La charte d'écologie urbaine - Laval

mairie.laval.fr
  • No tags were found...

La charte d'écologie urbaine - Laval

ÉVÉNEMENTEVENEMENTEmplois futursIdénergie a récompenséhuit futurs entrepreneursLe 6 décembre, au Vieux-Château, le LavalloisArcel Membia a remporté le 1 er concoursIdénergie pour son projet – Saveur d’Equateur –qui permettra de mettre bientôt sur le marchéune gamme de produits fabriqués en Mayenneà base de bananes plantains… Retour sur unconcours qui a récompensé 7 autres projets…Peut-être les Bill Gates de demain ?Une première !Le concours Idénergie a été lancé en février dernier au Salon des Entrepreneurs,par Laval Mayenne Technopole en partenariat avec Laval Développement et leComité d’Expansion Economique. But de l’opération : offrir à 8 lauréats originairesde toute la France un “accompagnement” de sept mois en Mayenne(conseils, mise en relation, réseau…) pour faciliter la création de leur entreprise.Offrir aussi 20 000 € au porteur du projet le plus intéressant pour ledéveloppement économique mayennais…Un accompagnement appréciéL’accompagnement individuel personnalisé a duré 7 mois et permis àMM. Poujade (Cannes), Rolland et Balmisse (Paris), Madouim (Lille), Lemenicier(Brest), Nouveau (Ernée), Van Herzele et Arcel Membia (Laval) de participerà cinq sessions de 3 ou 4 jours chacune sur des sujets essentiels pourdes entrepreneurs : Se connaître et savoir s’entourer (mai), Donner de la valeur à sonidée concept (juin), De l’idée au business-plan (juillet), Trouver ses premiers clients(septembre), Rencontres avec des investisseurs (octobre).Sens des affairesA Laval depuis plus d’un an, Arcelavait déjà décidé de s’y installer avantde participer à Idénergie, qu’il a découvertvia sa belle-sœur Audrey, étudianteà l’ESTACA… Ancienconseiller juridique du maire deLibreville, Arcel a aussi démontré sestalents d’organisateur en mettant enplace un programme de développementrural via le ministère de l’agriculturedu Gabon. Mais cet hommechaleureux de 35 printemps est aussidoté d’un sens des affaires qui lui apermis de « créer plusieurs sociétés dansson pays »…15 personnesAvec Saveur d’Equateur, Arcel va créerdes produits à base de bananes plantains: frites crues, surgelées ou conditionnées,chips, farine ou flocons. Sansoublier un savon biologique fabriqué àSaveurs d’Equateurpartir des peaux… Marchés visés : larestauration (afro-antillaise, traditionnelle…),les distributeurs de produitsexotiques, les GMS… Le défi technologiqueà relever ? L’épluchage automatiséde la banane plantain. « La productiondevrait commencer en octobre prochain etemployer 15 personnes à temps complet… »Vive la banane !Si le projet retenu aurait plu à RayVentura et à ses collégiens qui, en1938, lancèrent un tube toujours trèsapprécié (J’aime les bananes parce qu’y apas d’os dedans !), il convient de signalerque la banane plantain qui intéresseArcel Memba n’est point celle qu’onconnaît en Europe et que Ray Venturapréférait à l’asperge et à la canelle :« De couleur verte, elle est utilisée comme lapomme de terre, indique Arcel. Mi-mûre,elle ressemble à la patate douce et mûre, sachair devient plus sucrée… »Des appellations futuristesIdénergie a attiré 53 projets dont Synthesis (“un logiciel d’aide àla modélisation CAO destiné au monde de l’industrie”) ; Novelix(“conception et fabrication de nouveaux instruments de chirurgiedentaire pour les traitements endodontiques”) ; Learning2share(“laboratoire virtuel permettant la visualisation, manipulation,conception, et simulation de biosystèmes à l’échelle nanométrique”); Kawaii menee (“développement de produits de typeapplications immersives 3D-temps réel à destination des sportifs”); Elevatop (“conception et fabrication d’une système électroniqueinnovant destiné à la commande et à la télémaintenance deprocessus industriels”) ; Memocoach (“plateforme internet d’aideà la révision destinée aux collégiens, lycéens et étudiants, etmémorisation en entreprise”) ; Genourob (conception et commercialisationd’un appareil de détection des lésions du ligamentcroisé antérieur du genou). Et… “le ouiner is” Saveur d’Equateur…Arcel devrait employer15 personnes…Pensez à Idénergie 2008 !Avis aux porteurs de projets d’entreprises innovants, ils peuvent envoyer undossier pour participer au 2 e concours d’Idénergie. Les dossiers sont à déposerjusqu’au 16 mars prochain. Un prix d’accompagnement sera attribué, entreavril et octobre 2008, aux 8 créateurs sélectionnés (suivi du projet par desprofessionnels, 5 sessions de travail en groupe, réalisation d’une étude demarché). Un grand prix de 20 000 € sera attribué en décembre ainsi qu’unprix spécial Crédit Mutuel de 10 000 €… Inscriptions : www.idenergie.fr4Laval infos


ÉVÉNEMENTEVENEMENTSSecteur Rennes-ProvidenceDe grands travaux pourlutter contre les inondationsCes travaux vont durer 5 mois…Les eaux pluvialessuivront les flèches.Luge & patinoireProlongation jusqu’au 2 mars !Avec ses 19 mètres de long et ses trois couloirs de 60 centimètres de large, lapiste de luge du square de Boston – la grande nouveauté de la saison de glisse2007 – a été immédiatement adoptée par les petits lugeurs de 5-12 ans et,soit dit en passant, on image mal ces derniers s’en passer l’an prochain (saufpour ceux qui auront, entre temps, soufflé leur 13 e bougie…).En attendant, pas question de s’en passer le 27 janvier prochain, commeconvenu au départ sur le programme des réjouissances de Noël 2007 : devantle succès rencontré par une pareille installation, la Ville a décidé de prolongerla présence de l’installation (piste de luge et patinoire) jusqu’au dimanche2 mars inclus. Une prolongation qui permettra de terminer en beauté lesvacances dites “de février” et, du même coup, l’Année polaire internationaledébutée en mars 2007…Quand de forts orages tombent sur notre cité, la ruede Rennes est souvent inondée, rapport à la pentequi est forte entre elle et le haut de la rue deBretagne. Pour éviter à certains riverains d’avoirplus souvent qu’à leur tour les pieds dans l’eau, laVille vient de lancer d’importants travaux de voiriedans ce secteur très exposé.AméliorationPour améliorer le dispositif de collecte des eaux pluviales, un ouvrage derépartition va être créé au carrefour des rues de Rennes et de la Providencequi permettra, en cas de fortes pluies, d’envoyer une partie de celles-ci versla seconde pour libérer la première… Une canalisation de 800 mm de diamètreva être posée, à cet effet, rue de la Providence. Autre amélioration :les canalisations de la rue de Rennes (en plomb) seront remplacées… Profitantde ces travaux, la Ville va également poser des gaines pour le réseaude fibres optiques dans ces deux rues, et enfouir les réseaux aériens de cesmêmes rues et ceux des rues de Bretagne et Perrin (leurs supports – lespoteaux en ciment – seront supprimés).EmbellissementLa Ville profitera aussi de ces travaux pour élargir les trottoirs de la rue deRennes (la chaussée sera limitée à 3 mètres), ce qui donnera plus deconfort et plus de sécurité aux piétons et aux personnes à mobilité réduite.Dans cette partie de rue, le stationnement payant (8 places actuellement)sera remplacé par des arrêts courte durée (4 places) pour favoriser la rotation.Les autres améliorations concerneront le cheminement des piétons àl’intersection Rennes, Providence et Franche-Comté ; des places de stationnementpourront être créées impasse de Rennes, et les réverbères serontremplacés par des éléments s’intégrant parfaitement au centre historique.Ils vont aussi embellir le quartier…Que du bonheur jusqu’au 2 mars !La chapelle des Touchesléguée à la VilleZone des Touches, boulevard Léon-Bollée, la Ville possède désormais unepetite chapelle qu’on peut nommer, au choix, des Petits Champs (nom de laferme sur laquelle elle était), des Touches ou de la Croix-Couverte. Légué le3 décembre par les héritiers de Mme Germaine Chevallier (qui l’avait acquisen 1903), cet édifice religieux présente un intérêt historique et esthétique. Laseule date, très abîmée, qu’il affiche – 1788 – est gravée sur la clef de l’arc del’encadrement de la porte, au-dessous d’une croix de Malte. « L’édifice étantplus ancien, elle correspondprobablement à unerestauration effectuée au Une chapelle municipaleXVIII e », indique SylvieGarnavault, chargéede l’inventaire à laVille. Les héritiersChevallier n’habitantpoint alentour, ils ontsouhaité que la Villes’occupe de ce petittrésor pour éviterqu’il ne tombe enruine. Très intéressé,le service Patrimoinedevrait organiser desvisites au printempsprochain…6Laval infos


