le grand bluff - Dr Alexandra Turell / Médecine esthétique, laser ...

alexandraturell.com
  • No tags were found...

le grand bluff - Dr Alexandra Turell / Médecine esthétique, laser ...

LE GRAND BLUFFDES RÉGIMES MIRACLESDr. Alexandra TurellLe printemps est enfin arrivéet avec lui son florilège de« régimes minutes » tous plusprometteurs les uns que les autres :ventre plat, 5 à 10 kilos en moins,disparition de votre cellulite et silhouetteaffinée en un tour de passepasse,le tout sans privations ni frustrations.Ne vous laissez pas séduire parun énième régime aberrant et essayons decomprendre ensemble ce qui cloche dansces méthodes et comment chasser intelligemmentles kilos qui vous chagrinent.


ENFIN, LES RÉGIMES « CLEF EN MAIN »OFFICIELLEMENT DÉBUSQUÉS !Fin 2010, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire)française a rendu compte de la situation et« montre que les régimes amaigrissants, pratiqués sansrecommandation ni suivi d'un spécialiste, très largementdiffusés auprès du public dans le commerce et surinternet, présentent des risques pour la santé plus oumoins graves ». Elle met en évidence « des effets néfastessur le fonctionnement du corps, et notamment pourles os, le cœur et les reins, ainsi que des perturbationspsychologiques, notamment des troubles du comportementalimentaire» ainsi que l’induction « de modificationsprofondes du métabolisme énergétique du corps.Ces dernières modifications sont souvent à l'origine ducercle vicieux d'une reprise de poids, éventuellementplus sévère, à plus ou moins long terme ». Le bilan estdonc sans appel et l’addition peut être très salée.Non, le régime universel n’existe pas car nous sommestous différents : goûts alimentaires, sécrétions hormonales,génétique, activité physique, humeur, mode devie, caractère : l’alimentation qui vous convient doitêtre idéalement taillée sur mesure. Alors, retour au bonsens et oui à une stratégie minceur intelligente.LES BONNES RÉSOLUTIONS POUR VOTRERÉGIME 2011Fixez-vous des objectifs raisonnables, exit le poids« idéal » sorti d’une opération simpliste ! Une pertede poids s’évalue en fonction de la taille mais aussi del’âge, de l’état de santé, de l’historique pondérale, dupatrimoine génétique, de la masse musculaire, de votremode de vie... Demandez à votre médecin si cette pertede poids est judicieuse pour votre santé, si vous pouvezvous lancer seul, ou si le soutien d’un professionnel(médecin ou diététicien) est indiqué, un bilan sanguinpourra également vous être proposé.Ne soyez pas impatient, une perte de poids trop rapidevous conduira tout droit à l’échec car votre pondérostat(sorte de thermostat du poids) veille ! Sans le tempsnécessaire pour s’adapter, il n’aura de cesse que de vousfaire reprendre les kilos que vous avez perdus et vousfera stocker le moindre excès... C’est un des pourquoidu «yoyo» ! Acceptez de vous remettre en mouvement :activité physique en tout genre, marche pour se rendreà l’école ou au travail, choisir les escaliers, promenadedu chien, entretien du jardin, sport naturellement : saisisseztoute les opportunités, il faut bouger !Prenez conscience qu’un régime de quelques semainesne suffira pas : c’est un rééquilibrage alimentaire à longterme qui vous délivrera. Car si vous êtes en surpoids,c’est que votre alimentation est inadaptée à votre profil.Aucune raison donc que vous ne repreniez pas ce poidsaprès le régime si vous ne changez rien : c’est aussi undes pourquoi du « yoyo ». Mangez pour vivre, et non lecontraire, retrouver les sensations de faim et de satiétéqui vous aideront à mieux calibrer vos plats.UN ZOOM SUR VOTRE ASSIETTE AVECL’APPROCHE MICRONUTRITIONNELLE.Il s’agit d’une approche médicale, basée sur les liensavérés par la recherche, entre la qualité de votre assietteet votre état de santé. L’analyse nutritionnelle s’arrêtetrop souvent à l’examen des nutriments : protides (protéines),lipides (graisses) et glucides (sucres) apportantl’énergie et dont l’unité de mesure est la calorie.La micronutrition va plus loin et dissèque le contenudes aliments en vitamines, minéraux, oligo-éléments,acides gras essentiels, acides aminés,... qui donnent véritablementsa valeur nutritionnelle à votre assiette.Voici quatre profils micronutritionnels auxquels unproblème de poids peut être associé.Il est possible d’appartenir à un ou plusieurs de ces tableaux.Votre synthèse en neuromédiateurs est déséquilibrée : stimulants (café, coca, thé...)vationfaites un régime et le yoyo est votre pain quotidien vous poussent au grignotageLa dopamine véritable starter de votre journée vousfait défaut le matin. La sérotonine qui régule l’humeuret l’appétit vous lâche en fin de journée ! ment deux tranches de dinde ou de poulet contenantune bonne dose de tyrosine, acide aminé précurseurde la synthèse de la dopamine. Au goûter, un apportsuffisant en tryptophane (acide aminé précurseur dela sérotonine) calmera votre irritabilité ainsi que vosfringales: on en trouve dans les amandes, les fromages


