chauffeurs des bus à l’Hôtel de VilleSports 15Maya Thoyer championne de France de judoPSG 17Plus rien n’arrête les Saint-GermanoisVous avez la parole 23Le nettoyage de la place du Marché-NeufÉconomie 24Assistez aux 2 es rencontres économiquesDemain se prépareaujourd’huiLe Saint-Germain dedemain se prépare aujourd’hui.Plus aucune collectivité localene peut continuer à agircomme si la crise n’existaitpas et à dépenser toujoursplus.La crise oblige tous à toujoursplus de rigueur dansnos dépenses de fonctionnementet à plus de sélectivitédans nos dépensesd’investissement, celles quipréparent l’avenir.PAR EMMANUEL LAMYGrâce à sa rigueur de gestion, notre ville a pu concilier depuisdix ans accroissement des investissements et désendettement.Ainsi, en 2009, la dette était de 548 € par habitant à Saint-Germain contre 840 € /h pour la moyenne de la strate desvilles des Yvelines de 20 000 à 50 000 habitants. En mêmetemps nos dépenses d’équipement par habitant étaient,toujours en 2009, supérieures de 40 % à celles des villes detaille comparable au niveau national.Cette évolution vertueuse est aujourd’hui remise encause : le surendettement de l’État le conduit à restreindrefortement ses concours aux collectivités locales et particulièrementà celles qui, comme Saint-Germain “n’exploitentpas leur potentiel fiscal”, c’est-à-dire respectent les contribuables!Imitant l’État, nos autres cofinanceurs habituels (Région,Département) se retirent également.Dans ce contexte difficile, pour garder des finances saineset mieux répondre à vos besoins de proximité, nous devonsà la fois utiliser, avec modération, notre capacité d’endettementet consolider notre autofinancement, c’est-à-direl’épargne qui servira à rembourser la dette nouvelle.Tel est l’enjeu du projet de budget pour 2011. Mais, quelsque soient les effets de la crise, nous tiendrons nos engagementset Saint-Germain restera la ville la moins fiscaliséedes villes de même taille.


4ENVIRONNEMENTJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578I INCINÉRATION ET VALORISATION DES DÉCHETS NON RECYCLABLES IComment Azalyspréserve l’environnement“Une technique qui paie injustementles erreurs dupassé” : voilà comment lequotidien Les Échos, qui rapportaitune étude du Sénat, a récemmentprésenté l’incinération des déchetsménagers non-recyclables.Quelles erreurs ? Principalementle rejet de fumées toxiques dansl’atmosphère.Profitant de la Commission Localed’Information et de Surveillance(CLIS) d’Azalys qui s’esttenue le 25 novembre, Le Journal deSaint-Germain est allé à Carrièressous Poissy pousser la porte de cecentre de traitement et de valorisationénergétique des déchets descommunes du Syndicat intercommunalpour la destruction des résidusurbains (Sidru), dont Saint-Germain fait partie.Objectif ? Savoir si, aux portes deSaint-Germain, la valorisation énergétiquedes déchets participe à lapréservation de l’environnement.Pour ce faire, nous avons rencontréJack Faivre, le directeur d’Azalys(groupe Sita/Suez Environnement).Le Journal de Saint-Germain.-Qu’est ce que la Clis et quel est sonrôle ?Jack Faivre.- Instance d’ouverture,de concertation et de dialogue,la Clis est un élément d’un dispositifglobal de contrôle qualité. Lefonctionnement d’Azalys est placésous sa vigilance.Elle est présidée par PhilippeCourt, le sous-préfet de Saint-Germain,et réunit les services de l’État,Novergie (l’exploitant), le Sidru (leclient), des élus locaux et des associationspour la protection de l’environnement.Le 25 novembre dernier, la Clis adressé le bilan d’exploitation d’Azalysen présentant les résultats desanalyses des rejets gazeux ainsi quela campagne de surveillance del’impact environnemental du site.Le JSG.- Les chiffres annoncésprouvent-ils que valorisation énergétiquedes déchets et respect de l’environnementpeuvent aller de pair,contrairement à une idée reçue ?Jack Faivre.- Le travail de la Clismontre qu’en matière de rejets atmosphériques,Azalys enregistrepour l’ensemble de ses effluents gazeuxdes taux très nettement inférieursaux seuils fixés par son arrêtéd’exploitation.Il faut dire que le Sidru a optépour un traitement catalytique desoxydes d’azote à haute température(250°C) sur les deux lignes d’incinérationqui améliore la qualité del’air.Ce procédé limite les oxydesd’azote à 70 mg/Nm 3 , soit 2,5 foismoins que la norme fixée (200 mg/Nm 3 ) et respecte les seuils imposéspar le Plan de Protection de l’Atmosphèreen Île-de-France. Ces résultatssont même inférieurs aux seuilshollandais plus drastiques que la réglementationen matière de rejetsatmosphériques.Le traitement catalytique agitaussi sur les dioxines-furanes puisqu’ilcontinue à les abattre pour atteindredes seuils 14 fois inférieursà la norme réglementaire en vigueurde 0,1 ng/Nm 3 . Ces valeursdémontrent l’absence de risquepour les populations exposées auxrejets atmosphériques de l’usine.Le JSG.- Les boues des stationsd’épuration Seine Aval et des Grésillonsque vous brûlez depuis juilletdernier avec des déchets ménagersauront-elles un impact surces rejets ?Jack Faivre.- Aucun. Des essaisréalisés en 2009 nous ont montrél’absence d’impact de cette co-incinération(200 kg de boues pour 1tonne de déchets) sur nos rejets etd’éventuelles perturbations du process.Les quantités traitées n’excéderontpas 10 à 12000 tonnes par an.Instance de concertation et de dialogue présidéepar le sous-préfet de Saint-Germain (à droite d’Emmanuel Lamy),la Clis réunit les services de l’État, Novergie (l’exploitant), le Sidru, desélus locaux, et des associations pour la protection de l’environnement.Le JSG.- Peu de gens le saventmais l’incinération des déchets permetde produire de l’électricité…Jack Faivre.- Si l’objectif premieren matière de politique de déchetsdoit être la réduction à la source etle recyclage, il faut aussi envisager ledéchet comme une ressource énergétiquealternative dans un contextede hausse des prix de l’énergie et depréservation de l’environnement.Azalys participe à cette valorisationénergétique du déchet.Depuis plusieurs années, l’améliorationdes rendements du groupeturbo-alternateur a permis deproduire 25 % d’énergie en plus.En 2009, 42000 MWh ont ainsi puêtre vendus à EDF, soit l’équivalentde la consommation électriqued’une ville de 60 000 habitants. Laproduction de cette énergiecontribue à la préservationdes ressources naturelles et àla réduction des gaz à effet deserre en limitant le recoursaux combustibles fossiles fortsémetteurs de CO 2 .L’année 2009 a aussi étémarquée par la poursuite dela diminution de la consommationd’eau de ville. Depuis2004, elle a même été réduitede moitié grâce aux modificationsdes circuits de vidangeset au recyclage des eauxde lavage des fumées dans leprocess. Certifiée ISO 14001,Azalys démontre ainsi sa capacitéà produire une énergierenouvelable tout en réduisantson impact sur l’environnement.❖“L’énergie issue de la combustion des déchets permetd’économiser quelque 30 000 barils de pétrole par an”,indique Jack Faivre, directeur d’Azalys.>> LES FINANCES DU SIDRULes mesures des organismesextérieurs agréés qui contrôlentles effluents gazeux rejetés parAzalys sont consultables sur le sitewww.novergie.frMise en service : 1998Coût de construction : plus de 80 millions d’eurosCertifiée ISO 14001 pour sa capacité à maîtriser et à minimiser son impactsur l’environnementDéchets valorisés : 111 426 tonnes, dont 62000 apportées par le SidruProduction d’électricité : environ 40 000 MWh, ce qui correspond àl’éclairage annuel d’une ville de 60 000 habitants.Production de mâchefers : 23 000 tonnes valorisées à 100% en techniqueroutièreClients : 15 communes du Sidru (1) , soit environ 210 000 habitants, etdes industriels.Mesures environnementales disponibles sur www.novergie.fr(1) Le Sidru, qui est présidé par Emmanuel Lamy, regroupe Saint-Germain, Orgeval,Poissy, Chambourcy, Médan, Achères, Conflans, Fourqueux, Morainvilliers,Aigremont, Le Mesnil-le-Roi, Vernouillet, Carrières-sous-Poissy, Andrésy,Verneuil.>AZALYS EN CHIFFRESDES REJETS INFÉRIEURS À LA NORMEDioxines 0,1ng/Nm 3 inférieurs à 0,1ng/Nm 3Dioxyde de soufrePoussièresOxydes d’azoteNorme européenneRejets d’Azalys50mg/Nm 3 25mg/Nm 310mg/Nm 3 5mg/Nm 3200mg/Nm 3 70mg/Nm 3Les performances environnementales remarquables d’Azalys ontpesé dès l’origine (1998) sur le coût de l’usine, source d’un endettementexcessif. Pour contenir le prix de l’incinération, les communesdu Sidru ont décidé de mettre en œuvre les techniques de gestionactive de la dette du syndicat (swaps).Entre 2005 et 2010, celles-ci ont permis d’éviter d’appeler 7 millionsd’euros de taxes. Pour 2011, la volatilité prévisible des indicesde référence des contrats de swaps a conduit le Sidru à rechercherdes sécurités accrues et à engager des renégociations avec lesbanques.À Saint-Germain, le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères(TEOM) ne devrait pas augmenter en 2011 par rapport à 2010.


