Guide export 2012 - ILE-DE-FRANCE INTERNATIONAL

iledefrance.international.fr

Guide export 2012 - ILE-DE-FRANCE INTERNATIONAL

1. Découvrir vos marchésFaîtes de l’International ! - Ile de France InternationalACCOMEX - Les publications de la CCIPLE MOCI - Sur quels critères choisir ses marchés?Réunions de sensibilisation - Séminaires - Formations techniques àl’export2. Vous faire accompagnerProfilExport - Passexport - Accompagnement par UbifranceAccompagnement personnalisé (par zone ou filière)3. Développer ses réseaux d’affaires :Réseau social d’affaires - Les cercles pays : Inde et Chine4. Rencontrer vos prospectsCCIP : missions et salons à l’étranger - Exposer5. S’implanter à l’étrangerConseils généraux - Le réseau des CCI Françaises à l’étrangerExemple du Royaume UniLe GUIDE EXPORT 2012 de la CCIP a pour objectif devous orienter dans votre première démarche àl’international. Il est présenté en avant première lors desRencontres Export dans la cadre de la grandemanifestation « FAITES de l’INTERNATIONAL » du30 novembre au 6 décembre 2011 des 7 CCI d’Ile deFrance. Ce guide est distribué gratuitement tout au longde l’année 2012, aux formats papier et PDF.6. Financez l’exportLes Mercredis de l’Export - Prêts pour l’Export -Garanties d’emprunt7 Gérer les risquesRisques crédit - Risques de change - Assurance des personnes8. Intégrer des compétencesRecruter des étudiants et des jeunes cadres internationauxGestion des expatriés9. Transport et douaneMaîtrise du transfert international de marchandisesTransport de marchandises et de personnes10. Traduire pour communiquerTraducteurs spécialisés, en anglais, espagnol, chinois, arabe…11. Se protéger des copies et contrefaçonsConseils de l’INPIGuide Export 2012. Crédits Photos Couverture : Abonnement 2011-2012 FOTOLIA, Purestock CCIP. Crédit photo : Crédit United IllustratorsFotolia Purestock, FOTOLIA Abonnement 2011 – 2012, Fotol Edhar Fotolia, .X. Gutton Angie. Impression, mise en page : CCIP/ERMES,novembre 2011. Conception : CCIP Délégation de Paris/Développement International /S. Godard. Pour toute information sur les espaces devisibilité dans le Guide Export CCIP, contacter : sgodard@ccip.fr. CE GUIDE EST GRATUIT ET NE PEUT ETRE VENDU.guide export de la cciP1


1. découvrir vos marchésOrganisé par et dans toutes les CCI de Paris - Ile-de-France, c’est le rendez-vous annuel des PME dela région pour rencontrer les principaux experts de l’exportation. Près de 40 pays représentés par lesBureaux de la CCIP à l’étranger, les CCI françaises à l’étranger et les Missions Économiques. Desentretiens individuels d’information et de qualification de projets avec les experts pays sont proposésaux entreprises, sur inscription préalable obligatoire. De nombreux ateliers et conférences complètentl’information opérationnelle des PME pour se lancer et se développer à l’international. L’objectif de lasemaine « Faites de l’international ! » est de proposer de nouveaux marchés aux entreprises quiexportent déjà, de faciliter les premiers pas à l’international des PME souhaitant se lancer etd’apporter toutes les réponses opérationnelles pour un développement international réussi. Les CCIpermettent ainsi à un millier d’entreprises participantes de rencontrer et d’échanger avec lesprincipaux experts du commerce international. À la fois intensif et convivial, l’événement « Faites del’international ! » est aussi une vraie fête de l’international.30 NOVEMBRE 2011 :CCIP 75 PARIS : Réussir à l’international aujourd’huiConférence « Quelles perspectives demain pour lesPME françaises dans la zone Méditerranée ?Bourse de Commerce 2 rue de Viarmes 75001 ParisCCIP 94 CRETEIL : L’exportation : un levier fort dedéveloppement des entreprises et de créationd’emploisForum Export Orly - Paris1 er DECEMBRE 2011CCI de l'Essonne : Le Maroc à l’honneur2 cours Monseigneur Roméro, EvryCCI de Versailles : Faites de l’international ! 2011Mieux se fédérer pour mieux exporterAvenue Bernard Hirsch 95000 CERGY-PONTOISE2 DECEMBRE 2011CCIP Hauts-de-Seine : Exportez plus grâce auxréseaux6-8 rue des Trois-Fontanot, Nanterre5 DECEMBRECCI SEINE SAINT DENIS : Nouvelle donne après lacrise et le printemps arabe.191 avenue Paul Vaillant Couturier, Bobigny6 DECEMBRE 2011CCI Seine-et-Marne : Eco-activités à l’internationalPlace des Métiers, Boulevard Olof Palme,Émerainville2guide export de la CCIP


1. découvrir vos marchésDédiée à l'approche des marchés extérieurs, la revueAccomex vous propose tous les deux mois desanalyses approfondies et des articles pratiques pourvous aider à décrypter l'actualité économique etsectorielle mondiale ; un gage de réussite pour votreinternationalisation. Abonnement annuel : 73,85 € TTC Vente au numéro : 13 € TTCPour en savoir plus :accomex@ccip.frhttp://www.entreprises.ccip.fr/web/international/accomexVient de paraître !99 – IndeUne émergence à pascomptés…L’émergence économique etpolitique de l’Inde sur lascène internationale estdevenue réalité et sesperspectives de moyen termesont très favorables. Leschefs d’entreprise peuvent etdoivent désormais inscrirel’Inde dans leur stratégied’internationalisation.Nos derniers numéros98 – Aéronautique civile - Garantir l’excellence sur unmarché mondialisé97 – L’interculturel - Un passeport pour l’international96 – Espagne - Vers un nouveau modèle95 – Design - Pensée, créativité, innovation... Compétitivité94 – L’eau - Une ressource stratégique, de vastes marchésà conquérirSavez-vous cibler le marché qui sera le mieux adapté à vosproduits et services ? Ce choix ne saurait reposer sur les seuls éléments macro-économiques despays auxquels vous songez. De plus, l’international représente un investissement financier et humainimportant et sur du long terme, il est donc déconseillé de tester plusieurs marchés à la fois.Par conséquent, il convient de mettre en place une véritable démarche de sélection et d’identificationdes marchés basée sur des critères d’évaluation précis. L’objectif étant de vous concentrer sur le oules marchés qui disposent du meilleur potentiel pour vos produits ou prestations.Trois niveaux d’approche peuvent être retenus puis croisés : le pays, le marché, le produit/service.Le potentiel pays s’évalue en fonction de données facilement disponibles comme le taux decroissance du PIB, le PIB par habitant, les données démographiques…. Il est également important decompléter son analyse par l’étude de l’environnement juridique et réglementaire ainsi que la mesuredu risque pays.Il conviendra ensuite de cerner le marché en évaluant notamment son degré d’ouverture (douanes,normes, devises convertibles ou pas…), son accessibilité (infrastructures, circuits de distribution), sesdébouchés (profil de la clientèle potentielle, segmentation, comportements d’achat, pouvoir d’achat,analyse de la demande), la concurrence (le leader, les acteurs locaux et étrangers, leurs parts demarché…).guide export de la cciP3


