le concept modulog - Gse

gse.fr

le concept modulog - Gse

LE CONCEPT MODULOGEssentielRobusteRapideLe concept MODULOG7


Modules logistiquesModules bureauxAménagements extérieursClos et couvertMise à quaiLes modules représentent les différentséléments juxtaposables, composantle bâtiment logistique MODULOG. Ilsse déclinent en deux catégories : lesmodules logistiques, dédiés austockage, et les modules de bureauxet locaux sociaux.Les modules9


LES MODULES01 ■Modules logistiquesIl est possible de combiner ces différentsmodules pour obtenir le bâtiment quicorrespondra le mieux aux besoins et auterrain retenu.24 000 m 224 000 m 212 000 m 2 02 02 02Ces schémas illustrent quelques exemplesde combinaisons possibles.01 0118 000 m 2 04 0403 0330 000 m 2 36 000 m 236 000 m 242 000 m 20102 02 0203 030104 040104 04 0424 000 m 2 0102 0201 01 0102 02Les modules13


LES MODULES02 ■Modules bureauxComme pour l’entrepôt, les bureaux MODULOGsont composés, en fonction des besoins, parassemblage de modules de base, dont laconception est parfaitement aboutie.Le module bureauxIl peut être cloisonné ou aménagé en openspace.Il intègre des sanitaires réservés aupersonnel de bureaux.Le module locaux sociauxIl comprend des vestiaires et sanitaires pourle personnel de l’entrepôt. Il permet de recevoirdes personnes handicapées.Chaque module a une surface de 176 m 2 .Les surfaces, par ensemble de modules,peuvent être de 176 m 2 , 352 m 2 ou 704 m 2 .Ces modules, en fonction des besoins,peuvent être juxtaposés en rez-de-chaussée,mais également disposés sur deux niveaux(R+1).Dans ce cas, un escalier, dans l’emprise de lasurface de l’entrepôt, permet l’accès àl’étage.Les bureaux sont constitués de façadesporteuses et de planchers en béton armépréfabriqués.L’utilisation du béton permet différentes finitions(brute, sablée, gravillonnée, polie) et une infinitéde coloris.Les façades sont percées de larges ouverturespermettant un excellent éclairage naturel dessurfaces de travail.Les menuiseries, en aluminium laqué, sontéquipées de profilés à rupture de pontsthermiques et de vitrages isolants et réfléchissants.Chaque châssis est ouvrant de typeoscillo-battant, permettant l’aération deslocaux et un nettoyage facile et économique.Sur demande, ces châssis peuvent être équipésde stores extérieurs à lames en aluminium.Les portes d’entrée sont également àossature en aluminium vitrées. Ces portessont à deux vantaux dont un semi-fixe etl’autre sur pivot-frein, avec serrure à canoneuropéen.Les bureaux sont livrés en open-space. Surdemande, des bureaux peuvent êtreaménagés par cloisonnement.Les finitions prévues sont les suivantes :■ revêtements de sol : en moquette pour lesmodules de bureaux et en grès céramepour les sanitaires et les modules locauxsociaux,■ faux plafonds en dalles de fibres minérales(de dimension 60 x 60) sur ossature métalliqueapparente laquée blanche,■ doublages isolants périmétriques, revêtementvinylique collé,■ cloisons des différents locaux et sanitairesen plaques de plâtre sur ossature métallique,revêtement vinylique pour les piècessèches, faïence sur toute la hauteur pour leslocaux humides,■ portes en bois avec revêtement stratifié,■ éclairage électrique encastré dans les fauxplafonds (350 lux).La distribution d’énergie électrique s'effectuepar des prises de courant encastrées (15 prisespar module de 176 m 2 ). Sur demande, il peutêtre prévu des prises de télécommunication etune baie de brassage.Le chauffage des locaux est produit par desconvecteurs électriques. Sur demande, il estpossible de climatiser les locaux parl’installation d’appareils de type split system.La ventilation des locaux est mécanique, àsimple flux, par extraction dans les locauxsanitaires.Vue bureaux. Rez-de-chaussée Vue bureaux. 1 er étage Vue exterieure de deux modules bureauxLes modules15


LES MODULES03 ■Aménagements extérieursLes voiries et aires de manœuvre sont adaptéesà l’intensité du trafic de chaque zone.Aire de trafic :faible■moyen■dense■Chaque projet MODULOG fait l’objet d’uneétude spécifique, pour son adaptation au site,aux contraintes du terrain, son raccordementaux réseaux et voiries existants.Les terrassements■ Les terrassements généraux sont, autantque possible, conçus selon le principed’un équilibre entre les zones en déblaiet les zones en remblai.■ Pour constituer les plateformes, les solutionsde traitement (chaux et ciment) desmatériaux du site sont privilégiées parrapport à l’apport de matériaux extérieurs.■ Les terres excédentaires sont disposées sousla forme de merlons.Ces solutions présentent l’avantage delimiter l’impact environnemental du projet,tout en étant plus économiques.L’entrée sur le site■ Elle s'effectue de façon à permettre l’accèsdes camions, garantissant une manœuvredu côté gauche du chauffeur.■ Si le site rend cette disposition impossible, ilest prévu une raquette de retournement àl’extrémité de l’aire de manœuvre.■ L’entrée est équipée d’un portail manuel(largeur de 8 m). Sur demande, il est possiblede motoriser le portail et d’installer un postede garde.Les voiries, parkingset aires de manœuvre■ Il est prévu un parking pour le stationnementdes véhicules légers dont le revêtementest en béton bitumineux.■ Les voiries, parkings (si nécessaires) etaires de manœuvre pour véhicules grosporteurs (13 T/essieu) sont revêtus debéton bitumineux sur une plateformeadaptée à l'importance du trafic dechaque zone.■ La largeur des aires de manœuvre estfixée à 32 m. L’aire de manœuvre estéquipée d’une bande peinte pour faciliterla mise à quai.Sur demande, une aire de béquillagebétonnée peut être aménagée.Une voie périmétrique au bâtiment permetla circulation des engins de secours(finition en émulsion gravillonnée de silexbicouche).■■Les zones de circulation des piétons sonten béton de finition gravillons lavés.Les espaces verts■Ceux situés à proximité des bureaux sontengazonnés et plantés d’arbres de hautestiges.■Les autres espaces libres sont soigneusementnivelés. Sur demande, ils peuvent fairel’objet de plantations spécifiques.La collecte des eaux de pluieLes eaux de pluie des voiries sont traitéespar un système séparateur d’hydrocarbures.Les eaux de pluie des toitures ainsi queles eaux de voiries, après épuration, sontacheminées dans une forme de noue surla périphérie du terrain. Cette noueassure la collecte des eaux et constitueune sécurité contre une intrusion éventuellede véhicules.■■Une étude particulière à chaque projetprévoit le raccordement du bâtiment auxréseaux d’eau potable, d’évacuation deseaux usées, de gaz (en cas de chauffage),d’électricité et de communication.Les modules17