LOGEMENT5JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578EN BREF...> Bienvenueà Marie-Christine De Castro CostaMarie-Christine De Castro Costa aété installée conseillère municipale le10 novembre dernier. Gestionnairecomptable de 34 ans, elle remplace NicolasHoulbrèque qui a démissionnépour des raisons professionnelles, etsiégera dans la commission “Éducation,Culture, jeunesse et Sports”.> La Poste est ouverte le samediaprès-midiDepuis le 1 er décembre, le bureaude poste de Saint-Germain centre estouvert le samedi après-midi, de 14hà 17h et plus seulement le matin (de9h à 12h30). Ce même jour :- le bureau du Bel-Air (41-43, bvdde la Paix) est ouvert de 9h à 12h30(et du lundi au vendredi de 9h à12h30 et de 14h15 à 18h) ;- le bureau du Château (24, rue duVieil-Abreuvoir) : de 9h30 à 12h (etdu lundi au vendredi de 14h30 à18h).> Des nouveaux horaires au servicede l’urbanismeLa Direction de l’urbanisme amodifié ses horaires d’ouverture aupublic afin d’améliorer le confortd’accueil des visiteurs.Elle est désormais à votre dispositionau Centre administratif (86/88,rue Léon Désoyer), du mardi au vendredi,de 13h à 17h30, et le lundi de13h à 16h.Contact : 01 30 87 23 40> Une deuxième vente aux enchèresSuite au succès de la premièrevente aux enchères (du 4 octobre au4 novembre) d’une partie de saflotte automobile, la Ville lance unedeuxième vente qui va se déroulerdu 6 décembre au 3 janvier.Accessible au grand public, associationset professionnels, elleconcernera de très nombreux articles(bureaux, armoires, chaises, canapés).Pour les découvrir et vous porteracquéreurs, rendez-vous sur :www.saintgermainenlaye.frL’accession à la propriétéfait des heureuxSuzanna Lipmanson et AlexandreTalanda sont fatiguésmais heureux. Il faut direque ces jeunes parents de deux enfants(Paul, 3 ans et demi, et Gabrielle,3 mois) font partie des 29familles qui ont pu acheter un logementneuf de 93 m 2 à Saint-Germaingrâce au programme d’accessionà coût maîtrisé à la propriétédu parc immobilier de la MaisonVerte, dans la rue Saint-Léger.Samedi 27 novembre, encore enplein déménagement, ils nous ontaccueilli chez eux.Le Journal de Saint-Germain.-Comment avez-vous découvert l’existencedu programme immobilier de laMaison Verte ?Suzanna Lipmanson.- Il fallaitqu’on se rapproche de Rueil (92)pour des raisons professionnelles.Nous habitions à Paris dans 50m 2 etnotre fils dormait avec nous.Il est franco-américain ; c’est pourcela que nous avons décidé de chercherà Saint-Germain qui compte lelycée International et jouit d’uneexcellente réputation. C’est en visitantun 4 pièces en location, rueMozart, dans le quartier du Bel Air,que nous avons vu l’annonce pourla Maison Verte. Nous avons postuléde suite.Le JSG.- Quelles étaient les conditionspour bénéficier de ce programmed’accession à la propriété à coûtmaîtrisé ?Suzanna Lipmanson.- Nous devionsêtre primo-accédants, ne pass’endetter à plus de 30%, prendre uncrédit et avoir un apport important.Pour obtenir un 4 pièces, il fallaitégalement avoir deux enfants. Nousavions justement ce projet et Gabrielle,ma fille, a 3 mois aujourd’hui.Le JSG.- Sans ce programme, auriez-vouspu accéder à la propriété ?Alexandre Talanda.- Jamais nousn’aurions pu nous porter acquéreurde près de 93m 2 . Pas à Saint-Germainen tout cas. Cela n’aurait pasété possible vu les prix pratiqués ici[Ndlr : environ 5000 euros /m 2 ].Le JSG.- L’un des objectifs de ceslogements est de favoriser le mélangedes populations. Avez-vous rencontrévos nouveaux voisins ?I DANS LE PARC DE LA MAISON VERTE ISuzanna Lipmanson.- Sur les 29logements disponibles, une dizaineest déjà occupée. Il y a une bonnemixité dans les âges et une bonnemixité culturelle. Les cinq continentsdoivent être représentés ! Nousavons aussi croisé quelques personnesâgées.Le JSG.- Vous nous faites une visiteguidée ?Alexandre Talanda.- C’est un belappartement très lumineux et trèsbien isolé. Il fait 93 m² et comprendun salon, une cuisine, une salle debain, deux chambres, une suite parentaleet un balcon bien exposé. Ils’agit en fait de deux 2 pièces réunis.Le JSG.- Les logements sont certifiésTrès Haute Performance EnergétiqueEnergies Renouvelables (THPEEnR). Êtes-vous sensibles à cet argument?Suzanna Lipmanson.- C’est trèsimportant pour nous ; cela va nouspermettre de réduire considérablementnos factures énergétiques. Lespanneaux solaires, les lampes dotéesde détecteur de mouvements dansles parties communes…, tout cela esttrès bien pensé et permet de faire degrosses économies.Le JSG.-Votre appartement estproche des écoles, des équipementspublics et bénéficie de plusieurs lignesde bus pour le RER A. Avez-vous pudéjà en profiter ?Alexandre Talanda.- L’école maternellede Paul est juste en face.L’autre jour, je l’ai même aperçu demon balcon dans la cour de l’école !Nous sommes également très sensiblesà la vie associative active, auxnombreux espaces verts et aires dejeux de Saint-Germain, sans oublierla forêt toute proche et la présencedu RER. Il y a un terrain de tenniset un gymnase [Ndlr : celui des Lavandières]va se construire à côté.Nous allons également pouvoir profiterde la bibliothèque George-Sand.C’est attractif pour des jeunes ménageset les Saint-Germanois sontsympas. D’ailleurs, nous lançons unappel : Suzanna est en congé de maternitéet nous sommes à la recherched’une assistante maternellepour Gabrielle à compter du 1ermars ! ❖>UN PROBLÈME DE LOGEMENT ?Alexandre Talanda et Suzanna Lipmansonsont tout heureux d’avoir pu accédela propriété à coût maîtrisédans le parc de la Maison Verte.La municipalité poursuit ses permanences sur le thème du logementsocial. Ce rendez-vous a lieu le jeudi, une fois par mois, de14h à 17h, à la Soucoupe (16-18, boulevard Hector-Berlioz). Il estassuré par Christine Usquin, conseillère municipale chargée dulogement, qui répond à vos questions. La prochaine permanenceest fixée au jeudi 9 décembre.


6DISTINCTIONSANTÉJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578Nous attendonsvos votes !Vous connaissez des Saint-Germanois(es) qui se distinguentpar leur talent,leur altruisme, leur persévérance,leur générosité ? Alors proposezlescomme Soleils d’Or, cette distinctionque la Ville attribue, engage de reconnaissance, aux personnesparticulièrement méritantes.Culture, sport, solidarité, loisirs,bénévolat…, celles et ceux qui“brillent” à vos yeux et méritentselon vous de recevoir un Soleild’Or peuvent exercer leur talentdans tous les domaines. L’âge n’estpas un critère de sélection.D’ailleurs, chacun sait bien quecomme l’a dit Corneille, “la valeurn’attend pas le nombre des années”.>PROPOSITION N°1NOM :PRÉNOM :ADRESSE :RAISONS DE VOTRE CHOIX :PROPOSITION N°2NOM :PRENOM :ADRESSE :I SOLEILS D’OR IUNE CONSTELLATION DE SOLEILSRAISONS DE VOTRE CHOIX :JUSQU’AU MERCREDI 8 DÉCEMBREPour désigner les lauréats, qui serontdonc choisis parmi une listeque vous établirez, remplissez lebulletin de vote ci-joint puis déposez-ledans les urnes installées àl’Hôtel de Ville, au Centre administratifet à la bibliothèque George-Sand (qui accueille la mairie-annexependant les travaux de la dalle duBel-Air). Vous pouvez aussi l’envoyerpar courrier au cabinet dumaire (16, rue de Pontoise) ou répondrepar internet via le site de laVille (www.saintgermainenlaye.fr).Les conseillers municipaux en fonctionsont exclus de cette élection.Date limite de participation :mercredi 8 décembre inclus. ❖Née en 1988, l’Association des Soleils d’Or réunit les personnesqui ont été distinguées depuis la création de cette distinction.Elle assure ainsi un lien et cherche aussi à promouvoir l’esprit debénévolat, de solidarité, d’assistance et d’entraide dans tous lesdomaines, sans pour autant se substituer aux associations spécialisées.Elle compte actuellement 130 membres.✂f à découper et à déposer dans l’urneAprès la gare du Bel-Air etla place du Marché-Neuf(au début de la rue de laProcession), la rue de la Salle areçu un défibrillateur cardiaque.“Ces appareils délivrent des chocsélectriques capables de faire repartirle cœur après un arrêt cardiaquependant les quelques minutes quiprécèdent l’arrivée des secours”, rappellePhilippe Pivert, maire-adjointchargé de la prévention, de la sécurité,de la jeunesse et des sports. “Ilspermettent donc de sauver des vies”.40 AGENTS MUNICIPAUX FORMÉSAUX 1 ERS SECOURS CARDIAQUESPour augmenter le taux de surviechez les victimes d’arrêt cardiaquequi est encore extrêmement faible(entre 2 et 4% hors milieu hospitalier),vingt autres appareils ont étéinstallés à Saint-Germain dans leslieux fréquentés par le public (1) .Les premières installations ontcommencé fin 2008 au Centre administratifet aux gymnases Schnapperet du Cosec.“Il s’agit de modèles beaucoupplus simples à utiliser que ceux desprofessionnels du secours et de lasanté”, explique Philippe Pivert.“Sous réserve d’une formation préalabled’une heure trente, n’importeInodore, invisible et non irritant,le monoxyde de carboneavance masqué.Pourtant, première cause de mortalitépar gaz toxique en France, ilest responsable d’une centaine dedécès chaque année. Si vous possédez,dans votre maison ou votre appartement,un appareil ou un moteurà combustion, les risques d’intoxicationexistent mais sont évitables.I POUR LUTTER CONTRE LES ARRÊTS CARDIAQUES IUn 3 e défibrillateurdans les rues“L’installation des défibrillateurs s’inscritdans le cadre d’une large politiquede prévention qui concerne la santé maisaussi les jeunes et la famille”indique Philippe Pivert.quel citoyen est désormais habilité àutiliser un défibrillateur pour tenterde sauver une vie (dans l’idéal, cetteopération doit toutefois avoir lieudans les cinq premières minutes quisuivent l’accident). Une quarantained’agents municipaux ont d’ailleurssuivi une formation aux premierssecours cardiaques dispensée par laCroix-Rouge”. ❖I MONOXYDE DE CARBONE IAttention aux appareilsà combustionChaque hiver, le Ministère del’Intérieur et l’Institut National dePrévention et de l’Éducation pourla Santé (INPES), rappellent quelquesprincipes basiques pour limiterles risques :f avant chaque hiver, faire systématiquementvérifier et entretenirles installations de chauffage etde production d’eau chaude et lesconduits de fumée par un professionnelqualifié ;> GRAND FROID : QUEL ACCUEIL POUR LES SANS-ABRIS ?Avec l’arrivée du froid, le réseaude solidarité de Saint-Germainest plus que jamais d’actualité. Ilexiste en ville des centres d’hébergementd’urgence :f Un centre d’accueil d’urgencede 14 lits (Tel. : 115).f Un centre d’hébergement etde réinsertion sociale, doté de23 lits. Contact : 01 39 73 29 39.f Le Foyer du Grand Cormier,qui réunit un centre d’hébergementet de réinsertion sociale,un centre d’accueil pour les demandeursd’asile, une maisonrelais et une résidence sociale.Contact : 01 39 12 72 20.f L’armée du Salut ou MaisonVerte (10 et 14, rue de la Maison-Verte, le long de la RN 13), quipropose un centre d’accueil dejour, ouvert de 13h30 à 17h30, où(1)Centre Administratif, Hôtel de Ville,Centre technique municipal, Théâtre AlexandreDumas, Bibliothèque Multimédia, BibliothèqueGeorge-Sand, Salle Jacques-Tati,Club Louis XIV, RPA Berlioz, StadeGeorges-Lefevre, Gymnase Cosom, GymnaseAlger, Gymnase Schnapper, GymnaseCosec, Manège Royal, Salle du Colombier,Espace Paul et André Véra, Police Municipale.f tous les jours, aérer au moins10 minutes, maintenir les systèmesde ventilation en bon état de fonctionnementet ne jamais obstruerles entrées et sorties d’air ;Un dépliant sur ce sujet est àvotre disposition au Centre administratif(86-88, rue Léon-Désoyer)et peut également être consulté surle lien :www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1243.pdf ❖les sans-abris peuvent prendreun café, une douche, se reposer,laver le linge et regarder la télévision.Le Centre communal d’actionsociale (contact : 01 30 87 20 04)qui, du 1 er novembre au 31 mars,en cas de grand froid, peut prendreen charge une ou plusieursnuits d’hôtel avec petit-déjeuner.