1. découvrir vos marchésEnfin, une approche produit/service est indispensable. Il s’agira de rassembler des éléments pourvous aider à mesurer la maturité du marché par rapport à votre offre (êtes-vous là trop tôt ou troptard ?), les forces et les faiblesses des produits concurrents (prix, packaging, étiquetage, politiquecommerciale, circuit de distribution utilisé…), les prix pratiqués afin de déterminer votre propre prix devente, les pratiques locales concernant ce produit, les contraintes de mise en conformité du produit,les coûts d’adaptation du produit à la demande locale.Certaines informations comme les données macro-économiques d’un pays ou les informationsréglementaires d’accès à un marché sont facilement accessibles (sur internet notamment). Toutefoisles éléments déterminants relatifs au marché et au contexte local ne pourront vous être fournis quepar un expert qui connait parfaitement le pays. C’est pourquoi la CCIP vous propose de rencontrer sesexperts pays et de mettre ainsi toutes les chances de votre côté pour cibler les marchés à aborder enpriorité.Au cours d’un entretien individuel d’une heure environ, vous recueillez les premières informationsutiles sur le pays et le marché cible ainsi qu’un avis argumenté sur votre projet.Dans un deuxième temps, si vous souhaitez approfondir, l’expert pourra vous fournir des informationsplus poussées sur le potentiel du marché au regard de vos produits/services et valider l’adéquation devotre offre avec les spécificités et/ou contraintes locales, en vous faisant bénéficier notamment de sonréseau.Vous définissez par ailleurs ensemble une stratégie d’approche à mettre en œuvre pour aborder lemarché dans les meilleures conditions. A la CCIP, ce premier entretien est offert.Prospective et EntrepriseRussie :un « far east » prometteur ?Après ces années de crise, le marché russe reprend le chemin dela croissance, un peu plus tardivement que les autres paysémergents. Pour autant, les axes de modernisation et dediversification de l'économie sont aujourd'hui mieux identifiés et fontl'objet d'une volonté politique affirmée. Dans ce contexte, despositions sont réellement à prendre par les entreprises françaises,quelle que soit leur taille, dans un certain nombre d'activités.Toutefois, le marché russe est devenu fortement concurrentiel.Les entreprises ne sauraient s'y rendre et mener un projetcommercial ou économique sans connaître particulièrement lesclefs, les secteurs et les règles d'entrée de celui-ci. Cet ouvrages'emploie à en faire un large décryptage dans une logique departenariat entre les entreprises russes et françaises. n° 16 - juillet2011en format papier (10 € TTC),et format téléchargeable (8 € TTC)http://www.etudes.ccip.fr/Rubrique « Publications »Contact : 01 55 65 70 80prospective@ccip.fr Commandez les publications de la CCIP sur www.entreprise.ccip.fr Rubrique : international4guide export de la CCIP


guide export de la cciP7


1. découvrir vos marchésPour vous accompagner dans la conquête des marchés internationaux et vous aider à définir votrestratégie, la CCIP vous propose des rendez-vous animés par des experts. Ils vous aideront à cernerles secteurs porteurs et les opportunités d'affaires à saisir sur un marché ou un secteur. Ils attirentvotre attention sur les contraintes législatives, réglementaires, commerciales, ainsi que sur les codessociaux et les usages en vigueur sur les marchés visés.Réunions desensibilisationGratuitRéunions de 2 heures sur :- la prospection commerciale à l’étranger par une mission.- les opportunités de participation à des salons étrangers organisés par la CCIP :« pavillon France », stand individuel clé en main, emplacement sur le stand CCIP…- les réglementations, les techniques et les procédures à suivre pour importer/exporter.- les dispositifs et programmes d’aides au développement international des entreprises(aides nationales, européennes, régionales et départementales).Séminaires Séminaires généralistes de 2 heures sur un pays, une zone géographique, un secteurd’activitéCoût : 100 EurosAteliers techniques Séminaires spécialisés d’une demi-journée sur un pays, des techniques, un secteurd’activitéPublic restreint. Coût : 150 EurosPour consulter le planning et les thèmes proposés : www.international.ccip.frLa CCIP propose une programmation large en 2012sur www.international.ccip.fr. Le catalogue propose une trentaine de stages s’articulant autour decinq thématiques pivots :• Les basics• Transport & Logistique• Douanes & Fiscalité• Techniques & Garanties de paiement• L’interculturel en pratiqueDes solutions intra-entreprise et des solutions sur mesureLes formations sont également réalisables au sein de l’entreprise cliente, en anglais, et peuvent êtreadaptées à votre secteur d’activité ou à une catégorie de personnels.Formations sur la compréhension des autres cultures :Comprendre l’influence des cultures sur le comportement de vos interlocuteurs étrangers, acquérir lesrepères interculturels essentiels à la réussite de vos affaires, savoir négocier à l’international,approcher le marché indien, comprendre les Chinois... Il existe des stages qui vous préparent àtravailler dans un contexte interculturel. Programme : www.international.ccip.fr2. se faire accompagnerNe restez jamais seul dans la définition et la mise en œuvre de votre stratégie export. Lesacteurs de l’accompagnement (collectif, individualisé, spécialisé par secteur ou par zonegéographique) sont là pour vous aider à décider, aller plus vite et éviter les écueils.Il s’agit d’entretiens individuels avec des experts en stratégie dedéveloppement à l’international. Ils font un bilan de vos forces, faiblesses, outils, dispositifs d’aidesauxquels vous êtes éligible… qui viendront structurer votre stratégie export. Un profilexport estgratuit. Il s’agit d’une étape indispensable à un début d’action à l’international. Renseignements :international75@ccip.fr6guide export de la CCIP


2. se faire accompagnerDurant 3 mois ou 6 mois, un expert vous informe de manièrepersonnalisée sur les pistes à explorer, les financements disponibles…Il vous apporte une assistancetechnique à chaque étape et organise des entretiens personnalisés avec des experts pays de laCCIP. Prix : à partir de 350 euros.Renseignements : international75@ccip.fr77, boulevard Saint JacquesF 75017 PARISwww.ubifrance.frBOQUIEN Thierry01 40 73 34 97thierry.boquien@ubifrance.fr guide export de la cciP7


