RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

banq.qc.ca
  • No tags were found...

RAYONS ouverts - Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Quand littérature etphilosophie se rencontrentdossierpar Esther Laforce, bibliothécaire,Direction de la référence et du prêtLittérature et philosophie se sont rencontrées debien des façons depuis que Platon chassa les poètesde sa cité idéale. Certains philosophes se sont penchéssur des œuvres littéraires pour dégager unepartie de cette vérité tant désirée ou pour trouverun sens à l’existence humaine. D’autres ont utiliséla forme narrative pour raconter la vie des philosophesou ont écrit des fictions inspirées des questionset des théories philosophiques. Voici un petitpanorama des liens et des œuvres unissant cesdeux disciplines dans la philosophie et la littératurequébécoises contemporaines.La littérature en philosophieEn 1963, dans la revue Incidences 1 , Jacques Braultinvitait les philosophes du Québec à forger leurréflexion à partir de la littérature « canadiennefrançaise». En effet, selon lui, si littérature et philosophiene peuvent se confondre parce que l’uneporte son attention sur le sensible, l’autre, sur l’intelligible,du moins toutes les deux partagent uneréflexion sur le monde et l’être, sur nos origineset notre identité. En ce sens, les réponses éparsesque la littérature d’ici aura apportées sur le rapportde l’homme au monde, la philosophie les rassemblerapour en dire la vérité.En 2010, le philosophe Claude Lévesque a consacréla deuxième partie de son ouvrage Philosophiesans frontières à une série de textes portant précisémentsur l’aspect philosophique de quelquesœuvres littéraires québécoises. Il propose ainsiune lecture des romans La mort vive de FernandOuellette et Le siècle de Jeanne d’Yvon Rivard. Ilexplore le thème de l’amour avec des poèmes deGaston Miron, d’Alain Grandbois et de MichèleLalonde, et celui de la mort dans l’œuvre de JacquesBrault. La poésie de Saint-Denys Garneau et lesécrits de Jacques Brault l’amènent également àproposer une réflexion sur la poésie et sur la visionde la beauté des choses qu’elle rend possible.C’est aussi une réflexion sur les rapports auréel entretenus par la poésie et la philosophiequi anime la correspondance entre le philosophePierre Bertrand et le poète Martin Thibault dansParoles de l’intériorité – Dialogue autour de la poésie.Pierre Bertrand, pour qui philosophes et écrivainsse rejoignent dans l’acte même de créer, partageavec Martin Thibault un questionnement sur lapoésie, sur la manière dont elle révèle le monde,sur le poète, et sur les spécificités et complémentaritésde leur approche respective.Enfin, pour le philosophe Marc Chabot, la littérature,la littérature érotique en particulier, est partieprenante de la pensée et du langage portant uw Pierre Bertrand etMartin Thibault, Parolesde l’intériorité – Dialogueautour de la poésie,Montréal, Liber, 2007.ww Marc Chabot,Des corps et du papier,Montréal, Leméac, 2005.À rayons ouverts 37 hiver 2013 n o 91

More magazines by this user
Similar magazines