Ingénierie des dispositifs

ac.paris.fr
  • No tags were found...

Ingénierie des dispositifs

Travaux etproductionsdu CAFOC de NantesIngénierie pédagogiqueIngénierie des dispositifs


Une recherche-action- qui s’inscrit dans une histoire- éducabilité cognitive- animation régionale des APP et AFB,- qui prend appui sur une réflexion relative auxtransformations en cours avec « Repenser laformation » 2006,- qui s’ancre dans des chantiers d’assistance à maîtrised’ouvrage : modularisation et éco-citoyenneté,- depuis 2007 constitue un projet fédérateur pourl’équipe du CAFOC.


Une recherche en coursUne réflexion et un état d’avancement de pratiques - niune théorie, ni une modélisation.Un «objet social» émergent et source d’interprétationsmultiples.Des questions à traiter (la reconnaissance,l’évaluation).Des propositions et une invitation à la mutualisation.


Le cadre européen des compétences clés pourl’éducation et la formation tout au long de la vie« Les compétences clés pour l’éducation et laformation tout au long de la vie constituent unensemble de connaissances, d’attitudes etd’aptitudes appropriées au contexte. Elles sontparticulièrement nécessaires à l’épanouissement etau développement personnel des individus, àleurinclusion sociale, à la citoyenneté active et àl’emploi »Recommandation du Parlement européen et du Conseil, du 18 décembre 2006, sur les compétencesclés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie [Journal officiel L 394 du 30.12.2006].


Le cadre européen propose une approcheglobale qui ne réduit pas l’individu à une seuledimension, ne le résume ni à son niveauscolaire ni àson statut ni àsa demande sociale.Le cadre européen situe la réflexion pourl’ensemble des contextes de vie et tout au longde la vie.


Un objectif« Devenir l’économie de la connaissance la pluscompétitive et la plus dynamique du monde,capable d’une croissance durableaccompagnée d’une amélioration quantitativeet qualitative de l’emploi et d’une grandecohésion sociale ».


Savoirs de base et compétences clés• Raisonnement en termes de compétence et nonde connaissances.• « Compétences de base » : champ trop restrictifcar focalisé sur les compétences de «survie».


Huit compétences clés• Communication dans la langue maternelle• Communication en langue étrangère• Compétence mathématique – sciences ettechnologie• Compétence numérique•Apprendre à apprendre• Compétences interpersonnelles, interculturelleset compétences sociales et civiques• Esprit d’initiative et d’entreprise• Sensibilité et expression culturelle


Le tout et les partiesLe résultat de 10 années : 1997 avec le projet del’OCDE (Déséco) – 2006 et la recommandation duParlement européenDes déclinaisons nationales et régionales- Royaume-Uni : 6 key skills- Ecosse : 5 core skills- Suisse : 6 compétences clés- Québec : huit compétences essentielles- France : socle commun (7 domaines) ; appelsd’offres portant sur 5 compétences ou sur les huit.


Nos postulatsSi les savoirs s’acquièrent, les compétences sedéveloppent.Chacun peut, à tout âge, développer descompétences.Développer des compétences, c’est agir ensituation.Dans un cadre formel, l’intentionnalité estdéterminante.Les variables de la situation dessinent le niveaude performance.


Les compétencesUne notion récente, souvent connotée.Une notion débattue.Une notion au cœur des processusd’apprentissage.Une façon de penser la relation entre lessavoirs et l’action.


Des positions différentes des acteurs- Habits nouveaux des savoirs de base.- Nouveauté qui conforte les pratiquesdisciplinaires ou qui réactualise desoutils de remédiation.- Transformation en cours : émergenced’un nouveau paradigme ?