2. se faire accompagner Le Comité national des Conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF) est une association reconnued’utilité publique qui rassemble l'ensemble des Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF).Choisis pour leur compétence et leur expérience à l'international, les « conseillers du Commerce extérieur de laFrance » (CCEF) sont nommés pour trois ans par décret du Premier ministre sur proposition du ministre chargé duCommerce extérieur.Ainsi, près de 4 300 CCEF, dont deux tiers à l’étranger, mettent bénévolement leur expérience au service de laprésence économique française dans le monde :- en conseillant les pouvoirs publics,- en transmettant leur expertise aux entreprises, notamment aux PME, qu’ils parrainent dans leur développement àl’international,en allant à la rencontre des jeunes qu’ils sensibilisent aux métiers de l’international (actions de formation dans lesécoles et instituts de commerce, remise de prix à des étudiants, tutorat des VIE). DAYDREAM SAS est une société de Service et Conseil, spécialisée en DéveloppementCommercial B to B et Marketing en Chimie, Matériaux, Sciences de la Vie, Biotechnologie,Cosmétiques, Ingrédients alimentaires, et Electronique Industrielle.Créée en 2000, et plus de 140 projets déjà réalisés, DAYDREAM a des bureaux en France (Paris,Grenoble), Allemagne (Koln), USA (Philadelphie), Chine (Shanghai), et son équipe d’ingénieurs est enmesure d’accompagner ses clients en Europe, Amérique du Nord et Asie afin d’analyser de nouveauxmarchés à forte valence technique et de les conquérir.Asie Communication est votre prestataire de services en Asie et principalement au Japon,Mettant à votre service sa connaissance du terrain, des cultures et de certaines langues asiatiques(japonais, chinois,) pour organiser, négocier et suivre vos contacts professionnels et commerciaux,Recherchant et prenant contact pour vous avec vos futurs partenaires ou clients, Asie Communicationnégocie sous votre contrôle, organise votre participation à des salons professionnels en Asie, accueillevos clients, accompagne vos collaborateurs et assure le suivi de ces contacts.ASIE COMMUNICATION est également agent officiel de salons professionnels japonais en France : TokyoInternational Gift Show – Japan Do It Yourself Show -Tous ces services font l’objet d’un devis préalable et souvent facturés au forfait.2L’FX INTERNATIONAL26 rue Taine , 75012 PARIS, FRANCESite web : www.2LFX.comContact: Libin LE GRIX LIUEmail : info@2LFX.com Tél: 01 40 09 18 92Conseil et accompagnement Export Chine(études de marché, recherche/identification des partenaireschinois, prospection/négociation) échanges commerciaux et culturels France-Chine, traduction orale etécrite, formation interculturelle.8guide export de la CCIP


11guide export de la cciP


12 guide export de la CCIP


3. développer ses réseaux d’affairesComment construire son réseau à l’international ?Dans un contexte international, Internet joue un rôle majeur dans la construction d’un réseau : pas decontrainte de lieu ou de décalage horaire. Internet est le premier canal de réputation, « e-réputation ».On y trouve tout le monde : clients, fournisseurs, intermédiaires et organismes d’accompagnement.Le Web 2.0 propose un nouveau modèle social dans lequel l’internaute peut collaborer, discuter,partager avec sa communauté. Du statut de lecteur, de consommateur, l’internaute est devenuproducteur. C’est lui qui découvre, classifie les informations. Tirer partie d’un réseau social c’estbénéficier des informations d’un groupement avec un fonctionnement et des règles qui lui sontpropres.Comment obtenir des rendez-vous client grâce au réseau ?Imaginez un outil où il est possible de renseigner le nom et prénom de la personne qui, selon vous,pourrait devenir votre client. Mieux encore, imaginez que vous puissiez mettre sa fonction et sonentreprise car vous ne connaissez pas son identité. Imaginez aussi que cet outil vous donne lapossibilité de négocier une recommandation pour l’obtention de votre fameux rendez-vous. Carchacun sait : «qu’il est toujours plus facile d’obtenir un rendez-vous avec une bonnerecommandation », Cet outil existe. C’est le ReKommending® offert par le tout nouveau réseau sociald’affaires : JKPM (www.jkpm.net).Le plus dur est de pouvoir rencontrer son prospect, ne reste plus ensuite qu’à le convaincre.Une étude montre que la prospection représente 90% du temps dans la signature d’un contrat.Rédaction : JKPMJKPM (Join, Know, Present, Mobilize) est le Premier réseau social d’affaires® anonyme etentièrement dédié aux recommandations et introductions professionnelles (déjà présentdans 89 Pays, plusieurs milliers de Membres, plus d’un million de contacts, site en 6 langues).Créé par Philippe Mangeard, Industriel et Vice-Président d’Ubifrance, JKPM a inventé leReKommending®, concept simple et efficace qui permet d’obtenir des rendez-vous avec desprospects grâce à des demandes directes de recommandations entre Entrepreneurs etDécideurs.La force de ce concept innovant repose sur l’anonymat des premiers échanges qui permetde choisir et négocier ses mises en relation en toute liberté et sérénité.Chacun peut en complément créer son propre ReKommending Club® JKPM et disposerainsi, gratuitement d’un ensemble d’outils performants d’animation de son propre réseau:Agenda, Newsletter, Forum anonyme ou non, Market Place, où chacun peut déposerlibrement questions, commentaires et appel d’offres.JKPM offre l’opportunité unique d’avoir accès au carnet d’adresses des autres sansdévoiler le sien !Vous êtes Dirigeant ou Décideur, inscrivez-vous gratuitement sur www.jkpm.net.guide export de la cciP 11