LES MODULES04 ■Clos et couvertL’enveloppe extérieure du bâtimentMODULOG comprend la couverture etles façades.La couverture est composée des élémentssuivants :■ le support mécanique de la couverture estun bac en acier nervuré protégé contre lacorrosion par galvanisation. Ce bac estposé et fixé sur les pannes de structure. Surdemande, la sous-face de ce support peutêtre pré-laquée.■ l’isolation thermique est assurée par la miseen place de panneaux de laine de roche,posés sur le bac et fixés au bac par des vistraversantes. Ce panneau d’une épaisseurde 40 mm offre un coefficient d’isolationthermique de 0,9 W/m 2 .°C.■ l’étanchéité est assurée par la pose d’unemembrane soudée en PVC armé. Cettemembrane est fixée à l’isolant et au bacsupport.La conception de la couverture des bâtimentsMODULOG permet l’écoulement des eauxde pluie de l’ensemble du bâtiment vers lepérimètre extérieur. Cette disposition mise aupoint par GSE a fait l’objet d’un dépôt.Elle évite :■ toute forme d’accumulation d’eau àl’intérieur du bâtiment qui présente unrisque de fuite important ainsi qu’un risqued’effondrement en cas d’obstructionaccidentelle du réseau d’évacuation deseaux de pluie,■ toute descente d’eau pluviale à l’intérieurdu bâtiment, l’encombrement de cesdescentes et les risques liés à leur ruptureaccidentelle en cas de choc de manutention,■ la présence de réseaux intérieurs d’évacuationsous les dallages et les regards demaintenance de ces réseaux. Ces réseauxsont très souvent des sources de sinistres pourle dallage.En cas d’orage très exceptionnel, la couvertureMODULOG est conçue pour permettre unsimple débordement par surverse au-dessusdes façades, sans aucun risque de sinistre.Le bâtiment MODULOG est équipé d’uneéchelle d’accès à la couverture pour sonentretien.Le toit comporte des ouvrants destinés àpermettre l’évacuation des gaz chauds etdes fumées en cas d’incendie (voir chapitresécurité).Les façades sont constituées des élémentssuivants :■ une paroi intérieure en profilés de tôleprotégée contre la corrosion par galvanisation,faiblement nervurés. Ces profilés sont poséshorizontalement et fixés sur les poteaux destructure. Sur demande, cette faceintérieure peut être pré-laquée,■ une âme isolante en laine de verre 50 mm,■ une paroi extérieure en profilés de tôled’acier galvanisée et pré-laquée. Cesprofilés nervurés sont posés verticalement etfixés à la paroi intérieure.Ce complexe de façade offre un coefficientd’isolation thermique de 0,8 W/m 2 .°C. Lacouleur des façades sera adaptée à lademande de chaque utilisateur et choisiedans une large gamme de coloris.Vue toit MODULOGÉcoulement des eauxLes modules 19


LES MODULES05 ■Mise à quai« La mise à quai d’un PL est le moment le plusdélicat du voyage. Mon expérience m’aconvaincu qu’une ligne dessinée sur la zone demise à quai, sur le côté gauche du véhicule, est lemeilleur moyen pour permettre au chauffeur dereculer avec une très grande précision, sans queles pneus de la remorque ne soient touchés pard’encombrantes bordures chasse-roues ».Germano BELLINA, PDGwww.italtrans.comLa mise à quai pour charger ou déchargerun véhicule gros porteur est une fonctionessentielle de l’entrepôt.Lors de la mise à quai, le chauffeur ducamion recule vers la porte, guidé par unmarquage au sol. Afin d’éviter tout risquede départ intempestif du camion alorsqu’il est à quai (défaut de freinage), l’airede manœuvre est légèrement en pentevers le bâtiment.Butoirs de quais : chaque porte est équipéede deux butoirs de quai sur lesquels lecamion vient « en butée » lors de lamanœuvre. Ces butoirs ont la doublefonction de protéger le bâtiment maisaussi le camion, en absorbant l’énergie duchoc. Les butoirs MODULOG sont constituésd’une âme résiliente en EPDM. La face decontact avec le camion est une forteplaque en acier galvanisé. Cette plaquelisse permet le glissement vertical ducamion lors des chargements et déchargements.Les butoirs sont solidement fixésaux murs en béton armé du quai par desplatines métalliques, ancrées dans lebéton.Portes de quais : elles assurent la fermeturedu bâtiment. Chaque cellule MODULOGde 6 000 m 2 est équipée de six portes de2,40 m de largeur et 3,00 m de hauteur.Ce sont des portes à sections articulées, àrelevage vertical. Leur poids est compensépar un ressort spiralé, de façon à permettreune manœuvre manuelle aisée et rapide.Elles sont constituées de panneaux isolantsen mousse de polyuréthanne (sans CFC),d’un hublot permettant la vision, depuisl’entrepôt, de la manœuvre du camion etd’un verrouillage manuel intérieur. Enfin,elles sont équipées d’une numérotationintérieure et extérieure. Ces portes sontextrêmement robustes et fiables. Les railslatéraux sont protégés contre les chocs demanutention par deux quilles amoviblesenchâssées dans le dallage.Sas d’étanchéité : chaque porte de quai estéquipée d’un sas d’étanchéité, composéde 3 faces de lames en matériau souple, quisont fixées sur un châssis métallique articulé.Ces lames lors de la manœuvre s’adaptentà l’arrière du camion et améliorent de façonsensible l’étanchéité à l’eau et à l’air.Niveleurs de quai : la différence de hauteurentre l’aire de manœuvre et le dallage dubâtiment permet la mise à quai des poidslourds avec une hauteur de décharge de1,20 m. Pour assurer une parfaite transitiondes charges roulantes entre le bâtiment etl’intérieur des camions et permettre uneadaptation à la hauteur variable duplancher des remorques, chaque porteMODULOG est équipée de niveleurs de quai.Ces niveleurs ont une largeur de 2,00 m, unelongueur de 2,00 m + 0,50 m et une capacitéde charge dynamique de 6 T, statique de 9 T.Leur manœuvre est hydraulique, actionnéepar un bouton poussoir. Un système desécurité interdit la manœuvre du niveleurlorsque la porte est fermée.Porte de plain-pied : le bâtiment MODULOGest équipé d’une porte de grande dimension(4,00 m x 4,50 m) sectionale, isolée àmanœuvre manuelle, permettant l’accèsde plain-pied depuis l’extérieur. Elle permetla livraison dans l’entrepôt de matériel lourdou de grandes dimensions (racks, chariotsélévateurs, matériel de manutention…).Quai voie ferrée : lorsque le bâtiment estraccordé au réseau ferré, il est équipé d’unquai fer, abrité par un auvent. La hauteur duquai est de 1,10 m par rapport aux rails. Lenez de quai est armé d’une cornière enacier, noyée dans le dallage. La sous-facedu auvent est éclairée et équipée d’unréseau de protection incendie de typesprinkler. Des portes sectionales isolées deplain-pied permettent la circulation entre lequai fer et l’intérieur de l’entrepôt.Les modules21


PrésentationLe dallageLes solutions sécuritéFort de ses trente années d'expérience,GSE a conçu un bâtiment spécifique, àpartir de choix techniques alliant qualitéet rentabilité.MODULOG présente également denombreux dispositifs sécurisant votrebâtiment et les personnes qui y travaillent.La cellule 23


LA CELLULE01 ■PrésentationCellule et trameLa manutention et le stockage des palettes,dans d’excellentes conditions d’efficacité etde sécurité, sont le point de départ de laconception des cellules MODULOG. Latrame de ces cellules a également étéconçue pour répondre aux contraintes liéesà leur taille, à leur structure (portée despoutres, ossatures des façades…) ainsi qu'àla disposition des équipements techniques(tels que les luminaires et les sprinklers). Pourrespecter la réglementation (ICPE), la tailledes cellules est fixée à 6 000 m 2 .Les différentes cellulesLe système constructif de MODULOGdécline quatre modules de base :■ deux modules d'une superficie de 6 000 m 2chacun ;■ deux autres modules d'une superficie de12 000 m 2 , constitués de deux cellulesd’environ 6 000 m 2 chacune.La juxtaposition de ces 4 modules permet unemultitude de combinaisons pour satisfaire laplupart des besoins de surface et lescontraintes particulières liées à chaque site.Les matériaux de structureLes matériaux de structure ont été sélectionnésen fonction de leurs caractéristiquesphysiques :■ le béton armé, préfabriqué, pour lespoteaux principaux qui portent les fortescharges verticales du bâtiment. Il présenteune excellente résistance au feu et auxchocs de manutention,■ le bois lamellé-collé, pour les poutresprincipales, les pannes et certaines ossaturessecondaires. Léger, donc facile àtransporter et à mettre en œuvre, il permetde franchir de grandes portées.Paradoxalement, il bénéficie de bonnescaractéristiques de tenue au feu. En effet,en cas d’incendie, sa combustion est lenteet il ne perd ses caractéristiques mécaniquesque longtemps après le départ du feu. Sonaspect est très agréable et apprécié parles utilisateurs du bâtiment. Enfin, un dernieravantage, très séduisant, celui d'êtrevertueux en matière de bilan carbone. Lematériau bois est essentiellement constituépar le carbone que les arbres ont soustraità notre atmosphère pendant leur croissance.Capacité de stockageDeux modes de stockage sont possibles :■ stockage en masse : les palettes sontsimplement posées sur le sol et empilées ;■ stockage sur racks : chaque palette est alorsaccessible avec les chariots élévateurscirculant dans les allées.C'est cette dernière disposition qui a étéretenue pour élaborer la trame des structuresde MODULOG.L’entraxe longitudinal entre deux poteauxde structure est de 17,10 m. L'espace libreentre eux permet la mise en place :■ de trois allées de 3 m de largeur chacune,■ de six rangées de palettes, chacuned'entre elles étant accessible depuis uneallée.Les poteaux de structure sont positionnésentre deux rangées de palettes.La hauteur libre des bâtiments MODULOGest au point le plus bas, de 10 m.Cela permet le stockage :■ de cinq niveaux de palettes (R+4),■ voire de six niveaux, selon les zones considéréeset la hauteur des palettes.La cellule 25


