RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

banq.qc.ca
  • No tags were found...

RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Les philosophes d’ici savent très bien se faire entendre au-delà de nosfrontières.dossierw Jean Grondin, Hans-GeorgGadamer – Une biographie,Paris, Bernard Grasset, 2011.est l’un des philosophes québécois les plus connusà l’étranger.Son œuvre, écrite en anglais et traduite dans unevingtaine de langues (dont l’espagnol, l’allemand,l’italien, le turc et le croate), est vaste et variée. Elletouche des domaines aussi divers que la philosophiede l’action, la question de l’identité, la philosophiemorale, la philosophie du langage, l’interprétationen sciences sociales, la théorie politique et la questiondu multiculturalisme. Ses livres intitulés Lessources du moi (1989), une ambitieuse tentative decerner l’identité dans le monde moderne en décrivantsa genèse, et L’âge séculier (2007), qui examinesur les plans philosophique et historique le phénomènede sécularisation du monde moderne, ont reçuun accueil critique élogieux et ont largement contribuéà sa renommée.Jean GrondinFinalement, Jean Grondin, né en 1955 à Cap-de-la-Madeleine, est lui aussi une sommité que l’on gagneraità mieux connaître. Docteur en philosophiede l’Université de Tübingen, en Allemagne, il estaujourd’hui professeur à l’Université de Montréal.Il est considéré comme une autorité de renomméeinternationale dans les domaines de la philosophieallemande, de la métaphysique, de la philosophede la religion et de l’herméneutique, discipline qui,selon ses propres mots, est « l’art de l’interprétationcorrecte ». Dans ce domaine, il est égalementreconnu comme le grand spécialiste mondialde l’œuvre du philosophe allemand Hans-GeorgGadamer (1900-2002), dont il a été l’élève.Il est l’auteur d’une vingtaine de livres qui ontété pour la plupart publiés d’abord en France et traduitsdans une quinzaine de langues. Il a égalementrédigé plus de 160 articles et s’intéresse en outreà la pensée de plusieurs figures importantes dela philosophie dont Platon, Aristote, Kant, Hegelet Heidegger.Il y aurait sans aucun doute bien d’autres nomsqu’il faudrait citer si l’on voulait donner une idéeplus juste du rayonnement international des philosophesquébécois. Espérons seulement que cesquelques exemples de penseurs venus d’horizonsdivers auront démontré de façon convaincanteque les philosophes d’ici savent très bien se faireentendre au-delà de nos frontières.1. Josiane Boulad-Ayoub et Raymond Klibansky (dir.), La pensée philosophiqued’expression française au Canada – Le rayonnement du Québec,Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, coll. « Zetesis », 1998, p. 11.À rayons ouverts 36 hiver 2013 n o 91

More magazines by this user
Similar magazines