3. développer ses réseaux d’affairesLieux de rencontres et deconvivialité pour les chefs d'entreprise, les clubs pays vous offrent l'opportunité de créer et d'élargirvotre réseau de contacts. Des rendez-vous formels et informels trimestriels autour d'un invitéd'honneur qui traitera d'une thématique choisie par les membres du réseau, un annuaire desmembres, le rapprochement avec d'autres réseaux actifs, des rencontres avec des délégationsd'affaires de passage à Paris.Des privilèges : Un tarif préférentiel sur les prestations " appuià l'international " de la Chambre de commerce et d'industrie deParis. Un accès privilégié aux réseaux d'entreprises en Inde.Un accès privilégié aux services de l'Ambassade de Chine àParis. Inscriptions et contacts : www.international.ccip.fr4. rencontrer vos prospectsUne fois l’intérêt pour un marché confirmé, la CCIP vous propose plusieurs solutionsd’accompagnement pour le prospecter :• accompagnement collectif : missions de prospections commerciales, participation à dessalons professionnels internationaux, conventions d’affaires• accompagnement individuel : mission organisée sur mesure.Cet accompagnement vous permettra, d’une part de valider le marché sélectionné, d’autre part d’avoirun programme de rendez-vous ciblés et personnalisés pour rencontrer les partenaires potentiels surce marché : partenaires commerciaux, distributeurs, grossistes, clients directs, prescripteurs…Enfin, ilvous donnera accès à un réseau de contacts de haut niveau avec les autorités locales et vousbénéficierez des rendez-vous organisés.Pour consulter l’agenda des missions, salons,conventions d’affaires : www.international.ccip.fr12guide export de la CCIP


5. s’implanter à l’étrangerL’implantation est une démarche stratégique majeure quiallie des éléments complexes. Quel modèle adopter, quelle ville retenir dans un pays donné, quel typede structure retenir (fiscalité, coût, visibilité, assurances, contraintes ou facilités locales diverses), avecquel type de personnel… ?Un conseiller peut vous aider à bâtir votre stratégie et vous guider au travers d’un réseau departenaires locaux pour vous permettre de finaliser votre projet (juristes, fiscalistes, administrationslocales, assureurs.. )Il est également possible de bénéficier d’un panel de prestations qui permettent d’accéder à uneimplantation par étape : boîte aux lettres, hébergement, pépinière, aide au recrutement.Au travers des bureaux de la CCIP en Chine (Pékin et Shanghai), en Inde (Bombay), en Russie(Moscou) et en Algérie (Alger), mais aussi au travers de son réseau partenaire de 107 Chambres decommerce françaises à l’étranger dans 77 pays (www.uccife.org).Exemple de prestations :• Etude de marché ciblée, recherches d'informations (chiffres clés du secteur d’activité de l’entreprise dans lepays cible, structure de l’offre et de la demande, principaux acteurs du marché, concurrents, niveaux de prix,aspects juridiques et réglementaires...)• Validation de l’offre (prise de contacts avec des prospects)• Rédaction d’une fiche de présentation de l’entreprise française dans la langue du pays (chiffres clés, offreproduits/services, avantages concurrentiels, attentes…)• Qualification, sélection et prise de contacts avec des prospects selon des critères prédéfinis dans le cahier descharges• Validation des contacts sélectionnés au regard des objectifs recherchés et de leur intérêt pour l’offre del’entreprise française• Remise d’un rapport de prospection comprenant une liste qualifiée de prospects, assortie d’informations et decommentaires sur chaque contact pris.L’identification de prospects : elle peut être complétée par des adresses ou des mises en contactavec des prestataires locaux: juriste, banque, fiscaliste, administrations…Mission de prospection commerciale :• Organisation d’un programme de rendez-vous qualifiés et ciblés répartis en général sur un à cinq jours (suivantle nombre et la localisation des rendez-vous). L’entreprise peut se faire accompagner par un expert et/ou uninterprète.• Représentation de l’entreprise française sur un salon ou lors d’un événement spécifique dans le pays (congrès,show room…).Relance de contacts :• Relance des contacts lors d’une mission de prospection antérieure(par téléphone et par emails) dans les 3 mois maximum qui suiventla mission• Secrétariat commercial relatif au suivi de la mission de prospection• Traduction et acheminement des courriers• Rédaction d’une note de synthèse sur ces échanges.• Consolidation et/ou suivi commercial et opérationnel : Consolidationde contacts et prise de rendez-vous complémentaires avec desprospects potentiels.• Extension des contacts sur de nouvellesrégions/zones géographiques du pays• Suivi commercial et opérationnel descontacts• Suivi des offres• Point mensuel• Rédaction d’une note de synthèse sur ceséchangesLes Chambres decommerce et d’industrie françaises à l’étranger peuvent offrir suivant les pays des services d’aideà l’installation qui vont de la domiciliation, à la recherche de locaux et aux soutiens administratif,comptable et RH. Mise à disposition d’un collaborateur bilingue du bureau CCIP ou d’une CCIFEdédié (Ce peut être un cadre à temps partagé) selon un cahier des charges préétabli.Fonctions assurées : du simple secrétariat commercial (traductions et acheminement des courriers,relances téléphoniques avec un point mensuel sur les échanges) au cadre commercial en tempspartagé chargé de développer vos ventes. Domiciliation, hébergement, centre d’affaires (mise àdisposition de postes de travail, d’espaces meublés et informatisés), recherche de locaux,relocalisation, aide au recrutement et aux formalités d’embauche, le cas échéant.guide export de la cciP 13


5. s’implanter à l’étrangerUCCIFE46 avenue de la Grande Armée75017 ParisSites web : www.uccife.org /www.francemondexpress.frContact: Dominique BRUNIN,Délégué GénéralTél: 01 40 69 37 60Email : infos@uccife.orgL’Union des Chambres de Commerces et d’Industrie Françaises à l’Etranger (UCCIFE) regroupe et anime107 Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’Etranger (CCIFE), soit 149 implantations dans77 pays.Les CCIFE constituent le 1er réseau privé d’entreprises françaises et étrangères dans le monde, unréseau de relations et de contacts d’affaires de plus de 28.000 entreprises.Les atouts des CCIFE->Un réseau : les CCIFE regroupent et animent des communautés d’entreprises.Elles constituent ainsi un réseau conséquent de contacts et une abondante sourced’informations.->Une dimension biculturelle : les CCIFE sont des structures biculturelles ancréesdans la réalité de leur pays d’implantation. Elles disposent de ce fait d’une grandeconnaissance des marchés locaux.->De l’expérience : de nombreuses CCIFE sont des structures implantées parfoisdepuis longtemps, 20 chambres sont plus que centenaires.->De l’adaptabilité : la souplesse opérationnelle des CCIFE leur permet de proposerdes services sur mesure aux entreprises.Véritables plates-formes de services à l’étranger, les CCIFE proposent une large gamme de prestationscommerciales adaptées aux besoins des entreprises françaises et aux différentes spécificités desmarchés étrangers.Les CCIFE, partenaires des entreprises à l’internationalLe Royaume Uni est le 4 ème client desentreprises françaises. Il est simple et rapide d’y créer une société. Les formalités administratives sontlégères, rapides et peu coûteuses. L’administration britannique est accessible mais les systèmesbritanniques et français sont très différents.Le marché de l’emploi et le droit social en Grande Bretagne :Le droit social est plus souple qu’en France. Les britanniques accordent de l’importance audynamisme de leur marché du travail. Ce terme ‘dynamisme’ n’est pas toujours bien compris parcertains entrepreneurs français. Par exemple, la loi britannique leur permet de se séparer d’uncollaborateur avec un préavis d’une semaine seulement. Mais attention : le collaborateur peutégalement quitter son employeur avec une ‘seule’ semaine de préavis.Certains entrepreneurs français se réjouissent des charges sociales peu élevées au Royaume Uni.Mais il ne faut pas oublier qu’un collaborateur de bon niveau (middle management) auranécessairement des prétentions salariales plus élevées qu’en France pour financer précisément lescotisations aux fonds de pension privés et aux caisses d’assurance santé (pour lui et sa famille).Gestion de filialeLorsqu’une filiale au Royaume Uni atteint une rentabilité correcte, il arrive que les dirigeants françaisdélaissent sa gestion à l’équipe britannique. Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’ils découvrentdes problèmes de gestion (voire juridiques) dont ils restent responsables vis-à-vis de la loi britanniqueen tant que dirigeants.N’hésitez pas à vous faire accompagner dès le début par des spécialistes. Cesaccompagnements vous empêcheront de vous exposer à la loi et aux conséquences trèscoûteuses d’erreurs de gestion.Développement commercialLe marché britannique est un marché très concurrentiel. Les britanniques aiment les produits ‘made inFrance’. Mais ils n’en demeurent pas moins professionnels dans leurs décisions d’achat. Ne vousattendez pas à des cycles de vente rapides. Vos forces de vente doivent connaître le marchéBritannique, ses goûts et ses attentes.14guide export de la CCIP