LA CELLULE02 ■Le dallageTraditionnellement, le dallage d'un entrepôtest réalisé selon la technique des « joints sciés »(maillage de fissures artificielles). Elle nécessiteun entretien régulier et onéreux à l'utilisationdu fait de ses nombreux points de fragilité.Pour satisfaire la majorité des besoins deslogisticiens, la cellule MODULOG comporteun dallage sans joint scié, en béton renforcéde fibres métalliques à dosage élevé. Cettetechnique permet de réduire les pointsd'achoppement ainsi que le bruit occasionnépar les chariots.2,5 T/roueCaractéristiquesLe dallage sans joint de MODULOG estassorti de l’application trés scrupuleuse d’unplan d'assurance qualité dallage.Un cahier des charges fonctionnelLe cahier des charges du dallage deMODULOG est l'un des plus exigeants dumarché. Il a été conçu pour répondre à 90 %des usages d'entrepôts logistiques en France,en termes de robustesse et de confortd'utilisation. Les besoins spécifiques ferontl’objet d’une étude particulière.Support de charges■ Charges fixes : possibilité de stockage enmasse de palettes de 1 000 kg empiléessur trois niveaux ; possibilité de stockage enracks de palettes de 600 kg sur six niveaux(ou 750 kg sur cinq niveaux).■ Charges mobiles : il est tenu compte deschariots à trois ou quatre roues avec unecharge de 2,5 T à la roue et une pressionde 5 MPa à la roue. Ce type de chariotpermet de manutentionner des palettesde l'ordre de 2 T.Planéité du solLa planéité du sol de la cellule MODULOGest fixée à 5 mm sous la règle des 2 m pourpermettre aux engins de manutention depositionner, avec précision, les palettes enracks jusqu'à 10 m de hauteur.Couche d'usurePour résister à une utilisation intensive, ledallage comprend une incorporation, ensurface, d'une couche d'usure à base dequartz et de corindon.Maîtrise des points singuliersLa qualité du dallage tient également ausoin tout particulier apporté à la réalisationdes points singuliers (joints de construction,poteaux, passages de portes, seuils, liaisonsavec les quais niveleurs...). Pour cela, onprocède à la mise en oeuvre de nappes, detreillis d'acier et d'armatures de renfort auniveau des points singuliers et dans la zonedes quais niveleurs.Maîtrise du retrait du bétonC'est une condition essentielle pour réaliser ledallage. Il est conçu de manière à ce qu'il« glisse » sur la couche de forme, avec unfaible coefficient de frottement. Cettetechnique, par la mise en place d'une finecouche de sable dont l'épaisseur etl'homogénéité sont contrôlées, permet leretrait du béton, inévitable à cette échellede construction.Un sur-dosage en fibres (de l'ordre de 40 kg/m 3au lieu de 20 kg/m 3 traditionnellement)accroît la résistance du béton.L'utilisation de fluidifiants permet de limiter laquantité d'eau utilisée pour préparer lebéton.Dimension des panneauxLes panneaux mesurent 700 m 2 environ (aulieu de 25 m 2 d'ordinaire), ce qui amélioreconsidérablement la flexibilité du stockage (iln’y a plus de conflit entre les joints sciés et lespieds de racks).4,5 T sur 200 cm 2 3Dallage fibré Film de polyéthylène Couche de sable Terrain naturel compacté Traitement de sol Finition superficielle au quartz corindonUne suppression des coûtsde maintenanceLes joints de construction sont renforcés parun profil métallique qui protège les arrêtesafin de réduire la maintenance pendant ladurée de vie du bâtiment.T/m 2 27La cellule


LA CELLULE02 ■Le dallageMise en œuvreLe dallage sans joint est un procédé performantdont GSE a la maîtrise théorique et pratique.La qualité du dallage repose sur un contrôlerigoureux de sa préparation et de sa réalisation.Etude et préparationGSE met en oeuvre un plan d'assurancequalité dallage rassemblant les élémentssuivants :■ le rapport géotechnique pour déterminerla déformabilité du terrain,■ l'étude des charges appliquées au dallage,■ les dispositions permettant de vérifier laconformité du béton aux normes du DTU13.3 dallage,■ les avis techniques des fibres utilisées,■ les plans et notes de calculs du dallageapprouvés par le contrôleur technique.RéalisationCette phase est suivie par un « contrôleur dallage »qui effectue une vérification continue de laqualité du dallage. Il s'assure de :■ la mise en œuvre des travaux préparatoires,portant notamment sur :■ la désolidarisation des éléments de géniecivil (poteaux et murs),■ la mise en place des armatures de renfortaux points singuliers,■ la mise en place des armatures de la dallede transition le long des quais niveleurs,■ la liaison des quais au génie civil,■ le respect des dispositions des carnets dedétails pour les portes et points singuliers,■ la mise en place des joints de constructionselon le plan établi,■ la vérification de l’absence de boulons enacier reliant les deux parties d’un jointavant le coulage de la deuxième phase.■ l’étanchéité de l’enveloppe (hors d'eau ethors d'air, pour éviter une dessiccation troprapide du béton),■ la qualité de la couche de forme :■ qui doit être homogène,■ dont la portance doit être mesurée pardes essais à la plaque,■ et dont l'altimétrie doit respecter la tolérancede 10 mm,■ l'absence d'aspérité sur la couche de glissement,■ des caractéristiques du béton et des Slumptests ainsi que du rapport eau/ciment pardes essais de convenance réalisés, au plustard, un mois avant le début du dallage,■■au cours du bétonnage, de la conformitédu béton et du dosage en fibres, vérifiéesuivant un protocole préalablement déterminé.Le PAQ dallage doit être renseignéchaque jour de coulage puis transmis, pouranalyse, à l’équipe projet,du contrôle de la planéité du sol, deuxsemaines après le coulage.La cellule 29