Les 4 défis posés aux professionnelsIngénierie pédagogique : construire dessituations d’apprentissageRelation pédagogique : assurer la médiationIngénierie des dispositifs : bâtir uneorganisation « autonomisante »Marché : organiser la gouvernance au sein desgroupements


Ingénierie pédagogique


Une démarche structurée en 5 étapes1. Définir des compétences et des niveaux deperformance2. Recenser les situations et les activités3. Identifier les ressources associées mobilisées parla compétence4. Construire les situations d’apprentissage5. Repérer les ressources pédagogiques utiles


Les étapes de notre projetEtape 1 : traduire le cadre européen en objectifsopérationnels :‐ les «domaines»de compétences,‐ les compétences par domaine,‐ les 3 degrés de complexitéL’exemple du domaine « Esprit d’initiative et d’entreprise »


1Le cadre de référence européenDéfinition… Extraits….« L'esprit d'initiative et d'entreprise désigne l'aptituded'un individu à passer des idées aux actes. Il supposede la créativité, de l'innovation et une prise derisques, ainsi que la capacité de programmer et degérer des projets en vue de la réalisation d'objectifs.Cette compétence est un atout pour tout individu, nonseulement dans sa vie de tous les jours, à la maisonet en société, mais aussi sur son lieu de travail,puisqu'il est conscient du contexte dans lequels'inscrit son travail et qu'il est en mesure de saisir lesoccasions qui se présentent… »


Trois compétences identifiées :- Prendre une initiative- Innover- Construire et mettre en oeuvre uneaction ou un projet


Prendre une initiativeDéclencher une action sans qu’ellesoit prescrite, afin d’affronter avecsuccès un événement ou deprovoquer un événement lui-même.


InnoverTraiter une situation de manièreoriginale par rapport à la manièredont elle est habituellementtraitée.


Construire et mettre en œuvreune action ou un projetPrévoir et mettre en oeuvre son projettout au long de son déroulement, faireface aux différents aléas.


Une compétence, des niveaux de performancePlus une situation est complexe, et plus elle est exigeante du point de vue des constituants de lacompétence. La complexité d’une situation dépend des éléments suivants :• éloignement entre son cadre spatio-temporel et celui de la ou des personnes impliquées• nombre d’informations à traiter (y compris dans le but d’éliminer les informations non pertinentespour la situation)• degré de spécialisation des informations• nombre d’interactions engendrées• importance de l’enjeu pour la personne, pour la structure• degré d’autonomie laissé (niveau de responsabilité)• nature et étendue des savoirs et méthodes utiles pour résoudre la situation• degré d’implication personnelle nécessaire• processus cognitifs à mettre en oeuvre


Degré 1Degré 2Prendre une initiativeA partir d’une situation simple : contexte familier et défini, cadre spatiotemporelde proximité immédiate, nombre d’informations à traiter peuimportant, aux interactions peu nombreuses, laissant peu d’autonomie ausujet, déclencher une action afin d’améliorer la situation ou provoquer unévénement, après en avoir évalué les impacts (faibles).A partir d’une situation à un degré de complexité peu élevé : contexte familiermais ouvert, cadre spatio-temporel de proximité, nombre d’informations àtraiter important, aux interactions assez nombreuses, laissant un peud’autonomie au sujet, déclencher une action afin d’améliorer la situation ouprovoquer un événement, après en avoir évalué les impacts.Degré 3A partir d’une situation complexe : contexte non familier, cadre spatiotemporeléloigné du sujet, nombre d’informations à traiter nombreuses, auxinteractions nombreuses, laissant une large autonomie, déclencher uneaction afin d’améliorer la situation ou provoquer un événement, après enavoir évalué les impacts (forts).


Les étapes de notre projetEtape 2 : recenser des activités et des situationsActivités faisant appel de manière privilégiée àla compétenceSituations significatives de la compétence (problématique,spécifique, emblématique)àpartir desquelles seront didactisées les situationsd’apprentissage


Contexte –activité‐ situationDans un contexte personnel : organiser une soirée entreamis qui ne se sont pas vus depuis longtemps.Dans un contexte de formation : faire face àl’absenced’un intervenant.Dans un contexte civique et social : proposer àun CA dediminuer la consommation de papier.Dans un contexte de travail : réaliser une tâche lors d’untemps mort.