Le recensement 2008concerne 2 233 logements…Le parking Jules-Ferryest ouvert et gratuit…Le nouveau parking construit par la Sacola dans la rue Jules-Ferry a ouvert sesportes le 22 décembre dernier et les fermera le 31 mars prochain, provisoirement,rassurez-vous, le temps de procéder aux quelques petits aménagementsdestinés à satisfaire les exigences esthétiques de certains voisins. En attendantcette fermeture, les automobilistes peuvent profiter – et gratuitement s’ilvous plaît ! – de 72 places réparties sur deux niveaux. Des places auxquelleson peut accéder entre 8 h du matin et minuit, une tranche horaire à retenirabsolument car, le reste du temps, ce parking est fermé et non gardienné (cequi signifie qu’on ne peut y récupérer sa voiture…).Ils sont sur le terrain…13 agents au charbonDepuis 2004, dans les villes de plus de 10 000 habitants, le recensementde la population s’effectue par sondages auprès de 8 % de foyers sélectionnéspar l’INSEE et répartis dans tous les quartiers. Pour être fiablecette méthode doit couvrir 40 % des logements, un chiffre qui sera atteintcette année, après la 5 e vague “sondagière” qui, chez nous, concernera les2 233 foyers ayant reçu la visite de l’un des 13 agents recenseurs de laVille de Laval entre le 17 janvier et le 23 février…La Ville dans le coup« Ce travail accompli, indiqueMichel Charrier, le directeur desServices généraux de la Ville, l’estimationla plus précise du nombre desFrançais deviendra, par décret, lechiffre officiel de la population légaledu pays. » Si l’INSEE s’occupe de lapartie technique, la Ville de Laval,une fois de plus, prend en charge lalogistique (local, photocopies…), lepersonnel (13 recenseurs, voirA quand uneMarianne enversion Carla ?photos jointes), l’encadrement (formation…), le suivi et le contrôle précisdes données.Petit rappel à claironner autour de soi : « Le recensement est un devoir civiqueauquel aucun citoyen concerné ne peut se soustraire », conclut Michel Charrier…Merci de leur réserverle meilleur des accueils…■ ILS ARRIVENT !Titouan Ralu.Mohamed-YassineRjiba. LucindaCardoso Gomes.Nolan Couvreur.Laura Le Tiec. DorianRenard. AbdoulayeJabbie. PierreLachaze. DorineBeuve. LouiseRochard-Montézin.Isaure Deprey. TiagoBoisramé—RodriguesNovais. SavannahHayme. ClémenceLerouyer. ChristopherJardin. OphélieDesmots. ClémenceJeannot. AydanVeniant. CassandreLegeay. Anaïs Louni.Perla Gougeon.Bafodé Dramé. LouETAT-CIVIL DÉCEMBRE 2007Lefeuvre. KillianRiquez. PhilippineDaviau. KésiahCaroupin. Lucas Blot.Donia Lamy. MaxBussière. ThaïsHervouet. LisonBreton. Océane LeGuern.N'FansoumanaGuirassy. Mariana DaSilva Mendonça.Rayan Guitier.■ ILS SE SONTDIT “OUI”POUR LA VIE…Jean-Marie et CindyTécher.■ ILS NOUSONT QUITTÉS…Juliette Garnier.André Godard.Pierrette Lesourd.Denise Vincent. PaulProfitez-en !La gratuité quai GambettaRappelons que l’autre grand parking “républicain” de la Ville, le“Gambetta”, est gratuit tous les midis (de 12 h à 14 h), toutes les nuits(de 18 h à 9 h le lendemain), tous les dimanches et jours fériés. 2 e rappel :ce parking étant muni d’une barrière, il convient de prendre un ticket àl’entrée pour y accéder et d’introduire ce dernier dans la machine aumoment du départ… Deux petits gestes qui ne vous coûteront rien…Robin. BrigitteRiveron. AugusteRoblot. JacquesJudéaux. PaulBenoit. RaymondCherbonneau. LouisGuérin. AugustineRuffault. ClaudeMartin. HenriFerrand. AngèleBouvet. BernardChambrelan. MarcelBen Lahsen.Stéphane Gainche.Georges Fournier.Marcelle Fléchard.Conrad Bajada.Charles Fourny.Marie-Louise Vaseux.Germaine Métairie.Marthe Houdeyer.Jean-JacquesPoissant.Laval infos 7


« À LA UNE »Mickaël MoreauLogi’Services 06 17 34 54 70Votre logement peut avoirbesoin de ses services…Titulaire d’un BTS Bâtiment, Mickaël Moreau, 33 ans, a décidé de semettre à son compte après sept années de bons et loyaux services au CILde la Mayenne où il jouait « les intermédiaires avec les artisans » et s’occupaitaussi de certaines réparations. Bien garnie, sa nouvelle carte de visiterévèle qu’il est en mesure d’assurer une multitude de “petits travaux” liésau logement. Voici les principaux : Dépannage plomberie et électricité (remplacerun robinet, un interrupteur ; réparer une fuite d’eau ; remettre unpoint lumineux dans une pièce…). Menuiserie (réglage de porte, remplacementde serrure, réparation d’un volet roulant ou d’une persienne déficiente…).Extérieur (tonte de pelouse, taille de haies…). Revêtement plafond,mur, sol (parquet, PVC, placo, toile de verre…). Autant dire que sonnuméro de portable, le 06 17 34 54 70, mérite d’être conservé.Histoire de goûtau rond-point des BozéesParfois il arrive que le neuf soit aussi beau et aussi chaleureux que l’ancien…C’est ce qu’on se dit, une fois franchie la porte droite (automatique) de la boulangerie-pâtisserie-viennoiserie-sandwicheriedu rond-point des Bozées.Ouverte le 7 décembre dernier, quelques semaines après sa voisine Rapid Florevantée le mois dernier dans nos colonnes, cette nouvelle enseigne, qui arborele logo Banette, s’appelle Histoire de goût. Elle a pour responsable un jeunecouple on ne peut plus actif, Nathalie et Mathieu Gautier, qui souhaitaits’installer à Laval après avoir “boulangé et pâtissé” plusieurs années dans leursdeux boutiques de Rezé. Ouverte dès 5 heures du matin, Histoire de goût fermeses portes à 8 heures du soir et propose, entre autres, une gamme de painsdont la simple contemplation de la croûte appartient à ces petits bonheurssimples qui font aimer la vie…Ils commencent tôt le matin…Human au 13C’est une révolution dans le commerce lavallois ! Après plus de 75 ans deprésence – dont 14 sur l’enseigne Espace Hommes reprise par PierrikLavollée en 1993 – le nom de Chezot disparaît de la rue du Général-de-Gaulle (ex-rue de La Libération, ex-rue Pétain, ex-rue de Joinville). Aprèsquinze jours de travaux, une nouvelle grande boutique à deux étages avecsept salariés est née le 17 novembre 2007, que son “big boss” a dénomméeHuman. Toujours destinée aux hommes icelle présente des modèlessportswear au rez-de-chaussée (Chevignon, Lee Cooper, Bugatti, Levi’s…), deschaussures (Redskins et Levi’s) dans l’escalier, et des habits de cérémonie etde mariage à l’étage où officie Jean-Claude Triguel, l’une des figures lesplus chevronnées du vêtement à Laval (« il a bossé successivement chez Chezot,Saint-Rémy, Forthomme et Class’Affaires », indique Pierrik).Pierrik Lavollée, rue de GaullePierrik et son équipe “humaine”Boomerang au 60Outre Human (voir ci-contre), Pierrik Lavollée dirige, dans le centre-ville,deux autres commerces de vêtements également indépendants (« c’est pluscompliqué que la franchise, mais au moins on peut choisir ce qu’on vend… »). Situéeau croisement des rues de Gaulle et Le Pecq, la boutique Boomerang (ex-Pronuptia, ex-Cerdan, ex-Marcelle Griffon ex-Look-Mod) existe « depuis un anet demi » et vend des jeans pour hommes et femmes (DDP, Wrangler, Mustang…).Elle est tenue par Catherine Lepage, une ancienne de l’EspaceHommes Chezot. Enfin, rue des Déportés, Pierrik s’occupe avec sa sœurIsabelle Caron de la boutique de vêtements pour hommes Pierre-Henri(Cardin, Bruno Saint-Hilaire), que leur père a tenue « pendant 22 ans » enlieu et place de l’ancienne boutique de Raymond Quartino, une figure ducommerce local décédée l’an passé.Catherine et ses jeans8Laval infos