LA CELLULE03 ■Les solutions sécuritéLa sécurité incendieL'incendie est le risque d'accident le plusredouté pour les entrepôts. Pour éviter lessources de risques d'incendie, MODULOGintègre de nombreux dispositifs de protectionactive et passive.Robinet incendie armé (RIA)Chaque bâtiment MODULOG est équipé delances à incendie, disposées dans l’entrepôtconformément à la norme NFS 62-201.SprinklersLes locaux de stockage sont protégés par unsystème d’extinction automatique à eaupulvérisée, appelé « sprinkler ».La norme retenue est la règle américaineNFPA 13 (version 2007). Ce système comporte :■ une source d’eau de 550 m 3 ,■ un système de surpression équipé d’unemoto-pompe,■ des organes de contrôle,■ et un réseau de têtes, disposé en sous-facede la couverture des bâtiments ; ces têtessont de type ESFR – K25, 2,8 Bar.DésenfumageEn cas d’incendie, il faut éviter la dissipationdes gaz chauds en sous-face de la couverture.A cet effet, la sous-face de la couverture estdivisée en cantons de désenfumage, d’unesurface maximale de 1 600 m 2 . Dans la plupartdes cas, MODULOG utilise la retombéedes poutres en bois, pour constituer cecantonnement.Par ailleurs, il faut pouvoir évacuer ces gazchauds, à l’aide d’ouvertures en toiture,appelées exutoires de désenfumage. Lesbâtiments MODULOG sont équipés de cesdispositifs, conformes à la règle APSAD R17,répartis sur la toiture (SUE 2 % de la surface ausol).Les commandes de ces dispositifs sont placéesà hauteur d’homme, à proximité des issues desecours.Alarme incendieL’entrepôt est doté d’un système d’alarmeincendie conforme aux règles du code dutravail.Détection incendieSur demande, l’entrepôt peut être équipéd’un système de détection automatiqued’incendie qui doit faire l’objet d’une étudeparticulière, adaptée au type de risqueencouru.Protection contre la foudreChaque bâtiment est équipé d’un paratonnerreà dispositif d’amorçage conforme à lanorme NFC 17102.Issues de secoursL’entrepôt est équipé, sur sa périphérie, deportes piétonnes « issues de secours » muniesde barres anti-panique, pour permettrel’évacuation rapide des personnes en casde sinistre. La localisation de ces portes estindiquée sur les plans de chaque module.Murs coupe-feu entre les cellulesLa présence de murs coupe-feu entre lescellules permet d’éviter la propagation d’unincendie éventuel d’une cellule à une autre.Les murs sont construits avec des élémentspréfabriqués en béton armé, posés horizontalement.Ils dépassent d'1m au-dessus de latoiture et débordent de 0,50 m par rapport àla façade. Le degré coupe-feu de ces mursest de 2 h.Les murs coupe-feu sont équipés de portescoupe-feu coulissantes de communicationentre cellules (dimensions 4,00 m x 4,50 m h),de degré 2 h.Ces portes sont doublées de portes piétonneségalement coupe-feu.Rétention des eaux d'extinctionde l'incendieLes eaux d’extinction d’un éventuel incendiesont susceptibles d’être polluées. Afin d'assurerleur rétention et d’éviter tout écoulementdans le milieu naturel, le dallage des bâtimentsMODULOG est équipé de seuils derétention au niveau des portes constitués parune pente très faible.La sécurité des bienset des personnesPour sécuriser le bâtiment et les personnesqui y travaillent, MODULOG comporte diversdispositifs de protection.Protection autour du terrainLe terrain est entouré d’une noue paysagèredestinée à la collecte, au stockage et àl’infiltration des eaux pluviales.Ces noues constituent également uneprotection contre l’intrusion de véhicules.Sur demande, cette protection peut êtrecomplétée par une clôture grillagée.Protection sur le bâtimentLa couverture du bâtiment est munie d’ungarde-corps destiné à protéger des risquesde chute, lors des visites d’inspection ou demaintenance de la couverture.De même, les lanterneaux de désenfumagesont équipés de barreaux, pour prévenir toutrisque de chute.La cellule 31


Respect de l’environnementÉnergieLes normes environnementales« Nous n'héritons pas de la terre de nosancêtres, nous l'empruntons à nosenfants »Antoine de Saint-ExupéryL’environnement & l’énergie 33


L’ENVIRONNEMENT& L’ENERGIE01 ■Respect de l’environnementL’entrepôt MODULOG est, selon la réglementationfrançaise, une installation classée au titre de laprotection de l’environnement (ICPE).Noues paysagèresGestion des eauxDans le cadre du respect de l'environnement,MODULOG s'engage à traiter les eaux,qu'elles proviennent des toitures, des voiriesou d'un incendie.Gestion des eaux de toiturePour évacuer les eaux pluviales d’un ouvragede grande dimension, deux techniques sontactuellement utilisées :■ des descentes d’eaux gravitaires à l’intérieurdes cellules. Cette solution génère desrisques liés aux réseaux enterrés sous le■dallage,des évacuations d’eaux siphoniques circulantsous toiture ; cette solution présente undanger si la maintenance de la couvertureest négligée.Avec MODULOG, toutes les eaux de pluiesont collectées en périphérie de la toiturepar des boîtes à eaux et poursuivent leurruissellement dans des descentes d’eauxpluviales situées à l’extérieur du bâtiment.Elles se déversent dans les noues utiliséescomme bassin de rétention. L’infiltration del'eau permet de réalimenter la nappe phréatique.Filtration des eaux de voiriepar séparateur d'hydrocarburesAu niveau des parkings et des voiries, le systèmede traitement des eaux est composéd’un débourbeur et d’un séparateur àhydrocarbures, avant l’acheminement versla noue paysagère.Gestion des eaux incendie :rétention à l'intérieur du bâtimentDans l’éventualité d’un déclenchement dusystème sprinkler, il est nécessaire d’assurer lestockage des « eaux incendie ». La rétentiondes eaux ne nécessite pas de bassin :le bâtiment est conçu comme une entitéautonome, capable de stocker provisoirementles eaux dans les cellules.Cela est rendu possible par :■ la création de seuils surélevés parallèles auxissues de secours,■ une très légère pente entre la façade desquais et la première file de poteaux parallèleà cette façade.Cette pente n’a aucun impact sur laplanéité du dallage dans la zone destockage et est imperceptible par lesconducteurs d’engins dans la zone desquais.L'avantage de ce système est double :■ il permet de libérer un espace supplémentairesur la parcelle, afin d’optimiserl’implantation du bâtiment,■ il supprime le coût de création d’un bassinde rétention d’eaux incendie.Le bilan carboneL'impact environnementaldu dallage sans jointUn dallage est un ouvrage constitué essentiellementde béton et d’acier.Il représente environ deux tiers de la massetotale d’un bâtiment ; c’est donc un élémentmajeur de l’empreinte carbone du projet.Le dallage sans joint contribue à réduirel’effet de serre par rapport à un dallageclassique. La réduction de l’empreintecarbone équivaut à environ 55 km parcourusen voiture par m 2 réalisé, soit environ1 000 000 km pour un dallage de 18 000 m 2 .Ainsi, sans que cela soit pourtant visible, enchoisissant le dallage sans joint, MODULOGopte délibérément pour un procédé deconstruction en faveur de l’environnement.L’impact environnementalde la charpente en bois lamellé-colléLe volume de bois utilisé pour la structurehorizontale, du fait de sa provenance deforêts éco-certifiées, est considéré commeun « puits de carbone ». C'est-à-dire un élémentqui a absorbé du CO2 dansl’atmosphère, réduisant d’autant l’impactclimatique de la construction. Ainsi, sacontribution carbone devient négative.Sur son cycle de vie, MODULOG a un impact50 % inférieur à celui d'un entrepôt classique.La comparaison a été établie pour un entrepôtde 18 000 m 2 , hors adaptation au sol,construit en région parisienne.Bilan carbone pour un bâtiment de 18 000 m 26004002000Empreinte carboneKg équi. CO2/m 2Bât. traditionnelrégionparisienneBât. traditionnelsud de la France50 %en moinsBât. MODULOGFranceDécomposition des émissions CO2 équivalentes d’une charpente réalisée à 100% en éléments béton pré-fabriqués (T équivalent CO2)Compagnons et encadrement de chantierArmatures acierBéton poteauxTransport poutres et pannesBéton poutres et pannesTonne équ. CO20 50 100 150 200 250Décomposition des émissions CO2 équivalentes d’une charpente mixte poteaux béton poutres lamellé collé (T équivalent CO2)Lamellé-colléTransport du lamellé-colléAccessoires métalliquesBéton poteauxTransport béton poteauxArmatures acierTransport armatures acierCompagnons et encadrement de chantierTonne équ. CO2-700 0 100 200L’environnement & l’énergie35