à pâtes durs mais plus concentrés et diététiques sousforme de compléments alimentaires (par exemple, disponibleen pharmacie Neurobiane chez Pilège ou Safraxolite5 HTP en magasin diététique).Votre ventre grassouillet résiste à tout !vous avez fait un diabète gestationnel pendant votregrossesse pause,ou à l’arrêt du sportcrés/salés( viennoiserie, apéro..)En fait chez vous, c’est l’insuline (hormone de miseen réserve) qui s’affole! Hyperstimulée, elle favorise lestockage des graisses. C’est une prédisposition qui peutêtre génétiquement transmise, ou bien qui peut êtreglucide doit être contrôlée : invitez les aliments à indexglycémique bas dans votre assiette et évitez à tout prixles aliments à index glycémique élevé entre les repas.Le must : 1/2 heure d’activité physique peu intense(marche ou vélo d’appartement) à jeun le matin.L’INDEX GLYCÉMIQUE, C’EST QUOI AU JUSTE ?L’IG mesure la capacité d’un aliment donné à élever laglycémie sanguine après l’avoir consommé par rapportà un standard de référence qui est le glucose pur.Votre assiette est pleine de videcassants pièrestremblent souventquementdes produits allégés et vous évitez tous lescorps gras comme secsCarencé en micronutriments à force de régimes àrépétition ou par manque de diversité alimentaire,votre organisme pratique le self défense ! Par mesured’économie, le moindre abus sera stocké, vos réserves légumes frais ou secs, favorisez les céréales complètes.Ne diabolisez pas toutes les matières grasses : les oméga3 sont vos amis (2 cuillères à soupe par jour d’huilede colza ou de noix par exemple).Votre ventre fait parler de lui, il essaie de vous fairepasser un message ! reflux acides, brûlures d’estomac, problème de transit...pasun jour ne passe sans qu’un de ces symptômesne vous gênevirus (rhume, gastro...)Pour une même assiette, la recherche a démontréqu’une flore intestinale malade peut faire prendre plusde poids. La solution, une cure de probiotiques sousforme de compléments alimentaires ( par exemple Lactibianeréférence des Laboratoires Pilège : 1 sachet ougélule par jour minimum un mois ou encore Probiotiquesdigestifs chez Inovance : 2 gélules par jour min 1mois), et une diététique enrichie en végétaux carburantde notre microbiote.Au travers de ces quatre tableaux s’esquissent quelquesclefs, mais vous aurez bien compris que les combinaisonssont multiples et que chacun nécessite dessolutions personnalisées. Etablir votre profil et affinervos menus représente la première étape, il faut ensuitetrouver et garder la motivation aux changements devos habitudes non seulement alimentaires mais aussiorganisationnelles (préparation des repas, activitéphysique).Le maintien et la stabilisation de votre poidsdans le temps exigent une véritable introspection.N’oubliez pas que les professionnels de l’alimentationsanté sont là pour vous accompagner dans votredémarche et vous tailler un régime sur mesure !

More magazines by this user
Similar magazines