NOËL7JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578I DANS TOUTE LA VILLE IUn Noël cosmopoliteet solidaireLe marché de Noël n’est plus.Vive le chalet du Père Noël !Isabelle Richard, maire-adjointchargée de la citoyenneté, de lavie associative, des animations et dela vie locale, évoque ce renouveaudes festivités liées à la fin de l’année,qui débuteront le 4 décembre.Le Journal de Saint-Germain.-Pourquoi avoir remplacé le Marchéde Noël ?Isabelle Richard.- Il fallait unsouffle nouveau, car le Marché deNoël existait depuis quinze ans !À plusieurs reprises, la formule aété améliorée, notamment par lenombre de ses exposants, mais ils’était finalement installé une certainelassitude, de la part des clientscomme des commerçants.La nouvelle mouture tient donccompte des remarques glanées l’andernier et se décline autour de deuxaxes : le chalet du Père Noël, placede Porcaro et les animations danstoute la ville, qui mettront par ailleursen valeur nos nombreux et talentueuxcommerçants.Le JSG. - Si les commerces se situentsurtout dans l’hyper centre-ville,les autres quartiers ne seront pourtantpas oubliés…Isabelle Richard.- La rue de l’Aurore,la bibliothèque George-Sandet le quartier Saint-Léger auront effectivementdes animations dédiées :fête avec le Père Noël, séance decontes ou encore spectacle de Guignol.[NDLR, programme détaillésur www.saintgermainenlaye.fr].Le JSG. - Vous avez reconduitcertaines animations très prisées…Isabelle Richard.- Oui, notammentles ateliers et les spectaclesdestinés aux enfants, car Noël estleur fête. Nous renouvelons égalementle concours de dessin, qui apour objet, cette année, “Le pèreNoël aux quatre coins du monde”(lire encadré).Le JSG. - C’est d’ailleurs une thématiqueque vous déclinez avec untout nouveau rendez-vous, la “Fêtede Noël internationale”, qui se tiendrasamedi 11 décembre, au ManègeRoyal…Isabelle Richard.- Imaginée et organiséepar le conseil des résidentsinternationaux (CRI) (lire JSGn°562) et des associations saint-germanoises,dont l’AVF (accueil desvilles françaises), que je tiens à remercierpour leur grande implica-tion, cette manifestation a pour vocationl’échange, la connaissance etle partage des coutumes du monde.On y trouvera une exposition decrèches du monde, des ateliers d’artfloral, de décorations de Noël, decartes de vœux, de papiers cadeauxet aussi des chorales, des contes, etc.Une vente d’artisanat de Noël ainsiqu’un espace restauration de spécialitésde Noël et un salon de théoù l’on pourra acheter des spécialitésde différents pays, viendrontcompléter cette offre multiculturelle.Le résultat de ces ventes servira àoffrir un spectacle aux jeunes, en ac-cord avec les représentants de LaSoucoupe et de L’Agasec.Le JSG.- Un autre moment fortsera le conte de Noël pyrotechnique,le 18 décembre, à 18 heures…Isabelle Richard.- Intitulé Lescouleurs de Noël, ce conte met enscène un petit garçon, un lutin, uneluciole et le Père Noël qui partent àla recherche des couleurs de la fêtequi ont disparu du village des rennes.Des jeux de lumières, des feux d’artifice,de la 3D et des lasers contribuerontà la magie de l’histoire,également ponctuée de plusieurschants traditionnels de Noël. ❖Isabelle Richard, maire-adjoint chargéede la citoyenneté, de la vie associative,des animations et de la vie locale.>CONCOURSDE DESSINDu samedi 4 au vendredi 24décembre, sur le thème “LePère Noël aux quatre coins dumonde”, les enfants de 4 à 10ans sont invités à déposer dansl’urne du Chalet du Père Noël(place Porcaro) collage, peintureou dessin au format A4.Au dos, ne pas oublier d’inscrireprénom, nom, âge et adresse.Nombreux lots à gagner pourles 20 premiers artistes.> NOËL AUX QUATRE COINS DU MONDESamedi 11 décembre, de 10h à18h, au Manège Royal (placeRoyale), venez découvrir et partagerla première Fête de NoëlInternationale. Imaginé et organisépar des associations saintgermanoises,l’Accueil des VillesFrançaises et le conseil des résidentsinternationaux (lire par ailleurs),cet événement vous ouvreà l’esprit des différents Noëlsfêtés dans le monde.Exposition de crèches, ateliersd’art floral, de décorations deNoël, de cartes de vœux, de papierscadeaux, animations (chantsde la Sainte-Lucie, chorales, contes…)voisineront avec un espacerestauration et une vente d’artisanatde Noël. Entrée libre.www.saintgermainenlaye.fr> LE CADEAU DES COMMERÇANTS DU QUARTIER VIEIL-ABREUVOIRPour Noël, 10 commerçants duquartier Vieil-Abreuvoir remplissentvotre hotte !Ambiance et senteurs (31, ruedu Vieil-Abreuvoir), Rêve Nature(30bis, rue du Vieil-Abreuvoir),galerie Jouean-Gondouin (30bis,rue du Vieil-Abreuvoir), Comme unmonde (10, rue de l’Aigle d’or), Coconut(12, rue du Vieil-Abreuvoir),Grocers & Co (6, rue du Vieil-Abreuvoir), Blancrème (29, rue duVieil-Abreuvoir), Kirsten (22, ruedu Vieil-Abreuvoir), Cavalcado (14,rue du Vieil-Abreuvoir) et La Maisondes thés (19, rue du Vieil-Abreuvoir) proposent une actionpromotionnelle commune à l’occasiondes fêtes de Noël.Une remise ou un cadeau voussera remis parmi une sélectiond’articles pour certains commercesjusqu’au 12 décembre, pourd’autres, jusqu’au 24 ou 25 décembre.Venez les retrouver !


Traiteur italien Épicerie fineGrande sélection de vins21, rue de Paris78100 SAINT-GERMAIN-EN-LAYETél./Fax : 01 34 51 12 83labottega@hotmail.frPANIERSCADEAUXPOUR NOEL.Caviar Petrossianet truffes surcommande• Formule midi• Panini• Pizza à emporter• Plats cuisinés fait maison• Préparation de buffetpour réceptionUNE NOUVELLE EPICERIE POLONAISECHARCUTERIE, FROMAGES BLANC, VODKA, BIÈRE,CONCOMBRES MARINÉS, CONFISERIES ETBEAUCOUP D’AUTRES CHOSES À DÉCOUVRIR...BienvenueDU LUNDI AU SAMEDI DE 10H00 À 19H00ET LE JEUDI DE 12H00 À 21H00 À DÉCOUVRIR...2 produits de soinsou de maquillageachetésle 3 ème gratuit*


ÉLECTIONS?QUI FAIT QUOI ?QUI FAIT QUOI POUR LA FORÊT?9I LISTES ÉLECTORALES IInscrivez-vousn 2011, vous serez appeléE aux urnes pour les électionscantonales fixées les20 et 27 mars. Si vous venez d’emménagersur la commune ou sivous n’êtes pas encore inscrit, sivous avez changé de domicile àSaint-Germain-en-Laye, pensez àeffectuer cette démarche avant le31 décembre 2010.L’inscription sur la liste électoraleest possible toute l’année du1 er janvier au 31 décembre et esteffective pour l’année suivante.Tout nouvel inscrit recevra d’ailleursune carte électorale au plustard le mercredi qui précède le 1 ertour du scrutin.Pour vous inscrire, rendez-vousau Centre administratif ou à la bibliothèqueGeorge-Sand (44, ruede l’Aurore) munis de :f une pièce d’identité (en coursde validité ou dont la péremptionn’excède pas 1 an) ;fun justificatif de domicile(l’original de la dernière quittancede loyer ou de la facture EDF, degaz, d’eau ou de téléphone fixe, unrelevé d’appel de charges de copropriété,la taxe d’habitation oufoncière).Si vous êtes hébergé, une attestationd’hébergement ainsi que lapièce d’identité de l’hébergeantaccompagnée d’un justificatif dedomicile de l’hébergeant. Si vousmandatez un tiers, une attestationlui donnant procuration pour l’inscriptionsur la liste électorale accompagnéede sa pièce d’identitéet de vos pièces.Centre administratif : 84/86 rueLéon-Désoyer – du lundi au vendredide 8h30 à 12h et de 13h àPour pouvoir voter aux cantonalesen mars prochain, il faut être inscritsur les listes électorales.17h30, le samedi de 9h à 12h30.Bibliothèque George-Sand (quiaccueille au 44, rue l’Aurore lamairie annexe du Bel-Air pendantles travaux de transformation de ladalle du centre commercial) : lesmardi, mercredi et vendredi de8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, lesamedi de 9h à 12h30. ❖vec une superficie d’environ3600 hectares, laAforêt de Saint-Germainest un « poumon vert » indispensableà la qualité de vie desSaint-Germanois et de beaucoupde Franciliens.Bien qu’elle soit appelée « forêtde Saint-Germain », cettevaste étendue fréquentée chaqueannée par 3 millions de visiteursest une « forêt domaniale », c’està-direune forêt qui appartientau domaine de l’État, comme leparc du château.C’est donc l’État qui est chargéde la gérer ; ce qu’il fait grâceà l’Office national des Forêts(ONF), auquel il n’alloue malheureusementpas des moyens financierssuffisants pour s’acquitterde sa tâche.L’accueil des visiteurs (qui estla vocation première de toutesles forêts publiques d’Île-de-France), la valorisation du massif(entretien, régénération, miseen valeur de la biodiversité…) etson exploitation économique(vente du bois issu des coupes)incombent donc à l’ONF et nonà la municipalité.Toutefois, pour contribuer àtransmettre aux générations futuresun massif beau et varié, laVille de Saint-Germain a demandéen 2006 que l’État classece massif historique en « forêtde protection ». La procédureest toujours en cours.Même s’il incombe à l’ONF, l’entretien de la forêt doit être, en cas de défaillancede celui-ci, assuré par la Ville de Saint-Germain comme ici sur lesbords de l’avenue des Loges.> LA VESTIBOUTIQUE A DÉMÉNAGÉSAINT-GERMAIN-EN-LAYESAINT-GERMAIN-EN-LAYELE PECQ/ST-WANDRILLELa “vestiboutique” de la Croix-Rouge a quitté le 2, rue Lulli quiaccueille désormais les secouristes de la Croix-Rouge (01 39 51 7275) pour s’installer au 4, rue Beethoven (à côté du Secours Catholique).Ouverture le mardi, de 14h à 17h ; le mercredi, de 10h à 16h ;le samedi, de 10h à 12h”. Contact : 01 70 46 64 47.746 000,00 € FAI - Réf. 303Dans un bel Hôtel Particulier, appartement d’exceptionsitué en rez-de-chaussée avec jardin etcomposé d’une vaste entrée, double réception,2 chambres, chambre indépendante et appartementde 2 pièces indépendant. caves etparking. Affaire rare !505 000,00 € FAI - Réf. 3028Dans bel immeuble avec ascenseur, appartementrénové de 93 m 2 comprenant une entréeavec placard, un séjour de 30m 2 ouvrant surun grand balcon exposé Sud/Ouest, une cuisineéquipée avec coin repas, 3 chambres,salle de bains et salle d’eau refaites, dressing.Place de parking en sous sol et cave.1 900 000,00 € FAI - Réf. 3026Proche RER St GERMAIN , environnement recherché,belle maison d’architecte de 260 m² exposéeEst-Ouest sur grand terrain arboré d’environ 1550m². Entrée, cuisine, vaste réception de 72 m² aveccheminée ouverte sur terrasse et jardin, 8 chambres,2 salles de bains, 2 salle d’eau, grand soussol. Beaux volumes, lumineux. Rare !LE PECQ/LIMITE ST GERMAINSAINT-GERMAIN-EN-LAYESAINT-GERMAIN-EN-LAYE385 000,00 € FAI - Réf. 3016Appartement en Rez de jardin avec grandeterrasse comprenant une entrée, un sejour, unecuisine independante équipée, une chambre,un bureau, une salle de douche. Grande baiesouvrant sur la terrasse. Ascenseur et parkingen sous sol. Vue dégagée et calme.A voir rapidement !430 000,00 € FAI - Réf. 3022Proche institut Notre Dame, Appartement enduplex avec terrasse comprenant une entréeavec placards, un séjour ouvrant sur unegrande verranda, 3 chambres, une salle debain, une cuisine independante plus loggia.Deux emplacements de parking couverts et uneremise. Appartement en trés bon etat.1, place André Malraux • 78100 Saint-Germain-en-Layeaccueil@cabinet-montoro.fr441 000,00 € FAI - Réf. 3025Appartement avec ascenseur en duplex offrantau RC une entrée avec placard, beau sejourdouble ouvrant sur une terrasse de 25 m 2exposée S/E, une cuisine aménagée, unechambre.A l’étage 2 chambres et une salle de bain.2 emplacements de parking en sous sol.Technic Auto ServicesAgent Renault19, route de Fourqueux 78750 Mareil-MarlyTél. : 01 39 73 28 15


CULTUREJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578Les visitesde l’Officede Tourisme4 et 18 décembre : exposition Henri IV avec guides-conférencières.4, 11 et 18 décembre : illustrée par des saynètes théâtralisées,Saint-Germain en nocturne, aux lampions, avec l’associationC’est Notre histoire.11I PLUMES SAINT-GERMANOISES ILydwine ScordiapriméeUniversitaire de profession,la Saint-Germanoise LydwineScordia vient de recevoirle Prix national du Moyen Age2010, remis dans la ville médiévalede Provins, pour son livre PierreChoinet : Le Livre des trois âges.Ce manuscrit, présenté par l’auteur,a été adressé à Louis XI, ladernière année de son règne (1461-1483) par son médecin et astrologuePierre Choinet.Jusqu’à présent inconnu et inédit,ce manuscrit, agrémenté de 12 miniatures,éclaire la dernière annéede ce roi très complexe, à l’honneurgrâce à l’exposition France 1500 àParis au Grand Palais (jusqu’au 10janvier 2011) et bientôt sur France2, qui s’apprête à présenter un télé-I À L’UNIVERSITÉ LIBRE IDe Gaulleet les fondementsde la démocratieLfilm sur Louis XI, avec Jacques Perrindans le rôle titre.f Pierre Choinet, Le Livre destrois âges. Ed. Lydwine Scordia,Rouen, PURH, 2009.POLAR COUP DE COEURMauvais sang, polar signé Stéphaniede Mecquenem, est paruaux éditions Edilivre dans leur collection“Coup de Coeur”. Avec cetouvrage, la romancière saint-germanoisea été sélectionnée pourparticiper au Salon du livre deParis, au salon Polar à Paris ainsiqu’au salon Siel qui s’est tenu à laBibliothèque Nationale de Francedébut novembre.f Mauvais sang. Ed. Edilivre. ❖es conférences de l’Universitélibre se déroulent à14 h 15, salle Jacques-Tati(12 bis, rue Danès de Montardat).f Vendredi 3 décembre : CycleRomantisme et musique : la génération1810 (Schumann, Chopin,Liszt) - Schumann et l’art de la petiteforme, par Jean-Jacques Velly,Maître de Conférences HDR àl’Université Paris-Sorbonne (ParisIV).f Mardi 7 décembre : CycleChances et difficultés de la démocratie: De Gaulle et la démocratie : lesfondements, par Henri Lerner, Professeurémérite à l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne.f Vendredi 10 décembre : CycleConférences générales + AssembléeGénérale : La géopolitique de la Russievue de ses périphéries, par le RecteurGérard-François Dumont, Professeurà l’Université Paris-Sorbonne(Paris IV).f Lundi 13 décembre : Cycle LesBalkans : La reconstruction de l’EtatYougoslave (1943 – 1960), par GillesTroude, Docteur en Histoire Contemporaineà l’Université SorbonneNouvelle (Paris III).f Mardi 14 décembre : Cycle Uncertain regard sur les expositionsuniverselles en France de 1855 à1937 : Le papier peint aux expositionsuniverselles en France au XIX esiècle : un paradoxe, par BernardJacque, Conservateur du Musée deMulhouse.f Jeudi 16 décembre : CycleL’Homme et la Mer : Le roman romantique,par D. Le Brun, Journaliste,Ecrivain, Secrétaire Général dela Société des Gens de Lettres. ❖I LA CLEF ILa révélationde l’annéeamedi 4 décembre, à 20h :S f Lilly Wood and thePrick. Nili et Ben se sontrencontrés à Paris et leur ententeimmédiate a donné lieu à ce projetau nom amusant. Une appellationqui frappe l’imaginaire tout encontenant une bonne dose d’autodérision:“wood” signifie “bois” et“the prick” quelque chose comme“le petit con”. Ce nom imagé correspondaussi à une préférence linguistique: totalement bilingue, Niliécrit et chante ses paroles en anglais.Suivant la trace de leurs “aînés”(The Do, Cocoon…), le duo, dontl’un des titres a été choisi pour illustrerle spot publicitaire du parfumIdylle, de Guerlain, revendiquedonc un héritage très anglosaxon.Leur premier album nousemmène dans un monde à mi-cheminentre l’enfance et l’âge adulte,mêlant textes parfois graves et mélodieslégères et osant le croisementdes mondes musicaux.Ambiances folk, rythmes soul etquelques touches d’electro, font lecharme unique de cette “révélationde l’année”.f The Bewitched Hands. Bijoude la nouvelle vague pop française,le groupe, qui vient de sortir sonpremier album “Birds & Drums”,a été repéré par le site CQFD desInrockuptibles et n’a eu de cessede grimper depuis.Unanimement encensés par lapresse, ces Rémois ont l’art de nousscotcher un sourire que l’on ne peutpas décrocher au son de leurs mélodiesentêtantes et refrains incendiairesqui les placent en poleposition de la future nouvelle scènefrançaise : celle qui chante en an-glais et qui le fait bien. Entre dandysmerock et pop, on voyage au filde leur imaginaire sur les cheminsd’une Amérique rêvée. Il n’y a qu’àvoir leur clip “Sea” pour s’en rendrecompte et pour s’imaginer l’intensitéd’un concert !f En première partie, Les Cheers.Prochains finalistes du tremplinRock The Gibus, ils viendront nousprouver que, malgré leurs 16 ans demoyenne d’âge, leur pop-rock est enphase de devenir une nouvelle référence! Et la scène pop locale n’enest que plus forte !Tarif plein : 14 €, 12 € (réduit) et7,50 € (carte fidélité).ET AUSSI...Le groupe Lilly Wood and the Prick, enconcert à La CLEF, samedi 4 décembre.f Le 3 décembre, à 21h : soiréeexpérimentale et ludique pour quemusiciens aguerris et débutantsjouent ensemble. Nul besoin depréparation, on improvise ! Il suffitde monter sur scène et de ramenerson (ses) instrument(s). Le “backline”est fourni.Au programme : initiation au“soundpainting”, langage de compositionen temps réel pour tous lesartistes dont l’art peut être improvisé: musiciens, danseurs, acteurs... ;e-bœuf en partenariat avec l’Usineà Chapeaux de Rambouillet. Via lenet et grâce à un logiciel permettantde faire voyager le son en temps réel(ou presque), vous pourrez jouerdes morceaux avec des musiciens situésà 40 km. Entrée libre.f Le 10 décembre, à 20h : concerthigh speed rock’n’roll. Snafu +King of conspiracy + I am a monster(pour les fans de Refused, Marsvolta, Helmet, Qotsa ou Foo fighters!). Tarif plein : 11 €, 9 € (réduit)et 5 € (carte fidélité).f Jusqu’au 18 décembre : exposition(dessins, video…) de “famapoils’exp(l)ose”, par choumic salmon etla sic. La rencontre “café-cloppée”d’une auteure de BD née en mêmetemps que le punk et d’une vidéastequi “craque sa gaine”. ❖


12 ARRÊTS SUR IMAGESJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578>I SOUTENIR LES PLUS DÉMUNIS I>I VIOLENCE DANS LE COUPLE :ATTENTION AUX ENFANTS ILes vendredi 26 et samedi 27 novembre, les bénévoles du Lions Club de Saint-Germainont fait appel à votre générosité en collectant des denrées alimentaires (pâtes, riz, légumessecs, huiles, conserves…) au Monoprix (67, rue de Pologne). Le fruit de la collecte(7,5 tonnes contre 5 en 2009) sera reversé à la Banque alimentaire de Paris etd’Île-de-France qui les redistribuera aux personnes les plus démunies à travers des associationscomme le Secours Populaire, les délégations de la Croix-Rouge… “Une petitepart de vos courses peut sauver une famille”, rappelle le Lions qui vous remercie pourvotre générosité.Vendredi 26 novembre, Karen Sadlier, docteur en psychologie clinique, directrice del’unité enfant centre de psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris et NadègeSeverac, sociologue chargée d’études à l’OND observatoire national de l’enfance endanger, ont animé une conférence sur le thème de “L’enfant face à la violence dans lecouple”, organisée par apce / afccc 78 (association fédérale du couple et de l’enfant).À noter qu’un numéro vert (0800 20 22 23) et un site (www.jeunesviolencesecoute.fr)sont ouverts sur ce sujet.>I EN RÉCOMPENSE DE LEUR TRAVAIL I>I PIERRE JOXE À L’HÔTEL DE VILLE ISamedi 20 novembre, les médaillés du travail ont été reçus à l’Hôtel de Ville. Un diplômeleur a été remis par Emmanuel Lamy qui les a chaleureusement félicités. Pourconnaître la liste complète des médaillés, vous pouvez vous rendre sur le site de laville : www.saintgermainenlaye.frSamedi 27 novembre, en salle multimédia de l’Hôtel de Ville, Pierre Joxe, ancien ministreet président de la Fondation du protestantisme, a donné, à l’occasion des festivitésliées au 400 e anniversaire de la mort d’Henri IV, une conférence sur le thème del’Edit de Nantes. Emmanuel Lamy, Aurélie Decourt, présidente des Amis du VieuxSaint-Germain, et Bernard Berdou d’Aas, président de l’association Henri IV, ont participéà ce rendez-vous qui a attiré un très nombreux public.>I LE CHARME D’UNE PIÈCE UNIQUE I>I L’AVF ACCUEILLE LES NOUVEAUX ARRIVANTS IJeudi 18 novembre, à l’Espace Véra, Cécile Coutant et les 8 autres femmes artistes ducollectif l’Atelier Pièce Unique, ont inauguré leur exposition, en présence, notamment,d’Emmanuel Lamy.Vendredi 26 novembre, l’Accueil des Villes Françaises (AVF) a convié les nouveauxarrivants à un cocktail. Ils ont été accueillis en salle de réception de l’Hôtel de ville parShelag Richard, présidente de l’AVF, en présence d’Emmanuel Lamy et de plusieursélus, dont Isabelle Richard, Pascale Gendron et Gilbert Audurier, maires-adjoints, etMarie-Hélène Mauvage, conseillère municipale.