L’ENVIRONNEMENT& L’ENERGIE02 ■ÉnergieLe secteur du bâtiment est responsable de 25 %des émissions de CO 2 et de 42 % de la consommationd’énergie totale en France.Les équipes de conception de MODULOG ontdécidé de réduire cet impact en choisissantdes solutions diminuant les consommationsd’énergie : les luminaires fluorescents de type T5et la suppression du chauffage.L’énergie thermiqueL’énergie la moins chère et la plus propre estcelle que l’on ne consomme pas.MODULOG opte pour une solution radicale,mais pleinement justifiée : l'absence dechauffage.Le chauffage représente la majeure partiede la consommation d’énergie. Le groupeGSE est déterminé à faire face aux deuxproblèmes qu'il présente, à savoir son coût etson impact environnemental.Les équipes de GSE ont procédé à desétudes thermiques dynamiques en relationavec le bureaux d’études spécialiséÉtamine. Il ressort de ces études que lebâtiment MODULOG sera maintenu hors gel,même en cas de températures extérieuresnégatives car il a été tenu compte :■ de l’inertie thermique qui a été calculéepour un tel bâtiment,■ des spécificités de ce bâtiment (isolationthermique),■ et de la masse des produits stockés dansl’entrepôt.Ces études ont été confortées par desmesures physiques in situ effectuées parl’Institut National des Sciences Appliquées(INSA) de Lyon dans plusieurs entrepôts. Ellesont montré qu’un entrepôt correctementisolé, non chauffé, soumis à des températuresextérieures rigoureuses, ne présente aucunrisque de gel.Sur demande de l’utilisateur, un système dechauffage par aérothermes à eau chaudepourra être installé et permettra de maintenirune température à 5°C ou 12°C dansl’ensemble de l’entrepôt.MODULOG photovoltaïqueInvisible depuis le sol, idéalement exposée, lacouverture d’un entrepôt est un gisementidéal d’énergie photovoltaïque.Les projets MODULOG ont été conçus pourrecevoir en option très facilement cetéquipement qui transformera la couverture enun puissant générateur d’énergie électrique.L’énergie produite, après transformation etmodulation est compatible avec l’énergiedu réseau, elle peut donc y être intégrée etvendue selon une tarification très incitative.Ainsi, dans bien des cas, le bâtiment produitglobalement plus d‘énergie qu’il n’enconsomme.NAZCA, société spécialisée du groupe GSEdans l’installation clés en main de centralesphotovoltaïques, a élaboré une offre spécifiqueà MODULOG qui intègre l’ensemble desétudes techniques, les procédures administrativesliées au raccordement au réseau, lamise en œuvre des équipements techniques,leur raccordement et la mise en exploitation.Au plan financier, l’investissement conséquentque représente l’équipement photovoltaïqueest rentabilisé par la vente à EDF del’énergie produite à un prix et sur une périodegarantis pendant 20 ans.Cet investissement peut être fait directementpar le propriétaire du bâtiment, mais celui-cipeut aussi décider de louer sa couverture àun producteur d’énergie qui fera lui mêmel’investissement et assurera l’exploitation.Si le propriétaire du bâtiment ne souhaite pasfaire directement cet investissement, NAZCApeut réaliser la centrale photovoltaïque pourle compte d’un tiers investisseur, producteurd’électricité qui en assurera le financementet l’exploitation. Le choix de l’investissementphotovoltaïque sera fait en fonction decritères de taille, d’ensoleillement et derentabilité.L'éclairage au moyende luminaires T5Dans un entrepôt, 80 % de la consommationd'électricité résulte de l'éclairage.De par son expérience en tant queContractant Général, GSE a mis en placepour MODULOG, en partenariat avec unfabricant européen, un système d'éclairageinnovant pour les entrepôts. Le luminaire T5est spécialement dédié à l'éclairage desallées de racks.Ce luminaire est composé de tubes fluorescents,positionnés dans les allées.Le luminaire est composé de quatre tubesfluorescents, ce qui assure une continuité deservice dans le cas où un tube s'éteindrait.La durée de vie des lampes (20 000 heures)permet de diviser par 2,5 leur taux de remplacement.De plus, grâce aux tubes fluorescents dontl'indice de rendu des couleurs (IRC) estsupérieur à 84, c'est-à-dire équivalent à ceuxutilisés dans les bureaux, le rendu des couleursest excellent.L'utilisation de ce luminaire s’inscrit dans unepolitique de développement durable, dufait des économies de 50 % réalisées sur uneannée et des coûts de maintenance minimisés.En fonction des demandes de l'utilisateur,MODULOG propose le pilotage de l’éclairagedans les allées de racks au moyen dedétecteurs de présence. La technologie destubes fluorescents permet un allumage et unréallumage instantanés. Cette dispositionpermet d’économiser jusqu’à 80 % d’énergieélectrique.MODULOG a réduit à 2 %les surfaces éclairantes en toitureUn entrepôt traditionnel en France a 4 % desurface éclairante en toiture, les 3 % de surfacebrute, soit 2 % en surface utile, delanterneaux de désenfumage sont complétéspar 1 % de lanterneaux fixes pour l’éclairagenaturel.Les équipes MODULOG ont analysé cetteconception qui s’avère coûteuse en termede déperdition calorifique sans qu’elle soitbénéfique en terme d’éclairage naturel.En effet, rajouter 1 % d’éclairage zénithalcomplémentaire a un impact limité sur lefacteur de lumière du jour qui reste inférieur à1 %, valeur pour laquelle un complémentd’éclairage électrique est indispensable.L’environnement & l’énergie 37


L’ENVIRONNEMENT& L’ENERGIE03 ■Les normes environnementalesLes rubriques concernant les entrepôts soumis à autorisationd’exploiter sont les suivantes :■ Rubrique 1510 : entrepôts couverts (le plus fréquent)■ Rubrique 1530 : dépôts de bois, papier, carton■ Rubrique 2662 : stockage de matières plastiques etcaoutchouc■ Rubrique 2663 : stockage de pneumatiquesRègles ICPEL’entrepôt est selon les règles françaises uneinstallation classée au titre de la protectionde l’environnement (ICPE)Implantationéloignement de 20 m des limites de l’établissementAccès pompiersvoie pompiers sur le périmètre complet du bâtimentStabilité ossaturemode constructif évitant ruine en chaîneet ne favorisant pas les effondrementsvers l’extérieur avec ossature principale poteauxbétons poutres principales R 60Couverturestructure porteuse en lamellé-collé R30+ couverture : support + isolation MOet étanchéité m 2 non gouttantDésenfumagecantonnement + surface utile des exutoires> 2 % de la surface de chaque canton + exutoireséloignés de 7 m mini des murs CFSelon l’activité et, en particulier, la nature etla quantité des produits stockés, chaqueinstallation est classée selon une nomenclature.Cette dernière associe à chaque rubriquedes règles strictes concernant la conception,la construction et l’exploitation des entrepôts.Principales dispositions constructives contenues dans les prescriptions relatives aux rubriques suivantes1530 1510 2662 et 2663Aménagement des cellulescellules 6 000 m 2 + murs séparatifs REI 120,dépassement d’1 m en toiture + portes CF 2h+ bande de protection en toiture 5 m de part etd’autre des murs CFIssues de secoursdistance à parcourir maxi 50 m, ou 25 men cul-de-sac + 2 issues en directionsopposées par cellule > 1 000 m 2Isolement entre cellules et autres locauxbureaux et locaux sociaux séparés par paroiset portes CF REI 120Détection incendie et moyens de secoursdétection incendie assurée par les têtes sprinklerextincteurs + RIA + bouches+ poteaux ou réserves incendieEaux d’extinction d’incendiesprinkler dans cellules + confinementdes eaux incendie sur le dallage du bâtimentProtection contre la foudreparatonnerre1530 1510 2662 et 2663Projet spécifique à définirProjet spécifique à définirProjet spécifique à définirMatériau MO 1m autourdes exutoires en option suivantavis de la DRIREDétection de fumée en optionsuivant avis de la DRIREL’environnement & l’énergie 39


La démarche MODULOGLe planningL'objectif de l'équipe MODULOG estd’offrir le bâtiment le plus qualitatifpossible. Pour cela, MODULOG proposeune méthodologie stricte, depuis l'étudede votre projet jusqu'au service aprèsvente.La méthodologie 41