Start People25, place de la TrémoilleDepuis janvier, pour des raisonsliées à son expansion en Europe (samaison mère, le groupe USG People,y est présent dans 13 pays), lasociété Creyf’s est devenue StartPeople. Mais sans toutefois transférerson agence locale dans unendroit “plus jeune” et “plus branché”que celui qu’elle occupe à deuxpas de l’entrée du Old Castel, pardon: du Vieux-Château. Agenced’emplois (intérim bien sûr, maisaussi CDD et CDI), Start Peopleconsidère que “les personnes sontau cœur de son métier” (et voilàpour People !) et souhaite “donner àtous ses candidats un nouveaudépart dans la vie professionnelle”(et voilà pour Start !). Mais si le logoet la couleur ont changé, la petiteéquipe lavalloise demeure composéede Patrick Delobelle, un pipeulede l’intérim local (« plus de 15 ans demétier »), et de ses deux adjointes(« elles aussi très expérimentées »),Véronique Lelouche et Marie-LaureMasserot.Trois nouveaux peoplePatchouli116, rue de la FilatureUne boutique bien situéeDans l’ancien garage situé entre le viaduc et le centre nautique, ReineDreux a ouvert la “boutique cadeaux” de ses rêves, qu’elle a baptiséePatchouli. « J’ai trouvé le nom en feuilletant le dictionnaire et sa sonorité m’a pluautant que les réactions qu’il suscite… » Classés par thème (enfants, tendance,design, ethnique, maison à la française…), les objets qui garnissent les180 m 2 du magasin permettent à chacun – ou plutôt à chacune – detrouver son bonheur… Et ce, qu’il s’agisse de lampes, miroirs, vaisselle,bougies, figurines, tableaux, vases, tirelires, fleurs artificielles… « Ayantfait le choix de l’indépendance, indique Reine Dreux, je commande les objets quime plaisent, et toujours en nombre limité pour que ceux qui les achètent aient peu dechance de les retrouver chez leurs amis… » Autre avantage de Patchouli : ildispose d’un grand parking gratuit…Kimkiro19, rue des DéportésDes stages pour“Vivre en harmonieavec soi-même”Conseillère en image et en développementpersonnel, EdithDerouet organise en mars prochaindes stages de deux joursà l’intention de tous ceux– adultes et adolescents – qui,pour vivre plus intensémentleur vie, souhaitent apprendre àse mettre en valeur…Deux joursCe type d’apprentissage nécessitant« une meilleure connaissancede soi », Edith, le 1 er jour, permet àses stagiaires, « hommes etfemmes à la recherche d’uneimage positive et harmonieused’eux-mêmes », de découvrir quelscouleurs, vêtements, accessoires,coupe de cheveux et maquillage(pour les dames, s’entend) sontfaits pour eux. Le lendemain, afinque ces derniers apprennent à« mieux identifier leurs besoins endécouvrant leurs atouts et leursaptitudes », Edith leur donne desconseils précieux « à partir del’étude de leur date de naissanceet de leur groupe sanguin ».Aux Fourches, des huîtrestous les dimanchesDepuis quelques mois, le marchandd’huîtres Sylvain Bouedoinstalle son étal tous lesdimanches devant le “centre commercial”des Fourches, de 8 h 30à 12 h 30. Ses fruits de mer (ontrouve aussi des palourdes,bigorneaux et crevettes roses,entre autres) nous arrivent toutdroit du golfe du Morbihan, deBaden. On peut aussi passercommande quelques jours avanten composant le 06 18 37 80 68.Sa “boutique” gagneà être connue”…Leurs vêtements sont bretons…Après Saint-Malo, Angers et Lorient, notre cité a été jugée suffisammentdynamique pour accueillir une boutique Kimkiro, une marque de vêtementsqui, contrairement à ce que son nom asiatique laisse accroire, fleure bon laBretagne Nord (ses patrons sont malouins !). Créée à la fin du siècle dernier(1999, eh oui ! comme le temps passe), Kimkiro aime à présenter ses créations“comme un métissage des cultures du monde et du stylisme occidental”.Tenue par Paulette Gendron, assistée, une fois par semaine, de sa responsablerégionale Fabienne Gillet, cette nouvelle boutique ouverte en septembre présentede nombreux modèles qui, en coton, en soie ou en mohair, “respectentles traditions de fabrication” et séduisent les femmes férues “d’originalité etd’authenticité” en matière de vêtements. Kimkiro présente aussi de trèsnombreux accessoires…Edith Derouet68, rue de GaulleLes stages – comme les séancesindividuelles du reste – se déroulentau 68, rue de Gaulle, audessusde l’ancienne boutiqued’Edith, Lili Papillon (à ce sujet,publicité gratuite, liquidationtotale jusqu’au 31 janvier), dansl’espace que cette femme aussisympa qu’épanouie a dédié à « lamise en valeur des personnesdésireuses d’affirmer leur personnalité,d’augmenter leur confianceen elle et d’identifier leurs potentielset leurs besoins ».Les vendredis et samedis 7/8,14/15, 21/22 et 28/29 mars.De 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h.Renseignements et inscriptionsau 06 83 05 90 99.Laval infos 9


Un bras robot à la têted’un orchestre à cordes…Le 15 janvier, lors de sa cérémonie des vœux, Laval Agglo a permis de découvrir, surla scène du nouveau théâtre, un orchestre de sept instruments à cordes dirigé – dujamais vu ! – par un bras robot… Pour son 1 er concert, Urban Orchestra a accompagnéle duo Something à la mode dans six compositions de (et avec) Thomas Roussel(violon) et Yannick Granjean (violoncelle). Cette 1 re mondiale, nous la devons à unancien violoniste professionnel aujourd’hui reconverti dans la réalité virtuelle(« comme conseiller technologique»), Pascal Gautier.« Mêler mes deux passionsm’a beaucoup amusé »,indique cet adepte du jazzIl veut faire aimer le classique…manouche. « J’ai intégréune battue dans ce bras robot industriel, un IRB 140 conçu parla société ABB, le n° 1 des constructeurs de robot individueldans le monde. » Mais le but de Pascal n’est pas seulementde s’amuser en jouant avec ses amis musiciens.« C’est aussi de faire découvrir le classique de façonoriginale… » A vos agenda : le premier concert public deUrban Orchestra aura lieu le 11 avril, dans le cadre deLe Karajan du XXI e siècle…Laval Virtual…Maintien à domicileContactez Jonathan !Adapter son logementPour vivre chez soi le plus longtemps possible, il convient parfois d’adapterson logement… Avis aux seniors concernés : le service Habitat de LavalAgglo a recruté pour eux dernièrement Jonathan Gentilleau, qui se tient àleur disposition pour établir un diagnostic et trouver les solutions adéquates.Lesquelles peuvent conduire à l’installation d’une main courante, la constructiond’une rampe d’accès, la mise en place d’un monte escalier, l’aménagementdes pièces d’eau (ouaters, salles de bain…).Sur rendez-vous« Je rencontre les personnes sur rendez-vous et à leur domicile pour discuter de leurs problèmesde logement, de la manière dont elles utilisent leur espace… » Ensuite, sibesoin est, Jonathan peutaussi aider ces mêmes personnesà rechercher les artisanset les entreprises pourles devis, constituer un plande financement… « Vientensuite une partie plus administrative,avec le montage dudossier de subventions à faireparvenir auprès de l’AgenceNationale de l’Améliorationde l’Habitat… »02 43 49 44 24Les seniors le demandentbeaucoup…Les investissements 2008de Laval AgglomérationLes orientations du budget 2008 ont été débattues par les conseillers deLaval Agglo le 13 décembre. En matière d’investissements (50 millionsd’euros au total), les élus continuent de privilégier le développement économique(18 M€ : mise en place du parc logistique multimodal Laval-Mayenne…) et l’amélioration de l’habitat (4,5 M€ dont 500 000 pour larénovation des Pommeraies). Ils souhaitent favoriser l’extension du réseautrès haut débit (500 000 €) et poursuivre la création du parc de l’aventurevirtuelle (9 M€), lequel, à mi-chemin entre un mini Futuroscope et unepetite Cité des Sciences, fera découvrir au grand public les innovations enimagerie virtuelle… A noter également, côté loisirs, la construction, en2008, de nouvelles pistes cyclables (560 000 €), l’instauration d’un fondd’aide au tourisme (700 000 €) et l’aménagement d’un terrain de footballen synthétique aux Gandonnières (un autre est prévu pour 2009, à l’est deLaval). Quant à la taxe professionnelle, son taux restera à 13,90 %, un tauxnettement inférieur à la moyenne des 162 autres communautés d’agglomérationdu pays qui était de 17,01 % en 2005…Le futur parc del’aventure virtuelle10Laval infos