ARRÊTS SUR IMAGESJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 57813>I LES CHAUFFEURS VÉOLIA À L’HÔTEL DE VILLE I>I LES DROITS DES ENFANTS ILundi 22 novembre, les chauffeurs et le personnel de Véolia Transport, acteurs privilégiésdu nouveau réseau de bus Résalys, ont été reçus à l’Hôtel de Ville. EmmanuelLamy et Gilbert Audurier, maire-adjoint chargé du développement économique, leuront rappelé les attentes des Saint-Germanois concernant la fiabilité et la ponctualité dece nouveau réseau.>I UN CAMION POUR DES MOTS IMercredi 17 novembre, entourées de représentants de l’Unicef, Marta de Cidrac,maire-adjoint chargée de l’enfance et Kéa Téa, conseillère municipale déléguée à la viescolaire, étaient présentes lors du rassemblement des enfants des centres de loisirs, surla place du Marché-Neuf, à l’occasion de la semaine internationale des Droits des enfants.Expositions et jeux ont rythmé cet après-midi et fait de Saint-Germain, une nouvellefois, la ville amie des enfants.>I LES JEUNES DU CONSEIL MUNICIPAL JUNIORAU SÉNAT ILundi 15 novembre, place de la Victoire et mardi 16 novembre, place Erignac, 18 classes(soit 462 élèves) se sont succédées dans le Camion des mots. Cette animation ludique etpédagogique, proposée depuis 2007 aux élèves des écoles élémentaires et aux CE2 etCM1, permet aux enfants de jouer avec la langue française, ses pièges, ses règles et son histoirependant une trentaine de minutes. À l’issue de cette visite, déroulée en présence deMarta de Cidrac, maire-adjoint chargée de l’enfance, les enfants ont reçu en cadeau un livretadapté à leur niveau scolaire, un diplôme, un bloc-notes et un stylo.Mercredi 17 novembre, les jeunes membres du CMJ, intronisés dans leurs fonctions le6 novembre dernier lors d’une séance plénière à l’Hôtel de Ville, sont allés à Paris visiterle Sénat à l’invitation d’Alain Gournac, sénateur maire du Pecq. Camille Pernod-Ronchi, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, plusieurs parents d’élèves etl’équipe du service jeunesse et sports de la Ville étaient également présents.>I LE CHOCOLAT A FAIT SON SHOW I>I LE BEAUJOLAIS FÊTÉ PLACE FRAHIER ISamedi 20 et dimanche 21 novembre, la deuxième édition du Chocolat Show de Saint-Germain a, comme l’an passé, ravi les gourmands. Placée cette année sous le thème du“chocolat à la cour”, les visiteurs ont pu non seulement déguster le chocolat sous toutesses formes, profiter de la fontaine de chocolat (notre photo), mais aussi écouter un concertd’épinette (petit clavecin) et des chants.Avec l’automne, revient le traditionnel Beaujolais nouveau. Les 20 et 21 novembre, lesmarchés de la place Christiane-Frahier et du centre-ville n’ont pas failli à la coutume etont réservé quelques-uns de leurs stands à ce vin.


transféré au 4, rue du Vieil AbreuvoirOuverture à Saint-Germain en Laye du premierunivers entièrement dédié aux Artistes JoailliersVous retrouverez noscollections : KLIMT, MUCHA,PICASSO, MURANOPETITS MEUBLES - TABLEAUXOBJETS INSOLITES, ETC…01 34 51 58 46Un lieu cosy et chaleureux mettant enscène les personnalités de la joaillerie,marques montantes (Morganne Bello,Redline,…) ou artistes encore inconnus dupublic, rassemblés autour des valeurs fondamentalesdu métier : qualité, créativité, rareté.Une galerie qui évoluera tout au long de l’année, pourdevenir le lieu de rencontres privilégiées avec denouveaux talents venus partager leur passionpour la Joaillerie.16, rue André Bonnenfant - 78100 St-Germain en LayeTél : 01.39.73.36.97 - info@benedict.frOuvert de 10h à 19h du mardi au samedi. Ouvertures exceptionnelles les dimanches 5, 12 et19 décembre de 10h à 19h ; nocturnes les jeudis 16 et 23 décembre jusqu’à 20h.Atelier-boutiqueCréation de sacs à mains raffinés et originaux.Nombreux accessoires de mode de 5 à 25 €chapeaux, broches, écharpes, gants cuir, bijoux,trousses, tuniquesOuverture spéciale Fêtes de NoëlDimanche 12 et 19 décembreet du mardi au samedi de 10h00 à 19h30Une idée de cadeau originale : Offrez un «atelier Malice»pour réaliser son sac à main sur place !Décoration Design Intérieur et extérieur● Slide● Qui est Paul ?● Pop Corn● Etage “intime”11, rue Saint-Christophe(à 2 pas de la place du marché)78100 ST-GERMAIN-EN-LAYETél. 01 30 61 70 59www.sacsmalice.com75, rue au PainSaint-Germain-en-Laye✆ 01 39 21 97 10


SPORTSJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578Les 4 et 5 décembreN’oubliez pasle téléthon !Samedi 4 : triathlon (de 8h30 à 12h), rencontre de tennis(de 10h à 16h), corrida nocturne (à partir de 20h).Dimanche 5 : grande marche Paris/Saint-Germain (départ à 8h30).Tout le programme sur www.saintgermainenlaye.fr15I MAYA THOYER CHAMPIONNE DE FRANCE DE JUDO IElle a mis de l’ordans ses rêves> CORRIDA PÉDESTRE:ATTENTION À LA CIRCULATIONÀ l’occasion de la première corrida pédestre, qui se déroulera le 4 décembreen nocturne dans les rues de Saint-Germain, la circulationdes voitures et des bus sera interdite le long du parcours, à compterde 19 heures. Renseignements sur www.saintgermainenlaye.frÀvingt ans, Maya Thoyer amis de l’or dans ses rêves.Car, en remportant, à la minovembre,le titre de championnede France senior de judo dans la catégoriedes moins de soixante-dixkilos, la jeune Saint-Germanoise accrocheà son palmarès la médaillequi lui manquait encore. Un longchemin pour celle qui, depuis l’âgede six ans, a successivement étéchampionne de France cadet puisjunior.Récemment félicitée par EmmanuelLamy pour sa victoire, elle revient,pour le Journal de Saint-Germain, sur son parcours et ses débutsavec le stade Saint-Germanois,où Jean-Paul, Sébastien et PhilippeVillemagne ont contribué à faired’elle une gagnante.Le Journal de Saint-Germain. -Depuis combien de temps pratiquez-vousle judo ?Maya Thoyer. - Depuis quatorzeans. C’est en allant chercher monfrère à l’entraînement que j’ai euenvie de pratiquer ce sport. Je mesouviens être allée voir son professeuret lui avoir demandé : “Quandest-ce que je commence ?”Le JSG. - Dans quel état d’espritétiez-vous enfant ?Maya Thoyer. - Même si je m’entraînaisdéjà deux à trois fois par se-BRÈVES> RugbyMatch : Dimanche 12 décembre,à 15 heures, les pôles espoir duStade Français et de l’Union stadebordelais CA Bordeaux Bègles Gironde,s’affronteront au stadeGeorges-Lefèvre.Site internet : une nouvelle versiondu site du MLSGP a été mise enligne à la fin du mois de novembre.Pour tout savoir sur le club, rendezvoussur www.mlsgp78.frBonne action : Inconditionnelsoutien des Tréteaux Blancs, associationcaritative qui monte despièces de théâtre jouées par desados pour des enfants malades hospitalisés,le XV yvelinois s’était engagéà verser à l’association 50euros par match gagné et 50 europar essai réussi !Résultat ? 450 euros remis (correspondantsà 3 victoires et 6 essais)jeudi 18 novembre par Hocine Senhadj,capitaine du MLSGP aux représentantsdes Tréteaux Blancs.> Hockey sur gazonAprès sa victoire sur Cambrai (4à 2), l’équipe masculine du Saint-Germain Hockey Club (SGHC) resteen tête du championnat Elite, avecLyon.maine au Stade Saint-Germanois,avec Jean-Paul, Sébastien et PhilippeVillemagne, je considérais celacomme un loisir. C’était aussi unprétexte pour voir les copains et lescopines !Le JSG. - Aujourd’hui, commentconciliez-vous études et sport ?Maya Thoyer. - Depuis que jepratique le judo au haut niveau, jem’entraîne deux fois par jour.Comme je suis étudiante en masterde langues orientales et civilisationjaponaise à l’Inalco, à Paris,je préviens les profs en début d’annéeet je m’arrange pour que desamis me donnent les cours que jemanque. Le rythme est parfois difficileà tenir, mais c’est moi qui l’aivoulu !Le JSG. - Après votre médailled’or, que visez-vous ?Maya Thoyer. - Avoir ce titre,c’est quelque chose que tout lemonde veut, c’est magnifique. Ilpermet d’accéder au niveau international.À la mi-décembre, je participeraiau Grand Prix de Chine et, en février,au tournoi de Paris à Bercy.Le JSG. - Votre frère continue-t-ilaussi le judo ?Maya Thoyer. - Il a arrêté pour seconsacrer à ses études, mais il esttoujours là pour me soutenir, toutcomme mes parents.C’est important quand on atteintce niveau, car tout se joue à un rienet les blessures, l’adversité peuventdéstabiliser. ❖> JUDO : RENCONTRE INTERCLUBSPOUR LES 5 -13 ANSMaya Thoyer, championnede France Senior de judodans la catégorie - 70 kgs.Le Stade Saint-Germanois Judo-Club organise, pour la 9e annéeconsécutive, une rencontre interclubs pour les enfants de 5 à 13 ans.Cette rencontre se tiendra samedi 18 décembre, à partir de 10 heures,au gymnase du Cosec (boulevard de la Paix).Les 3 clubs de Saint-Germain ainsi que les clubs de Houilles, Chambourcy,Carrière, Vernouillet et Les Mureaux sont invités et près de 400enfants sont attendus. La remise des récompenses se fera à partir de15h. Venez nombreux les encourager !Multirisque Professionnelledes solutions adaptées à votre profession,pour un accompagnement efficace>Mercredi 24 novembre, Emmanuel Lamy, accompagné de CatherinePéricard, conseillère générale, de Philippe Pivert, maire-adjointdélégué au sport, de Nicolas Rousseau, conseiller municipal, ainsique de Laurent Brachet et de Jack Jacquet, représentants du hockeysur gazon et du PSG (section amateur), et de Rémy Cléry pour lerugby, ont inauguré, en présence des jeunes sportifs, le nouveau terrainmixte du stade Georges-Lefèvre.>I STADE GEORGES-LEFÈVRE :LE TERRAIN MIXTE INAUGURÉ II 30 E COUP DE JARNAC ILa 30 e édition du Coup de Jarnac, qui a réuni, dimanche 21 novembre,aux gymnases Cosec et Schnapper, de nombreux benjaminset benjamines de France pour une compétition au fleuret électrique,a vu le Saint-Germanois Brieux Kerdoncuff, prendre la troisièmeplace sur le podium en catégorie D1.> LE 49 E PALMARÈS SPORTIFVendredi 10 décembre, à partir de 19h, au gymnase du Cosec (16,boulevard de la Paix) le palmarès sportif des Saint-Germanois les plusméritants sera décerné, en présence, notamment, de Philippe Pivert,maire-adjoint délégué à la prévention, à la sécurité, à la jeunesse et ausport.