5. s’implanter à l’étrangerEtre français ne suffit pas pour percer le marché Britannique. Votre offre doit vraiment sedémarquer de celle de la concurrence et votre stratégie commerciale doit être menée avec desvrais connaisseurs du marché.Babak MAAGHOUL fondateur d’Expatrium International présent à Londres depuis 2004Expatrium InternationalWilberforce house, Station roadLondon NW4 4QE, Royaume-UniSite Web : www.expatrium.co.ukContact : Babak MAAGHOULTél France : +33 1 48 25 28 96Interlocuteur francophoneTél UK : +44 20 8202 1804Email : info@expatrium.co.ukNos solutions de portage salarial britannique vous permettent de : de tester votre futur collaborateur britannique (commercial ou technico-commercial) sans avoiraucun engagement d'employeur envers lui, de tester le marché Britannique avant d’ouvrir une filiale, de vous consacrer pleinement au développement de votre activité et de vous décharger de toutes les contraintes administratives, fiscales, comptables etsociales Britanniques Adresse : Lincoln House, 300High Holborn, London WC1V 7JHTél : Email : mail@ccfgb.co.ukWebSite : www.ccfgb.co.ukCatalogue de prestations complet : prospection, accompagnement commercial, recherche de partenaires,implantation, domiciliation, appui logistiqueACTIVITES SPECIFIQUES : PUBLICATIONS : guide export de la cciP 15


18 guide export de la CCIP


19guide export de la cciP


6. financer l’exportDe nombreuses aides sont disponibles pouraider les entreprises à exporter. Pour les connaître et évaluer leur pertinence par rapport à votreprojet, participez GRATUITEMENT aux MERCREDIS DE L’EXPORT de la CCIP 75. Desreprésentants d’OSEO, la COFACE et la DIRECCTE vous accueilleront lors d’un même rendez-vousà la CCIP pour faire un point personnalisé sur les financements (avances remboursables,assurances prospection, subventions…) auxquelles vous avez droit. Renseignement :international75@ccip.frwww.oseo.frLe prêt pour l'export s'adresse désormais également aux entreprises de moins de trois ans. Ce prêtsans garanties finance vos premières dépenses liées à l'export. Il couvre les dépenses courantes desmissions, participations à des salons, actions promotionnelles à l’international… que vous avezprogrammées. Le prêt pour l’export peut être demandé en ligne sur www.oseo.fr. Avant de le remplir ilest conseillé de demander conseil à votre interlocuteur CCI par exemple.Le contrat de développement international s'adresse aux PME qui veulent se développer à l'export.C'est un prêt sans garanties qui accompagne obligatoirement un concours bancaire associé. D'unmontant de 40000 à 300000 euros sur 6 ans il répond à un besoin de financement des investissementsimmatériels et plus généralement du fonds de roulement.Les garanties bancaires : Le fonds de garantie international d'OSEO facilite l'obtention de garantiesbancaires sur les marchés export. Les PME exportatrices peuvent ainsi se voir accorder plus facilementdescautions exports dans le cadre d'appels d'offres internationaux.Dans tous les cas, ces dispositifs nécessitent l’élaboration d’un business plan et d’un programmed’action à l’international cohérent.7. gérer les risquesL’assurance-crédit permet à une entreprise de protéger, moyennant le paiement d’une prime, sescréances commerciales contre le risque de non paiement de ses clients. En cas de sinistre, l’assureurcrédit verse une indemnité à hauteur de la quotité garantie de la créance impayée.Par exemple , Globalliance one de COFACE est un contrat d’assurance-crédit conçu pour les PME.Ses caractéristiques :- une offre simple pour les PME dont le CA est inférieur à 7,5M€,- rapide et automatique dans sa mise en place grâce à un outil de souscription en ligne qui délivre lecontrat dans la journée,- la garantie des impayés sur le domestique et l’export, résultant de tout type d’événements ;insolvabilité de fait ou carence de l’acheteur, événements politiques,- une prime d’assurance forfaitaire, calculée en fonction du CA global réalisé, du nombre de clientsgarantis et du secteur de l’entreprise,- l’accès à l’expertise de Coface, notamment le score @rating et la gestion du contrat en ligne surCofanet, une plateforme internet sécurisée,- une possibilité d’accéder plus facilement au financement bancaire, dans le cadre d’un contratd’affacturage par exemple.18guide export de la CCIP