C’est bon pour la CULTURE !(Spectacles, concerts, expositions, conférences...)En région, des pompes vertes…LA FOLLE JOURNÉE DE NANTESprésenteLAVAL EMPORTÉE PAR SCHUBERTCette année, le théâtre goûteraaux Folles Journées….A Nantes des pompes turquoise…Soirée dansantele 31 janvier…Un mois après la Saint-Sylvestre, le 31 janvier, lesassociations estudiantinesde notre cité (attention lesnoms, ça décoiffe ! : CACDE,S’Kwad, Pulp Action, Isthme,BDE TC, Acch), organisentune grande soirée dansanteà la salle polyvalente, de22 heures à 3 heures dumatin. Le style de musique ?Musette, tango et valseviennoise. Mais non, biensûr ! “Electro-house mixéepar DJ Valenstein et DJRénégat.” Prix du billet d’entrée: 6 € pour les étudiants(carte exigée à l’entrée), 8pour les autres. Le thème dela soirée : Ibiza.Il dirige le samedi, 15 h 30,à l’église Saint-Jean…Génie du lied et papa d’une Truite et d’un Ave Maria inoubliables,Franz Schubert est à l’affiche des Folles journéesqui se dérouleront chez nous du 25 au 27 janvierprochains…Vive le Schubert Altitude !Franz le boboUne fois de plus notre cité s’apprête àaccueillir la Folle Journée de Nantes, unévénement qui démocratise la musiqueclassique selon une formule aujourd’huibien réglée : des concerts de courte durée,une grande exigence artistique, des tarifsaccessibles à tous. Cette année, FranzSchubert sera à l’affiche, qui le représenteen tenue de bobo, avec un costard gris etdes pompes de sport (turquoise pourNantes, verte, pour les départements desPays de Loire…).15 spectaclesSi nous n’entrons pas dans les détails dela programmation c’est pour deux raisons: 1°) un prospectus s’en charge déjà(hyper copieux) ; 2°) les réservationsétant ouvertes depuis le 4 janvier, denombreux concerts (tous ?) serontcomplets quand vous aurez ces lignesdevant vos yeux. Toutefois, sachez queLaval s’honore de présenter 15 spectaclesau nouveau théâtre et dans les églises deSaint-Jean et Saint-Vénérand.Que d’œuvres !Franz Schubert est né à Vienne le31 janvier 1797 et mort en 1828,à 31 ans. Il a tout de même composéplus de 600 lieder, 9 symphonies,9 messes, 2 Stabat,7 Salve Regina et d’admirablespages de musique de chambre.Court de taille, un peu bedonnant,il demeura célibataire après unéchec cuisant auprès d’une certaineThérèse Grob, qui en épousaun autre, un boulanger dont lenom n’est point passé à la postérité…Spectaclesen recommandé“Du 20 au 25 janvier, Lavalaccueille la Semaine nationaleannuelle de Spectaclesen recommandé qui constitueun temps fort permettantà la fois de porter unregard sur la création jeunepublic et de faire naître despartenariats dans la duréeavec les compagnies programmées.Cette semainepermet aussi, grâce à sonitinérance, de mettre enlumière le patient travail desréseaux qui concernent laplus grande partie du territoire.”Pour connaître lesdates, lieux et horaires desspectacles :http://laval-spectacles.frIl dirige le dimancheà 11 h au Théâtre…Laval infos11


Conférences de l’Orpalde 14 h 30 à 16 h24, rue MazagranJeudi 17 janvierVersailles (2 e partie)Brigitte MalineMercredi 23 janvierLa ChineJacques FavelinJeudi 24 janvierUne forme de développementaujourd’hui : l’économie socialeet solidaireJoseph MerletMercredi 30 janvierVersailles (3 e partie)Brigitte MalineJeudi 31 janvierLe financement des dépensesde santé en FrancePhilippe BarrieuJeudi 7 févrierUne institution mal connue :la “Cour” régionale des comptesFrancis MalleMercredi 13 févrierRetrouvons PascalGeorges JeanJeudi 14 févrierOrganisation et rôle des chambresde commerce en MayenneJean-Claude Veugeois“La femme au sombrero”Boulevard Volney, au siège duCrédit Mutuel, l’artiste Marie-ClaireVeillepeau expose des “œuvres auxsujets et techniques diversifiés avecdes jeux de matières et de couleurs”…C’est du Veillepeau !S’initier au multimédiaà la médiathèque Saint-NicolasPour vous familiariser avecle multimédia, être enmesure – si besoin est, biensûr, aucune obligation –d’envoyer un document àl’autre bout de la planèteet ne pas être (trop) larguédans vos conversationsavec les jeunes qui enconnaissent un rayon surle sujet, la médiathèqueSaint-Nicolas propose denombreuses initiations etautres conférences…Multimédia : par module de 2 heures, pour 4 personnesau maximum (1 ordinateur, gratuit). Inscriptionpréalable obligatoire au 02 43 49 85 85.Découverte d’Internet : le ouèbe, les messageries, lenavigateur, les moteurs de recherche, les sites. Le jeudi(10 h-12 h).Prise en main d’un ordinateur : le clavier, la souris,l’environnement Windows (version XP), sauvegarde etclassement des fichiers. Les mardis 12 février, 11 mars,15 avril et 13 mai.Initiation au traitement de texte (Word) : mise enpage, insertion d’images, impression. Les vendredis(10 h-12 h).Initiation au tableur (Excel) : calculs de base,quelques fonctions, impression. Les mardis 15 janvier,12 février, 11 mars, 15 avril, 13 mai (10 h-12 h).Quand les prédateursont du bon…Du 16 février au 2 mars, dans son local du centre aéré du Bois deL’Huisserie, le Centre Initiation Nature organise une exposition permettantd’expliquer le rôle des prédateurs dans le maintien des équilibresnaturels. Du loup à l’hirondelle en passant par la libellule, lemartin-pêcheur, le renard, la grenouille ou le hérisson, les prédateursconstituent un atout majeur pour la biodiversité. D’où le titre del’exposition indiqué sur l’affiche ci-contre…Les "plus vieux" sont aussiles bienvenus…Conférences-débats à 15 hLes samedis suivants:2 février : Les moteurs de recherche, Google et consorts...Comment chercher, utiliser les fonctions avancées etessayer de trouver les bonnes informations parmi lesmilliers de pages proposées.29 mars : Les blogs. D’abord journal intime pour lesadolescents, le blog est devenu un phénomène desociété. Car tout le monde peut en créer un facilementet gratuitement… La conférence permettra de voircomment et survolera les réalisations actuelles…26 avril : Les pratiques d’Internet et la législation. Avecle développement de l’internet haut débit et des servicesproposés en ligne, on peut facilement se retrouverhors la loi ou être victime de personnes indélicates.Téléchargements, achats en ligne, “phishing”…la conférence permettra d’y voir un peuplus clair…Une expo à voir en famille…12Laval infos


Depuis le 1 er décembre, troisartistes de Côte d’Ivoire sontaccueillis dans la salle du1 er étage du musée du Vieux-Château. Il s’agit de trois pointuresafricaines de l’art naïf,trois personnalités dont chacunedes oeuvres a le don denous émerveiller : CamilleKouakou, Roger Dijiguende etIdrissa Diarrassouba. Muséeouvert du mardi au samedi, de14 h à 17 h, et le dimanche, de14 h à 18 h.Trois naïfs africainsjusqu’au 3 février…A lire et à offrir…Dans son dernier numéro, L’Oribus publie,rédigé par Anton et Hélène Lindner, le 3 e voletde l’histoire du théâtre de Laval. Aussi passionnantque les deux précédents, ce dernierchapitre est consacré aux “années Bourzeix”(1955-1995) mais va jusqu’à l’inauguration dunouveau théâtre par la cantatrice – mondialementcélèbre – Barbara Hendricks (11 septembre2007). Tout Lavallois qui s’intéresse deprès ou de loin à la vie culturelle de sa vieillecité lira avec profit cet article enrichi par letémoignage du fils Bourzeix, Jacques, et moultphotos qui permettent de retrouver RobertBourzeix buvant un coup avec FernandRaynaud (1966) et en grande conversation avecL’historien de lafamille BourzeixL’arche du père Noé…Jane Birkin (1985), le passage de Robert Charlebois rue dela Paix (1973) ou encore le brushing impeccable d’unjeune acteur nommé Serge Lama (dans La Facture deFrançoise Dorin). Autre article digne d’intérêt (et lié àLaval) : signé Jérôme Tréguier, il a trait au squelettehumain de Voutré (1878) dont une partie a été retrouvéecet été dans les réserves du musée du Vieux-Château…Un mois/une œuvreMemento moriBois peint, XVIII eCette œuvre tout à fait particulièrepeut être classée dans un genreartistique très en vogue enOccident du XV e au XVIII e : lememento mori. L’expression latinesignifiant “Souviens-toi que tu vasmourir” désigne des créations quirappellent la vanité du genrehumain, la fragilité des biens terrestreset la futilité des ambitionsface au destin de chacun : “Vanitédes vanités, tout est vanité.”(L’Ecclésiaste) Haute de 30 cm, cettesculpture en bois peinte est probablementd’origine allemande. Ellereprésente une tête de gentilhommeaux chairs lentement dévoréespar deux symboles du Mal : lecrapaud qui la surmonte, et le serpentsortant d’une orbite. La facepostérieure du crâne est obstruéepar une planchette amovible.Quelques traces de fumée sur lesparois internes laissent supposerqu’une bougie était placée à l’intérieurafin d’animer la figure defaçon insolite.Antoinette Le FalherAttachée de conservationdes muséesLaval infos 13