–20% poursur toutes13, rue de Louviers78100 Saint-Germain-en-Layeles – de 25 ansles prestationsBACS MASSANTSavec ou sans rendez-vousdu mardi au samedide 9h à 19h30et le jeudi jusqu’à 21h01 34 51 29 18VOUS SOUHAITEDE BONNES FÊTES


PSGJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578À vos agendas pourles prochains matchsDimanche 5 décembre, à 17h : PSG-Brest (Ligue 1)Samedi 11 décembre, à 19h : Valenciennes-PSG (Ligue 1)Mercredi 15 décembre, à 21h : Karpaty Lviv-PSG (Europa League)Samedi 18 décembre, à 21h : PSG-Monaco (Ligue 1)17I CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 ILe PSG4 e au classementMONTAIGU-ELECÉLECTRICITÉGÉNÉRALE(Photo : C.Gavelle.)u01 30 61 58 9001 30 61 58 9187, rue Péreire78100 SAINT-GERMAIN-EN-LAYEmontaigu.elec@wanadoo.frFax : 01 30 61 58 89Dimanche 28 novembre,le PSG a obtenu le match nulà Lyon (2-2) aprèsune rencontre très disputée.imanche 28 novembre, lesDSaint-Germanois sont alléschercher le point du matchnul (2-2) à Lyon.Avant cette rencontre, personnene se serait plaint d’un partage despoints contre ce club redouté. LePSG aurait même pu l’emporter.Menant au score 2-1 à trois minutesdu coup de sifflet final, les Saint-Germanois se sont fait remonter surune malencontreuse bévue de leurgardien Edel.Ce sixième match nul de la saison2-2 ne tourmente pas l’entraîneurAntoine Kombouaré qui s’est ditsatisfait à la sortie des vestiaires :“On a fait une grosse rencontre.Mes joueurs méritaient la victoire,mais on ne peut pas en vouloir àEdel. Les erreurs font partie du jeu.J’attends de lui qu’il se remette trèsvite de cette boulette. C’est ce quim’importe le plus!”UNE RENCONTRE HALETANTEAprès l’ouverture du score parles Lyonnais (52 e minute), Néné arépondu de la tête suite à un centreparfait de Hoarau. À la 75 e minute,les deux prodiges de la cité royaleont inscrit un nouveau but : fautesur le brésilien dans la surface deréparation et Hoarau transformele penalty. On connaît la suite.Situés désormais à un point desco-leaders Marseille, Lille et Brestau classement du championnat deLigue 1, les joueurs d’AntoineKombouaré ont la possibilité demonter sur la plus haute marche dupodium en cas de victoire dimanche5 décembre contre le StadeBrestois. ❖


VOUS SOUHAITEDE BONNES FÊTESProduits artisanauxThés - Cafés - ChocolatsProduits artisanauxHuiles - Épices - CondimentsThés - Cafés - ChocolatsPlats cuisinésHuiles - Épices - CondimentsCoffrets cadeaux...Plats cuisinésCoffrets cadeaux...01 39 21 78 7501 39 21 78 7517, rue de Poissy78100 Saint-Germain-en-Laye17, rue de Poissy - 78100 Saint-Germain-en-LayePoulet fermier + frites maison9 €90OFFREDÉCOUVERTE-10%Pour toutes les commandes de Noëlpassées avant le 15 décembre€Vous propose pour vos fêtes de 2009*Maison fondée en 1822Michel POTTIERMembre de l’association : 13, rue au Pain - 78100 Saint-Germain-en-LayeTél. 01 34 51 00 56 - Fax 01 34 51 75 03patisserie.grandin@orange.f - www.patisserie-grandin.com


NOUVEAUX COMMERCES19JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578>MÉDITERRANÉEI EPSILON I (TRAITEUR GREC)>POUR L’ENTRETIEN DE VOTRE VOITUREI SÉNÉ I (CARROSSERIE)EN BREF…> Activité enfants pour NoëlLa boutique “Le Parfum en herbe”propose des ateliers de création deparfum pendant les vacances deNoël, les lundi 20, mardi 21, mercredi22 et jeudi 23, de 14h30 à16h30.Et si ces jours ne vous conviennentpas, vous pouvez offrir un bon cadeauet choisir votre date !Contact : 01 30 61 98 49> Cuisine orientaleAvec “Cuisine at Home” SorayaHarfouche propose des cours decuisine orientale.Contact : 06 88 49 69 23Laura et Alain vous accueillent dans un cadre chaleureux, aux couleurs deSantorin et proposent des produits frais, de qualité, tous fabriqués de façon artisanalepar leur chef grec et son équipe : plats à emporter, menus, sandwichs,vins, olives…Venez déguster leurs mezzés, aubergines farcies, moussaka, platsdélicieux et ensoleillés, en famille ou entre amis. Ouvert du mardi au samedi,de 10h30 à 20h et le dimanche, de 10h à 13h.I 4, RUE DES LOUVIERS - 01 39 73 19 69 IPrès du lycée international, la carrosserie Séné a été reprise par Juliende Oliveira. Des travaux d'amélioration, avec la création d'une réceptionet un bureau de direction, permettent désormais de mieux accueillir laclientèle. Le personnel vous attend pour tous vos travaux de carrosserie,peinture et entretien mécanique. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30à 12h30 et de 14h à 19h. Samedi : accueil administratif de 9h à 12h.I CHEMIN DU CLOS MAGLOIRE - 01 34 51 17 66 I>POUR LOUER OU VENDRE VOTRE BIENI ACODIAG I (DIAGNOSTICS IMMOBILIERS)Christine Sindonino, de la société Acodiag – certifiée Bureau Véritas –,réalise des diagnostics immobiliers obligatoires (amiante, plomb, gaz…),pour toutes vos transactions (locations, ventes) d’appartements, maisons,commerces, industries, bâtiments publics…Devis gratuit sur demande.I 16, AVENUE GAL DUBAIL - 06 85 56 04 75 I > Soins énergétiquesIsabelle Taillardat, thérapeute sophrologueprodigue soins énergétiqueset techniques de relaxation.Contact : 06 71 16 25 08> Une voiture gagnéeLe 17 novembre, à l’occasion duMondial de l'automobile, chez VaubanAutomobiles, un résidant d'Orgevala gagné une 107 Peugeot.EMPLOISOFFRES> À compter de janvier 2011, Luis(5 ans) et Clarence (3 ans) recherchentune étudiante/nounou pourles mercredis et vacances scolaires.Quartier Alsace-Tourville.Contact : 06 72 93 31 78> Cherche une personne pourgarder mon enfant de 2 ans le mercredide 11h à 13h, et ponctuellementle jeudi et le vendredi à partirde 17h (quartier Forêt).Contact : 06 73 98 30 89> Dans le cadre du développementde son portefeuille de gestionlocative, Orpi HELIX IMMOBILIERrecrute un(e) responsable de gestionlocative à temps complet. Expériencedans un poste similairenécessaire ou assistante de gestionrecherchant une évolution de carrière.ORPI HELIX IMMOBILIER - 5,rue de la République - 78100 Saint-Germain-en-Laye.Contact : 01 39 73 73 10> Cours de Français tous niveauxpar professeur en exercice, cours dequalité. Contact : 06 47 28 74 88DEMANDES> Femme cherche heures de ménageet de repassage à son domicile.Contact : 01 34 51 66 07 ou06 26 40 46 02> Jeune Femme recherche 2 à 3heures de ménage / semaine. Travailsoigné.Contact : 06 05 40 80 67> Dame sérieuse , quarante ans,cherche heures de ménage matinou soir. Contact : 06 11 67 63 07> Dame sérieuse, compétente etmotivée cherche heures de ménages,temps plein.Contact : 06 50 73 98 84