7. gérer les risquesLa nature des opérations assurées : biens de consommation, biens d’équipement vendus de façonrépétitive, prestations de services, opérations de négoce international (produits 100% étrangers).La durée maximum de crédit est de 90 jours en domestique et 120 jours à l’export, date d’expéditionou de facturation. Elle peut être prorogée dans la limite du délai maximum figurant au contrat.Pour en savoir plus : Service Relation Client - 0825 123 456 - relations-clients@coface.comCoface12, cours Michelet92065 Paris La Défense cedexSite web : www.coface.frContact: Service Relation ClientTél : 0825 123 456Email :relations-clients@coface.comCoface : expert en assurance-créditLa principale source de financement des entreprises dans le monde n’est ni le crédit bancaire ni lecrédit financier, c’est le crédit interentreprises, autrement dit le crédit fournisseur. Cofacecommercialise des solutions pour gérer les créances commerciales que les entreprises détiennent surd’autres entreprises. Ces solutions s’articulent autour de l’assurance-crédit, son métier cœur, dont lerôle est de protéger les entreprises contre le risque de défaillance financière de leurs clients, françaisou étrangers. Coface met également à la disposition des entreprises des informations sur leurspartenaires commerciaux, pour qu’elles puissent en évaluer la situation financière, et des services degestion de créances.Une présence dans 66 pays avec 6400 collaborateurs, dont plus de 4000 hors de France, permet uneproximité avec les besoins des entreprises et de leurs partenaires.De plus, en France, Coface gère pour le compte et avec la garantie de l’Etat, une large gammede garanties destinées à soutenir les exportations françaises : un accompagnement des entreprisestout au long de leur parcours à l’export, de la prospection des marchés à l’international, à la vente debiens et services et jusqu’aux investissements effectués à l’étranger.DTFX Conseil54, rue Chardon Lagache75016 ParisSite web :http://www.dtfxconseil.comContact: Bruno DescorpsTél : +33.(1).73.75.60.03Email :contact@dtfxconseil.comDTFX conseil est une société spécialisée dans l’accompagnement des PME dans leur gestion durisque de change.En collaboration avec votre responsable financier, nous vous aidons à construire une politique decouverture «sur- mesure », efficace, durable et économique.DTFX met à votre service à moindre coûts et selon vos besoins, les outils et méthodes utilisés par lesgrands groupes industriels pour vous permettre de supprimer toutes pertes de change et garantir vosmarges.MBA GEODESK4, rue Galvani75017 PARISSite web : www.geodesk.frContact: M. Michel BOUZIATTél : Email : geodesk@geodesk.frMBA GEODESK Société de courtage internationale d'assurances.Nous assurons partout dans le monde y compris dans les pays en guerre ou sensibles politiquement :Assurances des risques d'entreprises - transports - responsabilitésAssurances des personnes - toutes nationalités - tous statutsPortage salarial (Off Shore)Nous sommes présents en Europe - RD Congo - Afghanistanguide export de la cciP 19


8. intégrer des compétencesPassexport EIE: un(e) étudiant(e) sélectionné(e) en fonction de vos besoins (langues, spécialités…).Le stagiaire est encadré par un expert de la CCIP durant toute la durée de son stage. Prix : 850 eurospour 3 mois ou 1250 euros HT pour 6 mois. Renseignements : international75@ccip.frRiche d’un réseau de plus de 6 500 diplômés présents dans 75 pays à travers le monde, l’ESCEforme depuis plus de 43 ans les futurs cadres internationaux du monde du Commerce et des AffairesInternationales.École de Commerce International après bac en 5 ans d'études, l'ESCE est reconnue par l'Etat et sondiplôme est visé à Bac+5 délivrant le Grade de Master.Tous les étudiants sont formés au commerce international et choisissent une double spécialisationdont l’audit et conseil, la finance internationale, le supplychain management, les achats, le marketinginternational…Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E) permet aux entreprises de confier à un diplômé,homme ou femme, âgé de 18 à 28 ans, une mission professionnelle à l'étranger d'une durée de 6 à 24mois, renouvelable une fois dans cette limite de deux ans. La formule est ouverte à tous les profils ettypes de métiers : ingénieurs, commerciaux, techniciens, informaticiens, gestionnaires...Près de 7000 V.I.E sont aujourd’hui en poste dans plus de 136 pays. Cette opportunité n’est pasréservée qu’aux grands groupes. Bien au contraire, les deux-tiers des entreprises utilisatrices de V.I.Esont aujourd’hui des PME. 2200 V.I.E sont employés par des entreprises ayant un chiffre d’affairesinférieur à 50 millions d’€.De bonnes raisons pour une PME de faire appel à un V.I.E :- Le besoin d’être présent sur les marchés étrangers pour amorcer ou intensifier descourants d’affaires sur un ou plusieurs pays, animer un réseau de distributeurs, développerd’une plateforme logistique, réaliser un audit et effectuer un suivi du système qualité.- La possibilité de recruter les meilleurs candidats : accès à des profils de plus de 60 000candidats attirés par la dynamique internationale de l’entreprise et l’intérêt des missionsproposées.- Un coût maîtrisé : Les coûts varient selon la durée de la mission.Pour une PME le coût* d’un V.I.E (hors dépenses opérationnelles liées à la mission confiée,voyage et transport des bagages A/R) est estimé à :Royaume-Uni (Londres) 25 899€Allemagne 23 385€Pologne 21 682€Maroc 20 815€Chine (Shanghai) 25 870€* estimation pour 12 mois au 01/01/2011 du oût refacturé par UBIFRANCE incluantl’indemnité mensuelle, les frais de couverture sociale et frais de gestion.20guide export de la CCIP


8. intégrer des compétencesPour financer son V.I.E, la PME peut bénéficier de différentes mesures : assurance-Prospection COFACE, crédit d’impôt export ; prêt pour l’export OSEO…- Une gestion simplifiée : l’entreprise est hors cadre du contrat de travail privé ordinaire. LeV.I.E n’a pas de lien contractuel direct avec l’entreprise française, la gestion administrative duV.I.E est déléguée à UBIFRANCE. Ainsi, l’entreprise est-elle déchargée des tâches liées àl’expatriation.Cinq conseils pour que la mission de votre V.I.E soit réussie :1) Bien définir le contenu de la mission : Le V.I.E doit permettre à l’entreprise de développer un projet àl’export.2) Sélectionner un V.I.E comme un futur collaborateur : Le choix du V.I.E est déterminant, car celui-civa représenter l’entreprise à l’étranger.3) Bien former le V.I.E avant son départ : Le V.I.E peut séjourner pendant 165 jours par an sur leterritoire français. L’entreprise doit en profiter pour bien l’intégrer : le former, lui transmettre sa culture.4) Prévoir une structure d’hébergement : Si l’entreprise n’a pas de bureau local, elle peut bénéficier duportage par un grand groupe français implanté dans le pays ou héberger son V.I.E au sein d’uneChambre Française à l’étranger, des Missions Economiques UBIFRANCE ou via le réseau desConseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF). 685 places potentielles dans le monde sont àla disposition des entreprises qui recherchent un hébergement professionnel pour leur V.I.E.5) Garder le lien à distance : Il est indispensable de mettre en place un système de suivi de l’activité duV.I.E, complété par des visites régulières sur place. Cela peut comporter aussi une part de coaching : leV.I.E démarre sa première expérience, ce n’est pas (encore) un « vieux loup de l’export ».Les V.I.E, une formule gagnante : 95% des entreprises utilisatrices considèrent le V.I.E comme unvivier de recrutement. Pour l’ouverture des marchés, 65% des entreprises considèrent que le V.I.E aeu un impact direct sur leur implantation commerciale (IPSOS 2010).90% des anciens V.I.E ont retrouvé un emploi en moins de 4 mois, 60% ont reçu une propositiond’embauche par leur entreprise d’accueil.En savoir plus : UBIFRANCE 0 810 659 659 (prix d'un appel local) - infovie@ubifrance.fr www.ubifrance.frExpatrium InternationalWilberforce house, Station roadLondon NW4 4QE, Royaume-UniSite Web: www.expatrium.co.ukContact : Babak MAAGHOULTél France : +33 1 48 25 28 96Interlocuteur francophoneTél UK : +44 20 8202 1804Email : info@expatrium.co.ukNos solutions de portage salarial international couvrent 150 pays (hors EEE) et vous permettent debénéficier :‣ jusqu'à 30% de réduction du coût de vos expatriés‣ d'un cadre légal d'Union Européenne‣ des contrats de travail flexible‣ d'une couverture d'assurances adaptée pour chaque catégorie d'expatriésguide export de la cciP 21