DIVERSLe début de la diversification alimentaire :de 6 à 8 moisA partir de 6 mois, bébépeut avaler d’autres alimentsque du lait. Commentintroduire ces derniers ? Aquel rythme ? Quelquesconseils de Sylvaine Dutertre,la diététicienne dela Ville…Laval, ville activedu PNNS !Pendant cette période, le lait (maternelou infantile) doit rester la base del’alimentation de votre enfant : aumoins 500 ml par jour. Mais, petit à petit ou du jour au lendemain, ilpassera de 5 à 4 repas quotidiens dont deux diversifiés et deux tétées (oubiberons). Selon l’appétit de bébé, il faut donc maintenir des apportsalimentaires suffisants en augmentant les quantités.Chacun son rythme : certains bébés sont contents de découvrir denouveaux aliments, d’autres sont moins ravis. La diversification prendalors un peu plus de temps, mais peu importe ! ils ne sont pas à quelquesjours près. Le lait est là pour assurer les apports nécessaires.Par ailleurs, pour bébé, ce n’est pas toujours facile de passer d’unealimentation liquide à une alimentation solide. Ne le forcez pas, respectezses goûts et ses préférences. Il refuse un aliment “nouveau” ? N’insistezpas, mais proposez-le lui à nouveau quelques jours plus tard. Enfin,n’introduisez qu’un seul changement à la fois.L’IIA ouvre ses portesles 1 er et 2 février…Situé à la sortie de Laval, au n° 5 du boulevard de l’Industrie (Saint-Berthevin), le centre de formation de la Chambre de Commerce etd’Industrie (CCI) organise deux journées “portes ouvertes” pour présenterles formations proposées par l’Institut d’Informatique Appliquée (IIA).Pouvant être suivies en alternance, ces dernières vont jusqu’au “bacplus 5” (du BTS au master). Présentées par ses propres étudiants (photo),54 mini-conférences de 20 minutes chacune rythmeront la journée duvendredi. Pourquoi les évoquer ici ? Parce que leurs sujets sont de ceuxqui peuvent intéresser n’importe quel citoyen qui a décidé de "vivre avecson temps". Exemples : Le Web 2.0, c’est quoi ? Intelligence artificielle, oùen est-on ? Les réseaux sans fil, mode de circulation, avenir et évolution... Lestechnologies et les enjeux du GPS… ADSL, comment ça marche ? Pour ensavoir plus, Maryline Souty (02 43 91 47 47).Des étudiants pleins d’enthousiasme !Le point de vue des élus de l’oppositionBonne année à chacune et chacunNous vous souhaitons chaleureusement une bonne et heureuse année 2008. Recevez nos vœux debonheur et de santé.Souhaitons, pour notre ville et nos quartiers, une année de vitalité et de solidarité. Que chacuntrouve sa place à Laval et puisse s’y épanouir.A deux mois des élections municipales, souhaitons aussi que ce moment démocratique importantpermette un débat ouvert et utile à notre ville.Les élus de l’opposition municipalePour connaître les permanences de l’élu de votre quartier ou prendre rendez-vous : Bureau de l’opposition - 16, rue Renaise - 02 43 59 25 95Janine Salbert, Loïc Bedouet, Françoise Marchand, Jacques Poirier,Nicole Peu, Georges Minzière, Yan Kiessling, Claude Gourvil, Françoise Erganopposition.laval@wanadoo.fr14Laval infos


Deux élus au charbon !Alain GuinoiseauUn bateau neuf pour lasaison touristique 2008Michel Quinton et la15 e promotion de Tremplin JeunesL’Agglomération lavalloise recevra en avril un bateau tout neuf pour satisfairela demande, de plus en plus forte, en matière de tourisme fluvial… « Il seraplus long et plus large que l’actuel, indique Alain Guinoiseau, le président del’Office de tourisme. Il fera 30 m de long et 5 m de large contre 20,10 et 3,70 pourle Pays de Laval.» Ce nouveau format permettra d’accroître le nombre de passagersqui souhaitent s’offrir du bon temps en naviguant sur la rivière LaMayenne. « Un chiffre qui tourne autour des 10 000 visiteurs par an et qui, comptetenu de la pyramide des âges, ne peut que se développer…»Voilà à quoi il ressemblera…“On refuse du monde !”Le tourisme étant devenu l’une des vaches sacrées de notre temps, l’Office dumême nom ne peut se permettre de dire niet à certaines demandes. Or c’estce qui se passe aujourd’hui.« Nous devons refuser du monde, se lamente Alain Guinoiseau. Avec le nouveaubateau, on pourra passer, pour les croisières-promenades, de 70 à 150 passagers… »Même son de cloche pour les croisières-gourmandes qui permettront de faire110 couverts contre 50 aujourd’hui.« On pourra ainsi remplir deux cars au lieu d’un seul… »Autre raison liée à ce changement : « Présent depuis 10 ans, Le pays de Laval aaussi fait son temps, les gens veulent du neuf… »Ils ont bravé le froid pourêtre dans le journal…Le 10 décembre, l’adjoint au maire Michel Quinton a présenté les 11 derniersprojets à avoir reçu le label Tremplin Jeunes et les aides qui vontavec… Réunis en assoces (en gras ci après), les labellisés sont (presque)tous des étudiants : Douse, travail ethnologique au Burkina Faso (200 €);TC, organisation des 20 ans de l’IUT (100 €) ; Côté femmes, organisationd’un salon de la femme (aide à la com’) ; Coureurs du cœur, organisationd’une course de 10 km pour aider des handicapés (aide à la com’) ;les Blues blanches, stages humanitaires au Cameroun (300 €) et àMadagascar (400 €) ; Gauthier Wlochovski, création du magazineBouger en Mayenne (200 €) ; Pixom, création d’une société multimédia(400 €); ABCD, création d’une bibliothèque au Burkina Faso (400 €) ;Lavalstreetassociation, joutes sportives et animations de rues (prêt de lasalle po) et Les garçons vachers, mise en place d’expressions culturelleset artistiques sur la ville de Laval (aide matérielle).Un président impatientde naviguer…Les groupes, familles ouautres entreprises (déjà)intéressés par les possibilitésoffertes par ce nouveaubateau qui naviguera à partirde mai prochain (c’estdéjà demain, comme disaitun slogan célèbre), peuventse renseigner dès maintenantau 02 43 49 46 46.Un investissement de660 000 € pour Laval Agglo…Séminaires et repas de noces !Ce “petit nouveau” permettra aussi d’élargir la gamme de clientèle… «Ilpourra répondre aux exigences des entreprises souhaitant y organiser des séminaires oudes lancements de produits… » Il sera aussi possible d’y organiser des repas demariage ou de famille… « Bref, on pourra répondre à toutes les demandes », insisteAlain Guinoiseau, qui s’est rendu récemment au chantier Alumarine (photo)situé à Bouguenais, où le futur bateau est présentement en cours de construction.« Bien sûr, il a été conçu sur mesure, indique notre élu. Car il faut impérativementqu’il puisse passer sous le pont de l’Europe… »Laval infos 15


À L’HONNEURLes belles installations del’Union Sportive LavalloiseLes sportifs méritantsde l’année 2007Chaque année, au cours d’une petite cérémonie,la Ville distingue des “sportifs méritants” queleurs clubs respectifs lui ont désignés. Sur lascène du théâtre, le 19 décembre dernier, laIls sont “chez eux chez nous”…Fruit d’un projet ambitieux et longuementmûri ces dix dernières années par l’association,la rénovation des équipements del’USL rue d’Hilard touche à sa fin…Les nouveautésConçues par la Sacola, les dernières nouveautés concernent deux superbesstudios de danse (un à l’étage et l’autre au rez-de-chaussée) qui permettentde ne jamais regretter ceux de Saint-Martin (démolis l’été dernier) ; uneimmense salle d’échauffement (pour que les gymnastes se préparentcomme il faut avant de concourir salle Marcel-Théard) ; un “espaceaccueil” d’environ 200 m 2 permettant à la dizaine de permanents du clubde travailler à leur aise et, last but not least, un nouveau parking qui, richedu terrain laissé vacant par la démolition de la veille fermette, offre29 places dont deux pour les personnes handicapées…Un peu d’histoire…Très appréciés, ces nouveaux aménagements sont venus s’ajouter à la trèsbelle salle de gymnastique Marcel-Théard (2001), aux six vestiaires toutneufs réservés aux “fouteux” (2006) et au boulodrome Carlos-Galli entièrementrepeint il y a quelques mois…La section danse a enfinles salles qu’elle mérite…Basket le 9 février !A 20 heures, salle polyvalente, l’association organisera un match de galapour mieux faire apprécier le basket. Avec une affiche alléchante réunissantdeux équipes de nationale III : USL contre La Séguinière – danslaquelle joue un certain Ron Anderson qui a derrière lui plus de700 matchs en MBA…promo 2007 a permis d’applaudir 25 sportifsindividuels, 14 équipes, 11 dirigeants oubénévoles et 2 jeunes arbitres...Les IndividuelsBruno Buchet (Nature Escalade Plein Air Laval) et, 2 e parrain de cettesoirée, Vladimir Vinchon (Centre Equestre de Laval), JonathanFadier (ASPTT Volley), Tanguy Brière (Cercle d’Escrime de Laval),Roger Daniel (Cercle Jules-Ferry Haltérophilie), Guy Dobé (ClubSportif des Sourds de Laval 53), Marc-Antoine Droisneau (ClubNautique Aviron), Didier Tiriau (Club Subaquatique Lavallois),Kévin Brossard (CAB Roller), Alice Fourreau (Francs-ArchersHandi-Basket), Louise Barrabe (Gymnastique Rythmique et SportiveLavalloise), Philippe Lepage (Judo Club Lavallois), ZachariHrimeche (Laval Bourny Gymnastique), Evan Besnier (LavalPétanque), Mickaël Hacques (Olympique Club Cycliste de Laval),Emmanuel Rouland (Orientation 53), Frédéric Dubar (Racing BullAssociation), Fanny Coignard (Société de Tir Lavalloise), MartinLamy (Stade Lavallois Athlétisme), Teddy Djerbaa (Stade LavalloisOmnisports Boxe), Francis Coquelin (Stade Lavallois Mayenne FC),François Perennes (Tir Sportif à l’arc).Les jeunes arbitresUne scène qui s’est répétéede nombreuses fois…Coralie Barais (Laval Bourny Gymnastique) et Alice Jacomy (USLGymnastique).16Laval infos


