Journée régionale du 31 mai 2013 RETOURS D'ATELIERS - Anfh

anfh.fr

Journée régionale du 31 mai 2013 RETOURS D'ATELIERS - Anfh

CE QUE VOUS AURIEZ AIME FAIREFaire accepter la GPMC aux chefs de serviceFaire accepter et reconnaître la mixité des logiques professionnelles :socio éducatif et soignantArriver à impliquer les médecins dans la réflexion prospective RHDonner de la lisibilité sur ce que sera l’hôpital et permettre aux agentsd’être acteur de son évolution professionnelleMettre la GPMC au service des enjeux RH (plutôt accord sur lesenjeux, mais pas forcément sur la façon d’y arriver): donc la GPMCdoit être une aide à la décisionOutil RH pour tous , outil également d’organisationAvancer de manière à peu près homogène avec toutes les filièresmétiersANFH PICARDIE - CAPITAN


PROPOSITIONS POUR DONNER UNE DIMENSION STRATEGIQUEA LA GPMC-Pour tout projet d’organisation, inclure un volet MétiersCompétences-S’ouvrir aux autres étbs pour mutualiser lespréoccupations RH métiers/compétences et ensuite lessolutions: recrutement-Qu’on entre par la petite porte ou par la grande porte,toujours valoriser les premiers résultats des différentesétapes-« déconcentrer la GPMC », tout ou partie, au niveau despôles,-Donner de la lisibilité sur les métiers compétences, lesbesoins de l’établissement / marché du travail, autorités,…ANFH PICARDIE - CAPITAN


ANFH PICARDIE - CAPITAN


Enormément de boulot ! Effrayant…1. Mobiliser de nombreux acteurs…Détacher un manager pour organiser les groupes, multiplicationdes groupes de travail, faire avancer tout le monde au mêmerythme2. Le suivi : attribuer une fiche de poste après un recrutement, unemobilité (mise à jour)….3. Gros projet de réorganisation : pas les moyens d’intégrer uneGPMC : Comment intégrer la démarche GPMC dans mon projetglobal4. Définir le périmètre : Confusion fiches de poste et fichesmétier… sur quoi s’appuyer ?ANFH PICARDIE - CAPITAN


Problème : MOBILISER LES PROFESSIONNELS….- Limiter les groupes : suppression d’une strate du dispositif projet(groupe projet et pas de copil / vice-versa)- Choisir les bons interlocuteurs, les plus concernés : 1 animateur, 2-3agents…- S’appuyer sur les outils existants (nos fiches de poste) pourconstituer les fiches métiers- Caler sur une période précise pour limiter l’érosion du projet- Se mettre d’accord sur le champ lexical : fiches de poste, fichesmétier…- Cibler les métiers sensibles et avancer en priorité ces métiers- Fixer 2 réunions pour exposer la méthode et ensuite de déléguerANFH PICARDIE - CAPITAN


Problème : en cas de grosse réorganisation, comment intégrer la GPMCdans mon projet- S’appuyer sur la cartographie et à minima sur les fiches métiers- Lier projet GPMC à d’autres projets :- A partir du projet d’établissement : cibler catégories, métiers,compétences sensibles- Associer une réflexion métier-compétences (prévisions, points devigilance) aux grands projets- S’appuyer sur les copil et groupe projet existants- Faire du prévisionnel avant d’évaluer les compétences- Liens GPMC et DPC, évaluation interne et CPOM….ANFH PICARDIE - CAPITAN


ANFH PICARDIE - CAPITAN


ENJEUX DE LA GPMC INTER-EBTS - 1PRATIQUES & OUTILS RH- Créer des liens, développer des réseaux entre Dir. des soins/DRH/DAM desétbts.- Partager des outils, des pratiques… Capitaliser sur l’existant en matièred’outils RH.RECRUTEMENT & MUTUALISATION- Avoir une meilleure cohérence en matière de politique de recrutement àl’échelle du territoire :- valeurs communes- pas de surenchère entre étbts…- Rapprocher la compétence du lieu où elle est utile, où le patient en a besoin.- Mieux identifier les métiers sensibles et choisir le mode de recrutement enfonction du positionnement de chaque étbt.- Mieux identifier les postes/compétences mutualisables en inter-étbts :- assistante sociale dédiée au personnel, psychologues du travail, réseau hygiène- compétences en psychiatrie, compétences informatiques, médecins : consultations avancées ds les petitsétbts…esthéticienne ds les EHPAD…ANFH PICARDIE - CAPITAN


ENJEUX DE LA GPMC INTER-ETBTS - 2FORMATION & DPC- Renforcer les synergies en matière de formation et DPC, intérêt pour lespetits étbts.GPMC, UN LEVIER, UN OUTIL- GPMC = un levier pour relancer / faire avancer des projets inter-étbts(ex : addictologie)- GPMC = un outil pour structurer des démarches/initiatives existantes…On faisait de la GPMC sans le savoir…- Dimension médicale = premier levier- Historique de coopération a commencé plutôt chez les médecins- Métiers sensibles principalement sur les médecins actuellementENJEU REGIONAL- Enjeux RH de la GPMC pas seulement à l’échelle des territoires, mais ausside la région :- Ex : psychiatrie, mutualisation de métiers orphelins… (kinés, ergo, orthophonistes, spécialitésmédicales…)ANFH PICARDIE - CAPITAN


PRECONISATIONS EN MATIERE DE GPMC TERRITORIALErépondant aux pts sensibles identifiés - 1- Articuler la GPMC territoriale et la GPMC de l’étbt.- Peut-on avoir une GPMC à l’échelle d’un territoire sans GPMC suffisamment avancéedans l’ébt ?- Ne pas faire reposer la GPMC sur les seuls CHT ou territoires desanté :- Penser à la place des étbts médico-sociaux dans les CHT- Ne pas remettre en question les coopérations existantes avec des CH d’autres territoires, des EHPAD…- Ne pas aboutir à un cloisonnement des territoires entre eux- Faire avancer toutes les dynamiques territoriales, ne pas « laisser de côté » un territoire- Répondre aux problématiques inhérentes au management et de laGRH des personnels en inter-étbts :- Difficulté de recrutement d’agents et médecins sur ces postes- Management délicat des agents (« électron libre »…)- Problématique logistique (voiture…)- Usure professionnelle plus importante, RPS- Risque que les agents en poste inter-étbt « échappent » aux étbts- GRH / financier complexe entre employeursANFH PICARDIE - CAPITAN


PRECONISATIONS EN MATIERE DE GPMC TERRITORIALErépondant aux pts sensibles identifiés - 2- Faire en sorte que la contribution financière de chaque établissementsoit équilibrée.- Instaurer des synergies dans les démarches GPMC d’étbts enDirection commune.- Ces synergies n’existent pas toujours aujourd’hui, constitue unaxe de progrès.- Attention au risque, à terme, d’aller vers une GRH très centralisée,des « super-services RH » trop éloignés du terrain…ANFH PICARDIE - CAPITAN

More magazines by this user
Similar magazines