RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

banq.qc.ca
  • No tags were found...

RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

J’ai compris que l’astronomie, qui est une obsession que nouspartageons avec l’Antiquité et la Renaissance, devait être au centrede cette expérience. L’ellipse est la forme de la course des astres,une forme difficile à représenter matériellement. Alexis Martindossierle plus connu au Moyen Âge et qu’à ce titre il avaitservi de relais à la conception du monde des Anciensau sein de la pensée chrétienne. Commentréconcilier la doctrine de la création avec la penséede l’éternité du monde qui était au cœur de la penséegrecque ? Ce texte expose en effet, dans un magnifiquehymne à l’univers, l’ensemble des connaissancesgrecques sur le monde et l’homme, maisil est surtout un hymne à la raison et à la connaissancemathématique, qui sera repris par Proclus.La traduction latine de Calcidius au iv e siècle denotre ère, dont nous montrons une magnifiqueédition, a permis aux chrétiens de s’approprier cemodèle, en particulier la doctrine de l’harmonieet de la nécessité. La suite est connue, Kepler, Copernic,Galilée.Deux figures ressortent dans le parcours intellectuelde Raymond Klibansky : Nicolas de Cues etMaître Eckhart. Qui sont ces deux penseurs ?GL De 1929 à 1936, Klibansky se consacre en effetsurtout à ces deux grands maîtres, dont il entreprendl’édition critique. L’un et l’autre sont de grandsphilosophes allemands, mais ce sont surtout degrands platoniciens, fascinés par la doctrine de l’Unet de la raison et désireux de produire une synthèseforte pour leur époque. Chez Nicolas, qui fut sonhéros philosophique, Klibansky a surtout trouvé unidéal rationnel capable de s’opposer aux violencesinterreligieuses. Il a fait de sa devise un adage personnel: « Une vérité unique resplendit diversementdans des signes divers. » Cette phrase du De pacefidei (La paix de la foi), un texte qu’il a magnifiquementédité, rappelle que Nicolas avait été témoinde la chute de Constantinople et voulait reconsvAnonyme, portrait de Nicolas de Cues, fusain sur papier Arches,s. d. Bibliothèque de l’Université McGill, Division des livres rareset des collections spécialisées, collection Raymond Klibansky.À rayons ouverts 10 hiver 2013 n o 91

More magazines by this user
Similar magazines