9. Transport et douaneLes entreprises sont aujourd’hui dans une économie mondiale où :* les marchés sont devenus planétaires,* les volumes échangés sont plus importants et plus diversifiés,* les opérations sont plus complexes,* l’électronique remplace progressivement le papier,* et où la sécurité dans la circulation des marchandises est une préoccupation grandissante.Tous ces facteurs peuvent générer des malentendus et des litiges entre les différents opérateurs.C’est pourquoi, avant d’envisager un transport de marchandises à l’international, il faut répondre àcette question importante : à quel moment les risques et les frais sont-ils transférés à l’acheteur?Afin de répondre à cette question et à l'interprétation des termes commerciaux les plus utilisés dans lecommerce extérieur, la Chambre de Commerce Internationale publie, depuis 1936, sous le nomd'Incoterms, une série de règles internationales. Les dernières en date sont les Incoterms 2010.Commander le guide Les Incoterms 2010 : 63,30 Euros TTCsur www.entreprises.ccip.fr/web/international/publications-internationales.Les Incoterms déterminent les obligations réciproques du vendeur et de l'acheteur dans le cadre d'uncontrat d'achat/vente international. * Ils précisent les responsabilités respectives mais ne définissentpas à quel moment est transférée la propriété. * Ils partagent les coûts et fixent la division des risques.Organiser le cheminement des marchandises, c’est analyser l’organisation matérielle et se poser lesbonnes questions : quel mode de transport, quelle fréquence, quels intermédiaires, quel type decontrat… Puis il faut aborder les questions de l’emballage, de l’assurance transport, des documentsde transport et de dédouanement et des documents d’accompagnement des marchandises.Chaque document commercial correspond à une étape de la commande. S’agissant d’exporter, cesdocuments ont un réel impact sur le déroulement même de la commande. Qu’il soit papier ouélectronique, le document commercial constitue la matérialisation de l’évènement, donc il doit êtreparfaitement rédigé.La CCIP vous accompagne et vous formeAinsi travailler à l’international, c’est anticiper sur la complexité des opérations à l’import/export, dansun monde en constante évolution. Maîtriser les techniques du commerce international est unatout essentiel pour optimiser ses achats, ses ventes, anticiper sur la réglementation, et sécuriserses paiements.C’est pourquoi, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, partenaire dudéveloppement des entreprises, apporte son expertise depuis plus de 20 ans dans des programmesde formation courts, très pratiques, et applicables dès le retour en entreprise.Voir l’offre de formation continue (partie 1 du présent guide) et les programmes détaillés surwww.international.ccip.fr - Contact : diaci-formation@ccip.frSociété Internationale deTransports et de ServicesOrganisateur de transport international(NVOCC).S.I.T.S, commissionnaire de transport international, est spécialisé dans l’acheminement engroupage ou complet, import et export, de produits finis et de matières premières de toustypes entre la France et en particulier les pays du Maghreb, du Proche-Orient et du Moyen-Orient.guide export de la cciP 23


9. Transport et douaneLexportateur.comToute l'information réglementaire en ligne pour exporter et s'internationaliser ! Offre 2010). « Exporter » :Bénéficier d'informations pratiques détaillées pour 175 pays les exigences en matière de facture et de certificatd'origine, les documents de transport, d’assurance etd'emballage, le contrôle préalable des marchandises, les circuits de légalisation des documents et leur coût, les possibilités d’exporter à titre temporaire, les exigences spécifiques comme celles relatives àl'étiquetage, les codes pays, monnaie, langue, liens et adressesutiles, analyse du risque pays , moyens de paiement , droitsde douane.Offre « Exporter + S'informer » : Une formulecomplète qui vous permet de bénéficier de l'offre « Exporter »enrichie d'analyses économiques, politiques, réglementaires etsectorielles pour vous aider à bien appréhender les évolutionsde l'environnement international. Une offre complète de services : fil info des dernières actualités, une alerte email, à chaque nouvelle mise à jour, liens actifs dans les fiches permettant d'aller plus loin, des tableaux synoptiques et des modèles dedocuments, FAQ et assistance en lignepour toutes vos questions… Offre « Exporter » : 137,54 €TTC Offre « Exporter + S’informer » : 209,3 € TTCPour en savoir plus :lexportateur@ccip.frhttp://www.lexportateur.comGagner du temps dans vos déplacements à l’internationalWintime moto-taxi et voiture-prestige : un temps d’avance sur vos déplacements.Dans le paysage parisien caractérisé par une circulation frénétique, Wintime est devenu la meilleurealternative pour lutter contre la perte de temps dans les embouteillages et l’attente interminable dans les filesde taxis.Depuis plus de dix ans, Wintime transporte avec succès une clientèle d’affaire, dynamique et moderne,soucieuse de trouver la garantie d’un service haut de gamme personnalisé pour un gain de tempsconsidérable sur ses déplacements toute l’année.En réservant votre moto Wintime, la meilleure en termes de sécurité, de confort et d’équipements, vous avezl’assurance d’optimiser, grâce à nos motards professionnels, vos transferts personnels et professionnels versles gares et aéroports parisiens.Avec Wintime profitez de notre système de paiement sécurisé (CB, Amex et facturation en fin de mois) etmaitrisez votre planning dans une société où le temps est prépondérant. guide export de la cciP 25