LA MÉTHODOLOGIE01 ■La démarche MODULOGQuand un client de GSE choisit MODULOG, ilbénéficie des services d’une équipe d’expertsen études, achats, sécurité, qualité etméthodes, lots techniques, SAV de GSE,d'une équipe commerciale et, bien sûr, dusavoir-faire de l’équipe technique dédiée àMODULOG.L’enjeu principal de cette organisation est lamaîtrise du projet dans ses différentes phases,dans un souci d’amélioration continue desperformances, au bénéfice du client.MODULOG est l’aboutissement de cettedémarche d’amélioration et d’optimisation,qui s’appuie sur la capitalisation du savoirfairede GSE.La conception d’un bâtiment MODULOG estoptimisée notamment par la mise en placede procédés de construction standardisés etpar l’application systématique de principeset détails de construction-type. Cetteconception optimisée, en plus des avantageséconomiques, permet de maîtriser le délaide construction, la qualité de l’ouvrage et,plus globalement, les performances d’exécution.Le client est au centre de cette organisation,sa satisfaction est mesurée pour chacun desprojets.Des études optimiséesGrâce à son équipe études centralisée, GSEs’assure de la pertinence de la conceptionet du prix, avant toute offre.Avec MODULOG, seule l’adaptation au siteest effectuée à chaque projet ; tous les autresaspects sont déjà pré-conceptualisés. Ainsi,une proposition très aboutie peut être faite enmoins d’une semaine.Des achats centralisésDans une construction classique, 30 % deséléments sont répétitifs et 70 % sont spécifiques.Avec MODULOG, la clé de répartitions’inverse, l’organisation achats de GSE prendtout son sens avec 70 % d’éléments standards.L’amélioration de la qualité et les économiesliées à des volumes d’achats importants (plusd’un million de m 2 par an) sont offertes auxclients de GSE à travers MODULOG.Une équipe qualité et méthodes tout aulong du projetLe service qualité agit, au sein du groupe,depuis la phase études jusqu’à la livraison del’ouvrage avec un « contrôle qualité » propreà MODULOG.Le service méthodes suit l’application des« bonnes pratiques », met en place des outilset procédures pour améliorer l’organisationet la planification des chantiers.Grâce à une étude et un suivi pointilleux duplanning, les temps de construction sontoptimisés :■ construction des deux premières cellules(2 x 6 000 m 2 ) : 15 semaines,■ construction de la troisième cellule :2 semaines complémentaires,■ construction ensuite d’une cellulepar semaine.Une équipe d’experts en lots techniquesLe travail de l’ingénieur est de trouver desréponses simples aux problèmes complexes.L’optimisation des équipements techniquesde MODULOG n’a été possible que parl’expertise d’une équipe ayant poussé pourchacune des cellules-type, la rationalisationjusqu’à l’essentiel.L’équipe SAVElle est en charge du traitement des désordreséventuels durant la période de garantie ; elleconnaît la pathologie du bâtiment logistique.Son avis a été déterminant dans les solutionstechniques retenues pour MODULOG. Seulesles solutions les plus robustes, les plus éprouvéesont été choisies.L’équipe MODULOGMODULOG est né du travail d'une équipe deprofessionnels expérimentés qui a su rassembler,autour de ce concept, le savoir-fairecapitalisé par GSE depuis des années.L'équipe de spécialistes MODULOG met auservice de ses clients le plus essentiel, le plusrobuste et le plus rapidement construit. Elleest composée d’ingénieurs de nationalitésdiverses et donne à MODULOG une dimensioneuropéenne.Coordonnant chacune des phases du projet,l'équipe MODULOG maîtrise, dans tous sesdétails, l'ensemble des éléments de laconstruction. Les relations étroites avecl'ensemble des partenaires et l’organisationminutieuse du chantier par l’ingénieur d’affairessont les clés du succès, à savoir la qualité etla rapidité de la construction.Les membres de cette équipe assurent lemeilleur service au client :■ un responsable européen anime les équipesMODULOG en France comme à l’étrangeret offre aux clients internationaux un serviceconstant suivant un standard élevé ;■l’équipe MODULOG, par pays, repose surtrois piliers :■ le chef de produit, animateur de l’équipeet garant de la performance du serviceau client,■ le responsable étude et achats, assurantréactivité et compétitivité des offres, performancedes achats et design du produit,■ l’ingénieur d’affaire, responsable du projetdepuis le commencement du chantierjusqu’à la remise des clés. Le respect de lasécurité, de la qualité et du planning sontses missions premières.La méthodologie43


LA MÉTHODOLOGIE02 ■Le planningRACE* et ModulogConjuguer sécurité des hommes, qualité desouvrages et rapidité d’exécution devientpossible avec MODULOG.L’organisation minutieuse est la base d’unchantier réussi, le temps de préparation estprécieux, mais souvent insuffisant pour unchantier traditionnel. Avec MODULOG, unmois de préparation est suffisant après lepermis de construire.La méthode « RACE », développée par leséquipes de GSE, est aujourd’hui éprouvée.Elle s’appuie sur un planning où chacun desenchaînements est planifié dans le détailpour chaque corps d’état et chaque jour.La méthode « RACE » s’applique pleinementgrâce aux avantages de MODULOG :■ la conception standardisée,■ la solidité d’une supply-chain pré-qualifiée,■ l’utilisation d’éléments préfabriqués,■ la coordination du chantier exécutée pardes personnes totalement consacrées etformées pour cette tâche.Pourquoi aller chercher un entrepôt existantquand on peut en avoir un de nouvellegénération très rapidement : un bâtimentMODULOG de 30 000 m 2 est construit enmoins de 100 jours ouvrables.* RACE : Rapid and Accelerated Construction ExpertiseLa méthodologie 45


Le métierLe savoir-faire en logistiqueEn étant l’interlocuteur unique, GSEassure la prise en charge complète desprojets immobiliers avec une garantiede prix, de délais et de qualité.L’entreprise GSE 47


L’ENTREPRISE GSE01 ■Le métierLe groupe GSE est spécialisé dans laconception et la réalisation clés en main debâtiments industriels et tertiaires à l’échelleinternationale. Depuis sa création en 1976,GSE est devenu la référence du métier deContractant Général fondé sur la prise encharge complète de projets de constructionavec un engagement ferme en termes dedélais, coûts et qualité.Au fil des années, les équipes de GSE se sontrenforcées en intégrant des spécialistes pourgérer les projets dans leur globalité :■ recherche de fonciers,■ accompagnement dans le montage■■■■financier et juridique des projets,conception technique et architecturale,accompagnement dans les démarchesadministratives (dépôt de permis de construire,demande d’autorisation d’exploiter),réalisation clés en main,service après-vente ; accompagnement desclients dans le bon entretien de l’ouvrage.Pour GSE, le respect des engagements etl’approche globale font partie intégrante dumétier de Contractant Général. GSE est lepremier dans le secteur de la construction àavoir expérimenté et développé avecautant de force et d’anticipation dessolutions nouvelles pour une recherchepermanente de performance économiqueet environnementale des bâtiments que legroupe construit à travers le monde.En proposant une formule clés en main, GSEgarantit que l’ouvrage sera sécurisé dès lespremières ébauches et tout au long de laphase construction.Concrètement, le déroulement d’un projetest régi par un « guide des bonnes pratiques » ;chaque opération a des balises qui permettentde vérifier que l’avancement suit la ligne« optimum » : lancement des études, finalisationde la proposition, démarrage du chantier,revue des documents d’appel d’offres, aboutissementdes achats, comité de pilotage,réception, levée des réserves. Pour optimiserle travail d’échanges continuel concernantles différents aspects d’une affaire, le binômeGSE composé d’un ingénieur d’affaire et d’uningénieur commercial est le lien indispensableentre le maître d’ouvrage et GSE. Le binômeainsi composé est épaulé par toute l’organisationdu groupe. L’expertise et le savoir-faire detoutes les équipes de GSE sont au service dubinôme pour apporter les réponses concrètesaux besoins des clients.L’objectif primordial de GSE est la satisfactionde ses clients. C’est la raison pour laquelle legroupe a mis en place une politique qualitéavec une équipe dédiée qui accompagneles équipes tout au long de la réalisation desprojets et qui mesure régulièrement auprèsdes clients si le service rendu est à la hauteurde leurs attentes.GSE exerce son métier dans de nombreuxsecteurs d’activités comme l’immobilierlogistique, les projets industriels, les établissementsde santé, les laboratoires, les centresde recherche, les surfaces commerciales, lesprojets des PME/PMI avec sa filiale CCR.En 30 ans, GSE a réalisé plus de 14 millions dem 2 dans de nombreux pays : Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, pays del’Europe de l’Est, Italie, Suisse, Belgique,Irlande, Russie, Ukraine, Maroc, Chine,Mexique, Etats-Unis...L’entreprise GSE 49