20 CARNETJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578AGENDA20e général Jean CompagnonL est décédé dans la nuit du 4au 5 novembre. Né le 26 octobre1916 à Saint-Germain-en-Laye, cet élève de l’école spécialemilitaire de Saint-Cyr a d’abordcombattu pendant la campagne deFrance de mai-juin 1940. Après unemutation en Afrique du Nord, il estaffecté à l’état-major du généralLeclerc, à la 2 e DB en janvier 1944,et participe à la bataille de Normandieet à la libération de Paris.Devenu commandant d’un escadronde chars du 12 e régiment deCuirassiers, il a été blessé en Alsaceet a terminé la guerre à Inzell (Allemagne)le 4 mai 1945.Blessé ensuite en Indochine, il estrapatrié et poursuit une carrièred’officier d’état-major qui l’a notammentamené à commander la11 e division de parachutistes, la 2 ebrigade blindée et la 3 e Région militaire.Grand Croix de la Légion d’honneuret de l’Ordre national du Mérite,croix de guerre 1939-1945,Jean Compagnon a aussi été atta-DISPARITIONJEAN COMPAGNONché militaire à l’ambassade de Franceaux États-Unis. Il a été promugénéral en 1966. Homme de lettresqui a écrit plusieurs ouvrages, dontune biographie du général Leclerc,il sensibilisait par ailleurs les élèvesdes universités, lycées et collèges surles événements qu’il a vécus. ❖Le Journal de Saint-Germain présenteses condoléances à sa familleet à ses proches.DÉCÈS• Simone Petit épouse Gautier• Jocelyne Martin veuve Smits• Simone Gillet épouse Marcuzzi• Huguette Mahuteau,veuve Billac• Eugénie Nardoux,veuve Michel• Marie Gallet veuve Prunet• Vasken Yezeguelian• Arlette Chevalier veuve Delaire• Liliane Lenoir• Bernard Combette• Jacques Marinier• Jean Gilard• Roger Côme• Claude CoppinINSTALLATIONEVELYNE BILLYvous informe de l’ouverturede son cabinetde Réflexologie faciale(certification au Dien Chan,école BQC Paris) au :58, rue Pereire78 100 Saint-Germain-en-LayeContact : 06 77 81 23 49 ou01 83 87 22 60Email : fleurs5678@gmail.comSAMEDI 4 DÉCEMBREf À 15h : inauguration de la “zone de rencontre” rue du Vieil-Abreuvoir.DIMANCHE 5 DÉCEMBREf L’Union Nationale des Combattants de Saint-Germain, Chambourcy,Fourqueux et Mareil-Marly donne rendez-vous au Monumentaux Morts, à 10h, pour rendre hommage aux soldats victimes desconflits d’Afrique du Nord. Contact : 01 39 16 25 54.JEUDI 16 DÉCEMBREf À 21h, à l’Hôtel de Ville : réunion du Conseil municipal.VENDREDI 17 DÉCEMBREf De 11h à 12h : “Allô Monsieur le Maire”. Comme chaque premieret troisième vendredi du mois, Emmanuel Lamy vous répond en directpendant une heure, ou plus si nécessaire. Le prochain rendezvousse déroulera le vendredi 17 décembre. Composez le : 0 800078 100 (appel gratuit depuis un poste fixe)fParution du Journal de Saint-Germain.> ATTENTION AUX DÉMARCHEURSÀ l’approche des Fêtes, des lecteurs s’étonnent du passage à leurdomicile de dé marcheurs proposant des calendriers au nom de laVille. C’est l’occasion de rappeler que les agents de la Ville ou ceuxdes sociétés qui travaillent pour elle n’ont absolument pas le droitde proposer des calendriers à la population.Toute personne prétendant vendre des calendriers pour le comptede la Ville est donc un usurpateur qu’il faut signaler à la police nationale(composez le 17) ou à la police municipale (Contact : 01 3087 23 62).I LIBRES OPINIONS IUnionpour Saint-GermainLA CULTURE SE PORTE BIEN À SAINT-GERMAINAprès l’inoubliable spectacle “Son et lumière” de l’Association“C’est Notre Histoire” qui a réuni fin juin plus de7000 spectateurs, la saison 2010/11 démarre très fort avecplus de 25000 spectateurs à l’Estival, suivie de deux expositionsexceptionnelles, l’une du peintre Lukas Kandl au Manègeroyal (3200 visiteurs) et l’autre au Château enhommage à Henri IV, qui se poursuit et atteint des recordsde fréquentation (10000 visiteurs par mois).Les concerts d’automne, de l’Avent et de Noël donnéscette année par le Conservatoire, ceux de la Maison natalede Debussy, raviront à nouveau leurs fidèles.Les projets culturels en préparation séduiront tout autantle public. Nous fêterons le 5 e anniversaire de la bibliothèquemultimédia le 11 décembre. Cet équipement moderne etconvivial répond pleinement aux attentes des Saint-Germanois:les prêts de documents (300000 livres, CD, DVD contre145000) et la fréquentation (7300 abonnés dont plus de lamoitié de jeunes contre 3300) ont plus que doublé en 5 ans.Puis, en janvier l’Espace Vera accueillera une partie descollections municipales autour du thème du paysage. Denombreux événements seront proposés pour célébrer le centenairede la naissance de Jehan Alain, compositeur et organistede talent qui a fait de notre Ville sa source d’inspiration.En mars-avril, ce sera la 4 e édition du Salon d’Art biennal,très attendu des peintres et sculpteurs de Saint-Germain etde sa région et des visiteurs de plus en plus nombreux (3300en 2009). Et n’oublions pas que le théâtre Alexandre-Dumasfait toujours le plein grâce à sa programmation de qualité etaccueille un public de plus en plus diversifié.La culture se porte bien à Saint-Germain. Chacune et chacund’entre nous peut y trouver matière à découvertes, émotionset épanouissement personnel. Qu’elle illumine votrefin d’année!Benoît Battistelli, maire-adjoint chargé de la cultureVisitez notre blog : http://unionpoursaintgermain.comRendez-vous également sur www.facebook.fr à la page“Emmanuel Lamy”.Ensemble pourSaint-GermainNON À LA FIN DES SOLIDARITÉS !Saint-Germain est une ville ouverte, soucieuse de seséquilibres et de sa qualité de vie. Depuis très longtemps,elle cherche à allier mixité sociale et développement harmonieuxde ses quartiers. Il n’en demeure pas moins qu’ilexiste des inégalités de fait dans notre ville entre ceux quine sont pas nécessairement dans le besoin et ceux quiéprouvent plus de difficultés dans leur quotidien. Nous refusonspourtant de rentrer dans cette logique de comparaison,quelque peu en vogue actuellement et sommetoute trop facile car elle finit toujours par exacerber lestensions sans résoudre les problèmes au fond.En revanche, alors que les effets de la crise sont toujourssensibles pour nombre de nos concitoyens en souffrance,il est de notre rôle et même de notre devoir moral de rappelerque la solidarité fait partie des valeurs de notre sociétéet de notre commune. Solidarité intergénérationnelle,solidarité envers les plus déshérités, solidarité envers ceuxqui, parfois confusément, nous approchent dans la rue oudans le RER et que nous “rejetons” tour à tour avec compassionou indifférence lasse.Est-il venu le temps de la fin des solidarités ? Nous ne lecroyons pas et si nous saluons toutes les solidarités associativesde notre commune qui accomplissent un travailextraordinaire, nous estimons également que les citoyensque nous sommes ont un rôle à jouer. En cette période hivernale,essayons modestement de trouver le bon gesteenvers ceux de nos concitoyens en souffrance. Nous n’yperdrons rien, si ce n’est parfois un peu de monnaie etbeaucoup de notre indifférence usuelle !Au moment où nous sommes tentés tous les jours denous évader dans le cybermonde, efforçons-nous aussid’apprendre à vivre dans les limites d’une planète solidaire,que l’on ignore si souvent alors qu’elle sonne à notreporte tous les jours.Arnaud Pericard, Béatrice Bruneau Latouche, Jean-Pierre Quémard, Corinne Legrand, Jean-noel Blanc.www.ensemblepoursaintgermain.frSaint-GermainsolidaireL’AMÉNAGEMENT DE L’ESPACE ET DU BÂTIÀ SAINT-GERMAINLe débat d’orientation budgétaire a été l’occasion de développernos suggestions en matière de constructions tantmunicipales que privées dans notre ville. Le gymnase desLavandières, le centre de loisirs du Bois Joli serontconformes aux normes permettant d’en faire des bâtimentsBBC ; c’est-à-dire des “Bâtiments Basse Consommation”.Rappelons qu’en 2012, BBC sera le seul label existant, lesautres auront disparus car dépassés par la règlementation(haute performance énergétique ou très haute performanceénergétique, HPE ou THPE). A terme notre villedoit se préparer à la norme 2020 qui devrait être des bâtimentsà énergie positive, des bâtiments qui produisent plusd’énergie qu’ils n’en consomment.Concernant les terrains de la Grande Ceinture, nous suggéronsque cette opération soit un projet d’ “éco-quartier”.Nous souhaitons une opération exemplaire pour la mixité,l’accessibilité, l’efficacité énergétique des bâtiments, logements,bureaux et équipements publics.Si la commune veut être exemplaire, il nous semblequ’elle doit accompagner son action en faveur de la rénovationénergétique des logements privés. Par exemple, desactions d’accompagnement et de conseils de la ville pourdes travaux d’économie d’énergie, des aides au diagnosticde performances énergétiques repérant les améliorationspossibles du logement ou encore mise en place à Saint-Germain de l’octroi de subventions pour réalisation de travauxd’amélioration ou de travaux énergétiques.Enfin, toujours dans ce domaine, réalisation conjointe àSaint-Germain d’une Charte de la construction durableavec les acteurs locaux de la promotion immobilière et lesorganismes sociaux de l’habitat (cela aurait pu être utile aumoment de la réhabilitation au Bel Air des logements 3F).Pascal Lévêque, Nicole Frydman, Emmanuel Fruchardet Blandine RhônéPlus d’informations sur http://ps.saintgermain.overblog.org


CARNET21JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578>MARIAGESPAR PASCALE GENDRONSAMEDI 2 OCTOBREPAR PASCALE GENDRONSAMEDI 2 OCTOBREPAR PASCALE GENDRONSAMEDI 2 OCTOBREMélanie VilleyRémy Favre-MartinetHassiba Aït-EldjoudiLudovic VauquelinVictoria Le Calvez MilgromDavid ColliotPAR ARMELLE DE JOYBERTSAMEDI 9 OCTOBREPAR AMEL KARCHI-SAADISAMEDI 9 OCTOBREPAR MAURICE SOLIGNACSAMEDI 16 OCTOBREStéphanie MorissetLouis Courlet de VregilleCéline BosseboeufMohammed AlaouiSophie JenoudetOlivier Montelà Saint-Germain-en-Laye1, rue de Pologne - Tél. : 01 34 51 12 704, rue des Coches - Tél. : 01 30 10 10 30À l’occasion des fêtes de fin d’annéel’Univers du Livre ouvrira exceptionnellementDimanche 12 décembre de 10h à 18h30 // Lundi 13 décembre de 10h à 19hDimanche 19 décembre de 10h à 18h30 // Lundi 20 décembre de 10h à 19h


22ASSOCIATIONSJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578I LA SOUCOUPE IVos idées pour 2011Les rencontres :Le 3 décembre à 19h : préparationde la programmationdes soirées et des sorties dejanvier, février et mars et constitutiond’un comité d’habitants pourpréparer la fête de quartier prévueen juin 2011.Le 17 décembre : soirée thématiqueavec le Relais Jeunes et Familles78 sur “La place des pèresdans l’éducation des enfants”. Entréelibre. Les animateurs prennenten charge les enfants afin que lesparents puissent tranquillement participerà la rencontre.f Les sortiesLe 8 décembre, à 14h30, salleJacques-Tati : Le bébé avec son berceausur le dos (à partir de 4 ans).Tarif individuel : 2,50 € et 6 € tariffamille (à partir de 3 personnes).Le 8 décembre, à 10h : “BébéLire” à la bibliothèque George-Sand.Comment partager livres, comptines,histoires, chansons avec nostouts petits. Pour les parents et enfantsde 0 à 3 ans.Le 11 décembre, à 20h30, au théâtrede Saint-Quentin-en-Yvelines :F> L’AGASECL’Agasec poursuit son action autour de la parentalité. Après “Sévérité,autorité et patience”, un nouveau dîner-débat se tiendra, lundi 6décembre, de 19h à 21h sur le thème : “Accords et désaccords”. Conflitsquotidiens, partage des tâches, conciliation de la vie privée et de la vieprofessionnelles, le couple face au temps, surmonter les crises… Placeslimitées. Réservation obligatoire.f Samedi 11 décembre : concours de belote en équipes formées. Inscriptionssur place.fVendredi 17 décembre : soirée contes, au centre social Saint-Léger,à 20h précises. Entrée libre et pot de Noël.f Attention ! L’Agasec fermera ses portes du vendredi 24 décembreau lundi 3 janvier 2011.> LA CLEFIl reste des places pour les cours de danse salsa… Découverte et perfectionnementde cette danse latine de couple (salsa cubaine et portoricaine).L’approche pédagogique aborde le côté technique tout enprivilégiant la notion de plaisir. La progression est adaptée aux différentescapacités et potentialités. Différents temps d’apprentissage etde présentation du travail de l’atelier danse sont proposés au cours del’année, notamment des soirées dansantes à La CLEF ou dans d’autreslieux (ex : Théâtre Alexandre Dumas une fois par an). Intervenant : OlivierPIANETA, diplômé d’état danse classique et diplômé danse de coupleFédération française de danse. Spécial adultes (tous niveaux), lesamedi à 14h. Durée : 1h. Tarifs : 220 euros soit 22 par mois ou 246 eurossoit 25 par mois (individuel) et 365 euros soit 36 par mois ou 417 eurossoit 42 par mois (forfait “couple”).Ballet Preljocaj - théâtre du Bolchoï(familial). Tarif individuel : 4 € et10 € tarif famille (à partir de 3 personnes).Départ en minibus depuisLa Soucoupe.Le 17 décembre, à 20h30, au théâtrede Saint-Quentin-en-Yvelines :concert : Orquestra Aragon (familial).tarif individuel : 3 € et 7 € tariffamille (à partir de 3 personnes. Départen minibus de La Soucoupe.f Devenez bénévole et rejoignezl’équipe en contactant Nora ou Salihaau 01 39 10 75 90.f Les permanencesUn point écoute pour les parents,et les ados, est mis en place, toujoursavec le Relais Jeunes et Familles 78.Prochaine permanence le 6 décembre,entre 14h et 17h. Sans rendezvous. Accueil confidentiel et anonyme.M me Usquin, conseillère municipaleau logement, tiendra sa prochainepermanence le 9 décembreentre 14h et 17h, dans les locaux ducentre social.Permanences des assistantes socialesdu Conseil Général les lundisaprès midi, mardis matin et mercredisaprès midi. Rendez-vous à prendreau territoire d’action sociale.Permanence de la mission locale: le mardi après midi.Permanence de l’association LesVernes : le mardi après midi.f Les coursPour adultes : informatique (débutantset avancés) : lundi aprèsmidi. Alphabétisation français :jeudi après midi. Gym lundi et mercredisoir. Cuisine : mardi matin.À venir au mois de janvier : coursd’anglais (débutants et avancés).ET TOUJOURS…Notre table d’hôtes “Les saveursdu monde”, chaque mardi à 12h.Menu à 3€, confectionné par l’ateliercuisine le matin même !Rens. : 01 39 10 75 90. ❖acc78 AVENUE DU MARÉCHAL LYAUTEY78100 SAINT-GERMAIN-EN-LAYETÉL.: 01 34 51 46 29www.simply-market.frac^http://blog.naturhouse.fr/le-pecq1, rue de l’Ermitage - 78230 Le PecqTél : 01 39 16 56 28accOUVERT 7J/7Du lundi au vendredi de 9h à 21h30Le samedi de 9h à 20hLe dimanche de 9h à 12h30THE ENGLISH PUBPubQuiz le lundi soirSports sur grands écransSpécialité de bièresRestauration midi et soirOuvert du lundi au vendredi de 12h à 15h et de 17h à 01h du matinet de 12h à 01h du matin sans interruption le week-end.Plat du jour à 8,95 €.Menus le midi : entrée + plat du jour ou plat du jour + dessert à11,30 € ou entrée + plat du jour + dessert à 13,55 €.35 couverts à l’intérieur et en terrasse.“Ce pub anglais à la forte ambiance proposeun bon rapport qualité-prix, avec une nourriture anglaise : fish andchips, cheese cake au citron...”20, rue Saint-Pierre - 78100 Saint-Germain-en-Laye - Tél. 01 34 51 90 09