Les étapes de notre projetEtape 3 : identifier les ressources associées (savoirsassociés) àchaque compétence‐ outils cognitifs mobilisés (dimension spatio‐temporelle, modesde raisonnement)‐ savoirs, méthodes et attitudes (concepts, méthodes, savoirsfactuels ou théoriques, attitudes)


Prendre une initiativeNiveau 1 Niveau 2 Niveau 3Outilscognitifs,modes deraisonnementDimensionsspatiotemporellesHabiletéscognitivesSavoirs,méthodes etattitudesSe représenter mentalement la situation présenteSe représenter mentalement la situation futureMettre en œuvre la logique modale et probabilisteMettre en œuvre un raisonnement stratégiqueSe projeter dans le temps et dans l’espaceS’affirmerPrendre une décisionAssumer les conséquences de ses décisionsEstimer les risques et les verbaliserVerbaliser les stratégies possiblesSe représentermentalement le processus


Les étapes de notre projetEtape 4 : élaborer les situations d’apprentissageLa didactisation d’une situation à partir desituations réelles vécues dans des contextesdifférents.


Ingénierie pédagogiqueDe la situation àla situation‐problème-Les situations d’apprentissage sont construites à partir des situations réelles detravail, de vie sociale ou personnelle, celles-là même qui font appel de façonsignificative à la compétence clé.- Ces situations sont didactisées, c'est-à-dire mises en scène (description ducontexte, personnages, mission à réaliser). Il s’agit de proposer aux personnes enformation un environnement matériel qui simule de façon réaliste l’environnementréel de la situation (objets à manipuler, documents réels…).-Ce sont des situations-problème au sens où elles confrontent les personnes à unedifficulté, un obstacle à franchir qui nécessite un apprentissage.


Les étapes de notre projetEtape 5 : recenser et/ou construire les ressourcespédagogiques‐ les fiches «concepts»,‐ les fiches « méthodes »‐ les fiches « évaluation »,‐ les fiches « activités » ou entraînement.


InnoverFiche 1Fiche 2AFiche 2BFiche 2CFiche 2DFiche 2GFiche 3Fiche 4Fiche 5Fiche 6AFiche 7AFiche 8Jouer entre créativité et logiquePoser un problèmeRésoudre un problèmeIdentifier et résoudre le problèmeRéunir et analyser les éléments du problèmeImaginerEvaluer sa créativitéDévelopper sa créativitéAider àla créationUtiliser le brainstormingUtiliser une matrice de découverteUtiliser la technique du concassageCONCEPTMETHODEEVALUATIONACTIVITECOLLECTIVE


Prendre des initiativesFiche 9A Prendre une décision –Arbre de décisionFiche 10A Faire des choixFiche 11 Prendre une décision –Matrice de décisionCONCEPTMETHODEEVALUATIONACTIVITECOLLECTIVEFiche 12AFiche 13Fiche 14AFiche 14DFiche 15AFiche 15BFiche 15EPrendre une décision – ProcédogrammePrendre une décision – Organigramme‐sociogrammePrise d’initiativePrise d’initiativeAnalyser l’application de la décisionEtablir un plan d’actionEtablir un plan d’action‐ Etablir un logigramme


Animation pédagogiqueDéveloppement de la compétence par la mise en situationUne des richesses de l’approche par compétence est derenverser l’entrée dans les apprentissages.Les situations deviennent les points de départ des activitésd’apprentissage.


Les principes d’animation d’une situation problèmeLe fondement de l’approche compétence est la mise ensituation. Les savoirs associés seront mobilisés en cours deséance ou de façon spécifique, en fonction des besoins quiapparaîtront au cours de la résolution de la situationLes principes d’animation sont empruntés àceux utilisés dansles méthodes de développement cognitif. Les mots clés sontmédiation, verbalisation, métacognition, conflit socio‐cognitif.