Année Ubu oblige chaque“méritant” a reçu le sien…Les dirigeantsDominique Brielle (ASPTT Football), Thierry Doiteau (cercle Jules-Ferry Haltérophilie), Monique Guédon (Club Sportif des Sourds deLaval), Bertrand Chevron (Francs-Archers Football), ClaudeLemonnier (Laval Randonnées Pédestres), Gilbert Tronchot (LavalTriathlon Club), Eugène Fourre (Société de Tir Lavalloise), HakimKhelifi (Stade Lavallois Basket), Philippe Morin (Tennis BournyLavallois), Jean-Pierre Haie (USL Football) et Alain Lecrecq (VéloceClub Lavallois).Les équipesASPTT Laval Volley ( montée en régionale 1 féminine), Canoë-Kayak Laval (3 e place au Championnat de France), Club SportifTorball (médaille de bronze au Championnat de France), Espace ClubULM Laval (survol du mont Blanc), Francs-Archers Football féminin(accession en DIII), Laval Bourny Gymnastique (équipe championnerégionale), Stade Lavallois Athlétisme féminin (3 e place auchampionnat de France de cross-country), Stade Lavallois Natation(2 e place régionale), Cours Sainte-Thérèse (champion de Franceminimes de handball pour les garçons et pour les filles), USLAthlétisme (qualification aux championnats de France femmes ethommes), USL Tir à l’arc (finale nationale des divisions régionales),Rugby Cité (équipe championne nationale à Paris).David Baronle “méritant” du tae-kwon-doQualifié pour les championnats de France de tae-kwon-do, un sportqu’il a choisi sur les conseils d’une sienne « amie qui le pratiquait il y atrois ans », David Baron, 20 ans, n’a pu figurer parmi les "sportifs méritants"car son exploit – une médaille d’argent au championnat régional– datait du 7 décembre… Pourquoi parler d’exploit? Parce que cettecompétition était la 1 re à laquelle participait David, un « ancien footballeur» qui en est à sa 3 e saison de “tae”, au Palindrome, sous les couleursdu Stade Lavallois Omnisports. Quelles qualités faut-il pour bien “taekwon-doer”? « La souplesse, la rapidité et la fluidité. » « S’il continue des’entraîner avec la même assiduité, tous les espoirs lui sont permis », indiqueson entraîneur – un Baron lui aussi – Laurent (« aucun lien de parenté »).Réponse dans quelques mois…Deux “barons” et quelques jeunes pousses…De quelquespetites rénovations…Ces derniers mois, troisclubs au moins ont bénéficiéde quelques petitstravaux municipaux…Boulevard Félix-Grat, le“petit terrain” d’entraînementdu stade René-Filhue (57 x 27 m) a étéTrois nouveauxcourts pour LTCstabilisé pour la plus grande joie du président Gérault et de la centainede gamins qui fréquentent l’école de foot des Francs-Archers. RueHébert, trois des six terrains extérieurs occupés par les joueurs de LavalTennis Club ont, eux, eu droit à un lifting… Enfin, rendue nécessairepar la montée des footballeurs de l’AS Maghreb en division d’honneur,la rénovation du stade Olivry est en cours d’achèvement (mise auxnormes du grand terrain, rénovation des vestiaires joueurs et arbitres,éclairage).Les vestiaires d’Olivryseront bientôt nickels.Un “méritant” félicité par les élusPierre Renaudin et Denis Hérisson.Laval infos 17


RÉTROSPECTIVEÇa s’est passé chez nous en 2007…Photographe : Jacques LugueDe l’an 2007, feuilletons l’actualitéQui rythma, à Laval, la vie de la cité…Côté anniversaire, un homme fut choyéIlluminé, sculpté, tout au long de l’annéeCar il fut l’inventeur d’un personnage connuVous l’avez reconnu : oui, c’est le Père d’Ubu !Poète : JCGJarry végétaliséJarry illuminéD’aucuns auront goûté c’te commémorationAu point de lire du Jarry, parfois avec passionMais d’autres auront pensé qu’tout ça fut… un peu longEt, de cet écrivain, frôlèrent l’indigestion…Le futur hôpital sud…Une grande usine fut, le 7 mars, inauguréeA la sortie de Laval : celle d’un équipementier.Dénommé Mann Hummel, on peut le louanger,Car il a refusé d’se délocaliserEt choisit – mille mercis - de, chez nous, demeurer,D’y regrouper ses activités et, partant, tous ses salariés…Côté rénovations, ce fut une bonne année,Car de nombreux quartiers furent revalorisés…Mondésir, le premier, s’est refait une beauté…La “réha” du Bourny fut, elle, inauguréeAprès deux ans d’travaux, le 15 février…Quant à Saint-Nicolas, il fut aussi gâté :Entrées et pieds d’immeubles ont été relookés…Un des pieds d’immeubleembellis en 2007…Et des ralentisseurs ont été installés…Enfin, plus récemment, le vieux bourg de GrenouxA su, via des travaux, r’trouver un charme fou !L’AS Maghreb est passéeen division d’honneur…Côté tableaux, cocorico !Nous pûmes admirer trois Rousseau !Du jamais vu chez nous, cet événement festifMérite bien un rappel, car c’est un gros boulotDe fêter les 30 ans du musée d’art naïf.18Laval infos


Depuis le temps qu’on en rêvaitA la salle po, ça bougonnait…Un vrai théâtre a vu le jour !Que les "pros" jugent de première bourre…Le chouchou des Français…Côté pipole, on vit Noah,Jamel, Weber et ceteraLe gras Bigard et BarbaraQui, le théâtre, inaugura…Se garer sous terre, c’estnouveau à Laval !Il manquait, il est là, ilréjouit tout le monde…Une première réussie !Papiers triés et recyclés,Platanes plantés et boues séchées,Environnement “grenellisé”,Laval s’veut une éco-cité…Aux Ribaudières, c’est“musique à la ferme” !L’environnement a été “grenellisé”à la salle po le 10 octobre…A tous ces événements, il convient d’rajouter…Grenoux et ses jardins dénommés partagés…La 16 e édition du festival BD…La balade au jardin et ses beaux potagers…La gratuité totale des études dirigées…Les 10 et 11 novembre, Lavalcapitale du judo français.A voir jusqu’au2 mars 2008…Sur le thème de l’Annéepolaire internationale…Laval infos 19


