Leporello le ciment est - Schweizer Zement

schweizer.zement.ch

Leporello le ciment est - Schweizer Zement

Le ciment est ...


... partout, c’est le matériau de constructionle plus important de notre société.... un matériau de construction dontla production en Suisse est, au niveaumondial, exemplaire du point de vuedu développement durable.... produit de manière écologique;les cimenteries utilisent des matièrespremières extraites à proximité.... d’importance nationale. Comme l’estd’ailleurs sa production en Suisse.Le ciment est le plus important matériau de constructionde notre société. Il est la base essentielle de notrequalité de vie, de notre habitat, de notre mobilité, ainsique de notre approvisionnement en énergie et en eau:sans ciment rien ne va plus! La Suisse parvient àcouvrir ses besoins en ciment de haute qualité par sespropres moyens. Car les matières premières naturelles– calcaire et marne – qui servent à sa fabrication sontdisponibles en suffisance dans le pays.Les producteurs suisses de ciment occupent, au niveaumondial, une place de premier ordre sur les pointssuivants: utilisation avec ménagement des matièrespremières naturelles, réduction des émissions, recoursaux combustibles de substitution et remise en culturedes sites de carrière après exploitation.Nous avons besoin de ciment. Travaillant selon lesprincipes les plus exigeants de la durabilité, l’industriesuisse du ciment revêt une importance nationale.


Comment fabriquet-onle ciment?Pour qu’une production durable soit possible dans notre pays,il est indispensable que les cimenteries puissent exploiter, àproximité immédiate, des carrières de calcaire et de marne. Lesmatières premières qui en sont extraites sont d’abord réduitesà la dimension du poing dans un concasseur; puis elles passentdans un broyeur, où elles sont transformées en farine. Pour que lacomposition chimique de la matière première réponde exactementaux exigences d’un liant de haute qualité, certaines additions sontparfois ajoutées au mélange. Celui-ci est ensuite cuit à 1450 °Cdans un four rotatif où, sous l’effet des réactions chimiques qui s’yproduisent, il se transforme en clinker. Après avoir été rapidementrefroidi, ce dernier est cobroyé avec du calcaire et du gypse, cequi donne du ciment. Suivant le type de ciment que l’on veutproduire, d’autres additions sont parfois nécessaires, telles quedes cendres volantes ou du laitier de haut fourneau. Les cimentsprovenant des usines suisses sont toujours disponibles au bonmoment, au bon endroit et selon le type requis. Chaque fois quecela est possible, le transport se fait par le rail.Les matières premières:calcaire et marneCarrièreLa préparation:broyage ethomogénéisationBroyeur à farineLe processus de cuisson:la farine se transformeen clinkerFour rotatifLa phase finale:voici le cimentBroyeur à cimentLa qualité,une vocationUn processus de productionsurveillé en permanencegrâce à la technologie la plusmoderne. Priorité élevée:la réduction des émissions etla protection contre le bruit.Le transport:au bon moment,au bon endroitTransport par le rail


De Suisse,pour la Suisse4523611 Holcim (Suisse) SA, Eclépens2 Juracime SA, Cornaux3 Ciments Vigier SA, Péry4 Jura-Cement, Werk Wildegg5 Holcim (Schweiz) AG, Siggenthal6 Holcim (Schweiz) AG, UntervazLa Suisse parvient à couvrir ses besoins en ciment de haute qualité par sespropres moyens. Les trois entreprises Holcim, Jura Cement et Ciments Vigierexploitent au total six cimenteries, dans les cantons d’Argovie, de Berne, desGrisons, de Neuchâtel et de Vaud. En 2011, elles ont produit en tout quelques4,7 millions de tonnes de ciment. L’industrie suisse du ciment occupe environ630 collaborateurs et collaboratrices. A cela s’ajoutent les milliers de places detravail des fournisseurs – des PME établies dans toute la Suisse. Et n’oublionspas que plus de 320’000 personnes travaillent dans le secteur de la construction:elles doivent pouvoir compter sur une industrie du ciment performante.Production totale en 20114,7 mio de tonnesCapacité de transport de 100‘000 wagonsde marchandises


Vivre ladurabilitéLa production de ciment nécessite une forte consommation dematières premières et d’énergie. Mais justement parce que leciment est un produit naturel, les entreprises qui le fabriquenttiennent à ménager le plus possible la nature dans leur activité.L’industrie suisse du ciment occupe, au niveau mondial, une placede premier ordre quant au respect du principe de durabilité. Si laSuisse ne produisait pas elle-même le ciment dont elle a besoin,les importations nécessaires auraient un impact négatif significatifsur l’environnement.Leader dans la réduction du CO 2L’industrie du ciment investit constamment dans l’optimisationet l’efficacité énergétique de sa production. En plus de ses trèssévères obligations légales, elle a conclu, sur une base volontaire,une convention d’objectifs sur le CO 2 avec les autorités fédérales.Bien que sa production se soit accrue, elle est parvenue à réduireses émissions de CO 2 de près de 50 % par rapport à 1990. Depuisdes années, ses entreprises figurent parmi les mieux placées dansle Dow Jones Sustainability Index.Combustibles de substitutionLes combustibles de substitution fournissent une contributionessentielle à la réalisation des objectifs ambitieux de réductiondu CO 2 . On remplace ainsi de plus en plus les combustiblesfossiles utilisés pour porter à 2000 °C la flamme du four à ciment:aujourd’hui environ la moitié des combustibles consommés par lescimenteries suisses sont constitués de boues d’épuration séchées,de vieux pneus, de déchets plastiques, d’huiles usées, de solvantset de farines animales.Economie: 1,5 miode tonnes de CO2Par cette réduction d’émissions, réalisée de 1990 à2010, l’industrie du ciment fournit la contribution laplus importante de toutes les branches, permettantà la Suisse de remplir l’engagement qu’elle a prisdans le protocole de Kyoto.Contribution à la valorisation des déchetsSans ce processus de valorisation, toutes ces matières devraientêtre incinérées dans des installations de traitement des déchetsou mises en décharge. En les utilisant comme combustiblesde substitution, l’industrie du ciment fournit une contributionimportante à la gestion écologique des déchets.Remise en culture des carrièresAprès la fin de leur exploitation, les carrières sont remises enétat. Soit elles sont consacrées à l’agriculture ou à la sylviculture,soit elles sont restituées à la nature. Cette dernière mesurepermet l’éclosion, dans d’anciennes carrières, de biotopes oùdes espèces animales et florales rares trouvent un nouvel espacede vie.L’industrie suisse du ciment assume sesengagements envers la nature. Après exploitation,les carrières de calcaire et de marnesont intégralement remises en culture ourestituées à la nature. Il en résulte de nouvellessurfaces pour l’agriculture et la forêtou pour accueillir des biotopes favorables àdiverses espèces animales et florales.


Le ciment est notre mobilité,notre foyer, notre énergie, notre avenir –Le ciment est le plus importantmatériau de construction de notresociété.www.ciment-suisse.chPhoto: © Keystone Photo: © Philipp Wieting, Werknetz ArchitekturcemsuisseAssociation suisse de l’industrie du cimentMarktgasse 53, 3011 BerneTél. 031 327 97 97info@ciment-suisse.ch© Grande Dixence SA – Photo: essencedesign.com

More magazines by this user
Similar magazines