FranceBelgiqueGrande-BretagneIrlandeAllemagnePologneRussieChineUkraineL’ENTREPRISE GSE02 ■Le savoir-faire en logistiqueUn métier sans frontieres pour un service universel.MexiqueÉtats-UnisMarocEspagneSuisseRoumanieHongrieCroatieItalieUne position de leader en Europe pourrépondre aux problématiques sans cesseplus complexes des professionnels de lalogistiqueEn s’appuyant sur une équipe pluridisciplinaire,GSE analyse les besoins de ses clients,conçoit un outil de travail conforme auxréglementations, adapte le projet au siteretenu, optimise les coûts, obtient lesautorisations administratives, réalise le bâtimentdans le respect des performances et desdélais et enfin assure le SAV.Avec plus de 12 millions de m 2 de plateformeslogistiques livrés, GSE tient une position deleader sur ce marché et participe aux mutationsde la profession.Dans la logique du développement durable,GSE est partie prenante dans le lancementde grands parcs logistiques (Angleterre,Allemagne, Espagne, pays de l’Europe del’Est, Italie) avec ses partenaires investisseurs.GSE se positionne aussi comme fournisseurdes principaux industriels et logisticienseuropéens ou mondiaux.GSE a capitalisé une expérience adaptéeaux problématiques de la supply-chain :■ distribution des produits secs ou sous températurenégative ou positive,■ plateforme de messagerie ou de crossdocking,■ automatisation des manutentions,■ stockage en grande hauteur, planimétriespéciales.Fort de ses références très diversifiées, GSEmaîtrise les spécificités des entrepôts dédiésà certaines branches d’activités :automobile, textile, pharmacie, cosmétique,agro-alimentaire, électroménager…Logistiqueet développement durableGSE joue un rôle de précurseurEn tant qu’acteur majeur du secteurimmobilier, GSE se doit, à l’heure où notreenvironnement est menacé, de repenser lesméthodes de construction avec pour objectifde diminuer de façon significative nosconsommations en énergie. Dans cedomaine, GSE joue un rôle de précurseuravec la création de ses concepts OPTIMA etECOPARC qui intègrent les dernières innovationsen terme de développement durable et desa filiale NAZCA qui développe l’activitéd’installation de panneaux photovoltaïquesen toiture des bâtiments logistiques etindustriels.Nos référencesASDA | ACR LOGISTICS | AGF | AHOLD SUPERMERCADOS |AIR PRODUCTS | ALCATEL | ALES | ALLERBIO | ALLOGA |ALMET | ALSTOM | AMB | AMERICAN HOSPITAL OF PARIS |ANPE | ARGAN | ARGOS |ARGUELLES |ATAC | ATMEL |AUCHAN | AUTAJON | AVENTIS PASTEUR | AVERY DENNISON| AXA | AXA REIM | AZ MEDITERRANEE | BAHLSEN | BAILINVESTISSEMENT | BANQUE DE FRANCE | BARBIER DAUPHIN |BECTON DICKINSON | BEIERSDORF NIVEA | BERCHET |BERGER LEVRAULT | BLIN | BNP | BOIRON | BOMI |BONDUELLE | BOULANGER | BPS NEXTRAL | BRAND |BRICOMAN | BRIDGESTONE FIRESTONE | BRISTOL MYERSSQUIBB | BSN GLASS PACK | BURTON | BUT | BX LOGISTIQUE| C & A | CALBERCOURSES | CAMPBEL - LIEBIG | CAMPOGAZ | CARGILL | CARREFOUR | CASTORAMA | CASTROL |CATERPILLAR | CELIO | CEPL | CEVA | CHARRAIRE |CHIMEX | CHIMICOLOR | CHR HANSEN | CHRONOEXPRESS| CIBA CORNING | CIPRIAL | CITRA | CITROEN | CLARIANT| CLINIQUE BEAUREGARD | CLINIQUE DE GRASSE | CLINIQUEVILLA MADELEINE | CNIM | COCA COLA | COFCI |COLUMBIA | COMPAGNIE FRANCESCA | CONCERTODEVELOPPEMENT | CONFORAMA | CONSERVES FRANCE |COPERA | CORNEAL | CREDIT LYONNAIS | CRENO |DAEWOO | DAHER | DAIMLER CHRYSLER | DANA | DANONE| DANZAS | DARFEUILLE | DARTY | DASSAULT FALCONSERVICE | DECATHLON | DELANNOY | DEPOLABO | DHL |DIFARCO | DINADIS | DITRANS | DOLE / CIE GENERALEFRUITIERE | DOLISOS | DONNELLEY | DOUMENGE | DUCROSMESSAGERIE (CNR) | DURA | EASYDIS | ED | EDF | EG&G |ELGAN KFT | ELIDIS | ERCE PLASTURGIE | ESCODA |EURODISLOG | EURODISPATCH | EUROMATIC | EUROTUNNEL| EXEL | FANDIS | FERRERO | FITER | FL DEVELOPPEMENT |FNAC | FORD | FOSSIL | GARDY | GAZ DE FRANCE |GAZELEY | GEBELBO | GEFCO | GEMPLUS | GENERALETRANSPORTI | GEODIS | GIRAUD | GIVENCHY |GLAXOSMITHKLINE | GMB SAVEOL | GOBLET | GRENOBLELOGISTIQUE DISTRIBUTION | GROUPE ANDRE | GROUPELEGENDRE FINANCES | GYMA | HACHETTE GRAPHICBROCHAGE | HAMA | HAMANN INTERNATIONAL | HAVAS -MIDI-LIBRE | HAYLEY | HENRY SCHEIN | HOMELAND /VETLAND | HOPITAL DE FOURVIERE | HOSPAL | ICADE | ICBT| ID LOGISTICS | IFP | IKEA | IMEDIA | IMMOCHAN | IMMOD| IMRA EUROPE | INA | INDESIT | ING LEASE | IOTA (INSTITUTD'OPTIQUE THÉORIQUE ET APPLIQUÉE) | ITT AUTOMOTIVE |IZARET DISTRIBUTION | JAAKKO POYRY | JCH ET ASSOCIES |JEAN DIDIER IMPRIMERIE | JEAN MARTIN CONSERVERIES | JETSERVICES | JJA | JM BRUNEAU | KAUFFMANN & BROAD |KERIA | KERRY APTUNION | KIABI | KIMBERLEY | KING JOUET| KOLPORTER | LA FLECHE | LA MANUFACTURE | LA POSTE |LABORATOIRE DEPARTEMENTAL D'ANALYSE (DROME -VALENCE) | LABORATOIRES SQUIBB | LACROIX NORD(OLIDA) | LAFARGE | LAFARGE PLATRES | LAMBORGHINI | LEMISTRAL | LEON VINCENT | LEVIN | LINDEGAARD |LOCAFRUIT | LOCINDUS | L'OREAL | LYRECO | MAGASINSGENERAUX DE FRANCE | MALAGUTTI | MARIUS BERNARD |MBT SORGUES | MC CORMICK-DUCROS | MEDECINE DUTRAVAIL | MERIAL | MEWA | MERCK BIOMATERIAL |MICHELIN | MIROITERIES DUBRULLE | MORS RUSSENBERGER |MORY JURA TRANSPORTS | MOUTTE | MR BRICOLAGE | MSA| MURAT | NALCO AQUAZUR | NATIOCREDIMURS /CICOBAIL | ND LOGISTICS | NESTLÉ | NIOCHAU | NORAUTO| NORBERT DENTRESSANGLE | NORGINE | NORLONG |NORMANDIE ENTREPOT | NORTENE | NOVARTIS ZYMA | OCP| OJIREL | OLEODYNE | OLIDA | OPERATOR TDF | ORION |OXFORD AUTOMOTIVE | PANATTONI | PARKRIDGE |PECHINEY BATIMENT | PHILIP MORRIS | PHILIPS | PHUSIS |PIONEER | PIXEL | PLAST'EUROP | PLASTIC OMNIUM MEDICAL| POLESTAR | POLYCLINIQUE ALPES DU SUD | POMONA |PORCELANOSA | PRECITOLE | PROCTER & GAMBLE |PROLOGIS | PROMODES DIA / SPECIA FRANCE | PROMODESDIA% | PSA | PUJANTE | R 2 R | RADIO FREQUENCE SYSTEM- GROUPE ALCATEL | RAFFINI | RECKITT & COLMAN | RECKITTBENCKISER | RENAULT NISSAN | RENAULT TRUCKS | REXEL-GROUPE PPR | RFS | RICARD | RICHARD DE NYONS | RMBESSON | SABECO | SALAMANDRE /REXEL IDF/SIRIUS|SALVADOR | SALVESEN | SAM OUTILLAGE | SAMADA(MONOPRIX) | SANOFI SYNTHELABO | SATAC FRIL |SAUBERLIN & PFEIFFER / FINEGA | SCAC SDV | SCANPED /CARION | SCHERING PLOUGH | SCHILLER MEDICAL FRANCE| SCHLUMBERGER (BENSON) | SCHNEIDER ELECTRIC |SCHUMACHER | SCHNEIDER | SEBIA LABO | SEBO FRANCE |SEEM | SEPROSY (BSN) | SERF | SERNAM | SEVES-SEDIVER |SEXTANT | SEXTANT AVIONIQUE | SFIC ST GOBAIN | SGSTHOMSON | SHURGARD | SICATEC | SIMBA FRANCE |SIMULOG | SIRIUS | SLOUGH ESTATE - MARINIERE | SLVO |SMAT | SNCF CHRONOFROID | SNECMA FONDERIE |SOBCAL ELIDIS | SOFRADIR | SOGEROS | SOITEC | SOLOTRA- TRANSALLIANCE | SOMETH | SOMFY | SOUTHERN SYRINGE| STALLERGENES | STANDING MEUBLES | STAUBLI | STE DESEAUX DE VOLVIC | STEF TFE | STMICROELECTRONICS |STOCKALLIANCE | STOMIL/MICHELIN | STORAGETEK |STRIEBIG | SUN CLEAR | SUNDIS | TAD DAHER | TAILLEURINDUSTRIE | TAT EXPRESS | TEAMPACK | THALES | THERMOKING | THOMSON HYBRIDES | THOMSON LCD | THOMSONTMS | TIBBETT & BRITTEN | TNT | TOTAL LUBRIFIANTS |TRANSOUTIL (OREFI) | TREFIMETAUX | UFB | UGCMÉDITERRANÉE | UGECAM | URGO | US GYPSUM | UTAC |VOLKSWAGEN | WACKHERR | WALL MART | WARBURTONS |WRENBRIDGE | YOLLE PUBLICITE | ZUFALLL’entreprise GSE51