C’ÉTAIT LAVALJanvier1968En janvier 1968, Lavalcompte 47 963 habitants,soit 7 000 de plus qu’en1962 six ans plus tôt…C’est dire si la villeadministrée par le docteurLe Basser depuis 12 anstraverse une phased’expansion, en particulierdans le nouveau quartierde Saint-Nicolas… Retoursur les petits et grandsévénements glanésdans les Courrier dela Mayenne d’il y a toutjuste quarante ans…Par J.-C. GruauLes J.O. de Grenoble au Théâtrela grippe et l’arrivée de Suma…Quand ça faisait souvent “meuh…”sur la place Mendès-France…Le GénéralAu soir du 31 décembre 1967, lors deses vœux à la nation, le général deGaulle déclare avec superbe : «Jesalue l’année 1968 avec sérénité »…D’aucuns souriront en pensant que,cinq mois plus tard, la tempête dumois de mai paralysera l’activité économique,ébranlera le pouvoir élyséenet sera à deux doigts de renvoyerle plus illustre des Français à Colombey-les-Deux-Eglises.“Or, en janvier68, écrit l’historien René Rémond,rien ne laissait pressentir l’imminencede la tourmente : tout estcalme et repose en paix. Il y a bien eu,en 1967, quelques conflits sociaux,aux Chantiers de l’Atlantique ; le climatest tendu ici ou là, les paysansont manifesté de temps à autres enL’entreprenantRobert Bourzeixplusieurs régions, mais rien quiapproche de loin la grève des mineursde 1963”. D’autre part la Frances’apprête à accueillir à Paris les négociationssur le Vietnam et à, à Grenoble,les Jeux olympiques d’hiver…GrenobleCes J.O., les Lavallois pourront lesvoir en direct rue de la Paix aucinéma Le Théâtre qui retransmettrasur grand écran les reportages réaliséspar le technicien de l’ORTF pendanttoute la durée des Jeux, du 6 au18 février. Signalons qu’il n’y a que18 villes en France à tenter cetteaventure et que Laval est la seule del’ouest grâce à l’initiative du directeurdu théâtre, le très entreprenantRobert Bourzeix, et à “un matérielapproprié qui comprendra un appareilrécepteur doublé d’un projecteurgrâce auquel l’image sera reproduiteet agrandie puisque l’écran aura4 mètres de base.” Mais il y a plus,écrit le Courrier de la Mayenne,puisque avec cette retransmission endirect des J.O., le public pourraassister au film Astérix le Gaulois, quicartonne à Paris depuis 1967… Créépar Goscinny et Uderzo en 1959, lepetit Gaulois irréductible connaîten effet un succès phénoménal…IsabelleMais en attendant de voir Killyentrer dans la légende du ski alpin,les lecteurs de l’édition du 6 janvierapprennent, photo noir et blanc àl’appui, que la couverture du marchéaux bestiaux de Vaufleury situé surl’actuelle place Mendès-France(entre la poste et le commissariat) aété posée par l’entreprise Gruau. Cebâtiment de 4 000 m 2 pourra abriter1 500 bêtes… qui partiront au foirailde la zone des Touches dix ansplus tard. Dans sa rubrique « Lavalqui vit », le Courrier félicite lecouple Minster, les heureux parentsde la première petite Lavalloise del’année 68, Isabelle, qui a vu le jourle 1 er janvier à 4 h 10. Dans cettemême rubrique, on apprend que laSociété des fêtes en organisera unegrande le 16 juin prochain sur lethème des ponts. C’est pourquoiladite Société recherche des documentssur ces derniers qui sont très àla mode depuis que le dénommé“Crossardière” est en construction…Nouveau pont“Que reste-t-il à faire ?”, demande lejournaliste. Et de répondre en technicien: “Compression des matériauxconstituant le tablier, par la mise entension des câbles de précontrainte ;pose de la chape d’étanchéité sur letapis du pont (enduit d’une couched’asphalte de 8 mm) ; constructiondes trottoirs, corniches, garde-corps,lampadaires…” Au train où vont lestravaux, ce nouveau pont pourraitêtre achevé entre le 1 er et le 15 mars68. Dès lors, il conviendra de luidonner un nom. A ce sujet, un lecteura émis plusieurs suggestions :pont Nouveau, pont de Haute-Mayenne, pont du XX e Siècle, pontde l’Epargne, pont de Boston, pontKennedy, pont de Gaulle, pont LeBasser, pont Alain-Gerbault, pontSaint-Cyr (car la fête de ce pont estprévue le 16 juin, le jour de cesaint). On le sait, une fois achevé, cepont deviendra celui de l’Europe,appellation toujours “tendance”…TVAEn attendant cette finition, lesLavallois évoquent la TVA qui vientd’être généralisée le 1 er janvier…Après un sondage auprès de nombreuxassujettis, le Courrier se permetd’affirmer que ce “truc-là a certainementgermé dans le cerveaud’un super technocrate genre ‘inspecteurdes finances’. Dans son cerveauet son bureau ça devait être20Laval infos


limpide. Sur le tas, c’est autrechose…” Exemple : “Une ménagèrede Saint-Vénérand ayant acheté surplace une bouteille d’eau minérale2 centimes de moins qu’avant le1 er janvier, la commerçante luiexplique que c’est à cause de la TVA.Elle bénit la TVA et s’en va… Aquelques pas de là, elle rencontreune amie des Fourches à qui elleannonce cette bonne nouvelle. Cellecise récrie aussitôt en lui racontantqu’elle a payé, elle, 2 centimes pluscher que d’habitude la même eauminérale… avec la même explication: c’est à cause de la TVA…”Le BasserLe 1 er janvier, Francis Le Basser vientd’être promu officier de la Légiond’honneur au titre des internés de laRésistance. Chevalier depuis 1935(au titre du ministère de la Jeunesseet des Sports), le maire n’en est pas àsa 1 re médaille et cette rosette vients’ajouter à celle de la Résistance avecrosette, aux croix de chevalier dumérite agricole et du mérite social, àla médaille d’or de l’Education nationale,à la croix de guerre… Lors desvœux du conseil le 13 janvier, sa trèsactive adjointe, Mlle Rosse, ellemêmechevalier (Légion d’honneur,Santé publique, Mérite civil) et officier(du Mérite social), reviendra surcette distinction qui fait honneur àtous les Lavallois. Dans son discours,le “multi-médaillés” évoque songrand dada, l’expansion économique :« Il faut que les usines existantes sedéveloppent et que de nouvelles entreprisesviennent s’implanter dans notre cité… »Le SUMAA ce sujet la future implantationdont parle tout Laval concerne celled’un centre commercial de 3 000 m 2sur l’ancien terrain des jésuites deSaint-Michel acheté par les ComptoirsModernes du Mans le 12 janvier…C’est peu dire que cette arrivéesuscite des craintes… Interrogés parLe Courrier, les commerçants duquartier “regrettent que cet établissementne soit pas allé s’installerplus près de la future cité Saint-Nicolas – et plus loin d’eux parconséquent… D’autres déplorentque les commerçants lavallois n’aientpas été assez ’grands garçons’ pourcréer eux-mêmes, en se groupant, untel centre, aujourd’hui inéluctabledans le vaste développement queprend la ville, au lieu d’en subir prochainementla redoutable concurrence…Quoi qu’il en soit, voilà quiva transformer encore un coup laphysionomie de Laval et son rythmede vie. C’est une nouvelle étape…”“P’tit Leclerc”Cette nouvelle étape sera franchie le3 octobre 1968 quand SUMAouvrira ses portes avec, commeinvité vedette, Roger Lanzac, le présentateurde La piste aux étoiles. Cejour-là, "une queue de voitures ininterrompuedéfila tout au long duboulevard Félix-Grat de 17 h à22 h… A l’intérieur, ce fut une bellecohue de chariots qui s’accrochaientet s’embouteillaient dans les allées,les clients étant davantage habituésà manier le panier… A la sortie,devant la caisse, certains durentrendre quelques articles car ilss’étaient laissé entraîner un peu fortet l’argent manquait…” Cependant,une autre grande surface ouvrira sesportes quelques jours plus tard, le24, dans l’ancien garage Prost situéen face de LMT, route de Rennes.Un nouveau venu de 1 500 m 2 queles ménagères prendront l’habituded’appeler “P’tit Leclerc” à partir de1973 quand son grand frère s’installeraà Saint-Nicolas…La grippeMais revenons en janvier 68 qui voit,à n’importe quelle heure de la journée,de nombreux Lavallois se mettreLe pont de l’Europe a 40 ans.Bouttier et Chaumond, deux starsde la boxe lavalloise.subitement au lit avec une fortefièvre… Eh oui, une épidémie degrippe sévit actuellement dans laville… “Elle est si importante que latélévision en a fait état…Mais heureusement,elle n’a pas gagné jusqu’iciles grandes collectivités… misà part cependant le lycée techniqueoù l’on a parlé de quelque 200 cas…et la caserne Scheider où le colonelaurait été obligé de suspendremomentanément les marches pourles recrues car, à chaque retour, des‘cas’ se déclaraient et le thermomètrecirculait… Les mauvais esprits disentqu’il était temps car les pharmacienscommençaient à se décourager…”CouleursBien qu’il n’ait point été repeint, lelocal que possédait feu le MouvementRépublicain Populaire au n° 3de la rue de Verdun vient de changerde couleur… De couleur politiques’entend, car il abrite désormaisl’UNR, le parti de la majorité présidentielle.A vrai dire, cette formationse retrouve en “pays connu”puisque ce local était, avant le MRP,occupé par le RPF (Rassemblementdu Peuple Français), précédente formationgaulliste… “Telle est la destinéedes immeubles à vocation politique,écrit Le Courrier. Ils en entendentde… toutes les couleurs ! AprèsM. Buron Robert [dit des burettes],vous trouverez désormais M. BuronPierre [dit des buvettes] au 3 rue deVerdun…”Les jeunesLes statistiques de la natalité 1967révèlent qu’il y a eu deux fois plus denaissances lavalloises que de décès :951 contre 435, et plus de mariagesqu’en 1966 (290 contre 276). “Ceschiffres sont extrêmement réconfortants,s’enthousiasme Le Courrier : ilsprouvent que Laval veut vivre, queson expansion n’est pas un leurre etque ses habitants ont de l’ambition…”Ils ont aussi de la jeunesse àrevendre, ces Lavallois, car 4 000d’entre eux ont entre 16 et 25 ans…C’est pourquoi, fin 1966, sur uneidée du docteur Le Basser, unComité des jeunes s’est constitué.Son bureau, le 27 janvier 68, estformé de Jacques Coupard assistéd’Odette Houdayer, Christian Gougeon,René Leclerc et “M. Connaissancedu Monde”, Roger Poirier…A la demande de la Ville, ces“gamins” étudient la création possibled’une maison de jeunes…BouttierEnfin, achevons cette tranche de viepar la réunion de boxe du StadeLavallois qui s’est tenue le 3 févrierau Palais de l’industrie devant2 000 personnes que le froid n’a pasrebutés. Dans la catégorie poidsplume,Bernard Chaumond a remportéla finale du championnat del’ouest en battant, aux points, leCaennais Jamet. Autre vainqueurégalement de “chez nous”, bien queParisien depuis plusieurs années, lemi-moyen Jean-Claude Bouttier amis KO dès le 2 e round un certainDjenboubi. “C’était la première foisde sa carrière déjà longue que leTunisien s’inclinait avant la limite”,écrit le journaliste. Pour superbequ’elle fût, cette victoire a néanmoinsdéçu le public qui espéraitque le spectacle durerait plus longtemps…Mais résister à Bouttier –23 combats, 23 victoires dont 14avant la limite – devient de plus enplus difficile…Laval infos 21