10. traduire pour communiquer NSTRADtraductionsspécialisées26guide export de la CCIP


11. se protéger des copies et des contrefaçonsProtéger sesmarques et modèles est un impératif sur vos principaux marchés Il convient d’abord de se protégerdans son pays d’origine puis d'étendre la recherche de protection à l'étranger sous le bénéfice de droitde priorité né en sa faveur suite à son premier dépôt. On ne peut pas se protéger partout, il faudradonc faire des choix et ce en fonction de différents paramètres : la nature de l'objet à protéger et lesexigences du marché, les pays vers lesquels on veut exporter, les pays dans lesquels les principauxconcurrents sont en mesure de produire, et d'exporter dans d'autres pays non couverts, les pays lesplus virulents en matière de contrefaçon.La recherche de protection des différents droits de propriété industrielle peut avoir lieu par voie dedépôts nationaux, internationaux (pour les marques, dessins et modèles), européens et demandesPCT (pour les brevets), communautaires (pour les marques, dessins et modèles – non encore pourles brevets). A chaque type de création correspond un outil de protection adapté (dépôt de brevet, demarque, de dessin ou modèles ou droit d’auteur). L’Inpi a dressé pour vous une liste de tout ce quevous devez protéger.Les PME et les TPE innovantes peuvent être aidées dans ces réflexions par les experts de l’INPI quiréalisent des pré-diagnostics. Il s’agit d’une évaluation des besoins de l’entreprise en matière depropriété industrielle. Grâce à lui, vous pourrez optimiser le potentiel d’innovation de votre entreprise.Reposant sur une analyse objective et qualifiée, le pré-diagnostic prend en compte l’ensemble desoutils de propriété industrielle (brevets, marques, dessins et modèles) mobilisables au sein del’entreprise, et inclut aussi les contrats, les licences, les recherches documentaires, les achats et lesventes de technologies. Il donne en retour à l’entreprise une vision prospective de ses atoutscompétitifs, tant sur la protection que procure la propriété industrielle que sur ses autres utilisationspossibles : veille technologique et juridique, licences et partenariats, valorisation des actifs, etc. Ilpermet de dégager des pistes d’action et identifie les compétences internes à l’entreprise pour la miseen œuvre d’une politique de propriété industrielle Il donne un éclairage sur les acteurs et les coûts dela propriété industrielle. Le coût de réalisation d’un pré-diagnostic s’élève à 1 500 €. Entièrementfinancée par l’INPI, la prestation est totalement gratuite pour l’entreprise.Pour toute demande, adressez un courriel à : iledefrance@inpi.frguide export de la cciP 27


11. se protéger des copies et des contrefaçonsL’Institut national de la propriété industrielleAvec la mondialisation et l’accélération des échanges, la propriétéindustrielle devient de plus en plus stratégique et représente un réellevier de croissance. Elle est indispensable pour rentabiliser etsécuriser les efforts de créativité et les investissements en recherchedes entreprises. En délivrant les brevets, marques, dessins et modèles,l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) protège et valorisel’innovation. En 2010, la France occupait la sixième place mondiale des déposants de brevetsinternationaux (dits PCT) et la quatrième au classement des pays déposants de marquesinternationales.Accueillir et accompagner les déposantsGrace au pré-diagnostic propriété industrielle, une évaluation gratuite du potentiel PI des PME estpossible. En outre, L’INPI accueille et informe les innovateurs et les assiste tout au long de leursdémarches à travers des programmes de sensibilisation et de formation, des services dédiés et grâceà une présence active sur le terrain (avec ses 23 implantations régionales).Délivrer les titres de propriété industrielle : brevets, marques et dessins & modèlesL’Institut traite chaque année environ 17 000 demandes de brevets, plus de 80 000 demandes demarques et reçoit plus de 80 000 dessins et modèles. Il examine toutes les demandes selon laprocédure propre à chaque titre et donne accès aux procédures internationales.Informer sur la propriété industrielleLes bases de données sur les brevets, marques, dessins et modèles constituent pour une entrepriseou un chercheur une source d’information particulièrement utile pour connaître l’état de la techniquedans son secteur d’activité ou se positionner par rapport à la concurrence.Depuis avril 2009, l’ensemble des bases de données brevets, marques, dessins et modèles,jurisprudence et statut des brevets, sont en accès libre et gratuit sur inpi.fr.L’INPI assure la tenue du Registre national du commerce et des sociétés (RNCS) et du Répertoirecentral des métiers.Adapter le droit de la propriété industrielle et renforcer l’influence de la FranceL’INPI joue un rôle majeur dans l’élaboration du droit de la propriété industrielle. Il veille à défendre lesintérêts nationaux dans l’évolution du droit international, européen et communautaire dans cedomaine, facilite les échanges à travers divers programmes de coopération.L’INPI représente la France au sein des organisations internationales compétentes : l'Office européendes brevets (OEB), l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), l'Office del'harmonisation dans le marché intérieur (OHMI).Lutter contre la contrefaçonLa contrefaçon ne cesse de croître. Elle génère une production de masse qui n’épargne plus aucunsecteur économique et menace directement la santé et la sécurité des consommateurs. En assurantle secrétariat général du Comité national anti-contrefaçon (Cnac), l’INPI participe activement à la luttecontre ce fléau tant au niveau national qu’international.L’INPI :Statut : établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’EmploiBudget : entièrement autofinancé, 196 millions d’euros en 2009.Effectifs : 800 agents.Siège à Paris et principaux établissements à Nanterre, Compiègne et Lille. 23 implantations régionales ,4 représentations internationales : Amérique Latine (Rio de Janeiro), Chine (Pékin), Maghreb (Rabat), EmiratsArabes Unis (Abou Dhabi). inpi.fr 0 820 213 213 (0,09 € TTC/mn)28guide export de la CCIP


1. découvrir vos marchésguide export de la cciP31


Bénéficiezd’un rendez-vous avecnos conseillers :>> CCIP Hauts-de-Seine6-8, rue des Trois-Fontanot92000 Nanterre> CCIP Seine-Saint-Denis191, avenue Paul Vaillant Couturier93000 Bobigny> CCIP Paris2, place de la Bourse - 75002 ParisBourse de commerce - 75001 Paris> CCIP Val-de-Marne8, place Salvador Allende94000 CréteilLa CCIPVal-de-Marneest certifiéeISO 9001version 2008Crédit photo : xxxxxxxx - Création : Thalamus-communication.com - CCIP/PAO Les Bluets 2026-2011CCIP Paris / Développement International2 rue de Viarmes75040 Paris Cedex 01www.international.ccip.fr

More magazines by this user
Similar magazines