LES OPTIONSLA NOMENCLATURE■ Quai fer y compris auvent et voie ferrée.■ Poste transformation 400 KVA.■ Clôture périphérique en grillage simpletorsion H 2 m.■ Protections pour chariots élévateurs.■ Barrières levantes à l’entrée.■ Portillons pour piétons.■ Poste de garde à l’entrée 15 m 2 .■ Dallage 5 T / m 2 .■ Mises à quai complémentaires.■ Modules bureaux de 176 m 2(rez-de-chaussée ou étage).■ Aires de béquillage béton sur 12 m.■ Parking voitures et/ou poids lourds.■ Local de charge : 200 m 2 .■ Chauffage gaz à 5°C ou 12°C paraérothermes.■ Éclairage à 200 lux dans les allées.■ Alarme anti-intrusion.■ Détection de fumée.■ Espaces verts.■ Centrale Sprinkler FM.■ Protection toiture M0 autour des exutoires.■ Réseaux informatiques-téléphoniquesbureaux.■ Cloisons modulaires bureaux.■ Climatisation bureaux.■ Centrale photovoltaïque en toiture.Extérieurs■ Débroussaillage et décapage de terrevégétale.■ Raccordement aux réseaux publics.■ Plateforme traitée aux liants hydrauliquesou aux remblais de gravats naturels.■ Les terres excédentaires stockées sur lesite sous forme de merlons.■ Aire de manœuvre de 32 m en asphalteavec une pente minimum de 2 %.■ Portail d’entrée double battant de 8 mde passage.■ Voie de circulationpompiers / maintenance périphérique.■ Évacuation eaux pluviales dans unenoue paysagère périphérique.■ Traitement des eaux pluviales collectéesdes voiries par un séparateur àhydrocarbures.Entrepôt■ Trame charpente 17,10 m x 11,70 m,hauteur libre : 10 m,■ Charpente : poteaux en béton, poutreset pannes en bois lamellé-collé,■ Toiture : bac étanche par membranePVC compris isolation,■ Bardage double peau vertical isolé,■ Protection du bardage internepar longrine béton 20 cm,■ Lanterneaux de désenfumage translucide :SUE 2 % de la surface au sol.■ Mur coupe-feu en béton 2 heures tous les6 000 m 2 ,■ Résistance au feu : poteaux et poutres1 heure, pannes et contreventements1/2 heure,■ Dallage sans joint : surcharge 3 T/m 2 et4.5 T en pied de rack sur 200 cm 2 ,■ Planimétrie dallage : 5 mm sous la règledes 2 m,■ Niveleurs de quais hydrauliques de 9 Tstatique, 6 T dynamique,■ Quais niveleurs avec ratio 1/1 000 m 2■ Portes sectionales manuelles240 cm x 300 cm,■ SAS d’étanchéité.Installations techniques■ Sprinkler ESFR K25 à 2,8 bar.■ Poste sprinkler et cuvesprinkler en extérieur.■ RIA avec lance d’une longueur de 30 m.■ Alimentation électrique basse tension.■ Éclairage entrepôt 100 lux dans les alléesavec tubes fluorescents T5.■ Alarme incendie.■ Eclairage des cours camions : 20 lux à 1 mdu bâtiment.■ Alimentation pour chargeurs de batterie :10 KW dans chaque cellule.■ 3 prises électriques 230V-16A.Bureaux 176 m 2 B1■ Façades extérieures en béton préfabriquéfinition avec peinture.■ Mur coupe-feu séparationbureaux-entrepôt.■ Menuiseries extérieures en profilaluminium avec rupture thermique etdouble-vitrage isolant.■ Cloisonnements en plaques de plâtreavec toile de verre peinte ou faïencesdans les sanitaires.■ Sols en carreaux de grès cérame oumoquette, plafonds suspendus en dallesde fibre minérale.■ Chauffage électrique 19°C, extractionvestiaires et toilettes, appareils sanitaireset plomberie.■ Illuminations fluorescentes 350 lux, 1 prise16A-230V tous les 12 m 2 .Les options & la nomenclature53


LE FINANCEMENTdes projets MODULOGL’entrepôt, avec les moyens de transport, estun des principaux investissements du logisticien.Le concept MODULOG a été pensé pourconjuguer les aspects fonctionnels fondamentauxdes utilisateurs, mais aussi lescontraintes de flexibilité et de polyvalencequi sont des qualités essentielles pour uninvestisseur.La robustesse et la pérennité sont égalementdes qualités appréciées à la fois par lesutilisateurs et les investisseurs.Dans certains cas, l’investissement est supporté,par l’utilisateur lui-même, avec unrecours à un financement bancaire (prêtbancaire ou crédit-bail).Mais très souvent, le portage financier desprojets logistiques est assuré par un investisseur,l’utilisateur souhaitant exploiter lebâtiment dans le cadre d’un bail de locationsimple.Dans les deux cas, en fonction des caractéristiquesde chaque projet, GSE est enmesure de compléter son offre MODULOG,par une offre de montage juridique etfinancier de l’ensemble de l’opération dontles éléments se rapportent :■ aux aspects fonciers : négociations avecles propriétaires, rédaction des actes(protocoles, promesses synallagmatiquessous conditions suspensives, actes authentiques),simulations de la fiscalité foncière,■ aux baux locatifs : rédaction et négociation,■ aux bilans financiers : simulations prenanten compte d’une part l’ensemble descoûts de l’opération et de son portage etd’autre part les limites financières fixéespar l’utilisateur et enfin les conditions definancement du marché.Par ailleurs, GSE est en mesure d’assurer :■ la constitution, le dépôt et le suivi desdossiers de demande d’autorisationd’occupation des sols et de demanded’exploitation jusqu’à l’obtention de leurcaractère définitif,■ le suivi de la réalisation de l’opérationprojetée, sa réception et son parfaitachèvement.

More magazines by this user
Similar magazines