PASSIONtemps libre« Ne remet pas à demain ce quetu peux faire après-demain. »Alphonse AllaisDu haut du pontZhuang Zi et le logicien Hui Zi sepromenaient sur le pont de larivière Hao. Zhuang Zi observa :“Voyez les petits poissons qui frétillent,agiles et libres ; comme ilssont heureux !” HuiZi objecta :Vous n'êtes pas un poisson : d'oùtenez-vous que les poissons sontheureux ? – Vous n'êtes pas moi.Comment pouvez-vous savoir ceque je sais du bonheur des poissons? – Je vous accorde que je nesuis pas vous et dès lors, ne puissavoir ce que vous savez. Maiscomme vous n'êtes pas un poisson,vous ne pouvez savoir si les poissonssont heureux. – Reprenonsles choses par le commencement,rétorqua Zhuang Zi, quand vousm'avez demandé d'où tenez-vousque les poissons sont heureux laforme même de votre questionimpliquait que vous saviez que jele sais. Mais maintenant, si vousvoulez savoir d'où je le sais – ehbien, je le sais du haut du pont.Simon Leys,Les petits poissons sont heureux(JC Lattès)Mieux connaître le sucre au Musée des Sciences !A compter du 20 janvier, aumusée des sciences, leCCSTI proposera Sucres encorps, la recherche endirect. Organisée avec,entre autres, des acteurslocaux de la santé (CPAM,Hôpital, CODES 53…), cettegrande exposition interactivenous fera connaîtrele sucre pour mieux… ledéguster, bien sûr !Le glucoseL’exposition est organisée autour decinq espaces dont le premierconcerne le glucose. Il permet dedécouvrir que ce dernier, unité debase des sucres, est le carburantindispensable à toutes nos cellules !Lesquelles en utilisent constamment,y compris pendant notre sommeil.Dans une optique pédagogiquede prévention, cet espace nousapprend aussi comment s’installe etprogresse la carie dentaire et, biensûr, ce qu’il faut faire pour l’éviter…EquilibreComment notre corps répond-il à sesbesoins permanents en glucose etmaintient-il son taux constant ?Quels en sont les agentsrégulateurs ? Dans le 2 e espace, lepersonnage glucose présente insulineet glucagon, les acteurs de larégulation hormonale, qui permettentstockage et déstockage du glucoseen fonction de nos besoins.C’est grâce au jeu subtil de cesacteurs que l’équilibre peut êtremaintenu dans notre organisme…Les expositions du CCSTI sont formidables !Le sportPour compléter l’info sur la présenceindispensable du glucose dansl’organisme, trois autres espacesfournissent des éléments de réflexionen démontant au passage nombred’idées reçues… Le 3 e répond auxquestions suivantes de manièreludique : Comment faire face à unedemande accrue de carburant parexemple, pour pratiquer une activitésportive ? Comment optimiser sesperformances ? Pour le savoir, hopau Musée des Sciences !ObésitéDans le 4 e espace, qui aborde le problèmede l’obésité, le visiteur estinvité à “passer à table” pour découvrir,via des menus spécialementconcoctés, quel rôle jouent lesglucides… Grâce à une animation, ilréalise que, consommés normalement,les sucres ne rendent pasobèse… Enfin, le dernier espace estrelatif au diabète, une maladie quis’installe quand l’insuline vient àmanquer et que la régulation du glucosedans le sang n’est plus assurée…Ces personnages vous réserverontle meilleur des accueils…Comment résister ?DiabèteDevenu un problème de santépublique dans nos pays développés,le diabète touche de plus en plus deFrançais. Le mercredi 5 mars, à 18 h,dans la salle d’exposition de labibliothèque de la place de Hercé,un médecin de l’hôpital, le docteurChristian Meyer, et une diététiciennedu réseau Diabète Santé 53,Mme Le Dirachn vous expliquerontcomment bien utiliser les sucresdans votre alimentation.AnimationsQui n’a jamais craqué devant unpaquet de bonbons ou une barrechocolatée ? Pourtant, les méfaitsdes aliments sucrés sont connus :surpoids, caries… Cette mauvaiseréputation est d’ailleurs un peuexagérée. Car les sucres sontaussi le carburant principal denotre organisme… Dès notre plusjeune âge nous avons une préférencenaturelle pour la saveursucrée. Cet élément essentiel ànotre organisme lui apportel’énergie dont il a besoin pourfonctionner, notamment en casd’effort. Dans un univers édulcoré,les animateurs du CCSTI vousaccompagneront pendant 45 minutespour découvrir le voyage dusucre : de sa récolte dans lemilieu naturel jusqu’à son utilisationou son stockage dans notrecorps… Cet atelier est ouvert tousles mercredis et chaque jour pendantles vacances scolaires (16 h),mais aussi les 2 e et 3 e dimanchesdu mois (11 h, 15 h, 16 h et 17 h).22Laval infos


Eden’Form la “bonne formule” pour les sportifsFaire du sport à sa guise, c’est a vraiment formidable !Nos cordons bleussont formidables…Le sauté de veaudu jeune chef CorentinLancée récemment parIsabelle Cousin, une profd’éducation physique aussidynamique que sympathique,l’assocation Eden’Form a pour but d’attirer desadultes qui « veulent fairedu sport en dehors des structuresexistantes »...Des rendez-vousPar exemple, pour les hommes et les femmes, Isabelle organise des “rendezvoussportifs” qui, encadrés par une éducatrice (Sophie Bernay, ChristelleDenuault ou elle-même), permettent, le long de la rivière La Mayenne depratiquer, « à deux au minimum », vélo, marche active et/ou footing. Cesrendez-vous durent une heure par semaine (de 11 h à 12 h le lundi, lesamedi… ou autre jour si candidats…).Gymnase ParéPour les femmes, elle organise des cours collectifs traditionnels de remise enforme (step, renfort musculaire, fitball…) au gymnase Ambroise-Paré les mardis(19 h 15-20 h 15), mercredis (cinq cours dans la journée !) Bon à savoir :les mamans peuvent suivre ces cours pendant que leur(s) rejeton(s) (« de 1 à8 ans »), dans le même gymnase, suivent ceux de Gymmôme, l’autre assocelancée par l’infatigable Isabelle Cousin… »Mais encore ?« Aux femmes qui, en plus des cours, veulent pratiquer chez elles la remise en forme, onprête aussi du matériel et des cours version DVD », poursuit Isabelle Cousin.Enfin, outre le suivi personnalisé, Eden’Form propose du coaching à domicile…Pour en savoir plus (tarif, horaire…), téléphonez au 02 43 56 26 17 (en attendantd’aller surfer sur le site internet actuellement en cours…)Les trois monosde l’associationPetits prixLe montant de l’inscription est peuélevé et coûte encore moins cherquand on s’inscrit à deux (pas nécessairementen couple, ce peut êtreavec une personne qu’on apprécieassez pour aller faire du sport avecelle régulièrement). « Avec un copainou une copine, on se motive davantage »,conclut Isabelle.Portes ouvertesPour se faire connaître,Eden’ Form organise desjournées portes ouvertesdu 10 au 15 mars avec uneséance d’essai gratuite.Pour les horaires, vous renseignerau 02 43 56 26 17…800 g de veau (épaule, carré,flanchet), 30 g de beurre clarifié,4 échalotes émincées,5 cl de Noilly Prat, 2 dcl defond blanc, 1 pincée de sucre,1 feuille de laurier, 4 feuillesde sauge, 2 dl de crème fleurette,sel, poivre du moulin.1. Coupez la viande en cubes de3 cm de côté. 2. Faites chauffer lebeurre dans une sauteuse, mettezyla viande à revenir de tous côtéset, quand elle a pris coloration,ajoutez les échalotes, salez et poivrez.3. Mouillez avec la moitié duNoilly Prat, ajoutez le fond blancavec le sucre et la feuille de laurier,baissez le feu et faites mijoter environ1 heure à feu doux. 4. Ajoutezle reste de Noilly Prat et les feuillesde sauge hachée, et laissez mijoter15 minutes à découvert pour que lasauce épaississe. 5. Retirez lafeuille de laurier et vérifiez l’assaisonnement,ajoutez la crème etremuez bien. Servez dans le platde cuisson. 6. Dégustez en murmurant“merci Corentin !”Laval infos 23


(réservé aux 5-12 ans)Prolongation jusqu’au 2 mars

More magazines by this user
Similar magazines