VOUS AVEZ LA PAROLE23JOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578I QUESTIONS - RÉPONSES I>NETTOYAGE DU MARCHÉ : POURQUOI LE MERCREDI ?>ÉCLAIRAGE DE NOËL : QUOI DE NEUF EN 2010 ?J’ai constaté que, très souvent, lenettoyage de la place du Marchés’effectue le mercredi, “jour des enfants”.De ce fait, ces derniers ne peuventprofiter pleinement de cet espace.Serait-il envisageable que cenettoyage intervienne plutôt lelundi ou le jeudi ?M ME. V.T.Le décapage de la placedu Marché-Neuf a lieu une foispar mois, le mercredi.La ville procède à un nettoyagemensuel qui dure de un àdeux jours selon l’état de salissurede la place. Compte-tenudes jours de marché, qui a lieu lesmardis et vendredis, les deuxseuls jours consécutifs possiblessont le mercredi et le jeudi. Laville est donc contrainte de débuterce nettoyage le mercredi.❖Depuis quelques années, j’ai remarquéque les décorations deNoël étaient posées très tôt – dès lemois de novembre – mais pourtantallumées seulement en décembre.Pouvez-vous me dire pourquoi unil y a un tel décalage ?M ME. V.D.Pour que la magie de Noël soitprésente dans les rues à l’approchedes Fêtes, le service del’environnement installe chaqueannée des décorations un peupartout en ville, notamment desguirlandes lumineuses qui sontaccrochées dans les sapins, dansles arbres et dans les rues grâce àune nacelle. Pour éviter d’avoir àrecourir à l’utilisation d’autres nacelleslouées à des prestataires extérieurs,l’installation des guirlandeslumineuses doit commercertrès tôt.Mais le lancement des illuminationsn’aura lieu que le soir du 3décembre (lire aussi la page 7).Pour limiter la consommationd’énergie, les guirlandes sont éteintestous les soirs à 1 heure du matinet l’extinction définitive aura lieuplus tôt cette année : le lundi 3 janvieraprès le dimanche de l’Epiphanie.(Photo d’archives.)Toujours dans un souci d’économiesd’énergie, la Ville abandonnepeu à peu les ampoules à incandescencepour les remplacer pardes LED, moins “énergivores”.Les LED font d’ailleurs partiede toutes les nouveautés lumineusesde 2010 que vous pourrezdécouvrir avenue Foch, sur lesPour limiter la consommation d’énergie,la Ville allume les décors de Noël(ici avenue Gambetta) durant un moisseulement.candélabres de la rue Thiers, sur laplace du Château et rue de la Surintendanceet dans les dix arbresplantés devant le RER; n’oubliezpas également de venir voir brillerles LED bleutées du grandsapin blanc de 5 mètres qui estplacé cette année dans les jardinsde l’Hôtel de Ville. ❖✂JE M’ABONNEAU JOURNAL DE SAINT-GERMAINJ’ai quitté Saint-Germain-en-Laye et je souhaite toujours suivre l’actualité de la ville.JE DÉSIRE RECEVOIR LE JOURNAL DE SAINT-GERMAIN PENDANT 1 ANSOIT 20 NUMÉROS AU PRIX DE 39,80 EUROS.Je joins mon règlement de 39,80 euros par chèque postal ou bancaire à l’ordre de la Régie centralisée Villeet je l’adresse au Journal de Saint-Germain Service Abonnements - Hôtel de Ville - 16, rue de Pontoise - B.P 10 101- 78101 Saint-Germain-en-Laye Cedex.Nom __________________________________________________Prénom _______________________________________Adresse _____________________________________________ ___________________________________ ______________Code postal_____________________________Ville_______________________________________________________COURTOIS CHAMBOURCYRN13 - Chambourcy01 71 52 11 00wwww.honda-chambourcy.comwww.groupe-courtois.netTéléphone (facultatif)___________________________________________________________________________Signature


24ÉCONOMIEJOURNAL DE SAINT-GERMAIN - 578I 2 ES RENCONTRES ÉCONOMIQUES LE 9 DÉCEMBRE ILes marques de luxe sontdes valeurs refuges en temps de criseÀl’heure où les grands groupesdu luxe publient des résultatslargement orientés àla hausse, les deuxièmes Rencontreséconomiques de Saint-Germain-en-Layes’inscrivent au cœurde l’actualité économique en proposant,le 9 décembre, à 18h30, àl’Hôtel de Ville, une réflexion sur“le paradoxe de l’industrie du luxedans le contexte de la rigueur”.Ce colloque sera présidé parYves Carcelle, le président directeurgénéral de Louis Vuitton, quia répondu à nos questions.La soirée se déroulera en présencede plusieurs autres intervenants(1) , dont l’économiste JacquesDelpla, et sera animée par VincentPerrault, journaliste économiquede la chaîne d’information LCI.Le Journal de Saint-Germain.-Comment expliquer les excellents résultatstout récemment publiés dansl’industrie du luxe ?Yves Carcelle.- Les politiques derigueur ont finalement une influenceminime sur l’industrie duluxe, contrairement à la variationdes monnaies. Par exemple, la baisserécente de l’euro a très largement>dopé les ventes à l’étranger. Autrephénomène d’ordre sociologique,après la frustration, les consommateursse lâchent, avec un appétit renouvelé.Enfin, en temps de crise, lesconsommateurs se tournent vers lesmarques de luxe, véritables valeursrefuges.I QUELLES OPPORTUNITÉSDE DÉVELOPPEMENT EN SEINE-AVAL ? IL’an dernier, les 1 ères Rencontres économiquesont porté sur “le retour de l’État dans le secteur privé”.Le JSG.- Ces résultats sont-ils uniquementdus aux ventes réaliséesdans les pays émergents (Brésil, Russie,Inde, Chine) qui composent le fameuxBRIC ?Yves Carcelle.- C’est un fait : ledésir du luxe se mondialise. Après leJapon, puis l’ensemble de l’Asie, c’estaujourd’hui au tour du Brésil, du Kazakhstanet même de la Mongolie.Contrairement au marché de lagrande consommation, le PNBmoyen d’un pays n’a que peu d’influencesur le marché du luxe, qui nenécessite qu’un faible pourcentagede population dite riche.Mais les bons résultats s’affichentaussi sur les marchés mûrs commel’Europe, le Moyen-Orient, et lesÉtats-Unis.>DES RENCONTRES POUR UNE RÉFLEXIONÉCONOMIQUE RÉGIONALE, NATIONALEET INTERNATIONALEProposées par Gilbert Audurier, maire-adjoint chargé du développementéconomique et ancien banquier, les Rencontres économiques deSaint-Germain ont pour objectif de confronter les points de vue de chefsd’entreprises (multinationales et PME) et ceux d’économistes de statureinternationale, sur un sujet majeur caractéristique des nouvellestendances de l’économie mondiale d’après-crise.“En tant que Ville particulièrement dynamique sur le plan économiqueavec sa concentration importante d’entreprises internationales,plus de 850 commerces et un nombre d’emplois supérieur à sa populationactive, Saint-Germain se devait d’organiser un tel rendez-vous”.Après une 1 ère édition en 2009 sur le thème du “Retour de l’État dans lesecteur privé” qui a connu un franc succès, l’édition 2010 sur “Le paradoxede l’industrie du luxe dans le contexte de la rigueur” confirmel’implication croissante de la ville de Saint-Germain-en-Laye dans la réflexionéconomique régionale, nationale et internationale.f Inscription sur la page d’accueil du site internet de la ville (àl’adresse www.saintgermainenlaye.fr) en cliquant sur le logo des Rencontreséconomiques.>I UNE PLATEFORME FLUVIALEÀ SAINT-GERMAIN ? ILe 18 novembre, Emmanuel Lamy, Maurice Solignac, vice-présidentdu Conseil général et premier maire-adjoint, et Gilbert Audurier,maire-adjoint chargé du développement économique, ont participé àune croisière découverte sur les opportunités de développement enSeine-Aval lié aux grands projets d’infrastructures : canal Seine-NordEurope, plate-forme multi-modale d’Achères, port de Triel-sur-Seine,développement du port de Limay. Partie de Conflans Sainte-Honorine,elle s’est déroulée sur les sites fluviaux de la confluence Seine-Oise enprésence de Marc Papinutti, directeur général de Voies Navigables deFrance (en photo avec Emmanuel Lamy).Le JSG.- On parle aussi de délocalisationdes sous-traitants…Yves Carcelle.- C’est hors-sujet !Louis Vuitton va d’ailleurs ouvrir unnouvel atelier dans la Drôme. Il devraitcréer plus de 250 emplois. L’industriedu luxe est aujourd’hui unedes seules à créer des emplois ! ❖(1)Jacques Delpla : économiste etmembre du Conseil d’analyse économique; Philippe Dehennin, président duDirectoire de BMW Group France ;Pierre Pouyet : président-directeur généralde Sputtering France ; Jean-FrançoisCodron : vice-président de la sociétéRaymark ; Isabelle Ardon : gestionnairede fonds spécialisés dans le secteur duluxe ; Laurence Joly : responsable del’Observatoire de la Propriété industrielleà l’INPI ; Vincent Koen : économisteà l’OCDE.Dans la perspective de l’implantation d’une plateforme portuaire auconfluent de la Seine et de l’Oise, Emmanuel Lamy, Maurice Solignac,vice-président du Conseil général et premier maire-adjoint, et GilbertAudurier, maire-adjoint chargé du développement économique, ontassisté, le 25 novembre à Achères, à un forum auquel a participé HervéMartel (à droite), directeur général de Ports de Paris. Les discussionsont porté sur le devenir de la plaine agricole au nord de la forêt (environ500 hectares de terres alluviales vierges de toute urbanisation). Partagéeentre Saint-Germain et Achères, elle a en effet été identifiéecomme l’un des dix territoires de projets du Grand Paris.

More magazines by this user
Similar magazines