Domaine Esprit d’initiative etd’entreprise- prendre une initiative- innover- mener à bien une action ou un projetRéférentiel decompétence et niveauxNiveaux deperformanceOutils cognitifsmobilisésConcepts- Méthodes-Savoirs factuelsRessourcesassociéesDidactisation dessituationsMatériaux pédagogiquesFiches outilsActivités et situationsdans le champ de lacompétenceSituations problème


Ingénierie des dispositifs


Notre projetIngénierie des dispositifsAction 1 : définir les caractéristiques d’une organisationde formation favorable au développement descompétences‐clésAction 2 : construire et expérimenter des outils d’analyseAction 3 : former les acteurs des organismes de formationà l’utilisation de ces outils


Ingénierie des dispositifsQuelles sont les relations entre lespratiques et l’organisation ?Pour développer les compétences clés, quellessont les caractéristiques organisationnelles lesplus favorables ?Comment les identifier, les travailler ?


Notre démarche1. Prendre appui sur les travaux en cours :‐ Guy Le Boterf et les conditions d’exercice de lacompétence ;‐ «Organisation apprenante» : relations àl’environnement ; dynamique interne ;‐ Trois réserves : « anthropomorphisme » ; publics ;réalités multiples.2. Intégrer le point de vue des professionnelsde la formation


Notre démarche3. Identifier des modèles types‐ Formalisation des savoirsDes acquisitions formelles (présentation progressive etexhaustive)Des institutions dédiées, des temps affectés et desespaces spécialement organisés.‐Finalisation par l’actionInscrire les apprentissages dans des situations quisoient les plus proches possibles du «travail réel ».


Développer les compétences


Des traits caractéristiquesLa recherche de cohérence entre les compétencesvisées et les fonctionnements mobilisés :‐ projet et la place des compétences clés‐ travail en équipe,‐ modalités de prise de décision‐ accès aux ressources et aux informations‐ etc.


Une organisation autonomisante vise explicitement dans sonprojet le développement de l’autonomie des personnes par lamaîtrise de compétences sociales et professionnelles.Elle se propose de développer les compétences par des mises ensituation au plus proche des activités personnelles, sociales etprofessionnelles.Elle situe l’acquisition de savoirs et savoir‐faire dans laperspective de l’action.Elle articule étroitement l’action, la réflexion sur l’action etl’appropriation de savoirs et de savoir‐faire.


Ingénierie des dispositifsOutil d’autodiagnostic ‐ les 15 dimensions à considérerVotre projet d’organisme et les compétences clésLes publics ciblés par les compétences clésL’organisation de la veille relative aux compétences clésL’importance du travail en équipe pédagogiqueLa place donnée aux apprenants dans la vie de la structureL’organisation pédagogique pour développer les compétences clésLa lisibilité de l’offre et de l’organisation par les acteursLes modes de contractualisation avec les bénéficiaires de formation


Ingénierie des dispositifsOutil d’autodiagnostic ‐ les 15 dimensions à considérer(suite)Les modes de regroupement et d’accompagnement des bénéficiairesLes modalités de contrôle et d’évaluationL’élaboration et la gestion des ressources pédagogiquesL’organisation des espacesL’organisation des tempsLes modes d’organisation et de gestion des ressources humaines del’organismeLa professionnalisation des acteurs


Ingénierie des dispositifsQuatre niveaux de performance àpartir de critèresExemple de la dimension «Projet de l’organisme et compétencesclés ».Niveau 1 : pas de projet formalisé ; ou pas de référence aux CC .Niveau 2 : complément àun projet existant pour répondre aumarché sans modifier ni l’organisation ni les pratiques.Niveau 3 : orientation du projet ; source d’une offre de servicesspécifique.Niveau 4 : orientation en lien avec les valeurs de l’organisme ; undes fondements de la stratégie.


Ingénierie des dispositifsLe projet et ses activitésLes ressources à mobiliserLes espaces requisLes temps disponiblesLes modalités de contrôle5 variables essentielles


Ingénierie des dispositifsEspaces ressourcesMathématiquesRéalisation d’activités oude projetsEspaces ressourcesCommunicationEspaces ressourcesCulture numériqueEspaces ressourcesApprendre àapprendre

More magazines by this user
Similar magazines